The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Le calme des hennissements... -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 303
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptyMer 25 Déc 2019 - 21:59
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Apprécier réllement un moment, partager quelque chose avec quelqu'un... Deux choses que Joey essayait de faire séparément avec déjà beaucoup de difficulté mais qui n'était presque jamais arrivé ici du tout. Selene s'était montrée patiente avec lui et avait pris de son temps personnel pour accorder ce petit moment à Joey, qui en avait grandement besoin. Ce dernier ne se doutait pas du mal qui pouvait ronger la jeune femme, il ne faisait qu'apprécier son calme, sa compagnie et sa simplicité. Quelque chose qu'il ne trouvait pas chez tout le monde.

Passer également ce moment avec l'animal sur lequel il se tenait avait quelque chose d'unique. Il n'était jamais monté, mais ce simple geste inédit suffisait à occuper son esprit et chasser tout le reste. La puissance de l'animal, mêlée à sa douceur et sa patience impressionnait Joey qui avait réellement l'impression de passer un moment privilégier. Ce n'était peut-être pas le cas, mais ça suffisait à Joey pour lui faire du bien, comme une poche de glace qu'on mettrait sur une bosse douloureuse.

Joey écouta avec attention les instructions de Selene pour ne pas tomber et redescendre du cheval. La tâche était plus compliquée mais il parvint à ratterir sur le sol sans trop d'encombres. Il épousseta son pantalon qui avait légèrement remonté de par sa position et caressa Fury d'un geste doux pour la remercier de l'avoir autorisé à monter sur son dos. "C'est vraiment agréable... Comme l'impression d'être inatteignable." Expliqua Joey presque à mi-voix, ne sachant pas s'il était ridicule à dire cela. Peut-être que toutes les autres personnes qui avaient l'habitude de monter n'éprouvait rien de particulier en montant sur ce cheval, peut-être qu'il exagérait. Mais il le pensait. Joey haussa les épaules comme pour dire "en tout cas c'est ce que je ressens" mais il n'alla pas plus loin dans l'analyse, pour ne pas passer pour un idiot.

Selene parut cependant, soudainement, mal à l'aise. Elle fuit le regard de Joey alors que celui-ci paraissait avoir un bon contact avec elle depuis qu'elle lui avait proposé de lui montrer comment monter à cheval. Il fronça les sourcils sans trop comprendre ce qu'il se passait. Peut-être était-elle embêtée de cette leçon improvisée et ne voulait pas s'embêter à demander de sortir avec le cheval ? Joey était quelque peu gêné à l'idée de déranger tout le monde. Il se passa la main derrière la tête et la secoua de droite à gauche :

"Non mais je voudrais embêter personne. C'est pas grave... Il vaudrait peut-être attendre de pouvoir sortir librement ?"


code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Où nos corps épuisés sous la mousse espagnole Ressemblent aux marbres usés, brisés des nécropoles Où nautoniers des brumes dans l'odeur sulfureuse Des moisissures d'épaves aigres et marécageuses Nous conduisons nos âmes aux frontières du chaos...
Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptySam 28 Déc 2019 - 22:39
Ce qu’elle était bête ; Isaac était parti. Elle avait tellement l’habitude de le savoir à proximité depuis plus de 2 ans qu’elle avait oublié qu’il était parti à la recherche des disparus. La gentillesse de Joey la déboussola encore plus et elle ne sut pas s’il était mieux de profiter de la brèche pour se défiler ou réfuter en affirmant qu’elle demanderait à quelqu’un d’autre. Sauf que le doyen était le plus doué en matière d’équitation et que la jeune femme n’avait pas envie de mêler d’autres personnes que sa famille aux tourments qui la rongeaient.

- Tu es sûr que ça ne t’embête pas ? Demanda-t-elle, visiblement gênée également, c’est juste que… je… Isaac est l’expert pour les cours et il est parti pour quelques temps. J’avais… oublié.

Elle avait hésité à inventer un mensonge, par exemple en prétendant que sa récente blessure à la jambe la mettait en danger, mais il avait déjà pu s’apercevoir qu’elle marchait correctement et ils ne s’agissaient pas de s’éloigner. Craignant toutefois de n’avoir jeté un froid entre elle et le jeune homme – alors que le courant passait plutôt bien – elle rattrapa maladroitement :

- C’était cool, je t’assure ! De te montrer. Fury est contente, affirma-t-elle.

C’était plus simple d’évoquer le bonheur de la jument que le sien. Il était assez rare qu’elle se lie de nouvelles amitiés pour le souligner. En vérité, pour quelques instants, le photographe lui avait fait oublier qu’elle était assignée à résidence. Selene mit doucement l’équidé sur le chemin de sa petite écurie mais s’adressa à Joey d’une voix aussi timide qu’hésitante :

- J’ai un peu de temps avant de récupérer Elizabeth, les enfants passaient une grande partie de la journée avec Shawna et Juliet, si tu veux… enfin, tu veux venir prendre un thé avec moi ? Je veux dire…, la musicienne avait l’impression de s’embrouiller complètement, on peut juste aller se poser et se faire chauffer un thé…

Ça devait ressembler à une invitation car elle ne faisait ordinairement jamais ce genre de proposition, hormis aux anciens de la prison, mais ce n’était pas comme si c’était un rencard. Les ressources étaient les mêmes pour tous donc techniquement, ils piocheraient tous les deux dans leurs réserves. C’était juste… un petit moment pour faire mieux connaissance.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 303
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptySam 28 Déc 2019 - 23:17
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


La situation était presque comique. Les deux semblaient être deux grands réservés, comme entourés d'une grande bulle de timidité. Joey acquiesça cependant lorsque Selene lui expliqua. En effet, Joey n'avait pas spécialement eu l'occasion de croiser Isaac dans le coin. De toute façon, Joey avait passé un agréable moment en compagnie de Selene et ne voyait vraiment aucun inconvénient à continuer de suivre ses leçons. Elle expliquait correctement, était assez patiente et ne le noyait pas sous des paroles banales et sans profondeurs. En tout cas si l'expérience venait à se produire de nouveau, le photographe serait ravi de cela.

Il haussa les épaules, pas stressé le moins du monde. "Tu ne veux donc pas te charger de prendre le relai pour les leçons ? T'es une bonne prof." Dit-il d'un ton détâché, un léger sourire en coin se dessinant sur son visage. Joey ne mentait pas en général. Presque jamais. À vrai dire, la seule fois où il avait eu l'intention de mentir avait été justement sa seule faute : celle qu'il avait commise par rapport aux promesses qu'il avait faites à sa mère.

Amusé que Selene mentionne le cheval plutôt qu'elle-même, Joey l'accompagna pour remettre l'animal dans son box. Il l'observa du coin de l'oeil retirer la sangle de Fury, puis l'aida à porter la selle et le tapis de selle pour aller les remettre à leur place. "Il n'y a pas qu'elle. Ca m'a vraiment fait du bien de passer un moment avec vous-deux." Avoua Joey d'une petite voix en faisant mine de ne pas regarder directement la pianiste dans les yeux. C'était plus simple de lancer un compliment de la sorte sans avoir à fixer la personne en face.

La proposition de Selene surprit Joey. Celui-ci haussa les sourcils mais parut extrêmement gêné, c'était assez rare qu'on demande sa compagnie directement de la sorte. La plupart du temps, les gens prétextaient une raison technique, une requête ou une besoin particulier. Dans ce cas-ci, il s'agissait effectivement et simplement d'une invitation à discuter. Bizarrement, Joey ne trouvait pas cela étrange. Il avait tendance à se détendre lorsque ses interlocuteurs paraissaient tout aussi réservés de nature et perspicace, comme Ludwig ou Olivia par exemple. Il esquissa alors un sourire, plissant ses yeux bruns par la même occasion, et se massa la nuque d'une main. "Ouais... Ouais ! Avec plaisir. Ça me dit bien." Encore une fois et pour la deuxième fois de la journée, Joey arrivait ne penser qu'à lui et à ses relations présentes et non pas au passé et à ses habituels démons qui le hantaient chaque nuit.

code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Où nos corps épuisés sous la mousse espagnole Ressemblent aux marbres usés, brisés des nécropoles Où nautoniers des brumes dans l'odeur sulfureuse Des moisissures d'épaves aigres et marécageuses Nous conduisons nos âmes aux frontières du chaos...
Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptyMar 31 Déc 2019 - 18:10
Les compliments de Joey n’avaient fait rougir. Il n’avait pas dû entendre qu’elle avait murmuré un « Je vais y penser… » mais elle n’en fut que plus encouragée à l’idée de prendre le temps d’un thé. S’activant dans un mutisme intimidé, la musicienne s’appliquait à ne pas croiser le regard de son complice du jour. Elle n’était pas introvertie à proprement parlé, c’était juste… la période qui la faisait se sentir fragilisée. La vérité au sujet de son état psychologique avait échappé à l’omerta et elle craignait que les nouvelles n’aient atteint les oreilles du photographe, tout comme elle craignait de ne faire quelque chose de travers.

- Viens, dit-elle alors au jeune homme quand elle eut terminé.

Tout en rejoignant la grande maison centrale où elle avait été relogée pendant l’été, Selene détacha ses longs cheveux pour leur permettre de retomber librement sur ses épaules graciles. L’élastique noir qui les retenait trouva sa place autour de son poignet. Le salon commun était vide, ça tombait très bien. Elle alluma le poêle sans penser à inviter Joey à s’asseoir : il était autant chez lui que chez elle ici.

- Qu’est-ce que tu aimes ? On a…, elle ouvrit un bocal en fer dans lequel les habitants de cette maison stockaient des sachets de thé, menthe, fruits rouge, bergamote, épices ou… agrumes.

Son choix était déjà fait et en attendant que son potentiel futur élève fasse le sien, la pianiste versa de l’eau dans une bouilloire à l’ancienne un peu cabossée. Lorsqu’elle fit volte-face, elle fixa le jeune homme une fraction de seconde sans savoir quoi lui dire. Hormis avec ceux qu’elle connaissait bien, Selene avait du mal avec les conversations non-utillitaires.

- Il parait que… enfin, j’ai cru comprendre que tu dessinais bien ? Elle ne savait plus comment elle le savait, mais l’information lui était restée – pour une raison sans doute évidente, tu as eu le temps de parler avec Eli avec qu’il…, le mot « disparaisse » lui resta en travers de la gorge, alors elle changea de stratégie, c’est le père de ma fille. Il faisait du graph’ avant… c’est un super bon dessinateur. Dans notre ancien camp il… faisait de grandes fresques sur les murs.

La musicienne ne savait pas trop pourquoi elle racontait ça. Sans doute pour faire revivre le souvenir de la prison et, en même temps, faire comprendre à Joey que ses talents étaient toujours utiles. Ils ne manquaient pas de bras pour ramasser des conserves dans une maison abandonnée, par contre les artistes capables de leur rendre le sourire d’un coup de bombe ou de crayon étaient plus rares.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 303
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptyMer 1 Jan 2020 - 17:49
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Il fallait savoir que Joey était rarement le plus à l'aise dans les grand échanges sociaux. Mais en plus petit comité, c'était plus facile : les sujets de conversations venaient beaucoup plus naturellement et son caractère affichait vite la couleur. Joey n'était pas gêné par le silence ou les moments de creux. Il ne parlait généralement pas pour ne rien dire. Son seul souci était de mettre mal à l'aise les autres personnes lorsqu'il n'allait pas bien, mais en général, il restait de bonne compagnie. Dans ce cas-ci, il ne connaissait pas bien Selene : son arrivée au campement avait été fouillis, il avait été avant tout pris en charge physiquement. Par la suite, il avait fallut le loger et l'intégrer dans un système en pleine évolution, étant donné que le campement avait vécu des épreuves difficiles. Cette période était donc compliqué, pour tout nouvel arrivant comme pour un habitant de longue date.

Il était d'autant plus difficile de se faire une place dans un campement peuplé de fantômes, ceux disparus depuis plus ou moins longtemps, ceux dont on savait qu'ils ne reviendraient jamais et ceux dont on nourrissait encore un espoir secret : celui de les revoir passer les portes du campement un beau jour. Joey pensait que c'était une raison suffisante pour garder ses propres fantômes enfermés en lui et mener cette danse macabre interne qu'il ne pouvait pas contrôler : cela se traduisait par des terreurs nocturnes, des cauchemars ou des insomnies et une morosité quasi constante. Joey n'était donc pas contre à l'idée de partager un moment qui sortait de l'ordinaire avec une personne qui sortait de l'ordinaire.

Le jeune homme suivit docilement Selene jusqu'à l'une des habitations devant laquelle il passait souvent. Il observa distraitement ses cheveux se balancer au rythme de ses pas, avant de passer la porte d'entrée. Elle se dirigea vers un poêle sur lequel elle voulait faire chauffer de l'eau pour le thé. Joey sourit et s'assit, se frottant les mains pour les réchauffer, avant de choisir un sachet de thé aux fruits rouges. En relevant la tête après avoir refermé la boite de thé, il vit que Selene le fixait. Celui-ci esquissa un léger sourire en coin, partiellement mal à l'aise, avant qu'elle ne se décide à prendre la parole.

Le fait qu'une personne qu'il ne connaisse pas intimement sache qu'il était doué en dessin fit plaisir à Joey. Malgré les pensées moroses et son état constant de malêtre, il était heureux de constater que petit à petit, ses services rendus et son volontarisme le rendait reconnaissable par ses pairs : il avait la sensation de compter un petit peu, l'espace d'un instant. "Oui je me débrouille bien. Mon truc avant, c'était la photo tu vois ? Mais malheureusement depuis tout ça, je suis un peu au chômage technique. Dessiner ça me permet de transposer ce que je photographie... Mentalement." L'étincelle de curiosité et de passion qui nichait à l'intérieur du regard de Joey semblait soudainement se rallumer et danser joyeusement dans le reflet de ses yeux. Joey se passa une main derrière la nuque et sourit maladroitement. "Enfin c'est p't'être des conneries mais j'aime bien ça. Ça aide pas mal aussi pour ce qui se balade dans la tête."

Selen semblait cependant intéressée par cette information. Elle lui parla alors de son compagnon, le père de sa fille. Joey fronça légèrement les sourcils : il se souvenait vaguement d'un homme de ce nom, mais à cette période, le jeune homme était encore blessé à la jambe et complètement déphasé de ce qui pouvait se passer au campement. Il acquiesça cependant alors qu'elle lui en disait plus sur le personnage. Elle mentionnait leur ancien campement, une époque révolue qui rappelait à Joey les propres groupes qu'il avait pu fréquenter précédemment. Il hocha la tête, intéressé par l'idée : "Une fresque ce serait vraiment chouette ! Pour les gosses surtout mais pour tout monde à vrai dire. Mais... Je sais pas si c'est l'état d'esprit du moment." Conclut-il après s'être emballé, à prévoir déjà de préparer un croquis avant de proposer l'idée à Ludwig pourquoi pas, ou aux enfants du camp. Joey ne savait pas encore qu'il allait bientôt être sollicité par James, un homme dévoué au bien-être des enfants du campement, qui lui offrirait une occasion de s'affirmer dans le campement et à s'exprimer par la même occasion.

code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Où nos corps épuisés sous la mousse espagnole Ressemblent aux marbres usés, brisés des nécropoles Où nautoniers des brumes dans l'odeur sulfureuse Des moisissures d'épaves aigres et marécageuses Nous conduisons nos âmes aux frontières du chaos...
Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7739
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptyJeu 2 Jan 2020 - 18:29
- Je ne suis pas vraiment d’accord, lui opposa-t-elle doucement avec un léger sourire.

Le poêle était chaud, elle y déposa la bouilloire et sortit les deux tasses qui allaient leur servir. Ce questionnement sur ce qui était utile ou non, ils l’avaient déjà eu au moins une année auparavant à la prison. Son avis que la question n’avait pas changé. Bien au contraire, elle espérait bien que le fort ait pris la direction de la vision qu’elle avait déjà eu à Gig Harbor.

- Quand on est venus ici… on voulait pouvoir « vivre » et ne plus « survivre », tu vois ? Ça veut dire… ne plus faire que ce qui est indispensable mais… aussi s’autoriser des plaisirs.

Ou bien faire des plans d’avenir, fonder une famille, reprendre une passion, ce genre de chose. Ils avaient la certitude désormais que le monde qu’ils avaient connu ne reviendrait pas mais puisqu’il valait ré-apprendre à exister dans cette époque sombre, autant profiter du temps qu’ils avaient encore. Il n’y avait plus d’objectif à atteindre, d’attente hypothétique d’un secours. Leur seul devoir était de rendre leur quotidien meilleur pour que demain soit plus agréable qu’hier.

- On vit ici tous les jours… si des fresques ou des dessins sur les murs peuvent égayer un peu nos journées, alors pourquoi pas ?

Chaque jour pouvait littéralement être le dernier, ce serait trop bête de passer ses derniers instants dans une demeure déprimante. Ses lèvres se plissèrent légèrement puis elle se détourna pour surveiller l’eau. Ce discours, c’était en tout cas ce qu’elle aurait dit si elle était encore leader et que Joey lui avait demandé à se rendre utile avec son talent, mais ce n’était plus à elle de décider désormais. Il lui arrivait encore d’oublier. Retenant un soupir, elle revint plutôt à la passion du jeune homme – elle avait bien vu l’étincelle dans ses yeux.

- Tu faisais de la photo alors ? Plutôt comme artiste ou comme JRI ?

Elle supposa d’ailleurs que s’il avait bien l’âge qu’elle lui donnait, il devait probablement aussi être encore étudiant quand tout avait commencé. Selene avait envie d’entendre ses histoires. Avant que le monde ne devienne si laid, il devait avoir capturé bien de belles choses…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Joey A. Adams
Joey A. Adams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hache
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/12/2019
Messages : 303
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 EmptyJeu 2 Jan 2020 - 19:08
Le calme des hennissements...
Une force de la nature qui inspire le calme, une présence qui permet d'adoucir les moeurs...


Selene avait changé de ton. Ce dernier n'était plus si réservé que lorsqu'ils se trouvaient près des box des chevaux. Elle parlait avec le tempérament d'un leader. Il est vrai qu'elle avait été en charge du campement pendant un moment. Joey, qui n'était pas au camp depuis longtemps et qui avait été totalement déphasé de la réalité pendant de nombreux mois, s'en souvenait, mais il n'avait jamais eu l'occasion de vraiment lui parler à cette époque. Le jeune homme commençait doucement à s'ouvrir aux autres, depuis le début du mois, parce qu'il trouvait le temps long ou parce qu'il comprenait qu'il n'était pas juste de passage.

Il écouta Selene avec intérêt, en posant les coudes sur la table. Il posa son menton dans ses mains et hocha doucement la tête, la penchant légèrement par la suite, plongé dans la réflexion de ce qu'elle venait de lui dire. Selene avait raison, il ne pouvait pas le nier. Joey se mentait peut-être à lui-même : c'était peut-être lui qui n'avait pas l'esprit de créer quelque chose pour la communauté, de se mettre en avant, de servir réellement à quelque chose.

""Réparer des volets ou des étagères, c'est plus facile..." Dit-il à demi-mot en baissant la tête, penaud. Il ne s'attendait pas vraiment à ce que Selene réagisse à cela. Il le pensait et cela lui avait échappé. Il la releva en espérant qu'elle n'ait pas vraiment fait attention à la signification profonde de ce qu'il venait de dire : cela montrerait réellement que Joey était au plus mal. Or, il faisait tout ce qu'il pouvait pour se le cacher à lui-même et le cacher aux autres. Joey sauta alors sur l'occasion à l'idée de parler de photos qu'il prenait avant le début de l'épidémie.

"J'étais à la fac. J'aurais vraiment voulu pouvoir être reporter animalier, c'était "mon truc" tu vois ? Certains faisaient surtout des portraits, d'autres voulaient carrément aller sur les conflits armés pour prendre des photos. Moi mon truc, c'était les animaux, la nature." Il esquissa un sourire après avoir relevé la tête : il se rappelait des différents clichés qu'il prenait, de cette excitation à l'idée de pister un animal simplement pour pouvoir prendre une seule et unique photo. "Ça m'a bien servi. À force de crapahuter en montagne et en forêt, on fini par être doué." Il haussa les épaules. Joey n'était jamais vantard, mais il ne pouvait nier le fait qu'il était doué pour ça. Il esquissa un sourire et attarda un instant son regard vers les yeux bleus de Selene, regard qu'il détourna très vite tant il était gêné par ce réflexe d'observation.

"Je ne sais même pas ce que tu faisais avant ?" Demanda-t-il en passant distraitement sa main le long de la tranche de la table. Savoir qu'elle avait dirigé le campement c'était une chose, mais il pouvait apprendre à la connaître. Voilà quelque chose qui n'était pas purement utile à sa survie mais qu'il avait tout simplement envie de faire.


code by black arrow


JOEY ALBERT ADAMS

Où nos corps épuisés sous la mousse espagnole Ressemblent aux marbres usés, brisés des nécropoles Où nautoniers des brumes dans l'odeur sulfureuse Des moisissures d'épaves aigres et marécageuses Nous conduisons nos âmes aux frontières du chaos...
Revenir en haut Aller en bas  https://mielisonaclod.home.blog/ 
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Le calme des hennissements...   Le calme des hennissements... - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Le calme des hennissements... -
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: