The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Oath -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Oath   Oath - Page 2 EmptyMer 25 Déc 2019 - 22:34
Il avait ri, naturellement, sans cacher son amusement, en balançant légèrement sa tête en arrière. Pour sûr, il ne fallait pas que Valerian le chauffe de trop sur ce sujet. Richie pouvait parfois mettre ses plans à exécutions.

- J'espère que tu ne m'inclus pas dans tes 'on' que tu me balances depuis tout à l'heure, répliqua-t-il sur le sujet des femmes.

Une conversation plus sérieuse remplaça celle-ci. Le sujet n'était effectivement pas le même, mais il était tout autant intéressant. Richie hocha la tête.

- Il cachait bien son jeu. Enfin, à notre époque, j'pense que les survivants n'ont pas survécu par coup de chance. On mérite notre place. Enfin, on mérite …

Il haussa les épaules et leva les yeux au ciel. Mériter, ce n'était peut-être pas le mot. Mais c'était le genre de réflexion qu'il se faisait maintenant. De se méfier de tout le monde, même du plus frêle ou effrayé qui pouvait cacher son jeu et agir par stratégie. Ce grand rouquin qui avait tué God, là … Il en était la preuve. Alors peut-être était-il honnête. Mais peut-être pas.

La fumée de sa cigarette sortit par ses narines alors qu'il écoutait Valerian réagir à sa proposition. L'air bien plus sérieux qu'au début de la conversation, il ne laissa plus aucune expression filtrer sur son visage. Ses prunelles se détournèrent une seconde pour lui permettre de mettre des mots sur sa pensée concernant les New Eden.

- J'en pense que je veux pas les côtoyer. De près ou de loin. Vaut même mieux qu'ils ne connaissent pas notre existence. Les groupes comme ça, j'aime pas, et j'ai jamais aimé. Et rien que comment ils se font appeler …

Il secoua la tête et roula des yeux pour montrer à quel point il trouvait cela grotesque.

Valerian lui annonça qu'il lui faisait confiance. Sans aucune plaisanterie dans le regard, Richie eut un hochement de tête. Il partageait cette confiance.

- Vous pouvez compter sur nous, aussi.

Un rire lui échappa quand il compara Yulia à un vrai chien de garde, avant de considérer la nouvelle pensée de son ami avec sérieux. D'un mouvement de bras – pas trop ample au cas où certains les observeraient -, il désigna la direction dans laquelle se trouvait leur planque.

- On est par là. Sud-ouest. À quelques bonnes heures de marche d'ici. Je sais qu'il existe de puissants talkies, utilisés par l'armée. Mais pour en choper, maintenant … à voir au No Man's land. J'suis sûr qu'avec une bonne récompence, certains seraient prêts à nous en trouver.

Il lui adressa un fin sourire confiant, avant de porter sa clope à ses lèvres. Il fallait qu'il le soit. Cette alliance, c'était une promesse d'un futur meilleur, il l'espérait. Savoir qu'ils n'étaient pas seuls sur leur bateau, et inversement.

- Et vous, alors ? Je ne suis pas forcé de rentrer au plus vite. Si t'es d'accord, on peut même y aller. Ça me permettrait de voir Yulia aussi, si elle me balance pas tout ce qu'elle touche au visage.

Il s'éclaircit la gorge, redressa le dos, dans une posture un peu plus fière :

- Je suis soulagé, en tout cas. Et … S'il faut rendre ça un peu plus sérieux … J'me sens pas d'écrire un contrat, mais pour moi ça a autant de valeur.

Il lui tendit sa main droite et figea son regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt Anaconda et cutter à lame trapézoïdale
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 785
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Oath   Oath - Page 2 EmptyLun 30 Déc 2019 - 9:21
Lorsqu’ils abordèrent le sujet de Ludwig, Valérian hocha la tête d’un air songeur. Effectivement, pour avoir survécu jusqu’à présent, il fallait avoir des tripes en acier, parées à toute épreuve et ne pas rechigner à se salir les mains. Ceux qui hésitaient étaient écartés du chemin par les autres et finissaient régulièrement dans le décor, en tant que chair à pâté aussi bien pour les rôdeurs que les vivants. Pour survivre, il fallait désormais être impitoyable, que ce soit consciemment ou non, et capable de se défendre pour arracher sa survie aux mains des autres. Tel allait le monde : « C’est fou quand même. » Valérian secoua la tête : « À présent, même les éclopés, les grands timides et les idiots sont susceptibles de retourner leur veste pour nous planter un couteau dans le dos. » Le grec se demanda alors vaguement quel avait été le parcours de ce rouquin,  comment il s’était débrouillé pour survivre jusqu'à présent et aux sacrifices qu’il avait inévitablement dû faire pour se tirer d'affaire. À n’en point douter, son histoire ressemblait à la leur : une longue traversée dans le noir, jalonnée de peurs et de violence. C’était leur lot, à eux tous.  

Valérian scruta avec attention les traits de son ami lorsqu’il l’interrogea au sujet des New Eden. Lui et Yulia se disputaient régulièrement à propos de ce groupe, auquel le grec ne voulait absolument pas être associé, au contraire de la russe qui souhaitait quant à elle profiter de leur arsenal pour renforcer le réseau de troc. Ce qui n’était pas du tout du goût de Valérian, qui l’avait donc expressément fait remarquer à Yulia. Ils en avaient par conséquent longuement débattu, à grand renfort d’éclats de voix, pour finalement réaliser qu’ils étaient incapables de se mettre d’accord au sujet des New Eden. Plus que jamais, la question de cette communauté les divisait et échauffait des tensions au sein de la distillerie. Valérian fut par conséquent soulagé d’entendre l’avis de son ami : « Je suis on ne peut plus d’accord. » dit-il : « Enfin quelqu’un de raisonnable ! » Il jeta un coup d’oeil à Richard et précisa, face à son air étonné : « Yulia n’est pas tout à fait de cet avis. Nous avons eu quelques discussions houleuses à leur sujet, récemment. Enfin, plus que d’habitude, quoi. » Il inspira une bouffée de cigarette, quelque peu irrité à la simple mention de ces disputes : « Je suis aussi d’avis de faire profil bas face à une telle communauté. Ils nous ont suffisamment aidés comme ça. » Ie grec songea à l’attaque de la Marina : « Rien n’est gratuit. D’autant plus aujourd’hui. Tôt ou tard, ils nous demanderont des comptes. Le fait est que… Je ne vois pas bien ce que nous serions en mesure de d’offrir à un groupe pareil. Et c’est bien ce qui m’inquiète. »

Inspirant une nouvelle bouffée de cigarette, Valérian écouta Richard tandis que celui-ci lui révélait l’emplacement de son refuge et l’existence de talkies suffisamment puissants pour leur permettre de communiquer depuis leurs factions respectives : « Hmm, oui. Ça peut être une solution. » puis il ajouta, les sourcils haussés : « Ça vous fait une sacrée trotte pour arriver jusqu’ici. » Valérian répondit ensuite à la question de Richard : « La distillerie n’est pas très loin, en une demi-heure de marche nous y serons. À condition, bien sûr, que tes courbatures ne nous ralentissent pas en chemin. » petit clin d’oeil malicieux : « Quant à Yulia, je ne peux rien te promettre. Elle a beau passer ses journées à se lamenter au fond de son lit, elle trouvera très certainement la force de te lancer tous les objets qu’elle aura à portée de main en te voyant débarquer. Et à moi aussi, d’ailleurs. » leurs rapports étaient très peu cordiaux, ces derniers temps : « Mais, si tu es prêt à recevoir sa collection complète de comics au visage, je suppose que tu peux m’accompagner, oui. »

Le ton sérieux de Richard fit disparaitre toute trace d’amusement de ses yeux et Valérian accrocha aussitôt son regard à celui de son ami. Lorsque le père de famille lui tendit sa main, le grec l’attrapa sans hésiter et la serra fermement : « En espérant ne pas vous voir trop souvent traîner chez nous, quand même. » C'était à moitié une plaisanterie, dans la mesure où la venue d'un groupe serait forcément de mauvaise augure pour leurs alliés.

Valérian se tourna ensuite vers Dana qui semblait avoir réglé ses comptes : « Nous en avons terminé ici, moi et mon escorte personnelle. Es tu prêt à prendre le large ? Nous discuterons de l'organisation de cette alliance en cours de route. »  Richard hocha alors la tête et, après que le père de famille ait fait signe à ses fils de rappliquer, ils se mirent sans plus de cérémonie en route vers la distillerie.
Revenir en haut Aller en bas  
- Oath -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: