The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394

Partagez
- For many, immaturity is an ideal, not a defect -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2944
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyJeu 12 Déc 2019 - 11:04
Vrai qu’elle avait fait un beau bébé bien entier ! La remarque de Zelda ne manqua pas de lui arracher un rire amusé, parce que dans le genre « franche réussite », ça se posait en effet là. Elle préféra ne pas surenchérir, se concentrant davantage sur sa gameboy à sa droite, qu’elle scruta vaguement. D’un geste, elle ouvrit le tirroir de la petite table de chevet à côté pour montrer à Zelda qu’il y avait là tout un tas de jeu qu’elle avait soit déjà fini, soit desquels elle s’était lassée. Et encore ! L’adolescente n’avait pas vu la collection de console qu’elle avait à la maison… Collection qu’elle ne pouvait pas utiliser.

Chez moi, j’en ai encore plus, confia-t-elle à la blonde.

Mais pour l’instant, elle n’avait pas l’envie de s’amuser. L’humeur n’était pas là. Sa maladie, qu’on lui avait inoculé, l’empêchait de profiter de ses premiers jours en tant que mère. Son comportement pouvait mettre en danger sa fille, et Stanley ne lui faisait plus autant confiance qu’avant.

Tracasse, va. Ça m’a p’t’être transformé en rôdeur mais je réfléchis encore… soupira-t-elle pour rassurer la plus jeune ensuite. N’empêchait que ces phases de violence, elle les vivait toujours. Sauf qu’ensuite, elle se fatiguait trop pour pouvoir gérer. L’idée de s’enfuir lui plaisait bien plus, et ça lui permettait de ne pas penser au fait qu’elle avait faim : Ouais ça a l’air nul comme histoire ça, fit-elle à propos de Monte Cristo. Pas intéressée !

Mais parler des comics, bizarrement, ça la passionnait bien plus !

Domino ! répondit-elle vivement, comme si c’était évident et que Zelda aurait du le savoir. Bon, Casey n’avait pas tous les comics, mais beaucoup lui en ramenaient des sorties à l’extérieur, elle commençait à avoir une très belle collection ! Ouais tu connais les plus connus, mais c’est pas du tous les meilleurs !

Bon, elle adorait Tornade pour sa part, mais sa préférée, c’était Black Cat. Et le meilleur héros, c’était sans hésitation Daredevil. Bon, elle avait un faible évident pour Captain America, surtout quand Chris Evans a pris le rôle. Thor se défendait bien aussi. Sans parler d’Iron Man. Mais non, Daredevil avait sa faveur, depuis très longtemps, et elle ne changerait pas d’avis tout de suite. Peut-être parce qu’aujourd’hui, elle avait l’impression d’être diminuée, et qu’acquérir des super capacités, ça compenserait peut-être sa peine.

Tu veux me cacher dans un sac poubelle ? Demanda soudainement Casey. Tu veux pas me déguiser plutôt, tu m’apportes une perruque et des fringues et on en parle plus non ? ça serait bien plus simple. On va chez moi puis en échange, tu pourras jouer à la console que tu veux ! J’en ai plein ! Elle eut un grand sourire : Ou prendre des comics parce que t’as des références de bébé !




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2727
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyVen 13 Déc 2019 - 0:25
C'est un véritable trésor qu'elle possède, cette fille là ! Le regard empli de curiosité de l'adolescence s'affaisse sur les diverses cartouches cachées dans la table de nuit. Elle reconnaît certains jeux, se remémore plusieurs souvenirs auxquels ils sont liés ou imagine l'histoire de ceux qui ne lui évoquent rien. Zelda n'a jamais beaucoup joué à la console. Ses parents y étaient plutôt opposés. Elle n'a pourtant jamais eu l'impression d'être passée à côté de quelque chose. Du moins, pas avant aujourd'hui. Le simple fait d'entendre un bruit électronique et de voir un écran s'animer lui prodigue une certaine forme de plaisir. C'est comme s'il fallait perdre ses privilèges pour se rendre enfin compte de leurs valeurs... « Eh bah... C'est une belle collection ! » Et à l'entendre, elle en a encore beaucoup plus chez elle ! Casey est une geek, c'est évident ! Elle ne ressemble pourtant pas aux garçons de son école qui parlaient tout le temps de jeux vidéos. Peut-être parce qu'elle a un bébé ? Il paraît que ces petites choses baveuses transforment les gens.« C'est bon à savoir ! » ajoute-t-elle quand son interlocutrice lui annonce qu'elle est encore capable de réfléchir malgré son état. Elle lui adresse un léger sourire. Elle a envie de la croire. Jusque-là, cette femme s'est montrée vraiment sympathique. L'australienne suppose qu'elles vont bien s'entendre. Si elle ne la bouffe pas, du moins... Reléguant cette perspective dans un coin de ses pensées, la gamine lâche l'un de ses habituels rires amusés quand l'autre trouve que l'histoire du Comte de Monte Cristo a l'air nulle. « T'as même pas idée... » souffle-t-elle. « C'est l'genre d'truc qui donne envie d'se passer la corde au cou ! » Et elle exagère à peine. Elle ne sait même plus pourquoi elle s'était lancée dans cette ambitieuse lecture. Ah oui ! Pour impressionner ses parents. Et aussi parce que sa mère adorait ce bouquin. Allez savoir pourquoi !

Elle hausse ensuite les épaules lorsque Casey évoque le nom de code de Neena Thurman. L'adolescente fait une petite moue tandis qu'elle jauge la femme du regard. C'est un peu bizarre comme surnom, « Domino ? » répète-t-elle, circonspecte. « Comme les pizzas ? » Elle suppose que c'est plutôt le nom que l'on donne à un chat, ça, Domino. Oui, ça irait bien a un félin. Mais Zelda n'oublie pas que son aîné semble adorer ce personnage. Et que par conséquent, il convient de ne pas trop s'en moquer. « Bah, pourquoi pas... » Elle n'est plus à une bizarrerie près ! Ce qui est évident, en tout cas, c'est qu'elle en connaît bien moins sur l'univers des super héros que son interlocutrice. Cette dernière le lui fait d'ailleurs remarquer. « Ben si les héros qu'j'connais sont les plus connus, c'est sûr'ment parce qu'c'est ceux qui plaisent l'plus au gens, j'me dis ? » C'est un peu étrange si les meilleurs personnages ne ressortent pas du lot. Et puis Tornade est dans des films, elle. Pas cette Domino ! Ça veut tout dire ! Mais elle s'abstient encore de le faire remarquer. Il lui faut ménager l'humeur de cette maman moitié rôdeuse, moitié humaine. Alors elle préfère plutôt se consacrer à leur évasion. L'ennui, c'est que Casey n'est pas trop motivée à l'idée de se glisser dans un sac poubelle. Elle la comprend... Mais il faut parfois faire des choses sales pour regagner sa liberté, non ?

En tout cas son idée de se déguiser n'est pas si mauvaise, elle doit bien le reconnaître. Et puis la récompense promise est bien assez alléchante pour la faire céder. Va pour le déguisement ! « J'sais où trouver des fringues ! Et p't-être même une perruque ! » Elle espère juste qu'elle n'est pas du genre difficile... Raphaël possède un atelier remplis de vêtements. Il lui en prêtera volontiers ! Pour la perruque, par contre, il va falloir un peu improviser. L'australienne se place à côté de la patiente pour évaluer sa taille un peu plus précisément puis hoche la tête. « J'reviens ! » annonce-t-elle. « J'vais en avoir pour un p'tit moment alors... j'sais pas... essaie d'pas tout casser en mon absence, d'acc ? » Elle n'aura qu'à jouer à la Game Boy ? Zelda lui assure qu'elle fera au plus vite puis sort de la pièce. Quelques secondes, seulement. Car elle revient bien vite glisser un « Et j'ai pas des références de bébé, okay ? » à travers la porte entrebâillée. Transformers, d'abord, c'est très bien ! Et pas seulement à cause de Shia !





C'est d'un air assuré qu'elle lui a tendu ce vieux manteau noir, rapiécé, et ce pantalon troué. Elle suppose que les deux se marient à peu près convenablement. Raphaël, comme prévu, s'est montré conciliant. Et tout comme elle le redoutait, trouver une perruque digne de ce nom n'eut rien de facile. Clayton n'en possède pas. Elle se voyait mal aller en demander une à June. Miss Baker avait fermé sa porte à clef et de toute façon, elle doute qu'une perruque de mamie aurait plu à Casey. Alors elle s'est rabattue sur Dean. Ce dernier avait bien ce qu'elle souhaitait. L'ennui, c'est qu'une perruque avec une coupe banane, c'est pas vraiment l'genre d'truc qui passe inaperçu... Zelda a de la peine à réprimer un fou rire en tendant l'objet à la vaccinée. Elle imagine déjà l'air qui risque d'apparaître sur son visage. « C'était soit ça, soit une perruque de vieille ! » explique-elle en tentant de ne pas paraître trop satisfaite.. « Et pour l'avoir, en plus, j'aurais dû défoncer une porte ! Et j'sais pas faire ça, moi ! » Pas sans grenade, en tout cas ! Alors il faudra bien que la jeune maman se satisfasse de ce qu'elle a ramené. « Après j'ai quand même prévu un p'tit quelqu'chose pour camoufler la banane ! » annonce-t-elle fièrement. Elle retire alors une casquette avec des oreilles de Mickey de son sac et cette fois, elle ne peut pas retenir ses rires. Elle va vraiment ressembler à rien, Casey, avec ça ! « Eh ! Y'a rien qui disait, dans notre contrat, qu'tu d'vais avoir la classe ! » rappelle-t-elle, mutine. Elle a remplit sa part du marché ! Enfin, en partie seulement. Maintenant il va falloir faire sortir la blonde de sa prison. Elle désigne alors la chaise roulante qu'elle a "emprunté" dans le couloir, devant la chambre. « Tu veux qu'j'te pousse ou t'préfères marcher ? » Là, c'est vraiment comment elle préfère ! Zelda détourne le regard pour éviter d'être prise par un autre fou-rire et retourne se placer à l'entrée de la pièce pour observer les environs. Dès que l'aînée des Summer se sera métamorphosée, il sera temps de lancer l'opération Monte Cristo !


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2944
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyVen 13 Déc 2019 - 18:53
ça le rend donc bien moins originaux, ils se conforment à ce que la célébrité exige d’eux, ils perdent leur personnalité ! Oh, Casey aurait pu débattre des heures à ce sujet. Les comics, c’était carrément son truc. Elle était capable d’en parler des jours entiers, autant dire que sa sœur n’était pas toujours enthousiaste à ce sujet. Mais les super héros, c’était son dada. Peut-être qu’avec le temps, elle aurait réussi à rentrer dans le milieu. Après tout, elle savait dessiner, elle avait des tonnes d’idées, elle aurait fini par créer sa propre histoire, son propre héros. Non, plutôt une héroïne. Ça, ça lui semblait évident désormais. Ouais ouais, dépêche toi !

____________


La mine dépitée de Casey affichait désormais la donne. Elle fronça les sourcils, avant de pousser un soupir. Bon, elle se contenterait de cette tenue. Mais quand Zelda sortit fièrement la perruque, elle crut que jamais ce plan ne pourrait fonctionner.

Bah j’crois que je préférais la perruque du vieille ! Râla-t-elle avant de l’enfiler sur ses cheveux. Le coup de la casquette fut celui de grâce. Tant pis ! Elle n’avait pas le temps de faire la fine bouche. Dans sa veste trop grande, son pantalon trop large, avec ces cheveux noirs qui camouflaient presque bien ses longs cheveux blonds, et cette casquette ridicule, on aurait presque dit quelqu’un d’autre. Mais qui, en vivant dans le campement, se dirait que cette personne était normale ? Bon, on va faire comme si c’était crédible !

Ça ne l’était pas. Mais pour peu qu’elle ne croise le regard de personne – un peu comme les autruches ! – alors il n’y aurait peut-être pas de problème. Elle était déjà fatiguée d’avoir enfiler ses vêtements. Elle aurait voulu pouvoir courir très loin d’ici, mais en enfilant ses bottines, elle n’était pas persuadée de pouvoir aller très loin :

Hmmm… On va utiliser le fauteuil, et si faut courir et bah, t’auras qu’à me lancer très très vite. Et très fort, ou alors de s’accrocher aux roues pour pouvoir la suivre aussi. Elles risquaient de se faire mal mais Casey n’était pas exactement du genre à penser à ces détails. Trop casse-cou pour ça. Pour peu que y’ait une descente, on sera pas trop mal !

Ouais. Du coup, elle se plaça calmement dans le fauteuil, et laissa Zelda pousser derrière elle. Dans le couloir, il n’y avait personne. A ce moment de la journée, c’était clairement idéal. Au pire, elles cacheraient le fauteuil plus tard et le ramèneraient en rentrant. D’ici là, Casey aurait le temps de voir sa fille, de passer du temps avec elle et de coller Zelda devant la télévision et un jeu quelconque.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2727
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyMar 17 Déc 2019 - 17:16
C'est sûr que pour la crédibilité, on repassera. L'excitation monte au fur et à mesure que le moment de passer à l'action approche. Il en va de même pour les doutes. Zelda aime cette sensation unique qui l'étreint à chaque fois qu'elle est sur le point de faire une entorse au règlement. La désobéissance a quelque chose de savoureux. Elle suppose que la punition, s'il y en a une, sera à la hauteur de la faute commise. Mais elle doute qu'elle soit capable de lui faire regretter les instants qu'elle passe avec Casey, cette maman rebelle. Cette fille semble géniale. Et pas seulement parce qu'elle aime s'évader ou qu'elle possède une collection impressionnante de jeux vidéos. Elles sont désormais complices. Ou du moins, partenaires de crime. Cette idée lui arrache un sourire tandis qu'elle observe son aînée prendre place sur le fauteuil roulant. « T'es horrible ! » lâche-t-elle, amusée, en considérant le spectacle offert par la jeune femme. C'est une constatation, rien de plus. L'adolescente ouvre la porte et se retrouve bien vite à pousser la patiente dans le couloir. Elle ne croit pas qu'il y ait de pentes dans laquelle la pousser et elle doute d'ailleurs que ce soit une bonne idée. Il faut rester discrètes. Du moins, autant que le leur permet l'accoutrement de la Summer. C'est vraiment pas gagné... « Y sont où les freins sur c'machin ? » Au cas où ! Penchée en avant, elle observe la piste à travers les oreilles de la casquette de Casey. Elles vont se faire griller, c'est sûr. Les seules personnes qu'elle se souvient avoir vues porter un accoutrement pareil étaient bien souvent des handicapés. Ou des gens qui n'avaient pas pleinement de leur environnement, en tout cas. Personne, normalement, n'aime qu'on se retourne sur son passage en rigolant. « T'veux pas... j'sais pas moi, t'baver d'ssus ? » propose-t-elle à son aînée dans un murmure. « Ça f'rait plus crédible, j'pense ! » Quoique... Il n'y a pas d'handicapés dans le camp. Pas de genre-là, en tout cas !

Mais la chance semble être avec elles. Il leur faut éviter un homme en blouse blanche en se cachant dans une chambre et ruser à quelques reprises pour éviter de tomber nez à nez avec l'un ou l'autre membre du personnel médical. Mais dans l'ensemble, elles s'en sortent plutôt bien. L'heure est propice à une évasion puisque la plupart des soins ont déjà été distillés aux divers patients du bâtiment. Zelda doit ruser et indiquer à la personne de garde à l'entrée, derrière le comptoir, que la vieille de la chambre dix-sept émettait de drôles de bruits lorsqu'elle est passée devant sa porte. « Elle toussait beaucoup ! Genre... vraiment b'coup ! » assure-t-elle en faisant de son mieux pour paraître crédible. Ce n'est pas vraiment un mensonge. La patiente en question semblait cracher ses poumons. Mais elle en rajoute un peu lorsqu'elle ajoute « On aurait dit qu'elle s'étouffait... » La conscience professionnelle fait le reste et la dame se précipite vers la chambre en question. Elle fait alors signe à Casey de sortir de sa cachette. La voie est libre. Et à moins qu'elle croise encore un médecin ou un autre enquiquineur en s'extirpant du dispensaire, la liberté leur semble promise. « Mission accomplie ! » clame--t-elle, satisfaite, à sa compagne d'évasion. Mais c'était sans compter sur la pente légère - mais extrêmement réelle - qui les attend aussitôt qu'elles sont sorties du bâtiment. Et comme bien souvent, ce qui devait arriver, arriva. Le fauteuil s'emballe et Zelda, incapable de le retenir, ne peut que le lâcher. Elle manque de tomber et lorsqu'elle se redresse, c'est pour voir Casey dévaler le dénivelé. L'adolescente grimace : elle l'avait oubliée, cette pente-là... « Mais freine ?! » sa requête sonne comme une forme de reproche. Pourquoi n'arrête-t-elle pas le fauteuil ?


Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2944
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 13:55
Ok ok ! Fit-elle pour elle-même quand Zelda parvint à dégager l’entrée totalement.

Sur son fauteuil, sous son costume ridicule, elle scruta les environs avant de s’élancer une fois l’infirmier bien dans la chambre. Elle n’avait qu’une fenêtre de quelques secondes pour vraiment s’extirper d’ici. Pressant sur les roues, elle se plaça près de l’adolescente qui la repoussa visiblement ensuite, pour l’aider à passer la porte. C’était fait… Bon sang, elles avaient réussi ! Casey en fut si étonnée qu’elle ne retint pas un petit cri de surprise :

T’es sérieuse ? ça a marchééé- Les roues du fauteuil s’emballèrent soudainement, et elle se sentit glisser un peu vers l’avant. Les deux pieds sur les appuis, elle les pressa pour se maintenir sur l’assise, alors que le tout s’emballer. Ses mains s’agrippèrent aux poignets, sans pour autant trouver le frein dont parlait Zelda qui avait lâché le tout pour la laisser elle-même à tout berzingue dévaler la rue. Bon sang ! ça, ça n’était pas prévu au programme ! Oupsie !

Ses membres tremblaient à cause du contact entre les roues et le bitume, mais qu’importait. La blonde essaya de plaquer ses mains sur les roues, sans pour autant y parvenir. Le frottement était en train de lui bruler la peau ! C’était donc pour ça que les personnes en fauteuil portaient des gants ! Grave malins, ces gens.

Sauf qu’elle, elle n’en avait pas. Tant pis. Dégageant péniblement une de ses jambes, elle parvint à la poser doucement sur le sol, histoire de ralentir progressivement sa descente. Ce fut suffisant pour que, lorsqu’elle arriva vers un terrain plus plat, le fauteuil ne s’élance pas à nouveau. Soudainement, le tout s’arrêta et la blonde bondit sur ses deux jambes, les bras dressés en l’air en signe de victoire :

C’est bon ! Fit-elle vivement en sautillant sur place. Après la petite danse de la joie, elle se tourna vers Zelda qui venait d’arriver à son niveau : Tu devrais essayer, c’est trop bien ! Fit-elle avec une lueur adolescente dans le regard.

Le tout devait être comique, notamment parce qu’elle avait toujours son déguisement. Casey s’en rendit compte alors que sa perruque banane avait soudainement disparu de sa tête pour finir dans les mains de Zelda qui l’avait ramassé !

Allez allez, on y va ! Fit-elle sans attendre, retournant sur le fauteuil pour progresser avec la plus jeune : Je suis pas si loin normalement, on a pas beaucoup de distance à parcourir, mais faut pas qu’on soit vu ! Elle avait un grand sourire, commençant déjà à faire bouger ses roues – malhabilement : T’as déjà réfléchi à quel jeu tu allais faire en premier ? Demanda-t-elle avec un sourire complice.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Zelda Anderson
Administratrice
Zelda Anderson
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 23/10/2019
Messages : 2727
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyJeu 19 Déc 2019 - 18:57
Elle ne sait pas trop si c'est la chance ou une maîtrise innée des fauteuil roulant qui évite à Casey de terminer sa course dans le décor. Les mains crispée, refermées sur le bas de son visage, Zelda observe le véhicule infernal se stabiliser. Un sourire ne tarde pas avant de s'inscrire sur son visage. La maman est vivante ! Elle n'aura pas à expliquer à Stanley pourquoi sa conjointe s'est empalée sur une barrière ou écrasée contre un mur. En tout cas l'intéressée ne semble pas fâchée. Elle a même eu l'air de trouver ça super chouette. L'australienne vient compléter la danse de la victoire de la fugueuse par un rire cristallin. « ON EST LES REINES DU MOOOONDE !! » s'exclame-t-elle, les deux bras levés. Il ne manque plus que la proue d'un Titanic pour parfaire cette scène d'extase. Mais l'adolescente se montre plus empruntée quand son interlocutrice l'encourage à dévaler la petite pente à son tour. L'idée est plaisante. Elle se retourne pour vérifier que personne n'est dans immédiatement dans les parages. Ce n'est pas le cas. Mais le boucan qu'elles sont en train de faire ne devrait pas tarder à changer la donne, c'est sûr ! « Ouais ben une autre fois ! » Il ne faut pas compromettre la mission. Pas alors qu'elles viennent de s'échapper victorieusement du dispensaire ! Elle rejoint son aînée et ramasse au passage la perruque banane qui s'est envolée du crâne de Casey pendant sa chevauchée folle. Sa fauteuillée folle ? Il existe un terme pour les chaises roulantes, sûrement ? Ce serait normal, quand on y songe. Ces choses n'ont pas grand chose à voir avec les chevaux !

Toujours est-il que la chevelure d'Elvis termine sur son crâne à elle. L'évadée remonte sur le fauteuil et Zelda puise dans ses maigres forces pour le faire à nouveau avancer. Elle réfléchit sur le chemin qu'elles devraient emprunter pour rejoindre les habitations. Comme l'a dit la jeune maman, il s'agit toujours de ne pas se faire voir. Déjà parce qu'une personne pourrait toujours se demander ce que Casey fait à l'extérieur, en liberté, avec des oreilles de Mickey vissées sur sa casquette. Et aussi parce que si le ridicule ne tue pas, il n'est jamais agréable d'en faire les frais ! « On va s'la jouer caméléon, t'inquiètes ! » promet-elle. Ce serait nettement plus pratique si elles avaient la faculté de se fondre véritablement dans le paysage. À défaut, elles sont obligées d'emprunter les chemins les moins exposés. La gamine en profite pour réfléchir au jeu auquel elle souhaite jouer. Le choix est déjà fait, dans le fond... « C'te question ! À Zelda ! » Il est plus que temps qu'elle touche enfin à l'un de ses jeux. Elle sait déjà qu'elle n'aime pas cette princesse qui passe son temps à se faire capturer. Mais elle ne peut décemment pas mourir avant d'avoir testé ce jeu éponyme, qui lui aura valu tant de moqueries. « Pour commencer, en tout cas ! Parce que j'compte bien essayer tous tes jeux ! » Y'a pas de raison ! Son sourire s'accentue, tout aussi complice que celui que la jeune femme lui a adressé en la question. « C'est pas impossible qu'je squatte ton salon quelques s'maines ! » prévient-elle.

Elles finissent bien vite derrière les premières maisons, à hauteur des jardins. L'australienne se hisse sur la pointe des pieds pour faire dépasser légèrement sa tête de la rangée de haies et s'assurer que personne n'est dans les environs immédiats. « On va cacher l'fauteuil ici, j'pense ? On l'reprendra en partant ! » Une cabane de jardin fera totalement l'affaire. Zelda est alors loin d'imaginer qu'elle fera la rencontre d'un psychopathe en puissance dans l'une d'elle, quelques longs jours plus tard. Pour l'heure, elle préfère joindre ses index et ses majeurs pour former une arme factice. Il leur faut se faufiler discrètement jusqu'à la demeure de la fugueuse, maintenant. Et si l'on considère ce qu'elles ont déjà accompli jusqu'à maintenant, cette étape ressemble à une simple formalité. « Agent Summet ! Votre mission, si vous l'acceptez, consiste à traverser en secret les jardins et à atteindre le QG sans se faire repérer ! » explique-t-elle avec gravité, non sans une lueur amusée dans le regard. « Et sans mordre personne, hein, aussi ! » Un rappel n'est peut-être pas de trop. Elle est ravie d'avoir aidée une maman à fuir. Mais si la maman en question se transforme en rôdeuse maintenant, c'est sûr, elle aurait des regrets... « Psshhhhh !! » fait-elle en agitant les mains autours d'un objet invisible. « C'est l'message qui s'autodétruit ! T'as r'connu ? » Comment pourrait-il en être autrement ? Son imitation était par-faite !! Bon ! Il est maintenant l'heure de passer à l'action et de se faufiler à l'arrière des maisons pour que Casey puisse enfin serrer son enfant dans ses bras. « Comme des ombres soyoooons ! » grommelle-t-elle en se mettant en mouvement pour ouvrir la voie. Qu'est-ce qu'elle aime faire des imitations de films !




Can you remember who you were, before the world told who you should be ?

Awards 2020:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Casey Summer
Administratrice
Casey Summer
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 04/03/2014
Messages : 2944
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 EmptyVen 20 Déc 2019 - 13:18
T’as bien raison, il doit m’en manquer deux ou trois des Zelda mais sinon je les ai quasi tous ! Fit Casey avec enthousiasme à la réponse de sa voisine. Qu’elle squatte quelques semaines de fait ne la dérangeait pas vraiment, notamment parce qu’elle ne serait pas là pour en profiter ! ça serait à ses nombreux colocs de s’occuper de ce point.

Elle fit l’impasse sur le reste, déjà soulagée de ne pas avoir été attrapé. Alors qu’elles délaissaient le fauteuil pour le cacher dans un coin, Casey scruta sa voisine qui lui fit une imitation somme toute réussie sur Mission Impossible. Elle n’était pas mauvaise, mais vu son aversion pour Tom Cruise et quasiment tous ses films, ça lui donnait davantage envie de se moquer encore :

Tu vois quand on parlait de tes références ? Railla-t-elle avec un grand sourire.

Elle hocha la tête. Ok, ne mordre personne, ça devrait être à sa portée. Même si un coup de fatigue la prenait là, Casey fit mine de rien en talonnant la jeune fille. Elles devaient faire vite pour rejoindre les jardins, et être de fait bien moins visible des maisons environnantes qui pourraient les balancer. Sifflant Zelda, elle lui désigna l’une des allées pour garer la voiture et la poussa à la suivre. Là-bas, elles ouvrirent le petit portillon avant de gagner l’une des balustrades. Les tables trempées disposées contre leurs permirent d’escalader pour passer de l’autre côté.

Ce fut plus laborieux plus tard, lorsque Casey se trouva coincée au sommet d’une rangée de buissons en essayant de passer de l’autre côté. Zelda, les deux mains sur ses fesses, tentait bon gré mal gré de la faire basculer sans que ça ne change rien :

Mais tu pousses là ?! Grogna la blonde en se sentant tout juste balloter : Plus fort !

Niveau discrétion, c’était du zéro pointé. Zelda prit simplement son élan pour imprimer ses mains sur son derrière, et Casey se sentit basculer vers l’avant dans un AH ! audible par tout le voisinage. Elle fit une sorte de pirouette pour se réceptionner de l’autre côté, se relevant vivement. Là, elle attrapa une des chaises du jardin pour la balancer à Zelda, que la blonde puisse continuer à la suivre :

C’est bon, la voie est libre ! Elles arrivèrent d’ailleurs dans son propre jardin, et Casey fit un grand sourire en franchissant un énième portillon. C’est par-là, la baie vitrée doit être ouvert-
Casey ? Fit une voix grave en s’extirpant de la maison.

Les deux blondes se figèrent en se regardant. Graham apparaissait dans l’entrebaillement, clairement surpris :

Qu’est-ce que tu fiches ici ?! Demanda-t-il vivement. T’es rentrée par où ?

Casey haussa les épaules, il était son ami non ? Il n’allait pas la balancer.

Zelda, voilà Graham, un de mes colocs. Esther est là ? Demanda-t-elle au militaire.
Elle dort dans votre chambre, je la garde vu que tous les autres sont de sortie, expliqua-t-il en leur laissant le passage vers la maison.




Don't make me sad, don't make me cry. Sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why. Keep making me laugh, let's go get high : The road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: For many, immaturity is an ideal, not a defect   For many, immaturity is an ideal, not a defect - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- For many, immaturity is an ideal, not a defect -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: