The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- I've been dying to live - Lina Reed. -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lina Reed
Lina Reed
Fiche de personnage
Survit depuis le : 07/11/2019
Messages : 3
Age IRL : 18
MessageSujet: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 22:53
LinaReed

WHO AM I
- Informations personnage -
Nom : Reed.
Prénom(s) : Lina.
Âge : 18 ans.
Date de naissance : 31 Octobre 2001.
Lieu de naissance : Damascus, Oregon, USA.
Nationalité : Américaine.
Groupe : The Travelers.
Ancien métier : Écolière.
Célébrité : Elle Fanning
- Défauts -
Égoïste.
Solitaire.
Méfiante.
Secrète.
Impulsive.
- Qualités -
Débrouillarde.
Déterminée.
Agile.
Attentive.
Audacieuse.

WHAT'S IN MY HEAD

- Psychologie du personnage -

Lina avait toujours vécu, non, survécu par-elle même. Même avant l'apocalypse.

Enfant battue. Pas une âme ne croyait ses paroles de pauvre gamine violentée. Voyant la non-réaction de ses pairs face à l'Enfer qu'elle traversait tous les soirs au bercail, la demoiselle s'était vite rendue compte qu'elle était seule au monde et qu'elle était l'unique personne sur qui elle pouvait compter. Même sa professeure de danse, en qui elle avait placé toute sa confiance, ne l'avait pas cru. C'était ce jour là qu'elle comprit que même les personnes de confiance pouvaient être des traîtres. Parler de sa condition ne lui avait qu'apporté que des soucis à la maison de toute façon. Ne rien dire sur ses problèmes était préférable pour éviter des coups supplémentaires. Son calvaire et son silence durèrent quatorze années, jusqu'à-ce qu'elle se mette en tête de fuguer, un soir d'automne. Décision prise sur un coup de tête, détermination sans faille, son petit sac était prêt à disparaître avec elle durant la nuit noire. Pas d'argent, pas d'endroit où aller. Néanmoins, la blonde était consciente de sa force intérieure et de la débrouillardise dont elle pouvait faire preuve.

Apocalypse débutée, fin des temps commencée. La règle numéro une de la petite fut "Moi d'abord." Personne ne l'avait aidé avant. Alors elle ne voyait pas l'intérêt de, maintenant que les morts revenaient à la vie, devenir altruiste. Audacieuse forcenée, risquant quotidiennement sa vie pour atteindre son objectif du jour. Son passé de danseuse, amatrice certes, l'avait grandement aidé au niveau de sa souplesse et son agilité. Sa route faite de danger, de violence et de morts s'acheva lorsqu'elle rencontra Jinx. Homme qu'elle avait fini par admirer, la gamine écoutait et observait attentivement ce qu'il pouvait dire ou faire, finissant par uniquement faire ce qu'il cautionnait. Elle recherchait son approbation par-dessus tout.


WHAT AM I MADE OF

- Physique / équipement -

Lina n'a jamais pu se développer correctement, mentalement comme physiquement. La maltraitance et la sous-alimentation n'ayant absolument pas aidé. Petite silhouette féminine aux courbes légèrement développée avoisinant les 1m65, la blonde pouvait sembler frêle et fragile aux premiers abords. Cicatrices nombreuses au niveau de la paume des mains et de ses jambes, marques de ses années en solitaire. Ses ennemis la sous-estimaient toujours. Et elle gagnait, toujours. Uniquement grâce à son physique trompeur. Les inconnus avaient l'impression de tomber face à un simple agneau ayant perdu son troupeau alors qu'ils faisaient face à une dangereuse bête sauvage.

Affronter les morts et les vivants était difficile, mais battre le froid et les intempéries était impossible. Consciente de la misère dans laquelle elle allait survivre, Lina s'était préparée. Sobrement habillée d'une veste en jean et d'un bonnet prit dans un magasin, à la place d'un chapeau de cowboy horrible, la demoiselle avait toujours privilégié les vêtements peu encombrants pour ne pas entraver ses mouvements. Elle était armée du couteau papillon de son géniteur ainsi que d'un Glock 17 trouvé sur le cadavre de l'un de ses collègues de travail. Depuis cette trouvaille, véritable cadeau du ciel, la petite avait toujours tout fait pour économiser son unique chargeur. Sur son dos, son fidèle sac à dos bleu ciel résidait à chaque instant, contenait le peu de choses qui lui restait. Sa gourde, un paquet de carte, une lampe torche rechargeable et son journal intime qui datait d'avant l'apocalypse. Seul Jinx avait pu, une seule et unique fois, lire l'une de ses pages. Trop de mauvais souvenirs résidaient sur l'encre séchée. Lina elle même n'avait plus la force de revoir les horreurs qu'elle avait pu y décrire.


HEAR MY STORY


Damascus, Oregon, USA.

Née dans une maison fracturée et brisée, Lina n'a jamais connu un foyer aimant et accueillant.

Pendant sa cinquième année de misère sur Terre, la Maman de cette petite et douce tête blonde avait décidé pendant la nuit de tout simplement plier bagage. Sans dire un mot à qui que ce soit. Ni même embrasser sa fille une dernière fois. Bien trop jeune à l'époque pour comprendre les raisons de son départ, Lina avait pleuré, beaucoup pleuré jusqu'à ne plus pouvoir le faire. Elle s'était sentie abandonnée, mal aimée. Papa Andrew était toujours là au moins, avec son grand métier de policier où il empêchait les méchants de faire des choses méchantes. Papa était fort et apprécié de tous. Mais Papa devenait peu à peu la chose qu'il combattait à la maison. Et Lina était terrifiée à l'idée d'être laissée ici avec lui. Et uniquement lui. Ce n'était que des insultes. Du moins au début. Que c'était sa faute que Maman était partie, qu'elle n'était pas voulue, qu'elle était une erreur. Au bout d'un moment détruire l'estime et l'intégrité morale de son enfant n'avait plus suffit. Lina ne savait pas ce qu'elle avait fait pour mériter autant de haine de la part de son paternel. À l'école sa maîtresse ne la croyait pas, quand elle disait que son Papa l'empêchait parfois de manger à sa faim, l'insultait souvent, la rabaissait tout le temps. Que lorsqu'il buvait un peu trop de boisson amère, elle se prenait un coup. Toujours à des endroits que les autres ne pouvaient pas voir.

Et ce petit train avait duré un bon moment. De longues années. La blonde revenait toujours à la maison avec une boule au ventre et faisait son maximum pour ne pas se faire remarquer, d'être la bonne fille que Monsieur souhaitait. Mais rien à faire. Elle était toujours trop mauvaise. Inutile. Horrible. Ecoeurante. Ratée. Elle n'était qu'une putain d'erreur. Résignée à se taire, pour ne pas souffrir d'avantage à cause des représailles de son géniteur, le temps s'écoulait lentement. La journée en cours, le soir en Enfer. Encore. Tout le temps. Mais c'était bien mieux que les week-ends où elle était piégée avec lui pendant deux jours entiers. Deux jours. L'école était son issue. Mais ne fut bientôt plus la seule.

Le modern'jazz. La danse. Son seul refuge. Trouvé en 2013. Une option à l'école. Elle s'y défoulait, se laissait aller, permettait à son corps de s'exprimer dans un environnement bien lointain des murs prisonniers de son douloureux domicile. Muette par rapport à ce qu'elle vivait avec son Géniteur, elle n'avait pas osé en parler à qui que ce soit, préférant tout passer sous silence. Ce n'était pas plus mal au final. Les journées étaient plus simple de cette façon. L'ennui moins présents, l'appréhension de le retrouver absente. C'était sa bulle, son moyen de tenir. Elle s'était liée d'amitié avec sa Professeure de danse, Kelly, une femme admirable et belle. Elle était son modèle. Elle avait entièrement confiance en elle.

Et Lina avait complètement regretté ça. D'ouvrir ses lèvres, celles qui auraient dû être scellées à jamais. De parler de son supplice familial. Kelly ne l'avait pas cru non plus. Ou du moins, n'arrivait pas à y croire puisque son Géniteur avait sauvé son frère lors d'un braquage à main armée dans une supérette. Kelly n'arrivait pas à croire qu'un homme aussi respectable pouvait être aussi méchant. L'adulte se disait que la gamine exagérait car elle se doutait bien que son éducation devait être stricte vu le personnage. Elle en avait même parlé à Andrew après un cours. Une fois de retour à la maison, Lina s'était prise la plus grande dérouillée de sa vie pour avoir une nouvelle fois osé essayer de se sortir de cet Enfer. Elle n'était plus venue en cours après ça. Mais cela n'intéressait vraisemblablement personne. Car l'infâme Octobre 2015 venait de débuter.


• 15 octobre 2015 / Damascus, Oregon : Ces derniers jours, son Géniteur était absent. Complètement absent. Durant des journées entières, bien plus longues et clairement plus épuisantes que celles d'avant. Parfois la nuit aussi. Quelque chose se tramait. Lina était restée à la maison pendant une semaine entière. L'école n'avait appelé que les premiers jours de son absence. Pas le reste. Sans téléphone ni ordinateur, la blonde passait ses journées à mettre de la pommade sur ses bleus en regardant la télévision. Pas moyen d'aller à l'extérieur, Andrew fermait toujours la porte à double tours. Mais pas pour l'empêcher de sortir, non. Pour empêcher des gens d'entrer. Soumis au secret professionnel -et n'ayant clairement pas envie de partager ce qu'il se passait réellement avec sa gamine-, il ne disait strictement rien. Peu à peu les chaînes de télé se mirent à relayer des violences policières contre des civils, des incidents sanglants mais surtout le message du président. Laissée dans le flou, Lina avait décidé de forcer son Géniteur à parler. Lorsqu'il rentra, très tard dans la nuit, elle l'attendait d'un pied ferme. Sa curiosité lui valut un coup, un second et un troisième dans le ventre. L'adulte était sous stress et laissa la petite au sol pour aller chercher de quoi oublier. Mais Lina n'en pouvait plus de ce supplice. Elle se redressa lentement et repartit dans sa chambre chercher son sac à dos qu'elle éventra pour en sortir l'arme. Celle qu'elle garderait durant toute l'apocalypse. Elle retourna dans la cuisine et fit un pas. Puis deux. Le bruit caractéristique du couteau se dépliant se fit entendre. L'homme se retourna. Et un coup dans le ventre. Puis deux. Puis trois. Puis un quatrième dans la gorge. Un cinquième dans la nuque. Un huitième dans le coeur. Andrew s'était effondré. Lina l'avait tué. Il était. Mort. Finalement mort.
Mais pas complètement.
Une heure était passée et Lina s'était simplement assise à table pour réfléchir. Son esprit allait à toute vitesse. Impossible de penser correctement. Les hémoglobines sur ses phalanges commençaient déjà à sécher. Cette odeur de mort empestait la pièce et bientôt toute la maison. Et un bruit. Un mouvement. Horrifiée Lina tourna la tête. Son Géniteur se redressait devant ses yeux. Elle hurla de terreur et tomba au sol. Pas le temps d'y penser à deux fois, elle récupéra son couteau et s'élança une seconde fois sur lui en criant à s'arracher les cordes vocales. Un autre coup dans la gorge, un autre deuxième, rien à faire il était toujours là, à essayer de l'attraper et la ... Mordre. Élan d'adrénaline et de peur, la lame se planta dans son crâne. Et son Père s'effondra pour la toute dernière fois. Véritablement mort cette fois.


• 25 octobre 2015 / Damascus, Oregon : Lina avait suivi les ordres affichés à la télévision. Elle s'était barricadée chez elle, avait rempli sa baignoire et tout contenant avec de l'eau et était même partie quelques minutes le temps de récupérer au magasin du coin des conserves. Le monde changeait. Elle le voyait. Les échos des tirs la tenait réveillée la nuit. Certains de ses voisins étaient partis. Le vieux couple d'en face, non. Parfois, ils se faisaient coucou à travers la fenêtre. Le bipeur de son Géniteur n'avait pas cessé de s'allumer durant ce temps là. Tout comme son téléphone. Lorsque des inconnus en tenue se présentaient à sa porte, elle ne répondait pas. Vu le chaos dehors, sa mort allait être très vite oubliée. Tout comme celle des deux vieillards qui étaient en train de se faire dévorer là-dehors. Au moins, elle avait pu leur dire bonjour une dernière fois.
Ce jour-là, quelqu'un toqua à sa porte. De manière frénétique. Elle jeta à un oeil à l'extérieur grâce au loquet à chaîne. Kelly. Elle lui suppliait de la laisser entrer, que ces "choses" arrivaient, qu'elle était venue pour l'emmener avec elle dans la ville où les militaires avaient mis un camp de survivants pour faire face à tout ça. Elle refusa. L'adulte essaya de la convaincre tout en la pressant. Les monstres se rapprochaient à cause du boucan environnant. Lina resta silencieuse quelques secondes jusqu'à entendre "Putain ils sont là ! Ouvre moi la porte s'il te plaît !" La blonde pouvait lire sur le visage de sa professeure la peur. Mais elle ne bougea pas le moindre muscle et continua de la fixer avant de lui dire qu'elle avait mal fait de ne pas la croire, de ne pas avoir essayé de la sortir de son Enfer. Que, comme elle lui avait prouvé, elle n'était pas assez digne de confiance. Alors Lina referma violemment la porte et attendit derrière celle-ci. D'autres supplications. Des râles, de nombreux râles. Des cris de douleur. Et plus rien.
Kelly était morte.


• Février 2016 / Damascus, Oregon : L'électricité avait cessé de fonctionner depuis un bon moment déjà. Lina avait, au fur et à mesure, commencé à "cambrioler" les maisons aux alentours de la sienne pour trouver de quoi manger ou même des armes en commençant par la maison des deux vieux. Mais désormais, le quartier était vide de vie et de ressources. Impossible pour la gamine de continuer à rester ici, elle devait bouger. Heureusement que la fin de l'hiver approchait. Sac sur le dos, lame dans la main, elle était tout simplement partie en emportant tout ce qui lui restait. Deux conserves, le fond de sa gourde, une lampe de poche, une carte des USA et son journal intime. Adieu maison, adieu ancienne vie.
Rapidement, elle choisit de prendre pour destination Portland. Peut-être que les camps de l'armée étaient toujours opérationnels ? Peut-être qu'ils avaient encore de quoi manger là-bas. Dans tous les cas, la demoiselle avait décidé de traîner sur la route en fouillant le moindre bâtiment. Elle tomba d'ailleurs sur le commissariat du coin, là où son Géniteur travaillait. Curieuse, elle y était entrée. Un spectacle macabre s'était dessiné devant ses beaux yeux bleus. De nombreux cadavres, certains se mouvaient, d'autres étaient trop déchiquetés pour pouvoir le faire. Parmi eux ? L'homme en tenue de policier qui était venu toquer à sa porte. Il était mort. Coup de pied dans le genou pour le faire tomber et elle planta sa lame dans son crâne avant de le dépouiller de son arme à feu et d'un chargeur avant de s'enfuir à toute vitesse.
Le ciel lui avait fait un cadeau ce jour-là.


• Avril 2016 / Carver Park, Oregon : Il y avait beaucoup trop de rôdeur. Impossible de fermer l'oeil la nuit, de voyager le jour, de récupérer de quoi survivre pour quelques heures de plus. Ils sortaient tous de Portland. Mais s'ils partaient de là, cela voulait dire que les rues allaient devenir vide dans quelques temps n'est-ce pas ?
Peu importe ce qu'il se passait, Lina avait fini par apprendre à devenir silencieuse comme une ombre et rapide comme l'éclair pour limiter son temps à l'extérieur. Elle avait élu provisoirement domicile dans l'église Baker Cabin, loin des routes principales. Les monstres étaient nombreux, mais il suffisait de prendre son mal en patience et attendre la moindre ouverture pour filer trouver de quoi subsister une autre journée.
Pendant ses quelques expéditions, elle était tombée nez à nez avec d'autres survivants. Toujours en groupe. Certains lui offrirent une place en apprenant son âge, d'autres plus méfiants -et plus intelligents- lui demandèrent de prendre ses distances. La plupart du temps, elle les volait avant de prendre la fuite. Ils étaient plusieurs et avaient par conséquent beaucoup plus de chance de trouver des ressources. Ils en avaient donc moins besoin qu'elle. Enfin. C'était sa façon de se dédouaner, même si elle ne regrettait strictement rien.


• 24 décembre 2016 / Portland, Oregon : L'hiver était arrivé. Lina avait fini par rejoindre Portland au bout de quelques mois, forcée de quitter sa petite église lorsqu'une horde l'avait suivi jusqu'à son abri. Elle s'était battue pour s'enfuir et avait réussi, se battant seulement avec son couteau papillon et un débris de verre trouvé au sol qui lui avait laissé de belles cicatrices dans la main.
Les rues de Portland ne grouillaient pas de monstres, néanmoins ce n'était pas sûr pour autant. Un soir, ironiquement celui de la veille de Noël, la petite était entrée par effraction -si cela existait toujours dans ce monde- dans une belle maison située dans une beau quartier par une fenêtre ouverte de l'étage supérieur. Ses compétences d'escalade ne cessaient de s'améliorer puisqu'elle utilisait son agilité pour se hisser un peu partout, hors de la portée des rôdeurs. L'intérieur était cozy, il y faisait bon. Dans une quelconque pièce la demoiselle trouva le saint graal. De la nourriture. Assez de nourriture pour tenir quelques semaines. Il y avait une peluche aussi. Heureuse de sa trouvaille, Lina inspecta les conserves, l'eau à la bouche. Elle était affamée. Frigorifiée. Et le destin lui avait fait une fleur. Seulement voilà. Une voix s'éleva derrière elle, lui disant que ces biens ne lui appartenaient pas. Celle d'un homme. D'un adulte. Surprise, elle se retourna en brandissant sa lame dans la direction de l'inconnu avant de s'apercevoir que celui-ci ne l'avait pas menacé. Son arme était toujours à sa ceinture. Dans son regard, il n'y avait rien de mauvais. Prise la main dans le sac, Lina avait gardé sa main sur les conserves avant de lentement la retirer. Chose impensable, la personne lui proposa de rester manger un morceau. L'estomac dans les talons, signe de l'univers, elle ne pouvait refuser. Toujours sur ses gardes, elle avait baissé son arme  sans pour autant la ranger. Elle la tenait encore fermement dans sa paume. Les inconnus étaient dangereux. Elle ne pouvait se permettre de laisser tomber sa garde.
Elle apprit son prénom. Et cette personne, après l'avoir nourri - lui proposa de passer la nuit ici, au chaud. Mais la demoiselle refusa. Et disparut dans la nuit noire quelques minutes plus tard.


• 1 Janvier 2017 / Portland, Oregon : Trempée de la tête aux pieds, tremblante de froid et de faim, blessée à cause d'une mauvaise chute, Lina était revenue. Elle avait toqué, plusieurs fois, à cette porte d'entrée avant de revoir le visage de cet homme qui lui avait déjà sauvé la vie grâce à sa bonté. "J.... Jinx ..." murmura-t-elle avant de s'effondrer dans ses bras. Elle n'avait plus de forces.
Incapable d'effectuer le moindre geste, elle avait dû se laisser faire, toujours dans les bras de cet inconnu. La blonde était terrifiée par sa faiblesse. Si cet homme avait voulu lui faire du mal, il aurait très bien pu. Mais n'avait rien fait. Au contraire. Il l'avait nourri, lui avait offert un plaid bien chaud et un endroit où dormir. Voilà comment Jinx et Lina s'étaient rencontrés.


• Mars 2017 / Portland, Oregon : Le bruit du verre se brisant résonna une nouvelle fois dans la maison. Puis ce fut au tour de la porte d'entrée de céder. Et de celle de derrière. Lina et Jinx étaient cernés. Ils n'avaient aucun moyen de fuir. Sauf par la fenêtre située au second étage. La même par laquelle la demoiselle était entrée en décembre. Une horde s'était engouffrée dans la maison, dans leur refuge. Beaucoup d'affaires furent perdues ce jour-là. Néanmoins ils étaient vivants et avaient réussi à emporter le strict nécessaire. C'est à dire leurs sacs et un peu de nourriture. Sans-abris, ils se mirent à courir pour leurs vies. Leurs pas les menèrent vers la Columbia River et après une pause bien méritée, ils décidèrent de suivre son sillage en direction de l'océan en priant ne pas avoir à revivre une expérience comme celle-là.

• De Fin Mars 2017 jusqu'à Fin Avril 2017 / Prescott, Oregon : Prescott. Une toute petite ville située sur la Columbia River. Ce fut leur refuge pendant un magnifique mois. Il n'y avait qu'une petite dizaine de maison ici, tout au plus. Et une magnifique plage. Etonnamment ici, leur train de vie s'était bien adoucis. Les rôdeurs étaient peu nombreux et les quelques qui se trouvaient sur leur passage ne faisaient pas long feu. La relation entre les deux acolytes fit par ailleurs un gigantesque bon en avant. Jinx était devenue une figure paternelle pour la petite, qui était heureuse d'enfin avoir une présence masculine rassurante dans sa vie. Il y avait cette balançoire, sur ce bout de plage. Et Lina se faisait pousser par l'adulte. Et parfois même ils échangeaient les rôles. Mais la plupart du temps, c'était elle qui se laissait balancer. Et la vie était belle, quelque part. Le soir ils discutaient. Lina était ... Heureuse.
Néanmoins rien n'était éternel. Un groupe de survivants était venu pour les piller. Lorsque le duo comprit leurs intentions hostiles, ils répliquèrent sans aucune pitié. Lina abattit l'un des leurs d'une balle dans la tête, un tir précis et sans bavure. Jinx en tua un autre avec sa lame juste après et la blonde l'imita avec son propre couteau. Seulement voilà. Le dernier l'avait prise par surprise et lui avait asséné un coup de crosse dans le ventre avant de la mettre en joue. C'était terminé.
Mais, comme un véritable héros, Jinx la sauva en lançant à la perfection l'un de ses couteaux de lancer dans le crâne de l'ennemi, sauvant la gamine qui se croyait déjà morte. L'agresseur avait hésité un simple instant en se rendant compte de son âge. Cela l'avait perdu. Quelque chose changea à cet instant précis. Une sorte de gratitude. De confiance aveugle. Lina venait de se rendre compte d'à quel point elle avait eu de la chance de tomber sur Julian.
Une fois remis de leurs émotions, les deux s'accordèrent sur le fait qu'il était urgent de partir d'ici. Les échanges de coup de feu avaient très certainement attiré de nombreux rôdeurs.


• Début Mai 2017 / Astoria, Oregon : "Berk. Qui voudrait porter un chapeau de cowboy en pleine apocalypse ? Je risque de le perdre à la première occasion. Non merci, j'préfère encore avoir des organes de rôdeurs sur la tête. Plus jamais je te propose de m'trouver un truc cool !" Blagua la petite en jetant au sol ledit chapeau avant de se balader dans les autres rayons du magasin.
Cela faisait maintenant quelques jours qu'ils étaient arrivés ici. Pendant une excursion pour chercher de quoi manger, le duo était tombé sur une magnifique boutique de vêtements et ils en avaient profité pour faire quelques emplettes pour l'hiver prochain. Notamment un bonnet de laine sombre pour la plus jeune et un beau manteau de cuir pour le plus vieux.
Les deux étaient devenus de très bons amis. Jinx s'était d'ailleurs ouvert et avait finalement raconté à la petite l'histoire tragique de sa fille Manon. Et la blonde avait dû le consoler juste après. Ce gage de confiance lui avait fait chaud au coeur néanmoins, elle ne se sentait pas prête à parler de sa famille brisée. Et encore moins de ce qu'elle avait fait.
En septembre, remarquant que les ressources se raréfiaient mais que le nombre de rôdeurs augmentaient, ils prirent la décision de traverser le Astoria-Megler Bridge pour atterrir dans l'Etat de Washington.


• De Septembre 2017 jusqu'à Mars 2018 / Parc National Olympic, Washington : Pendant tout ce temps, les deux acolytes avaient traversé l'état jusqu'à se retrouver dans le parc Nation Olympic. Au départ, cela semblait être une excellente idée. Du moins, avant qu'ils ne se rendent compte que le froid, la neige, la pluie et le manque de bâtiment à fouiller était très handicapant dans leur survie. Seattle était donc leur prochaine destination.

• Avril 2018 / Seattle, Washington : La cité Émeraude n'avait jamais aussi bien porté son nom. Ses rues autrefois grises et bétonnées étaient devenues verdoyantes. La Nature avait reprit ses droits, spectacle époustouflant que Lina ne cessait d'admirer lorsqu'elle posait un pied à l'extérieur. Leur vie n'était pas plus différente que sur la route, mis à part le fait qu'ils croisaient bien plus souvent des visages humains. Amicaux ou non, peu importe. Les rôdeurs n'étaient plus les seuls chasseurs en ville. L'Homme restait un loup pour l'Homme.

• 31 Octobre 2019 / Seattle, Washington : 18 ans de vie. Dont 4 passées à survivre contre des monstres dévoreurs de chair, des humains fous et les Eléments. Et Lina avait survécu grâce à l'aide de son meilleur ami, son confident, son Père adoptif et son doudou personnel, Julian. L'idée de rejoindre un quelconque camp ou groupe leur déplaisait grandement. Tous deux méfiants vis-à-vis des autres, l'intégration aurait été difficile. Et puis, ils se débrouillaient très bien à deux, à échanger ce qu'ils trouvaient pour un peu de nourriture, d'eau ou même de balles. C'était un train de vie plutôt agréable au final. Lina ne s'était jamais aussi vivante que lorsqu'elle devait survivre dans la nature avec un simple couteau et un pistolet.
Mais putain. Qu'est-ce qu'elle raffolait de ça.



Toutes les journées se ressemblaient depuis qu’ils étaient arrivés à Seattle. Mais ce n’était pas plus mal. Cette petite routine donnait une forme de stabilité à la vie précaire et dangereuse qu’ils menaient.

Le matin, comme à chaque fois, Lina se réveillait lentement à moitié affalé sur le corps encore endormi de son camarade en compagnie de Houston. Une fois son gros balourd d’ami réveillé à coup de toutes petites claques sur les joues, ils grignotaient le minimum syndical pour se donner la force d’affronter la journée. Ensuite, tandis que son camarade préparait l’itinéraire du jour, Lina s’occupait de faire le tour de leur abri, vérifiant que rien n’avait été endommagé et s’occupant des rôdeurs aux alentours. S’ils avaient le temps, la foi et que la distance n’était pas trop élevée, ils prenaient le temps de rejoindre un point d’eau pour se débarbouiller sinon ils faisaient sans. Peu importe où ils allaient, Jinx ouvrait la marche et elle la fermait. Grâce à son arme à feu, elle pouvait le couvrir à distance si les choses tournaient au vinaigre. Une fois arrivés à leur destination qui s’apparentait généralement à un bâtiment à fouiller, ils vidaient les rôdeurs puis se divisaient les tâches. La blonde allait sur le toit de la bâtisse en reconnaissance pour vérifier l’état et le nombre des rôdeurs aux alentours tandis que l’adulte s’occupait de chercher des ressources.
Les jours d’échanges, généralement une ou deux fois par semaines, le duo se rendait dans le No Man’s Land. Lina laissait parler son camarade, préférant rester dans son coin à zieuter les biens qu’elle aimerait beaucoup voler.
Lorsque le soleil commençait doucement à décliner dans le ciel, ils se remettaient en route pour trouver un refuge pour la nuit. Jamais dans le No Man’s Land et jamais deux fois au même endroit. C’était plus sûr comme ça. Personne ne pouvait leur tendre d’embuscade de cette manière, sauf en les prenant en filature bien entendu. Lorsque leur abri pour la nuit était trouvé, ils s’occupaient de vérifier les issues et les fenêtres, tuer les rôdeurs et barricader les entrées principales. Une fois cela fait, ils mangeaient leur ration du jour goulument avant d’entamer leur soirée. Ils en faisaient, des choses, le soir. Comme par exemple jouer aux cartes ou avec Houston, se raconter des histoires, créer un fort fait de coussin … C’était le moment détente qui ne durait généralement pas longtemps, puisque la journée les avait énormément fatigué. Alors, comme à chaque fois, les deux s’endormaient côte à côte, leurs armes non-loins pour être parés à toutes éventualités.


Time to meet the devil

• Pseudo (sur internet) : wolf.
•  ge irl : 18 ans.
• Présence : All the time.
• Personnage : Inventé [x] / scénario/prédef [ ]
• Code du règlement : code validé par Selene

• Comment avez-vous découvert le forum ? :
Jinx a fait des recherches car nous cherchions un bon forum zombie et celui-là nous a paru super !
• Qu'est-ce qui vous a convaincu de vous inscrire ? :
Le fait qu’Elle Fanning ne soit pas prise, clairement.
• Crédits (avatar et gifs) :
wolf. (Avatar) & moonchild (Gif)



passeport :
 
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau suisse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 131
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:02
Bienvenue par ici LIna !!! I've been dying to live - Lina Reed. 1464651733 Et bonne chance pour la fin de ta fiche ! :smile34:



Keep your feet on the ground
and your eyes on the stars

Zelda s'exprime en #752700
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7095
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:18
Elle Fanning I've been dying to live - Lina Reed. 1442386177

La meilleure raison de t'inscrire Razz



bienvenue sur le forum !

Te voilà fraîchement inscrit sur The Walking Dead RPG ! Après avoir lu consciencieusement le règlement du forum, voilà quelques petites choses à retenir pour tes débuts parmi nous :

1 – Le délai pour finir ta fiche est de 10 jours. Un délai supplémentaire peut être accordé par un membre du staff sur demande.

2 – Si tu as oublié de le faire avant de t'inscrire, jette un petit coup d’œil aux bottins des noms, des prénoms, des métiers et des avatars.

3 – Lors du choix de ton avatar, il est important de bien respecter ces deux points du règlement : Les images choisies doivent être cohérentes avec le contexte, et l'âge de ton personnage avec l'aspect physique de ta célébrité.

4 – Afin d'éviter les RP répétitifs d'intégration dans un camp, nous te conseillons d'intégrer ton personnage à un groupe dès son histoire ! Si tu choisis d'intégrer le groupe des Travelers, il te faudra conserver ce statut durant 1 mois minimum avant de pouvoir t'installer dans l'un des groupes sédentaires.

5 – Si ton histoire comporte des personnages que tu souhaiterais proposer en Scénario, sache qu'il faudra également patienter 1 mois et être actif en zone RP.

6 – Une fois ta fiche terminée, signale le dans ce sujet AVERTIR ▬ FICHE TERMINÉE.



Bonne rédaction !


Bon courage pour la rédaction de ta fiche^^ n'hésite pas si tu as une question !


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Kilian R. Finch
Kilian R. Finch
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette, Beretta 92, couteau de survie, fusil d’assaut
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/10/2019
Messages : 59
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:29
Bienvenue :smile16:
Bon courage pour ta fiche!



Hell is right here
And it is not the dead that you should fear most, but the living ones.


Revenir en haut Aller en bas  
Vaughn L. Winchester
Vaughn L. Winchester
Fiche de personnage
Survit depuis le : 08/09/2019
Messages : 123
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:31
Cet avatar drama I've been dying to live - Lina Reed. 1442386177

Bienvenue et bonne rédaction donc !




♪♫
« We all have our favorite fears, so don't play pretend living in the light. We all have our own midnight. »
(skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 372
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyJeu 7 Nov 2019 - 23:43
Bienvenue ici



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Aodhan Kaines
Aodhan Kaines
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un bon vieux couteau et un pistolet beretta 92 qui lui vient de Neil
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/07/2019
Messages : 121
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. EmptyVen 8 Nov 2019 - 0:34
Bienvenue dans notre bas monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: I've been dying to live - Lina Reed.   I've been dying to live - Lina Reed. Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- I've been dying to live - Lina Reed. -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» [RP] Boulangerie chez Lina et Arnoldo "L'amour du pain"
» Quand on vous dérange en pleine lecture. [Heaven]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» Les Eurockéennes en direct presque live
» (F) CRYSTAL REED ▬ Te leurre pas, j'partirais avant toi de ce monde...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: 
- Votre personnage -
 :: Présentation de votre personnage
-
Sauter vers: