The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- PRÉDÉFINIS : TRAVELERS -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:48
Les prédéfinis
Les personnages disponibles des Travelers
DisponibleNon disponible



Qu'est ce qu'un personnage prédéfini ?

Les personnages prédéfinis sont des personnages créés par l'équipe administrative. Leur but consiste à pouvoir agrémenter les posts des joueurs déjà validés mais aussi à faciliter l'intégration des nouveaux membres (qui décideront d’interpréter l'un des prédefs) qui, grâce aux nombreux liens pré-établis, n'auront aucun mal à trouver des partenaires ou des idées de RP.

Tous nos prédéfinis ont un rôle particulier au sein du groupe et contribuent à l'amélioration du train de vie des survivants.

Comment faire pour interpréter l'un de ces personnages ?

Au même titre qu'un scénario, vous êtes libre de vous inscrire avec le prénom du prédéfini de votre choix. Le reste sera identique qu'en cas d'inscription basique. Vous devrez trouver un nom de famille, écrire votre fiche et que celle-ci soit validée. Si vous souhaitez des informations supplémentaires sur l'un des prédéfinis, vous devrez vous tourner vers l'équipe administrative !

Puis-je changer le prénom, l'avatar ou l'histoire du personnage ?

Le changement d'avatar est possible mais le visage souhaité doit rester dans le même genre d'idée que celui initial. Nous pouvons refuser les visages proposés.

Les informations d'âge, d'origine, de prénom/nom et de métier ne sont pas modifiables.

Le caractère du personnage n'est pas modifiable. C'est à prendre en l'état ou à laisser.

Les points de l'histoire peuvent être changés tant qu'ils ne modifient pas entièrement le personnage. Les faits situés avant l'épidémie (dans la vie d'avant du personnage) sont les seuls à être modifiables. Ceux situés après le début de l’épidémie ne peuvent pas changer puisqu'ils ont été pris en compte dans le jeu.






Les personnages

Lennox • Grant Gustin

Jack • Woody Harrelson

Oxana • Charlize Theron

Alba • Lindsey Morgan

Tessa • Rosario Dawson

Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:49

Lennox (P²) Reed
25 - 26 ans Américain Livreur de Pizza Travelers Feat. Grant Gustin Libre
i've got a war in my mind

Caractère.
Lennox a toujours été le gars sympa, dans tous les groupes où il a fini, que ça soit à l’école, au lycée ou après. Petit gars qui ne cherche les problèmes avec personne, sa générosité et bonhommie habituelle ont souvent fait de lui la tête de turc des harceleurs qui le croisaient. Il n’a pas énormément changé, toujours un peu la victime et celui qui courbe l’échine pour ne pas avoir d’ennui avec les autres. Sa gentillesse se confond souvent avec de la faiblesse, pour autant Lennox fait seulement partie des gens profondément bons.

A se demander comme il est parvenu à survivre aussi longtemps dans cette vie. Il ne se pose plus la question, se contentant d’aider comme il aime le faire. D’écouter, d’être attentif à toutes ces choses, d’accueillir aussi ! Le No Man’s Land est un lieu extraordinaire pour faire des rencontres – qu’il adore ! – et des affaires – où il excelle beaucoup moins. S’il est plutôt du genre à prêter l’oreille, il peut se montrer au contraire très secret sur sa vie et ses sentiments.

Histoire pré-apo.
Lennox est un garçon normal, qui a grandi dans une famille normale. Ses parents avaient un travail normal qui les occupaient énormément, une grande sœur normale qui ne se faisait pas trop remarquer. Des amis normaux qui l’entouraient, une scolarité normale qui n’avait rien de notable. Le tableau de son existence aurait pu donc être normal si Lennox n’avait pas été la victime de beaucoup de ses camarades d’école au cours de ses années de lycée.

Il ne sait toujours pas pourquoi on s’en est pris à lui, et ses agresseurs n’ont jamais eu la sympathie de lui expliquer ce qui n’allait pas pour qu’on le maltraite de cette façon. Lennox garda néanmoins longtemps le secret de son harcèlement jusqu’à quitter les bancs de l’école bien avant sa certification. S’il a dit à ses parents que c’était parce qu’il n’arrivait pas à se passionner pour tout ça – alors qu’il était plutôt bon élève – la raison était cependant évidente pour qui l’avait fréquenté.

Sa passion pour les jeux vidéos le sauva de la dépression ! Loin de s’en formaliser, Lennox était de toute façon un garçon qui savait rebondir et s’adapter. Dès qu’il fut en âge d’avoir un scooter, il troqua son vélo pour pouvoir livrer des journaux, des pizzas et colis à tout le voisinage de Seattle. Employé investi qui satisfaisait ses employeurs, Lennox y trouvait son compte dans ce contact presque humain et devint même le chouchou de ses collègues et des clients.

Histoire post-apo.
Lennox s’est retrouvé dans les premiers temps de l’apocalypse au Century Links Field avec sa famille. Contraint de laisser ses jeux vidéos et son vélo à sa maison, le garçon s’est beaucoup ennuyé durant cette période sans se rendre vraiment compte de la gravité. En décembre 2016, à la chute du stade, il a perdu ses parents et s’est retrouvé avec sa sœur durant un certain temps. Sans savoir où aller, les deux ont fini par se retrouver dans leur maison, à essayer de comprendre comment survivre.

Ils mirent un certain temps à trouver comment tuer définitivement les rôdeurs. Loin d’être très débrouillards, et bénéficiant surtout de beaucoup de chances, ils durent quitter après l’hiver la maison familiale pour se retrouver sur les routes. L’errance fut plus ou moins longue et plus ou moins solitaire. Au cours de l’hiver 2017, ils se trouvèrent dans un groupe tous les deux, groupe qui le mit dehors après un moment de lâcheté de sa part qui coûta la vie à l’un des membres.

Séparé de son aînée, qui ne lutta pas vraiment pour lui trouver des excuses ou un avocat digne de ce nom, il passa un long moment en solitaire. Ça ne fut qu’à l’aube de 2018 qu’il fut amené au No Man’s Land où il fit la rencontre de plusieurs personnes comme lui qui avaient du mal avec les communautés et les groupes. Voilà qui parvenait à combler sa soif de relations humaines, tout en lui permettant de ne pas s’imposer totalement dans un clan déjà bien fixé. Craintif, lors de l’attaque des Scarecrows, il était présent mais s’est planqué durant tout le long. Il est resté également très silencieux durant l’été 2019 avec les New Eden, et n’a pas participé à la défense de la Marina.

Dans les faits, Lennox s’épanouit surtout dans les bons moments et a du mal à ne pas se renfermer lorsque les choses tournent mal. C’est là son plus grand défaut : sa lâcheté guide la majorité de ses pas.



no church in the wild


≡ Connor Shepard. fan et... désillusion
Lennox connait Connor de réputation, sa soeur était une grande fan de lui. Si elle savait qu'aujourd'hui, après son abandon, il le fréquentait ! Elle serait totalement verte de rage ! Le truc, c'est qu'il n'est pas comme il se l'était imaginé, il n'est pas sûr de reconnaître cette idole. L'homme l'intimide, mais il y a surtout le trouble de ne pas reconnaitre quelqu'un qu'on croyait connaitre pourtant.

≡ Hannah Hogan. crush
S'il a flashé sur elle, c'est vraiment parce qu'elle est jolie. Et en parvenant à lui parler, au moins à l'écouter, il s'est aussi rendu compte à quel point elle était intelligente et gentille. Tout à fait son genre de fille ! Sauf que pour l'approcher maintenant qu'il s'est rendu compte qu'il bafouillait en sa présence, c'est devenu la chose la plus difficile au monde !

≡ Salem Parker. grande pote
Salem est une nana tellement cool ! Elle lui prend pas la tête, lui a déjà réparé son vélo sans lui prendre trop cher, elle discute volontiers et l'écoute même s'il garde quand même ses secrets. Franchement, s'il devait parler d'une amie, une vraie, il n'hésiterait pas à donner le nom de Salem. Le truc, c'est qu'il est peut-être encore naïf et se rend pas compte de la vraie nature des gens... Mais ça, c'est un point qu'il découvrira un jour sûrement, s'il a raison de lui faire confiance !
in good we trust
Bonjour à toi qui lis ce prédéfini.

S'il t'a tapé dans l'oeil mais que tu as des questions n'hésite pas à contacter Kara. Une bonne activité sera requise pour ce personnage, un post par semaine serait le minimum.

Le visage et l'histoire sont modifiables (hormis les grandes lignes prédéfinies), prénom ne l'est pas. En ce qui concerne les liens ils sont bien entendu adaptables. Si certains membres souhaitent également ajouter des liens, là encore contactez Kara
fiche (c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:50

Jack (P²) Roberts
53 ans Américain Flic | Detective privé Travelers Feat. Woody Harrelson Libre
i've got a war in my mind

Caractère.
Jack est un type qui n’a pas la langue dans sa poche. Incapable de garder le fond de sa pensée pour lui, il a toujours besoin de l’exprimer et le plus franchement est le mieux. C’est là-dessus qu’on le reconnait, sa marque de fabrique réside dans les punchlines qu’il distribue à tour de bras, et surtout le sarcasme qu’il est capable de glisser dedans. Grand cynique amateur de double sens et de message caché, il n’est pourtant pas un grand intellectuel, plutôt bourru et expérimenté en matière d’humanité. Il n’a pas froid aux yeux, on pourrait même dire que plus ça a l’air dangereux, plus il a à cœur d’y aller.

Pour autant, ce qu’on peut lui reconnaitre c’est qu’à partir du moment où on est rentrés dans sa vie et qu’il vous respecte, il est d’une loyauté sans faille. Certes, sa manière de montrer son affection est particulière, mais ça n’est pas pour autant qu’il ne sait pas exprimer de la bienveillance et être protecteur pour les gens qu’il apprécie. Cependant, une fois son estime perdue, c’est définitif, et il ne tendra jamais l’autre joue une fois la claque reçue. Mieux vaut ne pas être dans les parages quand il décide de faire preuve de rancune, et de rendre pièce pour pièce le mal qu’on lui a fait.

Histoire pré-apo.
Le fait d’être flic était pour Jack davantage qu’un métier, une véritable vocation. Il est rentré dans la police à sa majorité, sans attendre l’appui de sa famille. Heureusement qu’il fit la fierté de cette dernière en étant reçu à son concours. D’abord petit trouffion, il gravit rapidement les échelons et se montra consciencieux et appliqué pour réussir. Qu’importait les scènes sur lesquelles il arrivait, ou ce qu’il voyait d’horrible, Jack avait à cœur d’exercer une justice bienveillante, d’aider les autres, de réparer les erreurs du passé.

La trentaine bien tassée, il fit la rencontre de Tessa, sur qui il flasha. La jeune femme appelait parce qu’elle suspectait l’organisation de combats clandestins de chien. Grande amoureuse des canidés, elle mit cependant beaucoup plus de temps à tomber amoureuse de Jack ; mais l’homme fit son possible pour rentrer dans les bonnes grâces de sa douce, à commencer par résoudre l’affaire qu’elle lui avait amené. Cela lui valut une promotion et un rendez-vous.

A l’aube de la cinquantaine, après près de dix ans de relation, l’homme la demanda en mariage et elle accepta. Ce fut cependant le début des emmerdes pour eux : la pression de l’organisation du mariage passé, ils ne parvinrent pas à faire d’enfant, ce qui leur colla une autre pression sur les épaules. Tessa se renferma, s’occupant encore plus de ses chiens, pendant que lui s’impliqua dans le boulot comme jamais. Mais la tête dans le guidon, il ne se vit pas sortir de la route, et après une bavure – où il matraqua un homme battant sa femme – il fut mis à pied puis renvoyer.

Le divorce s’annonça dans la foulée, Jack se retrouva tout seul et sans emploi. Sans se laisser démonter, il se prit une licence de détective privé, pour continuer à faire ce qu’il faisait de mieux. Et à côté, sa passion première continuait de faire chier son ex-femme, par principe et par rancune.

Histoire post-apo.
Jack passa les premiers temps de l’apocalypse tout seul. Averti par d’anciens collègues qui l’appréciaient toujours que la situation devenait vraiment grave, il fut engagé durant l’été 2015 jusqu’au mois d’octobre par des familles essayant de trouver leurs disparus. Quand le puzzle se termina et que la situation fut pour le moins clair, l’homme joua les survivalistes indépendants. Et ce fut ainsi durant un long moment. Armé et compétent, il n’avait besoin de personne, si ce n’est une petite bière de temps à autre pour passer le temps.

Il eut des problèmes avec des survivants, se fit parfois tabasser, flingua d’autres gens qui le méritaient, mais garda son indépendance du tout début jusqu’à aujourd’hui.

Fin 2017, il se fit amené au No Man’s Land où un autre univers duquel il pouvait profiter s’ouvrit à lui. Quand les primes furent mis à jour, l’homme fut l’un des premiers à voir tout le potentiel qu’elles avaient. Et fut donc l’un des premiers chasseurs réellement compétents. Il fallait dire qu’avec son passé de flic et de privé, son boulot était évidemment de trouver des gens qui ne voulaient pas l’être !

Mais ce fut aussi l’occasion pour retomber sur Tessa, déjà bien intégrée. Et il fallait bien l’admettre, son ex-femme était toujours pareille à elle-même : pénible, arrogante et toujours aussi plaisante ! Est-ce que ça allait l’empêcher de l’emmerder ? Bien sûr que non. Les piques qu’ils se lancent font parties du quotidien au No Man’s Land, pour qui les connait.



no church in the wild


≡ Tessa Harper. ex-femme
Dix ans de relation, ça ne s'efface pas comme ça, mais à ce stade, on n'est pas dans le grand classique des vestiges de l'amour positif, on en est encore un peu loin. Depuis qu'il l'a retrouvé au No Man's Land, Jack ne loupe pas une occasion pour l'emmerder et Tessa sait très bien lui rendre. Cela peut paraître nocif mais l'ensemble n'en reste fort heureusement que verbal, sans compter que le bourru éprouve toujours des sentiments pour elle. Qui aime bien, châtie bien ?

≡ Kendale Barnett. Bof
Une autre grande gueule dans les parages, mais avec celui-là, c'est différent, du genre beau gosse de type athlétique et ex-pompier, ça commence à peser dans la balance, un peu trop même. Quand il est dans le coin, Jack ne peut que le prendre pour un concurrent là où il ne peut y avoir qu'un mâle Alpha au No Man's Land, ça pose forcément problème pour l'ex-inspecteur.

≡ Richard Gordon. Type cool
Deux hommes qui viennent d'univers différents, avec des caractères différents et dont le seul point commun étant de ne pas réussir à fermer leurs gueules, ça donne quoi ? Cela en dégage un certain respect. De plus, l'univers familial de Richard a su éveiller en Jack la dose de paternalisme qu'il n'a jamais pu exercer. À l'occasion, il n'hésite donc pas à prendre la défense des fils Gordon et a déjà proposé au père de famille de l'aider à retrouver ses filles disparues. 

≡ Kara Moreau. Ça passe
Quand cynisme et sarcasme se retrouvent, ça ne peut que coller. Ces deux bourrus là répondent presque de la même génération et s'entendent relativement bien. La relation amicale que la forgeronne partage partage son ex-femme Tessa ne le dérange pas plus que ça, au contraire. Kara aime le travail bien fait et de ce fait, elle n'hésite pas à se tourner vers Jack quand une mission à haut risque se doit d'être réalisée pour le bien du No Man's Land. 

≡ Valérian Zacharias. Péteux
Pour Jack, sa façon de percevoir Valérian est assez clair, le tour est assez vite fait et ce n'est pas très positif. Il le voit toujours avec son menton levé et son air hautain, la conclusion est rapide pour le bourru : ce type est un péteux ! Certes, on sent que c'est un gars intelligent, mais Jack n'adhère pas du tout avec cette arrogance qui a l'art de grandement l'irriter. Depuis peu, Valérian est entré dans la sphère des chasseurs de prime pour lui offrir un peu de concurrence et ça, c'est la cerise sur le gâteau, ça ne peut décidément pas coller. 
in good we trust
Bonjour à toi qui lis ce prédéfini.

S'il t'a tapé dans l'oeil mais que tu as des questions n'hésite pas à contacter Kara. Une bonne activité sera requise pour ce personnage, un post par semaine serait le minimum.

Le visage et l'histoire sont modifiables (hormis les grandes lignes prédéfinies), prénom ne l'est pas. En ce qui concerne les liens ils sont bien entendu adaptables. Si certains membres souhaitent également ajouter des liens, là encore contactez Kara
fiche (c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:50

Oxana (P²) Lyssenko
39 - 42 ans Ukrainienne Ex-mannequin | Escort-girl Travelers Feat. Charlize Theron Pris
i've got a war in my mind

Caractère.

Oxana est une fleur qui s'est épanouie dans la misère. Alors elle a appris à se battre avec les armes qu'elle avait : son charme, son esprit, ses belles paroles. Elle connait la nature humaine, elle sait en tire profit et contrairement à ce que la moitié des gens ont eu tendance à croire au fil de sa vie : elle n'est pas stupide. Elle sait saisir les bonnes occasions, elle sait fait des sacrifices, elle sait que le monde n'est pas noir ou blanc. Alors si elle est impitoyable avec ceux qui se mettent en travers de sa route, elle est aussi bienveillante et solidaire avec ceux qui lui sont utiles ou qu'elle apprécie. Ses sentiments sont un véritable dédale, elle n'est pas le genre de femme qu'on amadoue facilement.


Histoire pré-apo.
Née à Kiev d'une famille pauvre, Oxana est repérée à ses 16 ans par un américain qui prétend vouloir en faire une égérie pour sa marque de vêtements. Il organise tout pour la faire déménager sauf qu'en réalité, cette homme débauche de jeunes adolescentes du bloc soviétique pour en faire essentiellement des escort-girls à New York. Elles sont 4 comme Oxana à vivre sous le joug de cette homme.

Un photographe connu tombe amoureux d'elle à ses 19ans et la sort de ce milieu. Il fait d'elle son modèle, ce qui lui ouvre des portes chez de nombreuses marques (vêtements, parfum, maroquinerie, publicité, ...). Elle en profite pour parfaire son anglais et reprendre des études, pour laisser derrière elle son passé d'ex prostituée. Au fil du temps, elle prendra de plus en plus de place dans la sphère de celui qui deviendra sont mari, organisant ses soirées et l'assistant sur les soirées d'inauguration où il est invité. A 20 ans, elle a complètement cessé l'escort.

Le succès lui montera à la tête et Oxana passera par une phase de dépendance à la cocaïne et mettra de très longues années à s'en remettre. Son mari aura commencé à être infidèle pendant cette période mais elle ferme les yeux, principalement car sa carrière bat de l'aile après sa désintoxe et qu'elle a besoin de ses ressources pour maintenir son niveau de vie. Ils n'ont jamais eu d'enfant.


Histoire post-apo.

Fait parti d'un groupe au début de l'apo, protégé par des militaires. Son mari meurt tôt d'une morsure et elle se trouve lourdement approchée par un militaire, qui lui propose de troquer ses charmes pour la protection de lui et ses hommes. Elle accepte et un petit groupe de militaire choisi de s'en aller avec les ressources du camp et Oxana. Ils prennent le cap de Seattle en espérant que de plus gros campements s'y trouvent. Elle doit tourner entre eux pour les satisfaire afin d'avoir le droit de manger.

Arrivée au No man's land et après des mois, Oxana réalise qu'elle n'a besoin de personne pour survivre. Elle tuera elle-même le ou les types de son groupe de militaire restant et commencera à troquer ses charmes au No man's land. Elle repérera d'autres filles comme elle et se mettra instinctivement à ses aider, les conseiller voire les protéger. C'est elle qui repère un hôtel pour être plus tranquille, c'est elle qui tue le premier vrai cas de mauvais payeur pour en faire un exemple. Les autres filles voient alors en Oxana une leader et elle saisit l'opportunité de monter un business : elle s'occupe de la sécurité des filles et elles lui ramènent une partie de leur prise.

Elle ne couche plus mais entretien l'hôtel dans lequel se déroulent toutes leurs passes et gare à ceux qui pensent pouvoir doubler Oxana...



no church in the wild


≡ Kara Moreau. relation tendue
Kara a pris la responsabilité de superviser le troc et elle aime que tout soit transparent pour le bon fonctionnement du business. Le problème c'est que les filles d'Oxana viennent souvent racoler au No man's land et que leurs intérêts ne suivent pas le même agenda que le sien. Un territoire pour deux commerces, ça peut bien se passer comme ça peut partir en vrille...

≡ Yulia Iojov intéressante
Ce n'est pas le genre de fille qui se laisse embobiner et toutes les deux parlent le même langage : celui de la rentabilité. Si Oxana se charge souvent elle-même des bâtons dans ses roues, mais quand un cas peut représenter trop de risque pour qu'elle intervienne seul, pourquoi ne pas solliciter Yulia et ses gros bras ? Elle se fait payer pour ça, non ?

≡ Valerian Zacharias. nostalgie & rancœur
Ce type ressemble à son défunt mari. A sa vue, les sentiments d'Oxana sont confus et chaotiques car elle se souvient d'un homme qui l'a sortie de la misère, d'un homme qui l'a aimée, d'un homme qui ne l'a jamais abandonnée. Mais elle se souvient aussi d'un homme qui la trompait, d'un homme qui ne l'a jamais protégée des morts, d'un homme incapable de s'adapter. Voilà ce qu'évoque Valérian : un type grâce auquel elle en était là... et un type à cause duquel elle en était là.

in good we trust
Bonjour à toi qui lis ce prédéfini.

S'il t'a tapé dans l'oeil mais que tu as des questions n'hésite pas à contacter Kara. Une bonne activité sera requise pour ce personnage, un post par semaine serait le minimum.

Le visage et l'histoire sont modifiables (hormis les grandes lignes prédéfinies), prénom ne l'est pas. En ce qui concerne les liens ils sont bien entendu adaptables. Si certains membres souhaitent également ajouter des liens, là encore contactez Kara
fiche (c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:51

Alba (P²) Marquez
24-25 ans Mexicaine Etudiante Travelers Feat. Lindsey Morgan Libre
i've got a war in my mind

Caractère.
Alba est une jeune femme qui a en fait une forte personnalité. Son physique ingénu a tendance à la faire passer pour plus bête qu’elle ne l’est, ses origines hispaniques marquées donnent l’impression qu’elle est malléable, mais ça n’est pas le cas. Elle n’est pas facilement manipulable, et est particulièrement intelligente. Certes, elle s’est réduite à être une prostituée, mais ça n’est pas pour autant qu’il faut la sous-estimer. Elle est une redoutable manipulatrice, et une opportuniste de renom.

Cependant, il faut bien lui reconnaitre des qualités : elle a la capacité d’analyser et comprendre les gens en très peu de temps. C’est sans doute ça qui lui permet de s’adapter à la personne qui lui fait face et le satisfaire. Pour sa survie aussi, ça lui a été grandement utile ! Outre ça, Alba est une artiste. Manuelle, dessinatrice, couturière, actrice dans l’âme. Elle a cependant tendance à tirer la couverture surtout vers elle, en plus d’avoir un comportement peste lorsqu’elle n’obtient pas ce qu’elle veut.

Histoire pré-apo.
Alba n’a pas grandi dans une famille facile. Son père était un homme violent, qui n’hésitait pas à corriger physiquement ses enfants. Sa mère était absente, avec le recul aujourd’hui, Alba a davantage l’impression qu’elle s’est éteinte à cause de la fatigue, en burn out constant. Elle a six frères et sœurs, avec qui elle n’a pas vraiment nouée de lien. Une scolarité excellente cependant, pour pouvoir obtenir des bourses pour ses études ! Car pour se sortir de ce milieu défavorisé, Alba avait clairement la motivation. Ne pas finir comme sa mère, ne pas être une moins que rien.

Elle avait l’ambition des grands, et la volonté d’aller très loin. Première de sa classe de la petite section de maternelle jusqu’à la fin du lycée, l’université fut une sorte de déconvenue, mais les attentes n’étaient pas les mêmes.

Qu’importe les études que choisira la personne qui la jouera, l’essentiel est de savoir qu’Alba a obtenu sa voie à Seattle grâce à sa bourse d’excellence, et qu’elle travaille comme une forcené pour rester toujours en haut des classements.

Histoire post-apo.
Alba était encore jeune quand l’apocalypse frappa à sa porte. Même pas encore tout à fait majeure, et trop concentrée sur ses cours pour se rendre compte des actualités. Quand l’université de Seattle devint une safe zone, la brune a pu garder sa chambre en plus de devoir la partager avec une autre personne. Cependant, le camp ne tint pas très longtemps, et ce fut sans rien qu’elle se retrouva à la rue avec sa camarade de chambrée. Celle-ci se fit mordre dans la fuite, et Alba dut l’achever pour survivre, la traumatisant au passage.

Incapable de joindre sa famille ou ses amis, elle fut trouver durant l’année 2016 par un groupe qui la recueillit. Encore une fois, jouant de malchance, le camp tomba quelques mois après son arrivée. Ce fut durant cette période qu’elle resta durant un long moment dans un campement de caravane où le deal fut très clair : elle pouvait rester et être en sécurité, à la condition qu’elle paie son loyer. Ce fut la première fois qu’Alba se prostitua, et elle comprit rapidement le pouvoir qu’elle avait sur les hommes rien qu’en étant une femme.

Lorsque le campement fut contraint de bouger à cause d’une horde, Alba décida de faire cavalier seul et de ne pas les suivre. A nouveau sur les routes, elle trouva dans le courant de l’année 2017 le No Man’s Land. Mais les conditions d’hygiène, la faim et la maladie eurent raison de son charme naturel. Elle avait du mal à joindre les deux bouts, à manger comme il le fallait, et sa santé ne lui permit pas de vraiment s’épanouir.

En 2018, ce fut à sa rencontre avec Oxana qu’elle put reprendre du poil de la bête et de dévoiler son potentiel. Alba fut la première régulière d’Oxana, l’aidant à monter son business sans trop s’interroger sur l’étique de tout ça.



no church in the wild


≡ Oxana Lyssenko. big boss
Elle est dure, parfois effrayante, mais elle fait se sentir "en sécurité". C'est elle qui fournit la contraception, qui s'occupe des sales types et qui nous assure un toit pour la nuit. On lui doit beaucoup et c'est sans doute la raison pour laquelle il est impensable de quitter son commerce.

≡ Markus Taylor. bonne poire
Un type comme lui, c'est une proie facile quand on sait se servir de ses charmes. Il a l'air émotif, le genre qui tombe de la première nénette qui se dépoile sous ses yeux. Elle est certaine de pouvoir lui soutirer des informations ou des bonus de temps en temps...

≡ Lucia Turner. amie
Lucia est une personne douce et patiente qui lui a déjà accordé du temps lors de discussion. Lorsqu'Alba se rend au No Man's Land pour raccoler, elle est la personne avec laquelle il lui est le plus plaisant de papoter. Même si la femme est au courant de son travail, elle ne juge pas, essaie même de l'aider. Il est déjà arrivé qu'Alba ait tenté de l'amadouer pour tirer partie, sans pour autant y parvenir. Il n'empêche : elle lui rappelle peut-être une grande soeur un peu plus tendre que celle qu'elle a eu
in good we trust
Bonjour à toi qui lis ce prédéfini.

S'il t'a tapé dans l'oeil mais que tu as des questions n'hésite pas à contacter Kara. Une bonne activité sera requise pour ce personnage, un post par semaine serait le minimum.

Le visage et l'histoire sont modifiables (hormis les grandes lignes prédéfinies), prénom ne l'est pas. En ce qui concerne les liens ils sont bien entendu adaptables. Si certains membres souhaitent également ajouter des liens, là encore contactez Kara
fiche (c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7591
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS EmptySam 28 Déc 2019 - 10:51

Tessa (P²) Harper
39 ans Américaine Maitre Chien Travelers Feat. Rosario Dawson Libre
i've got a war in my mind

Caractère.
Tessa est une personne forte et indépendante, qui n’a jamais eu besoin de personne pour vivre. Son bonheur se suffit à lui-même et à la compagnie de ses trois chiens, avec lesquels elle fait absolument tout. Son métier implique de surcroit des méthodes qui ont forgé son caractère : l’organisation, l’autorité. Une qualité comme un défaut ! Puisque Tessa a eu souvent l’occasion d’imposer sa manière de faire aux compagnons de sa vie ou à ses amitiés. Ce qui a aussi poussé son entourage à ne pas trop la fréquenter. Ce qui fait que la jeune femme n’a jamais été trop entouré.

Outre ça, Tessa est une personne qu’on peut qualifier de têtue, presque bornée. C’est juste que comme beaucoup de fin limier, dès qu’elle a sa proie, elle ne peut plus la lâcher. On la qualifie facilement de tenace pour une très bonne raison. Et appuyé par sa froideur, ça forge l’image qu’elle renvoie. De surcroit, Tessa ne se confie jamais sur rien : ses secrets, ses sentiments, elle les garde jalousement sans jamais se livrer à qui que ce soit si ce n’est ses compagnons canins. Pourquoi ? Disons que c’est plus simple ainsi, au moins eux ne pourront jamais lui faire du mal.

Histoire pré-apo.
Tessa est fille unique et a grandi sans sa mère. La faute au cancer, qui l’a privé de cette présence très tôt dans son enfance. Son père s’est alors investi comme jamais dans l’éducation de sa fille. Elle garde un souvenir de lui très particulier : un grand homme qu’elle a vu dépérir avec le temps. Mais un grand homme qui lui a transmis ses passions. Tessa a donc grandi entouré de chiens, desquels son père s’occupait. Elle a appris à les dresser. Son tout premier chien, Loki, a été adopté à sa naissance et est devenu son meilleur ami. A sa mort, Tessa en a eu le cœur brisé.

Tout ça a fait qu’elle n’a jamais été très impliqué dans les études, son chemin étant tout tracé. Elle a vécu jusqu’au bout avec son père, avant son décès à ses vingt et un ans d’une crise cardiaque. Ce bonhomme était tout de même parti en faisant ce qu’il aimait : vivre pleinement sa vie. Si bien qu’elle n’en garda pas un deuil trop douloureux.

Suite à ça, elle s’investit plus que jamais dans l’éducation des chiens qu’on lui confiait. Ce fut quelques années après qu’elle fit la rencontre de Jack Roberts, un inspecteur à qui elle confia ses doutes sur le traitement de certains de ses patients. Plus tard, après moulte insistances et un bon travail, elle accepta un rendez-vous avec lui. Ils se mirent ensemble, se marièrent dix ans après et…

La dégringolade. Le fait de ne pas réussir à faire des enfants avec lui, puis la dépression, puis l’isolement… Finalement c’est quasiment deux ans après le mariage qu’ils choisirent de divorcer. Et Jack, de lui pourrir la vie en montrant une partie de sa personnalité qu’elle n’aimait pas. Qu’importait ! Tessa entendait se consacrer exclusivement à ses chiens, ses trois compagnons, Todd, Louane et Joe.

Histoire post-apo.
Sur les premiers temps de l’épidémie, Tessa bénéficia de l’isolement de sa maison. Loin des agglomérations même en étant motorisé, elle avait beau suivre les informations, elle ne fut réellement inquiétée par tout ça que plus tard. Les communications se coupèrent progressivement, Jack tenta bien de la joindre pour lui demander de se mettre à l’abri, Tessa profita d’un premier hiver quasiment au calme. Cependant, le mouvement des hordes de rôdeurs l’obligea à quitter sa maison avec ses compagnons durant l’été 2016 pour partir sur les routes.

En voiture, elle parvint à s’éloigner encore plus, tenta de s’installer. Finalement, la jeune femme fut un peu contrainte de se tourner vers une communauté lorsqu’un de ses compagnons à quatre pattes se prit un piège à loup. Il fallut plusieurs mois pour le soigner et lui permettre de remarcher comme avant, voire même de courir. Durant tout ce temps, Tessa s’investit dans la vie du campement, jusqu’à la chute de celui-ci durant l’automne 2018.

Avec certains survivants du groupe, ils prirent la direction du No Man’s Land qu’ils connaissaient déjà depuis un moment pour essayer de rebondir. Le petit clan éclata, Tessa retourna à sa vie en solitaire. Mais eu tout de même la surprise de retrouver son ex-mari, Jack. Ça ne fut pas forcément pour lui faire plaisir. Depuis, elle chasse avec ses chiens et troque ce qu’elle prend. Son investissement lui est rentable, lui permettant de faire tourner un abri viable depuis plusieurs mois.



no church in the wild


≡ Jack Roberts. ex-mari
Jack n'est autre que son ex-mari, une relation vieille de dix ans qui avait son poids et dont la fin ne fut pas tellement heureuse. Elle l'a retrouvé au No Man's Land, pas vraiment pour le meilleur, surtout pour le pire. Contrairement à leurs années heureuses, ils passent maintenant leur temps à se chamailler en se crachant aux visages leur venin et ce à plus forte dose pour Tessa. Contre leur gré, ils sont devenus deux figures de marque notables au No Man's Land, tous savent à quoi s'attendre quand ces deux-là se retrouvent au même moment à l’entrepôt. 

≡ Jaren Walsh. compagnon de chasse
Entre un garde forestier rusé et une chasseuse organisée, il y avait moyen de faire quelque chose d'efficace, comme coopérer intelligemment. Ce qu'ils ont fait pour associer leurs talents respectifs dans la traque du gibier afin de se remplir convenablement la panse d'un part et de troquer au No Man's Land d'une autre part. Une collaboration qui a sut portée ses fruits et que Tessa n'aura aucun mal à réitérer. 

≡ Raina Solo. Bon rapport
Deux associables autoritaires et indépendantes qui se retrouvent à errer en terre post-apocalyptique. À première vue, ça peut coller et par chance, ça a collé malgré un départ qui n'était pourtant pas évident. C'était il y a deux ans, les trois chiens lancés en pleine chasse étaient à deux doigts d'agresser la cavalière alors qu'elle s'empressait de grimper sur son cheval. Tessa étant intervenue à temps et le drame n'eut pas lieu. Depuis, elles ont collaboré quand elles se sont retrouvées au No Man's Land, l'arc et le cheval de Raina étant un gros plus dans le domaine de la chasse. Elles ont pu remettre en pratique l'exercice quelques fois, un gros gain de temps pour Tessa et ses chiens. Ce n'est pas non plus le début d'une grande amitié, mais l'une sait qu'elle peut compter sur l'autre et vis-versa.

≡ Kara Moreau. Bonne connaissance
Tessa est acharnée, indépendante, froide et distance. Un pan de personnalité qui trouve écho en Kara, ce qui a grandement aidé ces deux femmes pour coopérer au No Man's Land sur une bonne longueur d'onde relativement efficace. Chacune sait quoi attendre de l'autre et les échanges sans fioriture et small-talk encombrant savent les charmer. Parfois, elles s'accordent une pause dans le grand entrepôt et partage un verre d'alcool où elles s'autorisent quelques conversations plus profondes, mais c'est rare.

≡ Kaycee Barnett. Super dealeuse
Tessa ne tarde pas à rencontrer la petite Kaycee au No Man's Land. Toutes deux ne sont pas du genre à lâcher le morceau et le culot de l'adolescente en matière de troc l'a rapidement charmé. L'important étant qu'elles arrivent toujours à trouver un accord qui plaisent aux deux parties. Un réel plaisir que de négocier avec elle, si Tessa ne pouvait avoir que des clients comme elle, elle en serait ravie.
in good we trust
Bonjour à toi qui lis ce prédéfini.

S'il t'a tapé dans l'oeil mais que tu as des questions n'hésite pas à contacter Kara. Une bonne activité sera requise pour ce personnage, un post par semaine serait le minimum.

Le visage et l'histoire sont modifiables (hormis les grandes lignes prédéfinies), prénom ne l'est pas. En ce qui concerne les liens ils sont bien entendu adaptables. Si certains membres souhaitent également ajouter des liens, là encore contactez Kara
fiche (c) blue walrus.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: PRÉDÉFINIS : TRAVELERS   PRÉDÉFINIS : TRAVELERS Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- PRÉDÉFINIS : TRAVELERS -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Votre personnage -
 :: Scénarios, Prédéfinis et Factions :: Prédéfinis
-
Sauter vers: