The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Glorious -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1832
Age IRL : 27
MessageSujet: Glorious   Glorious EmptyDim 1 Déc 2019 - 15:21
Les effusions de voix dans la salle de vie m’sortent de mon sommeil tellement lourd. J’crois que j’ai entendu ma porte grincée aussi, et la forme qu’prend le bout d’mon lit m’indique que Dana est probablement venue squatter. J’ose pas sortir d’mon lit, par principe. Il fait froid dehors, mon brasero s’est éteint y’a p’t’être un moment. La distillerie est quand même au proie à tellement d’courant d’air que ça doit pas changer grand-chose. J’tire sur le plaid au-dessus, venant l’remontant jusqu’à mon nez glacé. Mon ventre m’fait toujours un mal de chien, j’hésite à jeter un coup d’œil. M’faut tout le courage du monde pour réussir à me redresser, sortant partiellement du lit. T’façon, j’suis assez curieuse d’voir pourquoi les autres se marrent là-bas.

J’soulève mon haut, jette un coup d’œil au bandage qui a été changé y’a pas très longtemps. J’pense que c’est forcément un coup de Dana, y’a qu’elle pour être capable d’le faire sans que j’la sente venir. Et y’a qu’avec elle que j’suis vraiment en sécurité. Ça expliquerait pourquoi y’a toujours la marque de son cul sur mes couettes aussi. Bon, passons. J’me redresse difficilement, mes jambes sont comme faites de coton, et j’ai du mal à pas m’recoucher dans la foulée. Passant un plaid autour d’mes épaules, j’avance jusqu’à la porte que j’repousse faiblement. Courbée vers l’avant, la blessure qui m’tire toujours, j’esquisse un rictus contrarié quand j’constate que j’ressemble plus à une petite mamie qu’à une survivante.

La bouche pateuse et les cheveux mal rangés, j’parviens à profiter d’la chaleur qui passe dans la couleur. Les jambes m’portant jusqu’au salon où les autres ont sorti ce qu’il faut, sans déboucher encore les bouteilles. Mes yeux passent de l’apéro improvisé à eux, en les interrogeant du regard. Ils allaient quand même pas fêter ça sans moi ?
Puis, fêter quoi ?

On est quel jour ? Ca fait combien de temps que j’dors ? J’ai pas encore souvenir d’être rentré, j’sais que j’ai pas trop mal dormi, mais y’a quand même la sensation d’en avoir trop fait. Un soupir m’échappe, j’titube un peu, me rattrape au dossier du canapé avant d’me laisser glisser tout contre en poussant Valérian pour qu’il m’fasse de la place : On fête quoi ? Que j’demande d’une voix encore enrouée par la fatigue et la douleur.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 333
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyDim 1 Déc 2019 - 19:04

J'en ai passé des heures, assise au bord de son lit à veiller sur Yulia. J'l'ai regardée dormir pendant longtemps. J'sais que ça peut paraître bizarre. Mais j'me sens tellement coupable de pas avoir été capable de tuer ce type avant qu'il ne s'en prenne à elle. J'ai eu tellement peur de la perdre pour de bon cette fois... Que j'me vois tout simplement pas la laisser seule même si elle dort à poing fermé. Profitant de son sommeil, j'lui ai changé son pansement qui était légèrement souillé. Histoire qu'elle reste au propre. Que ça risque pas trop de s'infecter. Une fois cela fait, j'ai repris une vieille habitude et déposé délicatement mes lèvres sur son front avant de sortir de la pièce. Autant la laisser se reposer. Laissant la porte entrouverte au cas où elle appellerait parce qu'elle a besoin de quelque chose, j'ai rejoint les autres dans la salle de vie.

Malgré ma difficulté à l'accepter, l'heure était à la fête. On avait tous fait de notre mieux pour organiser un espèce d'apéritif. Après tout, on le méritait. God... Cet enfoiré était enfin mort. Il avait payé pour ce qu'il avait fait. Le mal qu'il avait causé et semé partout à son passage. La roue avait tourné. Et j'dois dire que ça me mettait un peu de baume au coeur de me dire que j'y étais en partie pour quelque chose. Même si la balle du sniper n'avait pas traversé le gilet pare-balles qu'il portait, ça l'avait assez secoué pour laisser à d'autres l'opportunité de lui ôter la vie. Et en même temps, ça m'permettait de me dire que j'avais peut-être quand même mérité de fêter ça avec les autres. J'avais décidé à la base de ne pas participer aux festivités. Mais finalement, j'étais avec les autres. Dans mon coin, certes, mais quand même.

Mais j'fronce bien vite les sourcils en voyant la silhouette de Yulia apparaître. Je soupire discrètement, croise les bras et la regarde assez sévèrement. Je sais que j'vais passer pour la rabat-joie, mais j'en ai rien à faire. J'ignore complètement ses questions. Savoir quel jour on est ou ce qu'on fête n'est pas le plus important, à mes yeux. Même si en vérité, ça l'est. Mais j'suis beaucoup trop inquiète pour m'y intéresser pour le moment. « Tu devrais pas te lever. Encore moins toute seule. » J'garde mon air sévère et désapprobateur. Elle a l'habitude de toute façon, avec moi. Et si les autres veulent répondre à ses questions, qu'ils le fassent. J'compte pas le faire de mon côté.Quelqu'un doit bien avoir le rôle de la "méchante" après tout. Et ça m'va pas trop mal quand on y pense.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Colt Anaconda et cutter à lame trapézoïdale
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 691
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyLun 2 Déc 2019 - 10:06
Affalé sur un des canapés rapiécés du salon, Valérian s’affairait à ouvrir une des bouteilles de whisky qu'ils avaient dénichées, en plus d’une dizaine d’autres alcools forts, dans le bar situé face à la vieille distillerie. Dire que ce bar était une aubaine pour eux relevait d’un parfait euphémisme. En effet, si, en temps normal, le grec n’aurait pas daigné jeter un regard à des bouteilles de premier prix, les jugeant simplement bonnes pour les ivrognes et les gens dépourvus de goût, il était pourtant bien content d’en avoir une entre les mains en cet instant.

Ils étaient sortis victorieux de l’affrontement contre les Scarecrows. L’heure était donc aux réjouissances. God et sa troupe d’adeptes ridicule ne représentaient désormais plus une menace, ni pour eux, ni pour personne. Ne restait effectivement de ce groupe qu’une poignée de fuyards qui, avec un peu de chance, finiraient leur course entre les mains de rôdeurs affamés et peu disposés à faire de quartier. C’est ce qu’espérait Valérian, en tout cas.

Tandis qu’il retirait le bouchon de la bouteille, Valérian s'interrogea : combien restait-il exactement de ces salauds dans la nature ? Disposaient-ils de renforts quelque part ? C’était peu probable, mais possible. Quoiqu’il en soit, la fuite de quelques uns de leurs ennemis gâchait son plaisir, comme une épine qu’on ne parvient pas à se retirer tout à fait du pied. Enfin, il serait toujours temps de s’en soucier plus tard. Pour l’heure, le grec n’avait qu’une idée en tête : venir à bout de ces quelques bouteilles d’alcool. Et oublier, l’espace d’une soirée.

« Putain d’merde, la bonne grosse mine qu’on va se mettre ! » s’écria Jake qui trépignait d’impatience à l’autre bout du canapé, comme un enfant à qui on a promis une friandise. Son langage châtié lui valut un regard désapprobateur de la part de Valérian qui, visiblement exaspéré, s’appliqua alors à remplir tous les verres de façon parfaitement égale. Nul doute que tous finirait par boire directement au goulot, mais le grec aimait faire les choses en bonne et due forme.

C’est à ce moment-là que Yulia fit son apparition, emmitouflée dans un plaid. Quelques jours s’étaient écoulés depuis l’attaque de la Marina, et la russe accusait difficilement le coup. D’après ce qu’avait expliqué Erika à Valérian, il lui faudrait rester alitée un bon mois pour espérer se tirer d’affaire. En pleine apocalypse, personne n’était à l’abri d’une infection, et une blessure comme la sienne ne devait en aucun cas être traitée à la légère. Yulia avait, par conséquent, été consignée dans sa chambre où Dana veillait constamment au grain et se chargeait de changer régulièrement son bandage. À la distillerie, l’ancienne inspectrice semblait, de fait, être la seule personne capable d’exercer un semblant d’autorité sur Yulia ; raison pour laquelle Valérian lui avait délégué, non sans un certain soulagement, la tâche de surveiller la russe jusqu’à son rétablissement.

Vigilant, Valérian suivit la jeune femme des yeux tandis qu'elle venait à pas chancelants s’installer entre lui et Jake sur le canapé. Visiblement déboussolée, elle s’interrogea alors sur la raison de ces célébrations, ce qui arracha un sourire malicieux au grec : « Le début de ta convalescence et la perspective, pour nous autres, de quelques jours de tranquillité bien mérités. » À l’évidence, Dana désapprouvait la présence de son amie parmi eux et était visiblement d’avis de la traîner de force jusqu’à sa chambre. Il aurait probablement été plus raisonnable de la renvoyer se reposer, mais Valérian savait à quel point la mort de God avait importée aux yeux de la russe. Pour rien au monde, celle-ci n’aurait manqué un toast en l’honneur de cet enfoiré. Forcer Yulia à regagner sa chambre aurait, par ailleurs, soulevé un beau remue-ménage dont personne ici n’avait la moindre envie.

Sans se départir de son sourire, Valérian tendit par conséquent un verre à Yulia et lui dit d'un air faussement navré : « Nous célébrons la mort du très regretté God, fauché dans la force de l'âge. Puisse t-il se faire mettre, et profondément, là où est désormais. » Ce qui, bien évidemment, fit rire Jake.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 101
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyLun 2 Déc 2019 - 11:04

Je m'étais retrouvé de manière assez surprenante ici, avec tout un tas de gens, dans une vieille distillerie, à moitié en ruine, à boire un coup. Après les derniers affrontements, j'avoue que je disais pas non à n'importe quelle sorte d'alcool. J'avais eu de la chance, de passer entre les balles. Mais je m'étais pas mal caché, il faut bien le dire. Chasser, une bête ou un humain, ce n'est pas un problème. Mais je ne suis pas un militaire, et je sors de ma campagne reculée. C'était nouveau. Et tous ceux qui m'entouraient maintenant, avaient l'air tous plus ou moins habitués à ça.
J'avais été chanceux, mais pas Yulia. Vilaine blessure.

Je faisais doucement connaissance avec les autres, dont elle m'avait parlé. Valérian, Dana, Raina, Markus, Jake, Niel. Et on buvait à nos rencontres, et à notre survie. Surtout à notre survie. Enfin on attendait que Valérian ouvre une bouteille.

Lily se baladait entre les jambes des gens, reniflant les nouvelles odeurs de la pièce. Happy avait trouvé sa place, lui aussi, mais pas dans la pièce.

Yulia sorti de sa chambre, enroulée dans son drap, pas une mine des plus ravissantes. En y réfléchissant bien, elle se remettrai sûrement plus rapidement chez moi, au bord du lac, avec un poêle à bois pour se réchauffer. Mais je ne prendrais pas le risque de la transporter là-bas. L'hiver arrivant, la route allait sûrement être impraticable en voiture. Ça serait plus long, mais elle ne risquait pas de mourir en chemin, au moins. À surveiller tout de même.

- Il y a toujours une bonne raison de boire du whisky.

Ils se réjouissaient tous de la mort du type masqué. Le peu que j'en avait vu m'avait suffit, j'étais aussi satisfait de le voir six pieds sous terre. Pas besoin de plus d'informations. Il y avait besoin d'un peu d'ordre dans cette ville après tout. Vu la taille du panneaux des gens cherchés au No Man's Land... Il y avait du boulot.

Je m'adressais à Yulia, plus particulièrement. Un peu pour répéter ce que Dana avait dit.

- Ménage toi tout de même. J'irai chercher des plantes médicinales bientôt, pour te faire des bonnes recettes de grand-mères. Avant qu'il se mette à neiger.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
The Exiles
Raina Solo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Anim : Arc à flèches (23 flèches) ; couteau de chasse ; Glock
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 164
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyMar 3 Déc 2019 - 22:03
Au moins, ils étaient tous rentrés à la maison. Yulia et elle dans un état pas terrible, mais comme à leur dernière rencontre avec les Scarecrows, elles étaient en vie. Dans la pièce qui lui servait de chambre, Raina laissait les mains expertes de Neil nettoyer sa blessure. Ce n’était pas la première fois qu’il soignait ses plaies, la métisse lui faisait suffisamment confiance pour le laisser faire. Elle avait transmis les recommandations d’Erika à son ami, et il veillait à ce qu’elle s’y tienne. Ce qui était un peu compliqué : se reposer, ne pas trop prendre appui sur sa jambe. L’amazone n’était pourtant pas du genre à tenir sagement en place, mais Neil avait lui aussi le don de la calmer, de la forcer à se poser. Alors, patiente, elle attendit qu’il prenne soin d’elle avant de l’accompagner dans la pièce de vie principale où tout le monde se trouvait déjà – même Yulia.

Raina était contrainte d’utiliser une canne pour marcher et soulager sa jambe de son poids. Elle détestait ça, et ça pouvait clairement se lire sur son visage. Tout comme ça se lisait sur le visage de Yulia qu’elle n’aimait pas rester sur la touche à cause de sa blessure. Elle n’aimait pas se présenter faible, mais… Tous ces gens faisaient partie des siens à présent, elle devait pouvoir gérer le fait d’être affaiblie devant eux. De toute façon, Neil ne lui laissa pas vraiment le choix. Quand elle posa son cul dans un petit fauteuil, il posa une caisse à bananes devant elle pour qu’elle y pose sa jambe. Foutu sniper. Les autres ont déjà commencé à faire des remontrances à Yulia sur le fait de la voir debout à cause de son état. Raina était mal placée pour lui faire la morale, pour la même blessure, elle était quand même partie à cheval retrouver Isaac. Alors elle la regarda, hochant la tête : « Contente de t’voir debout. » Ça contredisait les paroles protectrices de Dana, mais pour le coup, les deux femmes ne se ressemblaient pas. Raina ne maternerait jamais Yulia, c’n’était pas vraiment son truc, l’instinct maternel de toute façon.

Puis elle écouta les autres expliquer pourquoi ils allaient boire. Raina s’appuya plus franchement sur le dossier de son fauteuil. Elle avait beau faire bonne figure, cette blessure la fatiguait grandement. « On peut aussi boire pour la douleur, ça calme aussi. » Dit-elle, à défaut d’antidouleur comme dans le temps. Neil la regarda, il fallait dire que Raina n’était pas une patiente beaucoup plus agréable que Yulia. « Si t’es bourrée pour le prochain changement d’bandage, ouais, ça m’faciliterait la vie. » C’est qu’il lui arracherait presque un sourire en fait.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1832
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyMar 17 Déc 2019 - 22:03
Ouais donc moi je reste à me tourner les pouces dans la chambre, et vous, vous faites un concours de shooter c’est ça ?

C’est quoi cette arnaque ? Mon regard passe à chacun d’entre eux en cherchant une réponse. J’viens à peine d’arriver que j’me fais renvoyer à mon plumard, genre je suis persona non grata alors que j’ai quand même participé à la saignée de God quoi ! Je mérite bien de participer ! Je me suis faite poignarder pour ça !

Je vais pas signer pour ce programme. Celui où forcément, je souffre plus qu’autre chose, dans ma solitude, dans ma mauvaise humeur et ma douleur. Pestant pour moi-même, j’évite soigneusement le regard de Dana qui me foudroie pour que je retourne dans mon lit, comme si tout à coup ça allait me téléporter là-bas. J’préfère emmerder Valérian, ça me guérira plus vite je suis sûre : Oh parce que tu crois que tu vas avoir du repos ? Un rire m’échappe.

Il rêve celui-là ! Je vais être pire que tout à partir de maintenant. Ça va être un véritable enfer pour tout le monde, ils vont voir flou. Bon, je préfère leur réserver la surprise, histoire de… Ceci étant, j’prends une grande inspiration, et remercie Raina d’une œillade complice :

Désolée mais moi j’écoute cette femme, c’est la plus raisonnable d’entre vous tous. Et je la pointe du doigt. Si quelqu’un peut se dévouer pour la vodka.

Jake éclate de rire, il lui faut pas grand-chose pour faire le chemin jusqu’à ma planque – qu’il connait bien visiblement. Il sort une tasse propre, la remplit à peine et me la tend :

Dès qu’t’iras mieux, je te défierais ! promet-il avec un grand sourire crétin dont il a le secret. Et je lève mon verre en même temps que Valérian du coup :
Amen ! A la fin de ces connards, qui l’ont pas volé !

C’est une page qui se tourne, mais une page où y’aura pas de dignité pour eux à la fin. Le meneur est tombé, quelques uns se sont échappés. Qu’importe, quelqu’un, cette fois, finira par les retrouver et les achever pour de bon. Parce que tout se paie…

On a toujours une taupe à trouver, que j’annonce aux autres. Celui qui a balancé le convoi a pas le droit de s’en tirer à bon compte. Raina a failli y passer à cause de lui.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Dana L. Costello
The Exiles
Dana L. Costello
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une hachette, Beretta M9 Parabellum, HK G14
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/06/2019
Messages : 333
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious EmptyJeu 19 Déc 2019 - 11:48
Quand j'entends tous les autres parler, j'ai pas besoin de beaucoup de temps pour me rendre compte que j'vais très vite endosser le rôle de la rabat-joie de service. J'garde les bras croisés, lève les yeux au ciel en me rendant compte que quoi qu'il arrive de toute façon Yulia fera ce que bon lui semble. J'remarque bien qu'elle évite mon regard et j'suis pas vraiment surprise.

Encore une fois, je soupire. Je sais que j'devrais me joindre à tout le monde et célébrer la mort de ce fils de p... J'en ai envie. Mais j'arrive tout simplement à faire redescendre la pression. Beaucoup trop de colère encore présente dans mes veines. Beaucoup trop de regrets par rapport à mon incapacité à me rendre vraiment utile sur le terrain. Au moins j'pourrais me féliciter d'avoir participé à la mort de God. C'est déjà ça. Mais j'pense qu'il me faudra du temps pour que j'accepte de me concentrer uniquement sur ce point positif de la bataille. Y'en a eu beaucoup trop qui étaient négatifs à mon goût.

J'attrape mon verre, comme le font les autres, sauf que j'dis rien. J'me contente de le descendre cul-sec avant de m'en servir un autre. J'ai pas vraiment prévu de me mettre la tête à l'envers, mais ça fait du bien de sentir à nouveau cette brûlure bien familière au fond de ma gorge. J'observe les autres profiter du moment, restant dans mon coin sans rien dire.

Quand Yulia reprend la parole pour nous rappeler qu'on a toujours une taupe à trouver, je repose mon verre que j'ai à nouveau vidé d'un trait. Je hoche la tête. Elle a raison. On doit pas se reposer sur nos lauriers trop longtemps. On s'est fait avoir sur ce coup là, et ça pourrait recommencer. Je peux aller voir Kara au No Man's Land. Si quelqu'un peut avoir des pistes sur la taupe, ça doit être elle. Et avec un peu de chance, j'aurai pas tout perdu de c'que j'savais faire et on pourra trouver des indices. Ce s'rait toujours mieux que rien. J'ai pas beaucoup d'espoir par rapport à ça. Non pas que j'sache plus faire mon boulot. Juste que c'est plus difficile aujourd'hui de retrouver la piste de quelqu'un qu'à l'époque. Et j'suis pas certaine que Kara ait beaucoup plus d'idées que n'importe qui d'entre nous sur qui peut avoir joué le rôle de la taupe dans cette histoire. Sinon, elle se serait déjà chargée de son cas. Je suppose.

Mais si la personne qui a fait ça a un minimum de cervelle, elle sera déjà loin après ce qu'il s'est passé... Et si c'est le cas, on n'arrivera certainement jamais à remettre la main dessus. Je sais que c'est pas ce que les autres ont besoin d'entendre. Que j'casse un peu l'ambiance. Mais il faut bien que quelqu'un le fasse. Et puis, avoir le rôle de la méchante casseuse d'ambiance me va bien de toute façon.



Some people long for a life that is simple and planned, Tied with a ribbon. Some people won't sail the sea 'cause they're safer on land, To follow what's written. But I'd follow you to the great unknown, Off to a world we call our own ♛by wiise
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Glorious   Glorious Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Glorious -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Seattle -
 :: South-East :: Georgetown :: The Exiles
-
Sauter vers: