The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -40%
Vélo d’appartement FYTTER – ...
Voir le deal
150 €

Partagez
- Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyMer 15 Jan 2020 - 21:55
Anton regardait le cheval droit dans les yeux, sans se laisser démonter, sans cligner des deux. La tête allongée de l’animal de bougeait pas non plus. Ses deux énormes yeux étaient plongés dans ceux de l’humain. En résumé, une homérique baston de regard avait lieu entre eux. Il ne savait même pas pourquoi il s’était rendu aux écuries à la base. Peut-être était-ce la dispute qu’il y avait eu entre lui et Dana ? Elle avait assez mal vécu son intervention lors de l’altercation avec Joa’ à priori. Du coup, Anton se retrouvait un peu privé de sa « meilleure amie » à la distillerie.

Mécaniquement, ses pas l’avaient portés jusqu’à l’écurie où deux chevaux vivaient actuellement. Ces animaux, glorieux amis des hommes dans le passés avaient perdu de leur importance, ne se retrouvant que dans les cirques, les centres de loisirs ou encore les assiettes. Pour Anton, ce n’était que des animaux « inexistant » ils n’en avaient presque jamais vu avant, pour lui, ils étaient aussi réel que les phoques, les dauphins et les baleines. Mais maintenant, maintenant que la vie moderne se résumait à une lutte pour la survie, que les technologies se perdaient et que le carburant devenait rare… Les chevaux reprenaient la place qu’ils avaient perdus.

Bien plus discret qu’une voiture, pouvant parfois sentir les zombies à l’avance et forcément plus rapide et fort qu’un humain. L’ami idéal pour les expéditions en somme… Anton se mit à penser qu’il devrait peut-être apprendre comment gérer un cheval. Toujours sans quitter les yeux de l’animal, Anton se mit à parler :

-          Toi, je sais que t’es plus malin que tu en as l’air. Les chevaux, c’est dangereux aux extrémités et fourbe au milieu. C’est Sherlock Holmes qui l’a dit, il faut toujours faire confiance à monsieur Holmes. Tu comprends quand je te parle ? Bon, c’est pas comme si tu pouvais me répondre de toute façon toi. Mais tu peux toujours m’écouter, Pas comme Dana putain… Cette fille est plus têtue qu’un caillou, je te jure.

Il s’avança un peu du cheval, tendant doucement la main pour voir la réaction qu’il aurait. L’autre ne bougea pas, laissant la main d’Anton posé sur son front. L’ancien flic eut un petite rire, comme un enfant qui découvrait les chevaux pour la première fois. Il s’approcha encore un peu et continua à parler :
-          
Tu sais, on est dans un monde dangereux maintenant et il me faudrait bien quelqu’un comme toi pour avoir plus de chance de survivre. Pas forcément toi, mais quelqu’un de ton espèce. Le soucis, c’est que je crois que tu as besoin de traitements spéciaux et que monter sur ton dos ça se mérite. J’imagine que tu ne me donneras pas tes secrets tout seuls.

Alors qu’il monologuait devant l’animal, Anton n’entendit pas tout de suite que quelqu’un approchait. Il se retrouva comme un idiot en voyant une silhouette dans l’embrassure de la porte. Une silhouette de femme. Dana ? Non, elle ne faisait pas la même taille que l’ancienne flic. Ce devait être la propriétaire d’un des chevaux.

-          Hum, Raina c’est bien ça ?




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Trader
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 256
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyJeu 13 Fév 2020 - 18:10
Il y avait beaucoup trop de nouveaux visages arrivés dernièrement. S’il n’y avait pas eu la présence d’Isaac à la distillerie pour l’aider – la pousser – à affronter tout ça, Raina aurait sûrement pris Hypérion pour prendre un peu de recul – peut-être aussi pour prendre le large, avec elle, ce n’était jamais sûr. Elle se demandait encore souvent ce qui lui avait pris d’accepter de venir vivre à la distillerie. Au début, il n’y avait que Neil, Yulia et elle. Puis Valérian. Elle avait eu du mal, mais elle l’avait intégré, et elle lui faisait confiance à présent. Puis d’un coup, Jaren, Markus et Dana s’étaient installés. L’amazone avait pris sur elle, et c’était parce qu’elle se remettait de sa blessure qu’elle n’était pas partie en courant. Quand enfin, elle avait cru pouvoir s’y faire, Anton avait débarqué. Et plus récemment, un duo qui avait mis le feu aux poudres – surtout pour Dana. Mais Isaac était présent pour la temporiser. Et pour se rendre compte à quel point sa compagne n’était pas à l’aise avec la vie en communauté, lui qui espérait pouvoir la faire venir à The Haven. Aussi, la présence d’Isaac était une bénédiction – tant pour elle que pour les autres. On lui avait confié la surveillance du nouveau, Joaquin, pour son intégration à la distillerie. Au moins ne lui avait-on pas collé la gamine dans les pattes, elle parlait trop et sa voix agaçait l’amazone.  Et pourtant, on pouvait dire que Raina prenait ces nouveaux venus plutôt bien, compte tenu du fait que Dana avait failli tuer Joaquin à peine arrivé.

L’ambiance était plus que tendue, à l’étage. Raina cherchait le réconfort des chevaux dès qu’elle en avait l’occasion, mais cette fois-ci, quelqu’un semblait l’avoir devancé. Elle était entrée dans les écuries sans un bruit, et avait redoublé de discrétion quand elle avait entendu une voix. Elle s’approcha suffisamment pour s’assurer qu’il s’agissait bien d’un des leurs, avant de s’arrêter. Anton semblait avoir un tête à tête des plus passionnants avec Snow, la jument d’Isaac. […] Mais tu peux toujours m’écouter, Pas comme Dana putain… Cette fille est plus têtue qu’un caillou, je te jure. Elle ne connaissait pas bien le chasseur de prime – parce que faire un effort pour ne pas refouler tout le monde d’un bloc ne signifiait pas qu’elle était devenue bavarde au point de faire connaissance. Jusqu’ici, elle s’était contentée d’observer et d’analyser comme elle savait si bien le faire. Elle écouta l’homme partager ses pensées avec l’équidé qui le regardait avec patience. Il avait bien choisi son interlocuteur, Snow le laissa poser sa main sur son front, sans rien dire. Pour un peu, l’amazone trouvait l’ex-flic plus digne de son intérêt. Le rire qui lui échappa adoucit la cavalière, qui ne voulait pas vraiment briser ce moment. Pour autant, elle ne pouvait pas rester plantée là éternellement. Alors elle finit par s’approcher, oubliant la discrétion pour ne pas surprendre Anton inutilement. Elle était restée dans l’ombre de l’entrée, Raina occupait maintenant l’embrasure et regardait Anton avec indulgence. « C’est ça oui… » Répondit-elle. Elle attendit encore une seconde, avant de s’approcher. Au son de sa voix, un autre cheval avait passé la tête par-dessus la porte de son box, un étalon ébène qui hennit doucement en reconnaissant sa propriétaire. Elle s’avança alors plus franchement pour aller flatter l’encolure de son ami, avant de regarder Anton. « Tu as bien choisi ton interlocutrice, Snow est la plus patiente ici. » Dit-elle en désignant la jument du menton, doucement. Hypérion tourna la tête vers la jument cherchant à l’atteindre, mais Snow restait imperturbable, concentrée sur ce nouvel humain qui lui témoignait de l’intérêt. « Elle a sûrement quelques secrets à te révéler, si ça t’intéresse. Je peux t’aider si tu veux. Je venais les nourrir » Dit-elle avec prévenance. Raina n’était pas quelqu’un de très sociable, elle ne savait pas bien y faire avec les gens. Mais avec les chevaux, c’était une personne toute différente. Et parce qu’Anton témoignait une innocente curiosité, l’amazone se déridait pour l’aider. S’il le désirait.  
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyMar 18 Fév 2020 - 17:55
Raina n’était pas la personne avec laquelle Anton avait passé le plus de temps. Elle semblait d’une nature bien plus effacée que Dana ou Yulia, timide presque ? Socialement inapte ? C’était une conclusion à laquelle il était vite arrivé, même si elle pouvait se montrer fausse. Quoi qu’il en soit, les mots qu’elle lui adressa devait certainement être les premiers en dehors d’un classique et discret bonjour. L’ouverture dont elle fit preuve en présence des chevaux persuada Anton, à juste titre, que c’était son talon d’Achille.
Tout le monde avait un sujet de conversation, un centre d’intérêt, qui le déridait instantanément, qui mettait à l’aise facilement. Visiblement, les chevaux marchaient bien avec elle. Ce n’était pas dans un esprit de manipulation qu’Anton pensait à cela, c’était simplement un vieux réflexe qu’il avait de chercher un angle d’attaque pour ouvrir quelqu’un. Dans tous les cas, il écouta Raina lui présenter Snow, la jument à qui il parlait depuis le début. Comme quoi, il avait eu le nez en s’adressant à elle et non l’autre cheval.

- Je serai ravi d’en apprendre un peu plus sur eux.

C’était la seule réponse valable à la proposition de Raina, que ce soit pas politesse envers elle, même si en temps normal ce n’était pas la priorité d’Anton. Mais également pour la survie de tout le monde, sans même de parler de monter à cheval, savoir s’en occuper rendrait de très nombreux services au groupe. Voilà ce que pensait l’ancien flic. Il s’écarta pour laisser passer Raina, curieux de savoir ce que mangeait un cheval. Chose qu’un citadin comme lui ne savait pas du tout, même devait paraitre risible à quelqu’un comme elle.

- J’ai lu énormément d’articles sur l’histoire du cheval, sa place dans notre monde et sur son intelligence. Mais je suis pas fichu de monter dessus et de savoir ce que ça mange. Il y a un truc que je puisse faire ?


Il en doutait sincèrement, mais proposait par politesse. Les bras croisés, il observa avec attention prendre soin de son animal. Ce serait très instructif, le temps qu’elle fasse ce qu’elle avait à faire, il resta silencieux, presque invisible en dépit de son gabarit et de sa belle barbe. Des questions il en avait, mais elles viendraient quand il faudrait. Pas avant.
Ce fut seulement quand Raina lui sembla un peu moins prise qu’il osa se mettre un peu en avant pour recommencer à poser des questions, de façon décousue, plusieurs se bousculaient dans sa tête. Mais la première qui parvint à sortir fut la suivante :

- Tu sembles vraiment apprécier les chevaux, j’imagine que tu pratiquais beaucoup avant tout ça. Snow est ta jument depuis tout ce temps où tu l’a récupérée que récemment ? Les zombies arrivent à attraper des animaux comme eux ?

Un cheval pouvait courir à plus de 50 kilomètres par heure et ceux sur des distances considérables. Ça au moins Anton le savait, mais il était surpris de ne pas croiser plus de chevaux au gré de ses voyages.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Trader
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 256
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyDim 22 Mar 2020 - 15:10
Anton, elle ne le connaissait peu, voire pas du tout. Il était l’un de ces chiens errants ramenés d’on-ne-sait-où qui venait compléter le tableau de cette très atypique famille. A bien y regarder, ils avaient tous ici, leurs casseroles accrochées au bout de leur jambe. Un bagage suffisamment lourd pour qu’ils ne puissent aisément intégrer un groupe… Sauf si celui-ci était composé d’être tout aussi bordeline qu’eux. Raina apprenait à composer avec ce mode de vie, elle qui avait passé ces cinq dernières années presque seule, la vie en communauté ne l’intimidait pas nécessairement, mais elle restait méfiante et prudente. Il y avait toujours un risque à s’attacher à autrui. Mais si elle avait pu laisser Isaac percer sa carapace, elle devait bien pouvoir laisser rentrer quelques autres personnes dans son cercle. Et puis, on se trompait rarement avec les chevaux. Anton avait baissé sa garde pour s’adresser à Snow, alors l’amazone pouvait bien faire un effort face au chasseur de prime.

« Ah… L’Histoire du Cheval. » Commenta-t-elle, simplement. On pouvait en lire des choses sur ces animaux, mais il fallait vivre avec eux pour vraiment comprendre leur fonctionnement. « Tu peux prendre les seaux de chacun et les remplir d’eau. Normalement ils doivent tous être déjà vides, je les ai remplis hier matin. » Dit-elle, puisqu’il voulait aider. Et pour lui montrer le geste, elle entra dans le box d’Hypérion pour prendre son bac d’eau vide, en veillant bien à ne pas laisser la porte trop grande ouverte pour éviter les évasions. « Tu peux prendre le seau de Snow, elle ne bougera pas. » Et pendant qu’il s’activait avec l’eau, Raina prépara les rations de grains pour chacun. Elle nourrit les trois chevaux, sous le regard attentif d’Anton qui venait de terminer. Elle prit le temps de décrottiner les deux premiers box rapidement, avant de relever la tête vers Anton.

Elle eut un léger sourire. « Snow est la jument d’Isaac, le mien c’est le noir, Hypérion. Et le beau brun là, c’est Happy, le cheval de Jaren. » Dit-elle avec indulgence, pour lui faire les présentations. Puis elle ouvrit le box de son étalon noir, siffla un coup et lui céda le passage pour qu’il puisse sortir et se retrouver face à Anton. Hypérion était plutôt robuste, assez imposant par son port de tête un peu haut et nerveux, pour autant, à part un léger piétinement au sol, il ne s’approcha pas plus de l’homme en face de lui. « Hypérion était mon cheval de spectacle, je faisais partie d’une troupe de cavaliers itinérants. Nous sommes les derniers survivants de notre famille… Mais du coup, vivre sur les routes, ce n’était pas nouveau pour nous. Excepté que nous allions plus vite en camion. » Elle s’approcha de l’animal, flatta son encolure avant d’enlever un brin de paille de sa crinière. « Maintenant, il est mon cheval de bataille… » Dit-elle plus doucement, bien qu’elle évitait de le mêler de trop aux affaires extérieures, il n’était pas éternel. Elle ôta encore deux crottins du box de l’étalon qui, pendant ce temps, tendit son encolure pour aller inspecter l’inconnu devant lui. Pas de mauvaise blague comme il pouvait le faire en présence de Valérian, l’étalon se contentait d’observer, sur le qui-vive néanmoins. Il fut arraché à sa contemplation par un nouveau sifflement, qui le fit brusquement virevolté pour retourner dans sa stalle.

Raina se tourna ensuite vers Anton, en lui tendant sa fourche. « Tiens, tu vas t’occuper du box de Snow… Tu peux laisser la porte ouverte et ramasser les crottins que tu vois et les mettre dans la brouette. Ça aussi, ça fait partie de ce qu’il faut savoir sur les chevaux. » Dit-elle, en ponctuant sa phrase d’un clin d’œil. La vitesse et l’endurance d’un cheval était une chose, savoir s’en occuper était différent.  
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyLun 23 Mar 2020 - 10:42
Forcément, s’occuper d’un cheval n’était pas que simplement le brosser et le sortir… Anton s’en doutait un peu quand il était en train de s’occuper de l’eau des chevaux. Il faisait confiance à ce que lui disait Raina sur ces animaux. C’est pour ça qu’il n’eut aucune peur en avant cherché le seau de Snow. Puis il se souvint d’une histoire qu’il avait lue quand il était adolescent, une histoire terrifiante sur un cheval à tendance carnivore. Il jeta un œil à la jument avant de reculer doucement, restant à distance de ses dents.

Il écouta Raina lui parler des autres animaux présents pendant qu’il travaillait. Puis elle parla plus en détail d’Hypérion et de son histoire, une histoire tragique évidement. Elle le menait littéralement à la baguette, en dépit de l’impressionnante stature de l’animal, il se montrait absolument obéissant envers la femme. C’était très impressionnant à regarder. Anton siffle devant la scène pour manifester son admiration. Voilà un truc qu’il aurait aimé pouvoir faire, mais bon… il avait d’autre talent pour sa part. On ne pouvait pas être bon partout.

Raina l’envoya ramasser le crottin dans le box de la jument… forcément, un animal de cette taille ne pouvait pas chier des arcs en ciel et nettoyer ses saletés faisait partit du job. Prenant une fourche et son courage à deux mains, il alla s’acquitter de sa tâche. Soucieux de montrer que ça ne le dérangeait pas, il se mit à raconter une histoire qu’il trouvait amusante :

- Il y avait un officier français, un officier de cavalerie pendant la seconde guerre mondiale, qui s’est enfuit après la capitulation de son pays. C’était un officier très respecté et courageux, qui a fini par devenir un grand général. Il avait un cheval qui s’appelait Iris XVI, qui était réputé pour avoir un très sale caractère. Quand les allemands sont arrivés dans un haras, un capitaine a voulu le monter car il le trouvait très beau. Mais il n’a pas fait attention et Iris lui a décroché une ruade en pleine tête, le tuant sur le coup.

En soit ce n’était pas amusant, ce qui amusait Anton c’était la réaction des allemands en apprenant ça. Il raconta donc la chute de son histoire en poussant la brouette pleine de crottins dans l’allée centrale :

- Les allemands ont considérés cela comme un acte de résistance et ont décidé de fusiller l’animal. Comme quoi, même les chevaux peuvent être patriotes. J’ai toujours trouvé cette conclusion pleine d’enseignements.

Quel enseignement ? A part qu’il ne fallait jamais sous-estimer un animal de plusieurs centaines de kilos, Anton pensait surtout que les allemandes étaient des demeurés. Il comprenait le comportement de son père et de son grand-père. Il se souvint de la raclé qu’il avait pris en parlant de cette histoire à table. Mais il ne regrettait rien avec le recul. EN tout cas, il revint vers Raina et la regarda s’occuper de son cheval avec beaucoup d’affection. Elle semblait bien plus à l’aise avec lui qu’avec les humains.

- On dit aussi que la fidèlité d’un cheval n’a rien à envier à celle d’un chien envers son maitre. J’imagine que c’est vrai quand je vois Hypérion. Il y autre chose que je puisse faire pour t’aider ?




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Trader
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 256
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptyVen 27 Mar 2020 - 20:00
Anton se débrouillait bien. Du moins, il ne faisait pas la fine bouche en entrant dans les box sans rechigner. Montrer de l’intérêt c’était une chose, pour briser la glace avec elle. Mettre la main à la pâte en était une autre. Elle appréciait. Cela changeait des éclats de voix qu’elle avait pu entendre entre lui et d’autres membres de la distillerie, elle exceptée. Mais s’ils ne s’étaient jamais échangés des lourdes paroles, c’était parce qu’elle ne lui avait jamais adressé d’autres mots que les bonjour poli qu’Isaac l’incitait à prononcer à tous ces nouveaux débarqués quasiment en même temps. Si elle restait, c’était pour Yulia. Cette petite brune l’avait touché. Mais elle restait aussi ici parce qu’on ne lui demandait pas trop d’efforts. De tous les survivants de la distillerie, il n’y en avait pas un plus sociable que les autres.

Et en entendant l’anecdote qu’Anton jugea bon de lui partager, cela lui confirma qu’aucun d’eux n’étaient doués pour s’adresser aux autres sans les piquer au vif. Raina s’arrêta net, avant de le dévisager. La cavalière n’était pas connue pour son grand sens de l’humour, ni pour comprendre le second degré. « Un cheval n’est pas patriote, Anton. » Dit-elle avec sérieux. « Et si cet allemand en est mort, c’est qu’il n’y connaissait mal les chevaux, il aurait dû faire attention. » Oui, le second degré disais-je, ce n’était pas le fort de Raina. Et Anton pourrait bien tenter de lui expliquer ce qu’il avait voulu dire, elle n’en démordrait pas. Mais la situation avait de quoi être comique pour qui n’était pas habitué par sa façon d’être. « Tout ce que cette histoire t’apprends c’est qu’un cheval n’est pas une moto » Acheva-t-elle, les sourcils froncés. A force de vivre à la distillerie, elle comprenait qu’elle avait loupé une information, ou la compréhension de l’information. Mais elle ne comprenait pas, tout simplement.

Quand il parla d’Hypérion cependant, ses épaules se délièrent un peu. C’est vrai qu’il n’avait qu’un seul maitre, c’était elle. Et en même temps, il était son meilleur ami, son confident. « C’est parce que je ne cherche pas à le dominer… Il vit à mes côtés depuis qu’il est poulain, je lui ai donné un cadre, une structure… Un foyer. Ce n’est pas la même chose qu’avec un chien… Un cheval est plus… C’est différent. » Elle trouvait les chiens trop dépendants. Quant à savoir s’il pouvait encore lui être utile… « Ça dépend, est-ce que tu veux brosser Snow ou est-ce que ton intérêt pour les chevaux s’arrête là ? » Demanda-t-elle, tout à fait sérieusement. Parce qu’ils avaient fini, en effet. Du reste…
Revenir en haut Aller en bas  
Anton Donovan
The Exiles | Chasseur de primes
Chat Noir
Anton Donovan
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 628
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] EmptySam 28 Mar 2020 - 11:45
Raina ne sembla pas réceptif à la petite histoire d’Anton, celui-ci la regarda un moment avant de se décider sur comment réagir. Là où Anton trouvait amusant que les nazis considèrent ça comme un acte de résistance, elle ne voyait que la froideur de la logique de l’animal. En soit, elle n’avait pas tort, mais il trouva ça dommage de ne pas partager cet amusement.

C’est pour ça qu’il ne parla non plus de ce cheval qui dévora presque un soldat russe lors d’une bataille napoléonienne. Cheval qui avait peur de son maitre car il lui avait donné un morceau de rôti brûlant à manger. Le sourire en coin, il s’approcha de Snow et commença à flatter l’animal avec timidité et autant de douceur qu’il pouvait en donner. Il passa sa tête par-dessus la croupe de l’animal pour répondre à Raina. Elle ne semblait vraiment pas douée avec les humains, maintenant il comprenait pourquoi ils ne se parlaient jamais.

Mais il ne s’en offusqua pas, ce serait quand même une sacrée hypocrisie venant de sa part. De critiquer quelqu’un avec un problème de communication. Il dit :

- L’intelligence des chevaux est considérée comme l’une des plus importantes du règne animal terrestre. Je ne suis pas comportementaliste animalier, mais je pense que ça doit jouer dans leur capacité d’indépendance, surtout si tu le compares au chien.

Il passa doucement de l’autre côté de Snow, passant devant sa tête et évitant scrupuleusement sa croupe. Règle de base qu’on lui avait toujours dit, ne jamais passer derrière un cheval. Il s’approcha un peu de Raina et continua à parler un peu. Elle lui demandait où son intérêt s’arrêtait, la réponse était claire pourtant, il voulait en savoir encore et puis, ça devait être agréable de brosser un cheval, au moins pour l’animal !

- Tu penses vraiment que je vais ramasser le crottin de cet animal et laisser passer ma chance de faire autre chose. Montre-moi comment faire ça bien.

Il observa Raina et suivit ses indications avec applications encore une fois, apprendre, toujours apprendre, voilà ce qui lui plaisait. Pendant qu’il brossait le cou musculeux de la jument, il ajouta, autant pour lui-même qu’à destination de Raina :

- Il y a vraiment quelque chose de paisible à faire ça… T’es pas d’accord Snow ? A défaut de devenir un cavalier, je sais que je pourrais toujours descendre ici et me détendre un peu… ouais, tu dois me trouver un peu étrange non ? Je hurle je suis en colère, je jure tout le temps. Mais faut pas croire, j’aime aussi la tranquillité

Il passa de l’autre côté de la jument avant de continuer à parler, posant des questions plus générales sur l’entretien des animaux. En particulier sur la nourriture, car un cheval mangeait énormément, mais aussi sur d’éventuels soins qu’on pouvait apporter et une autre question encore différente :

- Les fers à cheval ne sont plus fabriquer j’imagine, à moins d’avoir un forgeron dans le coin, ce dont je doute franchement. Ça ne va pas poser de problèmes à l’avenir ça aussi ?

Clairement, il avait encore beaucoup de question, son intérêt était loin d’être émoussé.




La violence ne résout-elle vraiment rien ? . .

The Exiles :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton]   Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Les chevaux sont fourbes [ Raina et Anton] -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» [UPTOBOX] Cheval de Guerre [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: