The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

Partagez
- By the way -
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: By the way   By the way EmptyDim 22 Déc 2019 - 15:51
C’était vraiment des conneries.

Le retour de Hope n’était pas passé inaperçu au campement, surtout en l’absence d’Ashley. Connor avait eu le temps de prendre soin, lui aussi, de la petite, tout en constatant les décisions qui avaient été prises dans la foulée, au sujet de Selene. Lui n’avait pas caché ni sa surprise, ni son mécontentement. Notamment parce que les explications n’étaient pas venues : la pianiste était privée de sortie, devait être sous tutelle, suivie régulièrement, à cause de son comportement lors de cette sortie sauvetage. Et ensuite ? Lui s’était trouvé révolté de ça, parce que ça ne faisait pas de sens : combien ici était pire, plus instable, plus violent, plus terrible ? Il pensait sans peine à Clint, dont l’humeur pouvait faire des ravages, ou Frederik qu’on ne réprimandait jamais pour être une véritable petite peste lorsqu’il s’y mettait.

Alors, bien sûr que ça lui parut comme injuste ! Mais il n’était pas à une décision stupide près. Il se souvenait sans peine du temps de Tacoma, les remontrances injustifiables d’Arthur contre Ludwig, l’acharnement aussi. La mentalité de Blake pour les forcer à être des soldats, bien rangés, bien soignés, bien obéissant. Et avant ça, comme après. C’était sans parler de son exclusion forcée du campement, son impossible retour qui avait causé un détachement obligé. Tout ça, aujourd’hui, lui revenait en pleine face. Parce qu’aucun grand conseil n’était parfait. Parce qu’aucune décision prise par des humains était limpide. Lui ne pouvait se contenter d’un ordre quand il courrait après du sens. En tout ça, Connor aurait été un très mauvais soldat.

Il s’était donc arrangé la veille avec Shawna, de garde pour les enfants : il était allé lui parler à ce sujet. La métisse l’avait interrogé, mais Connor lui avait demandé de simplement s’occuper d’Effy quelques heures pour « soulager » Selene et lui permettre de se reposer. La jeune femme étant dans la confidence – contrairement à lui – elle n’avait pas longtemps rechigné. Surtout parce que, parfois, l’homme pouvait être un très bon manipulateur. Et puis, vers les six heures du matin, il avait croisé Janek et Teresa du retour de leurs gardes, les avait salués vaguement avant de se rendre jusqu’à la maison dans laquelle logeait Selene. Il eut l’impression d’être un voleur en rentrant, d’autant plus que le soleil n’était pas encore levé.

Le froid lui griffait la peau, ce fut pire lorsqu’il ressentit le contraste avec la chaleur de l’intérieur. Près du poêle à bois, il poussa un long soupir. Selene sortit de sa « chambre » à ce moment-là, prête à relancer le feu avec une bûche.

Shawna a proposé de s’occuper d’Effy aujourd’hui, souffla-t-il sans un bonjour à la jeune femme. Ça te dit de t’évader ?

Son sac était déjà prêt, son équipement aussi. Il portait une grosse veste ainsi qu’un bonnet et une écharpe pour lutter contre le climat glacial. Sur la chaise, il avisa le manteau de Selene, comme s’il était déjà prêt à partir lui aussi.

On pourra faire ce que tu veux, aller ou tu veux, assura-t-il sans détour à la jeune femme.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyLun 23 Déc 2019 - 10:03
Le sommeil l’avait quittée. Ses songes étaient de toute façon peuplés de cauchemars tout plus atroces les uns que les autres et lorsqu’elle était éveillée, les voix la tourmentaient quasiment sans interruption. Quand ce n’était pas son subconscient qui la torturait, elle était tirée de son lit par les pleurs de Hope. La petite était sujette aux terreurs nocturnes depuis son retour saine et sauve. Il ne se passait pas une nuit sans qu’elle ne se réveille au moins une fois en hurlant et bien qu’épuisée, la pianiste refusait que quiconque d’autre ne se lève pour aller l’apaiser. C’était la fille d’Ashley alors elle était de sa famille. Au même titre que Ruben, Liam et Wyatt.

D’ailleurs, la petite Grant venait de se rendormir dans ses bras, blottie contre sa poitrine. Elle était encore si frêle, si maigre, c’était douloureux. Une fois sa respiration régulière, Selene s’extirpa des draps alors que les ténèbres en avait encore pour quelques heures. C’était le moment de relancer un peu le feu du poêle s’ils ne voulaient pas être frigorifiés au réveil. La voix de Connor la fit sursauter.

- M’évader ? Répéta-t-elle mollement.

Elle n’était pas certaine de comprendre. Les règles imposées par Andrea et le conseil étaient claires : pas de sortie, à moins que ce ne soit proche, supervisé par quelqu’un au courant de sa condition et avec l’accord de Mary. La musicienne s’y plait car elle voulait aller mieux, elle voulait pouvoir vaincre ces démons pour sa fille – ses filles désormais. Pourtant, elle était dévorée par ce sentiment d’être punie pour quelque chose dont elle n’était pas responsable. Elle sentait peser le regard des autres et se sentait jugée, blâmée, détestée. Ça ne l’affectait pas mais ça donnait aux voix matière à discuter.

- Je… je sais pas, je… quelqu’un doit veiller sur Hope et…

La petite ne devait pas croire qu’elle était abandonnée une fois de plus. Mais n’était-elle pas bien entourée de toute façon ? Ses yeux bleus aussi se posèrent sur son manteau. Elle savait où elle adorerait retourner. Un endroit où étaient restés prisonniers ses souvenirs, où une partie d’elle se trouvait encore. Peut-être revenir sur ses pas lui serait bénéfique ; peut-être qu’elle pourrait y enterrer les horreurs de son crâne et reconstruire son esprit.

- J’arrive, souffla-t-elle.

Elle s’éclipsa pour s’habiller en conséquence. En silence, elle enfila jean, pull, ranger et quand. Elle ne prit pas la peine de dompter sa chevelure chaotique et rejoignit le sportif qui l’attendait dans la pièce commune. Visiblement, il avait tout prévu et l’apocalypse n’avait pas tué tout ce qui restait de l’adolescente effrontée qu’elle était autrefois. Andrea comprendrait quand elle lui aurait expliqué son geste, elle en était persuadée. Il fallait qu’elle retourne voir son ancien foyer.

- On peut… on peut aller à la prison ? Demanda-t-elle ; ave un peu de chance, ils seraient revenus avant que quelqu’un ne réalise vraiment qu’ils manquaient à l’appel.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyLun 23 Déc 2019 - 11:37
Il n’eut pas grand besoin d’argumenter face à la brune. Restant droit, la fixant simplement, elle ne lutta pas vraiment pour accepter finalement sa proposition. Hope n’était pas seule – elle ne l’était jamais. Tout le camp se relayait pour s’occuper d’elle depuis son retour, et Connor ne pensait pas qu’ils partiraient plus d’une journée. Ça serait davantage une promenade de santé qu’une vraie fugue sans retour. Selene l’avait bien compris. Il lui fit un sourire, un regard encourageant, alors qu’elle se prépara finalement. Il ne l’attendit pas bien longtemps, alors qu’elle revint, il lui confia finalement une arme à feu ainsi qu’un couteau à cran d’arrêt. Sa batte à lui teintait dans son sac à dos. Ils prirent la direction de l’extérieur, où le froid se fit mordant, la lumière timide et le temps menaçant.

La prison ? Il haussa les épaules.

Ouais, allons-y. Concéda-t-il sans peine, alors qu’ils s’extirpèrent du fort par la porte pour rejoindre l’un des véhicules à l’extérieur. Le vieux Pick Up Ford en mire, il l’ouvrit. Ses chaussures balayèrent au sol un tas de glace et de neige mélangés, alors qu’il se hissa derrière le siège conducteur. En silence, il passa le contact, vérifia la jauge à essence, et par la même, tenta de faire fonctionner le chauffage, en vain. Désolé, ce tas de ferraille a trop de kilomètres au compteur pour vraiment bien marcher.

Il afficha une petite moue, alors qu’il s’engageait déjà sur la route, les phares allumés

Et pas question que j’demande de l’aide à Frederik. Précisa-t-il.

Quand à envisager un autre moyen de transport, Connor n’était vraiment pas prêt à se motiver pour grimper sur le dos d’un quelconque cheval. Il s’imaginait mal supportable pour un animal comme ça, son poids et sa taille pouvant jouer beaucoup. Mais sûrement sous-estimait-il la force de ces bêtes, sans vraiment s’être renseigné à ce sujet. Les vibrations du moteur dans ses bras attirèrent son attention, elles étaient fortes, le maintiendraient éveillé un long moment.

Ses yeux glissèrent vers sa voisine, qui trahissaient quant à eux sa fatigue et sa confusion. Peut-être était-ce une très mauvaise idée de l’y amener, il ne saurait dire. Tout ce qu’il savait, c’était que ça lui semblait important de la tirer de cette forme d’injustice.

Tu te souviens de la route, au fait ? Demanda-t-il.

Il avisa un mort s’extirpant de l’orée de la forêt, décala à peine son véhicule pour être sûr de ne pas le taper. Gig Harbor n’était pas très loin, mais il n’était pas persuadé de pouvoir faire le chemin de mémoire. Il n’y avait pas été assez pour ça.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyLun 23 Déc 2019 - 12:43
Le contact glacé de l’arme entre ses doigts l’électrisait. Elle n’était pas censée en tenir une. La dernière fois, elle avait fait un massacre dont les flashs foudroyèrent son champ de vision. Filigranes stroboscopiques gravés sur ses paupières chaque fois qu’elle clignait des yeux. Accueillie par le froid mordant à l’extérieur, elle baissa la tête pour ne pas risquer de croiser le regard de quelqu’un. Elle était déjà là et pas là, divisée entre ses souvenirs et le présent.

- C’est pas grave, assura-t-elle à Connor une fois dans l’habitable alors que sa respiration exhalait un nuage de vapeur.

La jeune femme ne serait rendait même pas compte qu’elle grelottait. Comme une enfant, elle se recroquevilla sur elle-même, enfoncée dans son fauteuil. Les vibrations du pick up épuisé la maintenaient éveillée, ses yeux troubles s’évadaient vers la cime des arbres et le bleu foncé du ciel nocturne. Ils croisèrent ceux du sportif sans qu’elle ne le voit réellement. Une onomatopée inintelligible lui échappa au sujet de Frederik et le conducteur dut répéter sa question concernant le trajet pour qu’elle revienne dans le réel.

- Oh, euh… oui, je crois, oui.

La musicienne renifla et se redressa afin de pouvoir voir la route plongée dans les ténèbres, révélée mètre par mètre par les phares du véhicule. Se concentrer pour reconnaître l’itinéraire eut au moins l’effet bénéfique d’atténuer le nuage qui conversait dans son esprit. Il y avait Abigail, Flann et désormais Ashley. Cette dernière l’encourageait dans cette évasion, la seconde lui soufflait de revenir sur ces pas, la première lui promettait qu’elle n’était pas plus folle qu’un autre et que le jugement d’Andrea était injuste.

Selene sursauta. Elle avait senti un contact sur son épaule. Machinalement, elle se retourna, s’attendant à voir qulequ’un assis sur la banquette arrière qui venait d’attirer son attention ; sauf qu’il n’y avait pas de banquette arrière. Perdue, elle fixa un instant le repose-tête de la place centrale tandis qu’une voix qu’elle seule pouvait entendre lui servit de pense-bête :

- C’est ici, il faut tourner, sinon vous allez droit sur un arbre qui barre le chemin.
- C’est par là, à droite, indiqua-t-elle un peu en retard, pardon, elle se pinça les lèvres, observant la mine concentrée de Connor, puis demanda : pourquoi tu fais ça ? Je veux dire… tu vas t’attirer des problèmes pour moi.

D’ailleurs, elle s’en voulut d’avoir accepté cette folle invitation. Son aîné lui avait confié vouloir s’intégrer et retrouver une place dans la communauté de Nisqually ; ce n’était pas en enfreignant les règles qu’il y arrivera. Elle aurait dû refuser sa proposition pour ne pas lui causer d’ennuis. C’était égoïste de sa part d’avoir profité de cette occasion… elle eut cette désagréable impression que le spectre d’Elena la jugeait. Elle attendait mieux de celle à qui elle confiait la réhabilitation de Connor…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyLun 23 Déc 2019 - 16:34
Par la droite ? Connor braqua lorsqu’elle le lui indiqua, ralentissant un peu avant pour que ses pneus épousent toujours le bitume de la route. Un soupir lui échappa alors qu’elle s’excusait de son manque d’attention. Lui se contenta de hausser les épaules, ça n’était pas grave tant qu’ils arrivaient à bon port. Et en parlant de port, celui-ci était visible de là où ils se trouvaient. Même s’ils ne s’y rendaient pas, l’homme y jeta un bref coup d’œil avant de passer à autre chose. Concentré sur la route, avant de jeter un regard vers sa voisine qui venait de lui poser une question.

J’ai déjà des problèmes alors un peu plus, un peu moins… Il haussa les épaules, conscient que ça ne répondrait pas vraiment à sa demande. Pourquoi faisait-il ça ? Qu’y gagnait-il ? Dans l’habitacle qui se réchauffait à peine, Connor y réfléchit qu’un instant court : J’en sais rien, tu semblais en avoir besoin.

C’était ce qu’il avait de plus spontané en stock, de plus logique aussi peut-être de son point de vue. Avait-il besoin d’une vraie bonne raison pour venir en aide à une consœur ? Ils avaient discuté la dernière fois du fait de s’intégrer, lui avait l’impression de le faire en sortant avec Selene. Et puis, au fond, c’était aussi quelque chose qu’il aurait aimé réaliser avec Elena, sans jamais qu’elle ne lâche sa place de leader pour lui. Selene avait laissé ça derrière elle, autant dire qu’elle était davantage libre que ne l’avait jamais été la grecque en son temps.

Et qu’au fond, il ne voyait pas toujours avec qui partager ça de toute façon.

Elle était peut-être la seule accessible à ce genre d’escapade, la seule qui pourrait le suivre même quelques heures pour se changer les idées. Elle en avait besoin de toute façon, non ?

On dirait que tu as été puni comme une enfant qui a fait une grosse bêtise, fit-il ensuite. Ensuite l’interdiction de sortir, les gens qui doivent forcément t’accompagner, tout ça… La mâchoire serrée, Connor ne put cacher sa contrariété sur le coup. Je pensais pas qu’on vivait dans une garderie, moi.

Il avait toujours eu ce caractère effronté pour lui, cette envie d’aller contre les instructions quand ça lui prenait. Le meilleur moyen de le pousser à faire quelque chose était probablement de planter des interdictions pour ça. Il appuya progressivement sur la pédale de frein, l’enfonçant avec douceur lorsqu’ils arrivèrent devant le portail défoncé de la prison. Les phares éclairèrent un lieu si sombre, presque lugubre. Dans la cour, pas grand-chose, la nature avait sérieusement commencé à reprendre ses droits…

Ca a l’air vide, souffla-t-il en roulant sur le portail avec lenteur, avant de s’arrêter définitivement à l’intérieur.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8004
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyLun 23 Déc 2019 - 23:46
Les lèvres de Selene se verrouillèrent. Elle était profondément touchée par l’initiative que prenait le sportif au détriment de son image au camp mais ne se sentait pas de lui dire la vérité. Pas encore. Elle aussi trouvait ça injuste mais au fond, elle avait conscience aussi que la décision du conseil était la plus adaptée. Plus le temps passait, plus elle devenait dangereuse ; pour elle et pour les autres. L’ironie, c’était que la pianiste savait ce qu’elle ferait si quelqu’un d’autre était dans son cas : au mieux, elle ferait trouver une camisole pour la contenir ; au pire, elle mettrait définitivement fin à ses tourments. Mais elle ne se sentait pas prête à abandonner de son plein gré. Et avec Effy qui avait probablement perdu son père, elle ne voulait pas sciemment la priver de sa mère.

- Je… merci, souffla-t-elle simplement.

Pour le reste, elle n’ouvrit plus la bouche que pour guider le chemin. La traversée du pont qui les mena sur l’île où se trouvait Gig Harbor ravivait un cortège de souvenirs. Les carcasses abandonnées, pourtant inquiétantes en pleine nuit, avaient quelque chose de nostalgique. Le temps qu’ils arrivent à destination, le jour commençait à faire signe que les ombres n’en avaient plus pour longtemps. A la vue des grillages, des barbelés et des poutres posées pour renforcer l’enceinte, son cœur se serra.

- T-tu as une torche ? Demanda la pianiste un peu hagarde, étranglée par l’émotion.

Sa poitrine allait exploser. Elle ouvrit la portière et déplia ses jambes à l’extérieur. Le froid parut plus saisissant, sans doute à cause des émotions qui enflammaient ses nerfs. L’herbe avait atteint une hauteur indécente, les bâtiments étaient couverts de mousse et de plantes grimpantes, la fresque d’Eli était à moitié effacée, la serre était envahie de pousses sauvages. Rien ne semblait avoir bougé depuis un an. Sans crier gare, Selene se mit à restituer un souvenir sans regarder son complice.

- Après que tu sois venu nous avertir pour le ranch et leurs ennemis… j’avais commencé à préparer tous les dortoirs. Je me disais déjà que au moins, si Issaquah tombait, vous auriez eu un endroit où atterrir…

Mais les circonstances avaient voulu que la prison soit vendue, qu’elle ait fait tous ces préparatifs pour rien et que sa maison soit bafouée. Il faudrait sans doute y avoir vécu pour comprendre pourquoi un endroit si lugubre lui était si précieux. Après que la société ne se soit effondrée, c’était ici qu’elle avait vécu ses meilleurs moments. Son mariage improvisé, le début de son amitié avec Andrea, l’arrivée d’Eli et leur histoire d’amour, la naissance de sa fille…

- Je voudrais d’abord aller voir les tombes. Tu peux attendre dans la voiture si tu veux, elle grelottait toujours mais ne sentait rien, il fait froid…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2433
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: By the way   By the way EmptyMer 25 Déc 2019 - 11:50
Sortant de son sac à dos la torche qu’elle demandait, il la lui tendit pour qu’elle s’en saisisse. Il avait l’impression d’être dans un endroit qu’il n’avait pas le droit de fouler. En sortant du véhicule, tout lui parut incroyablement lourd, et terriblement silencieux. Même les bruits de la nuit qui s’éteignaient ne parvinrent pas à le rassurer. Pourtant, dès que les premiers rayons du soleil perceraient à l’horizon, il avait conscience que le paysage serait tout autre.

La confession de Selene lui arracha un sourire. Il pouffa par le nez, conscient de toute l’absurdité de son initiative. De tout ce temps passé à préparer l’avenir pour qu’au final, celui-ci soit fondamentalement différent. Quelques mois en arrière, ils n’auraient pas pu s’imaginer pouvoir voyager côte à côte. Alors tout le reste, ça lui semblait aussi grotesque.

On aurait pas été si mal, assura-t-il à Selene. Il voyait tout le potentiel de la prison, il y avait passé quelques jours de toute façon. Elena avec lui, une fois. Ça avait fait beaucoup pour lui, rien que pour ce souvenir qu’il laissait derrière. Mais la prison n’avait pas été sa maison, pas comme pour la pianiste. Il ne pouvait pas partager toute l’émotion qu’elle devait ressentir. C’est dommage, confirma-t-il.

Il ne pouvait cependant rien y changer. Connor se contenta d’hocher la tête lorsqu’elle parla des tombes, lui laissant l’intimité nécessaire pour les visiter. Il ne connaissait pas les morts qu’il y avait sous ces croix de fortune. Il ne viendrait pas perturber leurs sommeils. Il suivit donc Selene et resta à une portée acceptable pour lui laisser l’occasion de se recueillir. Et pour assurer ses arrières si jamais quelque chose arriver. Certes, la prison était effroyablement calme mais ça ne voulait pas dire que ça le resterait. L’endroit n’était plus un sanctuaire ou un havre de paix.

Il ne sut dire combien de temps pris la pianiste pour revenir vers lui. Ça faisait un bon moment qu’il piétinait sur place, qu’il fit même un petit tour de la cour pour essayer de trouver un truc à faire en attendant. Ça ne fut pas très concluant.

Tu veux voir quoi ensuite ? Demanda-t-il, comme s’ils visitaient un musée. Tu as prévu de ramener des trucs d’ici ? J’ai vu votre serre, vous aviez des plants qui peuvent nous être utile s’ils reprennent là-bas, commença-t-il. Mais ce fut comme s’il était trop cavalier, qu’il pillait un lieu sacré. Le genre de froideur que lui avait reproché Elena à plusieurs reprises, parce que lui n'avait plus de maison depuis longtemps. Ça lui parut déplacé, il s’excusa.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: By the way   By the way Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- By the way -
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: