The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Don't tell anyone you saw my tears -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 101
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptyMar 3 Déc 2019 - 23:58

Je sentais bien que je l’avais vexée. Profondément. Mais tant pis. Elle mettrai le temps qu’il faudra, mais peu importe si elle se braquait contre moi. Je n’étais plus à ça près. Je le sentais dans ses yeux. Mais elle avait encore un peu de retenue envers moi. Je sentais le coup arriver, mais elle savait se tenir. On bon point pour elle. Je ne risquais pas grand chose dans un combat à main nue contre elle, mais tout de même. Une ancienne policière… Qui sait.

Elle a beau taper contre les arbres, si elle se cassait la main, je ne me presserai pas spécialement. Mais m’accuser de ne pas comprendre… Bon.

- Non je comprends pas ce que c’est de voir ses proches blessés mais en vie. Les miens ont une fâcheuse tendance à disparaître ou mourir, sans laisser de traces.

Elle commençait à parler un peu plus. À s’ouvrir. Et je commençait à pouvoir mieux cerner le personnage. Elle parlait un peu fort, mais je n’allait pas la blâmer. C’est peut-être pour ça que j’avais du mal avec les gens. J’aime les aider, mais je sature très vite. Et elle avait bien commencé. Mais bon, pour vivre en société, il faut se forcer un peu. En la calmant doucement, elle ira mieux, et j’aurai mon calme habituel. Je ne suis pas un monstre.

- Ah, voilà. Alors maintenant t’as le choix. Soit tu te morfonds à réfléchir à ce que t’aurais pu faire à cet instant précis, et à être une putain de loque, soit tu fais de ton mieux pour la sauver tant qu’elle est pas encore morte, comme un être humain normalement constitué.
Alors je radote, mais taper un arbre ça la sauvera pas.


J’étais peut-être dur et sans coeur, mais il fallait bien que quelqu’un le soit à un moment. Et je n’avais pas spécialement besoin, ni envie, d’être spécialement poli et gentil.

En regardant un peu ailleurs, je voyais Lily derrière un arbre, qui nous regardait avec des grands yeux écarquillés, pleins d’incompréhension. On faisait du bruit, et ele avait l’air d’avoir un peu peur. Mais bon, elle avait toujours une tête de déterrée.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 333
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptyMer 4 Déc 2019 - 16:19

J'aimerais vraiment pas être à la place de Jaren là tout de suite. Le pauvre n'a absolument rien demandé pour se retrouver face à une tarée en pleine crise existentielle. Et j'pense même qu'il en a plutôt rien à foutre de ce qu'il peut se passer dans mon esprit tordu. En tout cas à sa place, c'est c'que je ressentirais. J'ai jamais vraiment été très douée pour les relations sociales et j'pense que j'dois pas être la seule dans ce cas là. Si j'étais pas tellement obsédée par tout ce qui me trotte en tête, j'aurais remarqué son agacement. Mais à l'heure actuelle, ce n'est clairement pas le cas. J'suis à deux doigts d'exploser, j'essaie de me contenir du mieux que je peux mais de toute évidence ça ne marche pas très bien. Et j'crois que le fait que Jaren commence à me faire la morale n'aide absolument pas à ce que je redescende en pression. J'vois rouge en l'entendant me rappeler que j'risque simplement de me casser la main à force de taper contre des troncs d'arbres. S'il savait à quel point ça m'en cogne une sans faire bouger l'autre. Et comme si ça suffisait pas, il joue les donneurs de leçons. Me dit que j'suis pas obligée de me comporter comme je le fais. Que j'devrais voir le positif dans ce qu'il s'est passé. Sauf que j'y arrive absolument pas. Et s'il savait ce que j'ai vécu, il comprendrait que j'peux pas me concentrer sur autre chose.

Je continue de faire les cent pas, j'ai l'impression que la pression monte en moi sans que je ne puisse rien y faire. Alors du coup... C'est un peu le serpent qui se mord la queue. Je m'énerve de la situation, et donc je perds peu à peu pied. Et plus je perds le contrôle, plus je m'énerve. Donc je perds encore plus pied. Et ainsi de suite. C'est sûrement ce qui me pousse à aller m'appuyer contre un arbre pour me laisser glisser jusqu'au sol. Et merde. Je ramène mes genoux vers moi et prends ma tête entre mes mains. Je ferme les yeux quelques instants, et malgré moi des larmes viennent perler à leurs coins lorsque je les rouvre. « Tous ceux qui sont proches de moi meurent. J'avais plus personne avant d'avoir Yulia dans ma vie. Elle est tout ce que j'ai et... » Envolé le masque que j'ai d'habitude constamment sur le visage. Adieu l'image de dure et insensible que je mets toujours tellement d'énergie à garder. Je craque, tout simplement.

Un long soupir s'échappe d'entre mes lèvres et j'regarde ailleurs. J'ai aucune envie de regarder directement Jaren. C'est déjà assez humiliant comme ça, de craquer face à lui. Sortant ma hachette de ma botte, je viens trifouiller le sol avec la lame distraitement. J'essaie en même temps de trouver une solution pour me sortir de cette situation. Alors en attendant, j'continue de parler. « Et je sais qu'elle déteste que j'la couve comme j'le fais. Sauf que j'peux pas m'en empêcher. Je sais que si je venais à la perdre, j'aurai plus aucune raison de me battre tous les jours. Au fond, j'suis qu'une simple égoïste qui est encore trop nulle pour faire les choses comme il faut. »



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 101
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptySam 7 Déc 2019 - 0:32

Le ton était monté d’un cran. J’étais de naturel assez calme, mais j’avais la fâcheuse tendance à partir très rapidement. Je me contrôlais avec Dana cependant. On ne se connaissait pas spécialement, et un inconnu qui se permet de te donner des leçons… Je peux comprendre que tu veuilles lui en coller une. Mais c’était un peu tard maintenant. Et j’avais dit ce que je voulais dire.

Elle tournait un peu elle aussi, pour s’adosser à un arbre, et se laisser glisser au sol. J’avais presque eu l’impression qu’elle tombait brutalement. Mais ça avait l’air contrôlé. Elle s’était recroquevillée, pour pleurer.
L’avantage, peut-être, d’être sortie à ce moment là, c’est qu’elle pouvait l’exprimer, et qu’elle n’était pas seule à broyer du noir. Je marquais un silence, la laissant parler si elle le voulait.
En nous disputant lentement, elle avait dû atteindre sa limite. Aussi peu diplomate que j’étais, j’allais devoir faire redescendre la température.

On avait un peu le même problème finalement. Mais à force de ne voir personne, j’avais fini par me faire à l’idée que je ne reverrai jamais mes parents, ou ma soeur. Ils étaient peut-être en vie, ailleurs, loin. J’avais juste à espérer.
Je m’assieds à côté d’elle, contre le même arbre, les jambes tendues devant moi. Elle triturait la terre, sans doute pour s’occuper une partie de l’esprit, et les yeux.
J’avais repris ma voix beaucoup plus calme.

- Peut-être qu’elle déteste ça, mais on a tous besoin d’une amie comme toi. Et là, elle est plus trop en mesure de vraiment râler. Alors profites en ! C’est le moment, elle aura pas d’autres choix que de t’obéir un peu plus. Elle sait qu’elle te doit beaucoup. Je la connais pas assez bien pour vraiment le dire, mais j’ai l’impression qu’elle a un caractère pas évident à vivre au quotidien non ? Quand on s’est croisé, elle m’a vite parlé de toi. Elle râle quand tu la couves, mais finalement, elle se passera pas de toi.

Toujours un peu brosser dans le sens du poil. Mais je ne disais que la vérité. De ce que j’avais entendu, et compris. Ils avaient l’air d’être une vraie petite bande. Depuis longtemps. J’allais doucement apprendre à faire partie de leur groupe aussi, mais ils étaient soudés. On pouvait pas leur enlever ça.

- Elle a de la chance de t’avoir. Si j’étais à l’article de la mort, y’aurait pas grand monde qui se ferait une inquiétude. Tu vas la sauver ta Yulia. Et pour ça, il faut des orties, et de l’eucalyptus.

Je me relevais, me remettant face à elle, en lui tendant la main. Elle avait l’air d’être un peu plus calme. Les pleurs avaient un peu purgé la haine, la peur et tous le reste des sentiments un peu indescriptibles.

- On y va ?



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 333
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptySam 7 Déc 2019 - 14:29

J'ai toujours été quelqu'un qui trouvait que se confier à quelqu'un sur ce que l'on ressent est totalement stupide. Embêter les autres avec ses propres problèmes et états d'âme, ça n'aidera pas à améliorer les choses. Et pourtant me voilà, assise par terre à être totalement incapable de retenir mes mots. Ma colère est trop forte. J'ai l'impression qu'elle déborde. Que j'craque tout simplement. Et bon dieu ce que ça a le don de m'énerver. A la place de Jaren, j'aurais tout simplement tourné les talons et j'me serais tirée. Enfin, j'dis ça, mais j'suis pas sûre que j'l'aurais fait. J'suis pas totalement inhumaine non plus.

Et le voilà assis à côté de moi, à prendre le temps de m'écouter et à ma grande surprise, il trouve les mots qu'il faut pour que j'accepte de l'écouter. En temps normal, j'aurais certainement décidé de l'envoyer chier en lui disant qu'il n'avait aucune idée de ce que je peux ressentir. Mais j'ai l'impression qu'il en sait beaucoup plus qu'il n'y parait. A vrai dire, j'peux même pas retenir un petit rire amusé quand il me dit que Yulia n'a pas l'air d'avoir un caractère facile à vivre. J'aurais pas dit mieux moi-même. Et j'suis en même temps très surprise qu'il ait réussi à me faire rire. J'crois que ça fait des années que ça m'est pas arrivé. J'me passe la main dans les cheveux, hochant un peu la tête en relevant la tête pour regarder la cime des arbres ainsi que le ciel. J'écoute patiemment ce que Jaren me dit et ça m'apaise. Bizarrement.

Je hausse un sourcil en l'entendant me dire que j'vais la sauver, "ma Yulia". Et j'peux pas retenir un très léger sourire en coin. Il se relève et me tend la main. J'range rapidement ma hachette et attrape sa main pour me relever. J'en avais pas spécialement besoin, mais la moindre des choses c'est d'accepter l'aide qu'il m'offre. « On y va. » J'passe mes mains sur mes fesses pour enlever la terre et les feuilles mortes qui se sont accrochées à mon pantalon et j'me racle un peu la gorge. Il s'remet en route et j'essuie rapidement mes yeux du revers de ma manche avant de le suivre. J'ai l'impression qu'il faut que je dise quelque chose. Que j'le remercie. Même si c'est pas souvent que j'le fais. C'est sûrement ce qui fait la valeur de ces mots qui sortent de ma bouche. « Jaren... J'te r'mercie. De m'avoir écoutée et pour c'que t'as dit. T'aurais aussi bien pu m'envoyer chier. »

J'marche encore un petit peu pour le rattraper et j'me rends compte qu'il m'a vue dans un état que je refuse toujours de montrer. Et il a plutôt pas intérêt d'en parler à qui que ce soit. « Et pas un mots aux autres sur c'que t'as vu! De toute façon, j'nierai absolument tout! » J'le pousse un peu, de manière tout ce qu'il y a de plus amicale, et reprends ma recherche des fameuses plantes dont il m'a parlé avant. Finalement, c'est peut-être pas si mal de parler parfois.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 101
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptyJeu 12 Déc 2019 - 12:04

Elle finissait par se calmer, et s’ouvrir doucement. J’avais visiblement trouvé les bons mots. J’étais assez bon en écoute. Je pense. J’aimais pas l’inverse, mais écouter et conseiller… Ça avait souvent été mon fort. Mais je comprenais sa réaction. J’étais pas non plus friand de parler de mes états d’âme avec des gens, même ceux que je connaissais bien. Mais il fallait bien croire que le déni avait parfois du bon. Et puis au final, je m’étais vite retrouvé seul. Tans pis. Je parlais à Lily des fois. Elle avait l’air de m’écouter. Et au moins, elle ne me jugeait pas. Enfin, un chat, ça a toujours un regard de jugement. Mais on s’habitue.
Et puis avec le temps, et en quittant l’adolescence, j’avais commencé à faire attention aux gens autour de moi. Donc à voir Dana en pleine crise, j’allais pas la laisser seule ici. Elle avait eu la bonne idée de ne pas me rejeter. Alors c’était la moindre des choses.

Je me relève, et elle aussi. On est prêt à continuer notre chasse aux plantes vertes, et ça a l’air d’aller un peu mieux. Une fois que la colère-tristesse s’en va… Une petite portion de sérénité prend sa place. Petite.
Elle me remercie. Ça a l’air de lui faire un peu de mal de s’avouer sensible, et dans le besoin d’écoute. Mais c’est normal. J’aurai eu la même réaction.

- Oh t’en fais pas. C’est normal. Je fais ce que j’aurai aimé avoir en retour, si la situation avait été inversée. On se connait pas bien, mais il faut bien commencer quelque part.

Je hausse les épaules en souriant. C’est vrai qu’on était tous réunis un peu par la force des choses. Force des choses qu’on pouvait plus communément appelée « Yulia ». Donc il allait falloir qu’on fasse connaissance, et qu’on se fasse confiance, si jamais on retombait dans une fusillade comme la dernière. Ce qui risquait d’arriver, à les entendre parler.

On continue à marcher, sans vraiment trop parler, mais elle brise ce calme avec une fermeté qui me fait sourire. Non, pas un mot aux autres. On a tous nos faiblesses d’un moment. Elle me pousse doucement. On commençait à sympathiser faut croire.

- T’en fais pas. Je dirais que Dana la courageuse a tué 50 rôdeurs à elle seule, et que jamais, au grand jamais, elle n’eut une once d’hésitation, une once de tristesse. Olala, ce qu’elle est stoïque notre Dana.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 333
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptyJeu 12 Déc 2019 - 14:21

Moi qui m'étais jamais autorisée à craquer comme j'viens de le faire, j'dois dire que j'pouvais pas tomber sur mieux que Jaren pour assister à ça. EN fait, j'ai l'impression que même sans que j'ai besoin d'expliquer plus que ça, il sait quoi dire et comment le dire. Parce qu'il faut avouer qu'au moindre mot de travers j'aurais pu totalement péter un câble. Lui rentrer dedans, l'envoyer téter un ours (ou se faire un sac si vous préférez), et j'en passe. J'suis pas spécialement violente d'habitude, mais quand j'suis dans un état pareil mieux vaut se méfier parce qu'un coup peut vite partir. Et ce s'rait dommage qu'on commence à s'en foutre sur la gueule dans notre propre groupe.

Bizarrement, il avait réussi à me calmer. Pour le moment en tout cas. A m'faire reposer les pieds sur terre et reprendre le contrôle de mes émotions. Bon dieu c'que j'peux avoir horreur de perdre le contrôle comme ça. Mais malheureusement on peut pas toujours faire comme on veut dans la vie. Et c'est l'exemple parfait. Mais du coup, on recommence simplement à marcher. Et c'qu'il me dit concernant le fait qu'il a fait ce qu'il aurait aimé recevoir en retour si les rôles avaient été inversés ne tombe pas dans l'oreille d'une sourde. J'sais toujours me rappeler de ceux qui ont été présents pour moi quand j'en ai eu besoin, et j'leur renvoie l'ascenseur quand j'peux le faire. Et voilà Jaren qui accumule les exploits aujourd'hui. Après m'avoir calmée et vue dans un état pitoyable, le voilà qui arrive même à me faire rire. Bon, j'ris pas à gorge déployée. C'est plus un petit ricanement et un sourire amusé. Mais c'est plus que beaucoup arrivent à obtenir de moi même en travaillant longtemps dessus.

« Ouais par contre si tu pouvais essayer de pas salir ma cape de super-héroïne pendant qu'on cherche tes fameuses plantes, ça m'arrangerait! C'est super chiant à nettoyer et y'a plus un seul pressing correct dans l'coin! » J'lâche ça sans cacher mon amusement et passe une main dans mes cheveux à la manière d'une diva de l'époque. J'lui jette un regard en coin sans perdre mon sourire. Comparé à mon comportement d'avant, c'est un vrai grand écart qu'on a fait là. Mais j'pense qu'il doit préférer ça quand même. En tout cas moi oui. J'retrouve mon sérieux quelques minutes plus tard quand une plante qui ressemble à l'une de celles dont il m'a fait la description avant attire mon attention. J'm'approche et m'abaisse pour pouvoir mieux la regarder. « Eh viens voir! C'est pas l'un des trucs dont tu m'parlais? L'eucalyptus ou j'sais plus trop quoi? » J'relève mon regard vers Jaren en attendant sa réponse, ne changeant pas de position au cas où. En tout cas, à en juger par la forme ovale des petites feuilles qui sont devant moi, on dirait bien que c'est ça. Mais j'suis pas trop une experte dans le domaine alors j'me contente d'attendre l'avis du maître en la matière.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 101
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 EmptyDim 15 Déc 2019 - 11:55

Tout avait l’air d’aller un peu mieux. Le calme était revenu en tout cas. J’avais réussi à la faire relativiser. Et c’était un petit exploit, parce que j’étais pas l’exemple de la prise de distance. C’est peut-être pour ça que je m’isolais aussi. Je m’investissais dans mon travail, parce qu’il risquait pas de me quitter d’un coup. Je m’attachais un peu vite. Avant. Je pense que j’avais un mur maintenant, entre moi et les gens. J’avais tendance à le grimper un peu trop vite ce mur. J’étais avec eux depuis très peu de temps, et j’avais l’impression que j’allais y rester encore longtemps. Mais il fallait que je me calme. J’avais pas les moyens de me faire une dépression maintenant. J’allais y laisser ma peau.
Et c’était peut-être ça que j’avais ressenti en Dana. La perte de repère. Ne plus vraiment savoir ce qu’on vaut sans quelque chose ou quelqu’un. Et ça, je ne voulais plus le revivre. Alors peut-être que je me berçais d’illusions, mais au moins, j’étais debout. Quand les communications étaient coupées et que je commençais à comprendre que je ne reverrai jamais ma soeur, j’étais pas loin du légume amorphe au fond de ma maison. Chacun sa manière de gérer le stress et le deuil.

Dana rit cependant à ma blague, et j’en étais assez fier. Faire passer quelqu’un des larmes au rire n’était pas spécialement simple. Et elle me la rendait. Je souris à mon tour. Pas de soucis miss, on ne tachera pas ta cape.

On cherche un peu, et elle tombe sur de l’eucalyptus. L’oeil affuté. Mais il a poussé un peu bizarrement. Les feuilles sont plus courtes que la normale. Pourtant, je suis sûr de moi. C’est le tronc habituel, la couleur habituelle.

- C’est marrant, il est un peu différent. Je le mangerai moi même avant de lui passer, on sait jamais. Mais bravo, très bon oeil ! Je te laisse le couper ? C’est ta prise après tout ! Coupe un coup net, le plus net possible, à ras le sol. Je vais le mettre dans mon sac.

Il y avait beaucoup de feuilles. On avait eu de la chance.

- Il y a un petit cours d’eau un peu plus loin, j’entends le bruit. Il devrait sûrement y avoir des orties là-bas. Ça aime l’humidité ces trucs.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Don't tell anyone you saw my tears -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Seattle -
 :: South-East :: Georgetown :: The Exiles
-
Sauter vers: