The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -94%
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 ...
Voir le deal
1.21 €

Partagez
- Jumping on a trampoline -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyJeu 31 Oct 2019 - 10:04
Ses cheveux étaient relevés dans une épaisse natte africaine. Le dos bien droit, vêtue d’un pantalon et de bottes de cavalière, Romy se tenait à califourchon sur Saba. Son cheval. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis la première fois qu’elle était montée en scelle avec Selene, un an auparavant. Sous la coupe d’Isaac, elle avait appris à s’occuper de ces bêtes, à les monter. D’une manière générale, elle avait gagné en assurance. Elle se savait dorénavant légitime. De vivre ici, de goûter à ce refuge paisible.

- Je te suis, déclara-t-elle à la musicienne, alors qu’elles sortaient au pas ensemble de l’enceinte du fort médiéval.

C’était récent, mais depuis qu’on lui avait confié l’équidé, la bouclée sortait plus fréquemment. Elle se limitait encore principalement aux bois qui entouraient leur planque, d’ordinaire assez tranquilles, mais il lui était aussi arrivé d’aller un peu plus loin. La hauteur que lui offrait l’animal la rassurait des rôdeurs, clairement. Parce qu’ils ne pouvaient pas facilement l’atteindre et parce qu’au galop, la fuite était aussi nettement plus facile. Aujourd’hui, elles allaient justement s’aventurer vers le nord. Ils développaient le troc avec les résidents du No Man’s Land et ces étrangers de l’Eden. Alors ils allaient être amenés à parcourir ce trajet de façon récurrente. De leur abri à un lieu d’entrepôt intermédiaire. De cet endroit au hangar du centre-ville. De nombreux vas et viens, à sécuriser, qu’ils espéraient faire principalement à cheval.

- La difficulté reste de ne pas trop attirer l’attention, déclara l’égyptienne à sa voisine, alors qu’elles s’engageaient dans une rue déserte. Pour ne pas être des cibles faciles. Pour ne mener personne à leur résidence principale non plus. Elle jeta un regard vers Selene, qui avait aussi à cœur de protéger la quiétude du Fort. Pour Effy principalement.

Au cours de ces derniers mois, leur relation s’était un peu détendue. Ok elles étaient encore bien loin d’être copines, et ne le seraient probablement jamais, mais l’animosité des débuts, la peur que pouvait lui inspirer la plus jeune, après son agression, s’étaient progressivement envolées. Romy n’évitait plus la pianiste, comme elle le faisait encore pendant l’hiver. Que ce soit dans les écuries, ou lors des travaux du camp, comme la construction du chalet, elles avaient été amenées à se croiser. Beaucoup. Et en passant à se tolérer, également.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7763
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyLun 4 Nov 2019 - 13:36
Jusqu’à maintenant, elle se tenait un peu à l’écart des relations entre le fort et le No man’s land. Au-delà de sa défiance justifiée, la musicienne sentait que tout ce qui était une potentielle source de stress avait, ces derniers temps, tendances à éveiller ses vieux démons. Avant l’alliance, elle se montrait féroce parce que c’était nécessaire et qu’un lieu tel que Nisqually lui apparaissait comme la finalité qui lui donnerait droit à la rédemption. Mais aujourd’hui, elle se surprenait à retrouver ses instincts violents pour protéger ce qui était acquis. Au final, le monstre n’était jamais muet. Sans doute parce que son esprit n’était plus capable de le réduire au silence.

Une fois hors du camp, elle incita Fury à se mettre à la hauteur de son nouveau compagnon d’étable pour pouvoir plus facilement parler à Romy. Il s’était passé bien longtemps maintenant depuis que l’égyptienne avait trahi son groupe pour les aider et force était de constater que jusqu’à maintenant, elle n’avait posé aucun problème et n’avait essayé d’assassiner personne. Elle s’était intégrée tant bien que mal et la pianiste ne nierait pas qu’en ce qui concernait le « mal », elle y était pour quelque chose. Symboliquement, c’était peut-être pour ça qu’elle lui avait demandé de l’accompagner… outre son aisance à cheval.

- Tu t’en sors vraiment bien, commenta-t-elle maladroitement, sans savoir comment engager la discussion, Isaac m’avait dit qu’il ne pouvait pas confier Saba à n’importe qui.

C’était étrange, mais c’était un compliment en fait. Selene savait comme le doyen aimait les équidés, il les connaissait et le voir faire confiance à Romy pour s’occuper de sa dernière recrue, c’était une preuve suffisante pour que la pianiste tente de rompre la glace. Elle aussi avait fait des choses dont elle n’était pas fière et sans doute que si les habitants du fort étaient mis au courant, ils demanderaient à ce qu’elle soit chassée. Son aînée n’était pas différente ; elle était juste dans le mauvais camp au mauvais moment.

- Tu t’es déjà demandée si tu avais bien fait ? Demanda brusquement la musicienne, rompant le blanc qui s’était éternisé après qu’elles ne se soient engagées dans une voie étroite, de venir avec nous je veux dire.

Par rapport à il y avait un an, le ton avait changé. Ce n’était pas un interrogatoire, Selene évitait même soigneusement de croiser son regard. Sans doute parce qu’elle se posait la même question. Parfois, elle regrettait la prison et son microcosme. Les grillages tordus par le poids des rôdeurs, les dortoirs poussiéreux, les pièces exigües, le manque d’intimité et tous ces espaces inutilisés… ce n’était ni glamour, ni hospitalier, mais ça avait été chez eux. Elle ne pensait pas que tirer un trait serait si compliqué…

- C’est pas un piège, précisa-t-elle.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyMer 13 Nov 2019 - 11:38
Selene avait raison, monter à cheval était pour sa comparse comme une seconde nature. Une révélation. Comme quoi ce monde regorgeait encore d'agréables surprises. Romy lui jeta un regard en coin quand elle s'avança à son niveau. Elle esquissa un sourire. Elle savait l'importance qu'attachait Isaac à ces bêtes et avait également été particulièrement fière quand il lui avait proposé le nouvel animal.

- Oui, c'est un honneur qu'il ait pensé à moi, répondit-elle. A vrai dire, il n'avait pas non plus cinquante choix. Tous les membres du camp ne passait pas autant de temps que la bouclée dans les écuries. La musicienne aurait pu aussi prétendre à cette distinction, mais Fury était déjà en quelque sorte à elle aussi... J'ai commencé à m'y intéresser par curiosité, même si m'occuper d'eux était aussi un bon refuge, je n'aurais pas imaginé m'attacher autant à ces merveilles, ajouta-t-elle, tout en s'abaissant légèrement en avant pour tapoter doucement le cou de son cheval.

Plus que les gens ? Pas vraiment. Romy aimait aussi la plupart de ses compagnons. Sincèrement. Sûrement autant que ceux de Renton... Ses préférences allaient immanquablement à Daniella et Olivia, ses deux colocataires et amies. Mais il y avait aussi Deaglan, Isaac, Joaquim, Freya, Caroline, Elena et tant d'autres. Elle avait fini par se faire sa place ici. Elle glissa son cheval à la suite de celui de Selene dans un passage plus étroit, en silence. Cette dernière l'interrogea alors qu'elle se repositionnait un peu plus loin à son niveau. Elle posa ses yeux noirs sur la pianiste. Si elles se toléraient depuis quelques mois, elles n'avaient jamais réellement rediscuté. Enfin du moins de tout ça. Elle hésita un instant, avant de répondre.

- Je me suis posée la question plusieurs fois, admit-elle. Si elle avait compris une chose dans le fonctionnement de la brunette, c'était que les non-dits et les mensonges ne faisaient qu'accentuer ses angoisses. Alors autant être parfaitement honnête. Mais j'en suis toujours revenue à la même conclusion. Je ne regrette pas. La quiétude de leur Jonquille, cette planque qu'elles avaient aménagée avec Leila, n'équilibrait pas leurs séjours tumultueux au No Man's Land. Les rencontres qu'elles y faisaient et l'incertitude constante de l'issue qui les attendait. Elle ne regrettait pas non plus réellement le Disctrict. Certes la vie y était confortable, les gens attachants, mais il y avait également cette pression impalpable autour d'elle. Les pillages, les attaques. Elle n'était pas faite de ce bois-là... Aujourd'hui je peux le dire, je n'ai pas perdu au change. On vit bien. Elle regarda de nouveau sa partenaire. Tu te sens comment toi ici ? Lâcher du lest t'a fait du bien ?

Pour tout ce qui était relatif au Conseil et aux décisions qui s'y prenaient, c'était auprès de Deaglan que la jeune femme se renseignant. Le quadragénaire avait fini par s'attacher à elle et elle l'appréciait. Il était attentif.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7763
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyJeu 14 Nov 2019 - 16:52
Le claquement régulier des sabots rythmait leur discussion. Selene écoutait son aînée sans vraiment oser la regarder. Cette fois-ci, ses réponses étaient plus transparentes qu’après son arrivée et la paranoïa de la jeune femme eut peu de matière à laquelle se raccrocher. Elle se pinça les lèvres et hocha doucement la tête sans rien dire. C’était vrai qu’on vivait bien au fort mais encore une fois, ce n’était plus vraiment grâce à elle. Elle avait soufflé l’idée de cet endroit mais c’était des personnalités comme Shawna, Olivia ou Daniella qui forgeaient son identité – aussi difficile que ça l’était de l’admettre pour la dernière.

- Moi ? Répéta-t-elle lorsque l’égyptienne lui eut retourné la question, la prison me manque, elle avait hésité à mentir mais se sentait finalement emportée par la volonté d’apaiser les tensions sousjacentes, on était souvent en danger et ce n’était pas le mieux du confort mais… il y avait quelque chose de spécial entre nous. Et on s’habitue à être toujours sous pression.

Quelque part, elle était morte cette fin d’octobre 2015 et avait ressuscité immédiatement comme survivante. Même s’il avait fallu du temps et des épreuves pour devenir celle qu’elle était, rien n’aurait été possible sans ce premier meurtre symbolique. En l’attaquant, son voisin avait réveillé ce monstre en elle. Tantôt protecteur, tantôt bourreau. Et maintenant que les temps étaient plus calmes, la bête était affamée ; sauf que Selene n’avait rien à lui donner à manger.

- Je ne suis pas sûre d’avoir vraiment lâché du lest. Dans la tête, on reste en charge de tout le monde.

Ne plus assister aux réunions du conseil ne changeait rien si son cerveau s’usait toujours à assurer la survie d’un maximum de personnes. Peut-être était-ce l’expression aliénée de tout cet amour enfermé en elle depuis l’adolescence mais refoulé avec force. Ne pas s’attacher, c’était ne plus souffrir. Elle l’avait compris après la mort de sa mère, après la disparition d’Ashley et après qu’Eli lui ait préféré Kathelyn.

- T’as eu l’habitude de fréquenter le No man’s land, pas vrai ? Je veux dire… de voir quel type de personne y vont, précisa-t-elle en espérant lui faire comprendre qu’elle ne faisait aucune allusion direct à son ancienne façon de survivre, tu penses vraiment que ça peut marcher ? Le troc, les émissaires, les relais… comment ça pourrait marcher avec des gens comme ceux qui vivent là-bas ?

Selene avait mis le doigt sur ce qui la dérangeait : le No man’s land était un endroit pour ceux qui ne souhaitait pas se soumettre à des règles. L’existence de Nisqually n’était plus un secret désormais ; sans révéler l’emplacement du camp, les survivants n’avaient pas caché qu’ils venaient de quelque part. Pourtant, nombreux étaient ceux qui se targuaient de « vivre libre », à commencer par la petit-ami d’Isaac par exemple. Ils avaient choisi cette situation de vagabond. Alors comment faire confiance à des gens qui ne veulent se soumettre à aucun cadre ? Aux yeux de la pianiste, cela revenait à signer un contrat à sens unique. Car n’importe quand, n’importe qui au No man’s land pourrait décider de faire n’importe quoi. Et à ce moment… à qui reviendra l’autorité de calmer la situation ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyLun 18 Nov 2019 - 17:00
Selene répondit à son tour, avec honnêteté, et Romy comprenait ce qu’elle voulait dire. Elle pinça légèrement les lèvres, tout en hochant doucement la tête. Au cours de ces longs mois, elle avait eu tout le loisir d’observer son interlocutrice « vivre ». Elle ne prétendrait pas la connaitre, ou comprendre tous ses raisonnements, mais elle l’avait vu interagir avec les autres, Andrea, Effy, Eli. Elle l’avait vu digérer le départ d’Ashley et découvrir l’existence, tout comme eux, de cet Eden. Elle n’était finalement pas si différente d’eux. Du moins en partie. Cela l’avait aidé aussi à oublier son accueil glacial et suspicieux.

- Je ne sais pas, admit-elle à la question suivante de la musicienne. Car oui elle avait bien pu voir, et dans le moindre détail, quelques-uns des résidents du No Man’s Land. Qu’ils soient là souvent ou seulement de passage. Il y avait clairement de tout. Il y a quelques vraies têtes brûlées dont il faut se méfier et les années passant, beaucoup ont perdu leurs repères, mais globalement, la plupart de ces gens sont juste effrayés. Même sous leurs grands airs. Effrayés de mourir de faim. Seuls.

Dans son ancienne activité, elle avait pu voir certains de ces hommes sous un angle différent de celui qu’ils présentaient au reste du monde. Et elle avait vu bien des types craquer après l’acte. Parce qu’en dépit de tous les discours, dans le subconscient, le sexe renvoyait encore pour beaucoup à l’amour. Et que de ça, ils étaient nombreux à en manquer cruellement.

- Kara est une femme droite, si elle parvient vraiment à chaperonner tout ça, peut-être. Ça fait plus d’un an que je ne l’ai pas vue, les gens changent certainement, mais à l’époque, oui, elle était plutôt digne de confiance. Plus qu’elle. Enfin probablement. Car finalement personne ne se serait douté des manigances de la bouclée pour manger, la blonde pouvait aussi avoir ses secrets. Disons que si ça profite à tout le monde, ça peut marcher. Mais il faudra se montrer prudents… Ne pas laisser paraitre trop de richesses, pour ne pas attirer les convoitises.  

Ça devrait être facile en soit, parce qu’ils ne vivaient pas particulièrement dans l’opulence. Mais la simple sécurité avait aujourd’hui une valeur inestimable et bien des membres du No Man’s Land pourraient être intéressés de les rejoindre durablement.

- Mais l’avantage de ce Nouvel Eden, c’est qu’il attire l’attention. Qui se soucierait ou envierait vraiment les conditions de vie précaire d’un petit groupe quand un autre se vantait d’avoir tout.

Elles auraient pu rebondir là-dessus mais un groupe de trois rôdeurs se dessina devant elle, légèrement sur la gauche. Si Romy avait gagné en confiance, elle se crispa pourtant. Une phobie restait une phobie, elle ne s’y ferait jamais complètement. Elle jeta alors un nouveau coup d’œil vers sa voisine. N’attendant qu’un infime signal pour mettre son cheval en galop pour passer la menace au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7763
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyVen 22 Nov 2019 - 23:11
Malheureusement, Selene n’était pas convaincue. S’en remettre à un « si » et à une affirmation au passé, c’était bien trop maigre comme garantie. Les gens changeaient, ce n’était pas un secret, et avec des « si », l’épidémie n’aurait pas mis la civilisation à genoux. Pour ne rien arranger, il y avait effectivement ces inconnus sortis de nulle part qui venaient changer la donne du troc qu’ils mettaient laborieusement en place. C’était potentiellement un excellent signe et pourtant… elle ne se sentait pas bien.

Le grognement des charognes attira son attention. Trois silhouettes boitillantes, si décharnées que la pianiste ne saurait plus dire s’il s’agissait d’hommes ou de femmes. Elle perçut la crispation de sa complice alors tout en talonnant Fury pour lui dire d’accélérer, elle couvrit le flanc gauche de la route, coupant ainsi l’accès des voraces à Romy. Toutes les deux dépassèrent la menace au galop et la musicienne ralentit l’allure lorsqu’ils furent invisibles dans leur sillage. L’égyptienne connaissait mieux le chemin vers la marina, elle la laissa reprendre son rôle de guide.

- C’est bizarre, reprit Selene sans s’attarder sur ce qu’il venait de se passer, en… environ dix-huit mois, mon monde n’a pas arrêter de s’ouvrir, le ranch, Renton, la réunification et maintenant ces New Eden, mais plus il s’ouvre, plus je nous sens en danger.

Paradoxe ou paranoïa. Elle ne repartirait pas sur son laïus à propos de la prison, le sujet était le même. La prison était plus facile à protéger et le groupe étant moins nombreux, il était plus simple d’accorder sa confiance ou d’organiser une évacuation. Aujourd’hui, ils étaient plus de quarante et de nombreux enfants. Une autre attaque comme celle qu’ils avaient subi serait un désastre.

- Bref, je radote, maugréa la pianiste qui sentait bien que le sujet ne la mènerait nulle part, je…, elle se pinça les lèvres et se résigna à parler avant de changer d’avis, je voulais te dire que c’est ok. Que tu sois avec nous. Tu es à ta place au fort.

Ça lui coûtait déjà de revenir sur le premier contact corrosif, alors Selene n’en ajouta pas plus. Néanmoins, elle reconnaissait en silence que l’égyptienne avait pris des risques énormes en jouant double-jeu et qu’aujourd’hui, s’ils avaient pu passer un an de tranquillité, si Effy pouvait grandir sereinement entourée d’autres enfants, c’était grâce à elle. La jeune femme lui adressa un demi-sourire maladroit mais fuit son regard. De toute manière, elles allaient devoir faire un détour. Un pilonne électrique était tombé en travers de la route, sur une brochette de mordeurs qui s’agitaient vainement. Il était trop risqué de sauter par-dessus…


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline EmptyLun 2 Déc 2019 - 14:03
Dans son discours, Romy n’anticipait pas les mésaventures qu’ils allaient rencontrées quelques mois plus tard avec ces Scarecrows. Malheureusement, elle ne serait pas la seule.

Les deux filles passèrent devant les rôdeurs, Selene faisant écran à sa comparse, consciente de sa phobie. Si elle n’avait encore pris aucune mesure pour améliorer ses compétences, elle réévaluerait cette nécessité dans les prochaines semaines. Savoir se défendre vis-à-vis des vivants, c’était la base. Et la lame d’un cran d’arrêt qui s’approchait dangereusement de votre gorge aidait à s’en souvenir ! Elles évitèrent ainsi les monstres sans problème et la bouclée put de nouveau souffler. Elle regarda de nouveau la brunette quand celle-ci lui affirma qu’elle avait finalement sa place parmi eux. Un an plus tard. Romy fit un simple hochement de tête, que Selene ne put que deviner, car son regard s’échappait. La jeune femme pinça les lèvres, avant de reprendre la parole.

- Tu as ramené Daniella au Fort après son combat, commença-t-elle à dire. Ce n’était que quelques jours auparavant. Ce n’était pas une question. Tu sais contre qui elle s’est battue ? Est-ce qu’elle avait vu la fille ? Est-ce qu’elle savait surtout qui elle était ?

Romy ne posait pas la question pour découvrir l’opposante de l’ancienne addict, non Dany lui avait déjà raconté son affrontement. Elle lui avait répété son ressentiment envers Victoria, avait craché sur elle, l’ayant encore visiblement mauvaise, et Romy avait ainsi découvert que son ancienne amie était toujours en vie. Un choc ! Elle l’avait cru morte tout ce temps ! Alors elle avait accueilli cette nouvelle secrètement avec bonheur.

- C’est elle qui nous avait faites venir au District à Renton, précisa-t-elle. Cette confession était un nouveau gage de bonne foi, mais surtout une manière d’aborder de nouveau les Remnants et tout ce qui ça pouvait impliquer. Je la pensais morte pendant l’attaque l’année dernière. Elle était déjà très indépendante, je ne sais pas si elle est encore avec eux… Oui, sa présence autour du No Man’s Land pouvait signifier qu’elle n’avait pas suivi les Remnants. Ou bien que ces derniers avaient au moins une taupe dans l’entrepôt ? Gardant ces questions sous silence, elle invitait Selene à se les poser elle-même. Elle marqua un court silence, avant de se justifier. Je voulais juste être sûre que tout le monde savait ça. Ça… ça t’inspire quoi ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Jumping on a trampoline   Jumping on a trampoline Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Jumping on a trampoline -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: