The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-63%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V10 2-en-1
219 € 599 €
Voir le deal

Partagez
- La vie comme elle vient. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1508
Age IRL : 27
MessageSujet: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyJeu 5 Déc 2019 - 21:34
Il n’entendait même pas la musique qui hurlait dans ses oreilles. Un rap dont il ne comprenait pas les paroles, se contentant de suivre le rythme que crachaient ses écouteurs depuis le début de sa course. Ça lui permettait d’adapter son rythme, de se caler dessus, d’éprouver son corps. Focalisé sur l’exercice, il ne regardait même pas ce qui se déroulait autour. Le Mossad lui avait appris à se fixer sur un seul objectif. Lorsqu’une cible devait être sienne, il n’y avait plus qu’elle qui comptait. Comment elle allait, ce qu’elle portait, si elle avait bien mangé le matin même. Si elle aimait, si elle rêvait, si elle pensait. A quoi. Pour quoi.

Contraint de se mettre dans la peau d’un prédateur. Ou plutôt, de découvre le prédateur qu’il avait toujours été au fond de lui. Ce métier qu’il avait exercé la majeure partie de sa vie, Levi avait plus que conscience qu’il était fait pour lui. Lian lui avait fait perdre ces habitudes sociopathiques, elle l’avait sorti de son mutisme ordinaire pour le rendre peut-être plus humain qu’il ne l’avait jamais été. Sans elle, il se sentait retomber dans ses travers et ne parvenait même pas à lutter contre. Il n’en avait pas envie et à dire vrai, il en avait surtout besoin. Pouvoir toucher du doigt à nouveau cette envie sombre de tuer, de détruire, de prendre ce qui lui revenait.

Transpirant, le souffle rythmé sur le son dans ses oreilles, il percuta une personne sans se rendre compte de ce qu’il était en train de faire. La vive douleur à son épaule l’obligea à s’arrêter sur le coup. Ses écouteurs entrainèrent son balladeur CD au sol, et l’homme manqua de les rejoindre. Se rattrapant rapidement, un peu entraîné par la vitesse qu’il avait déjà pris durant son entrainement, il releva le nez vers celui dans qui il était rentré, s’étonnant lui-même de ne pas avoir été plus attentif. Il était tard déjà, la route était suffisamment large pour quinze personnes. Il serra la mâchoire.

D’un signe de tête, il s’excusa simplement de son geste avant de se pencher pour ramasser ses affaires. Le couvercle avait éclaté sous le choc, les piles étaient sorties après que le clapet se soit ouvert ici. Sa contrariété monta en flèche. Le disque, par chance, n’était pas abimé. Il se releva en scrutant ses affaires – en tout cas celles qu’il avait pris dans les tiroirs de l’ancien locataire de sa chambre. Le nom Elias était annoté d’une écriture qu’il reconnaissait comme agressive. En majuscule, imposante. Il marquait son territoire. Et il n’était plus là pour le faire respecter.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyJeu 5 Déc 2019 - 23:48
On l'avait finalement autorisé à quitter son lit pour faire de la rééducation. Quel cauchemar, d'être coincé comme ça ! Il n'y avait rien de pire que de ne pas se sentir utile, et pire ! D'avoir l'impression d'être un fardeau.
Eddie avait enchaîné quatre jours de kiné pour son bras et sa jambe, et forçait plus que de raison dessus dans l'espoir de reprendre plus vite ses fonctions. Son beau-père lui-même avait insisté pour le soutenir dans cette épreuve. Visiblement, il avait eu la trouille de sa vie en le voyant revenir inconscient et du sang partout. À juste titre, la trouille, peut-être.

Il n'était pas si tard que ça, mais la nuit était tombée depuis un moment. Eddie avait quitté le domicile d'Hector après une longue discussion sur tout et rien. La journée avait été fatiguante, bien qu'il n'ait pas eu l'impression de faire grand chose d'utile.

Le trajet du retour se faisait dans le silence et en solitaire, et ce n'était pas pour lui déplaire. Clopinant sur sa béquille, galérant avec son bras encore bandé, il n'était pas bien rapide. Visage baissé, main crispée, concentré pour marcher correctement et ne pas prendre de sales habitudes, il ne vit pas le type qui lui fonçait dessus, jusqu'à ce qu'il soit violemment propulsé sur le côté. Un son étouffé sortit de sa bouche, sa béquille lui fut presque arrachée des mains. Par réflexe, sa jambe blessée l'empêcha de tomber, mais une douleur fulgurante lui remonta jusqu'à dans les hanches, lui sciant alors le genoux. Il ne parvint pas à retenir un cri bref. Sa chute fut lourde et maladroite.

L'intensité de la douleur lui fit brusquement remonter le cœur au bord des lèvres. Ses prunelles, finalement, se posèrent sur la silhouette, occupée à ramasser ses effets personnels, sans même faire attention à sa présence. Et pour le coup, aidé par la douleur, une brusque montée de colère vint lui chatouiller le nez.

- J'voudrais bien un peu d'aide si c'est pas trop demander.

C'était pas comme si ça lui faisait plaisir de devoir se rabaisser à ça.

Il reconnut finalement le visage du mec. C'était l'un des survivants du hangar. Arrivé il y a peu, taciturne, personne n'était encore parvenu à lui tirer la moindre information.
Sans attendre de réponse, il commença de lui-même à essayer de se remettre sur ses jambes.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1508
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyVen 6 Déc 2019 - 10:39
Désormais, il se sentait contrarié. Ses doigts glacés tentaient de remettre les piles en place et de réajuster le clapet, en vain. L’outil était foutu, la chute avait eu raison de lui, et il allait devoir finir son sport sans ça pour l’aider. Bon, ça serait un autre exercice de concentration, finalement la musique était davantage un luxe qu’une nécessité. Et Levi n’avait jamais été complètement du genre à se reposer sur ses acquis, surtout lorsque ça n’en était pas. A l’invective de sa victime, Levi reprêta attention à l’homme qu’il n’avait pas vu se vautrer par terre. C’était lui qui avait fait ça ?

La présence de la béquille lui donna un bon indicateur sur le pourquoi du comment. Il n’était donc pas totalement responsable de ce qu’il venait de se passer. Ça n’était juste pas de chance d’avoir renversé un éclopé. Et à bien y regarder, il était à peu près sûr que ce garçon faisait partie du convoi qui l’avait ramené ici, ou un truc dans ce genre-là. S’il n’y avait pas de témoins capables d’assister à la scène et le voir l’abandonner et se débrouiller tout seul, il avait néanmoins conscience que s’il passait pour un salopard, il risquait de griller quelques cartes utiles de son jeu.

Sans changer d’expression, il invita l’homme à plier sa jambe valide pour pouvoir prendre appui dessus. Encore le souffle court à cause de la course, il se plaça en face de lui, se rapprochant sans doute un peu trop d’un inconnu pour que ça ne lui semble pas trop bizarre. C’était une affaire d’équipe désormais, en tout cas, il avait besoin de reprendre les réflexes de ses quelques temps à l’armée. Un de ses bras passa sous son aisselle, l’autre se mit à plat dans son dos, et à l’aide de ses propres jambes et de ses abdos, il parvint à redresser le militaire dans un premier temps, avant de le rehausser sur ses genoux.

Le temps de veiller à ce qu’il tienne bien debout, qu’il n’allait pas retomber à terre dans la seconde, il se pencha pour ramasser la béquille dont il avait apparemment besoin pour marcher. Sans un mot supplémentaire, il s’assura que tout était ok. Dès qu’il lui aurait donné la certitude de pouvoir rentrer sans se vautrer une seconde fois, il reprendrait sa course avec aucune parole échangée.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyLun 9 Déc 2019 - 22:05
Malgré l'obscurité, le regard froid de Levi était assez intense pour qu'Eddie le remarque. Cependant, il ne se laissa pas impressionner et haussa les sourcils pour l'inciter à se bouger. Il avait beau être timide, le Cohen, quand il était dans le feu de l'action, son autre personnalité parlait pour lui, et il pouvait parfois même se montrer désagréable s'il y mettait du sien. Timide ne voulait pas dire 'trop gentil'.

Finalement, les deux hommes se mirent silencieusement d'accord sur la marche à suivre. Levi paraissait savoir ce qu'il faisait, Eddie était attentif à ses gestes, ne se formalisa pas de ce rapprochement – dans l'armée, les contacts rapprochés étaient courants pour ce genre de manœuvre – et s'accrocha à son tour à lui, une main au niveau de sa nuque, l'autre accroché à sa ceinture. L'un comme l'autre devait pouvoir sentir leur parfum respectif, et d'un point de vu extérieur, si une photo était prise à cet instant, il pouvait y avoir confusion. Mais Eddie n'était pas le genre d'homme à avoir ce genre de pensée idiote.

Enfin debout, il sautilla une seconde sur sa jambe valide le temps de reprendre son équilibre et laissa un soupir lui échapper alors qu'il récupérait sa béquille. D'un sourire un peu forcé, il le remercia. Levi était taciturne et ne souhaitait pas parler, et bien, tant mieux, lui non plus. Cette chute avait éveillée ses douleurs et ça lui donnait envie de hurler.

Il allait repartir de son côté sans plus se soucier de lui, mais une vague de douleur le fit grimacer quand il posa le pied à terre. De justesse, il retint un cri bref, mais il se contenta de se mordre violemment la lèvre inférieure en fermant les yeux. Son visage se baissa, il retint son souffle le temps que ça s'atténue. Il se maudit d'avoir également un bras bandé, l'empêchant d'avoir une seconde béquille pour pouvoir garder sa jambe surelevée.

- Putain …

Une brusque montée de chaleur l'avait submergé subitement. Son regard se releva sur l'israélien, balaya autour d'eux sans voir personne d'autre. Il n'y avait qu'eux. Eux, et sa jambe qu'il aurait aimé pouvoir couper.

Nouvelle tentative. Avec précaution, il posa le pied au sol, essaya de moins faire ployer son poids dessus et de forcer un peu plus sur sa béquille, en vain de nouveau. Sa maison était bien à dix minutes si l'on marchait vite, et il avait rendez-vous avez Maddie pour ses cours de langue. Un bref sentiment de honte lui grimpa au visage quand il constata qu'il était incapable d'y aller seul. Les progrès qu'il avait fait semblait s'être volatisé.

- Attends …

Il eut un reniflement d'acceptation et pinça les lèvres. Pour le coup, ouais, il était mal à l'aise. Parce qu'il détestait avoir cette sensation d'infériorité.

- Je … J'arrive plus à poser le pied par terre.

Il se racla la gorge, désigna du menton le chemin qu'il devait emprunter.

- Tu veux pas m'aider ? J'habite là-bas.

D'un nouveau mouvement de tête, il montra le lecteur CD en pièces que Levi tenait encore. Puisqu'à leur époque, tout était sujet à un paiement.

- J'devrais pouvoir t'en trouver un autre.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1508
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyVen 13 Déc 2019 - 9:45
Prêt à rentrer chez lui, Levi se figea lorsqu’il entendit le « attend » de l’homme derrière lui. Il se retourna, un peu frustré d’abord par le fait que son appareil était cassé et ensuite à cause de l’interruption dans son sport. La tête déjà pleine de colère, il avait encore du mal à canaliser les émotions négatives qui lui revenaient en mémoire, d’autant plus mêlés aux souvenirs encore frais de la mort de Lian. Finalement, s’il évitait autant les gens depuis qu’il était installé, s’il se contentait du strict minimum, c’était surtout qu’il avait un désir de violence si puissant qu’il ne pouvait pas se permettre de le voir se retourner contre n’importe qui ici.

Alors, il posa un regard froid sur l’homme, en le regardant de haut en bas. Il ne pouvait plus poser le pied par terre ? D’accord. Et la béquille ne l’aidait pas ? Hm, le bras en écharpe ; il regarda l’endroit que l’estropié désigna de l’index, pour estimer la distance. Et pour tenter de le motiver, voilà qu’il lui proposait de lui trouver un autre lecteur CD. Levi regarda le premier avant de le fourrer dans le fond de sa poche. S’il agissait par intérêt, il serait vite mis dans un sac duquel il aurait du mal à sortir. Déjà qu’Arizona le traquait quasiment pour dieu savait quelle raison…

C’est pas la peine, fit-il en s’approchant du blessé – dont il ne connaissait toujours pas le nom.

S’il était toujours contrarié, il fit mine de rien en se plantant devant l’homme. Sans trop savoir dans quel sens le prendre, Levi tenta de se glisser près du bras écharpé de son voisin avant de réaliser que ça allait être plus compliqué qu’autre chose. Les trois premiers pas furent si laborieux qu’ils égrainèrent sa patience. Bon, ça n’allait pas.

Laisse-toi faire, souffla-t-il dans sa langue natale, plus par spontanéité qu’autre chose. Plus petit que son aidé, il se courba pour passer un bras entre ses jambes et l’inviter à se courber sur ses épaules. C’était le transport de blessé réglementaire dans l’armée, le moyen le plus efficace de pouvoir transporter une victime d’un point A à un point B rapidement.

Levi avait heureusement la force et l’endurance de pouvoir parcourir cette distance. Il veilla à ce que ça ne soit pas trop inconfortable, et se hâta de remonter la rue :

Il y a quelqu’un de réveiller chez toi pour t’ouvrir ? s’enquit l’homme alors. Question d’organisation. La maison semblait sur deux étages, donc s’il vivait en haut, le monter dans les escaliers allaient être une véritable plaie.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyMar 17 Déc 2019 - 22:56
Bien sûr. Bien sûr qu'il le faisait profondément chier. Ça transpirait de tous les pores de la peau de Levi, jusqu'à venir frapper Eddie de plein fouet. M'enfin, ce n'était pas faute de s'en vouloir. Il n'était pas de ceux réclamant l'aide des gens en temps normal. Il avait même hésité à se débrouiller seul malgré tout, avait songer à rentrer en rampant, avant de se rappeler de son bras en écharpe. Quelle belle merde il traversait.

Levi s'approcha. Un petit enchaînement peu concluant les fit se regarder un instant dans le blanc des yeux. Avant qu'Eddie n'ait le temps de lui expliquer la position militaire pour transporter un blessé, son interlocuteur se mit lui-même en place. Il lui parla en arabe, ce qui fit légerement buguer le militaire. Mais il se retrouva sur les épaules du type avant d'avoir le temps d'ouvrir la bouche. Il ravala un grognement de douleur lorsque sa cuisse entra en contact avec le muscle de l'épaule de Levi. Pourtant, ce fut de sa bouche que sortit l'excuse :

- Désolé mec. J'te revaudrai ça.

En arabe, également. Par réflexe plus qu'autre chose.
Il se mit en marche. À sa question, Eddie ne prit même pas le temps de réfléchir : il lui avait déjà mangé trop de temps et d'effort.

- Je suppose. Ca ira, je me débrouillerai.

Ils évoluèrent encore quelques minutes avant d'atteindre sa maison. Levi était endurant, robuste. Une très bonne recrue pour le camp. Dommage, d'après les dires, qu'il ne soit pour l'heure pas vraiment enclin à faire quoique ce soit ici. Enfin, ça finira bien par arriver. Personne ne connaissait son histoire.

- C'est bon. Dépose-moi là. C'est cool de m'avoir aidé.

Son pied toucha terre. Avant d'oser y poser le deuxième, il prit appui sur sa béquille et se tourna vers la porte, qui s'ouvrit simplement. Il y avait de la lumière à l'intérieur. Qu'il y ait du monde ou pas, Eddie n'allait sûrement pas lui demander plus de son temps.

- Bonne soirée, bon sport.


–––––––––––––––––––––––––

Quatre jours s'étaient écoulés depuis cette rencontre improvisée. Le bras d'Eddie guérissait à une vitesse impressionnante. Déjà, il n'avait plus besoin de l'écharpe, et commençait à retrouver de la mobilité – même s'il fallait qu'il le bouge le moins possible -. Sa jambe, en revanche, peinait à reprendre des forces.
Malgré ça, il avait insisté pour reprendre le travail. Après négociations, il était parvenu à s'approprier une tâche pour la journée. Ce n'était pas ce qu'il préférait faire, m'enfin …

- Et … et ma mère est restée là-bas. Elle m'a rassuré, m'a dit d'y aller d'abord, qu'elle vous faisait confiance, que tout irait mieux ensuite …

La jeune fille se moucha sous le regard compatissant mais détaché du militaire. Après quelques minutes, il lui offrit un sourire qu'il espérait bienveillant.

- Merci, Lynn … Tu peux y aller. Merci d'avoir accepté de te confier.

Il referma son calepin quand il se retrouva seul, les noms des derniers à interroger en tête. Pour l'un d'eux, il allait devoir agir autrement. Les rapports écrits explicitement, devant la personne, ça ne marchait pas avec lui.

- Salut.

Il se laissa tomber à côté de lui sur le banc sans réprimer un soupir de soulagement. La béquille fut calée à côté. Distraitement, il jeta un coup d'oeil à ce qu'il tenait, avant de poser sa sacoche sur ses genoux. Il n'était pas un grand empathique, mais de nouveau, il parvint sans peine à ressentir la froideur qui se dégageait de lui.

- Je voulais te remercier une nouvelle fois pour la dernière fois.

Sa main disparut une seconde dans son sac, pour en sortir un lecteur CD, qu'il lui tendit dans un sourire.

- J'm'en suis voulu de l'avoir cassé. Tiens. J'ai pas eu trop de mal à en retrouver un.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Levi M. Amsalem
Administratrice
Levi M. Amsalem
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard de chasse, 9mm, grenades.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/06/2019
Messages : 1508
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. EmptyJeu 19 Déc 2019 - 20:49
Devoir rentrer chez lui après ça l’aurait trop frustré. Malgré l’absence de musique, Levi avait repris sa course sans un regard en arrière, se contentant de ça. Le bruit de son souffle, celui de son cœur battant à ses oreilles. Il se répéta les paroles dans sa tête, à tue-tête, pour essayer de couvrir le brouha de ses pensées diffuses, surtout celles tournées vers Lian. Lorsqu’il rentra finalement, ce fut transpirant, lessivé. La douche fut de bon augure, le sommeil l’accueillit, pour une fois, les bras ouverts.

Pour autant, toutes ne furent pas du même niveau les jours suivants. Être capable de contrer la frustration en s’épuisant, il n’y parvenait pas à chaque fois. Il ne comptait plus toutes les nuits qu’il avait passé à fixer le plafond de cette chambre qu’il n’habitait que vaguement, après avoir salué Sacha très vaguement. Il pouvait parfois entendre la rouquine repartir le matin, en essayant de ne pas faire de bruit, même lorsqu’elle se cognait contre la porte de la douche sans le faire exprès et s’excusait dans un murmure désolé.

Elle avait toujours la gentillesse de lui laisser du café, ainsi que de quoi se faire un petit déjeuner consistant. Pour lui faire croire qu’il buvait tout, il balançait le café dans l’évier, et donner le reste à son chien, Hulk, qui s’en régalait. Un fruit lui suffisait, même le matin.

Pour autant sur cette journée, les courbatures de ses muscles l’empêchèrent de reprendre vraiment le sport. Et pour ne pas s’éreintait, comme s’il avait besoin de ce jour de repos tout de même, il s’était emparé d’un manga, du premier tome de One Piece, pour aller lire à l’extérieur. Au moins, il apprendrait à supporter le froid, à lui résister encore. Sur ce banc, la mâchoire claquant parfois, Levi ferma à plusieurs reprises ses poings pour ramener de la chaleur dans ses doigts. Il tourna une page, quand l’homme de la dernière fois vint s’asseoir à côté de lui.

Sans lever le regard vers lui – vu qu’il savait de qui il s’agissait – Levi se contenta de suivre ses mouvements. Il vit le lecteur CD, qu’il prit lorsque son voisin le lui tendit. Un bref rictus pour faire office de sourire, il fit un geste comme pour le remercier sans avoir à l’articuler :

J’ai laissé mon disque chez moi, précisa-t-il en arabe alors que ça n’était pas nécessaire. Il referma son manga plutôt, conscient que l’homme tentait d’exprimé sa grattitude. Avec un peu de chance, ça ne durerait pas trop longtemps : Tu t’appelles comment, déjà ? Demanda-t-il, dans sa langue natale toujours.


Extra-lucide
Si vient l'orage, le tonnerre et la foudre, le cœur solide, reste en vie, mon amour
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: La vie comme elle vient.   La vie comme elle vient. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- La vie comme elle vient. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: