The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

Partagez
- Don't tell anyone you saw my tears -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 467
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyDim 15 Déc 2019 - 14:01
J'observe les plantes devant lesquelles je suis accroupie depuis je ne sais combien de temps. J'essaie de bien imprimer dans ma mémoire à quoi elles ressemblent. Histoire de pouvoir en retrouver peut-être un jour en étant seule dans la forêt. Pas envie de toujours devoir dépendre de Jaren dès que j'ai besoin de quelque chose comme ça. J'aime bien réussir à me démerder seule. Alors au moins comme ça, ça rajoutera une nouvelle corde à mon arc.

J'écoute attentivement tout ce qu'il me dit, comme quoi c'est bizarre parce que la plante semble différente de d'habitude. Et même si j'le dis pas, j'me contente de hocher la tête pour lui montrer que j'apprécie le fait qu'il décide de goûter d'abord avant d'en donner à Yulia. Manquerait plus qu'on l'empoisonne en voulant la sauver. Et là, j'crois que j'étriperais Jaren avant d'aller me noyer dans la flotte la plus proche.

Je ressors ma hachette, coupe le plant comme il m'a dit de le faire en faisant bien attention de faire une coupure nette et à ras du sol. Je m'redresse en appuyant ma main sur mon genou après avoir rangé mon arme, et j'rejoins Jaren pour lui donner le fruit de ma récolte. « D'accord, allons voir alors! » J'attends pas vraiment d'avoir son avis ou de savoir s'il me suit pour me diriger vers le bruit du cours d'eau que j'entends aussi maintenant qu'il me l'a fait remarquer.

J'descends une petite pente, me tenant contre les troncs d'arbres pour ne pas glisser sur les feuilles mortes. Le cours d'eau est en contrebas, et d'après Jaren c'est le meilleur endroit pour essayer de trouver des orties. Je fais quelques pas le long du ruisseau avant de m'arrêter d'un coup. J'ai entendu du bruit. Et c'est pas forcément "normal". J'regarde autour de moi, puis Jaren en posant mon index sur ma bouche pour lui dire de pas faire de bruit. J'me penche un peu, attrape ma hachette et continue d'avancer.

Quelques pas plus loin, j'sens quelque chose attraper ma cheville. « Merde! » J'baisse les yeux et voit qu'il s'agit de l'un de ces cadavres ambulants. Enfin, ce qu'il en reste. Il n'a plus de jambes et rampe donc au sol. Il s'accroche à ma botte et j'peste en essayant de me libérer de son emprise. Cet enfoiré est empêtré dans tellement de racines et de branchages qu'il est totalement coincé. J'perds l'équilibre, tombe en arrière. Le cul en plein dans le ruisseau. J'prends pas le temps de faire attention au froid qui m'envahit immédiatement alors que je suis trempée. Gardant ma hachette fermement dans la main, j'viens abattre la lame sur le poignet du rôdeur afin de sectionner sa main. Elle reste accrochée à la cheville pour le moment mais au moins j'arrive à m'extirper de là. J'me relève en lâchant plusieurs jurons et j'viens achever cet enfoiré sans aucune délicatesse.

Son crâne se fend en deux, son sang m'éclabousse un peu et sa cervelle vient couler sur le sol assez rapidement quand j'ai fini de m'acharner sur lui. « Fait chier! » Et voilà le froid qui commence à me submerger. Ouais, c'est pas forcément super d'être trempée à ce moment là de l'année. J'frissonne et regarde Jaren. « Vaudrait mieux se dépêcher, avant que j'me retrouve avec des gerçures sur le cul... » Une pointe d'humour, ça fait pas de mal. Mais c'est vrai que j'ai pas trop envie d'avoir à subir ça...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyMar 17 Déc 2019 - 10:57

On avait fait la moitié de notre sortie. On avait trouvé ce qu’il nous fallait, pour notre chère Yulia. Plus que des orties. J’entendais bien de l’eau couler, et il n’avait pas plu récemment. On devrait pouvoir trouver nos plantes sur le bord de l’eau.
On marche un peu, et on arrive. Il y a bien un petit cours d’eau. Assez pour faire pousser des orties autour.

Mais il y a un petit bruit. Dana tombe dessus bien plus vite que moi. Tombe, le mot est adapté. Un rôdeur lui saisit la jambe, et elle perd l’équilibre avant même que j’ai le temps de pouvoir réagir. Il ne fait pas long feu, et termine avec une hache plantée dans le crâne. Mais ma collègue, elle, termine rapidement les fesses dans l’eau.
Un petit trait d’esprit plus tard, la revoilà sur pieds.

- Pas blessée ? On se dépêche, promis.

Je me penche pour saisir quelques pousses d’orties, par le bas, pour les trancher, et les mettre en vrac dans ma poche de sac.
On est prêt pour repartir. Mais je trouve qu’il y a quelque chose d’étrange.
Le rôdeur était sectionné, et ses boyaux trainaient un peu partout. La boue étaient remuée, et les arbres pleins de coups de griffes.
J’avais déjà vu ça. Et ça ne me disait rien qui vaille. Mon torse s’en souvenait.

- Relève-toi. Vite.

J’aurai bien aimé paraître calme, et pas inquiet. Mais au contraire. Je lui tendais la main, pour qu’elle aille plus vite, en scrutant les fourrés plus loin. J’espérais avoir un mauvais pressentiment. Mais je connaissais ma forêt. Et tout semblait indiquer ce que je pensais.

Je gardais ma hache en main, en tournant la tête tout autour de moi. Dana ne devait pas bien comprendre ce qu’il m’arrivait. À vrai dire, il n’y avait rien. Rien du tout. Juste moi, qui commençait à devenir parano. J’avançais lentement, sans faire de bruit, vers un arbre, pour m’éloigner de la rivière. Dana me suivait, autant attentive que moi, mais sans savoir quoi chercher. Elle me regardait avec des grands yeux.

Et c’est là que je l’entendis. Bien avant de le voir. Il avait grogné, très fort. On était chez lui. Ou chez elle.
Je me retournai vers Dana, pour la tirer vers moi le plus vite, en criant.

- Monte à l’arbre, vite.

J’avais déjà planté ma hache contre l’écorce, pour attraper la première branche, la plus basse.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 467
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 13:47
Les choses passent tellement vite. Un instant, on cherche simplement des plantes, l'instant d'après j'me fais attraper le pied par un demi cadavre et j'finis avec le cul dans l'eau glacée. Le truc c'est que j'ai même pas le temps de vraiment me plaindre d'avoir froid aux fesses que déjà Jaren m'attrape la main et me fait me relever. Il me demande rapidement si je suis pas blessée, me promet qu'on va bientôt rentrer. J'espère, parce que j'commence à plus avoir très chaud là tout de suite. J'récupère ma hachette et la range dans ma botte, en profitant par la même occasion pour détacher la main du cadavre qui y était toujours accrochée. Dégueulasse.

Il me dit de me relever rapidement, et j'peux pas m'empêcher de froncer les sourcils en voyant l'inquiétude déformer ses traits et modifier sa voix. Qu'est-ce qui peut bien le faire réagir comme ça? J'demande pas mon reste, sortant rapidement mon cul du ruisseau non sans râler un peu. Jaren regarde partout autour de lui et j'dois dire que son inquiétude devient vite contagieuse. A mon tour de laisser mon regard balayer les alentours, à la recherche de dieu seul sait quoi. Il serre sa hache dans ses mains tout en avançant avec prudence. Je l'imite, reprenant mon arme en main au cas où. Il a l'air de savoir quelque chose que je sais pas. Et c'est loin d'être rassurant.

D'un coup, un grognement déchire le silence de la forêt dans lequel on évoluait depuis un bon moment maintenant. Je sursaute, regarde autour de moi. Et avant que j'ai le temps de comprendre ce qu'il se passe, Jaren attrape ma main et me force à courir à sa suite. Il plante sa hache dans le tronc de l'arbre auquel il m'ordonne de grimper. Sauf que ça a l'air beaucoup plus simple quand lui le fait que quand j'essaie de l'imiter. Escalader un entrepôt en me servant de surfaces bien droites, ça j'sais faire. Mais un putain de tronc? Il m'a prise pour qui lui? Tarzan?

Je lâche un juron, tente de grimper à sa suite mais c'est beaucoup plus difficile que c'que j'imaginais. Surtout quand le grognement qu'on vient d'entendre se rapproche et que j'vois un ours me faire face. J'ouvre des yeux aussi ronds que des billes et me fige un instant. Bordel de merde... Vu la courte distance qui nous sépare, j'ai pas vraiment le temps de faire une autre tentative de grimpette à l'arbre en haut duquel Jaren a déjà réussi à se hisser. J'me mets donc à courir. Ce qui en soit n'est pas ma meilleure idée non plus. Mais j'me voyais mal rester là sans bouger.

Vous le saviez, vous, qu'un ours ça court, nage et grimpe beaucoup plus vite qu'un être humain? Maintenant j'le sais. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, j'vois l'animal me rattraper alors que j'essaie de donner mon maximum pour lui échapper. Il lève sa patte et ses griffes viennent rapidement lacérer mon bras alors que j'essayais de me servir d'un tronc d'arbre pour changer de direction au dernier moment. Un cri de douleur m'échappe et j'perds même l'équilibre sur le moment. La douleur est forte et je sens déjà du sang couler le long de mon bras. Mais je n'ai pas vraiment le temps de m'arrêter là dessus. Ni de m'arrêter tout court.

L'adrénaline aidant, j'arrive à grimper à un arbre plus ou moins vite, sans que je sache vraiment comment j'ai fait. Sauf que l'ours est toujours derrière moi. Je sors ma hachette, parviens à lacérer l'animal à proximité de ses yeux. Mais ça l'empêche pas de réussir à planter ses griffes acérées dans ma cuisse. J'serre les dents, grogne de douleur en essayant de faire le moins de bruit possible. J'm'accroche du mieux que je peux à la branche qui me soutient. J'ai du mal. Entre mon bras et ma jambe, cette saleté m'a bien amochée. Par chance, l'animal abandonne son escalade et grogne à cause de la douleur que je lui ai infligée. Pour combien de temps est-ce que je vais être tranquille? Aucune idée. Et combien de temps je vais tenir? La réponse est la même. Putain... Jaren! Casse toi et va rapporter tout ça à la distillerie avant qu'il remarque que t'es là aussi! Je gueule, histoire d'être sûre qu'il m'entende. Par contre, pas sûre qu'il m'écoute...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyDim 22 Déc 2019 - 20:06

J’étais allé un peu vite. Un peu trop vite. Dana n’avait pas réussi à me suivre. J’avais planté ma hache pour m’aider à monter, mais elle n’avait pas eu le temps de le faire, ni compris comment faire.
Alors je m’étais retrouvé seul en haut, avec l’horreur de constater qu’elle ne m’avait pas suivi. Je la cherchais du regard. Et je la vis, courir aussi vite que possible devant l’animal, qui la touchait à l’épaule, laissant une traînée de sang derrière elle. Et je l’entends crier. J’ai eu peur qu’elle tombe, et qu’il n’en fasse qu’une seule bouchée. Mais non, elle court plus vite, et s’accroche à un arbre, pour se hisser tout en haut. Une bonne chose de faite l’animal se met à tourner en rond autour d’elle, attendant qu’elle descende. Un ours comme ça, ça avait de la patience.

Je la voyais se toucher la jambe. Elle avait aussi été touchée ici. Ça n’allait pas être possible d’essayer de le distancer. On allait devoir s’en débarrasser.
Elle m’appela, depuis son arbre, un peu plus loin. Hors de question de la laisser là. Les ours, ça pouvait monter aux arbres. Il fallait juste que je puisse le distraire assez rapidement, avant qu’il réalise, que ce n’était finalement pas si haut.

- Arrête de dire des conneries. Je vais venir te chercher. Je bouge pas tant que t’es coincée là haut. Tu penses que tu peux tenir debout malgré ta jambe ?

L’ours semblait obnubilé par son arbre, et sa proie. C’était assez étrange. Des petits devaient être dans les environs. Ou alors il avait très faim. J’en doutais, plus aucun homme ne chassait à outrance, les animaux pouvaient vivre tranquillement maintenant. Les prédateurs comme les proies.

Je passais mon fusil devant moi, pour l’armer. Le verrou cliqua, la balle était prête à partir.
Je sautais de mon arbre, pour atterrir sur le sol, sans vraiment savoir ce que j’allais faire.
J’avais mon fusil à l’épaule, et ma hache qui tenait mon fusil, droit vers l’ours.

Et je sifflais. Fort. Assez pour attirer son attention, et le faire lâcher l’arbre du regard. J’étais au sol, seul, face à une énorme bête de 600 kilos.
J’avais déjà vécu ça. Et j’avais moyennement envie de me faire lacérer le torse à nouveau.

- Allez, viens par là, allez, allez, laisse la tranquille.

Je reculais doucement, en gardant ma lunette braquée sur la tête. Au moment où il allait se tourner complètement, pour me faire face, je pourrais lui coller une balle entre les deux yeux. Et normalement, on serait tranquilles.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 467
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyLun 23 Déc 2019 - 10:49
Est-ce que je pouvais m'attendre à ce que Jaren n'en fasse qu'à sa tête et m'envoie chier en décidant de rester ici malgré ma demande? Bien sûr que oui. Que des têtes de lard dans le petit groupe qu'on forme. Et j'm'inclus dans le lot des têtes de con. Ce serait faire preuve de beaucoup trop de mauvaise foi que de dire le contraire. Mais là, ça me fait clairement chier que Jaren décide de pas m'écouter. Le plus important, c'est pas moi. C'est d'apporter le nécessaire au groupe. Parce que certes, ça sera utile pour Yulia. Mais si les choses devaient mal se passer et qu'on était deux à y rester dans cette histoire, ça serait vraiment pas ce qu'il y a de mieux.

J'lâche plusieurs jurons en voyant l'animal continuer de tourner autour de l'arbre sur lequel je suis perchée et pour le moment l'adrénaline me permet de ne pas trop sentir la douleur qui me fera regretter plus tard de ne pas savoir grimper aux arbres. Je sens la chaleur du sang qui coule sur mon bras et sur ma jambe, mais j'essaie de ne pas y faire attention plus que ça.

J'grimace quand je bouge un peu la jambe pour la réveiller et j'en profite pour me positionner un peu mieux sur la branche où je suis assise. J'vais pas avoir trop le choix, j'vais pas te faire le plaisir de m'ramener à la distillerie en me portant comme une demoiselle en détresse! J'essaie un peu de dédramatiser la situation, parce que j'ai très bien compris que l'ancien garde forestier n'est absolument pas à l'aise face à la version film d'horreur de Winnie l'Ourson qui rôde en dessous de nous.

Sans que j'ai vraiment le temps de dire ou faire quoi que ce soit, j'vois Jaren descendre de son perchoir et viser l'ours avec son fusil tout en faisant assez de bruit pour attirer son attention. Quel crétin. S'il se fait buter par cet ours, j'le tue. Enfin. J'le sauve avant qu'il se fasse mettre en pièces, et ensuite j'le tue! Pourtant, sa stratégie fonctionne. L'animal se tourne vers lui, assez lentement, comme s'il était assez énervé d'avoir été distrait de sa première proie.

J'me concentre, serre ma hachette dans ma main et j'attends. Se précipiter ne servira qu'à nous faire tuer tous les deux. Voyant que l'animal était prêt à bondir, j'me laisse tomber de l'arbre. J'suis absolument pas convaincue de ce que je tente de faire, mais j'ai pas envie de rester les bras croisés en le voyant charger Jaren qui est au sol et trop occupé à viser pour taper le sprint de sa vie. J'atterris sur le dos de l'ours et sans prendre vraiment le temps de réfléchir, j'enfonce la lame de mon arme dans le dos de la bête. Il hurle, à sa manière, brisant une nouvelle fois le silence de la forêt. Jaren! TIRE! J'm'accroche du mieux que je peux pour ne pas me laisser mettre au sol.

Le coup de feu retentit et l'animal pousse un râle long et trahissant sa douleur. Je ressors mon arme de sa chair et me laisse tomber au sol. J'ai du mal à retenir un gémissement de douleur quand j'atterris par terre avec brutalité, mais je serre les dents. L'ours n'est pas mort. Mais l'instinct de survie le pousse à prendre la fuite presque aussi vite qu'il est arrivé. Et en voyant ça, j'peux pas m'empêcher de lâcher un soupir de soulagement bien audible. La vache... Jaren, ça va? J'me redresse un peu, me mettant assise, et j'vais poser mon dos contre le tronc de l'arbre sur lequel j'étais perchée un peu plus tôt. Eh, la prochaine fois que "aller chercher des plantes" ça va avec l'option "rodéo sur un ours" préviens moi que j'prenne mon chapeau de cow-boy...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles | Chasseur de primes
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 267
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyJeu 26 Déc 2019 - 0:11

Je ne sais pas trop pourquoi j’avais bondi au sol, fusil au poing, certain de pouvoir prendre le dessus. Je ne craignais pas grand chose sur terre. Mais je savais ce que c’était de se sentir impuissant face à la force d’un tel animal. Et à l’époque, j’avais pu aller à l’hôpital, après avoir réussi à ramper chez moi. Maintenant, je pouvais ramper autant que je voulais.
Mais peu importe. J’étais là, face à l’ours enragé, fusil à l’épaule.
J’avais intérêt à le tuer d’une seule balle. J’allais être trop lent pour tirer un deuxième coup, et Dana n’arriverait pas à courir son meilleur sprint.

Alors on était tous les deux, le gros brun et moi, face à face, comme deux cons. Deux vieilles connaissances.
Et j’attendais toujours, qu’il soit vraiment face à moi, pour lui coller une balle, une seule, entre les deux yeux. J’essayais de calmer ma respiration, pour être plus stable. Mais je n’étais pas tranquille. Loin de là.

Et il commença à s’agiter. Il allait courir. Ma lunette zoomait un peu trop, pour la distance qui nous séparait. Et d’un coup, sa tête s’écarta de mon angle de visée, d’un mouvement brusque. Et je fus tout aussi surpris que lui. Dana avait sauté sur la bestiole, bien dérangée par son nouveau cavalier. Elle me hurla de tirer, et je pestais pour moi même. J’avais déjà un monstre qui voulait me charger, et maintenant je pouvais tuer quelqu’un d’autre en ratant mon tir. Quelle idée.
J’ajustais rapidement mon tir, pour appuyer sur la queue de détente en même temps que Dana plantait sa hache dans l’échine de l’animal.

Je n’avais pas touché la tête, mais l’épaule. Dana n’avait pas dû lui faire bien mal non plus, en l’égratignant à coups de hache. Il se lève, visiblement énervé, et surpris de faire face à une telle combativité. Dana tombe à ses pieds, et il me laisse tout juste le temps de pouvoir tirer une deuxième fois.
Mais il tourne les talons, abandonne le combat dans un grognement aigu, plaintif.

Je me précipite alors jusqu’à Dana. Elle avait l’air encore vivante. Solide quand même.
Je la regarde, lui répondant d’un visage exténué, me laissant tomber à ses côtés, contre l’arbre. Décidément, on s’asseyait beaucoup aujourd’hui.

- Pfiou. Le plus instable des chevaux n’a qu’à bien se tenir. J’ai pas besoin d’inventer des légendes sur Dana la guerrière finalement. Personne ne me croira.

Je la regardais un peu amusé. Beaucoup d’émotions aujourd’hui. On ne devrait pas traîner ici,  si jamais monsieur changeait d’avis, mais mes jambes ne se sentent pas spécialement prêtes à redémarrer tout de suite.

- T’as besoin d’un bandage ? Fais moi voir tes blessures.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles | Chasseur de primes
Modératrice
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 467
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 EmptyVen 27 Déc 2019 - 13:54
Assise contre le tronc de l'arbre duquel j'avais sauté pour atterrir sur le dos de l'ours, j'peux pas m'empêcher de rejouer la scène encore et encore dans ma tête. J'dois dire que j'ai aucune idée de ce qui m'est passé par la tête. A quel moment j'ai pensé que c'était une bonne idée de me faire une séance improvisée de rodéo. Sur un ours. Alors que j'suis jamais montée sur un foutu canasson de ma vie. Parfois, j'me désespère. Mais d'un autre côté, j'me dis que si j'avais rien fait notre cher ami Winnie l'Ourson aurait pu se jeter sur Jaren d'un moment à l'autre. Et là, on a la chance d'être toujours en vie. Tous les deux.

J'regarde le brun s'asseoir à côté de moi et j'me décale un peu pour lui laisser plus de place. J'ai du mal à retenir une grimace de douleur quand je bouge. Bordel, ça fait mal n'empêche un ours. Mais j'peux pas m'empêcher de lâcher un petit ricanement amusé quand j'entends la remarque qu'il fait à propos de moi. Dana la guerrière? J'suis pas certaine que ça sonne si bien que ça! Et t'as raison, de toute façon personne te croirait. Du rodéo sur un ours? Faut être taré pour faire ça...

J'ferme les yeux, souffle un moment et laisse ma tête se poser sur l'épaule de Jaren. J'ai beau faire la fière, j'douille clairement là. Et pas qu'un peu. Faut surtout qu'on bouge de là avant que notre pote revienne nous rendre une petite visite... J'grimace une nouvelle fois en me redressant, prenant appui sur ma jambe blessée pour me remettre debout. J'serre les dents, grogne un peu malgré moi, et j'suis obligée de me tenir au tronc de l'arbre pour réussir à pas me casser la gueule. Mon regard se pose sur Jaren et je lui tend la main pour l'aider à se relever même si c'est pas spécialement judicieux. Avec mon état, c'est plutôt moi qui devrais m'appuyer sur lui. Mais j'ai peut-être un peu trop de fierté pour l'avouer là tout de suite. T'auras qu'à regarder mes blessures quand on sera de retour au bercail...



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Don't tell anyone you saw my tears   Don't tell anyone you saw my tears - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Don't tell anyone you saw my tears -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: