The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -32%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1499 €

Partagez
- I don't know you. -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 307
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: I don't know you.   I don't know you. - Page 2 EmptyMer 18 Déc 2019 - 14:43
Bien sûr, pourquoi se prenait-il encore la tête à tenter d'expliquer sa manière de voir les choses ? L'inconnue ne comprenait pas, et ne faisait même pas l'effort d'essayer. Bah, tant pis, après tout. Qu'elle retourne vivre dans sa vie de misère, et qu'elle se fasse dévorer par le premier rôdeur venu si c'était la vie qu'elle préférait.

- Et bien parfait, alors, répliqua-t-il d'un air égal lorsqu'elle affirma qu'elle n'avait honte de rien.

De nouveau, elle déversa son venin sur ce groupe qu'elle ne connaissait pas. En parfait petit robot parfaitement formaté, Eddie ne tiqua même pas. Cela ne le touchait pas, car sa parole n'avait aucune valeur à ses yeux. Il se fichait pas de ce qu'elle pouvait penser.

- Si c'est ainsi que vous voyez les choses …

Il haussa les épaules. Son talkie grésilla. Il tendit l'oreille pour assimiler les ordres, sans détacher ses prunelles de la jeune femme. À ses mots, un vague sourire glissa sur ses lèvres. Il fit basculer son poids sur l'une de ses jambes.

- Ma solution est d'attendre. Car comme dis un peu plus tôt, si je quitte la pièce, quelqu'un d'autre entrera, et alors vous vous ferez abattre sans aucune chance de vous défendre. Donc nous restons en tête à tête pour l'instant, le temps que mon groupe redescende. Après seulement, je vous laisserai à vos occupations.

Loin de lui l'idée ou l'envie de passer pour un héros. Il aurait pu être celui qui pressait la gâchette sans aucun état d'âme, ça lui arrivait parfois. Mais il y avait de ces journées où arracher la vie lui donnait la nausée. Une chance pour cette survivante : ça tombait sur elle.

- Je n'ai pas cette fierté-là d'ordinaire, mais permettez-moi de vous dire que vous seriez morte avant de vous en rendre compte si tel avait été mon désir. Alors ne soyez pas présomptueuse.

Il lâchait cela sans aucune colère, sans aucun jugement, juste un constat. Cette femme affirmait qu'elle ne l'aurait pas laissé la tuer, sans même se rendre compte de la situation dans laquelle elle se trouvait.
Mais puisqu'elle avait fait l'effort de se présenter ...

- Je m'appelle Eddie. Je suis dans ce groupe depuis le début, et je le protège comme j'ai protégé les civils au début de l'épidémie. Je ne cherche pas votre reconnaissance en vous épargnant la mort. De toute manière, je doute que vous en ayez. Disons que, de votre point de vu, il s'agit d'un acte de grande générosité de ma part.

L'ironie se faisait sentir à sa dernière phrase, car il ne se jugeait pas non plus comme étant généreux. Il agissait, c'était tout. Et laisser la vie à quelqu'un n'était pas un acte généreux, loin de là.

La talkie grésilla de nouveau. Il libéra l'une de ses mains pour le porter à ses lèvres.

- Reçu. Équipe 3. Rien de notre côté. On redescends.

Lentement, il recula pour rejoindre la porte. Deux collègues passèrent en lui jetant un vague coup d'oeil, sans regarder dans la salle.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage
Survit depuis le : 09/03/2019
Messages : 90
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: I don't know you.   I don't know you. - Page 2 EmptyMer 8 Jan 2020 - 21:11
Leur conversation n’irait nulle part. Chacun campait sur ses positions. Aurait-elle été réellement seule ses positions aurait peut être été plus proche que celle qu’elle pouvait avoir aujourd’hui. Il ne fallait pourtant pas la prendre pour une jeune femme naïve qui n’avait survécu que par coup de chance et bonnes opportunités. Eden doutait que beaucoup de personnes survivait réellement comme cela… Mais il ne fallait être surpris de rien, surtout quand on pouvait imaginer que des communautés fleurissaient dans les alentours. Eden fut confrontée à une chose qu’elle avait oublié, le groupe avait toujours cette capacité de se renvoyer la balle et les responsabilités des actes atroces qu’ils pouvaient tous commettre les uns chez les autres, ou même entre eux, tant que cela pouvait servir à une grande cause. Eden n’était pas certaine de vouloir adhérer à cela, ou même d’inculquer ce genre de valeurs à ses deux enfants. Elle était convaincue que beaucoup d’ordures avaient survécu à cette apocalypse en écrasant les autres, et que certains l’était devenu par nécessité. Se placer dans ce contexte n’était pas sans ses priorités et elle préférait continuer à vivre sans prétention aucune. Eden n’estimait pas être détentrice de vérités implacable, mais elle était certaine d’une chose : Imposer était toujours le chemin le plus belliqueux à prendre.

 « Présomptueuse ? » répéta t-elle sans chercher de réponse. Elle devait le remercier de l’avoir laissé en vie ? C’était comme tout ces gens qui payait pour sauter à l’élastique, ça n’avait pas de sens de payer pour rester en vie, revenir à son état de base… Elle le regarde, longuement. C’était une des raisons pour lesquels elle n’aimait pas les militaires, ou ces nouveaux renégats de l’apocalypse qui avait été nourrit au fait qu’ils étaient tous spéciaux, alors que la réalité était beaucoup plus bête pour lui aussi bien que pour elle : Ils n’étaient personne au pays des Morts. Et il était plus simple de l’accepter que de croire que l’humanité pouvait … ou même, devait être sauvée. S’il faisait partie de ceux qui en portait la torche alors elle préférait passer son tour.

 « Merci monseigneur pour cette générosité. » déclara t-elle sur un ton qui se voulait ironique. Peut être devait-il se dire qu’en tuant les survivants il faisait preuve de compassion ? Il fallait mieux mourrir que de vivre en dehors de leur grand mur sécurisé, ou devait régner liberté et liberté d’expression. A en croire ce discours, elle doutait que la veuve et l’orphelin avait réellement leur mot à dire. Elle demeura silencieux pendant le reste de l’attente imposé par celui qui se dénommait Eddie. son talkie-walkie grésilla dans le silence méfiant qui s’était installé entre les deux. Eden ne ferait rien qui mettrait en danger sa vie, rentrer était la seule réelle mission qui comptait. Le reste pouvait bien attendre. Après tout, elle avait désormais trois bouches à nourrir et s’était engagé à cela, sans réellement le faire de manière volontaire.

Honte ? Aucunement. Les fardeaux, les douleurs, la solitude parfois même d’une mère entourée d’enfant, elle la portait sans jamais s’en plaindre. Les choix qu’elle avait fait elle les assumerait. Se laisser insulter et mépriser par un inconnu avec de biens grandes idées de l’humanité et de sa reconstruction sur le sang des autres, elle pouvait l’encaisser, mieux, elle n’en avait même rien à faire. Mais de sa mémoire indélébile il ne disparaîtrait pas. Eden se souvenait de tous, des visages et des messages.

Elle ne quitta pas l’hôpital tout de suite. Elle attendit dans la salle de les voir quitter les lieux par la fenêtre. Elle pesta, mais continua ses recherches. Un médecin sans médicament n’était qu’un beau parleur, ou un annonciateur de mauvaises nouvelles. Les mauvaises nouvelles, elle en donnait beaucoup depuis le début de la fin du monde. Elle en donnait beaucoup.

Spoiler:
 


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
- I don't know you. -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: