The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-41%
Le deal à ne pas rater :
Carte Mémoire microSD XC SanDisk Extreme 64 Go (avec ...
15.95 € 26.99 €
Voir le deal

Partagez
- Boogie Man -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1508
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Boogie Man   Boogie Man - Page 3 EmptySam 21 Déc 2019 - 13:01
Elle n’avait pas compris la menace de mort qu’il avait énoncé dans sa phrase ; la faire taire définitivement, ça impliquait lui trancher la gorge sans une once de remord dans le geste. Il s’imagina le faire, et découper son corps dans son abri de jardin avant de le hacher menu. Il suffirait de bruler ce qu’Hulk ne pourrait pas manger, et on n’en parlerait plus. Une adolescente qui disparait, encore aujourd’hui, ça pouvait impliquer une fugue non ? Et puis à coup sûr, c’était une jeune fille avec des problèmes, qui avait enchainé les conneries, qui avait beaucoup d’ennuis avec ceux de ce campement. Qui se soucierait vraiment de ne plus la voir ?

Et plus elle parlait, plus Levi avait envie de mettre ce plan à exécution. Alors qu’il se retournait vers elle, elle pouvait voir son expression se durcir à l’œil. Sa mâchoire se crispa, une veine se mit à battre à sa tempe, signe qu’il perdait lentement mais sûrement patience. Il ne cillait même plus des paupières, focalisé sur sa victime et ce qu’il avait envie de lui faire.

Alors, elle voulait négocier quoi au juste ? Sa vie ? Mais c’était déjà tout négocier pour lui et il se fichait qu’elle essaie de grapiller d’autres avantages. Quand elle se retrouverait suspendu par les pieds à se vider de son sang la tête en bas, peut-être qu’elle arriverait encore à bavarder comme elle le faisait là. Mais ça serait l’histoire de quelques secondes avant d’être totalement exsangue, voilà qui lui donnait furieusement envie. La tuer pour la faire taire. N’avait-il pas agi pour moins que ça ? En temps d’apocalypse, il suffisait souvent d’être au mauvais endroit au mauvais moment pour en finir. Tout était une question de chance.

L’absurdité de la proposition de la petite termina de le crisper. Il se pencha vers elle, pour se mettre à sa hauteur et posa ses mains sur ses cuisses pour se tenir. Ses yeux toujours rivés sur elle la fixaient jusqu’au fond de sa petite âme friable et inutile. Il planta un silence, passant les remarques sur son accent, passant les affronts. Il ne lui laisserait cette chance qu’une fois. La voix qui sortit de sa gorge, toujours teinté de ces notes chantantes d’Afrique du nord, ne souffrait d’aucun refus :

Dégage. De là, articula-t-il très lentement et le plus froidement possible pour qu’elle comprenne qu’il n’était pas en train de plaisanter.

La crispation de son visage augurait que si elle n’obéissait pas, il lui éclaterait le crâne à la clé à molette, ou alors plus simple encore : il lui briserait la nuque. Il ne suffisait après tout qu’une torsion sèche sur un cou si fragile. Entre ses doigts, elle se casserait comme de la porcelaine.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Modératrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau suisse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 937
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Boogie Man   Boogie Man - Page 3 EmptySam 21 Déc 2019 - 14:06
Il peut parfois subsister un doute, une imprécision qui trouble la frontière séparant la raison de la folie. La plupart du temps, Zelda ne sait guère sur quel pied danser. Sa naïveté nimbe la réalité d'un voile qui altère régulièrement son jugement. Mais il arrive aussi parfois, en certaines circonstances, que ses incertitudes s'envolent pour laisser place à une clarté absolue. Ce ne sont pas réellement les mots que Levi prononce qui lui font comprendre qu'elle est au bord du gouffre et que le plus petit pas supplémentaire serait fatal. C'est l'alliance de son regard et de son ton. L'adolescente perd son sourire et recule d'un pas. La peur s'allie à l'instinct pour le préserver de la colère de cet homme. Elle ne doute pas qu'il soit capable de passer à l'acte. Ce serait sûrement inconsidéré et symptomatique d'un puissant manque d'empathie. Mais est-ce qu'elle doit vraiment s'inquiéter des raisons qui justifient cette menace alors qu'il tient sa vie dans le creux de sa main. Elle comptait l'apprivoiser. C'était sûrement une erreur. En définitive, et bien que ce constat l'agace, elle doit bien reconnaître qu'elle n'est pas de taille face à lui. Depuis le début, c'est lui qui mène la danse et qui lui imprime son rythme. « T'es... T'es vraiment... » Elle ne sait même pas quel mot elle serait en droit d'employer pour qualifier Levi. C'est un enfoiré doublé d'un psychopathe. Mais le réduire à cette simple considération serait une erreur et elle en est bien consciente. Il est plus que ça. L'ennui, c'est qu'elle n'arrive même pas à le définir alors qu'il semble déjà tout savoir d'elle. L'adolescente lâche un soupir de frustration. Ou plutôt, de résignation. Un insecte peut-il seulement espérer lutter contre l'ouragan qui le balaie ?

Ses poings se serrent tandis que son ego l'encourage à lutter malgré tout, coûte que coûte. Elle mérite le respect. Elle désire de la considération. Et son rationalisme naissant, façonné par June, lui intime l'ordre de battre en retraite. Ce n'est pas en se faisant tuer qu'elle pourra servir les intérêts du groupe et contenter les attentes de la rouquine. La mort n'a rien d'une victoire. C'est tout au plus une délivrance qu'elle s'obstine à redouter. Ses lèvres tremblent, expriment la colère qu'elle ressent. Son regard fuit et souligne l'impuissance à laquelle elle est cantonnée. Puis ses jambes s'animent tandis qu'elle fait preuve, enfin, de raison. Oui, elle n'a d'autre choix que de quitter les lieux et de s'éloigner du danger que l'homme incarne. Mais pour aller où ? Elle ne peut pas parler à la Boss de cet épisode sans se compromettre et lui avouer qu'elle l'a trahie. « On n'en a pas fini, toi et moi ! » promet-elle dans un dernier sursaut d'orgueil. Mais ses mots sont vides de sens et elle en est tout aussi consciente que son interlocuteur. Elle lui décoche un regard qui allie incompréhension et rancœur. Puis elle fuit. Le temps des fameuses retraites stratégiques semble révolu. La gamine fait pourtant de son mieux pour maintenir une allure mesurée, révélatrice d'une confiance en soi qui s'est évaporée au cours des derniers instants. Ce n'est que lorsqu'elle a disparu de sa vue qu'elle s'octroie le droit de courir. Pour vivre un peu plus longtemps et, si possible, loin de ce psychopathe !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?
Revenir en haut Aller en bas  
- Boogie Man -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: