The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
STANLEY Coffret outils 38 pièces
Voir le deal
20.99 €

Partagez
- Let's talk -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 319
Age IRL : 24
MessageSujet: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 14:14
C'est marrant comme on peut vite prendre l'habitude de vivre tout seul. Je dis pas que c'est forcément quelque chose que j'ai apprécié. A vrai dire, c'est tout le contraire. J'avais relativement perdu espoir de réussir à faire encore quelque chose de ma vie. Je cherchais même plus à vraiment survivre. C'était plus devenu un instinct, un réflexe, plus qu'autre chose. Pourtant c'est bizarre parce que j'avais jamais vraiment été du genre à baisser les bras. Mais perdre tour à tour mes deux petites soeurs, qui étaient tout ce que j'avais, m'a vraiment coupé l'herbe sous le pied. A quoi bon vivre quand on n'a plus personne avec qui apprécier ça?

Mais bon, c'était sans compter sur le destin qui a décidé de me jouer un énième tour. Je m'attendais absolument pas à retrouver Hannah, que j'avais perdue de vue depuis des années. Et je m'attendais pas non plus à ce qu'elle me permette de rejoindre un groupe de survivants parmi lequel elle vivait depuis un moment. Qu'est-ce qui m'a poussée à accepter de la suivre? J'aimerais bien le savoir. Avec un peu de chance, je vais bien finir par le découvrir.

Privée de mes armes le temps d'être sûrs qu'ils peuvent me faire confiance, j'me retrouve dans cet endroit sans vraiment comprendre ce que je dois faire. Sans vraiment trouver ma place. J'vais peut-être en avoir une petite idée aujourd'hui pourtant. Ca fait quelques jours que j'suis là et que j'erre dans cet endroit sans savoir où aller. Et aujourd'hui, j'dois aller parler à Emerson. Elle me l'avait demandé, quand on s'était croisées, avant de repartir faire ce qu'elle avait à faire.

M'approchant d'elle, je me racle un peu la gorge pour lui signaler ma présence comme je suis dans son dos. Emerson? Je... Tu... Enfin, vous vouliez me voir? Comme d'habitude, j'essaie de faire bonne impression. De me montrer polie et correcte. J'dois dire que je sais pas vraiment combien de temps je vais pouvoir réprimer mon caractère de merde, mon insolence et ma colère habituelle. J'me passe une main dans les cheveux et attrape une mèche pour la remettre derrière mon oreille et dégager mon visage. J'enfonce mes mains dans les poches de mon jeans, attendant que la femme se tourne vers moi et me dise ce pour quoi je devais venir. En espérant que c'est pas pour déjà me foutre à la porte. Ce serait bête quand même.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3473
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 17:55
Sean était avec Kaycee, elle veillait sur lui dans la chambre qu’elle partageait avec les deux petites O’Connell. Emerson, elle, était plongée dans un bouquin de médecine que son mari lui avait ramené, l’enseignant sur d’autres sujets qu’elle ne maitrisait pas forcément. Depuis le début de l’apocalypse, elle se devait d’être plus que doué en chirurgie traumatique, quand bien même ça n’était pas son domaine de prédilection. Agir sous la pression, reconnaitre rapidement tous les petits tracas. Également, elle se devait d’être douée en médecine générale, pour prévenir les épidémies et se débrouiller avec les symptômes sans les tests à portés.

Elle fut interrompue dans sa lecture, relevant les yeux vers Amalia. Dire qu’elle lisait depuis tout à l’heure sans même se rendre compte qu’elle était toujours debout devant la fenêtre :

Oui, installe-toi, fit-elle en l’invitant d’un geste à se mettre à l’aise : Tu peux me tutoyer, je ne suis pas si vieille…

Elle approchait de la quarantaine, certes, mais elle venait tout juste d’être de nouveau mère, et elle ne se sentait pas d’être décrépie encore. Son mari ne lui en donnait heureusement pas l’impression. Elle scruta Amalia un instant, lui adressant un sourire qui se voulait rassurant :

Je sais qu’Hannah te fait confiance, nous n’avons pas eu l’occasion de vraiment discuter encore… L’accueil n’est pas toujours chaleureux, mais ça nous permet de mettre au défi ceux qui arrivent. Oui, elle avait besoin de s’expliquer, de se justifier. Surtout qu’elle était encore particulièrement occupée. D’ici janvier, elle devrait également reprendre du service au No Man’s Land pour continuer à avoir une rentabilité, ça n’allait pas être reposant du tout : Et si tu me parlais de toi, Amalia ?

L’invitation pouvait paraitre abrupt, mais Emerson ne voyait pas pourquoi elle prendrait des détours pour exprimer clairement sa demande. Ça n’était pas un mal de vouloir en savoir plus sur une personne qu’elle hébergeait sous son toit, avec des membres de sa famille de surcroit ! La sécurité de chacun comptait, et si Amalia devait faire partie de son entourage, elle avait plutôt tout intérêt à pouvoir compter sur elle :

J’aimerais apprendre à te connaitre, voir pourquoi Hannah semble dire que tu pourras beaucoup nous apporter. Expliqua-t-elle finalement avec un sourire encourageant.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 319
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:03
Quand Emerson m'invite à m'installer et souligne le fait que je n'ai pas besoin de la vouvoyer, je suis un peu soulagée de l'entendre. Je suis pas forcément très à l'aise avec toutes ces conventions sociales qui poussent tout le monde à se vouvoyer pour je ne sais trop quelle raison. Alors comme elle me l'a demandé, avec une docilité qui me surprend moi-même, Si d'habitude je suis un peu moins du genre à obéir sagement aux ordres qu'on me donne, je sais pourtant ce qui est bon pour moi. Et manquer de respect à celle qui dirige d'une main de fer le groupe n'est pas spécialement une bonne idée. Surtout si je compte rester ici. C'est noté, pas de "vous". Désolée, j'ai jamais été très douée pour ça.

Je me racle un peu la gorge, regarde ailleurs. Je ne suis clairement pas à l'aise et je ne peux pas m'empêcher de le montrer. Même si j'aimerais avoir l'air bien plus sûre de moi. La femme qui me fait face me regarde, et vient la question fatidique. Elle veut que je lui parle de moi. Je veux bien, mais qu'est-ce que je dois lui raconter? C'est pas comme si j'avais des aventures très palpitantes à raconter. Rien de bien joyeux ou quoi. Mais bon.

Je me passe une main sur la nuque, me massant légèrement avant d'inspirer longuement comme pour me donner du courage. Je me concentre sur la partie de sa phrase où elle souligne que Hannah me fait confiance. Sur le moment où elle me dit qu'à ce qu'il parait, mon amie d'enfance a aussi dit de moi que je pourrais apporter quelque chose au reste du groupe. C'est plutôt encourageant, quand quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis plusieurs années vous fait une pub aussi bonne.

Quand faut y'aller, faut y'aller. Et bien, tout dépend de ce que tu veux savoir... Est-ce que j'ai envie de rentrer dans les détails et de lui expliquer directement que j'ai été incapable de protéger mes soeurs d'une mort certaine? Non. Est-ce que j'ai envie de me replonger dans ces souvenirs douloureux? Absolument pas. Est-ce que je vais avoir le choix? Je ne pense pas non. Je soupire, triture nerveusement mes doigts. Il va bien falloir que je finisse par cracher la pastille.

J'suis pas sûre que ma vie d'avant soit particulièrement intéressante alors j'vais en venir à l'essentiel. J'étais bûcheronne, avant tout ça. J'vivais dans un chalet à l'entrée de la forêt à Mill Creek, dans la banlieue de Seattle, j'sais pas si tu connais. Enfin bref. J'y vivais avec mes deux petites soeurs, des jumelles... Ma voix se brise quand j'en viens à parler de mes soeurs et je suis obligée de me racler la gorge pour réussir à me reprendre. Comme tout le monde, on s'est retrouvées sur la route au bout d'un moment. Et j'pense pas avoir besoin de faire un dessin sur le pourquoi du comment de mon arrivée ici sans elles. J'faisais partie d'un groupe de survivants, avant. J'savais pas trop mal travailler le bois alors ils me confiaient tout ce qui touchait à ça. Et comme on a passé plusieurs mois dans cet endroit, j'ai appris à pas trop mal me démerder. De là à dire que j'suis douée, j'en suis pas sûre mais bon. C'est toujours mieux qu'un coup de pied au cul.

Et voilà, j'suis toujours obligée de dire des saloperies quand je parle. Parfois je me désespère. Enfin non, souvent. Je me passe une main sur le visage puis dans les cheveux et détourne le regard. Enfin, j'aime pas forcément parler de moi alors j'sais pas trop quoi dire... Du coup, si tu as des questions particulières, pose-les... J'y répondrai du mieux que je peux.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3473
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:25
Emerson écouta avec patience les mots de la jeune femme. Elle devait bien avoir quinze ans de plus qu’elle, quasiment. Mais ça n’était pas pour autant que la blonde s’en inquiétait : à force, elle avait appris à comprendre que son âge amenait une autre expérience de la vie, et qu’elle se devait d’assoir son rôle de leader ainsi. Certes, elle s’était promis de laisser la main à Kendale le temps de sa grossesse et de voir un peu Sean grandir, mais n’était-ce pas des choses qui collaient à la peau ? Emerson était sans cesse sollicitée pour tout ça, et il lui était désormais impossible de redevenir simplement un membre de la communauté. Elle avait endossé ces responsabilités, pas pour les laisser à quelqu’un d’autre comme un fardeau.

Si bien qu’au bout du discours d’Amalia, Emerson posa sur la jeune femme un regard doux. Elle ne la jugeait pas sur ses pertes, sur ses échecs, ou ses réussites. Mais sur sa capacité à s’adapter et à se relever. Il n’y avait plus rien d’autre qui compter de toute façon :

Ce que nous avons traversé nous forge, mais j’aime savoir si tu sauras te refaire à une communauté, expliqua-t-elle alors sobrement, en scrutant toujours la jeune femme. Il était bon d’en apprendre plus sur elle, et peut-être de constater sa manière de réagir sous la pression. Il y avait évidemment de la pudeur – l’idée de confier ses secrets ne devaient pas lui plaire – mais peut-être d’autres choses : Ce n’est jamais facile d’avoir à recommencer, encore plus de devoir le faire seule, alors je veux que tu te retires ça de l’esprit : si tu entends t’impliquer avec nous, si tu penses t’investir, tu ne seras pas seule.

Elle ne sera pas obligée de s’entendre avec tout le monde, mais elle devra tout de même compter sur chacun des membres de cet entourage. Que ça soit simple ou non, chaque personne ici viendra à l’inclure, Hannah la première visiblement.

Je ne dis pas que c’est facile, on met tous du temps à s’habituer. Eux même avaient mis si longtemps à construire leur premier abri avant de le laisser pour le suivant, et se rapprocher du No Man’s Land. Tu saurais construire des barricades, pour le jardin d’Hannah ? S’enquit-elle soudainement avec un sourire en coin. Ça devait être dans les cordes d’une bucheronne, non ? Et qu’est-ce que tu vaux dehors ? As-tu déjà eu besoin de tuer pour ta survie ?



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 319
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:49
Malgré la douceur que je peux voir dans le regard qu'Emerson pose sur moi, je peux pas m'empêcher de me sentir tout de même légèrement mal à l'aise. Devoir parler de moi, raconter ma vie comme ça, c'est absolument pas fait pour moi. Je suis plus du genre à garder tout ça rien que pour moi. Après tout, il n'y a que moi que ça regarde non? Qu'est-ce que ça peut bien apporter aux autres de savoir que j'ai vu mourir toute ma famille, membre par membre? Absolument rien.

Je fais une petite grimace quand la blonde qui me fait face me demande si je serai capable de m'adapter une nouvelle fois à un groupe. Dans le fond, je me dis que si j'ai réussi à le faire une fois, je devrais y arriver encore. Mais il faut avouer qu'avant, c'était surtout une solution de facilité. Parce que comme ça, je n'étais plus la seule à veiller sur ma soeur. Je hausse les épaules, reviens poser mon regard sur celui de mon interlocutrice. J'ai réussi à le faire par le passé, je vois pas pourquoi j'y arriverais plus... Disons simplement qu'avant que Hannah me trouve, j'avais pas dans l'optique de rester encore bien longtemps en vie. Cette fois, je joue la carte de la franchise. Parce que je n'ai pas envie de mentir à Emerson sur les motivations que j'ai pu avoir avant de venir ici.

Je fais une petite moue, quand elle me dit que si j'essaie vraiment de m'impliquer dans le groupe je ne serai pas seule. Est-ce que je peux vraiment compter là-dessus? On verra bien, comme on dit: l'avenir nous le dira. Je me redresse un peu, comme si d'un coup le poids que je sentais sur mes épaules depuis le début de la conversation venait de s'envoler. En même temps, Emerson a décidé de changer de sujet. Et ça m'arrange bien. Construire une barricade? Bien sûr que j'sais faire ça! Dans le groupe où j'étais avant, avant qu'il se fasse complètement éradiquer par une horde, j'avais même construit des lits pour tout le monde. Et sans vouloir me jeter des fleurs, c'était pas un truc en kit à monter soi-même!

Je sais pas pourquoi, le fait de réussir à parler de quelque chose que j'ai réussi à faire et qui m'a rendue fière à l'époque m'a fait du bien. M'a un peu aidée à me détendre. Mais le sourire qui était apparu sur mes lèvres s'efface assez rapidement quand j'entends la question que me pose la blonde par la suite. Comme tout le monde j'imagine... Ouais, j'ai du sang sur les mains. C'est la règle de toute façon, non? Tue avant d'être tué... Je dis pas que c'est une partie de plaisir, mais il faut savoir faire le nécessaire. Vaut mieux pas me foutre une arme à feu entre les mains, c'est pas vraiment mon dada. Mais donne moi ma hache ou prend moi au corps à corps et tu verras que j'suis pas aussi fragile que j'peux en avoir l'air! Je croise les bras, soupire un peu. Si tu veux tout savoir, j'ai aussi celui de mes soeurs sur les mains et la conscience... C'est sorti tout seul. Heureusement pour moi, je l'ai marmonné et elle ne m'a peut-être pas entendue. Mais c'est vrai après tout. Je suis responsable de leur mort. Et si pour l'une je n'ai que son sang sur les mains au sens figuré, pour l'autre c'est au sens littéral. J'me souviendrai toujours de quand j'ai dû mettre fin à ses jours sur la banquette arrière de la bagnole qu'on avait... Et rien que d'y penser, j'ai l'estomac qui se noue et un frisson de dégoût qui me parcourt l'échine.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3473
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 20:33
Je vois, souffla-t-elle.

Amalia avait le mérite – et plus que ça – d’être consciente de ses limites et surtout extrêmement franche. Peut-être était-ce son éducation brute qui la poussait à parler ouvertement de ce qu’elle pensait. Envisager un suicide alors qu’elle dépassait à peine les vingt cinq années, c’était tout de même quelque chose. Mais après tout, comme beaucoup aujourd’hui, elle avait vécu son lot de traumatismes, qui avaient eu de quoi remettre en considération beaucoup de choses dans ses choix et ses solutions. La mort pouvait s’avérer être une douce opportunité lorsque le malheur s’abat, Emy pouvait en témoigner. Elle n’avait cependant jamais été violente envers elle-même, du moins pas aussi frontalement.

Le fait de repousser son mari dans les moments les plus durs, ou ne plus rien avaler parce qu’elle avait l’impression de mériter de souffrir de la faim, ça avait été une manière de se punir de ses échecs en tant que mère lorsque Kaycee s’était enfuie. Aujourd’hui, ça allait mieux, et son fils était là pour lui donner une nouvelle raison de se battre encore des années.

Un vrai lit ? Je pourrais t’en demander un pour mon fils, un berceau qui serait plus pratique que ce que nous avons, si tu te sens de le faire, souffla-t-elle.

Elle savait d’expérience que donner des responsabilités aux gens les aidaient à s’impliquer et à s’engager. Amalia ne ferait sûrement pas exception, surtout qu’elle mettait déjà en avant ses qualités comme si elle lui vendait un CV :

Pour les barricades, c’est encore plus urgent. Nous avons une terrasse mais celle-ci est ouverte sur l’extérieur et les rôdeurs peuvent y monter. Nous voulons l’isoler totalement pour qu’Hannah puisse y aller et en venir comme elle le voudra, et surtout qu’elle ne risque rien. Aujourd’hui nous nous contentons du toit et des balcons pour nos plantations mais nous aimons voir plus grand, confia-t-elle à Amalia avec un sourire.

Certes, la production était importante, mais Emerson voyait surtout la sécurité d’Hannah en tout premier plan. La brune méritait de pouvoir aller et venir dans son espace, qu’elle allait gérer comme elle l’entendait, sans prendre le moindre risque.

Qu’est-ce qu’il s’est passé, pour tes sœurs ? S’inquiéta Emy d’une voix plus douce, mais qui restait ferme. Si la question était douloureuse, Amalia avait le choix de ne pas y répondre. Je n’en parlerais pas aux autres si c’est ce qui t’inquiète. Mais en te voyant comme ça, je serais sincèrement surprise que tu leurs ais fait volontairement du mal.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Amalia S. King
Reign of Venus
Modératrice
Amalia S. King
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 27/12/2019
Messages : 319
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  EmptyDim 29 Déc 2019 - 21:19
Il faut quand même que j'avoue que si j'étais relativement nerveuse à l'idée de me retrouver en tête à tête avec la cheffe des lieux, ce n'est presque plus le cas maintenant. En fait, j'avais assez peur au début qu'elle ne décide sur un coup de tête que je n'avais finalement rien à faire ici. Ou bien qu'il n'y avait plus assez de place pour d'autres gens, et que les derniers arrivés seraient les premiers à devoir repartir. On n'est jamais trop sûr de rien de toute façon. Si ça se trouve, ça pourrait encore arriver.

Mais par chance, ce n'est pas de ça que voulait me parler Emerson. De toute évidence, elle voulait simplement mieux connaître sa nouvelle "recrue". Et même si je ne suis pas du genre à déballer à qui veut l'entendre ce qui touche à ma vie privée, je n'arrive pas à envoyer la blonde sur les roses. Après tout, c'est elle qui a accepté de m'accueillir ici. Sans elle, et sans Hannah, je serais certainement déjà crevée au fond des bois sans que personne ne fasse attention à mon cadavre. Alors j'me sens comme reconnaissante. J'ai l'impression que je lui dois la vérité, sans filtre. Que je me dois de lui montrer que je suis digne de sa gentillesse. Que j'éprouve une profonde gratitude envers elle pour ce geste qu'elle a fait.

Bien sûr, il suffit de trouver du bois assez jeune pour pouvoir le plier sans le casser, mais qui soit aussi relativement robuste. J'pense que ça devrait pas être trop compliqué, vu la région! Et il me faudrait juste quelques petits outils histoire de pouvoir rendre ça joli aussi! Et puis... il me faudra aussi ma hache, pour aller récupérer le bois! Je sens que je m'emballe un peu trop vite. Du coup, je m'arrête et me racle la gorge en baissant le regard. Comme le dit Emerson, cette histoire de berceau n'est pas ce qu'il y a de plus important à régler. Sécuriser les plantations de Hannah, ça c'est important. Et ça a d'autant plus d'importance à mes yeux qu'il s'agit de la sécurité de mon amie d'enfance. Quelqu'un à qui je tiens. Et sans qui je ne serais peut-être plus de ce monde à l'heure actuelle.

Oui, pardon, les barricades. J'avais construit des barricades autour du campement qu'on avait à l'époque. Bon, j'étais pas toute seule pour ériger toute une enceinte hein, y'avait déjà les bases! Mais disons que j'ai tout retapé, et ça devait être l'une des dernières choses debout quand les morts avaient fini de décimer tout le monde... Mais là aussi, il me faudra ma hache et que j'aille trouver du bois bien solide. Je relève le regard vers elle, affichant un petit sourire un peu gêné au coin de mes lèvres. C'est clair que là j'essaie vraiment de faire bonne figure au maximum.

Malheureusement, je perds une nouvelle fois mon sourire quand elle me parle de mes soeurs. Ma gorge se noue, je baisse la tête et serre les dents. J'ai l'impression que je vais vomir à tout moment. Je me mords les lèvres et ferme les yeux quelques instants pour essayer de contrôler tous ces sentiments négatifs qui se bousculent en moi. Je sens bien qu'elle ne me pose pas la question pour me forcer, qu'elle me laisse le choix de ne pas lui répondre. Mais encore une fois, j'ai l'impression que je lui dois la vérité. Et lorsqu'elle me dit qu'elle n'en parlera à personne d'autre, je la crois.

Je... Ma voix se brise encore. Je me racle la gorge, rouvre les yeux et inspire longuement pour essayer de rassembler mon courage. Elles s'appelaient Leane et Dakota. Dakota est morte trois mois après le début de toute cette merde. Des putains de fils de pute nous ont attaquées alors qu'on était barricadées dans notre chalet. On a pris la fuite mais l'un de ces connard a tiré une balle qui a traversé la portière de la voiture et qui l'a touchée au thorax. Elle... Elle s'est noyée dans son sang contre Leane, sans que j'me rende compte de rien... Et c'est quand notre groupe a été attaqué par la horde que Leane est morte. Enfin... Elle a voulu rester et se battre pour essayer de sauver d'autres personnes. Mais les morts étaient trop nombreux pour nous, et on s'est tirées, encore une fois. Sauf qu'elle avait été mordue... J'ai dû... Je... Je me mords les lèvres, essayant de réprimer les larmes qui venaient perler aux coins de mes yeux. Et je baisse la tête, honteuse. Je l'ai tuée... A l'endroit exact où sa jumelle était morte quelques années plus tôt, sur la banquette arrière de la voiture... Et j'ai mis le feu à la bagnole ensuite. Disons que j'avais pas vraiment envie de conduire ce cimetière ambulant plus longtemps.

Elle voulait la vérité. Elle l'a eue. Mais je crois bien qu'elle sera l'une des seules qui y aura droit. Parce que rien que d'en parler, j'en ai la nausée. J'ai l'impression que mon coeur va se réduire en poussière. Et je sais déjà que mes prochaines nuits vont être loin de m'apporter un sommeil réparateur.



Imitation Game
Parfois, ce sont ceux à qui on ne pense jamais qui font les choses auxquelles personne n'aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Let's talk    Let's talk  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Let's talk -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: