The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Little miss sunshine -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7741
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyLun 16 Déc - 18:12
Connor parvint à dissiper ses doutes en un claquement de doigts. Les ressources, c’était évident. Celles qui avaient été dérobées appartenaient aux divers survivants du No man’s land mais quelque part, c’était aussi à cause d’eux qu’une partie des réserves durement rassemblées par le fort était partie en fumée. Ce ne serait donc qu’un juste dédommagement que de récupérer le pactole. Quant au fait de donner une leçon à ces décérébrés… Selene ne pouvait qu’approuver.

La musicienne se sentit légèrement moins étouffée. Défaire ce nœud venait de libérer ses voies respiratoires et de faire taire des murmures. Au moins pendant quelques heures. C’était comme émerger d’une longue apnée, revenir pleinement dans le réel exaltait ses sens. Les sons, les odeurs, les couleurs étaient incroyablement perceptibles. Son attention consacrée à Connor, elle s’assit alors sur le lit tandis qu’il s’appuyait à une table. Savoir qu’il avait considéré l’idée de revenir sur sa décision lui tira un léger sourire. Elle n’y était peut-être pour rien, mais… c’était le signe que l’ancien sportif remontait la pente.

- Oh…

Elle avait entendu parler de cette histoire avec Frederik. La pianiste expira avec désapprobation : elle n’appréciait pas le danois depuis l’altercation post-Renton. Il était trop prompt à parler mais rarement dans les premiers à agir. Avec une expression un peut impertinente, elle lui rétorqua :

- Fred’ est un abruti avec un marteau-
- Aduti, répéta une Elizabeth aux anges.
- Non Effy… maman s’est trompée, il ne faut pas dire ça, rectifia-t-elle en regardant sa fille.

La concernée se figea avec une bouille espiègle, observant alternativement sa mère, puis Connor, puis Connor, puis sa mère. Finalement, elle délaissa les jeux qu’elle avait attrapé pour tendre les mains vers la sculpture en bois qu’avait fait le trentenaire :

- Cookie ?! Siteuplait.
- C’était le nom du chat d’Eli, expliqua Selene en laissant à son interlocuteur la possibilité de refuser de céder sa création, et donc ne te base pas sur Frederik pour juger les gens du fort… certains sont bien plus cool et bien moins c…, elle suspendit son mot de justesse, moins désagréable. Je pourrai te faire des présentations, plaisanta-t-elle en sachant pertinemment que le sportif connaissait déjà pratiquement tout le monde – tous ceux que la pianiste jugeait digne d’intérêt en tout cas, à commencer par moi – et tu sais pourtant comme je peux être chi… embêtante quand je veux.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyLun 16 Déc - 18:59
Connor laissa échapper un petit rire lorsqu’Effy répéta les mots de sa mère. Il tenta de cacher son sourire amusé derrière sa main, prenant finalement une grande inspiration. Bien, surveiller son langage face à ce petit monstre. Surtout qu’elle bondissait comme un chaton sur toutes les bêtises qu’elle pouvait faire. C’était donc ça, éduquer un autre être humain ? Tenter de lui inculquer des bonnes valeurs et lui demander de ne pas dire de grossièretés ? Drôle de travail, en définitive.

Au moins, Selene et lui étaient d’accords sur un point, un des plus notables : Frederik était un abruti. Il ne chercha pas à argumenter plus avant, parler de cette personne lui donnait envie d’être violent. Il se redressa un peu, comme mal à l’aise. Sa main dans sa nuque le poussa à se calmer un petit peu, même si ça n’était pas spécialement concluant. Est-ce que quelqu’un avait déjà suscité autant de colère et de haine chez lui ? Il n’en était même pas persuadé. Fred décrochait donc la médaille.

Tu penses à qui ? S’enquit-il, par curiosité.

Oui, il avait rencontré bien des gens, des nouveaux évidemment, qui avaient joint le campement après tout ça. Andrew avait squatté avec lui quelques temps l’infirmerie, sa sœur était agréable à vivre. Olivia cuisinait bien, Daniella était gentille. Alexander un bout en train pour son grand âge. Il y avait une liste de gens sympathiques évidemment, il n’en doutait pas. Peut-être que son aigreur pouvait évoluer, s’en aller vers d’autres lieux. Il n’était pas encore certain de ça, ce groupe renfermait beaucoup de souvenirs et de traumatismes.

Son regard bleu s’ancra dans celui de Selene, suivant finalement un sourire taquin dont il avait le secret :

C’est sans doute parce que tu es embêtante que les gens t’apprécient. Sinon, je vois pas du tout ce que ça peut être. Était-il vraiment en train de plaisanter avec elle ? Il semblait. Ça faisait bien des semaines qu’il n’avait pas réussi à s’amuser de quoi que ce soit par gaieté de cœur. Tendant l’objet à Effy qui lui offrit sa plus belle risette en remerciement, la petite partie pour poser le chat en bois à un endroit improbablement. Vu ta manière de d’abord montrer les crocs sans dire « bonjour » quand tu rencontres quelqu’un, c’est forcément une histoire de masochisme tout ça.

Un rire lui échappa, léger, de même qu’une lueur brillante dans ses yeux clairs.

Plus sérieusement, fit-il sans se défaire de son air satisfait. J’pense que traquer ces primes, ça peut bien m’aller. Ca me permettrait d’allier l’utile à la nécessité, à savoir : vadrouiller comme il savait bien le faire et ramener des informations et des ressources au campement. Pour l’instant, cependant, Connor était trop fragile pour ça.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7741
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyMar 17 Déc - 0:22
Touchée. Elle laissa échapper un petit rire aussi, ça faisait longtemps.

- Ouai, il parait que je suis un peu trop… chaleureuse.

Elle ne s’en voulait pas le moins du monde ceci étant, ça avait toujours été pour de bonnes raisons et preuve étant que les personnes qui n’avaient rien à se reprocher se sortaient indemnes de cette épreuve : elle était en train de plaisanter avec Connor. Ce dernier redevint toutefois sérieux en ressortant cette histoire de prime. La mine de la musicienne redevint immédiatement sérieuse. Elle n’était personne pour faire des remarques au sportif sur son style de vie – d’autant qu’elle ne l’avait pas plus cherché que les autres pendant toute la durée de son absence – mais elle ne savait toujours pas quoi penser de ça.

- Ça me parait toujours un peu surréaliste ces… « primes ». Je veux dire, c’est comme au far west ? Avec des mentions « mort ouf vif » dessus ?

Sans le savoir, son ironie tombait juste. Ce n’était pourtant pas la première des choses qu’ils empruntaient aux époques passées mais… il fallait croire qu’aussi mature que ce nouveau monde l’avait forcée à devenir en un temps record, elle n’avait pas tous les mécanismes que pouvait enclencher un cerveau bien adulte. Monnayer la traque d’une personne – voire sa vie – c’était assez vicieux dans le principe.

- C’est loin tout ça ? Les primes en général je veux dire.

Maintenant qu’il avait parlé de la volonté d’Elena, Selene se sentait un peu investie de la même mission et elle soupçonnait encore son aîné de voir dans ces chasses des occasions de partir sans vraiment le dire. Chacune d’elle représenterait facilement plusieurs semaines d’absence et… c’était le genre de fonctionnement contraire à l’idée d’une intégration.

- T’es une grande personne, je cherche pas à te dissuader…
- Dissadeeer, chantonna Effy en réajustant sans cesse la position de son chat en bois.
- … je pense juste que moins on fréquente le No man’s land, mieux on se porte – et je dirais la même chose pour n’importe qui, signala-t-elle, surtout ces derniers temps. Je ne pense pas que le conseil soit super chaud pour te laisser aller et venir là-bas à ta guise…

Au moins le temps que l’affaire « psychopathes » ne soit définitivement réglé, il était bien plus sage qu’ils se concentrent sur leur fort. Ils avaient déjà beaucoup à faire !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyMar 17 Déc - 0:35
C’est pas le mot que j’aurais choisi, répliqua Connor avec un sourire creusant ses fossettes.

Chaleureuse, charmante, accueillante.
Non, clairement pas. Mais il fit l’impasse là-dessus, hochant simplement la tête lorsque Selene lui demanda presque d’expliquer mieux ce qu’étaient ces fameuses primes. L’homme eut son petit rire amusé, parce que si elle le décrivait par l’absurde, elle n’était pas du tout loin de la vérité :

Ouais, tout pareil. Il appuya ses mots d’un geste de la tête : T’as déjà vu les vieux western spaghetti ? Avec la musique, l’ambiance, et Clint Eastwood ? Lui, ça avait été une part de son enfance avec son grand-père, qui était un grand fan. Son père lui avait transmis la passion du sport, l’esprit d’équipe avec ça. Esprit qu’il avait perdu au fil du temps. Tout dépend de la prime, de sa dangerosité. Il faut enquêter, retrouver le gars, puis récupérer la prime. Une fois ça fait, bah… Tu rentres.

Ça pouvait être rentable, pour peu qu’il s’investisse suffisamment pour ça. Certes, les premiers temps, ça impliquerait passer beaucoup de temps à chercher, à vadrouiller, mais ensuite, il était persuadé que ça roulerait tout seul. Surtout s’il comptait faire équipe avec d’autres personnes – dont Riley. Avec les capacités d’une militaire, il avait l’impression qu’il pouvait réussir ce projet.

Selene sembla bien moins enthousiasme. Et il devait l’admettre, il avait un peu l’impression d’être face à la Elena d’il y a quelques mois. Ça lui fit un peu drôle de le constater, mais le sportif fit l’impasse là-dessus :

Je suis pas prêt à repartir dehors maintenant… Admit-il. Mieux valait être honnête avec soi-même, finalement, il n’avait peut-être pas tant envie de mourir que ça. Même si c’était un point encore nébuleux. J’ai plus d’endurance, je soulève plus ce que je soulevais avant. Je suis plus aussi rapide. Si je partais en chasse aujourd’hui, je crois que je me ferais juste descendre. Il baisse les yeux un instant : J’pense pas que ça soit… La solution.

Ça en était une, mais il ne savait pas pour quel problème. Il faisait son deuil de Jeff, reprenait espoir pour Roza, tentait de ne pas penser à Elena et Caroline. Tout se mélangeait encore, et tout était flou en définitive :

Je sais pas comment tu fais… Pour… Tu vois, te réhabituer à tout ça. Ces gens, ces histoires, ces drames. Il désigna l’extérieur de l’endroit où ils étaient, essayant d’être le plus clair possible : T’as l’air intégré, impliqué. Ça semblait pas naturel pour toi au début mais, t’as réussi pour être avec ta fille. Elle avait une bonne raison de se battre. J’ai du mal à trouver la force de recommencer encore une fois. C’est interminable.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7741
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyMar 17 Déc - 12:20
Elle tut son soulagement de savoir que le départ du sportif était différé. Elena serait sans doute contente d'apprendre qu’ils avaient su le garder à l’abri et il restait toujours l’espoir douloureux qu’elle finirait par revenir. Même sans l’avoir énormément connue, la pianiste sentait que la grecque faisait partie de ces figures fortes et emblématiques de la survie. Si quelqu’un devait raconter leur histoire à travers de mémoires, comme Breann avait projeté de le faire au tout début, il parlerait obligatoirement d’Elena. A côté, Selene se considérait insignifiante et intimidée.

Un petit rire sceptique lui échappa alors que Connor la décrivait comme une fille intégrée. Impliquée, certes. Habituée, peut-être. Mais la jeune femme avait toujours l’impression d’être en décalage, de ne pas appartenir au même monde que ses co-survivants. Qu’il s’agisse des anciens du ranch et de ceux qui les avaient rejoints entre temps, un fossé les séparait de ce qu’elle était. C’était pour ça qu’elle s’était sentie étouffée par le rôle de cheffe : elle n’était plus à sa place.

- Si par intégrée tu veux dire que seulement la moitié du camp me déteste… alors oui, je le suis, ironisa-t-elle avec un sourire en coin. Un soupir lui échappa ensuite, en vrai… je ne sais pas si les gens m’en veulent encore ou si c’est passé, mais je regrette rien, ses yeux bleus se posèrent pensivement sur Elizabeth, tu as raison, c’est surtout pour elle que j’ai essayé… que j’essaye de rentrer dans le moule ; mais parfois… j’ai beaucoup de mal à les comprendre.

Sur plein de sujets. Par exemple, il y avait un inexplicable delta entre la facilité – presque la fierté – avec laquelle certains parlent des morts qu’ils ont fait l’automne passé et le manque généralisé de défiance à l’égard de Milow. A croire qu’ils n’avaient aucune notion du meurtre ! Paradoxalement, Selene avait atteint la trentaine de victime avec la marina – elle n’avait jamais cessé de les compter – mais chacune d’elle pesait lourd sur sa conscience. Elle était une criminelle, elle le savait. Son souhait le plus cher, c’était qu’Effy n’ait pas à emprunter cette voie.

- Je reste plus proche de ceux qui étaient à la prison avec moi, confia-t-elle du bout des lèvres, c’est à eux que je pensais d’ailleurs, quand je te disais de te lier avec des gens. Ils sauront tous reconnaître ta valeur et je suis sûre que tu t’entendrais bien avec Duncan, la pianiste lui glissa une œillade malicieuse, je suis persuadée qu’il rêve d’un autre mâle alpha pour… je sais pas, faire un open de lancer de troncs cet hiver, plaisanta-t-elle avec toute la légèreté adolescente dont elle était encore capable.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Connor G. Shepard
Administratrice
Chasseur de primes
Connor G. Shepard
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: batte de base-ball en acier, couteau militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/09/2014
Messages : 2276
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyMar 17 Déc - 13:08
Seulement la moitié ? Répéta-t-elle avec une mine étonnée. C’est une performance, ça pour toi, non ? Comment as-tu réussi à en convaincre certain que tu n’étais pas aussi casse-coui… pieds, se rattrapa-t-il vite, que tu ne l’es en réalité ?

Effy lui lança un regard surpris, comme si elle avait râté quelque chose l’espace d’une seconde. Mais celle d’après, la petite fille retourna alors à ses occupations, et lui relâcha enfin la pression qu’il venait de se mettre.

Tu as de la chance de toujours les avoir. Confirma l’homme avec un sourire. Maintenant qu’il y songeait, des gens avec qui il avait démarré il n’en connaissait plus énormément : De ceux qui étaient là, initialement au chalet… Il n’y a plus que Ludwig et ma sœur désormais. Tu imagines ? Fit-il, lui-même surpris de ce constat. Ceux du Ranch, je n’en connais plus la moitié…

Il était parti en vadrouille entre temps, et l’effusion lors du départ n’avait pas aidé à les garder dans son cœur ou à se lier avec. Heureusement, les principaux avaient disparu depuis son retour, lâchement ou non, il pouvait mettre ça de côté. Il restait cependant Fred, comme le point noir qui le contrariait plus que les autres.

Sans Caroline et Elena, j’ai des raisons de me sentir bien seul. Au bout, c’était comme si sa rupture avec Elena n’était pas vraiment consommée. Il s’en rendait compte en parlant d’elle, de se dire que cette discussion avait sonné le glas de leur relation, sans pour autant qu’ils passent au concret. Ce fut comme une suite logique, une conclusion qui n’avait pas encore de point. Sa disparition laissa ça en suspens. Duncan, ouais. Fit-il soudainement en hochant la tête : J’ai déjà sympathisé avec lui.

L’homme lui était agréable même. Des discussions sans prises de tête, sans trop de sérieux. Et il avait constaté les regards épris qu’il avait vers Shawna d’ailleurs. Pinçant les lèvres, le souvenir de Sarah lui revint en mémoire brièvement mais il fit l’impasse dessus ensuite, préférant ne pas s’emburmer alors que ça repartait sur la bonne voie. Un rire lui échappa :

Oh donc tu me considères comme un mâle alpha ? C’est parce que j’ai de gros muscles ou parce que je suis beau gosse ? Demanda-t-il avec tout le culot qu’il avait encore en stock : Si on se met à lancer des troncs, on t’invitera pour que tu en profites aussi, je sens que ça te fascine. Un autre rire cette fois : Romy et Leila s’intègrent bien, pas vrai ? Elles ont l’air… A leur place maintenant.


Tonight I'll dust myself off. Tonight I'll suck my gut in. I'll face the night and I'll pretend I got something to believe in
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7741
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 EmptyMer 18 Déc - 23:14
Elle avait imperceptiblement hoché la tête. Elle comprenait ce que c’était oui, de savoir que de tous ceux qui avaient commencé l’aventure avec soi, il n’en restait plus ou très peu. L’équipe de la prison était miraculeusement préservée en comparaison du ranch – ou de l’époque qui l’avait précédée – mais pour Selene, ça n’avait pas commencé à Gig Harbor. Ça avait commencé dans la campagne profonde, vers Sequim, avec Breann, Harold et Bobby. L’âme de ce groupe de survivant qu’elle avait pris sur ses toutes fragiles épaules de 20 ans étaient née à ce moment-là. Et tous ces membres d’origines n’étaient plus. Elle pouvait comprendre Connor, peut-être plus qu’il ne le pensait ; et sans doute qu’il pouvait la comprendre plus qu’elle ne l’imaginait. Songeuse, la pianiste l’écouta jusqu’à ce que sa plaisanterie lui fasse relever les yeux bleus, un sourire de connivence sur son visage.

- C’est bien une remarque de mâle alpha ça, esquiva-t-elle habilement la question, et je ne vois pas comment ce dois prendre cette remarque sur les troncs… est-ce une métaphore phallique ?

Elle ne put s’empêcher de jeter un œil à sa fille qui, fort heureusement, ne comprenait pas le sens de sa phrase et trouvait son jeu actuel bien plus amusant que de répéter un tel mot. Le sportif embraya de toute façon sur un autre sujet qui força la jeune femme à redevenir sérieuse.

- Ouai… je m’étais trompée sur elle, reconnut Selene, elles aident beaucoup et… Romy nous a sauvé la mise à la marina, avec Raina, Ludwig et Olivia, impossible de nier que le plan des quatre larrons leur avait permis de prendre l’avantage sur une bataille qui semblait perdue, bientôt, ils n’auront plus besoin de nous, glissa-t-elle seulement à moitié comme une plaisanterie.

Les gens comme eux, ceux qui se battaient, ceux qui n’avaient pas peur de se salir les mains, ceux dont l’âme et le corps étaient abîmés de cicatrices. Viendrait forcément le jour où ils ne seront plus nécessaires, car le monde n’aura plus besoin de leur violence. La musicienne en était persuadée. La suite sera construite par des esprits plus doux, moins mutilés. Avec un peu de chance, on se souviendrait d’eux mais au pire, ce n’était pas si grave qu’ils soient oubliés. Qu’ils disparaissent avec les derniers rôdeurs.

- Pffff, souffla-t-elle dans un sourire, pardon, je me mets à parler comme une vieille dame, et elle n’avait même pas 25 ans !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Little miss sunshine   Little miss sunshine - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Little miss sunshine -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: