The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-44%
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
139.99 € 249 €
Voir le deal

Partagez
- No fight, no victory -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cora R. Haver
Cora R. Haver
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 857
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyLun 16 Déc 2019 - 22:15

No fight, no victory

S. Sweetnam & A. West & R. Sednaoui & C. R. Haver & N. Wilson & C. Jenkins

Pressant le pas malgré mon état, je déboulais dans la pièce où se trouvait mes coéquipières et c'était peu de dire que la bagarre était devenue un bain de sang. J'allais sûrement glisser dans une flaque avec mes Converse si je ne faisais pas attention... Qu'est ce que faisait Cassidy ? Hm... Elle empêchait de manière préventive une réanimation post-mortem des cadavres... Bien vu. J'évitai les flaques de sang en fronçant les sourcils à en juger par l'état des cadavres et en avisant les deux autres, je n'eus guère de doute sur l'identité de celle qui avait perpétré en partie le carnage. L'une d'elle était bien plus propre que l'autre et surtout, elle avait l'air un peu plus... lucide. Je parlais bien sûr d'Andrea. Il flottait comme un air de confrontation entre elle et Selene, le genre de lutte silencieuse entre deux personnes qui se jaugeaient. L'odeur du sang empestait la pièce outre le délabrement mais entre ces deux là... Je savais que c'était un duel où je n'avais pas ma place, ça se passait entre elles... Selene nous donna un ordre mais j'échangeai un regard avec Andrea. Pour moi, c'était une mauvaise idée. J'imaginai le tableau, désastreux selon moi : une jeune fille apeurée, peut-être battue ou pire, enchaînée ou retenue quelque part, elle voyait le tableau d'une femme qui avait tous les atours du croque-mort qui venait pour la tirer de là. De par mon expérience passée sur les affaires d'enlèvement et de prises d'otages, en mon for intérieur, je me disais que ce n'était pas ce dont avait besoin une personne qui avait été maltraitée et qui ne verrait peut-être pas en ses sauveuses son salut à cause de leur dégaine. S'ajoutait à cela mon ressentiment jamais vraiment tari envers Selene malgré une relation plus apaisée et ma main se crispa sur la poignée de mon fusil, baissé vers le sol.

Andrea a raison. La fusillade a sûrement attiré les goules au dehors et qui sait combien de ces salauds il reste. On est séparées, c'est la mort assurée et si ce ne sont pas ces bandits, ce seront les goules qui nous auront. Quoi qu'on fasse, il faut agir vite. Romy est seule au dehors.


En quelques mots, je voulus rappeler l'urgence de la situation et immédiatement après, mon regard alla vers Cassidy à terre. Merde c'est vrai ! Son gémissement de douleur m'inquiéta davantage que les restes d'os et de tripaille sur Selene. Je mis mon fusil dans mon dos afin de ne pas être gênée et j'examinai la blessure. C'était vraiment sale à voir, la balle était fichée en plein dans l'épaule. Merde, si elle avait traversé l'épaule, j'aurai pu essayer de lui faire comme un garrot mais la balle était dedans. Je n'avais rien, même pas un nécessaire de premiers soins... En tous les cas, il fallait absolument éviter d'essayer d'extraire la balle, c'était quelque chose de faisable seulement dans les films. Ça saignait pas mal en plus...

Cassidy ! Regarde moi... Deux secondes, Andrea. Bon... reste tranquille. Je vais te faire un garrot en attendant qu'on te trouve de quoi te soigner davantage, si jamais on tombe sur des bandages et de la morphine. Mais le problème reste le même. En rentrant, je t'emmène immédiatement te faire soigner, il n'y a que là bas qu'on pourra enlever la balle.


Lui arrachant encore des gémissements, j'entrepris de lui retirer le bras de son haut. Sans lui demander son avis et en tirant fort dessus, j'arrachai la manche de son vêtement avant de lui faire un garrot, non sans lui avoir donné du tissu dans lequel mordre pour atténuer ses cris. Au moins, le saignement était plus ou moins colmaté et je la soutins en l'aidant se relever, reprenant mon fusil de l'autre main. Elle tenait debout... Mais plutôt difficilement...

Reste avec moi Cassidy, tu me colles aux basques. Surtout tu ne te sers pas de ton arme. Non ! Tu ne tires pas avec ! Surtout pas avec une épaule en vrac et tout un côté endolori.


Voire Andrea mais j'omis explicitement de citer les deux autres. Il fallait qu'on trouve très vite l'otage voire de quoi soigner Cassidy car elle pourrait bientôt tourner de l'œil à cause de sa blessure. J'anticipai une éventuelle protestation de la part de la jeune blonde pour surtout l'empêcher de faire usage de son arme. Elle serait plus dangereuse pour elle et pour nous que pour l'ennemi. Je fis ensuite un signe de tête vers Andrea pour lui dire que nous pouvions y aller avant de regarder Selene sans rien dire puis je m'engageai à mon tour en gardant Cassidy sous surveillance, près d'elle. Bouger vite, on pouvait entendre les goules...

DEV NERD GIRL



Résumé:
 


No fight, no victory - Page 5 Ac51
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7761
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyLun 16 Déc 2019 - 23:01
Tout le respect qu’elle avait pour Andrea fut bien l’unique chose qui la cloua sur place. Défiant le regard de son aînée, elle la connaissait suffisamment pour savoir que cet éclat dans ces prunelles marquait le point de non-retour. Elles s’aimaient inconditionnellement et c’était justement pour ça que la pianiste la savait capable de tout pour l’arrêter dans ses prises de risque inconsidérés ; elle n’était simplement pas d’accord. Le seul véritable danger, c’était de perdre trop de temps et Selene serait bien plus agile seule qu’avec une vieille et une blessée.

Tandis que l’ancienne agente examina Cassidy, la benjamine de la bande tapotait nerveusement sa jambe de la lame ensanglantée de sa machette. C’était trop long. Quand enfin elles purent ressortir de ce charnier, c’était sur le qui-vive et pour découvrir un spectacle macabre. Le grognement des rôdeurs avait remplacé le concert des détonations. Ils étaient de plus en plus à se presser sur le grillage, elle tourna instinctivement la tête vers l’entrée qu’elles avaient emprunté.

- Quelqu’un a fermé le passage…, souffla-t-elle.

A la fois une bénédiction et une malédiction. Elles étaient prises au piège dans ce camp de malheur et n’avait toujours pas trouvé la petite. Leur petit groupe dépassait le bâtiment du milieu lorsque Selene vit passer une silhouette en courant. Réagissant au réflexe, elle tendit son arme et tira deux balles dans le dos du fuyard ; ou plutôt, de la fuyarde à en juger par son cri. Elle n’était pas morte et même tombée au sol, elle essayait de ramper en avant. Les yeux bleus de la pianiste suivirent sa trajectoire et elle comprit : il y avait un passage découpé dans le grillage, révélé clairement par deux rôdeurs qui venaient de s’y faufiler. Ainsi donc, cette Scarecrow voulait leur fausser compagnie ?

- Je nous fais gagner du temps, annonça la musicienne à ses partenaires.

Elle s’approcha froidement de sa victime à terre. Une fois à sa hauteur, elle commença par écraser violemment son talon sur les doigts de sa main droite. Cri de douleur. Elle balança ensuite son pied dans le ventre de la femme, à deux reprises, pour la faire se retourner face au soleil. Démasquée, celle-ci toussa des glaires de sang mais ça n’empêcha pas Selene de broyer son poignet gauche sous sa semelle. Nouveau hurlement. Les deux voraces qui s’étaient infiltrés à l’intérieur avaient désormais bien repéré leur déjeuner et elle s’en éloigna pour leur laisser le champ libre. Privée de ses mains, se défendre serait impossible. Leur ennemie était condamnée à se faire éventrer à mains nues par les cadavres.

- Quoi ? Fit-elle en revenant vers ses complices, tant qu’ils la bouffent, on est tranquille, expliqua cruellement la musicienne.


Spoiler:
 


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Nolan Wilson
Nolan Wilson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune pour le moment
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/11/2019
Messages : 205
Age IRL : 38
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyMar 17 Déc 2019 - 11:19
Okay, okay. Concentre-toi Nolan, c’est pas le moment de tout foirer.

Je me rends bien compte que j’arrive pas à les toucher. Parce qu’il fait trop sombre, que je suis vraiment pas doué avec un couteau ou je sais pas quoi encore du même genre. Alors, du coup, faut que je réfléchisse aux autres options avant de me faire bouffer pour de bon. D’autant que, plus ça va, plus j’ai l’impression que dehors, on se refait un remake de l’apocalypse. Genre on en avait besoin quoi.

Bref, chaque problème en son temps.

Je sais pas si j’arrive vraiment à détourner l’attention du rôdeur détaché mais, en tout cas, plus ça va et plus j’ai l’impression de ne voir que cette foutue clé en train de briller autour du cou de l’autre. Là, se pose la pire des questions, à savoir, qu’est-ce que je risque à tendre le bras pour la récupérer ? Ouais, je risque de me faire mordre et ça, ce serait moche.

Sauf que là, j’ai aucune autre option qui me vient. Alors, avant de réfléchir et de me dire que c’est probablement la plus grosse connerie du monde, je profite des dernières secondes que j’ai avant que ça tourne vraiment super mal et je tends le bras, arrachant de justesse la chaîne et la précieuse clé qui va avec.

Pas le temps de tergiverser que je repars directement dans l’autre sens sans demander mon reste, claquant la porte derrière moi à bout de souffle, comme si je venais de me taper un marathon. Je reprends une grande respiration, me retenant de me laisser tomber au sol et je me précipite en direction de la gamine, les mains tremblantes. « Okay. Je suis revenu. On va… Tu vas rentrer chez toi, d'accord ? » En espérant qu’elle ait encore un chez elle, sinon j’avoue que je me vois pas vraiment gérer une gamine de son âge. Déjà que je sais pas me gérer moi-même.

Je galère pas du tout à ouvrir ce cadenas, c’est juste une impression. Et je ferme les mains plusieurs fois avant de respirer longuement, soulagé quand j’entends le petit clic du cadenas qui s’ouvre. J’ai un sourire à l’attention de la gamine qui me tend la main en reniflant. Avant de regarder la porte. « Ils sont morts ? Tu les as tués ? » J’ai un temps, sans bien savoir si lui répondre est une bonne idée. Mais je me vois pas trop lui mentir. Alors je secoue la tête. « Non. Ils sont toujours… là. »

Je me fige alors qu’elle éclate en sanglots, mon cœur se serrant alors qu’elle souffle, entre deux larmes. « C’est… mes parents. Ils… m’enfermaient avec eux quand je voulais m’enfuir. Et j’avais pas le droit de crier. Sinon ils allaient me tuer. » Je cille, incapable de trouver quelque chose d’intelligent à répondre à ça. En vrai, y a rien à répondre hein… « Je veux rentrer chez moi. S’il te plait. Je veux plus jamais revenir ici. Et je veux plus qu’on m’abandonne. » Je hoche la tête et je la prends dans mes bras sans réfléchir. « Je te promets qu’on va retrouver ta maison. Tu vas rentrer chez toi et je te t’abandonnerai pas. » Je finis par me relever et par prendre une grande inspiration, la gardant contre moi. « Allez Hope, on se tire de là. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Cassidy Jenkins
Cassidy Jenkins
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 22/11/2019
Messages : 63
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyMar 17 Déc 2019 - 12:26
Ne pas s’évanouir. Ça aussi ça devrait être dans mes possibilités. En même temps, j’ai bien trop mal pour songer à tourner de l’oeil. Ou pas assez mal selon les points de vue. Disons que j’ai tout juste la sensation d’être un ensemble de nerfs à vif, pulsant au rythme frénétique des battements de mon coeur, et que j’ai davantage l’impression de devoir vomir tripes et boyaux que de sombrer l’inconscience. Je sais pas si c’est mieux non. Enfin si, je tiens debout, et j’ai moins de risque de me faire bouffer.

Je reste à regarder Cora un temps un peu trop long quand elle se précipite vers moi, comme pour fixer mon attention et enfin enregistrer ses paroles. J’inspire profondément, toujours en train d’essayer de reléguer la douleur au second plan, toujours sans grand succès malheureusement. Je me mords la lèvre au sang quand elle tente d’examiner la blessure. Ne pas hurler, surtout ne pas hurler. Et je parviens à comprendre ce qu’elle dit, je considère donc que je suis encore relativement d’attaque. Façon de parler. Je respire trop vite, et les nausées reviennent de plus belle. Non, ne pas lui vomir dessus, ça ferait désordre aussi, surtout qu’elle m’aide.


« Pas de morphine, pas de suite, même si on en trouve, ça va… Je pourrais plus marcher sinon, ça va me shooter. » Je suis à peu près cohérente, et je hoche la tête au reste. Sortir d’ici. Rentrer au camp. Enlever la balle. Bon plan. Je jure sans doute comme une charretière quand elle commence à vouloir faire un garrot, mais les insultes et les cris sont étouffés par le bâillon improvisé fort heureusement. Le souffle saccadé, transpirant à grosses gouttes, je tente de reprendre ma respiration, en gardant mon attention focalisée sur Cora. Pour le coup, je regrette de pas réussir à être distraite par un oiseau ou une feuille qui vole. Un rire nerveux m’échappe, alors que je m’accroche à elle, essayant de ne pas trop me reposer sur elle et de marcher de moi-même. « Vu ma grande réussite avec une arme, je tenterais pas. Promis. » Bon, et en vrai, je vais éviter de parler, encore plus de tenter de faire de l’humour vaseux, ça me demande trop de concentration. « Et je reste avec toi. » Là, j’arrête. Je la suis, entièrement focalisée sur le fait d’avancer et de pas la faire chuter avec moi, avec toujours cette pulsation de douleur qui s’empare de tout mon côté droit.


Je regarde Selene s’occuper d’un énième – et dernier ? - Scarecrow, hésitant entre l’admiration et l’inquiétude. Parce qu’elle fait flipper quand même un peu non ? C’est pas que moi qui la trouve un peu trop heureuse d’être contente, vu les rappels à l’ordre d’Andrea. Mais j’approuve son raisonnement toujours est-il, même si les hurlements de la victime me foutent un frisson.


Et j’arrête de marcher, arrêtant plus ou moins Cora avec moi, et je fixe la silhouette qui vient de sortir du bâtiment en face. Les silhouettes. « … No… Nolan ? » Je ferme les yeux et inspire, secouant la tête comme pour m’ordonner de revenir à la réalité. Sauf que quand je les rouvre, il est encore là. Avec une gamine dans les bras. Hope ? « Vous… le voyez aussi ? Je... » Je cille. « Il peut pas… être là. Il… Nolan ? Il a… Hope ? »

Okay donc là, je suis censée… Faire quoi ? Empêcher Selene de le buter d’office ? Quoiqu’elle peut pas, il porte la gamine. Et si ça se trouve, c’est même pas lui. Pourtant… Je rêve pas hein, cette fois, c’est pas une hallucination, ça peut pas, ça… Bon, si, ça peut. J’ai une balle dans l’épaule et je dois me vider de mon sang et avoir de la fièvre… Ça peut être que ça, il peut pas être là.  

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2459
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyMar 17 Déc 2019 - 12:36
Oh chier. Andrea serra la mâchoire en voyant les morts se masser près de la grille par laquelle ils étaient rentrés. Mais c’était à prévoir. Ce qui l’inquiétait, c’était que l’égyptienne à l’extérieur ne devait pas être tranquille. En constatant que le portail était fermé, la métisse fixa autour d’elle à la recherche de la silhouette de Romy. Rien. Une détonation, puis deux. Selene venait d’abattre une femme sortant de nulle part et essayant de s’enfuir par une ouverture toute trouvée. Il fallait en plus que cet endroit soit une passoire !

Passé l’insolence de la pianiste, Andrea secoua la tête alors que derrière, Cassidy palissait à vue d’œil :

Selene ! Trouve Romy, elle doit être à l’intérieur ! En sécurité, il fallait l’espérer. Elle désigna le portail fermé pour appuyer son propos, et consciente que cette dernière n’était pas première de la classe en matière de débrouillardise face aux morts, elle préférait savoir où elle était.

Laissant la brune s’esquive quelques secondes, sa stupeur fut bien différente lorsqu’elle vit un homme sortir du bâtiment où elle se dirigeait. Elle n’était qu’à quelques mètres. Levant son arme, instinctivement, elle fut sur le point de tirer à vue pour l’abattre sèchement, mais la présence d’une petite tête blonde par-dessus son épaule l’arrête heureusement avant qu’elle presse la détente… De surcroît, son chargeur était vide. Mais ça, il n’était pas censé le savoir :

BOUGE PLUS ! Menaça-t-elle d’une voix forte, qui ne souffrait d’aucun refus. Avec les morts, l’absence de Romy, le fait que le grillage n’était pas à 100% sûr, tout se précisait mais pas comme elle le voulait : Pose-la, tout-de-suite !

Il avait plutôt intérêt à l’écouter. Si elle n’entendit rien des divagations de Cassidy derrière, trop focalisée sur ce qu’il se passait actuellement, elle invita à progresser toujours : au milieu et à la vue des morts, ils risquaient de créer de les concentrer tous à un endroit et créer une brèche.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyMar 17 Déc 2019 - 20:56
Le bâtiment la protégeait de l'affrontement qui avait lieu un peu plus loin. Pourtant, face à elle, se trouvait ce grillage. Et déjà un premier macchabée vint s'écraser contre ce dernier, ses crocs s'entrechoquant avec envie. La bouclée se crispa. Il n'était évidemment pas seul. Elle s'avançait doucement mais sa  progression fut stoppée net quand elle vit deux morts dans une posture délicate un peu plus loin : un peu dedans, un peu dehors ! Oh non, il y avait une brèche dans leur rempart. Son sang se glaça. Elle repartit légèrement en arrière. Sentant la panique la submerger. Elle devait retrouver les autres !

Au même moment, deux coups de feu retentirent à proximité et Romy sursauta en voyant le corps d'une Scarecrow s'effondrer un peu plus loin. Les yeux écarquillés, elle assista à la scène : l'intervention de Selene, les monstres qui pénètrent dans l'enceinte du camp, la femme qui hurle à la mort. Littéralement. Un frisson la parcourut. La musicienne ne la vit pas, à l'extrême opposé du bâtiment et d'un pas soudainement précipité, l'égyptienne revint clairement sur ses pas. Elle perçut alors la voix familière d'Andrea. L'instant suivant, elle apparaissait dans le champ de vision de Nolan et des autres. Un groupe de rôdeurs dans son dos, agglutinés contre la grille principale. De quoi lui donner des sueurs froides.

Elle se figea, reconnaissant Hope, en prise avec l'un de ces types, démasqué. En même temps, elle repéra toutes ses coéquipières. D'aplomb, hormis Cassidy, qui paraissait à deux doigts de la syncope pure et simple. Machinalement, pour donner plus de poids à la menace de l'afro-américaine, elle brandit à son tour le revolver qu'elle tenait toujours fermement entre ses mains.

- C'est fini. Fais ce qu'elle te dit, ajouta-t-elle d'une voix plus douce qu'elle ne l'aurait voulu.

Le chargeur était plein pour sa part. Mais ça n'en restait pas moins du bluff, évidemment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Cora R. Haver
Cora R. Haver
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Glock 22, Colt M4
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 857
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 EmptyMar 17 Déc 2019 - 22:49

No fight, no victory

S. Sweetnam & A. West & R. Sednaoui & C. R. Haver & N. Wilson & C. Jenkins

La mise à mort de Selene fut précisément ce que je détestais depuis le début de cette foutue crise qui avait fini par anéantir tout ce en quoi on croyait et le monde dans lequel on vivait. Le pire ? C'est qu'elle s'en foutait. J'avais vu des agents du renseignement voire des soldats maltraiter comme des animaux en cage des terroristes ou même juste des présumés et ne pas du tout s'en formaliser. Selene agissait comme nos ennemis, la partie la plus mauvaise de ma personne argua même qu'elle ne valait pas mieux que les SC... Elle aurait très bien pu être une autre Gode... Je refusai d'être complice de cette cruauté gratuite. Ces fumiers ne nous avaient pas mieux traités mais jamais je ne me suis dis que nous devions agir de la sorte. Elle était déjà dérangée, ça ne changeait rien à ce que j'en pensais.

Tout se passa ensuite très vite. Un homme, chargée d'une petite fille blonde, sortit en trombe du bâtiment le plus proche et il fut stoppé net dans sa course par un ordre lancé par Andrea. Romy sortit de je ne savais où -ouf elle était avec nous plutôt que seule dehors !- et menaça à son tour l'homme. Non loin de nous contre le grillage, une horde s'agglutinait contre le grillage. On était dans une merde rare et il fallait que l'on s'en sorte. Mais avant, une chose s'imposait... Sans demander l'avis des autres et dans un acte que je prenais pour une sorte de salut pour le restant d'âme qui demeurait en moi, je fis usage de mon M4 pour achever d'une balle dans la tête celle qui se faisait déchiqueter puis je tuai les deux goules qui la dévoraient vivante, ne serait-ce que pour faire cesser les hurlements pour la petite. Le coup de feu de Selene avait déjà attiré l'attention des goules de toute manière. À la distance où j'étais, je ne pouvais manquer ma cible et puis cela donnait une pression supplémentaire à l'ultimatum adressé à l'homme. Il devait se décider vite, nous étions d'excellentes tireuses...

Décidez-vous et vite.


On pouvait aussi lui mettre une balle en plein genou s'il n'obtempérait pas et le laisser à la merci des morts-vivants, il avait bien vu ce qui l'attendait et cette fois, aucune balle ne viendrait mettre fin à sa mort atroce. La manœuvre serait moins dangereuse pour la gamine.

DEV NERD GIRL



Résumé:
 


No fight, no victory - Page 5 Ac51
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: No fight, no victory   No fight, no victory - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- No fight, no victory -
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: