The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
MisterGoodDeal : jusqu’à -68% sur ...
Voir le deal

Partagez
- Don't Let Your Troubles Get To You -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyJeu 12 Déc 2019 - 15:22
Depuis ce qui s’était passé dans le camp, je m’étais mise à me méfier de tout ce que je pouvais voir. C’était assez bouleversant de se faire attaquer par un mort alors qu’on était à l’intérieur du camp, j’avais alors fini par m’équiper d’un couteau dans le camp. Je n’étais pas spécialement enchanté par cette nouvelle, mais bien résigné par me rendre à l’évidence que c’était une nécessité. On m’avait donné un cran d’arrêt, pouvant le mettre ainsi facilement dans ma poche. Je pouvais ainsi aisément oublier qu’il était là et c’était bien plus simple ainsi.

Cette attaque m’avait marqué, c’est vrai, mais au final, elle m’avait surtout troublé. Je me rappellerais toujours comment Eve-Madeleine s’était jeté sur le mort pour me repousser. Il est vrai qu’elle avait été vaccinée contrairement à moi, mais ce n’était pas une explication suffisante à mes yeux. Depuis cet évènement, j’avais commencé à la regarder un peu différemment et ça me faisait peur, vraiment peur. Je savais qu’Eve était une femme d’église, je savais qu’elle m’appréciait comme j’étais et qu’elle tolérait mes différences, mais de là à les approuver c’était tout de même compliqué. Je ne pouvais voir en elle qu’une amie, que j’avais rendu magnifique un jour c’est vrai, j’aurais sans doute pris beaucoup de plaisir à la déshabiller dans mon lit ce jour-là, mais à ce moment-là, je ne m’étais pas vraiment rendu compte, je l’appréciais c’est vrai, mais c’était loin d’être comme aujourd’hui.

Je devais me sortir tout ça de la tête et la seule façon que je parviendrais à le faire c’était d’en parler à quelqu’un. Il était évident que je ne pouvais pas en parler avec Eve, je me voyais ensuite très mal aborder le sujet avec Ada puisqu’on ne s’était pas mal rapproché ces derniers temps. J’aurais pu éventuellement voir Quinn, mais je n’avais pas envie de prendre le risque que Fried soit au courant puis d’autre, je n’avais pas envie que les choses se sachent, je préférais que ça reste un secret, c’est alors que je pensais au pasteur William. Après tout, il devait encore garder pour lui ce qu’on lui confiait non ? De toute façon, il fallait que j’en parle alors le plus tôt serait le mieux.

Pour le coup, je n’étais pas spécialement proche de lui, mais je me disais qu’il ne devait pas être très loin de l’église, alors je décidais simplement de m’y rendre, je pourrais peut-être parler avec lui des derniers évènements, je suis certain qu’il avait des choses à dire sur le sujet. Visiblement, j’avais trouvé juste puisque je le trouvais non loin de l’endroit.

- Bonjour, William, comment tu vas, aujourd’hui ?

C’était plus de la politesse qu’autre chose, mais je n’allais pas l’agresser non plus. À force de trainer avec des gens sympas, j’avais fini par apprendre la signification de certains mots. La courtoisie en faisait partie d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: ARES AS36C AEG / Couteau de chasse Tanto 33cm / P320 Sig-Sauer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 124
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyMar 17 Déc 2019 - 11:56

Il s’en était passé des choses dernièrement. Ce n’était pas spécialement rassurant. Il se tâtait tout les jours à fuir. Mais seul, dans la nature, même loin des combats, il ne tiendrait pas bien longtemps. Il était fort pour manipuler, et tromper. Pas pour survivre. Mais la survie ici était bien compromise. Ce n’était pas des plus reposant.

Mais comme tous les jours, il allait à l’église, pour travailler, ou faire illusion de. Au moins, ça l’occupait. Junior, lui, vaquait à ses occupations, et il l’enviait presque. Enfiler son costume de pasteur tous les jours c’était bien, mais écouter les gens se plaindre toute la journée, c’était fatiguant.

Il était arrivé, profitant du silence du matin, pour ne pas faire grand chose. Ranger un peu la salle du fond, lentement. Réorganiser les cartons, attendre un peu, faire bouillir de l’eau pour un café. Il n’y avait pas grand chose à faire, c’était certain.
Il s’installa dans un fauteuil, l’oeil sur la salle principal, pour lire un livre. Il n’avait jamais été un grand lecteur, mais désormais, il avait tout le temps du monde pour lui. Et pas grand chose d’autre à faire. Alors il lisait à peu près tout ce qu’il trouvait. Eve lui avait prêté des livres, mais il n’avait pas eu le courage de lui dire qu’il n’avait pas spécialement d’attrait pour les écrits religieux. Mais la philosophie, ce n’était finalement pas si pire. Ça permettait de faire passer le temps, à comprendre les phrases complexes, pour réfléchir pour la suite. Nietzsche, c’était intéressant. Il avait été surpris qu’Eve lise quelque chose d’aussi anti-Dieu, mais il avait bien aimé. Ils n’en avaient pas encore beaucoup discuté.

Il reposa son livre, pour déposer une caisse dans la salle principale, pleine de bougies.
Et le silence de plomb se brisa, par le grincement de porte. Quelqu’un rentrait. William déposa la caisse, pour se retourner.

- Oh, bonjour Clarke. Très bien, merci. Et vous ? Vous voulez voir quelque chose avec moi ?

Elle était amie avec Eve, mais ce n’était pas spécialement une habituée de l’office. Il ne l’avait pas beaucoup vue, mais Eve en avait un peu parlé. Ça avait l’air important.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyMer 18 Déc 2019 - 9:53
J’avais commencé la conversation sur quelques choses de bien plus neutre et visiblement, il avait déjà compris qu’il y avait un truc. Est-ce qu’on venait le voir uniquement quand il y avait quelque chose ? D’un coup j’avais un doute et je devais bien admettre que j’étais curieuse. Cela éclipsait l’espace d’un instant la raison pour laquelle j’étais présente ici. J’aurais voulu poser un tas de questions, mais toutes étaient sans doute un peu trop déplacées. Autant ma mère savait y faire alors qu’il était question de religion autant moi, j’avais bien plus de mal. Je pensais alors un instant à Eve me rendant compte que ce n’était pas vraiment une bonne idée. J’avais presque l’impression d’être une de ses adolescentes. J’inspirais un grand coup.

- Je crois que si je suis venue c’est parce que j’ai besoin de conseil sans trop savoir à qui en parler. Mais en soit, je me rends compte qu’on ne se connait pas et ça ne me parait pas être une si bonne idée que ça, même si Eve m’a beaucoup parlé de vous.

Les doutes, c’était un truc bien trop humain. Il y a encore quelque temps de ça, je ne serais sans doute pas arrivé avec ce genre de sentiment, j’aurais dit ce que j’avais sur le cœur et les choses se seraient arrêtées là. Je lui offrais un petit sourire gêné avant de me décider à vouloir faire demi-tour. Si je faisais un truc comme ça, je passerais pour une fille encore plus bizarre. C’était le moment de vérité afin de savoir si c’était vraiment un prêtre ouvert d’esprit où s’il faisait un peu semblant.

- En vrai, j’aurais pu en parler à quelqu’un, mais je n’avais pas envie que ça fasse le tour du camp sans que je puisse en faire quoi que ce soit. Il n’est pas question de me plaindre, simplement de faire taire un amour naissant pour quelqu’un qui ne pourra jamais me le rendre.

Est-ce que c’était clair ? Sans doute pas, même pour moi c’était confus. Je n’avais jamais été doué sur les questions de sentiments. Je voulais simplement que tout s’arrête. J’avais peur qu’en prononçant à haute voix ce que j’avais en tête le tout m’explose à la figure. Je posais mon regard sur lui avec l’envie de prendre mes jambes à mon cou. J’espérais qu’il comprendrait entre les lignes de ce que je venais de dire. J’avais sans doute dû faire les choses différemment, mais j’étais fatigué de cette comédie sociale, je n’étais bien que dans mon labo à tester de nouveau protocole où ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: ARES AS36C AEG / Couteau de chasse Tanto 33cm / P320 Sig-Sauer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 124
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyMer 18 Déc 2019 - 15:43

Lorsque Clarke était rentrée dans l’église, William se doutait qu’il y avait quelque chose d’important. Et à voir son visage gêné tourner autour du pot, avant de se lancer réellement, le doute n’était plus permis.

Elle venait pour des conseils. C’est vrai qu’aller voir un pasteur pour de l’aide, c’était logique. Mais un peu gonflant à force. Même si elle était gentille, et peu habituer à pleurer la misère du monde dans les bras du saint père, William se méfiait. Mais il allait l’écouter. Il était pasteur après tout.
Il lui sourit en lui désignant un banc, juste derrière elle.

- Si Eve parle de moi, peut-elle vous conseiller ? Mais allez-y, installez-vous. Je suis tout ouï.

Il était assez curieux. Il allait entendre des ragots, des affaires plus ou moins acceptées, ou simplement une histoire parmi d’autres. Mais il allait jouer le conseiller de cupidon. Il eut un petit rire. Rien de bien grave finalement. Mais ça n’avait pas l’air aisé pour Clarke.

- Je suis muet comme une tombe, ne vous en faites pas. Secret professionnel. Parlez-moi un peu plus de cet amour. Ce n’est pas bon de le conserver pour soi. Pourquoi tant de difficultés ?

C’était peut-être la première fois que quelqu’un venait lui demander conseil en amour. Pourtant, William n’avait jamais vraiment été un modèle. Aucune relation stable, à part sa défunte femme, si on peut parler de stabilité. Il n’avait toujours pas réussi à en faire le deuil, et restait renfermé sur lui même. Mais bon, il allait devoir répondre quelque chose.
Par contre, entendre les gens se plaindre, de leur femme qui sympathise avec un autre homme, ou inversement, ça… Ce n’était pas quotidien, mais pas loin. Et ça commençait à devenir fatiguant. Le monde était tellement plus simple sans la psychose de l’abandon. Il suffisait que l’un ait plus de muscles, ou plus de seins, pour que le conjoint soit inquiété. Alors un peu de sang frais, un amour naissant, c’était plus intéressant. William était curieux, même s’il n’avait jamais été adepte des ragots. Mais que voulez-vous, quand on s’ennuie dans une église…


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyJeu 19 Déc 2019 - 11:53
Sans vraiment réfléchir, j’avais fait ce qu’il m’avait dit parce que de toute façon maintenant j’étais ici et il m’avait assuré qu’il n’en parlerait pas. Pour le coup j’étais rassuré devant son comportement, même si j’étais toujours un peu mal à l’aise. Je n’avais jamais été la fille qui parle de ses problèmes de cœur et de toute façon je n’avais pas d’amis à qui en parler par le passé et ma famille avait toujours eu mieux à faire que d’entendre ce que j’avais à dire. Du moins, je n’avais jamais voulu qu’ils se mêlent de ça, c’était d’ailleurs pour cette raison qu’ils n’étaient toujours pas au courant de mon homosexualité ni de ce qui m’était arrivé. Enfin, je posais une première question à William, peut-être qu’elle semblait sans importance, mais elle en aurait une pour la suite.

- Vous connaissez bien Eve ?

Doucement, il semblait s’intéresser un peu plus à ce que j’avais à dire comme si le sujet que j’abordais l’intéressait. Est-ce qu’il faisait genre ? Est-ce que c’était ça être prête ? Je n’en savais rien, mais en tout cas, ça faisait un bien fou d’être écouté et ça me donnait encore plus envie de continuer. La barrière avait été franchie. Il était à présent trop tard pour revenir en arrière. Je lui offris alors un petit sourire gêné. Pourquoi il était impossible, c’était pourtant simple, il allait à l’encontre de toute la religion.

- Déjà, je vais commencer par vous dire que je suis homosexuel et que par conséquent, je suppose que, quelle que soit la personne en question vous n’allez pas pouvoir approuver mon amour envers elle.

Je savais qu’il y avait des prêtres plus ouvert que d’autres à la question. Peut-être qu’il arriverait d’ailleurs à faire le rapprochement avec ce que j’étais en train de lui dire. Tout en réalisant que je pourrais lui parler d’une femme mariée ou déjà en couple. La réponse était encore pire d’une certaine façon puisque Eve avait donné son amour à Dieu et que je ne pouvais décemment pas lui demander de m’en donner un peu.

- C’est arrivé le jour où il y a eu des constatations dans le camp après le départ de June. L’un des leaders du mouvement s’est fait tuer et vu que tout le monde avait d’autres choses à faire, il s’est relevé durant la soirée. J’étais au dispensaire avec elle et lorsque l’homme m’a attaqué, elle s’est jetée sur lui sans la moindre hésitation et c’est à ce moment-là que je me suis rendu compte que je l’aimais d’un amour bien différent qu’une simple amitié. On a réussi à s’en tirer, mais depuis je n’arrive plus à regarder Eve en face.

Voilà, en quelques phrases je lui avais donné l’histoire et l’explication. Peut-être que ce n’était pas vraiment de l’amour au final, juste un trop plein de gratitude pour m’avoir sauvé la vie, mais cela ressemblait vraiment à de l’amour pour moi. Un sentiment si proche que ce que j’avais envers Nora. J’attendais de voir ce qu’il allait me répondre. De toute façon, je n’avais guère le choix.
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: ARES AS36C AEG / Couteau de chasse Tanto 33cm / P320 Sig-Sauer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 124
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyDim 5 Jan 2020 - 10:42

Clarke était face à William, et provoquait chez lui beaucoup d’interrogations. Pourquoi venir le voir, d’un coup, sans jamais être venu avant, alors qu’elle habitait avec Eve ? Il aurait sans doute les réponses un peu après.
Mais contrairement à son habitude, avec les autres, ce n’était pas lui qui avait posé la première question.
Connaissait-il bien Eve ? Bonne question.

- Nous travaillons ensemble. Je ne sais pas si je la connais bien pour autant. Vous devez la connaître mieux que moi, dans le cadre privé du moins.

Lorsqu’elle annonça la suite, William comprit vite. Il ne fallait pas être devin pour comprendre, cela dit. Mais avouer à un pasteur qu’elle était amoureuse de la nonne demandait un certain courage. Et c’était beau.
Il ne connaissait pas le point de vue des protestants sur l’homosexualité, mais lui n’en avait pas grand chose à secouer. Alors soyons libre, bordel.

- Je vous arrête un instant. Pour moi, vous pouvez aimer qui vous voulez. Si vous êtes réellement amoureuse d’une autre femme, enfin de Eve j’en déduis, c’est que Dieu vous a amené jusqu’ici. Je n’adhère pas à mes collègues qui pensent comme au moyen-âge.

Au moins, c’était posé. Il avait peut-être commis une hérésie, mais qui allait l’accuser ? Le pape ? Dieu ? Si l’un existait sans aucun doute, il devait être mort, ou retranché à Rome, à vivre seul le châtiment suprême. Dommage pour lui.

Il écouta Clarke finir son histoire, écouter lorsque Eve l’avait sauvée.
Elle était courageuse cette Eve aussi. Même si elle lui paraissait un peu trop naïve, il fallait bien reconnaître qu’elle avait la notion du sacrifice. Et c’était louable.

- Je vois. Je ne sais pas si un pasteur n’ayant pas connu beaucoup de femmes dans sa vie, et veuf de surcroît, est la meilleure personne pour vous donner des conseils en amour cependant, mais je vais faire au mieux.
Je ne sais pas ce que pense Eve de l’homosexualité, mais je doute qu’elle soit intolérante. Elle est ouverte à beaucoup de choses, et si vous en discutez calmement avec elle, elle ne sera pas négative. Je peux cependant la sonder discrètement, et vous en reparler.


Au moins, j’avais un petit rôle d’espion, et ça satisfaisait mon côté curieux. Un peu. Au moins, j’avais quelque chose de nouveau à faire.

- Mais sinon, en lui expliquant tout, bien précisément, comme vous venez de le faire ici, elle peut peut-être tomber sous votre charme. Mais je n’en sais absolument rien.
Elle ne s’est jamais imaginée avec un homme, alors imaginez bien qu’avec un femme encore moins.
J’espère que je ne vous inquiète pas trop ?



There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You EmptyMer 8 Jan 2020 - 16:03
Je devais bien admettre que je restais un peu surprise d’entendre qu’il n’était pas contre le fait que j’aime une femme. Est-ce que cela voulait dire que j’aurais dû en parler à mes parents lorsque je m’en étais rendu compte ? Auraient-ils accepté cet amour ? Je ne saurais pas vraiment dire si c’était lié, mais j’en avais un grand doute. Ma mère aurait peut être aurait sans doute accepté, mais mon père, je savais que ce n’a pas aurait été le cas. Ce poids avait été le mien pendant bon nombre d’années et au final, peut être que j’aurais pu le partager avec mes proches. Je devais bien admettre que cette idée me faisait un peu étrange, est-ce que j’avais caché une partie de ma vie ?

- J’aurais aimé que mes parents pensent comme vous, malheureusement tout le monde n’est pas aussi ouvert d’esprit…

Enfin, pour le coup, je n’avais rien d’autre à dire sur le sujet, quand il continua de me parler et qu’il aurait pu parler directement à Eve de tout ça, je me sentais rougir et mon cœur battre bien trop vite. Il était évident que je n’étais pas venue pour ça. Je ne voulais pas qu’elle le sache. Je ne savais même pas si je voulais qu’on en arrive là. Oui, j’avais des sentiments avec elle, mais dans mon cœur, il y avait toujours Nora et j’avais l’impression que de toute façon je n’étais pas prête pour ce genre de chose.

- Non surtout pas !

J’avais répondu ultra rapidement alors qu’il annonçait qu’il pouvait jouer cartes sur table avec elle. Je ne voulais pas que ça lui arrive aux oreilles et c’était justement pour ça que j’étais venue lui parler à lui. J’inspirais, l’espace d’un instant je me demandais si j’avais eu raison de venir le voir et pourtant, j’étais là et le choix avait déjà été fait.

- Je n’aurais sans doute pas dû venir vous voir, j’ai sans doute fait une erreur. Je ne veux pas que Eve l’apprenne, surtout pas comme ça. Mais je ne pourrais pas vous empêcher de lui poser des questions si vous le souhaitez.

Il faudrait sans doute que j’explique un peu mieux ce qui me passait par la tête alors je tâchais de remettre tout dans l’ordre. Ce n’était pas si évident que ça pour moi.

- Nora n’est plus parmi nous depuis longtemps, mais je me demande un peu si je ne me rattache pas à Eve à cause de ça. Juste parce qu’elle est adorable et qu’elle s’intéresse réellement aux personnes autour d’elle. C’est quelqu’un que j’admire beaucoup, jamais je ne pourrais être comme ça.

Non, j’étais beaucoup trop égoïste pour ça. Dans le fond, j’étais sans doute perdu. Mon cœur battait pour elle, mais je me demandais si c’était réel après tout, cela pouvait être l’équivalent d’une relation pansement ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't Let Your Troubles Get To You   Don't Let Your Troubles Get To You Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Don't Let Your Troubles Get To You -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: