The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Homecoming | Kara -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Monroe
Jean Monroe
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un 9 mm, un couteau papillon et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/09/2019
Messages : 83
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Homecoming | Kara   Homecoming | Kara - Page 3 EmptyMar 1 Oct 2019 - 17:43

“It's like coming home after a long trip.” 

Un hélicoptère.
Ses sourcils se froncent un instant, prenant la pleine mesure de ce qu'elle a loupé et de l'ampleur de la situation. Ça lui semble invraisemblable, dans leur nouveau monde. Elle qui a connu les hivers rigoureux, qu'il s'agisse de la température ou de la simple survie, les camps de fortune et la difficulté de cette vie au jour le jour. Équipement rudimentaire, rationnement de la nourriture, troc pour conserver un stock de munitions suffisant. Et d'autres, dans le même temps, quelque part, avaient réussi à remettre en marche un hélicoptère, à trouver les ressources pour le faire voler et découvrir leur position. La jeune femme en serait presque admirative, si une sonnette d'alarme ne tintait pas au loin dans son subconscient. Parce qu'un groupe avec de tels moyens représentaient au mieux un soutien potentiel et des alliés de choix, au pire, une menace qu'il ne fallait pas prendre à la légère. Et dans leur quotidien, la menace restait souveraine, bien plus que les hypothétiques ''amis''.
Elle acquiesce, attentive, à chaque fin de phrase de la forgeronne. La trentenaire n'avait pas envisagé qu'il puisse s'être passé autant de choses en si peu de temps, mais ici, trois mois représentaient aisément trois ans. Statistiquement, ses chances de mourir de vieillesse étaient minces. La maladie, une morsure d'infectés, une blessure, tout n'était que prises de risque à présent. Tout. Et après l'attaque qu'avait subie le No man's land, la confiance n'était sans doute pas la voie de la raison.

« New Eden.... ça sonne comme le nom d'une secte de blancs... » Et Monroe sait de quoi elle parle. Personne, avec sa dégaine et ses tatouages, ne peut penser qu'elle est bel et bien issue de la WASP. Née avec une cuillère en argent dans la bouche, éduquée dans une école privée les premières années de sa vie, socialisée avec des enfants de son rang social et virtuose du piano. Autant de clichés qu'on ne peut que très difficilement lui appliquer. Et pourtant.... elle connaît l'école des bons petits protestants votant républicains. Et ce nouvel Eden sonnait très clairement comme tous ses souvenirs refoulés d'une enfance dorée détestée.
Les informations défilent, qu'elle emmagasine soigneusement dans son esprit. Le projet est beau, la brune ne peut le nier. Sans doute trop. Des ressources alimentaires, armées, des travailleurs, et un camp ouvert à tous sans la condition de montrer patte blanche ? Il est vrai que la paranoïa a tendance à troubler les esprits les plus sensés maintenant mais tout de même. Il y a ce sentiment, cette méfiance, cette chose qui la met mal à l'aise sur laquelle elle ne parvient pas précisément à poser le doigt. « Ce que j'en pense... » Son avis a-t-il vraiment du poids dans la balance ? Pour Kara, oui, très certainement, pour le reste des gens allant et venant au No man's land, probablement pas. À juste titre. « J'en pense que si les militaires sont certes une protection armée et entraînée, on sait tous ce que les lois martiales proclamées ont laissé comme trace dans l'Histoire. J'en pense que bien que tentant, tout ça a l'air trop beau pour être vrai. Enfin, c'est vrai puisque tu as eu des preuves irréfutables mais même au paradis, le serpent rôdait. Et je ne veux clairement pas qu'on soit cette connasse d'Eve qui mange la pomme, désolée pour les métaphores bibliques à la chaîne. » La fatigue ne rend pas son sens de l'analyse des plus clairs, la jeune femme en a conscience. « Ce que j'essaie de dire, tant bien que mal, c'est que cette fausse liberté de choix me laisse dubitative, et clairement méfiante. Ils vendent du rêve, promettent monts et merveilles, mais une fois la décision prise aucune possibilité de revenir en arrière ? On ne peut pas juste prendre la température ? Pourquoi ? Si c'était juste une question de sécurité, ils ne parleraient pas si ouvertement de leurs possessions, n'essaieraient pas de vendre leur projet comme la dernière des putes. Comment savoir ce qui peut attendre les gens une fois là-bas, si la seule parole que nous entendons est celle des dirigeants ? Et est-ce qu'un tel risque vaut la peine, alors qu'on se débrouille très bien entre nous, surtout avec cette nouvelle organisation. » Ou peut-être, qu'effectivement, elle est juste parano. Que ce groupe a juste besoin d'autres travailleurs pour s'agrandir, pour évoluer et survivre tous ensemble. Les villages s'étaient construits de la même façon. Des regroupements de nomades, la sédentarisation, l'expansion, les fortifications.... et puis les villes.... « Je crache pas sur la bouffe, mais dans notre monde, je me méfierais toujours de la main qui la tend gratuitement. » La métaphore n'est pas biblique, mais l'idée est là.  




You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Kara Moreau
Graphiste & Modératrice
Leader | Troc
Kara Moreau
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette en acier damas / couteau Bowie Hibeen III / Push Dagger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 21/07/2018
Messages : 375
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Homecoming | Kara   Homecoming | Kara - Page 3 EmptyJeu 3 Oct 2019 - 12:02

“It's like coming home after a long trip.” 

Une secte de blanc ? C'est plutôt bien trouvé même si Kara ne serait pas allée jusque-là, la comparaison l'amuse, tout comme le reste par ailleurs. Les métaphores bibliques sont relativement bonnes et le fond de ces pensées est aussitôt assimilé et validé. On est dans le thème après tout. "Ne t'excuse pas, j'aime bien ta façon de présenter les choses." La fatigue de Monroe se fait entendre, aisément, heureusement, son discours se tient, elle a toujours toute sa tête. Un avis utile et qu'elle ne regrette pas d'avoir demandé. C'est bien Elle, c'est bien la femme qu'elle a décidé d'aimer.

Trop beau pour être vrai, elles en ont trop vu et trop entendu pour croire à ce genre de promesses. L'autorité en place suffit à elle seule à glacer ce duo et plus précisément à les inquiéter, c'est légitime. Ce groupe n'a rien de commun avec les types aux masques, ils ont de l'équipement, des effectifs et une organisation devenue hors du commun en ces temps ravagés. Si ils voulaient prendre le No Man's Land, ils le pourraient très certainement et ce en un claquement de doigts. L'avenir, toujours les mêmes conneries, quoiqu'ils fassent, il y a toujours plus fort et quoiqu'on dise, ils sont toujours sur la sellette. Difficile de ne pas se laisser ronger dans ces conditions.

La blonde caresse du boit des doigts la main saisit puis la relâche pour se lever vers le coin cuisine et lancer la cafetière. Le café est précieux, de plus en plus rare, cette denrée est conservée, mais autant là, elle peut se permettre d'en sacrifier un fond pour la tatouée, c'est même fait même avec plaisir. "On est bien sur la même longueur d'onde." Est-il utile de le préciser ? Oui, dans le doute, son interlocutrice est épuisée. "Comme tu dis, on doit se méfier, j'ai des craintes sur le sujet, je doute qu'ils nous laissent tranquilles si une grande majorité refuse de les rejoindre." Elle s'appuie contre l'évier et lance un regard en coin vers la cafetière mise en marche. On entendait beaucoup de choses à l’entrepôt, des récits plus ou moins glaçant et dans l'ensemble, y avait de quoi devenir parano au sujet des grands groupes organisés. "Et j'ai pas la moindre idée de comment m'y prendre pour prédire leurs futures actions." Une taupe, ce serait une bonne idée mais dans leur cas précis, les anges du paradis ne laissent pas de place aux touristes, ni aux allers et venues. Kara et les vagabonds sont et resteront aveugles. 

Le fond de café prêt, elle s'en sert deux tasses qu'elle pose sur la table basse, face à la tatouée. Demi-tour et elle attrape une pomme mure qu'elle dépose au creux de la main de Jean, le petit déjeuner est servi. Retrouvant sa place à ses côtés, elle revient loucher sur la blessure inquiétante et bleutée. S'inquiéter pour l'avenir est une chose, mais le présent se doit avant tout d'être à l'ordre du jour et ce à titre prioritaire. "Emerson doit être au No Mans Land en ce moment, on ira demain." Le ton n'invite pas à la négociation, elle a besoin d'être rassurée et pour se faire, rien de mieux que l'avis d'un expert et ça tombe bien, y en a une pas si loin que ça. La fierté de la mécanicienne l'empêchera sans nul doute de déplacer le médecin jusqu'ici, à la forge, la coutelière fait donc déjà un sacrifice en soi. D'un geste du menton, elle invite son amante à s'en retourner vers son café et sa pomme avant d'oser formuler la moindre contestation, si toutefois elle souhaite s'y tenter.




Listen to what people don't say


Maybe I don't cry, but it hurts
Maybe I don't show, but I care

Revenir en haut Aller en bas  
Jean Monroe
Jean Monroe
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un 9 mm, un couteau papillon et un couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/09/2019
Messages : 83
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Homecoming | Kara   Homecoming | Kara - Page 3 EmptyDim 13 Oct 2019 - 20:35

“It's like coming home after a long trip.” 

Leurs futures actions. Futures.
Son esprit a du mal à se projeter plus loin que l'instant présent. Ne veut pas voir plus loin que l'instant présent. Les ennuis reviendront bien assez tôt, c'est leur routine maintenant. Une autre bataille, la survie, encore et toujours. Elle est exténuée, physiquement et moralement. Monroe ne veut pas s'imaginer un autre combat à mener. Pas aujourd'hui. Ni demain. Juste quelques jours, sans la menace de gros nuages sombres et l'orage à l'horizon. Quelques jours pour reprendre ses marques, retrouver cet équilibre précaire et fragile auquel elle tient plus qu'elle ne veut l'admettre.
La jeune femme se contente donc d'acquiescer sans relancer la machine, sans autre interrogation. Elles auraient tout le loisir d'en reparler vu la nouvelle position de la forgeronne au sein du No man's land. Tout ce dont elle est sûre, c'est qu'elle ne laissera pas une nouvelle attaque semer le trouble dans leur rang et ruiner ce qu'ils défendent tous bec et ongles depuis tout ce temps. « Tu peux compter sur moi. On avisera en temps voulu. » Elle sera là, à ses côtés, quoi qu'il arrive. Quitte à à prendre des risques, autant le faire pour une cause en laquelle elle croit. Et s'il est bien une personne en laquelle elle croit dans ce monde de chaos, c'est bien coutelière. Forte, fédératrice, un tempérament de feu mais un sang froid à toute épreuve, et de longues jambes sur lesquelles loucher dès qu'elle en a envie.

Des longues jambes qui reviennent dans sa direction, les mains chargées d'une tasse de café alors qu'une pomme vient élire domicile dans le creux de sa main. Qu'elle regrette le temps de l'importation de masse des fruits exotiques ! Elle pose le fruit sur la table basse, plus encline à savourer une dose de caféine. Prudente, la brune attrape de ses mains encore un peu tremblantes la tasse, inspirant longuement en fermant les yeux pour s'enivrer de cet arôme devenu rare dans son quotidien. C'est étrange comme une simple odeur peut encore avoir le pouvoir de vous faire vous sentir chez vous. Le café matinal, celui qui vous réveille, le mauvais café de son oncle au garage mais qui la maintenait en forme, celui, nocturne et aux allures de drogue, quand un projet la gardait éveillée plus que son corps pouvait le supporter.
Et celui-ci, dans la forge, aux côtés de Kara. Nouveau quotidien, nouveau chez soi. Il serait temps d'intégrer cette idée, sans plus la rejeter, même inconsciemment.

La jeune femme ouvre à nouveau les yeux quand le nom de la Doc revient sur le tapis. Elle lève les yeux au ciel, juste pour la forme. « Très bien Captain, elle pourra me tripoter tout à loisir. Demain ! » Une façon comme une autre de clore le débat et de lui laisser savourer cette victoire. Elle chasse d'ailleurs cette idée qui lui déplaît en soufflant sur son breuvage noir avant d'en avaler une longue gorgée, laissant un soupir ravi passer la barrière de sa gorge. « C'est bon d'être à la maison. » Une autre gorgée, et elle vient se caler délicatement, pour préserver ses côtes, contre la forgeronne. « Et je ne dis pas ça exclusivement pour le café, même si c'est un bonus non négligeable. » Prenant garde de ne pas renverser la tasse, elle appose doucement son front contre celui de Kara, fermant quelques secondes les yeux. Elle use d'humour pour ne pas que son aveu sonne trop romantique, mais elle est certaine que la forgeronne n'est pas dupe. Elles se comprennent trop bien l'une l'autre, savent lire entre les lignes. Elle lui a manqué. Cet endroit, leur quotidien, sa présence, leur intimité, tout, absolument tout lui a manqué. C'est parfois effrayant, d'avoir à nouveau quelque chose à perdre, quelqu'un à perdre, mais elle n'échangerait sa place pour rien au monde présentement. Lentement, elle se rapproche de la jeune femme, laissant sa bouche rencontrer la sienne. À cause de son entaille sur sa lèvre inférieure, elle ne peut laisser libre court à son envie et le baiser reste chaste, une simple caresse, le temps de quelques secondes, avant de se retirer. « Dis-moi que tu n'as pas de travail urgent à terminer et que je peux t'avoir pour moi, au moins aujourd'hui. » Elle plonge ses yeux verts dans l'azur des siens. « Juste aujourd'hui. » Un souffle, et cette petite moue dont elle use parfois pour obtenir ce qu'elle veut.  




You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas  
Kara Moreau
Graphiste & Modératrice
Leader | Troc
Kara Moreau
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Machette en acier damas / couteau Bowie Hibeen III / Push Dagger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 21/07/2018
Messages : 375
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Homecoming | Kara   Homecoming | Kara - Page 3 EmptyMar 5 Nov 2019 - 17:01

“It's like coming home after a long trip.” 

La blonde observa avec attention la blessée s'émouvoir dans un silence religieux devant sa tasse chaude. Elle avait encore du mal à y croire, comme si ce présent tenait du rêve éveillé, de celui qui ne tarderai pas à se briser. Difficile de lutter contre, ainsi était leur monde, rien ne perdurait, encore moins quand il s'agissait de bien-être. La brune avait beau jurer qu'elle resterait, il n'était pas si simple de prendre cette parole pour acquise après cette douloureuse et longue absence imposée. Seul l'avenir et le temps auront leurs rôles à jouer sur ce sujet, pour l'heure, elle se contenta de savourer cette réalité dans un demi-sourire.

Bien, elle gagnait, pouvait-il en être autrement ? Bien sûr que non, la mécanicienne passerait de toute évidence par la case auscultation que cela lui plaise ou non. Ce n'était pas pour la punir, elle ne désirait que son bien être et l'avis d'un professionnel lui semblait dès lors indispensable pour elle et sa méconnaissance des bobos. Elle pouvait pourtant décider de faire confiance à la brune qui affirmait ne pas avoir besoin d'un suivi mais c'était plus fort qu'elle, à cette étape, il n'y avait qu'Emerson et son savoir pour la rassurer. Après un hochement de tête, elle clôtura le pseudo débat et imita son amante et trempa à son tour ses lèvres dans son café chaud, peu gênée par la température de celui-ci.

La forgeronne ne rétorqua rien quand la précieuse mécanicienne reprit la parole, se contentant simplement d'absorber la chaleur et la douceur des mots soufflés derrière l'humour employé. Un tout qui lui arracha cette fois un franc sourire d'une réciprocité bien réelle. Front contre front et paupières closes, elle inspira profondément et releva la tête pour accueillir dans le même mouvement la douce et tendre pression de ses lèvres contre les siennes. Consciente de l'état de sa cadette, elle se contenta de cette affectueux échange et porta une main à l'une de ses pommettes, celle qui n'était pas abîmée. Les joues en feu et leurs prunelles maintenant amarrées les unes aux autres, elle rompit son mutisme d'un murmure : "J'ai bien une urgence..." Court silence alors qu'elle caressa d'un doux revers de pouce la joue de son amante."... Elle est juste sous mon nez." Certes, elle n'avait pas pu battre le fer la veille, comme c'était pourtant prévu mais elle saura se rattraper la prochaine nuit, quitte à mettre les bouchées doubles. 

Pour l'heure, il fallait remettre d'aplomb la blessée et veiller à ce qu'elle ne manque de rien le temps de sa convalescence. Ce qu'elle fit en s'assurant de son état de santé le lendemain et en lui imposant le plus de repos possible sur la semaine suivante. Ce qui n'était pas la tâche la plus aisée avec un phénomène ainsi rongé par la fierté, aussi, la blonde du faire des concessions et accepter son aide à la forge et dans la gestion du troc pour le No Man's Land. Pour le reste, elles étaient de nouveaux inséparables.




Listen to what people don't say


Maybe I don't cry, but it hurts
Maybe I don't show, but I care

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Homecoming | Kara   Homecoming | Kara - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Homecoming | Kara -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: