The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-63%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
219 € 599 €
Voir le deal

Partagez
- La vie comme elle vient. -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptySam 21 Déc - 0:36
À ses mots, Eddie replongea sa main dans son sac pour lui tendre, cette fois-ci, deux pochettes de Cds. Eminem et Shaka Ponk. De bons artistes, que le militaire aimait beaucoup aussi. Pour le coup, il ne pouvait pas faire mieux, et même s'il avait pu, il ne l'aurait pas fait. Déjà qu'il risquait de passer pour le bon suceur … Mieux valait ne pas trop tendre la perche.

- J'm'appelle Eddie.

Il osa un sourire, avant de remarquer qu'il lui parlait en arabe, comme l'autre jour. Et que lui, tout naturellement et comme la dernière fois, avait fait fonctionner son cerveau en mode arabe aussi, au point de ne pas se rendre compte de suite de cette traduction qui se faisait naturellement à l'intérieur de son crâne.
Naturellement, il resta sur cette voie et choisit de s'exprimer aussi dans cette langue. Il ne le connaissait pas, peut-être qu'il avait du mal avec l'anglais. Et … ça lui permettait de pratiquer, également.
Un peu nerveusement, il vint passer sa main dans sa tignasse et regarda une seconde au loin, le temps de faire le tri dans sa tête et de se lancer. Il avait peur que ce ne soit pas naturel.

- Toi c'est Levi … Je me souviens de toi. Tu fais parti de la nouvelle vague.

Il marqua une pause, s'humidifia les lèvres d'un coup de langue.

- New Eden, tout ça...

Son visage oscilla de haut en bas comme pour approuver ses propres paroles.

- Désolé que tu ais eu à endurer ça. Et que tu endure encore, probablement.

Les premiers temps ici n'était jamais facile. Le militaire se rappelait sans peine Elias, qui occupait la chambre que possédait à présent Levi. Au final, le polynésien ne s'était jamais vraiment fait à l'Île. Sa disparition ne touchait pas spécialement Eddie, mais il regrettait pour lui qu'il ait perdu la vie pour une cause qui lui importait si peu.

Il se racla la gorge, faillit ajouter une nouvelle phrase bateau du style 'si tu as besoin de quoique ce soit, hésite pas' mais se ravisa. Levi ne paraissait pas faire dans les sentiments.
À la place, il choisit un autre chemin, plus audacieux peut-être :

- On aurait aimé que l'issue soit différente pour ceux restés sur place.



Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptySam 21 Déc - 12:51
Levi attrapa les deux albums que lui tendait son voisin, ignorant presque celui de Shaka Ponk pour se concentrer sur celui d’Eminem. C’était davantage son style, s’il pouvait vraiment se targuer d’avoir un style. L’homme avait mis très longtemps à choisir ce qu’il aimait écouter, sans que ça ne devienne jamais une composante nécessaire à son bonheur. Son séjour à Marseille avait pour la majorité des cas, conditionné bien des choses dans son existence, à commencer par la culture rap dans laquelle il s’était plongé. Culture assez différente de celle Américaine, comme il avait eu l’occasion de le constater au cours de son temps passé ici.

La nouvelle vague donc ? Il hocha la tête : en effet, il était arrivé il y a peu de temps, comme un certain nombre d’entre eux finalement. Il s’habituait comme les autres à cette nouvelle existence, en essayant de ne pas digérer totalement sa colère et d’en user à d’autres finalités. Scrutant la liste des titres d’Eminem, il poussa un soupir en sortant le CD pour le mettre dans le lecteur. Offrant son deuxième écouteur à son voisin, il en profita pour mettre le sien dans son oreille et lancer déjà la musique. Envie de discuter ? Pas vraiment, surtout lorsque le nom de New Eden tombait dans la conversation.

Ça le renfrognait, et quiconque d’un minimum sensible le remarquerait. Son visage se durcissait, son expression se faisait implacable. Même si Eddie essayait de se déculpabiliser, de dire qu’il imaginait une autre issue à tout ça, que la mort de tous ces gens aurait pu ne jamais advenir, Levi avait lui du mal à discerner autre chose qu’une volonté de retirer la honte de ses épaules. De montrer qu’il n’était peut-être pas un monstre comme ces gens qui avaient tiré à vue sur des innocents. Mais l’israélien ne le jugeait pas sur ça : s’ils devaient comparer la quantité de sang qu’ils avaient tous deux sur les mains, le militaire n’était pas sûr de l’emporter.

Les affaires sont les affaires. D’une voix froide, Levi annonça l’évidence : Il était plus rentable pour vous de récupérer des ressources que d’autres vies humaines. C’est pragmatique.

Et dans les faits, il comprenait. Il ne blâmait pas totalement. Lian avait joué de malchance, et il ne la reverrait plus à cause de ça. C’était juste que ne plus la voir sans avoir vécu sa mort, ça laissait les choses en suspens. Curtains up passa dans les écouteurs.

Ta jambe, fit-il en la désignant du nez : Comment tu t’es fait ça ?


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptySam 21 Déc - 21:56
Il accueillit l'écouteur qu'il lui tendait sans un mot et le cala dans son oreille. Une manière polie, sans doute, de lui dire de se taire. À l'évidence, il allait y avoir du travail, pour réussir à le faire sortir de son mutisme. Au fond de lui, quand il retirait son masque de militaire formaté, Eddie était touché par Levi. Parce qu'il dégageait de la peine, sous cette épaisse couche de glace. Il ne doutait qu'il ait pu perdre quelqu'un de précieux lors de leur rencontre dans ce hangar.

De même, il remarqua très vite qu'il n'était pas un idiot. À sa phrase, Eddie ne put s'empêcher de lâcher un vague soufflement de nez, comme s'il venait de se faire avoir à son propre jeu. Pas besoin de la jouer dans les sentiments. Levi voyait très bien où le camp voulait aller, comment il agissait et pourquoi il agissait. Et malgré une possible rancoeur, il n'avait même pas l'air de trouver cela choquant, à la différence de la majorité des survivants qui se prenaient encore pour des bisounours où tout le monde devrait s'entraider.

- Oui, ça l'est. L'Île est une grosse machine qui laisse peu place à la pitié.

Et il s'incluait dedans. Parfois, il se donnait l'impression d'avoir l'Île en excuse pour ses agissements. Mais au final, il n'avait pas de vraie excuse. Il agissait, car les mœurs lui convenaient. Parce qu'il était militaire, qu'il voyait les choses ainsi et que … peut-être qu'il aimait tuer, au final. Quand il repensait à ce qu'ils avaient dû faire, ce jour-là, au hangar … ce n'était pas de la défense. Ce n'était pas une bataille. C'était un véritable génocide. Leurs opposants se seraient tous fait abattre dans le silence le plus total si Elias s'était montré plus discret.
La musique joua doucement. Une seconde, Il regarda au loin et s'imbiba du talent de l'artiste, jusqu'à ce que son interlocuteur prenne la parole, de lui-même cette fois-ci. Instinctivement, Eddie baissa le nez sur sa jambe, comme s'il la découvrait pour la première fois.

- C'était là-bas, justement. J'me suis pris deux balles. Une là et une là.

Il désigna son bras.

- Ce... c'était pas la meilleure sensation au monde.

Soucieux et surtout pas très à l'aise à l'idée de parler de lui, il s'enfonça un peu plus sur le banc et changea de sujet.

- Ca fait combien de temps que t'es en Amérique ?

Il se tut, et reprit :

- Tu parles bien arabe, mais j'ai l'impression d'entendre un accent léger quand même. Tu viens d'où, à la base ?


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptyJeu 26 Déc - 11:34
Levi se garda de dire le fond de sa pensée, garda pour lui ses secrets. Il avait suivi des leaders bien moins sentimentaux qu’ils ne pouvaient l’être ici. Et pourtant, le fort n’était visiblement pas habité par des enfants de chœurs. Il ne se formalisait pas de ce point, parce que la vérité était qu’il n’aurait jamais pu se faire à un meneur trop proche de ses émotions. Celui incapable de les canaliser était un faible par définition. Et les sentiments par-dessus prêtaient le flanc à la blessure. Et lui n’avait jamais eu aucune pitié pour un quelconque animal blessé. La survie amenait la nécessité, il n’était un grand prédateur que parce qu’il ne tuait pas par plaisir.

Il haussa donc les épaules, écoutant son voisin sur ses blessures. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’au lieu de scruter les endroits qu’il lui désignait, ses yeux se figèrent sur Edward : ils avaient attaqué des gens endormis, donc. Voilà qui était empli de culot, et très peu d’humanité. Que s’était-il passé avant pour en arriver là ? La guerre était désormais déclarée, ils avaient un ennemi ciblé, mais qu’est-ce qui avait amené ce conflit ouvert et sanglant ? Il se garda de poser la question.

Nazareth. La réponse fut brève, il n’avait pas vraiment besoin de développer. A part pour préciser : Israël.

Parce que la géographie du monde arabe n’était pas toujours facile pour les autres. Et pour l’occasion, Levi laissa sa langue natale de côté : il avait appris à parler d’autres dialectes pour ses affaires :

2015, en début d’année, répondit-il dans la foulée. L’anglais est facile à apprendre. Tout le monde le parle, qu’importe l’endroit.

Il avait de toute façon appris le français, le russe et l’anglais au cours de ses différentes missions, même si certaines étaient davantage baragouinées que parlées, il n’empêchait qu’il était tout à fait capable de se faire comprendre. Et à force de fréquenter Lian, il avait eu quelques notions de chinois. Pas du tout de quoi tenir une conversation poussée, mais là encore : des bases utiles pour comprendre et se faire comprendre. Il devait cependant bien admettre que la grammaire chinoise le dépassait la majorité du temps.

Tu es militaire de profession, n’est-ce pas ? Demanda l’israélien prestement. Inutile de préciser que ça se voyait dans sa manière de se tenir. Quel corps ? s’enquit-il, puisque dans l’armée américaine, ils avaient plus ou moins le choix du roi.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptyVen 27 Déc - 17:56
Levi avait une prestance particulière. Même si Eddie n'était pas particulièrement sensible à ça, il le ressentait. Il était timide de nature, certes, mais il était capable, au profit de son travail, de porter un masque qui l'empêchait de se montrer cette faiblesse. Face à l'israëlien, il peinait à le garder en place. À vrai dire, il aurait probablement préféré que ce soit quelqu'un d'autre qui se colle à ce job plutôt que lui.

La conversation reprit en anglais, et les pensées d'Eddie se firent de nouveau dans cette langue, comme par magie. Il suivrait le même cheminement de Levi, sans poser de question.

Il avait hoché la tête à sa question.

- Us Army.

Il n'avait pas spécialement envie de parler de lui, mais après s'être humidifié les lèvres d'un coup de langue, il reprit :

- J'étais en Irak, quelques mois avant le début de l'épidémie. J'y suis pas resté plus de trois mois, je crois. Ou quatre, j'sais plus. J'fais parti de la longue liste des soldats rapatriés à cause d'une blessure. Je pense que j'y serai retourné s'il n'y avait pas eu … tout ça.

Il avala sa salive, attrapa sa canne qu'il se mit à faire tourner dans sa main. La musique défilait toujours, une nouvelle chanson avait pris la relève. Les notes de Encore emplissaient l'écouteur.

« Too bad you're off the map now, radar can't even find you ;
We stay on the grind you slip we out grind you ;
You walk around mad you let your anger blind you ;
We walk around just playin the violin behind you. »


- Tu faisais quoi, avant tout ça ?

Levi n'avait pas l'air d'être un enfant de choeur, et cela semblait remonter à loin. Tournant son visage vers lui, il enchaîna :

- Comment t'as fais pour te retrouver dans ce truc des New Eden ?


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1506
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptySam 28 Déc - 12:39
C’est comme ça que tu as appris l’arabe ? Demanda Levi en fronçant les sourcils. Ça semblait court comme séjour, surtout que s’il était dans une unité, il ne le pratiquait pas quotidiennement. Tu le parles bien, c’était un constat là encore, plutôt froid dans les faits.

Il tentait progressivement de remettre du sens dans toutes les informations qu’il glanait. Autant du côté d’Edward, celui-ci n’était pas totalement secret dans sa manière de s’expliquer, conscient que pour obtenir des réponses, il fallait pouvoir en donner. Il reconnaissait là le trait des diplomates, ceux qui parlementaient et qui avançaient avec conscience ainsi. Ça n’était pas l’idéal pour tout le monde, Levi par exemple, n’avait absolument pas le tempérament pour la discussion – trop fermé en apparence, et trop violent aussi pour réussir à rester calme devant des gens de mauvaise foi, ou pire.

J’ai fait l’armée, puis en venant m’installer ici, j’ai été embauché pour la protection d’un diplomate d’Israël, expliqua-t-il.

Voilà qui était à moitié vrai. Il avait en effet fait son service militaire, comme tout le monde là-bas. Pour ensuite se consacrer à l’armée et rentrer dans le Mossad. Cependant, nul signe de mensonge chez lui, s’il n’avait pas dit toute la vérité, il en avait dit une partie et c’était amplement suffisant pour commencer. Sa participation dans les rangs du Mossad pourrait jeter le doute sur sa personne : était-il de confiance ? A l’évidence, non. Était-il loyal ? Absolument pas. Pourrait-il se plier à l’idéal du fort ? Seulement s’il y gagnait en retour. Si les gens ici finançaient, d’une manière ou d’une autre, sa vengeance, alors il montrerait patte blanche.

Ils ont proposé à notre groupe, dans lequel nous étions une vingtaine, de rejoindre le leur. Tous ont accepté, j’ai suivi. Le début d’une mauvaise histoire, donc. Surtout quand on voyait la conclusion aujourd’hui. Il n’avait pas vraiment été acteur de cette décision, se contentant de répondre aux demandes de Lian. Si elle le voulait, si elle pensait que c’était un endroit viable, où ils auraient pu avoir cet enfant, il aurait accepté sans trop rechigner. La désillusion aurait été grande dans tous les cas : Et qu’avez-vous fait pour attirer cette guerre ?

Oui, vous. N’étaient-ils pas aussi responsable de ce qu’il se déroulait dans l’état de Washington actuellement ? New Eden ne vivait pas dans le coin, ils venaient de loin. Qu’est-ce qui aurait pu les ferrer, si ce n’est un adversaire aussi grand qu’eux ?


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 EmptyDim 29 Déc - 20:38
-Plus ou moins, oui. Apparemment j'avais des facilités. J'ai pris des cours avant de partir, mais c'est venu tout seul.

Pour les langues, effectivement, il pouvait se targuer d'avoir un certain don. Pourtant, il n'avait jamais trop été passionné, à l'école. Mais tout venait toujours tout seul, comme si dans sa tête, il n'avait qu'à presser un bouton pour que la traduction se fasse.

Il essuya ses mains moites sur son pantalon. Effectivement, Levi le mettait un peu mal à l'aise. Lui qui devait l'interroger, se retrouver à être celui fournissant des réponses. Même s'il s'agissait aussi d'une stratégie, ce n'était pas le plus agréable à faire. Les yeux de l'israélien étaient insondables. D'une seconde à l'autre, Eddie s'attendait presque à le voir lui mettre un revers, là, comme ça, juste parce qu'il en avait envie.

Mentalement, il nota ce qu'il voulait bien lui offrir. Un diplomate d'Israël, pas vrai ? Le militaire se contenta de hocher la tête, mais il n'en pensa pas moins. Il ne voulait pas arriver à des conclusions bancales.

- Garde du corps, alors, supposa-t-il cependant.

Finalement, Levi expliqua en quelques mots les raisons de sa présence au sein de New Eden. C'était bien sommaire, mais Eddie n'aurait probablement pas plus pour l'instant, et il ne voulait pas insister.
Quand une nouvelle question lui fut posée à lui, il haussa une épaule, s'enfonça un peu dans le banc d'un air faussement détaché et leva le nez vers le ciel gris. Toute cette histoire l'avait à un moment donné, un peu dépassé.

- Hm … Des histoires d'égo … Des leaders qui refusent de s'écouter, des soucis de compréhension, des disonnances d'idéaux et j'en passe. En gros. On sait ce qu'il se passe quand deux grands prédateurs se rencontrent, dans la Nature.

Il lançait cela sans aucun égo, en se détachant un peu de cette histoire, même si, indubitablement, il en était aussi acteur. De sa petite place, il n'avait pu que constater et obéir aux ordres, jusqu'à en perdre des plumes.
De nouveau, il hocha la tête, comme s'il validait ses propres pensées, avant de lancer un petit sourire distrait, qu'il n'attribuait à personne en particulier. Chacune des questions qu'il voulait poser lui apparaissait idiote. Levi n'allait définitivement pas se confier à lui comme cela. Lui demander comment il vivait ça, ce qu'il en pensait, tout ça … Il ne pouvait pas le demander. Il sentait qu'il puisait, depuis qu'il s'était assis ici, sur la patience de l'homme.

Un soupir fit gonfler son buste. Ses doigts vinrent tripoter ses boucles faussement disciplinées.

- Les journées sont pas longues pour toi, depuis ton arrivée ?
S'enquit-il finalement. Qu'est-ce que tu fais pour t'occuper ?


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La vie comme elle vient. -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: