The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-63%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur les baskets Nike Air max 270 React
59.35  159.99 €
Voir le deal

Partagez
- Time spend with cats is never wasted -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 29
MessageSujet: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptySam 14 Déc 2019 - 19:24
Akiko passa les portes de Fort Nisqually au rythme du petit trot d'Amarok. La journée était pour le moins humide, le ciel gris semblait plus bas que d'ordinaire. Partie quelques heures plus tôt en expédition avec James et Grégory, ils étaient rentrés avec quelques provisions d'herbe coupée à destination des chevaux. C'était un travail un brin fastidieux, mais essentiel malgré tout. Pour le moment, le froid n'avait pas encore condamné la végétation, et il n'était donc pas trop difficile de s'approvisionner. En d'autres termes, c'était largement le moment d'en profiter.
La jeune femme arrêta sa monture à proximité des écuries d'une simple pression sur les rênes. Avant de mettre pied à terre, elle flatta l'encolure de son appaloosa et lui murmura quelques mots affectueux pour le remercier de son bon travail. Il allait avoir droit à un pansage et un bouchonnage en règle, qu'il n'aurait clairement pas volé. L'opération lui prit un bon quart d'heure, où elle vérifia également le bon état du harnachement de l'animal. Elle le laissa ensuite se reposer après lui avoir cédé une pomme fripée qu'elle gardait spécialement pour lui. Au moment de ranger la lourde selle western, elle alla ouvrir les sacoches de selle. Perdu au milieu des chiffons qu'elle utilisait parfois en les nouant autour des sabots d'Amarok pour en étouffer le bruit se trouvait un tout petit chaton. L'animal devait avoir environ deux semaines, et il était loin d'être sevré. Elle l'avait trouvé par hasard et n'avait pu se résoudre à l'abandonner. De fait, il fallait maintenant s'en occuper.

La jeune femme se rendit jusqu'à l'infirmerie pour y dénicher des tétines de biberon qui pourraient s'adapter à la petite bouche du chaton. Elle avait déjà du lait en poudre adapté, qu'elle avait soigneusement conservé pour les soins des animaux si nécessaire. Elle n'avait sans doute pas fière allure avec ses vêtements humides et parfois salis par la terre, mais elle verrait plus tard pour les détails. Les urgences d'abord.
En passant la porte avec son petit protégé à la main, elle tomba sur Xander qui venait de finir de se faire refaire son bandage. Il avait un air las et revêche qui la laissait penser qu'il en avait plus qu'assez de sa convalescence. D'un autre côté, avec la blessure dont il avait écopé lors de l'attaque du convoi, il ne pouvait pas s'attendre à moins.

« Salut Xander. Comment ça se passe, la convalescence ? Tu t'ennuies toujours ?

Akiko savait que puisqu'il ne pouvait pas faire grand-chose de ses journées avec tout le repos qu'il devait prendre, il y avait peu d'activités qui lui convenaient. Par conséquent, les journées devaient lui sembler bien longues et bien pénibles. Elle-même n'était pas du genre à apprécier l'inactivité, même si elle pouvait en prendre son parti si nécessaire. Elle vint se planter devant le brun en l'observant d'un air pensif, un brin impénétrable. Dans ses mains le petit chaton tigré et blanc miaulait doucement en gesticulant, à la recherche d'une présence maternelle qu'il ne pourrait pas retrouver. Avec toute l'attention dont il allait avoir besoin, il faudrait quelqu'un de disponible. Bien entendu, la vétérinaire était prête à s'atteler à cette tâche. Malheureusement, ses journées étaient bien remplies et cela allait lui demander une sacrée capacité de gestion. D'où l'idée qui germa dans son esprit.

- Tiens, je t'ai trouvé une occupation. Ce petit bonhomme a environ deux semaines à vue d'oeil. Je l'ai trouvé tout à l'heure pendant une sortie, il était avec sa mère et le reste de sa portée, tous décédés. La faim, apparemment. Comme il est loin d'être sevré, il va falloir lui donner régulièrement le biberon. Du coup j'ai pensé que vous pourriez vous tenir mutuellement compagnie. »

Joignant le geste à la parole, la trentenaire tendit les mains vers lui en lui dévoilant le petit animal. Elle avait pris le soin de vérifier son sexe et son état de santé global. Il allait falloir un check up plus en détail pour s'assurer qu'il n'avait pas de vers, et lui administrer avec précaution un vermifuge si cela s'avérait plus prudent. Au moins, il n'avait pas de puces ou de parasites visibles, ce qui signifiait qu'il avait toutes les chances de s'en tirer si on lui prodiguait les soins appropriés.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptySam 14 Déc 2019 - 21:03
Comme souvent c’est dernier temps, je ne passais pas mal de temps chez Lisandro, ça avait le don de me fatiguer, mais fallait suivre l’évolution de ma blessure tout ça. Évidemment, ça tiendrait qu’à moi, ça ferait longtemps que je ne viendrais plus, mais je savais très bien qu’il serait capable de venir me tirer par l’oreille à travers tous le camp. Alors j’avais décidé de me résigner, ça faisait gagner du temps à tout le monde. J’étais en train de renfiler mon haut quand Akiko entra dans l’infirmerie, je n’arrêtais pas de répéter que c’était pire qu’un moulin ici, mais personne ne voulait me croire, enfin je dirais même m’écouter. Je ne dis rien de plus, me contentant de regarder un peu dans le vide. J’attendais le feu vert pour repartir, de toute façon ce n’était pas comme ci j’avais une mission trépidante qui m’attendait.

Étrangement, c’est à ce moment-là qu’Akiko décida de se tourner vers moi. Je ne savais pas trop ce qu’elle me voulait, je la regardais sans doute avec un air assez fermé, mais ce que je m’attendais à ce qu’elle aussi me sorte un diagnostic bidon pour ce que j’avais. La réalité en fut tout autre, elle s’intéressait simplement à moi. J’avais quand même l’impression qu’elle avait quelque chose derrière la tête, alors je choisis de rester méfiant, ce qui en soit ne changeait pas vraiment d’habituellement en réalité, mais elle ne me connaissait sans doute pas encore assez pour le savoir.

- Bonjour, ça pourrait aller pire, je suppose. Je m’occupe comme je peux, mais je passe le plus clair de mon temps assis à faire des plans ou à discuter de stratégie avec les gens, rien de bien fous…

J’aurais évidement préféré mille fois pouvoir être sur le terrain, fabriquer des pièges, des armes, explorer les alentours, entrainer des gens à maitriser mon art, mais tout ça était à proscrire, je devais me reposer, même me muscler et m’entretenir était hors de question, je ne pouvais pas faire trop d’effort physique sous peine d’avoir une gêne respiratoire et devoir faire le mort pendant vingt minutes dans l’espoir de récupérer. Enfin, ce que je m’attendais arriva sans vraiment que je puisse le voir venir. J’admets que je ne m’étais pas vraiment attendu à ça. Sans réfléchir, je m’étais retrouvé avec une boule de poil dans les bras. Elle voulait que je m’occupe d’un chat ? Genre vraiment ?

- Tu sais que j’ai déjà échoué dans l’épreuve qui s’intitule : rester en bonne santé et s’occuper de soi-même. Tu veux vraiment que je m’occupe de ça ?

Mon regard passait de la boule de poil à la femme avec un air plein de mépris. Il n’y avait pas à dire, il avait une bonne bouille et ne survivrait pas si personne ne s’en occupait réellement, seul bémol, je n’avais pas la moindre idée de comment on pouvait bien s’occuper d’un truc comme ça. Dans le fond, en réfléchissant un peu, je me disais qu’elle n’avait pas vraiment tort et que ça me ferait peut-être du bien au moral d’avoir une bête avec moi.

- Est-ce qu’il fait comme les bébés et qu’il miaule quand il a faim ? Est-ce que je vais devoir me réveiller en pleine nuit pour le nourrir ?

Après tout c’était elle la véto, elle allait bien me filler les astuces, de toute façon, elle n’avait pas trop le choix si elle ne voulait pas que la bestiole meure d’ici trois heures. Je rapprochais l’animal de mon visage comme pour le détailler un peu plus. Je n’avais jamais trouvé quelque chose à redire au chat. C’était des animaux que j’appréciais même, mais vu le nombre de déplacements que je faisais à l’année, je n’avais jamais vraiment songé à en avoir un.
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptyDim 15 Déc 2019 - 0:47
Akiko laissa Xander récupérer l'animal et le détailler. Une lueur d'amusement pétillait dans son regard. À vrai dire, l'inspiration l'avait saisie sur le coup, comme ça, sans préméditation. L'idée pouvait paraître incongrue, mais elle se disait que cela pouvait marcher. En dépit du caractère spécial et excentrique du personnage, elle avait déjà décelé une lueur d'intérêt en lui. Du moins, jusqu'à ce qu'il ait tous les détails du programme.
Quand il lui demanda si elle voulait vraiment qu'il prenne le petit animal à charge, elle haussa les épaules, l'air de rien. La question n'appelait pas réellement de réponse, après tout. Si elle ne l'en pensait pas capable, elle n'aurait jamais proposé. À vrai dire, elle n'aurait jamais confié la petite bête à n'importe qui. La jeune femme savait que la présence d'un animal pouvait être très bénéfique à des gens en convalescence, et au vu de l'état de Xander, elle était certaine que cela pouvait fonctionner.

« Oh, il risque de miauler pas mal. Pas forcément quand il a faim. C'est quelque chose de social chez eux. Disons qu'il faudra lui donner un biberon toutes les deux heures. Je vais te trouver ça et te faire un planning.

Heureusement, elle disposait de tout ce dont le petit chat allait avoir besoin au cours des prochaines semaines. C'était un chanceux, car si la vétérinaire n'était pas passée précisément au bon endroit au bon moment, il aurait pu mourir d'une dizaine de façons différentes. De faim en premier lieu, sans doute. Ils avaient sans doute affaire au costaud de la portée, car tous les autres chatons étaient morts de faim quand elle les avait examinés.
Avec efficacité, la trentenaire récupéra un pot de lait en poudre pour chatons et un biberon adapté. Un petit détour auprès d'un bureau, et elle avait sous la main un bloc note et un stylo. Revenant auprès de l'homme qui détaillait le chaton, elle commença à lui tracer son planning et à lui écrire ses recommandations sans l'ombre d'une hésitation.

- Bon, c'est un engagement à long terme. Le sevrage chez les chatons se passe un peu après deux mois. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il va te tenir occupé et que vous allez passer de bons moments ensemble. Ce petit bonhomme va sans doute finir par te prendre pour sa maman.

Akiko leva les yeux et lui adressa une œillade amusée. Rien que de l'imaginer dans le rôle d'une mère, elle aurait déjà eu de quoi rire. Il ne manquait plus que son air outré, et le tableau était parfait. Si elle était trop polie pour en rire ouvertement, de peur de le vexer, elle ne pouvait s'empêcher d'en être intérieurement amusée.

- Par contre, il y a un petit détail moins agréable. Il va falloir que tu lui fasses faire ses besoins. Sa mère le lécherait pour ça après sa tétée, mais je te rassure, tu te serviras d'une serviette chaude. Et ça ne durera pas aussi longtemps que les biberons. »

Ca, c'était la partie délicate du processus. Le genre de chose qui rebutait toujours les gens. Pas seulement maintenant, mais aussi quand on lui ramenait des chatons perdus à la clinique, à l'époque. Quand elle expliquait les soins à dispenser, certains étaient prêts à faire les efforts demandés. D'autres non. Quelque part, c'était la mise à l'épreuve de Xander. La jeune femme allait voir comment il allait réagir, mais elle savait qu'il ne laisserait pas couler sans rien dire. Cela allait être le moment de vérité.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptyDim 15 Déc 2019 - 12:45
Visiblement ça allait être beaucoup de travail, mais je me disais qu’elle avait bien raison de me confier ça à moi. Il était évident qu’elle aurait pu le faire et que ça aurait été plus logique, mais elle était encore valide et elle pouvait faire bien plus de choses que moi. Concrètement, j’étais bloqué au camp alors cela ne changerait rien si ce n’est que je devrais me réveiller toutes les deux heures pour nourrir un chat. Il y en a bien qui le font avec leurs bébés. C’est sans doute mes compagnons de dortoir qui vont être heureux ou Daniella même.

- Et bien heureusement que j’ai toujours une montre en état de fonctionner, sinon ça aurait été vraiment compliqué.

J’avais dit ça tout en suivant Akiko alors qu’elle parlait de faire un planning. Elle allait sans doute noter tout ce dont j’avais besoin et ce que je devais savoir. Elle allait sans doute vouloir suivre la croissance du petit chat. D’ailleurs, je me demandais s’il avait un nom et si je devais lui en trouver un. Elle m’annonça que le sevrage risquait de durer près de deux mois, mais d’une certaine façon, je serais toujours ici dans deux mois et je n’aurais pas commencé à bouger.

- De toute façon, dans deux mois, je serais certainement toujours ici incapable de faire grand-chose. J’aurais peut-être éventuellement commencé à pouvoir me remuscler, mais je n’y crois pas trop…

Si je commençais à faire des travaux se serait aux alentours du camp, après je pourrais toujours le garder prêt de moi dans une poche emmitoufler dans de la laine pour qu’il reste au chaud. C’était bien évidemment une pensée que je garderais pour moi, Akiko n’avait pas besoin de savoir ce qui se tramait dans ma tête.

- À défaut d’avoir un enfant, j’aurais un chat qu’est-ce que tu veux que je te dise, j’ai presque l’impression d’y gagner au change, même si pour le moment, je n’en suis pas certain encore.

Les enfants avaient toujours été ma kryptonite, je ne les aimais pas et par moment, il me le rendait bien. Je trouvais ça con au possible. Évidemment, je n’avais jamais osé le dire à Daniella et j’avais fait ce qu’il faut pour me faire apprécier par Jimmy, mais en soit, si je pouvais m’en passer ça m’arrangeait bien. Je prenais sur moi lorsque c’était nécessaire, mais si ça ne tenait qu’à moi, il n’y en aurait pas sur cette planète, ce qui était ridicule parce que c’était eux l’avenir de l’espèce. Tout allait presque bien avant qu’elle ouvre la bouche pour m’annoncer un nouveau truc bien nul.

- Sérieusement ? Je ne peux pas lui coller une couche plutôt ? Ce serait vachement plus pratique et moins prise de tête…

Oui, c’était sale, mais en y réfléchissant un peu, j’avais sans doute fait bien pire, surtout que le chaton ne buvant que du lait ne devait pas avoir des déjections si repoussantes que ça, c’était plutôt pour le quota, elle savait que je devais râler, donc c’était fait. Après avoir laissé un blanc de quelques secondes, je repris la parole, bien plus sérieux et prêt à être utile.

- Tu vas m’apprendre quand même ?

Pour le coup, j’avais été sincère quelques minutes avant. Je ne savais pas si je serais capable de prendre soin de quelqu’un d’autre que moi. Habituellement, je me contente de profiter des gens, pas de les aider.
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptyMar 17 Déc 2019 - 13:05
Akiko s'attendait à une réaction négative de la part de Xander quand il s'agissait de faire faire ses besoins au chaton. Ce n'était pas la partie la plus agréable et mignonne quand on élevait ces petites boules de poils. Pourtant, c'était plus qu'essentiel. Tout cela n'était qu'une question de développement, aussi jeunes les chatons n'avaient pas encore de sphincters fonctionnels par eux-mêmes, et avaient besoin de la stimulation extérieure de leur mère. Ou d'un être humain, en l'occurrence. Et c'était exactement la même chose pour les chiots.
Passé le moment d’écœurement, il sembla que le convalescent se faisait une raison. Même si elle n'en dit rien, la jeune femme en fut impressionnée. Ce n'était pas forcément un cadeau qu'elle lui faisait, même s'il aurait de la compagnie et de quoi s'occuper pendant sa longue récupération. Elle lui parlait tout de même de se réveiller toutes les deux heures durant la nuit pour nourrir le chaton, et de lui faire faire ses besoins pendant un temps. Et lui ne l'avait pas encore envoyé paître. Cela avait de quoi imposer le respect.

« Le problème, c'est que sans stimulation il est encore trop jeune pour faire seul, et si on ne l'aide pas c'est la mort assurée. Après, ne t'en fais pas, ça n'a rien de bien compliqué. Et la bonne nouvelle, c'est que d'ici une semaine ou deux il pourra se débrouiller seul pour ça. C'est là qu'il faudra lui apprendre la litière.

Une couche aurait certes facilité la vie de tout le monde, mais ce n'était tout simplement pas envisageable. Sinon, le petit animal allait mourir d'occlusion intestinale. Évidemment, elle n'allait pas le laisser tout improviser, démuni face à la tâche. Quand Xander lui demanda si elle allait lui montrer comment faire, la vétérinaire acquiesça. Elle se chargerait elle-même du premier biberon et des premiers besoins pour lui faire la démonstration. Après tout, elle avait déjà dû faire cela plus qu'à son tour lorsqu'elle était encore à sa clinique. Récupérant le chaton roulé en boule dans les mains du brun, elle l'installa sur ses genoux pour lui montrer les zones concernées tandis qu'elle lui expliquait la procédure.

- Il va falloir le faire après chaque repas. Il suffit de prendre un chiffon ou un morceau de papier essuie-tout humide et de lui masser le ventre et la région ano-génitale. Normalement, ça devrait aller tout seul.

D'un simple geste, elle retourna le chaton sur le dos pour montrer à Xander les zones concernées. La petite bête sembla un peu déboussolée par l'expérience, mais il ne fut pas trop difficile de faire cette première description pour autant. Histoire de ne pas embêter l'animal trop longtemps, elle le reposa ensuite convenablement et le laissa tranquille.

- De toute façon, je le faire pour la toute première fois, et ensuite je viendrai voir comment il va très régulièrement, alors tu ne risques pas d'être dépassé. Au fait, je l'ai appelé Indiana. J'espère que ça te conviendra. »

Akiko lui adressa un petit sourire en coin. À vrai dire, l'inspiration venait de lui venir à l'instant, et c'était surtout destiné à lui faire une blague. Au vu de son ancien métier, c'était plutôt facile. De plus, il lui semblait se souvenir qu'il n'était pas un grand amateur d'Indiana Jones, sans doute parce qu'on lui avait bien trop souvent fait la comparaison ou la blague. De fait, le nom du chaton était donc fait sur mesure pour lui.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptyMer 18 Déc 2019 - 23:39
J’écoutais bien évidemment les conseils de la vétérinaire. Je m’étonnais moi-même de voir à quel point je m’étais laissé entuber si vite dans cette histoire. Je me demandais presque pourquoi j’avais accepté. Non pas que Akiko était une personne que je n’appréciais pas, ce n’était pas pour autant mon meilleur pote, on n’avait pas élevé les cochons ensemble, peut-être qu’elle en avait élevé par contre, cette question resterait sans réponse, mais j’en survivrais sans trop de soucis.

N’ayant pas de question à poser je l’écoutais alors parler et observant le moindre de ses faits et geste, il n’y avait pas à dire, elle savait de quoi elle parlait et c’était intéressant d’écouter des personnes parler de choses qu’il maitrisait aussi bien. C’était quelques choses qui m’avaient toujours plus les gens passionnés. Je sentais que les prochains jours allaient être bien longs et pleins d’épreuves, mais ce n’était pas pour autant que j’allais me plaindre maintenant, j’avais un égo et il était hors de question de revenir en arrière à présent. J’arquais un sourcil alors qu’elle me parlait de litière.

- Il n’y a pas suffisamment d’espace pour qu’il apprenne tout seul à faire ses besoins dehors ?

C’était un chat bordel, je n’allais quand même pas devoir le promener au bout d’une laisse pour qu’il fasse une crotte si ? L’idée était vraiment étrange et pour moi, totalement obsolète. Peut-être que je me faisais une mauvaise idée de la chose. Ceci dit, j’aurais très vite une idée sur la question puisqu’il me paraissait improbable qu’elle me laisse avec une idée fausse. Et puis alors que les choses se passaient pour le mieux, elle m’annonça qu’il s’appelait Indiana. Déjà, il fallait réviser ses classiques parce qu’Indiana c’est un nom de chien ensuite si je suis la maman c’est pas moi qui suit censé lui trouver un nom ? D’où elle m’impose un truc aussi pourri.

- Dis-moi que tu me fais marcher ? Si c’est le cas, sache que tu as un humour pire que Lisandro et non, ce n’est pas un compliment. Si ce n’est pas le cas et bien tu n’as qu’à trouver une autre maman d’adoption à la bestiole.

Je croisais alors les bras d’un air contrarié attendant des explications qui avaient intérêt à être bonnes si elle ne voulait pas que je laisse tout tomber maintenant. Il était tout simplement hors de question que j’adopte un chat avec un nom aussi pourri. Tout le monde ou presque connaissait mon aversion pour le personnage, ce serait une honte d’élever un chat avec un nom aussi nul. Surtout qu’il y en avait plein des noms cool pour un chat, comme euh… Enfin, je n’avais pas d’idée maintenant, mais je suis sûr que ça viendrait.
Revenir en haut Aller en bas  
Akiko R. Watson
Akiko R. Watson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 11/12/2019
Messages : 111
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted EmptyVen 20 Déc 2019 - 12:17
Akiko s'attendait totalement à la réaction de Xander. Elle soutint son regard sans ciller, une expression de calme serein sur le visage mais avec une lueur d'amusement indéniable au fond des yeux. Elle savait qu'en lançant ce sujet là, il y aurait une réaction face à elle et c'était beaucoup trop tentant. À dire vrai, elle restait étonnée qu'il ne l'ait pas envoyée paître plus tôt. Elle s'était dit que son idée tenait assez la route pour tenter le coup et essayer d'impliquer le brun dans la survie du chaton, mais elle s'était dit que quelque chose finirait par le rebuter. Elle ne s'était pas forcément dit que ce ne serait que sa plaisanterie sur le nom de l'animal. Posément, elle se contenta de hausser les épaules en réponse.

« Je trouvais que ça lui allait bien. Les chats ont une âme d'explorateur après tout. Mais soit, tu as une meilleure idée ? Comment tu comptes l'appeler ?

La jeune femme haussa un sourcil interrogateur en le considérant de ses yeux d'obsidienne. Elle n'allait pas batailler pour un nom, qu'elle avait lancé comme ça pour le tancer un peu. Il fallait retrouver un peu de sérieux, car après tout il ne s'agissait pas de badiner avec la vie de cette petite boule de poils. De toute façon, si Xander refusait, elle le prendrait en charge elle-même. Cela ne lui posait absolument aucun problème, mais elle avait eu cette intuition que la situation pourrait être tout à fait profitable aux deux autres, et pas seulement au chaton.
Son attention fut attirée par celui-ci, qui s'agitait un peu plus qu'avant. La petite bête n'y voyait pas encore correctement, mais elle ne semblait pas trop perturbée par son brusque changement d'environnement. Il fallait avouer que de retrouver un peu de chaleur et la douce sensation d'un corps vivant contre le sien devait lui faire du bien.

- Et pour répondre à ta question, il pourra bien sûr aller se débrouiller seul dehors, mais pas aussi tôt. Il sera encore trop petit pour sortir seul. D'un autre côté, ça lui permettra d'être propre à l'intérieur et ce sera beaucoup plus simple pour toi. Quand il aura grandi, ce sera différent.

Apprendre la litière au chaton allait sans aucun doute éviter bien des mauvaises surprises à Xander. Même si à terme l'animal ne ferait plus ses besoins que dehors, au moins allait-il diminuer les risques de le voir se soulager dans ses draps ou sur un tapis tant qu'il était encore petit. La vétérinaire songeait que la présence du félin serait sans doute très bénéfique au camp. Avec le fourrage qu'ils devraient stocker pour les chevaux, ils allaient multiplier les risques d'attirer des rongeurs, et cela pourrait s'avérer catastrophique pour le groupe. La présence de quelques chats ne pourrait faire que du bien à la communauté. Pour le coup, elle soupçonnait que celui-ci allait se montrer particulier. Élevé au biberon et si proche de l'homme, il y avait de fortes chances qu'il soit plutôt complice à l'âge adulte. C'était souvent le cas pour les chats qui avaient connu cette situation.

- Bon, tu es prêt pour que je te montre comment préparer et gérer un biberon ? »

Akiko posa son bloc-notes et se leva pour aller récupérer biberon, tétine et lait en poudre pour animaux. Autant commencer tout de suite la démonstration, d'autant que la boule de poils ne devait pas avoir mangé depuis un moment déjà, si elle en jugeait par ce qu'elle avait vu sur place en la récupérant. Le chaton irait sans doute mieux une fois qu'il aurait l'estomac plein, mais il allait falloir y aller avec parcimonie, car s'il avait jeûné trop longtemps un trop-plein de nourriture lui ferait plus de mal que de bien.


Tomorrow is a brand new day
The past can hurt. But the way I see it, you can either run from it, or learn from it.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Time spend with cats is never wasted   Time spend with cats is never wasted Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Time spend with cats is never wasted -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: