The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Partagez
- No more hunters in the dark -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Frederik Sørensen
Frederik Sørensen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse, Beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/01/2018
Messages : 2245
Age IRL : 27
MessageSujet: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyJeu 5 Déc 2019 - 5:09
No more hunters in the dark
⟶ FORT NISQUALLY : 25 NOVEMBRE 2019 ⟵


J’avais avancé de plus en plus rapidement vers le bâtiment en flemmes – aussi rapidement que je l’avais pu dans ma condition. Boitant et grimaçant à toutes les fois que j’avais mis du poids sur ma jambe blessée, la main plaquée contre mon bandage rudimentaire pour tenter de contenir la douleur, j'avais été pressé de rejoindre les miens. Pressé, mais aussi terrifié. Osant à peine imagine l’état dans laquelle j’allais peut-être les retrouver… Sentant mon angoisse grimper un peu plus à chaque pas que je faisais, malgré toutes mes tentatives pour empêcher les scénarios d’horreur d’émerger de mon imagination.

Cora fut la première que j’avais retrouvé et, en m’apercevant, elle n’avait pas perdu de temps pour venir me rejoindre. Se glissant à mes côtés, elle avait passé un bras sous mon épaule pour me soutenir et m’aider à accélérer le pas. Si bien, que je fus d’abord tenté de lui répliquer que je pouvais marcher seul. Finissant néanmoins par ravaler mon orgueil – on n’avait pas le temps pour ces enfantillage – et accepter son aide avec reconnaissance. D'autant plus, lorsqu’elle m’annonça qu’on devait se tirer d’ici au plus vite. Que les infectés n’allaient pas tarder à rappliquer. Il m’avait suffi de tendre l’oreille pour constater qu’elle avait bien raison ; on entendait déjà les râles des premiers morts qui s’amenaient dans l’obscurité, quelque part derrière nous.

On avait fini par atteindre la Marina et cette ambiance de précipitation qui y régnait. Les gens couraient et s’afféraient autour des blessés – il ne semblait toutefois pas y avoir de morts, ce qui était un énorme soulagement – alors que d’autres tentaient désespérément de sauver ce qui pouvait encore l’être des flemmes dévastatrices qui n’allaient bientôt pas tarder à tout consumer sur leurs passages… Pendant que Cora hélait Selene pour l’inciter à sortir de l’incendie, Erika avait accouru pour inspecter ma jambe.

« T’en fait pas pour moi, occupe-toi plutôt de ceux qui en ont vraiment besoin ! » avais-je aussitôt protesté. N’ayant pas le temps de lui désigner une jeune femme (Yulia) qui, plus loin, était en très mauvaise état, avant que l’amie de cette dernière vienne déjà requérir les compétences de l’aide-soignante. « Fais pas le con ! », m’avait lâcher Rika avec un regard inquiet braqué sur mon visage – je devais probablement être plus blême que je le pensais. Me forçant à lui sourire, elle avait fini par capituler et parti s’occuper de la mourante. De toute façon, mon bandage rudimentaire jouait bien son rôle, pour le moment. J’avais cessé de me vider de mon sang et n’était pas en danger de mort. Contrairement à l’autre fille qui n’avait clairement pas cette chance…

Cora m’avait ensuite demandé de rester là, pendant qu’elle allait chercher les véhicules que j’avais précédemment renforcées. Lui obéissant sans rechigner, j’avais tourné mon regard de l’un à l’autre des survivants de cet avant-poste. Faisant mentalement le compte pour m’assurer que tous allaient bien et que personne ne manquait à l’appel. Jusqu’à ce que je la vois ; Daniella. Elle était là ! Bien amochée, mais surtout bien vivante ! Incapable de courir avec ma jambe blessée, j’avais néanmoins clopiné aussi rapidement que possible pour la rejoindre. Sentant l’émotion me chauffer les joues et me piquer les yeux. J’étais très sincèrement heureux de la revoir en vie ! Parce que, même si je ne voulais l’admettre, j’avais fini par perdre espoir…

Incapable de parler, je l’avais attiré dans mes bras – oubliant, un instant, que je risquais davantage de lui faire mal – la relâchant aussitôt en la sentant grimacer. « Oh pardon ! » Je m’étais reculé de quelques pas, comme si j’avais eu peur qu’elle ne s’émiette à mon touché. Avant de reprendre ; « C’est que… Quand je t’ai vu avec ce tarer… je ne finis pas ma phrase. Ne parvenant tout simplement pas à trouver les mots pour exprimer la frayeur que j’avais ressentis à ce moment-là. J’ai cru que je ne te reverrais plus... »



Le trajet en voiture, aux côtés de Dani, m’avait semblé comme un baume sur mes blessures. Assis sur la banquette arrière, ma main dans la sienne un bref instant, j’éprouvais un tel soulagement à l’idée que tout ce cauchemar soit enfin terminé – ou presque, mais je préférais ne pas penser à ce qui allait suivre. Pas toute suite. Pour l’instant, on rentrait simplement chez nous, sain et sauf, et c’était tout ce qui m’importait !



Light & Dark
We've all got both inside of us. What matters is the part we choose to act on, that's who we really are.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Daniella Offman
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un arc ; des flèches et son couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 2030
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyJeu 5 Déc 2019 - 9:28
    Cette rencontre avait un triste bordel et je n'en étais pas sortie indemne . Mes doigts me faisaient souffrir mais ce n'était rien comparé à ma jambe que j'avais du mal à sentir . Je devais être bien pâle avec tout le sang que j'avais perdu . Personne ne s'était occupé de moi à part Cora qui avait tués les deux connards qui m'avait rattrapé mais à part ça .. je me sentais seule. Cela me rappelais étrangement l'attaque du Ranch où j'avais eu l'impression de n'être là qu'en renfort ; un renfort bien seul. Pourtant quand je m'approchais de la voiture je fut accueillie par Fred . Fred et moi étions très proche depuis le début on s'appréciait beaucoup même un peu plus que ça malheureusement il ne m'avait jamais montrer autre chose que de l'amitié et après de long mois j'avais finis par lâcher l'affaire .

    Il arriva vers moi en boitant - on faisait bien la paire - et me pris dans ses bras . Cela me fit du bien même si la douleur m'arracha une grimace . Il l'avoua m'avoir vu avec God et avoir pensé ne plus jamais me revoir . Je lui fit un petit sourire bien qu'un peu forcé vu les circonstances avant de lui répondre doucement - Il en faut plus pour me tuer . Je cachais encore ma faiblesse mais j'avais eu la peur de ma vie .

    On pris la route et je regardais au loin la Marina brûler ; il allait falloir trouver un autre endroit pour le troc . C'est dommage j'aimais bien celui ci qui me rappelait un peu des vacances . Pendant le trajet Fred pris ma main un moment mais je fini par la retirer de la sienne - désolé .. j'ai super mal avais je avouer à demi mot . Montrer ma faiblesse était très dure pour moi mais mes doigts étaient bien trop abîmés .Le chemin se passa dans le silence ; un peu de repos après ce moment horrible . On rentrer à la maison mais on devait se montrer bien plus prudent . Pour le moment j'avais surtout envie de revoir mon fils .

    On arriva alors et Erika accourut vers moi ; je lui fis un sourire doux et elle m'aida à aller jusqu'à l'infirmerie . - Tu viens ? demandais je à Fred . Sa présence me rassurait et je n'avais pas envie de le voir loin de moi .. pas tout de suite . J'avais besoin de mes proches ; j'avais vraiment eu peur . Rika regarda mes doigts un moment avant de désinfecter et de mettre un bandage . - Comment t'as fait ça ? Faudra venir changer le bandage mais ça devrait vite aller mieux . me dis elle rassurante . Je n'avais pas tant mal que ça comparé à ma jambe . Je répondit alors simplement . - Quand le piège à loup c'est fermé sur mon mollet j'ai voulu l'ouvrir .. C'était pas une bonne idée . dis je simplement en haussant les épaules . Elle s'occupa alors de ma jambe ; elle désinfecta ; recousue et mis un bandage . Puis elle me regarda l'air désolé . Je compris que quelque chose n'allait pas . - Ta jambe a été plus touchée .. ça cicatrisera mais tu va en avoir pour un moment et ... tu va boiter .. pendant longtemps .. je pourrais pas dire jusqu'à quand . Je restais silencieuse ce qui était bien rare chez moi . Ne plus marché sans boiter était lourd de conséquence en ce monde .

    Je la remercia néanmoins avant de ressortir en prenant l'aide que me proposer Fred ; je ne parla pas jusqu'à attraper un bout de bois au sol et m'en servir d'appuie je regardais au loin puis reporta mon attention sur Fred ... je pris une grande respiration avant de dire finalement - Je suis devenue inutile ..


Tu sais dans la vie il y a ni méchant ; ni gentil . Trouves un endroit où tu es bien et restes y . Et si ça ne va pas et bien bouges tu n'es pas un arbre!
Revenir en haut Aller en bas  
Frederik Sørensen
Frederik Sørensen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse, Beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/01/2018
Messages : 2245
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyMer 22 Jan 2020 - 16:37
À notre arrivé au Fort, Erika accourut aussitôt vers Daniella pour s’occuper de ses blessures. L’aidant à se déplacer jusqu’à l’infirmerie, je leur avais alors emboité le pas. Grimaçant en mettant ma propre jambe blessée au sol, je m'efforçai toutefois de ravaler ma douleur qui devait être cent fois moindre que celle de Dani. Tentant de la lui cacher comme je le pouvais alors que je jugeais ne pas avoir à me plaindre… Pas à côté d'elle. Puis, lorsqu’on me demanda si j’acceptais de l’accompagner, j’avais souri. Ouvrant la bouche, prêt à répondre que j’allais non seulement venir, mais qu’elle serait bien obligée de supporter ma présence aussi longtemps que nécessaire ! Mais Erika me devança ; « Bien sûr qu’il vient ! S’il pense qu’il va se défiler aussi facilement ! » après avoir désigné ma jambe grossièrement bandée, elle m’avait fait un discret clin d’œil. Laissant couler un sous-entendu que je compris rapidement.

Rika connaissait mes sentiments pour Dani, ou plutôt, elle les avait devinés depuis un bon moment déjà et ne manquait pas une occasion de me tirailler avec ça. Jamais elle ne m'aurait laisser rater une opportunité, comme celle-ci, de me rapprocher de la jeune femme. M'ayant mainte fois répéter d'arrêter de nier les faits et de foncer. D’ailleurs, à l'écouter parler, j'aurais dû faire ma déclaration d'amour depuis bien longtemps et pour être honnête, je commençais tranquillement à le croire moi aussi…

La vérité, c’était qu’avant aujourd’hui, je n’étais tout simplement pas certain de mes sentiments à l'égard de Daniella – ou plutôt, pas certain de ses sentiments à mon égard. La simple idée de passer pour un imbécile à ses yeux me terrorisait, alors j'avais fait mine de rien… Plaisantant en jouant le grand ami, sans jamais admettre qu'il y avait plus. Probablement aveugle à ses propres signaux, parce que je m’imaginais que tout ça, c’était impossible. Qu’elle ne pouvait pas partager les mêmes sentiments à mon égard. M’étant fait à cette idée, jusqu'à aujourd'hui… Aujourd'hui j'avais eu peur de la perdre. Peur de la perdre sans jamais n’avoir pu lui dire que je l'aimais, même s'il était probablement déjà trop tard pour ça. Elle était avec Xander maintenant… J’avais raté ma chance.

Installé sur le tabouret près de Dani, j’avais laissé l’aide-soignante faire son travail. Lançant des sourire rassurant à Offman chaque fois que nos regards se croisaient – et le miens ne la lâchait plus. Un piège à loup… Voilà ce qui avait causé le plus gros des dommages sur son mollet et ses mains. Un putain piège à loup qui s’était refermé sur sa jambe et qu’elle avait tenté d’ouvrir malgré le mal de chien que ça avait dû lui faire. Je bouillais de rage rien qu’en pensant à tout ce qu’elle avait dû subir. Rien qu’en pensant à ces imbéciles – et le mot était faible – qui l’avait maintenue en otages. C’était de leurs faute, tout ça, et je ne demandais qu’à bondir sur mes deux pieds pour aller leur faire payer de mes propres mains ! « Est-ce que… Est-ce qu’ils t’on touché ?! » La question avait franchi mes lèvres sans que je puisse l’en empêcher – bien que je sois terrorisé d'entendre la réponse. Mettant l’emphase sur le dernier mot en sous-entendant la torture et l’agression… J’avais besoin de savoir.

Erika s’était penchée sur la jambe sévèrement abîmée de Daniella – nous laissant discuter dans un semblant de tête à tête – qu’elle désinfecta, recousue et banda. Se redressant ensuite avec cette expression désolée sur le visage qui n'augurait rien de bon. Le verdict médical tomba et me tordit le cœur… Bien que ce fut surtout le silence de Dani qui m'acheva. J'aurais eu envie de lâcher n’importe quelle connerie rien que pour la faire sourire, mais j’en fut incapable. Ne trouvant rien de drôle à la situation. Elle allait boiter pendant longtemps, sans savoir jusqu’à quand… et je n’étais pas con au point d’ignorer que dans ce monde, une simple faiblesse physique comme celle-ci pouvait être fatale. Toutefois, elle n'avait pas pour autant perdue l'usage définitif de sa jambe, pas vrai ?! Et puis, elle était en sécurité au Fort. Il fallait donc garder espoir et j'allais m'assurer qu'elle ne le perde pas !

Le silence plana dans l’infirmerie tandis que Madsen s’occupait cette fois-ci de ma jambe blessée – un silence gêné, pour ma part, parce que ma blessure semblait tellement superficielle comparé à celle de Dani… L’impact de la balle était franc et net ; le projectile avait traversé ma cuisse de bord en bord sans jamais rien toucher de dangereux. J’avais eu de la chance et c’était exactement ce qui me mettait aussi mal à l’aise. N’osant à peine regarder Daniella, j’avais fui son regard en attendant qu’Erika termine de désinfecter et bander ma plaie – cette dernière dû d’ailleurs poser une main ferme sur mon autre jambe pour que j’arrête enfin de me trémousser d’impatience. Puis, lorsque l’aide-soignante nous congédia, il ne m’en fallu pas plus pour me remettre sur pied en offrant mon aide à Dani. La sortant de là.

« Je t’interdis de dire ça ! » Lui avais-je aussitôt répondu, lorsqu’elle repris la parole. Employant un ton beaucoup plus sec et sérieux que ce qu’on avait l’habitude d’entendre sortir de ma bouche. « Tu ne seras jamais inutile. Pas pour moi ! »



Light & Dark
We've all got both inside of us. What matters is the part we choose to act on, that's who we really are.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Daniella Offman
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un arc ; des flèches et son couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 2030
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyDim 26 Jan 2020 - 17:20
Je n'avais pas vu les échanges de regards entre Fred' et Erika . Je n'avais jamais su pour les sentiments de Fred ; les filles m'avaient dis à plusieurs reprises de lui en parler franchement mais tout les sous entendus que j'avais pus faire ; toutes les approches avaient été des échecs si bien que j''avais finis par me dire qu'il n'était tout simplement pas intéressé et puis j'avais rencontré Xander et les choses avaient évolués jusqu'à nous retrouver plus ou moins en couple ; enfin pour le moment il ne voulait pas en parler même si les gens n'étaient pas dupes . Nos regards ; nos paroles ; nos échanges on ne pouvait pas rester totalement distants alors que les sentiments nous rapprochait. Je sortis de mes pensées quand Fred me demanda d'un air sûr de lui et étrangement agressif - pas vis à vis de moi bien sur - si ils m'avaient touchés . Je fis non de la tête avant de prendre la parole - Je n'ai pas été torturé ni rien en faite j'aurais pus m'enfuir si je n'avais pas marché sur ce putain de piège .. La suite a été à la Marina avec God . une boule se forma dans ma gorge à ce moment là j'avais eu tellement peur ; je m'étais sentit tellement faible mais j'étais encore là ; encore en vie.

Erika fini ensuite par s'occuper de la jambe de Fred - Et toi comment tu vas ? nous étions beaux tout les deux ; les boiteux du fort ! Il avait pris une balle dans la cuisse et il était sur qu'il avait du perdre énormément de sang; Il gigotait comme un gamin jusqu'à ce que Rika finisse par lui appuyer la jambe pour réussir à le soigner correctement . Je remerciais amie avant de sortir lâchant alors que j'étais inutile. C'était le cas en mon esprit en tout cas il m'avait alors retenu et je n'avais pas eu de choix que de le regarder dans les yeux tant son ton était différent de d'habitude ; il était sérieux et sec . Et je finis par baisser la tête regardant la jambe blessée m'appuyant sur le bâton pour ne pas trop m'appuyer sur ma jambe ; j'allais devoir me trouver une cane. - Je veux dire ... si je ne peux plus courir ; si je ne peux plus me battre réellement comment je vais protéger Jimmy et le camps ? Je suis une combattante tu le sais ; je suis faite pour l'adrénaline .. je .. je suis pas faite pour rester enfermer au fort . néanmoins ses mots m'avaient parut étrange ; pourquoi avait il dis " pas pour moi ? "

J'avais beau me tourner l'idée dans tout les sens et avec le peut de force qui me restait je ne comprenais pas ce qu'il avait voulu dire alors je décidais de faire ce que m'avais conseiller les filles . Lui parler clairement et lui demander simplement .. - Tu veux dire quoi par " pas pour moi " ? Après tout à quoi pouvais je bien lui servir ? On avait serte monté son garage ensemble mais ce n'était pas non plus LE truc pourquoi j'étais importante ; en plus je n'avais pas fais grand chose . Je devais aussi lui parler de Jimmy ce regard à la Marine je ne savais pas si il l'avais compris . Je devais mettre les choses au claire car je savais aujourd'hui plus que jamais que je pouvais mourir et ci ça devait arriver il devait prendre soin du petit . C'était ce qui représenter le plus un père pour Jimmy ; d'ailleurs Xander n'avait jamais essayé de prendre une place auprès du gamin à croire qu'il ne l'aimait pas .


Tu sais dans la vie il y a ni méchant ; ni gentil . Trouves un endroit où tu es bien et restes y . Et si ça ne va pas et bien bouges tu n'es pas un arbre!
Revenir en haut Aller en bas  
Frederik Sørensen
Frederik Sørensen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau de chasse, Beretta 92
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/01/2018
Messages : 2245
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyLun 10 Fév 2020 - 16:03
Je fus soulagé – même si ça n’effaçais en rien ma colère – de savoir qu’ils n’avaient pas poser leurs sales pattes sur Dani. Qu’ils ne l’avaient pas torturé, à proprement parler, ni rien de tout ça. Qu’elle aurait probablement pu s’enfuir, si ça n’avait été de ce piège à loup qui s’était refermé sur sa jambe… Et si elle n’entrât pas dans les détails de sa séquestration, je n’avais pas non plus cherché à lui tirer les vers du nez. Après tout, elle n’était sûrement pas prête à tout me raconter et, pour être honnête, je n’étais sûrement pas prêt non plus à tout entendre. D’ailleurs, la suite de l’histoire, je la connaissais déjà. J’y avais assisté, moi aussi et je m’étais donc contenté d’hocher la tête. Un sourire désolé aux lèvres – comme si j’aurai pu y changer quoi que ce soit – avant de baisser les yeux. Ne trouvant rien de plus à ajouter. La gorge nouée par ce mélange confus d’émotions que je n’arrivais pas à démêler. Fronçant les sourcils, alors que je revoyais les scènes de cet affrontement rejouer en boucle dans mon esprit. Comme un film d’horreur que l’on m’aurait forcé à visionner, encore et encore…

Erika termina de soigner la jambe de notre rescapée pour se pencher sur la mienne. Transformant aussitôt mon silence en un malaise. Gigotant sur ma chaise, j’avais fui leurs regards – autant par orgueil que par respect – parce que j’avais l’impression de narguer involontairement Daniella avec cette blessure qui me paraissait tellement insignifiante aux côtés de la sienne… Surtout après le verdict qu'elle venait de recevoir, alors que moi… Moi je m’en tirais à bon compte. Voilà donc pourquoi, à sa question, j’avais haussé les épaules dans une attitude détaché. Faisant mine de prendre les choses un peu trop à la légère, simplement parce que je n’avais pas envie qu’on s’éternise sur ma condition.

« Je vais très bien, ne t’en fait pas. Tentais-je de la convaincre avec un sourire. Ça ne me fait déjà presque plus mal. » Ce qui était totalement faux. Depuis que l’adrénaline était tombée, ma blessure me faisait, au contraire, un mal de chien et j’avais carrément l’impression que toute mon énergie s’était drainer par le trou de cette balle… Me sentant plus faible et nauséeux que je voulais bien le laisser croire. Signe que j’avais probablement perdu pas mal de sang. Ignorant alors le regard septique que me décrocha Rika, j’avais repris sur le ton de la plaisanterie ; « En fait, je voulais que tu te sentes moins seule à boiter, alors je me suis dit : "tiens, quoi de mieux que de se prendre une balle dans la cuisse pour boiter avec elle ?!" Alors c’est ce que j’ai fait. Tu m’en dois bien une ! »

J’avais toujours un large sourire moqueur d’accroché aux lèvres, lorsqu’on quitta l’infirmerie. Faisant tout mon possible pour aider Dani alors que j’avais moi-même du mal à marcher sans appuis. Ravalant ma douleur en préférant me concentrer sur le côté, disons, plus "cocasse" de la situation ; celui où l’on formait une magnifique paire de boiteux, tous les deux ! J’étais bien déterminé à garder le moral – parce que si je ne le faisais pas, j’allais m’effondrer…

Ces longues heures éprouvantes passées à la Marina, commençaient à me rattraper et j’avais de plus en plus l’impression que c’était l’adrénaline qui m’avait permis de tenir jusque-là. Alors, lorsque Daniella me lança cette connerie comme quoi elle était devenue inutile, j’avais craqué. Perdant brusquement mon masque du grand rigolo pour prendre ce ton sec et sérieux qui l’avait surpris. Après tout ce que l’on venait de traverser, elle n’avait tout simplement pas le droit de me sortir un truc pareil – même si je comprenais parfaitement pourquoi elle l’avait fait. Elle n'avait pas le droit de se plaindre d’être devenu inutile alors je venais littéralement de passer des heures à m’imaginer le pire !

Je l'avais alors laissé débattre son point, l'écoutant qu'à moitié. Fixant le vide derrière elle en faisant un effort ridicule pour retenir mes émotions d’éclater au grand jour. Mais pourquoi autant de retenu, soudainement ? Alors que j'étais habituellement le premier à réagir sans réfléchir ? Parce que là, c’était différent. Ces émotions que j’essayais de taire, si je les laissais sortir maintenant, allaient me demander de déposer mes trippes sur la table. J'allais devoir m'ouvrir à vif pour les laisser sortir et ça, c'était loin d'être facile à faire. Ça demandait une humilité que je n’étais pas certain d’avoir – parce qu'on en revenait toujours cette maudite question d'orgueil.

« Pourquoi "pas pour moi" ?! Mais c'était déjà trop tard. Dani venait d’ouvrir grand la porte, en me posant sa dernière question, et je n’avais pas pu m’empêcher d’y entrer à grande enjambées. Eh bien parce que je viens de passer des heures à angoisser sérieusement à l'idée de te perdre ! Des heures à m'imaginer le pire en repensant à tout ce qu’on a pu faire ensemble, ou pas faire, avant d'en arriver là. Parce que s'il avait fallu que… S'il avait fallu que ces enfoirés te tue ! , crois-moi, t'aurais été inutile ! Tellement inutile, même, que je n'aurais jamais pu te dire à quel point je tenais à toi. Tu serais disparu, comme ça, sans que j’aie pu t’avouer ce que je ressentais vraiment… Sans que j'aie pu te dire que je t'aimais. Et ça, ça aurait été inutile ! »

Une fois lancé, ça avait été impossible de m’arrêter. Déversant un flot de paroles tellement chargées en émotions que ça m’en avait surpris moi-même. Comme si je découvrais mes propres paroles qu’au moment où elles sortaient de ma bouche. Comme si l’on m'avait soudainement libéré de ma muselière et que je pouvais enfin crier ce que je m’étais, depuis trop longtemps déjà, empêché de dire… Bâillonné par cette peur d’être blessé ou rejeté. Probablement cette même peur qui venait, d’ailleurs, de me faire tourner les talons, sitôt mon message délivrer. N’ayant pas laissé le temps à Dani de répondre quoi que ce soit avant d’aller me réfugier loin de son regard. Soudainement terrorisé à l’idée d’affronter cette vérité qui venait d’éclater au grand jour.



Light & Dark
We've all got both inside of us. What matters is the part we choose to act on, that's who we really are.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas  
Daniella Offman
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un arc ; des flèches et son couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 2030
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark EmptyLun 10 Fév 2020 - 17:45
Nous sortions de l'infirmerie comme deux handicapés il avait voulu faire un peu d'humour et j'avais apprécié . Il disait avoir pris une balle exprès pour que je ne sois pas la seule à boiter et je me disais qu'il était finalement presque possible qu'il ai fait exprès - bien que l'évidence était que non - . J'appréciais cet homme depuis que .. que je lui était tombé du ciel . Nous étions rapidement devenu amis puis il est doucement devenu le père adoptif de Jimmy et surtout mon meilleur ami. Je pouvais passer du temps avec lui sans m'ennuyer. Bref c'était une des personnes les plus importantes dans ma vie et je devais avouer avoir longtemps eu des sentiments envers lui malheureusement pas réciproque. ça m'avait tordu l'esprit puis je m'étais rendu à l'évidence qu'on resterait simplement ami et n'en avait jamais parlé ouvertement à la principale personne concernée qui devait bien être la seule à ne pas être au courant.

Aujourd'hui j'avais des sentiments pour Xander à force de passer tout notre temps ensemble et qui plus est avec ses sous entendu qui avait prouvé l’intérêt réciproque jusqu'au fameux baiser et même si il ne voulait pas que ça se sache nous étions bel et bien ensemble. Je cherchais d'ailleurs toujours plus ou moins du regard si il arrivait. Il avait pris une balle dans le torse et avait perdu tellement de sang que je me demandais si il était en vie. J'étais plus que bouleversé par cette journée qui avait clairement été une horreur !

Alors que je disais être inutile et essayant de m'expliqué sur mon ressentiment lui demandant pourquoi ce serait différent pour lui il me sortie un monologue que j'avais longtemps espérais mais que je n'avais jamais eu jusqu'à ce jour. Je restais bouche bée pas certaine d'avoir bien entendu ce qu'il avait vraiment dis . Il était amoureux de moi ..? Sérieusement ? Mais depuis quand ? Et pourquoi ne m'avait il rien dis ? Pourquoi maintenant alors qu'il y avait Xander dans l’équation ?? Tant de questions que je ne pus pas même posé car il partit aussi vite qu'il avait avoué ses sentiments . J'en restais déçue pourquoi avait il fuit ainsi comme un enfant qui a fait une bêtise ? Il savait parfois se montrer très adulte parfois trop enfantin et ça me mettait en colère intérieurement .

Je le regardais partir sans rien dire ; il ne se retourna même pas et ne revint pas à moi . Comme ci cette journée n'était pas assez compliqué. Je devais en parler à Liv et à Romy ... Il fallait que les filles m'aide à y comprendre quelques choses ... Xander allait il revenir ? Mon esprit s’enrouillait alors que mon coeur battait à mille à l'heure. Heureusement je vis un visage familier arriva vers moi et me sortir de toute cette brume ; encore une fois elle fut là pour m'aider sans même le savoir . Celle que j'appellerais peut être un jour Maman .. Cora ! Je m'avançais alors vers elle ; jetant un regard à l'endroit où se trouvait Fred si peut de temps au paravent .. Je ne comprenais pas j'étais totalement perdue.


Tu sais dans la vie il y a ni méchant ; ni gentil . Trouves un endroit où tu es bien et restes y . Et si ça ne va pas et bien bouges tu n'es pas un arbre!
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: No more hunters in the dark   No more hunters in the dark Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- No more hunters in the dark -
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: