The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Après le bonheur -
Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac S. Greene
Isaac S. Greene
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/04/2016
Messages : 361
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 EmptyMer 30 Oct 2019 - 23:10

« Papa ! Viens ! Le bébé d’Andrea et de Lisandro ! Elle est née ! » Joachim s’était dépêché d’aller chercher son père, occupé à nourrir les chevaux. En effet, l’adolescent avait été informé par Ruben, tout heureux d’annoncer à son meilleur ami que la fille de sa tante était née quelques heures plus tôt. Bientôt, tous pourraient passer dire bienvenue à la petite princesse. « J’arrive ! » Avait simplement soufflé le cavalier avant de se hâter jusqu’à l’intendance pour se changer. Il ne pouvait pas se permettre d’aller rendre visite aux jeunes parents dans un tel état, les vêtements couverts de poussière et de boue. Sans compter l’odeur tenace des écuries qui n’était pas forcément agréable pour les autres.

Après une toilette rapide et avoir passé des habits propres, il avait rejoint l’infirmerie, où les autres attendaient toujours. Les anciens Messiah étaient tous là, Shawna aussi, tous impatient de rencontrer la fille de leurs amis. Soulagé de ne pas être en retard, il s’adossa contre le mur du bâtiment à côté de Joachim, croisant ensuite le regard de Selene. « Ça s’est bien passé ? Pas de complications ? » Forcément, avec leurs conditions de vie, les accouchements pouvaient toujours être risqués. Alors le vieux Greene espérait que tout se soit bien passé.

Quelques minutes plus tard, Lisandro fit son apparition dehors. Il affichait une mine à la fois fatiguée et joyeuse, le cavalier lui offrit un grand sourire, avant de lui donner une légère tape sur l’épaule pour le féliciter. Puis, tous, allèrent rejoindre Andrea. Dans ces bras, la petite Annabella dormait paisiblement, chaudement emmitouflée dans une couverture. Isaac posa doucement sa main sur le bras de la jeune maman avant de lui souffler. « Félicitations à vous deux. C’est une merveille. » L’homme ne se lassait pas de ce genre d’instant, comme pour Effy, il ne put s’empêcher de s’émerveiller quelques instants sur cette petite frimousse qui paraissait si paisible, ainsi assoupie. Leur famille s’agrandissait encore et il ne pouvait que s’en réjouir, quelque peu troublé par le prénom qu’ils avaient choisi. Si proche de celui de son ex-compagne, aujourd’hui disparue. Une coïncidence peut-être un peu idiote si on y réfléchissait bien. Qu’importe, il était tout de même touché et ému. Sans compter qu’il s’agissait d’un très beau prénom… « Bienvenue Annabella… » Dit-il à mi-voix, se penchant un peu plus vers le bébé avant de relever les yeux vers Andrea pour lui sourire.







Revenir en haut Aller en bas  
Duncan Donhadams
membre du conseil | The Haven
Duncan Donhadams
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de chasse (porté au ceinturon, côté gauche), 1 cran d‘arrêt (dissimulé dans une de ses bottes) et 1 hache de pompier
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 20/07/2016
Messages : 1804
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 EmptyVen 1 Nov 2019 - 18:00
Duncan coupait du bois lorsqu’on lui annonça que l’enfant d’Andrea et de Lisandro venait de naître. Heureux, l’homme délaissa alors bien vite sa tâche pour aller les rejoindre. Mais avant il se dirigea vers une grande bassine d’eau propre pour s’y laver les mains. Principalement pour ne pas que de potentielles bactéries ne rentrent en contact avec le fragile nouveau-né si le barbu venait à le prendre dans ses bras. Mais aussi pour son bien-être personnel. Le magasinier se lava donc soigneusement les mains et ce n’est qu’après les avoir convenablement essuyées qu’il se dirigea vers l’infirmerie.

Sur le trajet qui menait Duncan au bâtiment médicalisé l’homme songea alors, avec nostalgie, à sa première épouse Alessa. Et bien évidemment à leur enfant qu’il n’avait jamais connu. Face à ce malheureux souvenir l’homme soupira alors tristement. Mais la rencontre de Shawna, sur son chemin, ne tarda pas à lui faire oublier son douloureux passé. L’homme et la femme se dirigeaient en tout cas exactement au même endroit. C’est donc côte à côte et en discutant du nouveau-né qu’ils se rendirent tous les deux à l’infirmerie.

A l’intérieur, Duncan salua alors tous ses amis. Et ce n’est que quelques secondes plus tard qu’il commença à discuter avec eux avant qu’Isaac n’arrive pour une fois en bon dernier. L’attente commençait alors à se faire longue mais tout à coup, Lisandro visiblement fatigué ouvrit la porte menant à la chambre d’Andrea. Souriant, Duncan déclara alors au médecin : - « Félicitation Lisandro ! » Avant de lui serrer la main en reprenant : - « Je suis vraiment content pour toi mon ami ! » Puis de pénétrer dans la chambre ou Andrea et sa fille les attendaient.

Devant ce ravissant petit bout de choux, Duncan déclara alors spontanément : - « Elle est magnifique.  Bienvenue à toi Annabella ! » Le magasinier jeta ensuite un coup d’œil vers la jeune femme alité en lui déclarant : - « Félicitation Andrea ! » Avant de finalement s’écarter légèrement du lit de la jeune mère afin de laisser Shawna, Selene et les autres membres de son groupe saluer la superbe petite Annabella.



Aujourd'hui le sang et les balles sont l'unique loi.
Si t'es une personne responsable
tu comprendras que le recours à la violence
est inévitable.

Crédit : XynPapple
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7271
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 EmptyLun 4 Nov 2019 - 14:59
Selene avait fait de son mieux pour aider son amie. La péridurale n’était qu’une douce légende à ce jour, alors il fallu la distraire des contractions qui lui déchiraient les entrailles. Elle était allée chercher Ruben et à deux, ils soutenaient le couple dans ce moment qui paraissait interminable. Chaque fois que Caroline venait vérifier l’ouverture du col, la pianiste angoissait. Et si ça n’avançait pas ? Et si elle ne se dilatait pas assez ? Et si la césarienne était indispensable ? Elle en avait mal au ventre. Peut-être que d’ici quelques heures, elle aurait perdu son alliée la plus précieuse.

Quand la régisseuse lui demanda de sortir, elle obtempéra sans un mot, blanche comme un linge. Assise, debout, assise, debout, elle ne tenait pas en place. Elle se rongeait les ongles, tapait du talon, se disciplinait les cheveux dix fois à la seconde et les cris d’Andrea n’arrangeaient rien. Après l’interminable accouchement, l’attente silencieuse fut la pire. Les premières mesures, le peau à peau…

Les irréductibles de Gig Harbor étaient arrivés, ainsi que Shawna qui portait une Effy toute excitée. Selene avait pris sa fille dans ses bras autant pour soulager l’ancienne coiffeuse que pour noyer son anxiété dans l’odeur de ses boucles brunes. Lorsqu’ENFIN Lisandro vint les chercher, ce fut avec une grande maîtrise qu’elle se retint de pousser pour être la première.

Elle avait déjà oublié à quel point c’était petit, à quel point ça semblait fragile. Le plaid était immense autour de son petit corps. La pianiste ne put empêcher ses instincts maternels de la submerger : avait-elle eu assez de sa première tété ? N’avait-elle pas trop froid ? Est-ce qu’elle n’était pas malade ? Est-ce que…les questions se perdaient, elle ne s’en souvenait pas de la moitié.

Les premières félicitations furent prononcées. Elle, elle ne trouvait pas les mots. Selene découvrait cette affection intense mais étrange. Cette petite était de sa famille, elle donnerait sa vie pour elle, mais ce n’était pas son enfant. Elle avait eu peur de ne rien ressentir pour d’autres qu’Elizabeth, surtout après l’état psychologique dans lequel l’avait mise sa fausse couche. Mais ce nouveau né dans les bras de sa meilleure amie, elle l’aimait. Son admiration se lisait dans ses yeux bleus, elle n’avait pas les mots pour ça. Néanmoins, elle permit à Effy de se pencher sur le bébé en lui disant :

- Dis-lui bonjour, c’est ta cousine Annabella.
- Hé ! ‘Nanabella ! s’exclama la petite – un peu fort dans les oreilles de la jeune maman.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Andrea West
membre du conseil | The Haven
Administratrice
Andrea West
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Poignard
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2014
Messages : 2224
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 EmptyLun 18 Nov 2019 - 15:19
Elle ne sut dire à quel moment les autres entrèrent dans la pièce. Andrea ne les capta que lorsque la grosse voix de Duncan perça dans l’infirmerie. Encore fatiguée, elle leva un regard cerné vers ses amis, leur adressant un sourire un peu confus sur l’instant alors qu’elle essayait de comprendre. C’était elle qui avait demandé à Lisandro d’aller les chercher ! Ça y était, tout lui revenait. Elle n’osait pas lâcher sa fille, pas la confier à quelqu’un d’autres. Quand Isaac se pencha pour lui parler, elle sentit son cœur battre fort : elle n’était pas certaine d’avoir encore envie que quelqu’un d’autres puissent l’approcher. Mais cette pensée lui arracha un petit rire troublé : c’était absurde.

Alors, elle se détendit, levant les yeux vers Selene. L’air de lui dire « tu vois, tout s’est bien passé ! » sans rien ajouter d’autres. Nanabella ? Un autre rire lui échappa.

Vous êtes vraiment tous là, constata-t-elle avec une pointe de bonheur dans la voix. Ça lui réchauffait le cœur. Malgré les griefs qu’elle avait pu avoir avec Duncan, les récentes tensions avec Selene, ou encore le fait qu’Isaac avait mieux à penser ailleurs… Ils étaient tous là. Annabella va pouvoir tous vous connaître…

Et tous les aimer, comme elle les aimait.

Ruben vint se placer sur le bord du lit, attrapant très doucement la petite main du nouveau né. Il la contempla un long moment avec l’étonnement qu’un adolescent pouvait avoir pour une créature si minuscule. Ça devait lui faire tout drôle.

Tu veux la tenir ? Demanda-t-elle à son neveu.
Vraiment ? S’enquit-il avec sérieux. Elle hocha la tête. Se redressant douloureusement, elle plaça Annabella en douceur dans les bras de Ruben, qui donnait l’impression de tenir une poupée en porcelaine. Les yeux sombres du garçon s’éclairèrent d’un seul coup : Elle est toute légère ! S’enthousiasma-t-il avec une émotion qu’il ne contenait pas dans sa voix.

Peut-être parce qu’avec tout ça, la présence d’un nouvel être humain, sans défense, remettait en cause énormément de choses pour eux tous. Lisandro, elle, Ruben… Ils découvraient pour la première fois un sentiment très étrange qu’ils peinaient à expliquer. Pour sa part, Andrea ne savait plus quoi en penser. Et par-dessus tout, elle ne voyait pas comment parler de cet amour indescriptible qu’elle éprouvait pour cette illustre et minuscule inconnue.




La médiocrité commence là où les passions meurent. C'est bête mais j'ai besoin de cette merde pour sentir battre mon cœur.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 528
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 EmptySam 23 Nov 2019 - 9:43
C’était étrange de faire éclater cette bulle entre eux trois pour faire rentrer tout le monde dans l’infirmerie. Mais ce tout le monde n’était pas n’importe qui. Ils étaient tous là, cette famille recomposée qui avait tenu bon – et s’était même agrandie – depuis la fusion avec les gens du Ranch. Si Lisandro avait eu envie de garder ce moment de bonheur et de paix juste pour eux, les voir tous rassemblé autour d’Andrea et d’Annabella lui réchauffait le cœur. Il ne s’attarda pas longtemps sur le visage de chacun, à cause l’unique personne qui accaparait tout son être en ce moment.

Annabella semblait être le centre de gravité de tout le monde dans cette pièce. Même la petite Effy n’avait d’yeux que pour ce petit être humain qui devait ressembler à une poupée pour elle. Et elle, apaisée par la bienveillance qui l’entourait, n’émettait aucun son, ou alors de très léger gémissements alors qu’elle passait des bras de sa mère à ceux de son quasi-frère.

Lisandro se rapproche d’Andrea, jusqu’à s’assoir sur le lit et passer son bras autour de ses épaules. Tendrement, il pose un baiser au sommet de son crâne avant de regarder à nouveau leur fille qui s’agitait gentiment dans les bras de Ruben. Il était tellement rempli de fierté et d’amour. Une envie d’exploser de joie et le besoin de ne prononcer aucun mot qui pourrait gâcher cet instant de bonheur. Tout le monde semblait partager ce sentiment. Il y avait eu les félicitations, les soupirs de soulagement en voyant que tout le monde était sain et sauf. Et maintenant, la fascination de voir ce petit être s’agiter comme s’il s’agissait de la nouvelle merveille du monde.

C’était une chose d’assister à une naissance, c’était différent quand il s’agissait de son propre enfant. Lisandro découvrait enfin ce sentiment. Rien ne serait jamais plus important que de garder ce petit être humain en sécurité. Rien ne serait jamais trop pour assurer sa sécurité. L’arrivée d’Eli dans sa vie avait déjà éveillé ce sentiment-là, sauf qu’Eli était déjà en mesure de se protéger seul à leur rencontre – quoique. Annabella n’avait qu’eux, petit être fragile et sans défense. Le monde du dehors était tellement dangereux. Le bonheur de sa naissance n’occultait pas l’inquiétude survenue dès l’instant où il avait posé les yeux sur elle : serait-il en mesure de la protéger de tout ? Une peur terrible se mêlait à sa joie d’être père. Mais ce dont il pouvait être sûr en cet instant, c’est qu’il n’était pas seul. Andrea était là. Ils étaient tous là. Pour Annabella.

- FIN -
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Après le bonheur   Après le bonheur - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Après le bonheur -
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: