The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- On the route encore -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 173
Age IRL : 24
MessageSujet: On the route encore   On the route encore EmptySam 4 Jan 2020 - 11:23
Le problème quand on essaie de garder une activité secrète alors qu'on se trouve dans un groupe de plusieurs personnes, c'est qu'il faut parfois savoir improviser. Pourquoi je dis ça? Parce qu'à la base, je comptais partir toute seule ce matin. Aller faire ce que j'avais à faire sans que personne ne sache de quoi il s'agisse. Mais quand j'ai commencé à préparer quelques affaires, je me suis retrouvée sans vraiment savoir comment avec Jimmy à la porte de ma chambre. Qui m'a demandé où je comptais aller, et s'il pouvait venir avec moi.

Qu'est-ce que j'aurais dû lui répondre? "Non, tu viens pas avec moi parce que personne doit savoir que j'vends mon cul pour essayer de me rendre utile au groupe"? Ouais nan, ça le fait pas trop. Alors je lui ai dis que je partais faire un tour dans le quartier, histoire de mieux connaître les environs. Que j'avais besoin de prendre l'air et que s'il avait envie de venir avec moi malgré le fait qu'il soit blessé, il était le bienvenu. Et forcément, il a accepté.

Un petit soupir s'échappe d'entre mes lèvres pendant que je repense à tout ça. Un frisson me parcourt et je remonte un peu le col de ma veste pour protéger mon cou. Il faut dire que le jour ne s'est pas levé il y a très longtemps, du coup les températures n'ont pas vraiment eu le temps de grimper. Si tant est qu'elles grimpent au cours de la journée. Avançant silencieusement dans la rue que nous arpentons depuis quelques minutes, je regarde autour de moi avec méfiance. On ne sait jamais ce qui pourrait nous tomber dessus. Un moment d'inattention et les choses pourraient bien déraper à vitesse grand V.

Par chance, tout semble calme. Et le silence qui nous entoure depuis un bon bout de temps n'est toujours pas perturbé. Enfin, jusqu'à ce que je me décide à poser mon regard sur Jimmy et à entamer une conversation. Faut bien que j'apprenne à connaître les gens avec qui je vis désormais. Et du coup, ça fait longtemps que t'es dans ce groupe toi? Je sais, j'aurais pu essayer de trouver mieux comme début de discussion. Mais le problème c'est que je sais pas trop quoi lui raconter. Et plus je voudrai rentrer dans les détails par rapport à son histoire à lui, plus il voudra connaître la mienne. Et raconter ma vie, je déteste ça.

Alors je continue d'avancer, tenant ma hache fermement dans ma main parce que ce n'est pas forcément ce qu'il y a de plus pratique de la ranger dans mon sac si jamais je dois la sortir en urgence, et attendant une réponse de la part de mon partenaire d'exploration du moment.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 735
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyDim 5 Jan 2020 - 19:25

Jimmy s’ennuyait. Ferme. Son épaule allait bien mieux, mais il n’étais toujours pas libre ses ses mouvements. Alors il tournait un peu en rond. Il sortait un peu avec Derry, de temps en temps, dans la rue, avec seulement son revolver, en cas de problème. Impossible de tirer au fusil. La crosse faisait trop mal. C’était pas faute d’avoir essayé.

Et tourner seul en rond dans Seattle, enfin dans un quartier de Seattle avec son chien… C’était limite. Alors quand il avait croisé la nouvelle venue, Amalia, en train de faire un sac, il avait fait son journaliste curieux, et il avait demandé ce qu’elle faisait, et si il pouvait se joindre à elle.
Et il était content, parce qu’elle avait accepté. Ça leur ferait une bonne raison pour discuter maintenant. Il attrapa un sac léger pour le mettre sur son épaule valide, son arme à la ceinture, et Derry sur les talons, pour la retrouver devant l’entrée, et partir.

Ils avaient marché, sans trop rien dire au début, dans les rues vides, comme à leur habitude, autour de chez eux. Mais elle avait fini par rompre ce silence, et lancer une discussion. Ça se jouait au premier qui parlait, mais Jimmy n’avait jamais vraiment aimé avoir ce rôle là. trop timide peut-être.

- Oui ça commence à faire. Je suis arrivé un peu par hasard il y a…. Un an tiens.
Et toi ? T’étais avec du monde avant ? Un autre groupe ? Ou t’as réussi à survivre seule jusqu’ici ?


Son installation parmi le groupe commençait à remonter. C’était avant l’hiver dernier, il avait pu trouver refuge avant les premières neiges, et les grands froids. Et il avait été chanceux.
Quand il croisait du monde, ils lui faisait tous les yeux ronds, au début, quand il disait qu’il avait survécu seul aussi longtemps. Maintenant il avait l’impression de connaître, au moins de visu, une bonne foule de gens. Surtout après les affrontements au No Man’s Land dernièrement. Il y en avait eu du peuple.

- Tu t’acclimates bien ici ? Enfin avec nous ?

Elle était arrivée le mois dernier, mais ils n’avaient pas spécialement pu discuter depuis. Lui avait passé le plus clair de son temps allongé, à dormir, ou dehors, à penser à quelque chose d’autre que sa douleur. Et mine de rien, souffrir, ça occupe.


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 173
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyDim 5 Jan 2020 - 19:49
Je dois avouer qu'en me promenant, je fais bien plus attention à ce qui peut se passer autour de nous ainsi qu'au chien qui se balade tranquillement autour de nous qu'à ce que peut faire Jimmy. J'ai toujours adoré les chiens, mais avec Dakota qui était allergique, faut dire que c'était pas forcément possible d'en avoir un à la maison. Et une fois qu'on a dû nous battre pour avoir de quoi se remplir un peu l'estomac, je me suis dit que c'était pas plus mal qu'on ait pas d'animal de compagnie à gérer en plus.

J'avais quand même fini par poser mon regard sur le grand brun à mes côtés, relevant un peu la tête pour réussir à le regarder comme il faut. Si déjà on était ensemble dehors, autant prendre un peu de ce temps pour faire connaissance. Un an déjà qu'il est là? Et ben. J'ai pas vraiment envie de repenser à là où j'en étais moi y'a un an de ça. Et d'ailleurs, je me renferme assez rapidement quand il me pose des questions sur moi. Beaucoup trop de questions d'ailleurs pour que j'arrive à simplement les esquiver habilement. Je détourne mon regard, le laissant traîner sur tout ce qui nous entoure.

Tout dépend des moments. Mais t'as bien vu que j'étais arrivée toute seule alors bon. Je serre un peu les dents et les poings. C'est pas le moment de laisser la colère me submerger. Pas du tout même. Je souffle un grand coup, ferme les yeux une fraction de seconde. Aller, on se calme. Je me racle légèrement la gorge quand je reprends le contrôle de ma colère et inspire longuement. Je me dis qu'il faudrait vraiment que je fasse quelque chose pour essayer de résoudre ces problèmes de colère. Mais en même temps, je sais très bien d'où ça vient. Et je sais aussi que ça risque pas de partir de si tôt. Bien au contraire.

Voyant un petit caillou traîner au sol en plein dans ma trajectoire, je cède à une pulsion très enfantine et tape dedans du bout du pied, l'envoyant valser à plusieurs mètres devant nous. Fatiguée de tenir ma hache à bout de bras, et histoire de changer un peu de position, je viens appuyer cette dernière sur mon épaule sans cesser de marcher. Et c'est sans prendre la peine de relever la tête vers lui que je décide de répondre à l'interrogation de Jimmy.

J'essaie... Mais faut dire que vous faites rien pour me mettre de côté, alors je pense que c'est beaucoup plus simple du coup de m'acclimater comme tu dis que si vous n'en aviez rien à foutre de moi. Donc on va dire que oui? Je sais pas vraiment si ma réponse lui convient. Ni même si c'est le genre de réponse à laquelle il pouvait s'attendre. Mais c'est toujours mieux que rien non? Au fait, il s'appelle comment lui? que je lui demande en montrant l'animal trottant calmement devant nous d'un signe de tête.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 735
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyLun 6 Jan 2020 - 17:28

Ils discutaient sur la route, en errant, sans trop vraiment savoir où aller. Enfin discuter. C’était un grand mot. Ils parlaient. De là à dire qu’il y avait une suite à cette discussion…
C’était une discussion de rigueur, de politesse. Mais il fallait bien commencer quelque part.

Mais en discutant, on en apprend presque plus sur les non dits, ou les silences laissés aux questions. Et c’était le cas ici. Amalia se retenait, ça se sentait à sa voix. La question de Jimmy était un peu biaisée, mais au moins, il était sûr d’une chose. Elle était avec quelqu’un avant, ou plusieurs, mais quelque chose s’était passé, et elle n’avait pas l’air de l’avoir voulu. Mais après tout, c’était devenu une habitude, ici, maintenant. On rencontrer des gens, on les perd, ils meurent… La seule question qu’on pouvait encore se poser, et qui restait sans réponse: qui étaient-ils.
Mais il préféra ne pas approfondir, le sujet avait l’air assez sensible, et il le comprenait. Il avait l’habitude de poser des questions embarrassantes, mais il allait devoir s’en défaire. Un jour, il aurait des problèmes avec ça.

Il l’écoutait continuer à parler, sur son arrivée chez eux, qui avait l’air de se passer plutôt bien.
Lui aussi avait été très vite intégré à toute la clique. Ils faisaient preuve d’une compréhension et d’une attention assez impressionnante. Et maintenant il était parmi eux, et ils pouvaient les considérer tous comme des amis. Il en avait peut-être pour la première fois, tous prêts à se sacrifier mutuellement pour l’autre. Enfin lui oui, les autres sûrement.

- Tant mieux, je suis content que tu te sente bien parmi nous. On a déjà dû te le dire, mais si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésites pas.

C’est toujours une phrase bateau, quand on accueille quelqu’un, qui ne le fait pas plus sentir en sécurité que ça, mais au moins c’était dit.
Elle lui montra son chien, recentrant la discussion sur l’animal.

- Lui c’est Derry. Je l’ai recueilli par hasard tout au début du bordel, avant de fuir la ville. Et il me suis partout depuis. Je sais pas vraiment pourquoi, mais je suis bien content qu’il le fasse.
T’aimes les animaux ? Enfin j’imagine que travailler en forêt te fait aimer la nature non ?



In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 173
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyMar 7 Jan 2020 - 13:00
C'est vraiment un coup de chance sur ce coup là d'avoir eu l'occasion parfaite de réussir à changer de sujet sans passer pour la fille qui esquive beaucoup trop les questions personnelles. Et puis, en même temps, ça m'intéresse vraiment d'en savoir plus sur son animal. Parce que j'ai toujours eu un attachement particulier pour les animaux. Sans jamais pouvoir vraiment en profiter.

J'offre un sourire poli à Jimmy quand il me sort la phrase bateau, que tout le monde m'a déjà sortie ou presque, consistant à promettre d'être présent pour moi si jamais j'ai besoin de quoi que ce soit. J'ai pas envie d'être méchante en lui disant que je peux très bien me débrouiller toute seule et que je ne suis pas une demoiselle en détresse attendant d'être secourue par un preux chevalier en armure. Et j'ai pas non plus envie de jouer les hypocrites en lui annonçant que je serai toutes les cinq minutes à sa porte pour quémander de l'aide pour tout et n'importe quoi. Un sourire, c'est toujours mieux que rien non?

Comme s'il avait compris qu'on parlait de lui, l'animal s'approche de nous et plus particulièrement de moi pour venir me renifler un peu. Profitant du calme qui semble nous entourer pour le moment, je m'arrête et m'accroupis pour être à la hauteur du chien. Sa truffe vient effleurer son visage et je rigole un peu parce que son souffle me chatouille en se répercutant frénétiquement sur ma peau. M'assurant qu'il ne risque pas de prendre peur à l'approche de ma main, je le laisse la renifler avant de venir la poser sur sa tête pour le caresser. Et de toute évidence, Derry apprécie beaucoup.

T'as de la chance de l'avoir. Je relève mon regard vers Jimmy lorsque je relève la tête, et n'arrête pas pour autant de caresser le husky qui remue la queue pour montrer sa satisfaction. J'adore les animaux. Quand j'étais gosse j'avais envie de travailler avec eux, mais j'me suis vite rendue à l'évidence que j'avais pas les capacités de le faire! J'étais juste faite pour couper du bois. Mais ça m'allait aussi, je vais pas me plaindre. Loin de la ville. C'était mieux. Je reporte mon attention sur l'animal, entoure sa tête de mes mains et viens déposer un bisou sur le haut de sa tête.

J'ai toujours voulu avoir un chien. Mais j'ai jamais pu parce que... Je me coupe d'un coup, perd mon sourire. Je me racle la gorge, inspirant un grand coup avant de reprendre des caresses plus calmes sur le corps du chien avant de me redresser. Pour plein de raisons... Mais c'est pas pour autant que je regrette pas de jamais avoir eu cette chance. Je m'étire un peu, ramasse ma hache que j'avais posée par terre tout à l'heure et oubliée en me remettant debout, et la pose sur mon épaule. J'imagine que cette image doit proposer un sacré contraste, entre ma pose très masculine et mon apparence très féminine.Au fait, t'as une idée d'où on va? Enfin, de c'qu'on pourrait faire? Si déjà on est dehors, qu'on prenne pas juste des risques pour marcher au lieu d'en profiter pour peut-être trouver quelque chose d'intéressant...



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Jimmy Clint
Overlook Hotel
Modérateur
Jimmy Clint
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Python 357 Magnum, Machette, Fusil de précision M40A1 avec silencieux, Couteau de chasse Wartech Ground
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/01/2018
Messages : 735
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyJeu 9 Jan 2020 - 17:46

Elle avait savamment esquivé le sujet, mais il n’en tint pas rigueur. On avait tous nos secrets, rien de bien nouveau. Un jour, il saurait peut-être. Peut-être pas. Est-ce que ça changeait quelque chose ? Non.

Elle s’était penchée sur Derry, qui venait se frotter contre ses jambes, pour qu’elle lui caresse son doux pelage. Malin le bougre. Il avait une intelligence assez surprenante. Depuis le début. Bon, sauf quand il voulait nager dans le lac, en manquant de se noyer. Mais il avait toujours réussi à se cacher, et même à le sortir de situations assez complexes. Ce chien le comprenait d’une manière assez déconcertante. Et puis il le suivait. Depuis le début. Il aurait bien aimé remercier le dieu des chiens pour ça, mais existait-il ?
Conscient de tout ça, il répondit sobrement à la bûcheronne.

- Oui, je trouve aussi.

Elle parlait de son passé, sans animaux, même si elle avait l’air d’aimer ça. Ça devait être bien de travailler dans la forêt. Loin de tout, tranquillement. Enfin, ça ne devait pas être si tranquille que ça, tout de même, mais la frénésie de la ville en semaine devait être bien vite oubliée. Et ce n’était pas plus mal. Ça lui avait vite manqué, le calme du désert. Pas spécialement la peur de se faire tirer dessus n’importe quand, mais quand on était certains du calme… Ça n’avait pas de prix. Une vaste étendue, personne à la ronde. Le retour avait été compliqué.

Mais lorsqu’elle évoquait le fait d’avoir un chien, quelque chose semblait la bloquer. Pas de raison pourquoi, mais cette raison devait être assez douloureuse pour qu’elle ne puisse pas en parler. Quelque chose ? Quelqu’un ? Aucune idée.
Elle changea vite de sujet, en se relevant, hache sur l’épaule.

Qu’allaient-ils faire ? Excellente question.
Il bougea doucement son épaule douloureuse, en regardant autour de lui. Beaucoup d’habitations, mais quelques magasins tout de même. Ils pouvaient trouver quelque chose d’intéressant. En cherchant bien.

- On peut fouiller des trucs. On peut entrer dans un immeuble, et voir ce qu’on peut ouvrir. Ou un magasin. Des pulls, ou des vêtements pour bébés, ça peut être utile. Par contre je suis pas spécialement en état de me battre. Tirer quelques balles en cas de besoin ça ira, mais…


In your darkest hour
When demons come Call on me brother,
and we will fight them together

- blackheart & crédits.
 
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Overlook Hotel
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 173
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore EmptyVen 10 Jan 2020 - 8:07
C'etait bien sympa de discuter animaux pendant un temps. Faut dire qu'être capable d'avoir une discussion calme et très anodine en plein milieu d'une rue par les temps qui courent ce n'est pas forcément quelque chose que l'on peut faire souvent. Alors comme on dit, il faut savoir profiter des petits plaisirs quand on en a l'occasion. Malheureusement la réalité nous force toujours à remettre les pieds sur terre assez rapidement.

C'est pour ça que j'ai encore une fois changé de sujet. Que j'ai demandé à Jimmy ce qu'on pourrait faire pour se rendre utile plutot que simplement sortir pour se promener. Si déjà on prend des risque, autant ne pas le faire pour rien n'est-ce pas? J'écoute attentivement ce qu'il me dit, hochant un peu la tête pour lui montrer que je suis d'accord avec ses idées. Mais je fronce un peu les sourcils quand il me parle de son état qui l'empêchera peut-être de se battre. C'est pas une situation idéale mais bon. S il est capable de tirer correctement il pourra toujours se défendre de loin pendant que je m'occuperai de ce qu on doit affronter au corps a corps. De toute façon c'est la que je suis la meilleure.

Va pour un immeuble. C'est sûrement moins risqué tu crois pas? Et puis si jamais on se retrouve face à des morts ou quoi, t'auras qu'a me convrir de loin se besoin pendant que je leur laisse faire connaissance avec ma hache! Un petit sourire étire le coin de mes lèvres qui se veut rassurant. Je m'étire un petit peu et regarde autour de nous. Je cherche du regard un immeuble dans lequel on pourrait aller et qui semble pas être trop dégradé. Avec un peu de chance, ça pourrait nous permettre de ramener des trucs intéressants au groupe.

Faisant signe à Jimmy pour lui montrer un immeuble et lui demander silencieusement son avis sur la destination avant de me diriger vers cet endroit avec le brun. Contrairement à tout à l'heure, je suis bien plus concentrée. J'écoute le moindre bruit qui peut nous entourer au cas ou cela pourrait prévenir d'un quelconque problème ou d'une surprise indésirable.

Je m'approche de la porte principale du bâtiment et tente de tourner la poignée. En vain. Et merde. C'est bloqué... Tu penses qu'il y a une autre entrée? Ou bien on force cette porte la? Si c'était un autre groupe de survivants qui était là j'imagine que vous seriez déjà au courant alors si ça se trouve c'est juste la poignée qui est grippée? Je lève mon regard vers mon compagnon du jour, attendant son avis et sa réponse avec assez d'impatience. J'aime juste pas rester à découvert comme ça à ne rien faire. On sait jamais ce qui peut se passer après tout.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: On the route encore   On the route encore Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- On the route encore -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: