The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
- Little mate and advices -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette et un Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 426
Age IRL : 25
MessageSujet: Little mate and advices   Little mate and advices EmptySam 28 Déc 2019 - 19:53
Little mate and advices
Feat. Olivia Cooper


Près des salles qui servaient pour enseigner aux enfants, quelques livres avaient été rapporté au fil du temps. Des livres pour adulte – des romans – mais aussi tout un tas de livres jeunesse. Les survivants avaient la notion de rareté et si les premières heures de l'Apocalypse étaient dures, ces derniers savaient désormais mieux parcourir les lieux lors des expéditions et pouvaient donc prendre leur temps pour ramasser des choses qui au début, paraissait totalement inutile. Cela arrivait lorsque le temps était clément, ou que l'on savait les rôdeurs loin du point où l'on se trouvait.

En tout cas, cela avait dut se produire de nombreuses fois, car il y avait besoin de plus d'étagères dans certaines salles. Heureusement, dans un milieu comme celui-ci, avec de l'ingéniosité et un peu de matière première, il était facile de fabriquer ce genre de choses. Joey était le genre de personne qu'on venait voir gentiment pour demander ce genre de service : le jeune homme ne rechignait jamais à la tâche. Cela faisait deux jours qu'il maniait la hâche et divers outils pour jouer les apprentis menuisier. Au bout d'un moment, il parvint à obtenir des planches assez stables pour pouvoir y transposer des livres. Il suffisait ensuite de fabriquer ce qui ressemblerait à des équerres et de fixer le tout où il y avait besoin.

Joey fila alors après le repas du midi dans une des salles qui servait de salle de classe, passant avec le sourire devant la fresque qu'il avait peint avec les enfants. Il avait apporté ses planches et sa caisse à outil et s'était mis au travail. Après un petit moment à tout installer, il s'occupa de réparer un autre meuble qui contenait plusieurs étagères sur lesquelles étaient déjà entreposés quelques ouvrages. Joey s'attarda sur quelques uns d'entre eux, qu'il avait connu à l'école élémentaire, ce qui le fit sourire.

Agenouillé dans un coin de la pièce à trier les livres pour les ranger après avoir réparé le meuble, avant de s'atteler au rangement des livres sur les étagères neuves qu'il venait d'installer, Joey entendit alors un petit bruit fouilli. Un bruit qui ne ressemblait pas vraiment à des bruits de pas. Il entendait aussi quelqu'un râler plus loin. Après un petit moment, il vit une petite tête passer la porte de la pièce où il se trouvait. Un petit garçon, qui devait avoir un an ou quelque chose comme ça, pensa Joey, s'avança de manière hasardeuse dans la pièce. Apparemment, il avait échappé à la vigilance de ses parents et s'était aventuré à l'aveugle. "Eh ! Bah alors bonhomme, qu'est-ce que tu fais ici tout seul ?" Demanda Joey en posant par terre le livre qu'il tenait entre ses mains.

L'enfant avança dans un équilibre précaire et tomba sur les fesses devant lui. Au loin, Joey entendait qu'on appelait l'enfant. "Par ici !" Dit-il d'une voix plus forte avant de s'avancer vers l'enfant, à quatre pattes. "Bah alors, tu te ballades ?" Demanda-t-il encore au bambin, un sourire aux lèvres. Le petit garçon eut un sourire coquin sur le visage avant de se cacher le visage de ses mains, d'un air espiègle.


code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 1210
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 16:42
C’était toujours comme ça : Nicolas n’avait besoin que d’un dixième de seconde d’inattention de sa part pour s’esquiver soudainement. Elle veillait sur lui depuis des heures, alors qu’il s’était endormi sur un tas de coussins et de couvertures pour construire une cabane ensemble. Il avait suffit qu’elle pique aussi du nez, en se disant que fermer les yeux quelques secondes n’allait pas faire une grande différence. Et pourtant en rouvrant les paupières, quelle ne fut pas sa surprise de ne pas voir son fils ? Olivia rata un battement, en relevant les couvertures et les coussins, avec l’idée de le trouver en-dessous, mais rien !

Elle bondit sur ses jambes pour se remettre debout, cherchant autour d’elle une cachette dans laquelle se bout-en-train aurait pu se glisser. Dire qu’il était parti sans faire de bruit ! Pire qu’une anguille…

Ou est-ce que… Elle s’interrompit, soupira de frustration et de peur aussi. Si elle réussissait à perdre son propre enfant dans le campement, qu’est-ce qu’on allait faire d’elle ? Déjà qu’elle portait toujours sur le front l’étiquette de la mère indigne de l’année ! Nicolas ?! Appela-t-elle en sortant de la garderie.

Le froid extérieur lui arracha un frisson, mais elle ne sut dire si ça ne fut pas avec ça une pointe d’angoisse. Elle croisa le regard de Theresa, qui en disait long sur ce qu’elle pensait. Elle fit comme si de rien en s’esquivant, se rendant dans la petite salle de classe à côté, où elle appela encore son fils. Là, une fois lui répondit, et elle pressa le pas bien plus vite, se jetant presque en avant. Un soupir de soulagement lui échappa, alors que le petit rouquin était le cul par terre en train de babiller comme il savait trop bien le faire :

Désolée… Depuis qu’il sait marcher, je le perds tout le temps… Assuma-t-elle en se rendant vers lui, essayant de le reprendre. Mais il se débattit, agitant furieusement les bras :
Tatatatata ! Argumenta-t-il alors qu’elle s’écartait, toujours un peu surprise lorsqu’une de ses petites colères émergées.

Pour tout dire, Olivia n’était vraiment pas très douée avec lui. Quand elle avait l’impression que ça allait mieux, quelque chose lui prouvait que c’était en fait tout el contraire. Qu’importait ses états d’âmes, Nicolas se leva, et incertain sur ses appuis, il se rendit vers les piles de livres. Ses doigts boudinés en attrapèrent un, qu’il ramena au pied de Joey. Il le repoussa vers lui plusieurs fois.

Je crois qu’il veut que tu le lui lises, fit elle pour traduire, avec un sourire gêné.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette et un Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 426
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 18:08
Little mate and advices
Feat. Olivia Cooper


Olivia était la mère de ce petit bonhomme. Joey ne la connaissait pas plus que ça, si ce n'est qu'il savait qu'elle était souvent en compagnie de Ludwig. Si elle était une proche du libraire, elle ne pouvait être qu'une personne de confiance, Joey pensait, il en était persuadé. En tout cas, le petit garçon paraissait ravi d'avoir pris la fuite par lui-même. Il arborait une mine curieuse et souriante, jusqu'à ce que sa mère ne se baisse pour le reprendre. Joey haussa les sourcils, un peu surpris d'avoir le droit à une petite scène juste devant lui, qui était au calme quelques minutes auparavant. Olivia paraissait embarrassée, Joey le remarqua mais s'abstint de tout commentaires.

Lorsque le petit garçon pris un livre et le déposa aux genoux de Joey, ce dernier ne put réprimer un sourire. Olivia quant à elle, paraissait aussi gênée que possible, un sourire maladroit sur le visage. "En même temps à cet âge là ça demande qu'à cavaler ! C'est pas étonnant. Hein p'tit Monsieur ?" Dit Joey avec un sourire en pointant son doigt sur le ventre rebondit du petit garçon qui gigota et tomba sur les fesses en riant. "T'es pas sympa de faire tourner maman en bourrique !" Joey s'adressait directement au petit garçon, sans prendre de voix mielleuse ou sans faire de comédie, mais avec un ton amusé malgré tout. C'était son secret qui lui garantissait un certain succès auprès des enfants. Joey paraissait transformé. Les enfants n'avaient rien à voir avec le malheur, avec la misère ou même une Apocalypse zombie. Ils représentaient l’innocence et une raison ultime de se battre pour sa survie.

Joey sourit à Olivia et lui montra ce qu'il était en train de faire en prenant le livre que lui avait donné le petit garçon, distraitement, en s'asseyant en tailleur à sa place. "J'ai galéré mais j'ai réussi à installer toutes ces étagères. On va pouvoir stocker tous ces bouquins, ça va être plus sympa. J'suis plutôt content du résultat. Mais du coup y a tout ça à ranger aussi." Il sourit de nouveau en se massant la nuque d'une main libre avant de regarder le livre qu'avait attrapé le bambin. "Comment il s'appelle ton petit ?" Demanda Joey en reposant ses yeux sur le petit garçon qui avait l'air impatient à l'idée de découvrir le contenu de ce livre. Les enfants de cet âge pouvaient se comporter de manière étonnante en présence de livres : première possibilité, l'enfant arrachait les pages ou maltraitait l'ouvrage comme s'il s'agissait d'un jouet quelconque ; deuxième possibilité, l'enfant touchait délicatement chaque image de chaque page en s'interrogeant vaguement sur le contenu, intrigué par les couleurs et les formes des illustrations. Joey ne savait pas quel genre d'enfant était le fils d'Olivia, alors il vérifia la couverture du livre avant de l'ouvrir. Il s'agissait justement d'un livre pour bambin, les pages aux couleurs vives contenant du relief pour introduire la notion de formes géométriques aux tout-petits.

"Tu veux regarder ce qu'il y a à l'intérieur ? Tiens maman, viens tourner les pages !" S'exclama alors Joey en invitant d'un signe de la main Olivia à les rejoindre par terre. "J'me rappelle, ma petite soeur pouvait passer des heures à regarder les pages de ce genre de bouquins. Montre-lui." Sans savoir la relation qu'elle entretenait avec son fils, Joey lui donnait un conseil comme s'il était lui-même parent. Il s'en rendit compte et haussa les épaules comme pour s'excuser. On pouvait comprendre qu'il avait pris soin de plus petits très tôt dans sa vie. Joey était très fort à ce jeu : jouer aux grands, quand la vie ne vous donne pas le choix. Pour soulager sa mère et pour pallier au comportement de son père, Joey avait appris à s'occuper des enfants en même temps qu'il grandissait lui-même. L'école de la vie.

code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 1210
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 18:30
C’est Ludwig qui va être content, il n’aura plus à ranger ses livres sous son lit comme ça ! Fit-elle avec un grand sourire.

Elle ne manqua pas de reposer un regard sur Nicolas, le surveillant de près. Le petit tenait très mal le bouquin qu’il avait lui-même trouvé, ses mains et ses doigts n’étaient pas encore assez habiles pour tourner correctement les pages. Olivia n’était pas vraiment attendrie par l’image, c’était quelque chose qu’elle trouvait d’encore très perturbant pour elle. Si bien qu’elle ne comprenait pas l’enthousiasme de tous ceux qui s’ébahissaient devant les prouesses des enfants de cet âge. Ça la désolait, elle aurait aimé y être plus sensible, mais ça lui faisait davantage peur qu’autre chose.

Après tout, n’était-ce pas juste un être humain si minuscule qu’il était la proie idéale de tous les dangers à l’extérieur ? Il naissait sans défenses, sans raccords, sans langages pour s’exprimer, se contentant des cris et des pleurs pour communiquer. Sans un adulte pour l’entourer, il était abandonné à lui-même, destiné à mourir.

Tout ça lui donna un peu le vertige, elle se mit au sol elle-aussi en le regardant tourner avec souci les pages du livre, qu’il maltraitait un peu dans ses mouvements.

Oh, Nicolas. Répondit-elle avec un sourire encore, levant un regard rapide vers Joey :
Cola, répéta l’enfant, scrutant son nouvel ami tout trouvé avec des yeux rieurs.
Oui, c’est toi, précisa-t-elle en le touchant du bout de son index. Nicolas répéta le mouvement.
Olaola ! S’exclama-t-il.

Là encore, peu d’enthousiasme chez Olivia. Elle espérait que, d’ici quelques années, quand il aurait grandi et muri, elle partagerait avec lui d’autres choses. Elle laissa la stupeur à ceux qui trouvaient ça mignon, pas elle donc. Heureusement que Daniella, Romy, et Ludwig surtout, étaient là pour l’aider à canaliser ses angoisses et à faire en sorte que ça ne se répercute pas sur le bambin. Sans doute s’en voudrait elle de lui faire payer des choses dont il n’était pas responsable :

Tu es donc… A l’aise avec les enfants ? Demanda-t-elle en attrapant le livre avec précaution, qu’elle éloigna de quelques centimètres de Nicolas. Elle se permit de se saisir de l’enfant pour le rapprocher d’elle, et le poser sur ses genoux, juste avant d’étaler le bouquin sur ses petites cuisses à lui. Le regard du petit garçon s’ébahit de stupeur, alors qu’il désignait la première illustration de son index : Comment tu fais ? Demanda-t-elle à Joey.

Comment faisaient tous ces gens qui aimaient ces toutes petites choses ? Et pourquoi, elle n’avait pas cet instinct ?



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette et un Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 426
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:02
Little mate and advices
Feat. Olivia Cooper


Rendre service était une réussite pour Joey. Celui-ci hocha la tête, content de pouvoir se rendre utile. "Ouais, puis ça va permettre de faire un brin de rangement. Cette pièce en aurait bien besoin !" Dit-il avec un sourire.

Joey souriait en regardant l'enfant. Ce dernier ne se rendait compte ni de la maladresse de sa mère, ni du monde chaotique qui l'entourait. Il n'avait conscience que de peu de choses finalement : les besoins primaires et la présence de ses proches. Apparemment ravi de passer un moment en compagnie de Joey, le petit garçon s'aggripa à son genoux pour s'installer plus près de lui. "Héhé." S'exclama Joey en aidant le bambin, avant que sa mère ne vienne les rejoindre sur le sol. "Salut Nicolas ! Moi c'est Joey." Le petit garçon exprima un rire sincère et innocent et s'exclama un "Y'o'è, Y'o'è !" qui devait être le prénom du photographe. Celui-ci éclata de rire en hochant la tête. "Ouais voilà c'est ça ! Tout pareil !"

Olivia prit l'enfant sur ses genoux et la magie de l'éveil de la littérature fit son effet. Malgré sa maladresse et son manque de motricité, Nicolas semblait absorbé par sa découverte. Olivia paraissait presque étonnée que Joey soit si à l'aise. Il est vrai que d'ordinaire, Joey était toujours réservé, surtout lorsqu'il se trouvait en groupe, lors des repas par exemple. Il lui arrivait de se plonger en grande conversation avec Ludwig par exemple, mais c'était rare qu'il soit totalement à l'aise en société. Il avait été habitué, toute sa vie, à être une anguille, une personne certes de bonne compagnie mais qui passait facilement inaperçu, sauf pour quelques personnes qui finissaient par rentrer dans son cercle d'amis.

Joey haussa les épaules, sans trop savoir quoi répondre : "Je sais pas... Je me dis juste qu'avec les enfants c'est facile. Soit c'est bien, soit c'est nul. C'est simple. Au moins j'ai pas d'efforts à fournir." C'était une manière simple de voir le rapport qu'il avait avec les enfants. Joey trouvait de quoi les occupait, imposait une autorité naturelle qui n'était pas facilement décelable à regarder le jeune photographe, du premier coup d’œil. Mais on voyait cependant que dans ses paroles et dans ses gestes, une certaine assurance. Joey ne parlait pas pour ne rien dire, il détestait faire la conversation bêtement simplement pour meubler et n'était pas un grand bavard de nature. Mais dans un cas comme celui-ci, la présence d'un enfant le décoinçait quelque peu. C'était plus facile avec eux parce qu'il n'y avait pas de sujets de conversation à trouver, pas de genre à se donner, pas de jugement à craindre. Les enfants étaient à la fois innocents et très directs. À l'âge de Nicolas il trouvait le travail encore plus simple : il n'était encore qu'un bébé qui s'éveillait petit à petit.

"Franchement te prends pas la tête avec lui. Ça se développe hyper vite à cette période. Il est entre de bonnes mains en plus !" Dit simplement Joey en affichant un petit sourire en coin. Il parlait d'Olivia elle-même, mais aussi des gens qui l'entourait dans le campement. "Sinon, j'aime bien discuter avec les enfants. C'est même presque plus facile qu'avec les adultes." poursuivit Joey en plissant ses petits yeux boisés. "Pourquoi, il t'en fait voir de toutes les couleurs ?" Demanda alors le jeune homme sans percevoir une minute toute l'angoisse que pouvait ressentir Olivia.

code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Olivia Cooper
Administratrice
Olivia Cooper
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, poignard militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 14/01/2018
Messages : 1210
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 19:45
Elle se saisit d’une autre page pour la tourner. Nicolas posa sa petite main sur son attèle de fortune pour maintenir droit son poignet, comme pour la pousser à ralentir. Comme s’il lisait vraiment les lignes et les comprenait. Il n’en était rien pourtant, le garçon semblait surtout fasciné par les illustrations du bouquin. Ludwig en aurait été charmé, s’enthousiasmant que c’était tout de même un premier pas vers une activité extraordinaire. Certes, elle devait bien l’admettre, au moins son fils était curieux sur tous ces sujets.

Je n’avais jamais vu les choses ainsi, ils ne m’ont pas l’air... Simples. Elle fit une petite grimace en réponse, parce que justement, ces emportées soudaines, cette absence de gestion dans les émotions, la peur et la frustration, Olivia ne savait pas comment canaliser tout ça. Ils ne sont malheureusement pas fournis avec une notice, ça serait beaucoup plus simple.

Et le temps passé au No Man’s Land a mener la fin de sa grossesse ne lui avait pas non plus permis de se renseigner à ce sujet. La sérénité n’était donc absolument pas là. Elle n’imaginait pas devoir reprendre du service au bout d’un an, et essayer de combler l’absence de la personne exceptionnelle qu’était Caroline jusque-là. Passer après cette femme, c’était tout bonnement mission impossible pour elle.

Sa détresse était, de fait, sincère. Elle n’avait pas l’impression qu’avec elle, Nicolas était en sécurité, elle n’avait pas l’impression d’être suffisante quand bien même elle n’en laissait rien paraitre. Il fallait bien admettre que lorsqu’on ne voulait pas d’enfant, devoir en élever un qui n’était pas désiré, c’était la pire des choses possibles. Et elle s’en voulait d’avoir à handicaper son propre fils avec des états d’âmes égoïstes. Encore un peu, et elle était à deux doigts de se trouver pire que ses propres parents. Au moins avait-elle fait l’effort de lui trouver des gens pour vraiment l’aimer.

Oui, il a beaucoup de caractère, confia-t-elle à Joey avec un sourire gêné : C’est surtout qu’avant, Caroline et Jeff s’en occupaient, ils ont été ses premiers repères. Ils l’ont vraiment aimé. Elle eut un petit sourire, encore un aveu de faiblesse après tout. Mais Jeff est mort durant l’été et Caroline a disparu, et reprendre le flambeau alors qu’ils ont été parfait avant, c’est… difficile pour Nicolas.

Le petit garçon releva le nez vers elle, conscient d’avoir entendu son nom dans la discussion. Il lui fit un sourire, dévoilant déjà deux toutes petites dents :

Oline ! Mama ! lança-t-il avec une véritable joie dans son expression.
Cette… Absence le perturbe énormément, il a des colères très violentes maintenant pour un enfant de son âge, expliqua Olivia avec gêne.



I am not the only traveler who has not repaid his debt. I've been searching for a trail to follow again, take me bake to the night we met. And then I can tell myself : what the hell I'm supposed to do... And then I can tell myself, not to ride along with you...
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une machette et un Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 426
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices EmptyDim 29 Déc 2019 - 20:42
Little mate and advices
Feat. Olivia Cooper


De la patience : c'était la clé, d'après Joey, pour parvenir à élever correctement un enfant. Surtout dans ces conditions. Même si le campement offrait une sécurité pour des familles comme celle-ci, il étaient tout de même en pleine Apocalypse et les enfants d'aujourd'hui étaient l'espoir de demain. Mais penser de la sorte était un peu égoïste, pensa Joey, même s'il ne pouvait s'empêcher d'être fasciné par les enfants qui évoluaient dans cet environnement. Certains, comme Nicolas, n'avaient connu que l'épidémie et ignoraient tous qu'auparavant, le monde était différent. Joey sourit à Nicolas qui paraissait fasciné par les images qu'il pouvait voir sur le livre, même s'il était encore loin d'être en mesure de comprendre le sens de ces mots, pourtant simples. "Ça repose beaucoup sur de l'impro je pense..." Avoua Joey en un léger sourire. Olivia faisait comme elle pouvait, peut-être avec de la difficulté, mais elle faisait quand même et aux yeux du jeune photographe, c'était le principal.

"C'est clair, mais il reste malléable, il va s'adapter crois-moi, on fini toujours par s'adapter. C'est un réflexe humain." Joey en savait quelque chose. Si le plus grand des scientifiques attesteraient que l'humain n'est pas instinctivement prêt à s'adapter à son environnement, Joey aurait froncé les sourcils. Il était un exemple même de ce qu'on appelle "l'adaptation pour la survie de l'espèce". "J'ai grandis avec un père alcoolique qui nous tapait dessus sans arrêt... Bah on s'adapte tu vois, j'suis toujours là !" Expliqua Joey en essayant de faire de l'humour en se frottant la nuque d'une main. Il ne racontait pas grand chose de sa vie privée, ni de sa vie avant l'Apocalypse, mais avec une personne comme Olivia, il laissait volontiers échapper quelques bribes de sa vie passée. Son père ne le faisait plus souffrir depuis des années : il était mort, enterré et ignoré de tous depuis des années et c'était très bien comme ça.

Olivia aussi osa se confier à Joey. Cela n'était pas si rare que des personnes racontent des choses personnelles au jeune homme. S'il ne parlait pas pour ne rien dire, Joey était alors une personne assez ouverte à l'écoute : il ne jugeait pas et gardait bien les secrets. Il écouta Olivia en penchant la tête sur le côté, arrêtant de rassembler les livres qu'il avait commencé à trier dans un coin à côté de lui. "Je comprends. C'est loin d'être évident de faire un enfant dans un monde comme celui-ci, encore moins de l'élever... Tu ne peux rien faire de plus que ton mieux." Commenta Joey en haussant les épaules, comme si cela suffisait à clore les doutes et le débat. Nicolas s'exclama à l'écoute du prénom de ce qui semblait être une première mère à ses yeux, ce qui fit faire la moue à Joey. Il ne put s'empêcher de sourire et de relever les yeux vers Olivia, voir sa réaction face à la propre exclamation de son fils. Il est vrai qu'à les voir comme cela, Olivia semblait prendre quelques distances avec l'enfant. Mais elle semblait avoir ce devoir envers lui, celui de le protéger car il était ici "par sa faute".

"Il ne comprend pas encore tout ce qui se trame, c'est vraiment sa façon à lui de s'exprimer." Proposa Joey en esquissant un sourire en coin. "Nous, on garde tout à l'intérieur, ça nous ronge comme de l'acide. Lui au moins, il attaque le problème par la racine, il va pleurer, crier, il s'en fiche de savoir s'il y a une solution ou pas finalement. Il s'exprime c'est tout. " Poursuivit le jeune homme avant de se passer une main dans les cheveux. Comme de l'acide, c'était le cas de le dire : depuis son arrivée ici, il était hanté par ses démons, mais ne racontait rien à personne. Il n'avait pas réussi à se confier à Daniella et avait peur du jugement de Ludwig s'il venait à se confier à lui. Il avait peur, de lui-même, de la vérité, des conséquences de ses actes. Alors, contrairement à cet enfant qui pouvait taper du poing par terre, Joey gardait tout à l'intérieur de lui. Et c'était douloureux, tous les jours. On voyait sur son visage, les cernes des heures d'insomnie dont il était victime à cause de tout cela. "On se porterait bien mieux si on pouvait réagir comme toi bonhomme hein t'en penses quoi ?" Demanda Joey en souriant, en passant son doigt d'un air taquin sur la joue de l'enfant, qui essaya de l'attraper en gigotant et babillant.


code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little mate and advices   Little mate and advices Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Little mate and advices -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: