The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Un loup pour l'homme -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franck Verhoeven
Franck Verhoeven
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/10/2019
Messages : 89
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyDim 20 Oct 2019 - 15:21
Il hausse un sourcil, surpris, en voyant un semblant de sourire illuminer quelques instants le visage de la jeune femme. Il n’aurait pas parié sur le fait qu’elle en était encore capable. Comme quoi, la vie est pleine de surprise. A en juger par le regard qu’elle lui rendit, sans flancher, son intuition se confirma. Elle aussi avait déjà pris des vies. Pas qu’une fois. Un frisson parcouru son échine. Merde. Quel monde pourri. Il l’écouta attentivement alors qu’elle en disait un peu plus sur le fonctionnement de son groupe.

Pouvait-il encore vivre en communauté? Bonne question. Quel but lui restait-il? Il avait perdu tout ceux qu’il connaissait. Encore une fois, la vie semblait lui redonner de nouvelles cartes, et lui permettre un autre départ. Peut-être une chance de faire mieux. Après tout, comme elle disait, mort, il ne servait plus à rien.

“Ca me va. Je ferais ma part. Tu peux compter sur moi pour aller dehors quand vous m’en jugerez digne, je suis encore assez vigoureux pour éclater quelques crânes, courir et ce genre de conneries. Rester enfermé entre 4 murs, j’ai déjà donné, je deviendrai dingue si je recommence. “ Il s’interrompit quelques secondes avant de préciser : “Enfin.. Je vais pas devenir vraiment dingue et faire le con. C’est euh... Une expression quoi. Juste, ça m’emmerderait profondement.”

Il réfléchit ensuite quelques instants pour faire le tri entre toutes les questions qui lui passèrent par l’esprit. Y’en avait un paquet. Il ne savait strictement rien de la situation à Seattle et dans les environs. Déjà qu’à Portland, c’était un gigantesque bordel, ce n’était surement pas mieux. Mais au vu de la méfiance et de la précaution que ce groupe semblait prendre, il devait surement y avoir de sacrés emmerdes et les différents groupes ne devait surement pas se la jouer boy-scouts à se réunir et rêver le monde de demain ensemble.

“Du coup, je pourrais savoir ton prénom? Ou alors je t’appelle “Patronne”? Et du coup, vous êtes combien dans le coin?  Vous êtes ici depuis le début? On est ou ici en fait? “ Franck se tut, cela faisait déjà beaucoup d’un coup, il ouvrit la bouche, hésitant à rajouter une dernière question avant de la refermer, attendant déjà de voir si la jeune femme qui semblait désormais légèrement moins glaciale consentirait à donner suite à ces interrogations.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyDim 20 Oct 2019 - 21:32
C’était amusant de le voir se reprendre, bien qu’elle n’en laissa rien paraître. Elle voulait bien croire qu’il savait encore se débrouiller dehors ; encore une fois : s’il avait été sénile, au fond, il ne serait plus de ce monde. La pianiste accueillit donc patiemment les premières questions de Franck se montrait plutôt raisonnable. Ses interrogations étaient légitimes et loin d’être invasives. C’était peut-être un rôle mais ça, elle le découvrirait un jour ou l’autre si c’était le cas.

- Je ne dirige plus ici – et même si c’était encore le cas, appelle-moi juste par mon prénom : Selene, plus détendue, elle se décolla du mur pour tirer à elle une chaise et s’y asseoir, on a une histoire compliquée, on est ici depuis plusieurs mois. Avant, on était deux groupes séparés et… on a dû affronter certains soucis ensemble, elle avait accentué le mot clef de la phrase afin de rendre explicite que « soucis » signifiait « d’autres survivants », nos anciens refuges avaient été compromis alors… on a fusionné et emménagé ici. Il n’y avait qu’un mec avec sa fille à la base : Deaglan, tu vas certainement le rencontrer.

Principalement parce que l’ancien PDG aimait à faire connaissance avec tout le monde. La jeune femme ne saurait dire encore si c’était par véritable philanthropie, par principe ou pour évaluer les potentiels coups de cœur de sa fille. Accessoirement parce qu’il était partie prenante du conseil. Un nouveau soupir lui échappa, dissimulé dans un geste de sa main dans sa longue crinière brune.

- On est une cinquantaine maintenant ; et on se trouve à Tacoma, c’est tout ce que je peux te dire pour l’instant – pour ton propre bien.

Car il restait l’option où il ne l’estimait pas suffisamment fiable pour rester mais qu’ils se refusaient à le tuer. Ils devraient alors l’escorter loin d’ici, yeux bandés, et mieux valait alors qu’il n’ait aucune information précise pour ne pas risquer de revenir. Selene se pinça brièvement les lèvres puis se décida à reprendre le tour des questions. Au plus elle discutait avec lui, au mieux elle aurait une idée de quel genre de personne il était.

- La personne que tu as perdu… pour laquelle tu as tué quelqu’un. C’était ta femme ? Elle supposait car il avait parlé au féminin et si ça avait été sa fille, il aurait juste dit « ma fille », je suis vraiment désolé. Et ce Mike, c’était qui pour toi ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Franck Verhoeven
Franck Verhoeven
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/10/2019
Messages : 89
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyDim 20 Oct 2019 - 22:39
Franck se redresse sur son lit, péniblement, jusqu'à pouvoir s’adosser au mur derrière lui, ne supportant plus de rester allongé, se retrouvant assis sur sa couche alors que Selene répondait à ses questions. Elle s’appelait donc Selene. Enfin un nom à mettre sur ce dur, mais délicat visage. Franck écouta attentivement les réponses qu’elle lui fournissait, tout avait son importance. Des soucis avec un autre groupe. Deaglan, “propriétaire” des lieux avec qui il faudra sans doute causer un coup. Cinquante personnes. Tacoma.

Ca commencait à faire un paquet de monde au  même endroit. Si l’on exceptait les camps de réfugiés du début de l’épidémie, Franck n’avait jamais fait partie d’une communauté aussi importante. Pourquoi pas tenter, ça devrait avoir ses avantages. Et puis, il avait beau retourner le problème dans tous les sens, il n’avait vraiment rien de mieux à faire.

Le visage de Franck se crispa à la nouvelle question de Selene. Il inspira profondément avant de répondre : “Ouai. C’était ma femme. Nisha.” Il fit une petite pause, la gorge noué par l’émotion, avant de reprendre “20 ans de vie commune, c’est pas rien. Je lui devais tout. Disons pour simplifier qu’elle m’a sorti d’une très mauvaise passe quand on était encore à Baltimore. Je.. J’ai encore du mal à réaliser qu’elle est parti. Parfois je m’attends à la voir débarquer au détour d’un chemin, en souriant, me présenter ce qu’elle a trouvé lors de sa dernière sortie, et venir me serrer dans ses bras. Putain, ce sourire qu’elle avait… C’était...“

Il s’interrompit en plein milieu de sa phrase. Bordel, pourquoi est-ce qu’il lui racontait tout ça. Il ouvrit et referma la bouche à plusieurs reprises. Le regard dans le vide, il luttait pour ne pas fondre en larmes en repensant à tout ce qu’il avait perdu en l’espace du temps qu’il fallait à un doigt pour presser sur la gâchette d’un revolver. Autre chose. Il fallait parler d’autres choses. Oui. Qu’est ce qu’elle avait demandé déjà?

“Mike, c’est… C’était surement mon meilleur ami. Quand on est arrivé à Seattle, c’est une des premières personnes que j’ai rencontré. J’étais dans la boxe avant. Entraîneur. On gérait une salle tout les deux, on avait réussi à rester ensemble depuis le début. Un vrai type bien, du genre à aider les gamins à sortir de la rue.“

Étrangement, évoquer Mike le rendait moins triste. Sans doute ne s’était-il pas encore vraiment rendu compte de sa perte. Après tout, il ne l’avait pas vu mourir, il avait fui après avoir constaté qu’il était cerné par les morts. Au fond, Franck espérait très naïvement que son ami s’en soit sorti. Il osa finalement reposé son regard sur Selene, un peu gêné de s’être laissé aller ainsi devant cette inconnue dont la froideur ne poussait pourtant pas à ce genre de confidences.
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyLun 21 Oct 2019 - 12:31
Selene compatissait à la souffrance sincère de son interlocuteur. Son empathie était une maladie et son visage fermé son armure de glace. Elle avait perçu l’émotion dans la voix étranglée du quinquagénaire et doutait qu’il soit en train de jouer la comédie. Même pour une paranoïaque comme elle, ça semblait sincère. A nouveau, elle croisa les bras tandis qu’il lui offrait une autre tranche de sa vie. Mike, boxeur, salle d’entrainement. Les gens étaient toujours comme des puzzles dont elle cherchait les pièces principales.

- Je suis désolée pour Nisha... J’ai perdu l’homme que j’aimais le plus aussi, il y a longtemps maintenant, elle eut beau se pincer les lèvres, elle ne sut occulter le tressaillement de ses yeux bleus, ça ne faisait pas vingt ans – loin de là – mais il m’aidait à traverser une mauvaise passe, et il est mort à cause de cette mauvaise passe… elle ne l’oublierait jamais – ni ne se pardonnerait, on s’est même marié. C’était après, alors ça n’avait de sens que pour nous et notre groupe.

Parfois, régulièrement depuis qu’elle était au fort, elle se demandait ce que Gabriel aurait pensé de Nisqually. Il aurait sûrement aimé, il serait devenu ami avec tous les anciens du ranch. Régulièrement, surtout depuis sa fausse-couche, elle rêvait de leur cimetière, abandonné à la prison. Elle songeait à la croix marquée du nom de l’instituteur qui n’était plantée dans aucune tome, à la bague qu’elle avait enterré pour symboliquement le laisser dans son passé. Au fond, elle avait réussi ce qu’il aurait voulu qu’elle réussisse : elle s’était soignée, elle avait cessé d’être continuellement un danger pour elle-même, elle était devenue maman… il n’était plus là pour le voir, mais il était le terreau de tous ces changements.

- Et Mike donc, reprit-elle en s’éclaircissant la gorge après la confidence supposée aider à les mettre sur un pied d’égalité, un type bien. Tu étais aussi comme lui ? Ou plutôt comme les gamins qu’il sortait de la rue ? Supposition plus qu’une suspicion, elle n’avait rien pour affirmer qu’elle pensait que Franck était un mec à problème autrefois, si… si tu penses qu’il a pu s’en sortir, je pourrai aller vérifier, proposa Selene. Ça ne lui coûtait rien et à vrai dire, les sorties sur le dos de Fury était le meilleur de ses remèdes contre les tempêtes qui ravageaient ses pensées.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Franck Verhoeven
Franck Verhoeven
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/10/2019
Messages : 89
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyLun 21 Oct 2019 - 19:04
Franck se surprit à apprécier la compagnie et la conversation de Selene, alors même que le sujet de leur conversation n’était pourtant pas des plus joyeux. Ils semblaient avoir quelques points communs. Un fichu caractère, et la perte de quelqu’un. Ca lui suffisait pour qu’il se sente proche d’elle d’une certaine façon. Il essaya de lui offrir un visage compatissant lorsqu’elle lui parla de la mort de son compagnon. Essaya. Non pas qu’il ne partageait pas sa peine, mais bon, il n’avait jamais été très doué pour faire passer des sentiments. “Désolé pour ton homme…”

Lorsqu’elle lui demanda si il était comme Mike ou comme les gamins qu’il sortait de la rue, Franck ne put s’empêcher de lâcher un rire, avant de le réprimer presque aussitôt et lâcher un grognement de douleur, plaquant sa main sur son crâne… Putain de blessure à la con, ça allait l’emmerder un bout de temps ça. Il ferma les yeux, se concentrant sur sa respiration avant de les rouvrir et de répondre :

“Un peu des deux je suppose. J’ai fait mon lot de conneries quand j'étais à Baltimore. J’étais pas dans la rue non plus, mais je vivais pas dans le luxe, loin de là. C’est pour ces conneries qu’on s’est installé à Seattle avec Nisha. Pour tirer un trait sur tout ça, et recommencer autre part. Et puis après, avec ma femme et Mike qui partagaient ma vie, tous les deux si… si altruistes, je ne pouvais pas ne pas le devenir un peu également. Je me serais senti beaucoup trop merdique sinon. "

Un sourire plein de gratitude et un regard étonné accueillit sa proposition de sortir vérifier si Mike était mort ou non.  Il ne s’attendait vraiment pas à ce que Selene lui sorte ça. Elle devait avoir ses raisons, mais cette jeune femme se révélait pleine de surprise.

“Et bien, si tu as l’occasion, ça serait chouette ouai. Je serais fixé au moins. Mais va pas t’épuiser à le chercher. Si il s’en est sorti, il se débrouillera, je le connais. Enfin, j’espère. Sinon, ben, ça vaut pas le coup.“

Il hésita avant de rajouter “Le gars que t’as perdu… J’aurais aimé le rencontrer. Ca avait l’air d’être un type bien. Y’en a plus beaucoup des comme ça. “
Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7232
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyJeu 24 Oct 2019 - 9:55
Aux mots de Franck, la musicienne devina que son passé n’avait pas toujours été rose mais elle n’insista pas. C’était son choix de ne pas en parler et aujourd’hui, ce n’était plus vraiment notre vie d’avant qui déterminait qui on était. En l’écoutant, il ressemblait de plus en plus à un homme qui avait la tête sur les épaules et qui cherchait à faire le bien. Un homme qu’elle pourrait défendre auprès du conseil. Il eut l’air ravi qu’elle se propose pour vérifier si son ami était toujours en vie. Selene chassa cette gratitude d’un geste de la main, ombre d’un sourire aux lèvres.

- C’est rien. A ta place, j’aurais aimé qu’on le fasse pour moi.

Elle sursauta, figée momentanément par la question du cinquantenaire. Avec le temps, elle n’avait plus l’occasion de parler de son ancien fiancé. Il n’y avait plus que Duncan dans son entourage qui l’avait connu. Les autres lui connaissaient plutôt son histoire avec Eli, notamment parce que le résultat de leur amour douloureux gambadait maintenant sur deux jambes à travers le camp. Pour la première fois de l’entrevue, son regard faiblit légèrement. La pianiste baissa les yeux, glissant fébrilement des doigts dans ses cheveux.

- C’était un type bien. Le genre à voir du bon même dans les cas désespérés, notamment dans le sien, alors qu’elle avait été bousillée par les traumas de la survie, mais c’est le genre de personne qui meurt en premier, c’est pour ça qu’il n’y en a plus beaucoup.

C’était une triste vérité. Les « bons », ceux qui se refusaient encore à la loi du sang, il n’y en avait plus énormément. Shawna ? Ludwig ? Olivia ? Selene n’en voyait pas d’autres. Et même ceux-ci étaient coupables, car elle n’oubliait pas que lors de leur dernier affrontement notoire, ils avaient assassiné des dizaines de personnes. Là était le prix de leur liberté ; des piles de cadavres.

- Je me dis aussi… que c’est sans doute le genre d’existence qu’il n’aurait pas supporté… il a disparu y’a… plus de deux ans maintenant – environ. Il n’aurait pas approuvé tout ce qu’on a dû faire pour survivre…, par « on » elle entendait la prison plus que la grande communauté du fort – certains liens avaient la vie dure, tu sais faire quelque chose qui peut être utile ? Demanda-t-elle en changeant brusquement de sujet, je veux dire… on ne manquera jamais de savoir-faire manuels pour améliorer nos conditions de vie.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Franck Verhoeven
Franck Verhoeven
Fiche de personnage
Survit depuis le : 11/10/2019
Messages : 89
Age IRL : 24
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 EmptyLun 28 Oct 2019 - 19:37
Le boxeur écouta attentivement, craignant de s’être montré un peu trop indiscret. Les souvenirs sont souvent trop douloureux.Les moments heureux qu’on peut se remémorer se font rare et sont systématiquement empreint de mélancolie et de nostalgie lorsqu’on se rend compte que les personnes avec qui ont les a partagé ne sont déjà plus là. Lorsque le visage de la jeune femme se figea, il retient son souffle, espérant ne pas avoir ravivé trop de souffrances, avant de le relâcher lorsqu’elle reprit la parole.

Il acquiesça de la tête. Yep, les meilleurs d’entre eux partent toujours les premiers. Si ce n’était pas le cas, lui Franck aurait déjà passé l’arme à gauche depuis longtemps. Il était bien conscient d’avoir ses défauts et de ne pas être un saint. Les choses qu’on a du faire pour survivre. Les choses qu’on a du faire tout simplement. Nisha n’aurait surement jamais approuvé le meurtre commis par Franck, c’était là tout le paradoxe de son action.

Il laissa Selene changer de sujet de conversation, comprenant tout à fait qu’elle ne souhaite pas en dire plus. Il était bien placé pour compatir à ça. Qu’est-ce qu’il savait faire bordel? Quelle tuile ce genre de question. Il répondit, moitié plaisantant, moitié sérieux :
“Jm’en sors encore pas trop mal pour botter des culs quand je suis pas cloué au lit. Que ce soit les culs de ceux d’en face ou les culs de mon équipe, si ils glandent trop.” Il finit par répondre plus sérieusement : “Rien de très particulier. Je m’en sors à peu près pour bricoler des trucs, cuisiner, mais rien de très spécifique ou technique. C’est pour ça que je préfère sortir aussi. On me dit quoi ramener, je le ramène. Le genre de truc assez simple pour moi. “

C’est le genre de moment ou Franck regrettait presque de ne pas avoir fait d’études ou un travail plus pratique, certains savoir-faire devenait précieux par les temps qui couraient, et son expertise de la boxe, aussi appréciable soit-elle était ridicule face à la maitrise d’un ingénieur ou ce genre de truc.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Un loup pour l'homme   Un loup pour l'homme - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Un loup pour l'homme -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: