The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- By the way -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyJeu 26 Déc 2019 - 23:51
Peut-être oui. Peut-être qu’un jour il se pointerait chez elle en lui disant je veux retourner voir le chalet, prend ta veste. Mais il n’en était pas encore là dans sa tête. Avait-il fait le deuil de ce premier véritable abri ? Puis ensuite de Tacoma et surtout des pertes qu’il y avait eu là-bas. Pour le Ranch, c’était plié. Il n’avait jamais eu l’impression d’y être à sa place, sa lente descente aux enfers et son départ avaient mis un point final à l’histoire.

Maple Grove. La ville évoquait en lui toujours des souvenirs, des moments où il avait pu laisser son mauvais caractère faire son pli. Le baiser avec Isabel qui lui avait valu une sacrée remontrance, puis le premier avec Elena. C’était une ancienne station de ski, qu’on a investi. Mais le froid, le mauvais entretien des locaux, et les rôdeurs qui venaient de plus en plus nombreux nous ont fait renoncer. Nous n’avions même pas de barricades pour nous protéger d’eux.

Le départ du leader de l’époque avait beaucoup bousculé les choses aussi. Sous la tutelle de Gary, peut-être que cette vie aurait été très différente. Suivre Blake n’aurait pas tant été une évidence, tout comme accepter ses ordres dans le quartier sécurisé.

Ensuite, il y a eu Tacoma, qui est parti en fumée. Ses pensées retraçaient le fil de cette vie d’errance. Un quartier sécurisé, qui t’auras empêché de connaitre les meilleurs d’entre nous. Alan, Christina, Isabel, Arthur. Sa gorge se serra, parce que ces gens lui manquaient encore affreusement. Tout comme ils pouvaient encore manquer à Ludwig. Puis le ranch… Carmen nous a accueilli quand nous n’avions plus de toit. Nous avons roulé longtemps pour fuir la horde après l’incendie, sans pour autant savoir où ça nous mènerait. Nous n’étions pas si loin de la prison en définitive. Il nous aurait suffi de tourner à gauche plutôt qu’à droite pour nous trouver à vos portes…

L’ironie avait voulu qu’il en soit autrement, et qu’ils se voient beaucoup plus tard finalement. Et qu’ils se pointent mutuellement d’une arme pour ça, avec Roza au milieu.

Tu connais la suite.

Elle connaissait depuis l’instant où ils s’étaient donc braqués et balancés quelques piques à la figure. D’a quel point elle n’avait eu besoin que d’un coup d’œil vers lui pour le cataloguer comme indésirable, et comment elle lui avait tapé sur le système avec ses exigences et sa précipitation.

Il ne relâcha sa main que pour entamer ce qu’il avait déjà commencé : mettre les habits dans son sac à dos. Ils ne prirent pas tant de place, et il put presque refermer son sac avant de jeter un regard à Selene :

Tu as tout ce qu’il te faut ici ? Demanda-t-il. Les premiers jouets d’Effy, tu les as pris avec toi en partant ou ils sont encore ici ?


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 9:24
Selene ouvrit la bouche mais ne répondit finalement rien. Maple Grove, c’était tout proche de là où se trouvait le chalet qu’avait déniché Bobby. En y repensant, c’était incroyablement loin… si on lui proposait aujourd’hui, pas sûr qu’elle prenne le risque de s’aventurer si profondément dans la campagne. Certes, ils étaient mieux isolés mais… sans son retour proche des agglomérations, elle n’aurait jamais revu Eli, ni rencontré Roza qui l’avait présentée à Connor, qui l’avait présentée au ranch. Tout était lié.

La musicienne hocha la tête avec compréhension. Ludwig lui avait déjà parlé du camp de Tacoma parti dans les flammes, ça n’empêcha pas son cœur de se serrer une fois de plus. Elle ne savait que très bien ce qu’elle aurait ressenti à leur place. Et le sportif avait raison : au final, ils n’avaient été qu’à un virage de se retrouver à Gig Harbor plutôt qu’à Issaquah. Leur destin commun aurait été totalement différent.

- Ouai…

Elle connaissait la suite et comme elle l’avait détesté au début. Selene voyait en lui un arrogant personnage, un peu trop sûr des portes que sa grosse voix lui ouvrirait. Aujourd’hui, elle découvrait tout ce que les apparences ne disaient pas et regrettait silencieusement d’être si… difficile. Elle aurait eu plus de temps pour connaître Connor avant ce voyage douloureusement mélancolique et peut-être auraient-ils été amis, peut-être ne serait-il pas reparti sur les routes, peut-être serait-il encore avec Elena, peut-être serait-il en train d’enfiler ce body qu’il tenait à son propre enfant… l’effet papillon était cruel.

- Je vais regarder, dit-elle à propos des jouets d’Elizabeth.

La jeune femme s’éclipsa plus rapidement que voulu, un peu déboussolée par leur complicité. Ses mains serrées l’une sur l’autre, elle pénétra précautionneusement dans son ancienne chambre. Le premier berceau de sa fille était là, celui qu’ils avaient monté avec Eli quelques mois avant sa naissance. Le matelas était poussiéreux, taché d’humidité, un peu comme tout le reste de la pièce. Dans l’armoire, il restait quelques cartons de vêtements. La plupart avait appartenu à Gabriel, inutilisés depuis des lustres.

Dans une caisse, sans doute rangée par le graffeur car elle ne se souvenait pas l’avoir fait, s’empilaient des tas de jeux pour nourrisson. Des livres en tissu, des girafes en caoutchouc, des hochets, des peluches, des balles molles et même une petite cloche qui passionnait Effy autrefois. Non sans éternuer à cause de la poussière, Selene tira la boîte hors du placard pour l’emporter. En sortant de la pièce, elle se trouva alors face à la porte close de l’ancienne chambre d’Abigail. Celle qu’elle n’avait jamais vidée depuis… maintenant presque 3 ans.

- Tu entres ? Questionna la voix de son amie disparue.
- Je ne préfère pas, répondit-elle à voix haute en fixant l’entrée de la pièce, je… je dois te laisser ici.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 10:57
Connor était tout de même curieux de savoir ce qui aurait pu être différent, s’ils s’étaient rendus après Tacoma à Gig Harbor au lieu du Ranch. Comment est-ce que cette cohabitation aurait été possible, est-ce que Selene les aurait acceptés finalement, ou non ? Qui serait mort, qui ne le serait pas ? Auraient-ils eu à affronter encore les membres de l’autre groupe, auraient-ils pu lier d’amitié avec le campement de Carmen ? Et Roza, l’aurait-il rencontré à ce moment-là ? Eli et la pianiste auraient-ils pu se revoir ? Auraient-ils pu avoir Effy avec eux ? Tout aurait été dramatiquement différent, il n’en doutait pas.

Mais s’attarder sur des possibilités ne changerait jamais tout ce qu’ils avaient déjà traversé. Selene s’éclipsa pour aller chercher les jouets dont il lui avait parlé, terminant de le laisser seul ici. Face à ces vêtements d’enfants, Connor put sentir tout le poids de la solitude, et peut-être aussi la peur de ne jamais connaître ça. Avait-il vraiment envie d’être père ? Il approchait dangereusement de la quarantaine, n’avait pas été capable de poser un véritable cadre avec une femme qu’il aimait pourtant. Et qu’il aimerait probablement toujours. Qu’avait-il à offrir à un enfant ?

Il devait se résoudre : peut-être que ça n’arriverait jamais. Il ne savait pas s’il devait l’attendre ou y croire, il ne savait même pas avec qui, mais l’espoir devait se faire plus silencieux désormais, voire se taire à tout jamais.

La voix de Selene le sortit de sa torpeur, et il fit quelques pas en arrière pour revenir le long du couloir où elle se trouvait. Elle fixait l’une des cellules, quasiment muette désormais. Mais surtout figée devant, comme si elle attendait que quelqu’un en sorte, ou d’y entrer elle-même. Qui y avait logé ? Il ne l’avait pas connu.

A qui tu parles ? Demanda-t-il de but en blanc.

Curieux peut-être. Il ne s’attendait pas forcément à une réponse logique, car après tout, elle avait bien le droit de se parler à elle-même si elle le désirait. Remettant son sac sur son dos, l’homme revint vers elle :

Besoin d’aide ? Il se planta en face pour tendre les mains en avant, et saisir ce qu’elle tenait pour l’en débarrasser. Ça ne serait pas un poids pour lui, mais pas grand-chose ne l’était quand il s’agissait de porter des charges de toute façon. C’était la chambre de qui ? Andrea ? Sarah ? Questionna-t-il. Lui ne vivait pas de ce côté lorsqu’il venait, le camping-car faisait souvent l’affaire et de toute façon, il ne se voyait pas envahir un espace qui ne le concernait pas.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 11:27
- A personne, prétendit-elle, tirée de son mirage par la voix de Connor, je… je me parle toute seule.

Ses yeux évitèrent pourtant ceux de son aîné car dans son crâne, les murmures étaient de retour. Ils discutaient entre eux, l’interrogeaient, la poussaient à fuir, l’incitaient à ouvrir la porte. Tout et son contraire. Elle secoua la tête lorsque son partenaire lui proposa de l’aider ; les jouets n’étaient pas lourds et s’occuper les mains lui donnait quelque chose à quoi se raccrocher.

- C’était… c’était la chambre d’Abigail. Une… une amie qui est morte il y a très longtemps.

Si longtemps que Duncan était le seul à l’avoir connue. Sa face sombre, son négatif. La blonde était tout ce Selene aurait pu devenir si elle avait laissé ses démons la dévorer dès le départ. Pourtant, savoir qu’elle avait une mauvaise influence ne changeait rien à l’affection qu’elle lui portait. Pendant un moment, elle avait même cru être amoureuse, mais c’était certainement une attirance malsaine. Parce qu’elle l’admirait, parce qu’elle se reconnaissait dans l'étincelle de folie de ses grands yeux bleus.

- Je n’y ai jamais touché, confia-t-elle, on s’est connues dans les premiers mois et on était un peu pareil, alors… on était devenues assez proche. J’ai jamais réussi à me faire à l’aidée de la faire disparaître.

Ça avait aussi été la seule personne qu’elle avait été incapable d’achever après son décès. William avait dû s'en charger. La musicienne était encore si jeune, si immature à cette époque… elle n’avait pas réalisé qu’elle avait forcé tous ses amis à vivre avec un fantôme. Cette pensée la fit alors relever ses prunelles sur le battant clôt de la pièce. Peut-être devait-elle justement libérer le spectre de l’étudiante pour qu’elle cesse de la tourmenter ? Finir ce qu'elle n'avait su faire à l'époque.

- Je devrais le faire tu crois ? Questionna-t-elle autant pour Connor que pour les autres présences qui l’écoutaient, vider sa chambre je veux dire.

Ça prendrait un certain temps, mais n’était-elle pas venue pour tourner la page ? Peut-être Selene avait-elle besoin de lâcher-prise sur Abigail, de lui permettre de quitter ces quatre murs. Une partie d’elle serait apaisée et si ça paraissait futile, ce serait toujours un morceau brisé de moins à recoller.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 12:43
Abigail.

Il ne l’avait jamais rencontré, parce qu’elle était morte il y a très longtemps. Il eut un sourire triste en scrutant à travers les barreaux, essayant de mieux discerner malgré la pénombre. Il aurait voulu pouvoir la voir elle, se l’imaginer de surcroit. Il n’en fut rien, il n’avait aucune idée de qui avait pu être Abigail. Il pouvait croire dans son esprit à un double de Selene, et peut-être était-ce la silhouette gracile de la pianiste qu’il vit d’une certaine manière, emprisonnée dans une chambre qui prenait la poussière.

Tu devrais oui, fit-il vivement, peut-être trop. Il marqua une pause seulement pour permettre à la brune de se faire à cette idée : On ne peut pas sauver les morts en les gardant enfermer, ça ne se passe jamais bien de toute façon.

Même si ça n’était qu’un souvenir, qu’une image. Il fallait passer à autre chose, surtout si ça faisait longtemps. Un longtemps indéfini. Il eut un sourire encourageant, rassurant, en attrapant finalement ce que tenait Selene pour l’en débarrasser. Ça serait à elle d’ouvrir cette porte, d’y rentrer en première, de prendre ses marques et de laisser à Abigail l’opportunité d’aller vivre là où était sa place.

On ne peut pas lutter sans cesse contre les évidences. Nous le savons tous les deux. Ce n’est plus ça qui la retient. Elle était déjà partie depuis longtemps de toute façon. Tout du moins, Connor le voyait ainsi. Les résidus qu’il restait d’elle n’étaient plus que dans leurs mémoires à tous, les Messiah. J’amène ça dans la voiture, je reviens t’aider ensuite.

C’était une attitude un peu tranchée. Il fit volte-face, direction le véhicule qu’il avait laissé. Connor ne mit pas très longtemps à le gagner, à fourrer dans le coffre arrière la boite qu’il tenait, ainsi qu’à vider son sac à dos en plongeant les vêtements dans une sorte de grand sac en plastique. Un soupir lui échappa. Lorsqu’il revint sur ses pas, ce fut pour se fixer quelques secondes sur les nombreuses tombes à l’extérieur. En rencontrant les Messiah, Selene avant ça, elle lui avait parlé d’une dizaine de personnes.

Elle n’avait pas fait mention des fantômes qui la hantaient. Aussi nombreux finalement, et plus épuisants encore que les vivants qui gravitaient autour d’elle. Elle était le noyau d’un atome imperceptible pour les yeux du commun des mortels. Et elle se raccrochait avec force à des détails, comme pour figer les instants où tout allait encore bien. Il se retrouvait en elle. La mort de Jeff était ce boulet à ces chevilles qui l’empêchait de s’accomplir. Il se rajoutait aux autres disparitions, qu’il trainait derrière lui avec l’espoir de les mener quelque part.

Aujourd’hui, il était juste fatigué.

Alors, il revint vers l’endroit où il avait laissé Selene, avec l’espoir qu’elle soit dans cette chambre, prête à l’aérer pour la première fois depuis longtemps.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 14:11
Elle hochait la tête mais restait pétrifiée face à la porte. Connor avait raison, elle le sentait. Ce ne serait pas la première fois qu’elle entrait pourtant, elle avait même fait l’affront une fois de porter les vêtements d’Abigail, mais la pianiste avait vite remit ce qu’elle trouvait à sa place. C’était un sanctuaire et l’idée d’y pénétrer pour profaner la figure qu’il incarner la paralysait. Toutefois, son aîné avait tapé juste. Trop juste. Ce n’était plus ça qui la retenait. Cette pièce étroite dans l’espace le moins austère d’un pénitencier pour femmes. Selene souhaitait bien mieux pour le repos de son amie.

Seule, elle prit une grande inspiration et poussa le battant. La poussière la fit tousser à nouveau, elle chassa de la main quelques toiles d’araignées qui tombaient paresseusement dans son champ de vision. La lumière grise d’un jour de pluie baignait la chambre de prison d’un halo glacé. Il n’y avait pas grand-chose de spécial : quelques livres endormis sur le bureau, une vieille boite à bijoux, des chaussures, des vêtements. Sur les murs étaient accrochés des citations sombres qu’Abigail griffonnait de temps en temps, comme « La vie oscille, comme un pendule, de la souffrance à l’ennui » ou « Chaque pas dans la vie est un pas vers la mort ».

- J’oublie souvent comme tu étais…
- … pessimiste ? Dépressive ? Négative ?
- …malheureuse, coupa la musicienne, tu étais tellement… tellement loin, je n’arrivais plus à t’atteindre.
- Tu n’arrivais plus ou tu ne voulais plus ? Cingla-t-elle à la grande surprise de la jeune femme, ne fais pas celle qui a oublié Selene… je sais ce que tu penses. Tu avais Gabriel à ce moment et il prenait toute la place, la chimère ayant adopté les traits de l’étudiante lui tournait autour en l’accablant, il te conseillait même d’arrêter de me fréquenter, il disait que j’avais une mauvaise influence, mais toi… toi tu faisais semblant d’être mon amie, mais tu me tournais le dos.
- C’ce n’est pas vrai…, bafouilla la pianiste face à cette féroce hallucination, ce n’est pas…
- …vrai ? son rire glacé la terrifia, tu mens. Tu as toujours fait semblant, tu n’as jamais été là pour moi aux moments cruciaux.
- Mais, non, je…
- MENTEUSE ! Tu m’as laissé tomber à Seattle, quand tout le monde m’a mis dehors parce que ma sœur était mordue.
- J’ai voulu te suivre, protesta Selene, et je-
- Quand Jonah m’a attaqué la première fois, tu n’étais pas là ! Et tu as prétendu me venger, sauf que tu ne faisais que te défouler pour oublier que tu avais été violée !
- Arrête… Abigail, arrête s’il te plait…
- Et ensuite, tu as laissé tous les autres me prendre pour la barge de service alors que TOI, la VRAIE barge, tu roucoulais avec ton professeur !
- Stop, supplia la musicienne en grondant, la tête serrée entre ses mains.
- Après, tu m’as laissé mourir ! Tu n’as même pas eu le cran de m’achever !
- ARRÊTE !!!

Selene avait hurlé et s’était soudainement mise à tout saccager. Il n’y avait pas grand-chose dans la pièce, mais suffisamment pour qu’elle balaye le bureau d’un geste du bras, explose la boîte à bijoux et arrache les tiroirs d’une commode aménagée là par les soins de la blonde pour les balancer à travers la pièce. Le rire d’Abigail ne s’était jamais tu. Au contraire. Quand la jeune femme suspendit son massacre, épuisée, la silhouette paranoïde de son amie fondit sur elle et serra ses mains autour de sa gorge. Immédiatement, elle se sentit suffoquer.

- Tu sais ce que je crois ? Cracha le mirage, je crois que tu étais jalouse et que tu as tout fait pour que je ne sois pas à ta place !

La pression sur son cou stigmatisé augmenta, puis elle bascula sur le côté. Sa tête heurta le lit, elle fut sonnée presque totalement. Elle ne distinguait plus grand-chose, ni ne reconnaissait le visage penché sur elle.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 14:35
Connor entendit la voix de Selene s’élevait de l’autre côté de cette porte ouverte. Etonné, agréablement surpris, il s’avançait toujours avec une assurance presque regagnée. Et puis les mots s’étaient fait plus incisifs, finalement sur la défensive. Il ralentit sa marche pour essayer d’entendre les réponses que son oreille ne pouvait pas saisir. Et le cri qui suivit termina de le figer totalement, comme glacé soudainement. C’était comme une forme immense qui s’effondrait sur lui et l’empêchait de tenir le coup. Il tituba légèrement en arrière, avant que le reste des bruits ne l’inquiètent davantage : qu’est-ce qu’il se passait ?

Selene ! Il bondit vers l’avant, se présenta dans l’encadrement juste avant qu’il n’entende un heurt sourd.

Il découvrit une scène qu’il n’attendait pas, la brune au sol avec la tête ouverte, le sang se mêlant à ses longs cheveux. Comment est-ce que c’était possible ? Il regarda tout autour, s’attendait à voir surgir n’importe quoi, un mort peut-être qu’il aurait pu abattre sans plus de vergogne. Sauf qu’il n’y eut rien, rien si ce n’est son mouvement vers l’avant pour se pencher vers la jeune femme. A peine consciente, elle tenta de le repousser quand lui, il lui attrapa les épaules pour la redresser. Encore prompte à se défendre, elle lui griffa la gorge, juste avant qu’il n’écarte ses bras :

C’est moi, répéta-t-il : Selene, c’est moi, c’est Connor… il dégagea ses mèches ensanglantées de son visage, releva son regard pour capter ses pupilles, essayer de lui faire réaliser alors qu’il n’y avait pas de danger. Pas en sa présence. Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Il ne réalisait pas, il ne comprenait pas encore à quel point cette folie l’imprégnait. Il avait mis les pieds dans un nid, déviant de toute réalité, de toute conscience. Le nid de toute la culpabilité qu’elle se retournait contre elle, au point d’en perdre tout simplement la raison.

Soucieux, l’homme reprit progressivement son souffle, ce fut comme s’il avait arrêté de respirer jusque là. Il était inquiet oui, mais ce qui lui causait ces doutes, c’était cette absence de clarté. Il voyait alors toute la fragilité qu’elle cachait farouchement aux yeux des autres, soudainement, comme un masque en porcelaine qui s’effritait avec le temps. Chaque brèche laissait apparaitre les marques de son esprit malmené. Et là encore, il ne comprenait pas. Comme si c’était trop gros pour que ses yeux transmettent la bonne information. Ou alors, peut-être était-il juste trop idiot, il ne savait pas.

Tout va bien, souffla-t-il pour la rassurer. Ou alors pour se reprendre ? ça va, y’a rien, t’es juste… Sa main passa dans ses cheveux, ressortant couverte de sang. Merde… Soupira-t-il entre ses dents serrées.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: By the way   By the way - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- By the way -
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: