The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-83%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
25.95 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
- Who you selling for -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique / Un push dagger caché... vous ne saurez pas où
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 244
Age IRL : 29
MessageSujet: Who you selling for   Who you selling for EmptyJeu 2 Jan 2020 - 17:12
Mon sac-à-dos atterrit sur mon lit, alourdi de tout ce que j’ai trouvé aujourd’hui. Quelques boîtes de balles 9 mm, des guirlandes de capotes, un stock de lames de rasoir, des allumettes, une collection de bougies – parfumées, faute de mieux. Maigre butin mais butin tout de même. Je jette mon manteau dans un coin, défait ma ceinture à laquelle est fixé mon couteau tactique et tire de ma poche « la » clef. Celle du coffre de ma piaule, où tous les objets de grande valeur sont scellés par un cadenas. Principalement les armes et les médicaments, on ne va pas se mentir.

La serrure résiste un peu mais tourne et je peux soigneusement ranger ce qui doit l’être. J’en profite pour faire le compte et remplir le chargeur de mon arme des 10 balles supplémentaires qui me manquaient pour atteindre la capacité maximale. 15 coups. Pas vraiment de quoi se défaire d’une meute de charognes mais ça fait autant de trous dans la tête de potentiels emmerdeurs et ça me suffit. Je soupèse un instant le flingue chargé, met la sécurité et le pose sur mon lit.

Je planque les lames avec les capotes et tire de ma table de chevet un paquet de cancer en tube. Un besoin de nicotine, une récompense bien méritée. Placée à la fenêtre, j’ai un œil sur la cour principal et la petite squatteuse qui me sert de vigie. Elle jauge un gars qui repart avec un air de chat sauvage et s’interpose carrément quand Alba revient avec une nénette. Je fronce les sourcils, la fumée que je souffle grise momentanément mon champ de vision. Abigail procède à une fouille minutieuse et fait un signe dans ma direction. Tiens donc. Une vielle connaissance.

La clope emprisonnée entre mes lèvres, je remets mes gants, coince le beretta dans mon dos et prend les devants en sortant sur le balcon. L’hispanique est bien en train d’escorter vers moi une blonde que je toise froidement. En quelques secondes, je la détaille ; blonde, pas bien grande, les traits prononcés, bien faite, grande bouche. Amalia n'a pas changé en quelques mois si ce n'est qu'elle a meilleure mine que la dernière fois que je l'ai vue quitter cet endroit. Je ne pensais pas la revoir de sitôt.

- C’est pour quoi ? Je prends les devants avant mes deux interlocutrices, exaltant tranquille une fumée blanchâtre dans l’air froid de l’hiver.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 233
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptyVen 3 Jan 2020 - 0:17
Faire partie d'un groupe, c'est bien. Faire partie d'un groupe et réellement pouvoir apporter quelque chose en retour de tout ce que l'on a pu recevoir, c'est mieux. Le problème, c'est qu'à part couper du bois et clouer quelques planches les unes aux autres, je vois pas vraiment ce que je serais capable de faire pour aider les autres. Et comme j'aimerais pouvoir en quelque sorte renvoyer l'ascenseur à Emerson et aux autres pour ce qu'ils ont fait pour moi... J'ai assez rapidement pris ma décision.

Pendant assez longtemps j'ai eu cette idée qui me trottait en tête. Et quand j'ai vraiment décidé de prendre en considération cette éventualité, je me suis assez vite rendue à l'évidence. C'était certainement le meilleur moyen d'arriver à payer la dette imaginaire que j'ai envers les survivants du groupe qui m'a accueillie. J'ai donc prétexté d'avoir besoin d'aller faire un tour. De devoir régler quelque chose au No Man's Land, et de devoir le faire seule absolument. Car je me voyais mal expliquer mes intentions aux autres. Je n'ai d'ailleurs pas l'intention de le faire si jamais mon idée devait fonctionner.

A mesure que j'approche de l'hôtel vers lequel je me dirige, je sens mon estomac se serrer. Le stress monte, c'est indéniable. Je soupire un grand coup, tire mon paquet de clopes et mes allumettes de la poche de ma veste et m'allume rapidement une cigarette lorsque je commence à distinguer la silhouette de plusieurs personnes à l'entrée de la cour. Je reste à l'écart le temps qu'un homme s'en aille, et je m'approche ensuite de la femme qui se trouve encore là.

Il ne me faut pas longtemps pour reconnaître Alba. Et inversement. D'ailleurs, je crois que c'est pas trop difficile de voir la surprise qu'elle ressent de me revoir face à elle. Pas vraiment le temps d'échanger des banalités, je crois qu'on s'en fiche pas mal toute les deux sur le moment. Elle parce qu'elle ne s'attendait pas à me voir. Moi parce que j'ai autre chose en tête qu'essayer de retrouver de vieilles connaissances. Faut que je vois Queen Oxy. C'est important. J'évite de tourner autour du pot, et elle me fait signe de la suivre sans piper mot. On va bien voir si elle acceptera de me voir ou non.

J'ai à peine le temps de faire quelques pas, tirant une ou deux fois sur ma cigarette au passage, qu'une silhouette presque familière vient nous barrer la route. Je relève le regard et plante mes yeux dans ceux de la blonde qui me toise sans une once de gène. Les mois ont passé, et elle n'a pas changé d'un pouce. Et rien qu'à son regard, je comprends qu'elle ne m'a pas oubliée. Et que ça risque donc d'être relativement compliqué pour moi de négocier mon retour.

Oxana... Je baisse très légèrement la tête pour la saluer, en profite pour tirer une dernière fois sur ma clope avant de la jeter par terre et de l'écraser avec mon pied. Je souffle ma dernière bouffée de nicotine par le nez et en profite pour me préparer mentalement à ce qui va suivre. Dans la mesure où il est possible de se préparer à une telle discussion avec Oxana. J'ai quelque chose à te proposer. Quelque chose qui pourrait t'intéresser. Je jette un rapide regard à Alba. J'ai besoin de discuter seule à seule avec la maîtresse des lieux. Reste à voir si elle acceptera ou si elle va simplement se contenter de m'envoyer chier. Et bizarrement, j'ai l'intime conviction que les chances sont à 50-50 sur ce coup là.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique / Un push dagger caché... vous ne saurez pas où
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 244
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptyVen 3 Jan 2020 - 0:55
Elle me salue mais je me contente de la fixer pendant qu’elle écrase son mégot sur mon balcon. C’est pas marquer un point ça, j’apprécierait assez que les visiteurs ne dégueulasse pas mon logement et mon lieu de travail, mais Amalia n’en a pas fini. Elle me tease une proposition qui pourrait soi-disant m’intéresser, sauf que je ne crois plus à ce genre de promesse, il va m’en falloir bien plus pour adhérer et passer l’éponge sur notre ancienne relation. Je n’ai aucun grief à l’égard de la blondinette, je me demande juste ce qui peut l’avoir amenée ici hormis quelque chose qui ne va pas me plaire. D’un signe de tête, j’indique toutefois à Alba que je prends le relais en tête-à-tête et m’écarte pour que la visiteuse puisse pénétrer dans ma piaule.

- Entre.

Je lui emboîte le pas et referme la porte derrière nous. Coup d’œil par la fenêtre – des fois qu’elle ne soit qu’une diversion pour une attaque sournoise – et j’exhale mes derniers relents de mort lente avant d’écraser ma clope dans un cendrier. La chaleur n’est pas l’une des qualités qu’on me vante souvent et je ne tiens pas spécialement à m’améliorer ; mais puisqu’elle me connait, Amalia ne s’offusquera pas de me voir ne lui proposer ni café, ni thé, ni verre d’eau ni Malboro.

- T’as survécu à ce que je vois, c’est bien, c’est un constat que je formule à haute voix – je n’aurais pas parié là-dessus en étant contrainte de la licencier quelques mois plus tôt – mine de rien, c’est sincère, qu’est-ce que tu proposes alors ?

Je n’aime pas tourner autour du pot – pas en affaire. Les préliminaires, ça n’est bon que pendant les bonnes parties de jambes en l’air mais quand il est question de business, faut que ce soit clair, net, précis. Mes yeux s’attardent à nouveau sur la jeune femme et je sens déjà la curiosité me travailler. Que fait-elle désormais ? Est-elle en sécurité ? A-t-elle des ennuis ? C’est plus fort que moi. Même si elle n’a pas assuré comme régulière, elle était une de mes protégées pendant quelques temps. On peut déchirer les contrats mais pas les liens qui ont été créés. On va dire que c’est en cet honneur que je lui offre de l’écouter aujourd’hui.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 233
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptyVen 3 Jan 2020 - 1:25
Quand j'écrase ma clope au sol, je me rends compte que c'était pas forcément la meilleure idée que je pouvais avoir. Je grimace un peu, lâche quelques jurons que je garde pourtant muets et que je laisse résonner uniquement dans ma tête. C'est dans ce genre de moments que je me rends compte qu'il faut vraiment que j'apprenne parfois à enclencher ma cervelle avant d'agir dans des moments comme celui-ci. Et pourtant, malgré mon acte irréfléchi, Oxana décide de me laisser entrer. Je lâche un discret soupir de soulagement et jette un dernier regard à Alba avant d'entrer dans la pièce comme me l'indique la matrone des lieux.

Ne m'attendant pas vraiment à autre chose, ce n'est donc pas un accueil des plus chaleureux qui m'attend lorsque la porte se referme. J'inspire longuement, profite d'un peu de tabagisme passif avant qu'elle n'écrase sa clope, et croise les bras pour essayer de cacher ma nervosité face à elle. Je sais que je suis loin d'être en position d'exiger quelque chose ou de m'attendre à ce qu'elle accepte ma proposition. Vu la façon dont se sont passées les choses la dernière fois que nous nous sommes vues... Je dois dire que ça m'étonnerait fort qu'elle ait envie de placer une nouvelle fois sa confiance en moi.

Je sursaute presque lorsque sa voix me fait sortir de mes pensées. Et je ne peux pas m'empêcher de montrer ma surprise quand j'entends ses mots. Je m'attendais pas vraiment à ce qu'elle se réjouisse de ma survie. Même si "réjouir" est un bien grand mot dans la situation. Disons que le fait qu'elle souligne que cela soit une bonne chose que je sois toujours en vie me fait relativement plaisir. Au moins, ça veut dire qu'elle n'est pas spécialement en colère contre moi. Ce n'est pas non plus comme si j'avais décidé de la trahir à l'époque ou quoi. J'étais juste... absolument plus en état de continuer quoi que ce soit. J'ai un endroit où vivre. Des gens avec qui je vis. Mais j'aimerais travailler à nouveau pour toi. Ils savent pas que je suis ici, si jamais tu penses que je te tends un piège ou quoi. Tu sais que c'est pas mon genre...

Je soupire un peu, marque une petite pause. Je sais que lui annoncer simplement que j'aimerais travailler à nouveau pour elle, être l'une de ses filles, ne va pas suffire pour qu'elle accepte de me reprendre à bras ouverts. Loin de là même. Je me racle la gorge, inspire un grand coup et la regarde. Si tu acceptes de me reprendre, j'accepterai tes conditions. Si dans un premier temps tu veux qu'on fasse du 70-30 ou même du 80-20, j'suis prête à accepter. Je suis pas là pour te trahir ou te planter un couteau dans le dos. Et comme tu peux le voir, je suis en meilleure forme que la dernière fois qu'on s'est vues...

Je sais que les négociations vont encore durer un bon moment. J'ai conscience que cela ne sera pas facile de la faire accepter. Mais malheureusement pour elle, je compte pas baisser les bras. Pas quand je tiens peut-être ma meilleure option d'apporter quelque chose de concret à Hannah, Emerson et les autres.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique / Un push dagger caché... vous ne saurez pas où
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 244
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptyVen 3 Jan 2020 - 22:02
Un rire sans joie m’échappe dès qu’Amalia a entamé sa proposition. C’est marrant ça. Je m’adosse à l’une des cloisons de la piaule et croise les bras pour la dévisager. Le pire, c’est qu’elle a l’air sérieuse, parce qu’elle se lance déjà dans la négociation de son salaire. Le hic, c’est qu’avant de décider combien je lui laisse, il faudrait que je tranche sur si je la prends tout court. A fortiori si elle n’a pas besoin de ma protection, je ne vois pas d’où sort ce deal.

- T’as des gens avec qui vivre et ils t’ont visiblement remis sur pied, donc tu es revenue pour ? Le plaisir de la fonction ? On va pas se cacher que ça n’était pas ton genre non plus, Amalia.

Je suis passée par là, longtemps. Si une femme fait ça par plaisir, qu’on me l’apporte, j’aimerais la rencontrer – et lui offrir un job. Ce n’est pas que je cracherais sur une travailleuse de plus, j’ai simplement conscience que je ne dirige pas vraiment l’entreprise emblème du rêve américain. D’après moi, si la blonde revient, c’est qu’il y a anguille sous roche. C’est inconcevable autrement.

- Et vu l’état dans lequel ça te mettait la dernière fois, je ne suis pas sûre de vouloir reprendre le risque, j’admets sans détour, fraîchement, une de mes filles qui fait une dépression et les gens vont croire que je les traite mal. Le scénario idéal pour me retrouver avec des héros du dimanche qui enfoncent ma porte pour les « libérer ».

Clairement, je tiens à ce que les nénettes qui exécutent la partie la moins gratifiante de notre taf’ soient en aussi bonne santé que possible – en tout point de vue. Si Amalia s’est remise depuis l’automne, alors autant qu’elle ne se risque pas à une activité qui va lui miner le moral et la faire replonger. J’espère d’ailleurs qu’elle avait bien capté que la fille de mon hypothèse, c’était elle.

- En plus de ça, que je reprends, tu préviens pas tes nouveaux amis ? Pourquoi ? Mes épaules se haussent, mes lèvres se plissent avec scepticisme, c’est pas net. Sois t’es complètement honnête avec moi, soit cette conversation est finie – et tu connais la sortie.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Amalia S. King
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Hache, Beretta 92, un demi chargeur de munitions
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 233
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptyVen 3 Jan 2020 - 22:36
Franchement j'aurais dû m'attendre à ce que les choses ne se passent pas en toute simplicité. Après tout, je connais Oxana. Et je sais bien que c'est loin d'être quelqu'un qui risque d'accueillir à bras ouverts quelqu'un qui l'a déçue. Je soupire un peu, aussi discrètement que possible. J'ai pas forcément envie qu'elle pense qu'elle m'emmerde ou je ne sais quoi. Ce serait vraiment pas quelque chose qui arrangerait ma position ou ma situation. Je me passe la main dans les cheveux, joue un peu avec ma tresse pour contenir ma nervosité.

J'inspire un grand coup et je cherche le bon moment pour me lancer. Elle marque un point après tout. C'est pas spécialement pour le plaisir de me faire sauter par tous les types en manque qui traînent au No Man's Land que je suis revenue. Et elle le sait aussi bien que moi. Sauf que quand elle me fout dans la tronche la raison qui l'avait amenée à me pousser vers la sortie, je grimace. C'est vrai que je lui ai pas forcément laissé le meilleur des souvenirs à mon départ.

Je croise à nouveau les bras, la regarde avec sérieux. C'est l'heure des explications on dirait bien. C'est pas ce que j'faisais ici qui m'a mise dans cet état. J'en ai pas grand chose à foutre de qui me passe dessus, si c'est pas pour rien. Je marque une pause, essaie de garder mon calme. Je pince l'arrête de mon nez et ferme les yeux quelques secondes. Faut pas que je me laisse aller maintenant. C'est sûrement pas comme ça que ça arrangerait les choses.

Je v'nais de tuer ma propre soeur. Et j'étais longtemps dans le déni. Quand j'ai réalisé, j'étais ici. Et là, c'était une vraie descente aux enfers. Si j'avais pas été trouvée par ceux avec qui je suis aujourd'hui, j'serais sûrement morte. Alors j'veux les aider. J'veux me rendre utile. Mais à part couper du bois et offrir mon corps à des inconnus j'suis pas bonne à grand chose. Au moins, ça a le mérite d'être franc. Je souffle un peu, détourne le regard. Et j'veux pas leur parler de ça simplement parce que ça les regarde pas. Pour l'instant. J'ai pas besoin qu'ils me collent une étiquette sur le dos. Ou qu'ils décident de me virer parce que j'fais ça. Enfin... Si tant est que j'puisse le refaire...

Je sais pas vraiment quoi dire ou faire pour la convaincre. J'aimerais simplement qu'elle se contente de me poser des questions, de donner ses conditions et de me menacer un bon coup de ce qui m'arriverait si j'osais la trahir. Mais je pense que ça sera pas aussi simple.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Oxana D. Lyssenko
Leader | Reign of Venus
Administrateur
Oxana D. Lyssenko
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Beretta 92 / couteau tactique / Un push dagger caché... vous ne saurez pas où
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 28/12/2019
Messages : 244
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for EmptySam 4 Jan 2020 - 13:27
Je la fixe, cherchant à démêler les nœuds de cette histoire – parce qu’il y en a forcément. S’ils ne se sont pas encore révélés, ils le seront un jour et je n’ai pas envie de m’embarquer dans une histoire qui risquent de porter préjudice à ce que je fais. Je suis par ailleurs certaine qu’Amalia a d’autres compétences qui peuvent être mis à contribution dans un groupe mais si elle estime que sa chatte est son meilleur atout, ce n’est plus à moi d’en juger. Toujours bras croisés, je ne fais pas mine de bouger.

- Ces gens, si je te reprends, je veux leurs noms. Est-ce que je suis susceptible de les connaître ?

Le calcul est simple : si la blondinette revient vers moi pour reprendre ses activités et être utile à sa communauté, cela signifie qu’ils ne sont pas loin. S’ils ne sont pas loin, alors probablement qu’ils n’ignorent pas l’existence du No man’s land – voire même qu’ils profitent de ce qu’il propose. Par les temps qui courent, ce serait stupide de faire autrement. Dans ce dernier cas de figure, je ne vois pas dans quelle mesure la jeune femme pourra préserver sa double-vie ; ça, c’est son problème tant que ça ne devient pas le mien. Le hic est là.

- Comment tu es sûre qu’ils ne vont pas… je ne sais pas, te voir en train de racoler dans les lieux connus ? L’entrepôt et la cage notamment, ou même qui sait, peut-être que certains d’entre eux profitent secrètement de nos services.

Ce n’est pas une plaisanterie, ça n’a rien d’anodin. Le sexe a toujours fait partie des besoins primaires de l’humain pour survivre – en tout temps – et tout le monde, camp ou pas, n’a pas la chance de se dégoter une partenaire consentante. Il reste donc le viol ou les relations tarifées et fort heureusement, tous les mâles ne sont pas (re)devenus des prédateurs avides de domination. Certains ont gardé les bonnes manières enseignées pendant leur dernier siècle de civilisation. Amen.

- Je veux une garantie que ça ne risque pas de se terminer en lessive de linge sale sur mon perron. Tu pourrais tout simplement les quitter et réemménager ici ; tu sais que mes filles n’ont pas à se plaindre.


Queen among the plague
Be the broken or the breaker ♪ Be the giver or the undertaker ♫ Unlatch and open the doors ♪ Be the healer or the faker ♫ The keys are in your hands ♫ Realize you are you own sole creator of your own masterplan
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Who you selling for   Who you selling for Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Who you selling for -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: