The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment :
Clé de licence Windows 10 PRO à ...
Voir le deal
3.98

Partagez
- Le calme des hennissements... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8424
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyVen 3 Jan 2020 - 17:57
Selene avait penché la tête sur le côté, observant son interlocuteur comme pour essayer de déceler ce qu’il ne disait pas. Les maux qu’il taisait derrière les informations supplémentaires qu’il donnait sur son passé. Photographe animalier donc ? Assez caricaturalement, la jeune femme l’imagina immédiatement dans la savane, avec une tenue de safari, allongé dans les hautes herbes pour capturer sur pellicule un troupeau d’éléphants. C’était chouette comme passion, elle le pensait sincèrement. Cela expliquait sans doute son affinité avec les chevaux alors qu’il n’en avait encore jamais monté – on sentait qu’il savait comment se comporter avec les bêtes.

- Tu m’étonnes, commenta-t-elle à propos du fait qu’il devait effectivement être doué s’il avait pris l’habitude de crapahuter en forêt, oh…

Vrai qu’elle ne parlait que rarement de ce qu’elle faisait avant. Avec le temps, après tout ce qu’elle avait vécu, son ancienne vie ne la définissait plus vraiment. Quelque part, Selene admirait ceux qui arrivaient à reprendre leurs activités à leur époque car la concernant, ça ne fonctionnait pas. Ce n’était pas faute d’avoir essayé, mais elle n’était simplement plus une musicienne aujourd’hui.

- J’étais étudiante aussi, en musicologie, elle se pinça les lèvres et aussi les épaules, je voulais surtout être pianiste concertiste mais… je ne sais pas si j’aurais jamais pu me faire recruter dans un orchestre, supposa-t-elle avec un rire désillusionné.

Le monde de la musique classique était très dur, hyper compétitif et toute motivée qu’elle était, la jeune femme doutait déjà du temps de ses études de sa capacité à rivaliser avec d’autres musiciens diplômés d’écoles huppées et gagnants de multiples concours. Elle était une Cendrillon au milieu des princesses – et surtout des « princes », pour être honnête. L’eau était prête, Selene mit donc son sachet de thé à la menthe dans sa tasse puis remplit leur récipient respectif. Elle s’assit ensuite face à Joey, ses mains blanches serrées sur la céramique chaude.

- Tu… tu te sens bien quand même ici ? Osa-t-elle demander doucement, tu peux… tu peux m’en parler si quelque chose ne va pas, après tout, ils s’étaient croisés parce qu’il cherchait à fuir la société auprès des chevaux, non ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 525
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyDim 5 Jan 2020 - 19:08
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Imaginer Selene assise au piano fit rêvasser Joey pendant quelques instants... À la regarder, il avouait ne pas avoir pu imaginer seul  quelle vie pouvait-elle mener avant le début de l'épidémie. Il ne l'imaginait sans doute pas sur les planches d'une scène, à présenter à un public tiré à quatre épingles une mélodie envoutante. Pourtant, elle avait le profil de quelqu'un de délicat. Joey la voyait plutôt comme une personne effectuant un travail solitaire : pourquoi pas libraire ou ayant un commerce en ligne, quelque chose qui était peut-être banale mais il l'imaginait plutôt délicate et réservé. Peut-être que ça n'était pas le cas avant tout cela... Après tout, beaucoup de personnes avaient changé depuis le début de tout ça...

Tu étudiais à Seattle ?" Demanda Joey avec intérêt. Quand bien même ils avaient pu se croiser dans ce secteur énorme, Joey avait quelques amis à l'époque mais ne s'investissait pas vraiment dans la vie étudiante. Son dévouement pour sa famille lui valait des allers-retours incessants entre Seattle et Kingston : plusieurs heures de route par jour qui en faisait en contreparti un excellent conducteur. "C'est fou... Ce serait tellement bien de pouvoir t'entendre jouer... J'ai l'impression que ça fait des siècles que je n'ai pas écouté de musique. De la vraie musique je veux dire." Joey avait cette étincelle dans les yeux : il imaginait Selene au piano, le bonheur que cela pouvait être d'entendre quelques notes, provenant d'un véritable instrument.

Le thé était désormais en train d'infuser dans leurs tasses alors qu'il étaient assit face à face. Joey imita le geste de Selene et plaça ses mains autour de la tasse en attendant que le thé ne soit plus bouillant. Selene lui demanda comment il se sentait. Peut-être avait-elle retenu son insitance à vouloir retrouver un peu de calme en allant se réfugier près des chevaux. Joey lui adressa un petit sourire, plissant les yeux en balançant la tête de gauche à droite. "Bien sûr, c'est juste que parfois ça se chamaille, forcément. J'aime pas beaucoup entendre les gens crier ou hausser le ton." Joey fit la moue, on sentait bien qu'il y avait un passif derrière cette remarque, mais son sourire se voulait rassurant. Rien qu'il ne puisse pas gérer émotionnellement.

Cette petite particularité était moindre par rapport à tout le malêtre qui le rongeait depuis son arrivée, un malêtre qu'il n'avait confessé à personne, de peur de passer pour un faible ou pour un lâche. Il s'était retrouvé seul dans un lapse de temps tellement court, les événements s'étaient enchaînés si vite qu'il n'avait même pas pu faire son deuil ni réellement se remettre de quoi que ce soit. Il était persuadé que sa soeur et ses amis étaient toujours vivants, quelque part. "Je commence à m'acclimater petit à petit. C'est pas évident j'ai... Trop de trucs à l'intérieur." Il se passa la main sur la nuque pour se frotter les cheveux d'un geste nerveux et reporta son attention sur la tasse fumante en évitant soigneusement de croiser le regard de Selene. "Tout est arrivé si vite, je sais pas vraiment si je pourrais m'habituer un jour..." Sa phrase était floue, tout comme son esprit. Il osa relever les yeux furtivement vers Selene et essaya de reprendre un ton détâché. "Mais ça fait du bien de retrouver un certain confort. Et j'ai pu faire quelques rencontres agréables, je vais pas dire que ça m'avait pas manqué ce serait mentir."


code by black arrow


PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8424
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:03
Selene avait hoché la tête pour confirmer qu’elle étudiait bien à Seattle et avait baissé les yeux en faisant une moue entre gêne et nostalgie. Il n’était pas le premier à lui dire qu’il rêverait de l’entendre mais elle craignait que les gens aient de trop grandes attentes. Même s’ils arrivaient à dégoter un piano qui ne soit pas complètement en vrac, même s’ils arrivaient à le régler, même s’ils arrivaient à changer toutes les cordes et à les accorder correctement… elle n’était plus pianiste. Le temps devait lui avoir volé une grande partie de ses aptitudes, qu’il s’agisse de la souplesse de ses doigts, de sa dextérité ou de son intuition. Une partie d’elle espérait qu’elle n’aurait jamais a retenté sa chance sur un clavier, pour ne pas risquer de se rendre compte que la jeune femme qu’elle était avait définitivement disparu.

Les yeux bleus de la musicienne se relevèrent quand Joey commença à se confier à demi-mot. Le fait qu’il n’aimait pas que les gens haussent le ton et ces choses à l’intérieur. Elle se mordit légèrement les lèvres, recevant une vague d’empathie en pleine poitrine. A ce moment, Selene se sentait connectée à lui, à ce qui le tourmentait. L’ombre d’un sourire passa sur son visage, triste, mais son regard se fit lointain alors qu’elle lui répondait :

- Je comprends… parfois… on a juste trop de truc qui tournent là-haut, elle désigna son crâne de l’index, et on a l’impression que… ça forme un sac-de-nœud qu’on arrivera jamais à défaire mais qui nous empêche de vivre convenablement.

Une façon bien claire de résumer une sensation extrêmement complexe. Elle était sincère toutefois : ses pensées étaient une pelote de laine emmêlée qu’elle ne saurait défaire sans faire plus de dégâts. Aujourd’hui, elle était bien placée pour savoir toutes les zones sombres, tous les secrets et tous les traumas que pouvaient dissimuler un survivant. Aucune chance qu’elle cherche à forcer son complice mais elle lui assura à nouveau :

- Si tu as envie de parler de certaines choses, je t’écoute quand tu veux. Je te jugerai pas.

Selene sentait de toute façon que Joey n’était pas de ceux à craindre, un fait suffisamment rare pour y accorder de l’attention. De toute manière, qui serait-elle pour juger ? Quoique puisse lui avouer le jeune homme, il n’y avait aucune chance qu’il puissance la choquer ou l’effrayer ; elle ne prendrait pas le pari que la réciproque soit vraie.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 525
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:22
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Il était peut-être possible que Selene ait arrêté le piano volontairement. Joey savait qu'il ignorait peut-être des choses sur elle, comme sur la plupart des survivants, qui justifiait son détâchement total pour ce qui semblait être sa passion avant l'épidémie. "En ce moment, je relis Le Joueur d'Echec de Stefan Zweig. Dedans, il y a un personnage champion d'échec, qui raconte avoir continué de jouer aux échecs alors qu'il était en prison. En fait, il jouait mentalement aux échecs, c'était sa façon à lui d'être libre malgré la cellule, malgré les années de prison. Mais... Ce ne sont que des échecs. Jouer mentalement du piano, ça paraît bête dit comme ça." Il n'insista pas plus, haussa les épaules plus pour lui-même que pour Selene et souffla doucement sur le thé, chassant un petit nuage de vapeur qui s'élevait doucement de sa surface. Le sachet flottait paresseusement à la surface et venait s'écraser mollement contre ses lèvres. Assez chaud pour que ce soit réconfortant, pas assez pour lui brûler les lèvres.

Pendant qu'il buvait silencieusement son thé, Selene dit quelque chose qui le fit tiquer. Elle parla de cette impression, celle d'avoir un sac-de-noeud dans la tête, quelque chose d'impossible à démméler. Elle avait l'air sincère, elle ne disait pas cela simplement pour avoir quelque chose de gentil à dire à Joey. Elle vivait certainement quelque chose de similaire. En tout cas, Joey avait conscience de ne pas être le seul envahi par ses propres démons. Tout le monde en avait. C'était simplement que pour lui, tout était trop récent. Il n'avait rien raconté à personne depuis tout ce temps et avait du mal à se livrer. Elle n'était pas la première à inviter Joey à se confier. Daniella l'avait déjà fait, quelques jours auparavant, alors qu'il avait été invité à discuter avec elle lors d'une nuit d'insomnie. Il avait complètement craqué devant cette femme qu'il ne connaissait presque pas, mais avait refusé catégoriquement de lui raconter quoi que ce soit.

Selene l'observait avec un regard bleu perturbant, celui-ci avait quelque chose de presque translucide. Joey leva la tête lentement, se perdit un instant dans ce regard profond et dévia subitement ses yeux en ayant peur qu'elle ait remarqué ce qu'il avait fait. Il soupira pour lui-même et baissa la tête. C'était horrible, parce qu'il répétait des phrases qu'il pouvait tout à fait dire à Selene, sur ce qu'il avait fait, sur ses peurs, sur la disparition soudaine de son groupe, mais il avait peur de plusieurs choses, tant de choses qui le faisaient douter et lui retenait la langue. Joey avait peur du jugement, bien sûr : raconter ce genre de soucis lorsque son interlocuteur a peut-être vécu pire, cela relevait presque de la bêtise selon lui. Il avait peur de choquer, de paraître indigne de confiance après avoir raconté qu'il avait refusé d'empêcher sa mère de ne pas revenir à la vie sous la forme d'une de ces choses. Sa lâcheté qui avait rallongé sa présence dans cette église, ce qui l'avait empêché d'être présent lorsque tout son groupe s'était fait attaqué. Sa soeur, qu'il n'avait pas pu pu protéger et qui restait introuvable après ses jours et semaines de recherche.

Ces pensées tournaient dans sa tête. Il sentait l'émotion monter en lui et se râcla la gorge pour s'empêcher d'expulser quoi que ce soit - un râle de panique ou un sanglot au choix. Il leva légèrement les yeux vers Selene et se força à faire un sourire maladroit qui n'avait rien de confortable et de confiant : "C'est pas facile. Ca reste coincé dans ma tête et ça tourne... Ça me bouffe littéralement de l'intérieur...." Il termina sa phrase à mi-voix parce que cette dernière s'était cassée. Il se râcla de nouveau la gorge et but une gorgée de thé pour se redonner contenance, en espérant se noyer de honte dans sa tasse.


code by black arrow


PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8424
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyMar 7 Jan 2020 - 13:15
La musicienne perçut tout le trouble et toute l’hésitation de son complice. Elle ne chercha pas à le brusquer, elle sentit simplement sa poitrine se serrer par empathie. Tout le monde avait ses ombres, ce n’était pas un concours, alors elle ne jugeait pas Joey. Quoiqu’il garde enfermé qui le fasse se sentir mal, il avait ses raisons et ça… elle le respecterait toujours. Les lèvres arquées d’une moue compatissante et compréhensive, elle conservait ses yeux glacier sur lui alors qu’il évitait soigneusement de la regarder. Les quelques mots qu’il articula, dont la moitié à mi-voix, persuada Selene de ne plus s’enfoncer sur ce sentier. Pas cette fois.

- Je sais. Parfois… on se dit que ce serait plus facile si les gens pouvaient lire directement dans notre tête.

Seulement des fois, pour qu’ils y déchiffrent toutes les choses qui n’étaient pas formulables à haute voix. Par mimétisme, la pianiste but aussi de son thé – encore très chaud – et avala son breuvage d’un air pensif. Ainsi étaient-ils ? Deux âmes à la dérive qui partageaient une collation ? Ils n’étaient certainement pas les seuls de ce groupe à en avoir lourd sur le cœur mais peut-être avaient-ils des façons similaires de se préserver. Peut-être.

- C’est ok, tu n’es pas obligé de parler maintenant. On peut juste… ne rien dire ; et tu m’écoutes jouer du piano mental.

Un sourire suivit cette proposition qui n’était rien de plus qu’une innocente plaisanterie. Selene appréciait que le jeune homme s’inquiète ainsi de la voir retrouver son ancienne passion d’une façon ou d’une autre ; c’était plus elle-même qu’elle blâmait, pour être incapable d’y voir une quelconque source de réconfort. Pendant quelques instants, ses fossettes disparurent de ses joues ivoirines. Elle fixa le vide en se mordillant nerveusement les lèvres. Ce serait mieux qu’elle le prévienne plutôt qu’il l’apprenne d’autres personnes, n’est-ce pas ? Ce n’était pas tous les jours qu’elle se faisait un nouvel ami, la musicienne ne voulait pas laisser l’occasion à une langue de vipère de tout casser.

- Pour être honnête, je… le conseil ne veut plus me voir sortir – pour l’instant, précisa-t-elle pour assurer que la mesure était temporaire, sur un timbre qui s’efforçait d’être détaché, je suis censée prendre du recul et… éviter les sources de stress, prétexta Selene – ce qui était une demi-vérité ou une vérité incomplète, c’est pour ça que… je voulais voir avec Isaac pour les chevaux. Ça me dérangerait pas autrement…, avoua-t-elle finalement. Elle serait même ravie d’être le professeur attiré de quelqu’un.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 525
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyMar 7 Jan 2020 - 14:01
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Selene posait son regard sur Joey qu'il rencontra en relevant la tête. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il arriva à le soutenir, tout simplement parce qu'il avait quelque chose de "magique". C'était un peu exagéré, mais il avait quelque chose de dur et apaisant à la fois. En tout cas, Joey voyait à l'intérieur une âme pleine d'empathie, complexe et à la fois si simple et posée. Il hocha la tête et haussa les sourcils à sa remarque. Si seulement elle savait. Il aurait adoré pouvoir faire en sorte qu'elle rentre dans son esprit pour lire toute la vérité, la simple vérité. Mais c'était impossible et Joey n'était pas en mesure de parler pour le moment.

Seulement, Joey ne s'attendait pas à tant de compassion et d'empathie de la part de la jeune femme. Celle-ci lui assura que ça n'était pas grave. Elle tenta même un sourire qui fit s'écarquiller légèrement les yeux du jeune homme. Joey était profondément touché par cette phrase aussi simple, car elle signifiait tout autre chose : Selene était une personne digne de confiance, qui ne le brusquerait jamais. Elle envisageait même de rester silencieusement en sa compagnie, ce qui ne gênait pas le moins du monde le jeune homme qui appréciait la compagnie du silence. Il esquissa un sourire en coin en observant son visage angélique et dit d'une voix beaucoup plus forte que précédemment : "Merci beaucoup." Ce merci était sincère et profond et cellait une certaine complicité silencieuse entre ces deux âmes qui souffraient en silence.

Après un petit moment, le silence s'installa donc comme un troisième invité, non pas entre eux mais à leurs côtés. Joey buvait son thé par petites gorgées et levait parfois les yeux pour observer Selene faire de même. Il essayait de graver dans son esprit les petits détails de son visage qu'il trouvait harmonieux et habité de quelque chose d'indescriptible, quelque chose de fort qui frappait au visage de Joey. Enfin, la pianiste brisa le silence pour se confier à Joey. Celui-ci n'afficha pas d'expression particulière : pas de moue, pas de sourcils arqués traduisant un jugement potentiel. Il lâcha cependant son avis sur la question, maintenant que cela faisait quelques mois qu'il habitait ce campement : "Je pense que c'est une bonne chose." Cette phrase, surprenante, fût ponctuée d'un sourire en coin : "Il n'y a pas de raisons que tu prennes sur tes épaules toutes les charges du camp. C'est beaucoup de pression de s'occuper tout le temps des autres." C'était simple : comme si son explication suffisait. Joey était convaincu de ce qu'il disait en partie parce qu'il l'avait vécu.

C'était d'ailleurs l'un des points qui l'avait décidé à rester ici : depuis qu'il faisait parti de ce groupe, il n'avait plus à décider pour personne. Depuis le début de l'épidémie, il avait bien évidemment veillé sur sa famille, mais s'était souvent rapproché des dirigeants des différents groupes auxquels ils avaient appartenu, souvent sollicité du moins, pour son esprit ingénieux et son calme naturel certainement. Cependant, Joey arrivait à s'avouer légèrement plus détendu à l'idée de ne pas avoir à être en charge du campement. "Il faut que tu en profites pour faire quelque chose qui te plairait vraiment. Pas quelque chose que tu ferais pour faire plaisir à quelqu'un." Ajouta Joey à ses propos, faisant de ce fait une opportinuté pour la jeune femme. Il sourit sincèrement à la remarque de cette dernière qui avoua vouloir s'occuper des chevaux. "C'est sûr que tu ferais une bonne prof." Ajouta Joey en évitant cette fois-ci de la regarder directement, prenant le ton de la conversation avant de replonger dans sa tasse.

code by black arrow


PURE SOUL

Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 8424
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 EmptyMar 7 Jan 2020 - 20:19
Une fraction de seconde, son regard croisa celui-ci du jeune homme qui lui rétorquait quelques mots réconfortants. Un sourire allongea alors la ligne des lèvres pâles de la musicienne qui baissa pudiquement les yeux. Joey avait un truc. Il était naturellement apaisant, il mettait en confiance. Peut-être le fait qu’il avait le même âge jouait dans la balance ; Selene s’était plus particulièrement liée avec des survivants plus âgés – ou bien plus jeune. Mais savoir qu’ils étaient tous les deux d’anciens étudiants, d’anciens artistes de surcroît, ajoutait une saveur inédite à ce petit aparté dans son quotidien.

- En fait…, elle haussa les épaules et prit le temps d’une gorgée de thé pour dénouer ses pensées, j’ai tellement passé les dernières années à me demander sans arrêt ce que je devais faire que je ne sais plus ce que je voudrais.

Ses perspectives étaient des notions globales et vagues : quitter la sensation de crainte permanente, être la meilleure des mères possibles pour Elizabeth, trouver une manière durable de vivre sans être dérangée par ses troubles psychologiques. Mais qu’est-ce qu’il lui plairait ? Si on devait parler d’une activité immédiate, accessible, elle n’en avait aucune idée.

- C’était beaucoup de pression mais… m’occuper des autres, ça m’a aussi aidé à tenir. Je crois…

Parfois, quand elle regardait son parcours, Selene voyait surtout une suite de personnes qui l’avait sortie de sombres méandres où elle se terrait. Duncan était le premier d’entre elles. Sans lui, elle se serait laissée mourir dans un petit appartement de Seattle ou se serait fait bêtement dévorée par les mordeurs. C’était lui qui avait allumé la flamme de la battante… une flamme qu’elle avait dû entretenir en dépit des averses de la schizophrénie.

- Par contre, j’ai comme un… rêve. Le même depuis des années…, elle fit une moue un peu enfantine et but un peu de son breuvage, j’image qu’enfin, on a plus à craindre les rôdeurs. Il fait beau, on est au bord de la mer et… je suis avec mes amis, ma famille, et on fait juste un… grand barbecue. Et on rit, je ne sais pas pourquoi, mais on rit, pensive, elle se visualise parfaitement cette hilarité, baignée par la lumière étincelante d’un soleil onirique. La jeune femme chassa alors cette vision de la main et d’un ricanement moqueur, c’est stupide, je sais, et elle avait dévié un peu du sujet.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.

Récompenses:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Le calme des hennissements... -
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: