The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
Réduction de 43% sur l’appareil photo ...
Voir le deal
539 €

Partagez
- Like a taste of adventure -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 173
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyDim 5 Jan 2020 - 10:25

Elle avait l’air secouée, la sale gosse. Au moins, c’était déjà une bonne chose de faite. Mais elle n’en, démordait pas. Comment c’était possible d’avoir un caractère pareil ? C’est peut-être le fait d’être vieux, ou d’être père, mais même en s’imaginait à son âge à elle, il ne se voyait pas aussi atroce.
Il l’aurait bien laissé partir au loin, en tirant en l’air pour lui faire peur. Une bonne leçon. Mais c’était dangereux, et quoi qu’il dise, on lui en voudrait un peu, si quelqu’un venait à apprendre qu’il l’avait laissée partir seule.
Cependant, personne ne tiendrait rigueur de quelques claques bien senties. Et c’était déjà pas mal. Parce que ça lui avait fait beaucoup de bien. C’était méchant et gratuit, mais il se contrôlait toujours pour le pas envoyer les autres se faire foutre. Alors au moindre instant de liberté, si on le poussait…

Il préféra la laisser à Junior, car il avait peur de craquer trop vite, et de ne pas donner une gifle, mais un poing fermé. Et elle ne s’en relèverai peut-être pas. Ce qui serait plus qu’embêtant.
Mais il n’aurait pas dû.
Elle avait réussi à se débattre et à pousser Junior, qui la regarda médusé s’enfuir au loin.

- Mais quelle….

Il ne finit pas sa phrase. Pas par politesse, mais parce qu’il ne trouvait pas le bon mot adapté. Enfin il en avait trop en tête.

- J’ai presque envie de la laisser tomber cette connasse.

Il avait un mot au moins maintenant. Il s’élança cependant à sa poursuite, suivi de près par son fils. Ils courraient, mais sans trop savoir où. Ce qui était sûr, c’est que si il l’attrapait lui même, elle allait le regretter.
Il s’arrêta un instant. Écoutant la forêt. Il était sûr le point d’abandonner, la laissant à son propre sort. Tant pis pour elle, elle n’avait pas à être là. Elle ne manquerait probablement à personne.
Mais un hurlement retenti. Elle avait des difficultés. Il sourit, un peu narquois, et se remit à courir dans la direction du cri. Au moins, elle avait eu sa dose de peur.

Il arriva vite à sa hauteur, la retrouvant par terre, juste devant un rôdeur, lui aussi au sol, essayant de la mordre. Il sortit son couteau à lui, de chasse, bien plus efficace que la petite lame du couteau de Zelda, et le planta dans le crâne du monstre, qui s’immobilisa, après un craquement sinistre, un peu humide, encore plein de sang.

William lança à Zelda un regard noir. Peut-être qu’il allait la ligoter au pare-choc après tout.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 4051
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyMer 8 Jan 2020 - 7:45
Elle a de la peine à détacher son regard de ce visage. Ou, plutôt, de ce qui fut autrefois un visage qu'elle imagine souriant et qui, à présent, n'est plus qu'un amas de chair putréfiée. Elle est bien consciente de la présence de William et de son fils à ses côtés. Elle se souvient tout autant des circonstances dans lesquelles elle les a quittés, quelques infimes minutes plus tôt. Mais elle ne parvient plus y à accorder la moindre importance. La plupart de ses pensées, tout comme ses deux opales bleutées, restent obstinément ancrées sur le cadavre. Elle avait oublié... Oui, elle avait oublié que la mort pouvait sembler si réelle, si tangible, en présence d'un rôdeur. Les souvenirs remontent en même temps que des sentiments enfuis. La terreur. La désespoir. L'incompréhension. L'adolescente ne parvient pas à maîtriser les tremblements qui continuent de parcourir son corps. En fait, elle n'essaie même pas. Elle se contente d'observer, absente, les yeux vitreux qui continuent de l'observer. Est-ce que cet homme avait une femme ? Est-ce que, quelque part, des enfants attendent toujours avec espoir son retour ?

L'australienne finit par émerger de ses diverses réflexions. Un brin honteuse, elle écrase d'un revers de sa manche les larmes qui maculent ses joues juvéniles. Elle vient de confirmer à ses deux aînés qu'elle est incapable de joindre le geste à la parole. Elle se vantait, prétendait être venue pour tuer un rôdeur. Et au final, elle a surtout failli mourir. Le constat d'échec est trop évident pour être ignoré. C'est peut-être pour cette raison que la gêne l'empêchent de relever le regard à la recherche des yeux du pasteur. « Je gérais ! » prétend-t-elle avec une hardiesse déplacée. Elle ne trompe personne. Et surtout pas elle-même... « J'avais pas b'soin d'votre aide... » Son obstination frôle le ridicule et... elle le sait. Mais il est impensable, pour elle, de reconnaître que William avait raison. Pas après son comportement. Pas après qu'il lui ait retourné une gifle. Sa fierté d'adolescente l'empêche de tomber dans le piège du réalisme. La fugueuse se relève et nettoie négligemment ses fesses tâchées de terre. « C'est malin ! Maintenant j'vais d'voir en trouver un autre ! » maugrée-t-elle tout en faisant de son mieux pour purger sa chevelure des feuilles et autres petites brindilles qui s'y sont agrippées. Elle retrouve peu à peu de sa contenance. Et alors qu'elle devrait se faire toute petite et, pourquoi pas, remercier ses sauveurs pour leur intervention, elle opte pour la défiance et le comportement qui va avec...

Mais en fin de compte elle espère surtout que les deux mâles l'embarqueront de force. Elle ne perdra pas vraiment la face, comme ça. Et puis elle retrouvera bien vite la sécurité de Fort Ward. Oui, elle sera sûrement punie si le pasteur et son fiston venaient à tout raconter à un responsable. Elle pressent d'ailleurs qu'ils le feront. Zelda hausse les épaules s'en même s'en rendre compte, comme pour venir ponctuer ses pensées au sujet de la situation. Elle ne pourrait pas crier au scandale si ses accompagnateurs forcés vendaient la mèche. Il faut dire qu'elle n'a pas été très agréable avec eux en plus de s'être glissée à leur insu à l'arrière de leur véhicule. Un soupir franchit le seuil de ses lèvres. « J'peux avoir mon couteau, maint'nant ? » insiste-t-elle d'une voix douce ou, plutôt, radoucie. Elle tend sa main, paume vers le ciel gris de l'hiver, en espérant que l'autre y déposera son arme. « C'est... J'y tiens beaucoup ! C'est un souvenir ! » explique-t-elle sobrement. Peut-être que cet étrange homme de Dieu sera plus enclin à lui restituer le canif en sachant qu'elle lui accorde une valeur sentimentale ? « S'il-vous-plaît ? » souffle-t-elle. Un peu de politesse n'a jamais tué personne. En fait, ça facilite souvent les contacts entre les êtres humains. Et même si elle s'adresse à un pasteur et donc à une personne qui aime prier le vent, il reste un membre à part entière de l'humanité, lui aussi. Non ? « Désolée pour avant... » murmure-t-elle enfin à l'attention du plus jeune. C'est peut-être le point faible du duo ? Et si son salut passait par lui ? Dans tous les cas, elle ne souhaitait pas réellement le bousculer. Tout ceci, c'est de la faute de son fanatique de père !


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 173
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyJeu 9 Jan 2020 - 15:51

Il était arrivé à temps. Sans quoi, cette peste aurait fini en morceaux de chairs coincés entre les dents grises d’un cadavre. Était-ce réellement une perte ? La question se posait. Si ces créatures pouvaient ressentir la faim, elle aurait au moins servie à en rassasier une. Mais il en doutait.

Alors il avait sauté sur le monstre, couteau en avant, sans vraiment trop savoir pourquoi. Et ça avait suffit. Un coup derrière la tête, le crâne s’était ouvert tout seul, laissant échapper un dernier râle.
Et elle avait le culot de dire « J’ai pas besoin de votre aide ». William s’abstint de tout commentaires. Il risquait de l’envoyer voler, et son costume de pasteur n’allait pas l’aider. Et puis à quoi bon sauver une gamine si c’est pour la tuer derrière. Il avait changé, et il allait le prouver. Enfin, il allait rester un peu plus calme. Susan allait pouvoir être fière. Si tant elle le regardait.

- Ouais c’est ça. T’étais en train de te la couler douce sur un fauteuil quand on est arrivés. Allez, rends toi service et tais toi.

Junior avait l’air fatigué, lui aussi. Il avait réussi à élever un enfant, aussi peu compétant en la matière soit-il, et malgré quelques disputes, il était responsable, et intelligent. Il ne tenait probablement pas de son père. Il lui fit signe, pour qu’il lui attache les mains à nouveau, cette fois-ci avec l’enfant sous les yeux. Pas deux fois le même manège.

Elle s’était calmée d’un coup. Elle avait quelque chose à demander, et elle n’était plus en position de marchander. Elle avait beau être atroce, elle n’était pas complètement stupide. Mais c’était trop tard, il fallait bien qu’elle paye un peu plus encore. Elle essaya d’amadouer Junior, qui lança un regard interrogateur à son père. Elle n’allait pas y couper, même s’il jugeait que ce n’était pas spécialement la meilleure de marches à suivre. C’était William l’adulte, pas Junior. Point.

- Attache là. On verra plus tard si elle mérite qu’on accepte ses excuses.

Une fois chose faite, il saisi la prisonnière par l’épaule, et la poussa en avant, direction la camionnette. Elle n’était pas blanche, fort heureusement. Et puis c’était un pick-up.
En marchant, il réfléchissait. Allait-il la livrer à June, pour sa satisfaction personnelle ? Mais il n’avait pas de points à marquer auprès d’elle. Ils avaient établi un status-quo, il était tranquille. Alors elle lui servirait à quelque chose. Peut-être.

Il plongea sa main dans sa veste, pour en ressortir le petit couteau rouge. Il s’amusa à l’ouvrir complètement, laissant apparaître tous les ustensiles.

- Tu sais, je réfléchissais. Il manque un truc à ton couteau. C’est balais. Mon église est poussiéreuse, et j’aurais bien besoin d’un couteau suisse comme ça pour la nettoyer. Enfin, je dis ça, je dis rien.

C’était bête et méchant, mais ça soulageait. À en voir la mine déconfite de la gamine, ça avait fait son effet.

- Après c’est à toi de voir. T’es pas obligée d’accepter.

Il lui sourit, en repliant calmement le couteau, et en le rangeant dans sa veste. Si elle voulait le revoir un jour, elle allait devoir ajouter un balais à ces lames.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 4051
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyVen 10 Jan 2020 - 12:26
La voici attachée. Et solidement, qui plus est... Elle a beau essayer de dégager ses poignets de ses liens, elle n'y parvient pas. Ce n'est que lorsque la morsure de la corde sa peau malmenée devient trop violente qu'elle se résout à accepter sa triste situation. Et, pour changer, c'est dans un silence parfait qu'elle fait la trajet retour jusqu'au véhicule. Au moins elle n'aura pas à rentrer à pied. Voilà qui lui redonne un peu de baume au coeur malgré le fait qu'elle soit parfaitement consciente que sa situation reste critique. Oui, bien sûr, elle pourrait tenter de s'échapper à nouveau. Mais pour aller où ? Les poings liés, elle n'a aucune chance... Alors le mieux reste tout simplement de faire bonne figure, de sauver ce qui peut encore l'être et de se reposer sur l'espoir qu'un pasteur saura finalement faire preuve d'un peu de miséricorde. Ou de bon sens. Mais elle en doute. Un homme qui continue de croire en Dieu lorsque le monde se transforme en enfer ne correspond pas exactement à l'idée qu'elle se fait d'une personne saine d'esprit...

Arrivés à destination, William extirpe son couteau de sa poche et déplie les différentes lames et accessoires de sa panoplie. Elle se renfrogne aussitôt et lui décoche un regard noir. Elle fait de son mieux pour rester mesurée et ne pas cracher les mots qui exprimeraient plus clairement son opinion sur le sujet. Cela ne l'avancerait pas à grand chose mais ça aurait au moins le mérite de soulager quelque peu sa colère. L'homme lui annonce qu'il manque quelque chose à son couteau. Un... balais. L'adolescente arque l'un de ses sourcils, dubitative. Et la suite des explications viennent confirmer ce qu'elle redoutait : il tente de l'exploiter ! « C'est quoi exact'ment, votre excuse, hein ? Pour pas n'ttoyer votre église, j'veux dire ! » lui demande-t-elle, partagée entre l'amusement et l'irritation. « Ils vous apprennent pas la propreté, au Vatican ? » Si c'est un balais qui lui manque, qu'il se rassure : elle pourrait sans problème lui en trouver un. Mais elle sait très bien où il veut en venir et si c'est plutôt agréable de se moquer de lui, il n'en reste pas moins que l'issue de cette drôle de conversation est déjà écrite... « Vous savez... L'monde a un peu évolué d'puis qu'votre Bible a été écrite ! Les femmes ont des droits, maint'nant ! Si si, j'vous assure ! » glisse-t-elle en lui décochant un sourire carnassier. « Bienv'nue au vingt-et-unième siècle, Votre Sainteté ! » Ce n'est pas parce que ses protestations ne trouveront aucun écho qu'elle doit se priver de les partager. Et puis, sans en être certaine, elle croit avoir perçu l'esquisse d'un sourire sur les lèvres de Junior. A-t-elle rêvé ?

Mais toute bonne chose à une fin, dit-on. Et sa rébellion est arrivée à son terme. Il est désormais temps de discuter des termes de sa reddition pour la rendre peut-être plus acceptable. La jeune australienne pousse un soupir de résignation. Bon, ce n'est pas exactement comme si elle avait le choix non plus.... « Une fois ! » indique-t-elle en levant ses mains liées et l'un de ses doigts. « Une seule fois par s'maine ! Et certainement pas l'matin ! Oh, et si vous aviez dans l'idée d'me faire laver vos sous-vêtements ou vos... vos robes, là, vous oubliez ! J'balaie, j'fais la poussière et c'est tout ! » Il ne lui semble pas que ses conditions sont exagérées si l'on considère qu'il entend l'exploiter gratuitement. Elle devrait peut-être lui rappeler, tant qu'à faire, que l'esclavage est aussi sensé être de l'histoire ancienne ? « Et bien sûr vous n'direz pas un mot à qui qu'ce soit au sujet d'ma p'tite escapade - surtout à June ! - et vous vous débrouillez pour qu'à notre r'tour au camp, personne n'remarque qu'je suis à bord du véhicule ! » S'il peut accepter ses termes alors elle veut bien faire un pas dans sa direction. Les concessions sont un peu l'âme de la diplomatie, pas vrai ? « Oh ! Et vous vous excusez pour la gifle qu'vous m'avez foutue ! » Elle désigne le ciel qui les surplombe de son regard et décoche un sourire en coin à son interlocuteur. « Oubliez pas qu'votre patron, il aime pas trop trop la violence... » argumente-t-elle. William n'a tout de même pas envie de finir en enfer, si ?


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
William Paterson
Modérateur
William Paterson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 15/11/2018
Messages : 173
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyLun 13 Jan 2020 - 14:03

Une bonne chose de faite. La gamine était ligotée, elle ne pouvait plus s’enfuir, et ils rentraient tous au camp. La fin des emmerdes. Si il avait su. Enfin, au moins, il avait pu se lâcher un peu plus que si il avait été au camp. Et c’était pas plus mal. Au grand malheur de la petite, de sa joue, mais au moins, lui, ça allait.

Il l’avait poussée jusqu’à la voiture. Elle n’avait pas dit grand chose, remuant probablement des choses dans sa tête, pour se tirer d’affaire. Mais ça ne marcherait pas. Il était certain.
Et puis il avait joué un peu avec ses nerfs, en lui « proposant » de nettoyer l’église. Il y trouvait son intérêt lui aussi. Et bien entendu, elle essaya de marchander.

- Hum, oui une fois par semaine ça me paraît pas mal du tout. Mais par contre, ne me donne pas des idées. Je n’avais pas pensé à te faire faire la lessive. Les coussins auraient besoin d’un coup de savon, mais je n’ai malheureusement pas le temps… Alala, je suis occupé.

Elle voulait poser ses conditions maintenant. Il n’avait aucun avantage à la dénoncer à June. Il pourrait la tenir un peu par la peur, et ce n’était pas plus mal. Une belle carotte en somme. Alors il allait la laisser croire qu’il se retenait de la dénoncer. Si elle avait peur de lui, elle ne poserait pas de question.

- Oui, ça on verra. Si tu travailles bien, on aura tous les deux un accord. Tant que tu respectes le tien, je respecterai le mien. Je suis un homme de bonne foi après tout.

C’était faux. Complètement faux. Et il savait très bien qu’elle ne le croirait pas une seule seconde. Mais jouer cette carte aurait le don de l’énerver, mais elle ne pourrait rien faire. Et c’était peut-être ça le but final: la rendre impuissante. Et une fois impuissante, elle ne devrait plus poser de problème.
Mais pour qu’il s’excuse, elle pouvait se brosser. Il ne s’était excusé que deux fois dans sa vie, et c’était avec Susan. Pour avoir été un connard, pour avoir un caractère comme ça, pour partir en claquant la porte lorsqu’ils se disputaient. Mais il s’excusait parce qu’il l’aimait, et qu’il avait beaucoup à perdre. Ce n’était pas une gamine qui lui manquait de respect qui allait mériter ça. Surtout pour une gifle.
Alors il eut un petit rictus, qui le fit souffler du nez.

- Allez monte dans la voiture. Et arrête de dire des conneries. Dieu aime la violence. Il adore ça. Nous les humains, on a besoin de surpasser ça, pour devenir meilleurs

Surtout pour souffrir pour rien, ou se faire chier. C’était surtout une excuse de merde.


There is no such things as good guys. There's just guys

credit: Solosand
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 4051
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 EmptyMar 14 Jan 2020 - 9:04
Et voilà qu'elle est à nouveau imprégnée de cette impression tenace, désagréable, de se trouver face à un homme qui exploitera chacune de ses protestations à son avantage. Sa tentative de négociation échoue et William semble maintenant bien décidé à ajouter la lessive à sa liste punitive. Zelda arque l'un de ses sourcils et croise les bras. Non, là, il peut aller se brosser ! Il est hors de question qu'elle lave ses caleçons, ses chaussettes et toutes ces choses qui traînent trop près des parties étranges du corps humain. Que ce soit l'apocalypse ou pas, il continue d'y avoir certaines limites que la fierté ne saurait tolérer. Quant aux coussins qu'il évoque... De quoi parle-t-il ? « Y'a des coussins dans les églises ?! » s'étonne-t-elle, usant d'un ton qui mêle suspicion et curiosité. Non, elle n'est pas entrée dans beaucoup de lieux de culte. Ses parents n'étaient pas croyants et elle, naturellement, leur a emboîté le pas sur la voie de l'athéisme. Ils appréciaient, tout comme elle, l'architecture des monuments élevés à la gloire de Dieu mais pas les idées qui s'y propageaient. « C'pour les vieux, c'est ça ? » Sa curiosité reste toujours aussi réelle. Les églises sont surtout remplies de personnes qui s'approchent de la mort, non ? Comme si la peur de s'éteindre allait de pair avec la nécessité de croire à une autre existence, un second renouveau...

Par contre elle a bien saisi l'ironie du bonhomme et elle ne croit pas un seul instant qu'il soit si occupé que cela. Outre les fêtes du dimanche, il n'a pas grand chose à faire ! Oui, d'accord, il faut enterrer les gens et tremper les bébés dans l'eau. Mais ça ne prend pas non plus des plombes ! Il ne lui fera pas croire qu'un homme en col noir est submergée par le devoir ou le travail. Elle choisit pourtant de ne pas relever puisqu'un accord est en train de prendre forme et que, dans le fond, elle l'estime plutôt à son avantage. Que représente un peu de ménage face à l'assurance de ne pas être grillée auprès de June ou Clayton ? Oui, elle s'en sort bien. Suffisamment bien, en tout cas, pour fermer les yeux sur les facéties de son aîné. « J'sais pas si on peut dire qu'vous êtes d'bonne foi mais... Ouais, vous êtes sûrement pas aussi cinglé qu'on pourrait l'penser ! » Oui, c'est bel et bien une forme de compliment. Puisqu'ils sont maintenant liés par un pacte, les choses sont probablement appelées à se décanter entre eux. « Alors on a un accord, j'crois bien ! » claironne-t-elle. « Et aussi un témoin ! Deux, même ! » Junior et le supposé barbu qui espionne l'humanité depuis le confort de sa demeure éthérée. Elle veut encore croire qu'un homme de dieu respectera un engagement pris devant son fils et son maître.

Dès lors l'enfant décide d'opter pour la carte de l'obéissance et se hisse à l'arrière du véhicule pour retrouver le couvert des bâches. William lui dépeint alors un dieu dont elle n'avait pas entendu parler. Un dieu qui adore la violence. Les hommes, quant à eux, sont sensés surpasser tout ceci pour devenir meilleurs. L'adolescente masse sa joue encore endolorie et décoche à son aîné un regard empli de scepticisme. « Ben ... Si vous v'lez mon avis, j'crois qu'vous avez encore un peu d'travail à faire avant d'surpasser tout ça ! » Un peu beaucoup, même. L'homme n'est pas exactement un exemple de retenue... Mais la gamine ne cherche plus vraiment à l'offenser et sa remarque tient plus de l'humour que d'un simple constat amer. N'empêche... Une divinité qui aime la violence ? « Votre dieu, là... Vous êtes sûr qu'c'est pas Satan, en fait ? » D'une certaine façon, elle a hâte de se rendre dans l'église de William pour vérifier que la traditionnelle croix qui hante les lieux n'a pas été retournée. La gamine échange un regard amusé avec Junior puis les portes de l'habitacle claquent et l'isolent à l'arrière du véhicule. Ce dernier démarre presque aussitôt. Il est temps de rentrer et de retrouver la sécurité du camp. Zelda souffle par le nez. Ce n'est pas aujourd'hui qu'elle tuera son premier rôdeur. Elle se rend alors compte qu'elle a complètement oublié de réclamer son bien. « Hey ! MON COUTEAU !! » exige-t-elle en tapant contre la vitre arrière du pick-up. Il ne croyait quand même pas s'en tirer à si bon compte, ce drôle de missionnaire ?!


Can you remember who you were, before the world told you who you should be ?

Awards 2020:
 

May Zelda be with you !:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Like a taste of adventure    Like a taste of adventure  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Like a taste of adventure -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: