The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- In the heat of the morning -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, automatique, poignard.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3310
Age IRL : 27
MessageSujet: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptyLun 2 Déc 2019 - 9:21
Le matin même, Kendale, Kaycee et Jimmy s’étaient rendus du côté du No Man’s Land pour effectuer une grosse livraison. Emerson, elle, s’était contentée de garder la chambre. Si elle avait récupéré de son énergie et de sa force, les nuits courtes avec Sean n’aidaient pas à se remettre totalement. Son fils demandait beaucoup de son temps, et elle veillait comme elle pouvait dessus pour s’assurer qu’il grandisse bien. Son premier mois quasiment passé, il l’occupait suffisamment pour qu’elle ait été obligé de mettre entre parenthèses son rôle de leader, le laissant à son mari et à sa fille, sans aucun doute plus doués qu’elle pour l’occasion.

Rattrapant son bébé, elle l’emmitoufla dans un long plaid, venant serrer une écharpe autour d’elle pour le maintenir. L’enfant geignit un petit peu avant qu’elle ne pose une main rassurante dans son dos. Suite à quoi, elle enfila à son tour un long manteau avant de gagner l’extérieur. De la poche de ce manteau, elle attrapa un bonnet qu’elle plaça sur la tête encore nue de son petit. Elle gagna le toit, montant lentement mais sûrement les marches jusqu’à celui-ci, où elle était sûre de pouvoir trouver le couple Keynes.

Je ne vous dérange pas ? Demanda-t-elle dans la foulée.

Hayden veillait à ce que ses ruches prennent bien la tournure qu’il fallait. Avec l’hiver plus qu’approchant depuis le temps, elles avaient besoin d’eau sucrée pour pouvoir hiberner en paix sans risquer de mourir. Et comme elles n’avaient pas produit encore suffisamment de miel pour qu’ils puissent en récolter à leurs tours sans risquer de les tuer, c’était une vigilance de tous les instants de s’assurer qu’elles ne manquaient de rien.

Sean émit un petit bruit, tentant de sortir l’une de ses mains de son écharpe, avant qu’Emy ne l’attrape doucement pour la maintenir au chaud.

Les autres sont déjà partis depuis un moment, ils devraient pouvoir rentrer dans la soirée, fit la blonde, davantage pour la conversation que pour vraiment transmettre une information. Khloe, de son côté, commençait tout juste à réhabiliter une volière pour commencer un élevage en conséquence. Les pigeons qu’ils visaient virevoltés déjà près du toit, se posant au bord, sans s’aventurer plus rien. On va devoir se procurer des graines pour les attirer à l’intérieur, soupira-t-elle en se posant sur une chaise pliante, pas loin d’un braséro encore actif.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Khloé Keynes
Overlook Hotel
Khloé Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/08/2019
Messages : 77
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptyVen 6 Déc 2019 - 8:57
C'était le matin ; j'étais sur les toits avec mon mari ; on s'occupait de nos bestioles ; lui des ruches et moi d'une volière que je réhabilitais . Elle était très bien pour les pigeons et largement suffisante pour en faire un élevage . On était ravie. Je mettais donc en place le petit nid de notre future repas. Certain de notre groupe partaient pour un ravitaillement ; je leur fit un petit signe de main et continua mon travail . - On va être bien ici . dis je avec un beau sourire en regardant mon mari .

Il s'occupait fort bien des ruches et s'était important ; non seulement elles aideraient aux futures cultures mais également en faisant leur miel ; le miel était cicatrisant et soignait également plusieurs maladies ce serait un allier considérable et puis .. c'était vachement bon ; il ne fallait pas l'oublier. Je continuer ma petite préparation du nid quand je vis monter Emerson qui demanda si elle ne nous dérangeait pas - Pas du tout j'avais un sourire sincère.

Je lâchais un instant ma petite besogne pour aller auprès de mon amie . Me mettant à sa hauteur en faisant un coucou au petit nourrisson -coucou toi .. il est tellement mignon c'était toujours un peu nostalgique de voir un bébé mais sincèrement je n'en voulais pas .. les couches ; les pleurs et le risque aujourd'hui non merci et puis ..; j'avais déjà deux filles c'était suffisant en mon sens . Malheureusement on ne pouvait jamais savoir ce qui allait se passer surtout aujourd'hui sans contraceptif ni possibilité d'avortement. Néanmoins Emerson semblait aux anges et j'en était très heureuse pour elle .

Je sentait bien qu'elle s'inquiétait après tout son mari et sa fille était partie ; je ne pouvais que imaginais la peur qu'elle devait ressentir. - Je suis sur que tout vas bien se passer . lui dis je doucement jusqu'à ce qu'elle parle des pigeons je regardais alors les premiers curieux en me redressant ; main sur les hanches . - Oui je pense qu'on pourrait peut être en trouver dans les vieilles animaleries qu'en penses tu ? Il y aurais surement d'autres trouvailles peut être du grillage ou même quelques plantes . Il faudrait organiser une petite expédition .. Tu en penses quoi chéri ? demandais je en me tournant vers Hayden .

Tout cela serait bien sur plus simple à la campagne mais ce n'était pas le cas ; nous étions néanmoins vraiment bien dans cet endroit on ne pouvait pas le nier . Et puis vivre dans une chambre de luxe c'était des nuits fortement agréables . Jamais nous n'aurions pus vivre ça avant l'apocalypse !


Telle la louve je protégerais ma famille jusqu'à mon dernier souffle. Rien d'autre ne compte pour moi en ce monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 376
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptySam 7 Déc 2019 - 17:19
Contrairement à leurs camarades qui étaient partis au No Man’s Land, Khloe et Hayden étaient restés aux côtés d’Emerson et de leurs amis. Concernant l’apiculteur, il faut dire qu’il avait du « pain sur la planche » à s’occuper de ses abeilles et de ses ruches. La priorité étant naturellement qu’elles ne meurent pas durant la période hivernale, le barbu s’empressa donc de demander à leur experte en horticulture, Hannah, de lui préparer des huiles essentielles de plantes distillées qui lui serviraient ensuite à traiter les ruches contre la Varroa, une espèce d'acariens parasites de l'abeille adulte, des larves mais aussi des nymphes.

Il fallait ensuite que l’homme veille à ce que les ruches soient hermétiquement bien fermées afin qu'elles protègent les abeilles contre les intempéries et les courants d’air. La troisième étape était ensuite de surélever les ruches d’une quarantaine de centimètres du sol afin que l’excès d’humidité ne s’accumule pas en dessous de celles-ci et ne les fasse pourrir. Et puis, il fallait également les incliner légèrement pour éviter que la collecte des eaux de condensation ne s'accumule à l’intérieur et n'y fasse de la moisissure qui pourrait faire mourir les abeilles si elle commençait à s'y développer. Tout en n'oubliant pas de boucher le trou d'envol des abeilles afin d’empêcher certains visiteurs indésirables comme les souris et les mésanges de s'y installer pour l’hiver. Quant aux piverts qui pourraient déranger la colonie en cognant sur les ruches il fallait aussi songer à les éloigner.

Lorsqu’Emerson interpella Khloe et Hayden, l’homme était donc au travail. Et c'est agenouillé à contrôler et à isoler les ruches qu'il accueilla la blonde. Souriant celui-ci lui déclara alors : - « Non tu ne nous déranges absolument pas, bien au contraire » Le barbu était en effet ravi que celle qui les avaient recueillie à bras ouverts avec les siens vienne passer un peu de temps avec eux. Désirant échanger quelques mots avec la femme médecin Hayden déposa alors ses outils au sol avant d’attraper un chiffon et de s’essuyer les mains. Contemplant le nouveau-né tout en se relevant l’homme hocha ensuite positivement la tête lorsque la blonde leur annonça que leurs camarades reviendraient dans la soirée. Et puisqu’il était curieux de savoir comment leur leader se sentait depuis la naissance de son fils il lui demanda : - « Et toi, comment vas-tu ? Pas trop fatiguée ? » Il se souvenait parfaitement des nombreuses nuits blanches qu’il avait dû passer lorsque ses filles étaient nées. Et aussi de la fatigue de sa femme.

Spontanément le barbu déclara alors :- « Krystal était vraiment insupportable lorsqu’elle est née, contrairement à Eve » L’homme jeta alors un bref coup d’œil vers sa femme en reprenant : - « Tu te souviens ? » Il était persuadé qu’elle ne pouvait pas l’oublier. - « C’est qu’elle nous a tenue éveillés un bon nombre de nuits cette petite chipie ! » Déclara-t-il ensuite avant de rigoler. - « En tout cas si jamais tu as besoin d’aide n’hésites pas à nous demander, on sait ce que c’est » Quant à la question de de sa femme le barbu répondit : - « Tout à fait » A ce propos il faudrait qu'il parle à Emerson d'un sujet qui n'arrêtait pas de le tracasser concernant ses ruches. Mais il verrait un peu plus tard dans la conversation. Enfilant ses gants le barbu interrogea alors Emerson : - « Tu penses que c’est une bonne idée, cette histoire de troc ? Enfin, je veux dire tu penses que ceux du No Man’s Land et des autres groupes joueront le jeu ? »



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, automatique, poignard.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3310
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptyJeu 12 Déc 2019 - 7:00
Ca va mieux, assura-t-elle au couple avec un sourire. Elle était toujours fatiguée évidemment mais elle commençait à retrouver la forme grâce aux bons soins de son mari. Il l’obligeait à bouger, à marcher. Lui offrait même des massages du dos et des épaules pour la soulager de ses douleurs. Et étrangement, Sean était un bébé plutôt calme. S’il s’agita brièvement, elle le rassura pour le pousser à rester serein : Je suis sûre qu’il sera content de pouvoir profiter de son grand oncle et de sa tante, confia-t-elle avec humour : Mais tant qu’il ne fait pas ses nuits, je préfère ne pas trop vous l’imposer.

Car oui, désormais qu’ils faisaient partis du groupe, elle leur avait clairement annoncé qu’ils faisaient aussi partis d’une famille. Certes, très atypique mais tout de même ! Les filles du couple deviendraient forcément les cousines de son fils, tout comme les petites O’Connell l’étaient déjà. Cette communauté comptait trop à ses yeux pour laisser quiconque sur le bord de la route :

Comment ça se passait, avec Frances ? Demanda-t-elle à Hayden, qu’elle trouva plus mesuré que les autres à ce sujet. Comme s’il ne connaissait pas très bien le No Man’s Land, et tout ce que ça impliquait. Je n’étais pas au courant de ses affaires, je pensais qu’elle prendrait part au troc justement parce qu’avec les cultures, ça lui aurait été profitable. Mais j’ai l’impression que toi, tu ne vois pas ça totalement d’un bon œil ?

Mais n’était-ce pas normal ? Les Barnett y allaient avec confiance, seulement parce qu’ils avaient appris à défendre leurs intérêts. Leur fille, Kaycee, était notamment une très bonne négociatrice dans le genre et elle ne se laissait pas marcher sur les pieds lorsqu’il s’agissait de parlementer. Hayden n’avait pas eu l’occasion de la voir en action :

Bien sûr qu’ils joueront le jeu. Comme ils jouent le jeu quand on les soigne dans la tente. Ils n’avaient pas vraiment le choix de toute façon. Khloe, il faudra que tu me dises de quoi tu penses avoir besoin, pour que Kaycee se les procure. Hannah a déjà fourni sa propre liste pour préparer le jardin, autant faire d’une pierre deux coups. Fit-elle ensuite avec un sourire engageant, pour prévenir la journaliste qu’il allait falloir prévoir bien plus qu’une seule sortie pour tout rassembler.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Khloé Keynes
Overlook Hotel
Khloé Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/08/2019
Messages : 77
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptySam 14 Déc 2019 - 9:21
- Oh oui je ne crois pas pouvoir oublier ça dis je en direction d'Hayden avec un sourire quand il parla des nuits d'horreurs avec notre fille ; heureusement nous nous relayons car c'était des plus difficiles J'étais d'ailleurs très fatiguée et j'avais hésité à avoir un second enfant mais Eve était arrivée et nous étions ravie . - C'est justement pendant qu'il ne fait pas ses nuits que c'est le plus difficile . Vraiment si tu as besoin n'hésites pas ! Elle parlait du groupe comme d'une famille et j'appréciais cela s'était de cette façon que je voyais les choses ; c'était comme ça que je pensais qu'on parviendrait à avancer et à grandir . Je regardais le petit être avec un sourire doux ; il ne savait pas encore grand chose de la vie. Il n'avait pas connu le avant et ce serait une chance pour lui car il allait apprendre la vie d'aujourd'hui et serait bien plus fort par la suite . J'apprenais parfois à Kristal et Eve à se défendre ; doucement et sans arme pour le moment mais elles devaient apprendre ; j'avais commencé sur la route à la demande de mon aînée qui avait l'envie de m'aider à nous protéger ; j'avais refusé dans un premier temps puis finalement je m'étais décidé à dire oui .

Elle parla alors avec Hayden d'une Frances ; il m'en avait parlé rapidement mais je n'en savais pas plus aussi je les laissais discutés tout en continuant d'arranger le futur abris des pigeons ; mon mari ne semblait pas ravie de l'idée de troc et même si le départ était intéressant le stress était palpable et on se demandait si nous ne serions pas plus heureux à nous débrouiller par nous même . Après tout nous n'avions pas besoin de grand chose pour être heureux et puis on avait déjà un toit sur la tête ; la nourriture commençait à ce mettre en place ; avions nous vraiment besoin d'autres choses ? C'était risqués sans aucun doute mais je ne préférais pas affoler la jeune maman qui avait son mari et sa fille en mission pour ; justement ; du troc . J'écoutais simplement d'une oreille les réponses de mon époux .

Enfin elle me parla de ce dont je pouvais avoir besoin pour l'élevage qu'on avait pensé . Je me redressais les poings sur les hanches regardant au loin les pigeons qui semblait me narguer . - Dans un premier temps je pense principalement des graines ; ensuite du grillage si l'on peux ; on pourrait ainsi faire un parc pour des lapins ou des lièvres sauvages qu'on pourrait attraper avec des pièges ; ça fais rapidement des petits et puis c'est très bon . pour la suite il faudrait être chanceux ; peut être pourrait on trouver des poules abandonnées ? Où encore des oiseaux qu'on pourrait capturer . Dans un premier temps les pigeons et les lapins feraient sans aucun doute l'affaire ajouté à cela la chasse on devrait être bien . - Ce top serait de parvenir à avoir des poules ; ainsi nous aurions des oeufs pour faire pas mal de chose ! Je restais sur mon optique qu'être dans la campagne serait bien plus pratique mais on ne faisait pas toujours comme on le voulait.


Telle la louve je protégerais ma famille jusqu'à mon dernier souffle. Rien d'autre ne compte pour moi en ce monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 376
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptyDim 15 Déc 2019 - 8:18
Lorsqu’Emerson annonça au couple qu’elle se sentait un peu mieux l’apiculteur lui déclara presque aussitôt : - « Je suis ravi de l’entendre » Parce qu’il savait très bien que les conditions actuelles pour s’occuper d’un nouveau-né n’étaient pas les meilleures du monde. L’homme esquissa ensuite un sourire à la blonde avant de reprendre dans la foulée : - « Bien sûr qu’il pourra profiter de nous. Et je suis certain que ses petites cousines prendront également bien soin de ce petit bonhomme » Parce que comme venait de l’insinuer leur leader ils étaient dorénavant tous liés les uns aux autres. Comme les membres d’une même famille.

Parce qu’il avait froid malgré l’épaisseur de cheveux qu’il avait sur le crâne, l’apiculteur enfila ensuite rapidement son bonnet. C’est à peu près à ce moment qu’Emerson lui demanda comment Frances envisageait le troc. Le cœur gros parce qu’il ne savait et ne saurait sans doute jamais ce qui était advenu à Frances et aux membres de son ancien groupe Hayden lui répondit alors : - « Je pense qu’elle aurait sans doute joué le jeu ?! Avec méfiance mais je pense qu’elle aurait été d’accord pour  tenter le coup » Songeur parce qu’il ne savait pas vraiment si son ancienne leader aurait réellement tenté l’expérience l’homme haussa ensuite les sourcils lorsque la blonde lui demanda son avis sur le No Man’s Land.

Après un court temps de réflexion il lui répondit alors : - « Je ne suis absolument pas contre ce genre de pratique. Le truc c’est que je suis un peu sceptique à l’idée que cela fonctionne réellement » Hayden laissa alors planer un court silence avant de s’expliquer : - « De mon point de vu je ne suis pas certain que toutes les personnes concernés par ce troc jouent vraiment le jeu » Parce qu’il était persuadé que certaines personnes tenteraient forcément d’en escroquer d’autres. Chose qui mènerait inévitablement à des conflits. Exactement comme cela se passait autrefois. - « Mais ça n’engage que moi » S’empressa-t-il de rependre parce qu’il avait en effet toujours été méfiant. - « Et ça ne m’empêchera donc pas d’y aller pour tenter de troquer des choses contre d’autres » Car il était tout de même curieux de voir comment cela pourrait se passer. Et puis il avait la parole facile, ça pourrait sans doute l'aider à négocier ?

Quant à la suite de la conversation elle s’orienta ensuite sur les besoins qu’aurait Khloe pour construire des clapiers et développer son élevage de pigeons. Ainsi que sur la possibilité d’avoir des poules et des œufs. Souriant Hayden déclara alors à sa femme : - « Je serai vraiment content de pouvoir manger à nouveau des œufs » Avant de reprendre presque immédiatement : - « Le mieux se serait tout de même de trouver des cochons ou des sangliers » Pour consommer leur viande bien entendu mais aussi pour en faire l'élevage. Et pourquoi pas pour en revendre leurs peaux et leurs défenses au No Man’s Land ?



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Emerson R. Barnett
Medic | Overlook Hotel
Administratrice
Emerson R. Barnett
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, automatique, poignard.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/12/2015
Messages : 3310
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning EmptyLun 16 Déc 2019 - 12:37
Vous êtes si gentils, souffla Emerson avec soulagement.

Elle était bien entourée, chanceuse. Etrangement, Hayden et Khloe lui rappelaient Sally et Wade. En plus jeunes, certes, mais qu’importait ce détail. De toute façon, là n’était désormais plus le sujet. Elle posa sur l’homme un regard désolé, sentant que parler de Frances le touchait encore. Si Khloe n’était peut-être pas au courant de tout, la perte des Recovery Grove était encore récente. Hannah et Luisa avaient également du mal à passer outre.

Tu la connaissais mieux que moi, pour avoir vécu avec elle. Fit-elle dans un murmure, un peu gênée d’avoir à remuer le couteau dans la plaie. Elle se promit de s’inspirer de la méfiance de Frances pour mieux faire, et approuva les mots de l’apiculteur : Oui, tu as raison sur ce point. Certains ont les dents longues, ils tirent beaucoup la couverture à eux. Mais c’est surtout à nous de savoir nous vendre et de ne pas accepter tout et n’importe quoi. Kaycee a posé de très bonnes bases pour nous.

C’était une chance inestimable, surtout d’avoir été des précurseurs. D’autres « commerces » s’ouvraient depuis, le troc prenait doucement forme humaine, il n’empêchait que les premiers arrivés avaient véritablement la main mise sur le domaine qu’ils envisageaient. La concurrence n’était pas à voir dans l’immédiat et de toute façon, Emerson était tellement débordée qu’un peu d’aide ne serait pas de trop.

Peut-être que certains seraient prêts à en échanger, pourquoi pas… Il doit rester des fermiers pour s’en occuper. Fit-elle à Khloe a propos des poules, réfléchissant. Sa main vint s’emparer doucement de celle de son fils, qui serra ses doigts avec force : On va avoir besoin aussi de se créer une serre, et puis… De protéger le jardin que veut faire Hannah. Du grillage, ça ne sera pas suffisant pour ça. Je pense qu’on devrait envisager de plus gros travaux.

De vrais murs, pourquoi pas ? Ils pourraient profiter du temps encore clément pour rassembler le matériel, puis de l’hiver pour les travaux. Si la neige venait à tomber, elle ralentirait les morts, permettrait d’être en paix, un minimum. Mais Emerson éclata de rire, de surprise surtout, lorsque Hayden parla des cochons et des sangliers. Les yeux ronds sur le coup de l’étonnement, elle se reprit, consciente d’avoir réveiller son fils qui gigota un peu plus :

Et où est-ce qu’on pourrait le mettre ? Ce n’est pas énorme comme bête ? Demanda-t-elle soudainement. Ceci dit, si vous êtes bon en chasse… Il y en a qui traîne dans les rues, confia-t-elle. C’était en tout cas ce que disait la rumeur.



I'm in need of the answer, in search of the question, in love with being broken-hearted. A little white lie, a big black sky, and emptiness open on the Dashboard. You feel a lack of self and it's someone else telling you to try where you failed before.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: In the heat of the morning   In the heat of the morning Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- In the heat of the morning -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Seattle -
 :: Center :: International District :: Overlook Hotel
-
Sauter vers: