The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Teaming up, despite all -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1488
Age IRL : 27
MessageSujet: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyJeu 12 Sep 2019 - 9:27
Mâchonnant distraitement un morceau de pain récupéré dans une des caisses de l’Eden, Valérian contemplait, pensif, les silhouettes des 4x4 qui disparaissaient rapidement à l’horizon, accompagnées d’un vrombissement devenu presque anachronique par ces drôles de temps. Un mélange de curiosité et de franche suspicion se partageaient les traits du grec et trahissaient l’indécision manifeste que celui-ci ressentait au sujet de cet Eden. D’une façon très paradoxale, plus les promesses, les cadeaux et l’affabilité étonnante des émissaires de cette communauté incitaient les habitants du No Man’s Land à baisser leur garde et à boire leurs propos comme de l’eau bénite, plus Valérian faisait quant-à lui une gueule de six pieds de long en leur présence et affichait ostensiblement son dédain à leur égard.

Il était dans sa nature, et ce d’autant plus après avoir passé plusieurs mois seul en pleine nature, de se montrer suspicieux envers la terre entière ! Raison pour laquelle, quelle que fut l’approche de l’Eden à leur encontre, Valérian aurait jugé d’un air réprobateur toute proposition de sa part, comme un vieillard que rien ne satisfait jamais. On n’était, après tout, jamais trop prudent ! Si les morts représentaient désormais une menace quotidienne, les vivants s’avéraient quant à eux une toute autre paire de manche nécessitant une vigilance redoublée ainsi qu’un esprit tordu, capable d’anticiper leurs manigances les plus alambiquées pour les retourner à son avantage.

En gros, il était à présent vital d’être un connard pour avoir le pas sur les autres connards et ainsi assurer sa survie. C’était élémentaire !

Bon, le grec avait quand même accepté les offrandes de l’Eden à l’instar des autres habitants du No Man’s Land et savourait désormais, bon gré mal gré, le pain délicieux élaboré par cette mystérieuse communauté. Après tout, si la survie dépendait à présent d’une bonne dose de culot et d’une certaine ingéniosité, savoir se montrer opportuniste s'avérait également primordial. Ah ! Un sourire fit frémir les lèvres de Valérian qui jeta alors un coup d’oeil derrière son épaule, où Yulia discutait activement en compagnie de Kara, la forgeronne du No Man’s Land et nouvellement pionnière d’un groupe de troqueurs dont la russe souhaitait rejoindre les rangs.

C’était, tout du moins, ce qu’elle avait essayé d’expliquer à Valérian entre plusieurs éclats de voix tandis qu’ils progressaient tous les deux en direction du No Man’s Land avec l’intention d’y troquer quelques trouvailles. Depuis ses retrouvailles électriques avec Elena, la mauvaise humeur de Valérian avait pris une ampleur telle qu’il était difficile d’entretenir avec lui une conversation sans qu’elle ne tourne à l’aigre. Les disputes avec Yulia étaient, par conséquent, bien plus fréquentes qu’à l’ordinaire : tout était en effet prétexte à se prendre le choux et s’invectiver violemment, ne serait-ce que l’espace d’un instant, avant de retrouver subitement son calme pour aborder l’air de rien un autre sujet. D’une certaine manière, ces disputes permettaient à Valérian se passer ses nerfs sur autre chose que le mobilier ou le premier venu.

Contrairement à beaucoup, Yulia avait en effet la carrure pour encaisser ses violentes sautes d’humeur et une répartie suffisamment cinglante pour y mettre rapidement un terme. Ce qui permettait, en outre, à Valérian de retrouver presque aussi vite une tête froide et lui rendait par conséquent étrangement service.

Alors que Kara retournait vaquer à ses occupations, Valérian abandonna l’entrée du hangar pour s’approcher de Yulia : « Ça donne quoi vos affaires ? » lui demanda t-il, une fois parvenu à sa hauteur. Du menton, il la désigna ainsi que Raina, la partenaire de Yulia qu’ils avaient retrouvée au No Man’s Land : « Vous comptez finalement faire équipe, toi et ta copine ? »
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3183
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyJeu 12 Sep 2019 - 16:27
Pourquoi, ça t’intéresse ?

J’demande ça sur le pouce, me tournant vers Valérian qui vient tout juste d’me rejoindre. Comme Raina. J’négocie pour deux, comme d’hab. J’pourrais le faire pour trois mais ce blaireau de grec préfère faire cavalier seul, un peu comme Zorro mais en moins hispanique. J’lui adresse un regard de circonstances – mi insolent, mi taquin. J’sais pas trop quoi rajouter de plus, pour une fois qu’on est pas en train de s’engueuler comme des chiffonniers. L’avantage, c’est qu’on a tendance à faire ça quand on se retrouve tous les deux dehors. C’est déjà arrivé au sein du hangar, ou à notre abri, mais on a tôt fait d’venir nous dire de baisser le ton, parce qu’on est trop chiant quand ça arrive.

Faut dire qu’en ce moment, Valérian a un gros problème : pire que des règles qui durent depuis l’arrivée de l’hélicoptère. Et il veut toujours pas me dire ce qu’il lui prend. C’est clairement pas que les hormones, ni une nécessité absolue de tirer un coup pour se décharger de toute sa frustration de bon gros mâle alpha ou tout du moins de mec qui le croit.

T’as toujours pas décidé de suivre ma formidable idée et t’joindre à notre équipe de bras cassés ? Froncement de sourcil entendu, j’lui offre un sourire moqueur : L’offre a une date limite, quand tu seras un bolloss tout seul et nous les Power Rangers, faudra pas venir pleurer !

Et du coude, je bouscule un peu Raina pour la faire se joindre à la discussion – elle qui est toujours un peu loin de ces sujets.

Pas vrai force bleue ?

Oui parce que clairement, elle est force bleue. Moi, force rouge, vu que je viens de Russie et la mère patrie a quand même un fort penchant pour cette couleur. C’est juste logique. Reste maintenant à voir si Raina me suit là-dedans ou si, comme d’hab, elle va me sortir une blague qui tombera bien à côté, et violemment. Moi je m’en formalise plus, elle m’y a bien habitué et au fond, je commence à comprendre comment fonctionne son humour. Pour les autres, c’est toujours plus galère de se dire qu’elle est sérieuse et pas seulement bizarre.

Vous avez encore des trucs à voir ici ? Ou on peut rentrer s’poser ? Trente minutes de marche pour ça, c’est pas si loin, surtout qu’on connait bien la route maintenant.

J’avise le No Man’s Land d’un dernier regard, vu que moi j’compte bien partir après ça. Mon sac est plein des ressources que j’ai pris en dédommagement, et j’aurais pas besoin d’autre chose dans l’immédiat. M’attarder m’intéresse pas. Et la traque des Scarecrows va pas attendre la grêle pour avancer.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 281
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptySam 14 Sep 2019 - 21:59
Elle entendit le gars venir s’adresser à Yulia – et à elle, d’une certaine façon. Elle lui jeta un coup d’œil, le reconnut comme un gars que Yulia connaissait et s’occupa d’autre chose. Raina n’était jamais là pour taper la discute. Surtout pour ne rien dire. Elle avait le regard un peu perdu sur les marchandises laissées par ces inconnus aux 4x4… et aux hélicoptères. Ça avait fait grand bruit il y a un mois. Elle avait déjà décidé qu’elle n’aimait pas ces gens, et leurs paroles enjôleuses. De toute manière, si Raina avait déjà peur de trainer trop souvent à l’entrepôt à cause de la foule, ce n’était pas un groupe d’un millier de personnes qui allait l’intéresser. Sinon, cela aurait fait longtemps qu’elle aurait accepté l’offre d’Isaac et des siens. En tous cas, elle ne se laisserait pas attendrir par quelques promesses de photographies.

Mais Yulia lui enfonce son coude dans les côtes pour la mêler à cette conversation. Elle tourna la tête et son regard noir se pose sur elle. Elle écoutait cependant, parce qu’elle faisait toujours attention à ce qu’il se passait autour d’elle, et autour de Yulia. Force bleue ? Elle fronce  les sourcils, les dévisageant tous les deux avant de s’arrêter sur Yulia. « It’s morphin’ times… » Puis elle regarda Valerian, toujours avec un tel sérieux que c’en était déroutant. « Je crois que c’est le moment où je crie Tricératops. » C’était une blague. Sauf que Raina restait définitivement pas douée en humour. Dire qu’elle se trouvait drôle. Puis elle regarda ailleurs, à la question de Yulia, elle aurait bien aimé y répondre : elle avait hâte de ficher le camp de là. Cette rencontre ne lui avait clairement pas plu, elle avait besoin de se retirer un peu de ce monde.

Un dernier regard à Valérian, rapide, de pieds en cape avant de suivre le mouvement. Elle attrape son sac et contrairement à Yulia, elle tourne les talons sans un regard pour le No Man’s Land. Y’avait aucun souvenirs de bons là-bas pour elle. Elle y venait parce qu’elle y avait des intérêts là-bas, mais elle ne risquait plus d’y passer la nuit. Pas si elle n’y était pas contrainte. La Russe l’avait entrainée avec elle dans sa traque aux Scarecrows et elle s’y prêtait au jeu volontiers. D’autant plus qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de leur rendre la pareille pour cette cicatrice que leur passage lui avait laissée. Elle détache Hypérion de son poteau avant d’attacher un sac de ressources à sa selle. Elle comptait marcher pour le retour, de toute façon, la Russe n’était pas à l’aise à cheval. « Tu veux qu’il porte quelque chose ? » Demanda-t-elle à son amie en désignant l’étalon. L'étalon. Pas Valerian.

Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1488
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyVen 11 Oct 2019 - 23:42
Un sourire torve étira les lèvres du grec à la rebuffade de Yulia : « Pas tellement. » Il ajouta ensuite à voix basse, tandis que l’amazone leur tournait le dos : « Je comprends maintenant pourquoi vous vous entendez si bien toutes les deux. Vous tirez exactement la même tronche ! C’est effrayant ! » Ils avaient rencontré Raina quelques temps auparavant, par un heureux hasard, alors que tous les trois se rendaient au No Man’s Land dans le but d’effectuer du troc.

À la demande plutôt insistante de Yulia, Valérian s’était en effet joint aux pérégrinations de la russe dans le but de passer au peigne fin les environs de leur refuge et d’échanger leurs trouvailles contre de quoi améliorer celui-ci. Si l’ancienne distillerie avait l’avantage d’être vaste et facile à protéger, son état laissait cependant largement à désirer, tout comme le confort qu’elle offrait. Assurément, un canapé douillet ne serait pas de refus et représentait aux yeux du grec un luxe inespéré. Tout ce dont ils disposaient à la planque étaient des bancs et des chaises industriels, quelques tables branlantes, des chandeliers lugubres et d’autres joyeusetés tout aussi glauques. L’ensemble formait un tableau très peu reluisant, à vous donner des frissons dans le dos. Pourtant, l’un comme l’autre avait choisi de s’y installer, majoritairement en raison de sa proximité avantageuse avec le No Man’s Land, et se surprenait dernièrement à se référer à la distillerie comme à un chez-soi.

À force de troc et d’aller-retours, Yulia et Valérian étaient chacun parvenus à s’aménager un semblant de lit à l’aide de palettes, de matelas et de coussins crasseux. C’était certes un début, mais après avoir erré sur les routes pendant si longtemps et dormi à la belle étoile avec la peur au ventre, le fait de disposer de sa propre chambre paraissait soudain surréel. Ils étaient chez-eux. Alors, certes, la distillerie ne payait pas de mine, mais Valérian était certain qu’avec le temps ils parviendraient à en faire un refuge digne de ce nom où chacun pourrait mettre au point les quelques projets qu’ils avaient respectivement en tête. L’endroit avec du potentiel, c’était certain.

À la proposition abrupte de Yulia, Valérian esquissa un sourire mauvais : « Les Power Rangers ? Désolé, mais les combinaisons en lycra qui moulent l’entrejambe, très peu pour moi. En revanche, je suis sûr que le casque t’ira à merveille, Yulia. À condition, bien sûr, de ne pas oublier d’abaisser la visière. »                

Le commentaire de Raina, ramenée sur Terre par un coup de coude de la part de Yulia, laissa Valérian parfaitement interdit. Si l’amazone s’exprimait peu, ses rares interventions avaient le don de déstabiliser le grec et de le plonger dans une perplexité sans pareille. Les bas ballants, les yeux ronds et la bouche entrouverte, il avait alors grand peine à rebondir sur les propos de Raina et comptait sur Yulia, bien plus adroite que lui en compagnie de l’amazone, pour le tirer d’affaire : « Oui… Je suppose. » fut tout ce qu’il trouva à dire, sans parvenir à dissimuler une franche incrédulité dans le ton de sa voix.

Une fois encore, ce fut l’intervention de Yulia qui le sauva : « Oui, j’ai ce qu’il me faut. Allons-y. » dit-il en désignant son sac bien rempli. Ils quittèrent alors le hangar et s’approchèrent de Hypérion, cette vieille bourrique, qui souffla bruyamment et frappa le sol d’un sabot menaçant à l’approche de Valérian. Celui-ci se contenta de jeter un regard noir à l’animal et garda ses distances avec hauteur.

Il n’y avait pas à dire : le courant ne passait décidément pas entre lui et ce foutu canasson. Si Valérian n’avait jamais été doué avec les animaux et ne leur avait jamais voué un quelconque intérêt, Hypéron le lui rendait bien. Le cheval ne manquait en effet pas une occasion pour lui écraser le pied de tout son poids ou bien le fouetter d’un coup de queue bien senti. Valérian aurait volontiers mis à profit la graisse du canasson pour tenir l’hiver, mais Yulia s’opposait franchement à cette idée sous prétexte de blesser Raina (ou bien de l’enrager, Valérian n’était pas certain d’avoir bien saisi la nuance.)

« Salut, le poney. » fut tout ce que Valérian trouva à marmonner en se tenant soigneusement à l’écart d'Hypérion. Il lui faudrait sans doute du temps, beaucoup de temps pour s’habituer à la présence de l’équidé.  
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 3183
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyDim 20 Oct 2019 - 11:12
Bordel, Raina m’a suivi dans ma blague. J’la fixe avec les yeux ronds de celle qui vient de comprendre le fuck. Cette femme est géniale hein, pas de doute là-dessus. Mais rien colle avec ses expressions, on se doute pas qu’elle a de « l’humour » quand on la voit comme ça. Du coup, j’suis un peu sur le cul faut bien l’avouer. Bon, mieux vaut pas avoir l’air de tomber des nus completement, sinon elle risque de plus jamais faire des blagues. Echange de regard rapide avec Valérian, j’lui adresse un grand sourire moqueur, surtout à propos de la fameuse combi en lycra qu’il rechigne à enfiler :

Ouais, j’imagine que ça asphyxie ton cerveau quoi, un peu gênant. Il voulait probablement plutôt vanter les mérites de son anatomie pour se la péter, mais j’préfère voir l’autre côté de la pièce, moi : C’qui est bien là-dedans c’est que j’ai toujours été persuadé que tu réfléchissais avec ta bite, et tu m’le confirmes.

Boum, drop the mic !

Bon, à force, ces petites piques viennent à rythmer simplement notre quotidien, rien de fameux en soi, amis ça nous permet de nous changer les idées. C’est plus aussi méchant qu’avant à dire vrai, juste différent. On s’habitue, ça prend la température de l’ambiance. Si l’un se vexe, c’est qu’il s’est levé des deux pieds gauches et que la journée va être longue. Sinon, allons-y gaiement vu qu’ça fonctionne pour mettre de l’ambiance. A coté d’Hypérion, je flatte son flanc un instant. A force de voir Happy et lui, j’commence à m’habituer à ces grands animaux.
Bon, ça vaut pas la moto de Roza hein, mais c’est pas si pire.

La proposition de Raina m’arrache un rire :

Ouais j’veux bien qu’il porte mon sac, et quand j’m’en défais, c’est pour le balancer sur Valérian. Tiens ! Il me le rend, j’m’offusque : Tu pourrais être galant un peu hein ! Et Raina termine de le mettre sur le dos de l’animal. Ça fait toujours ça en moins à porter. Surtout pour la route, et si faut se barrer rapidement à pied c’est toujours plus chiant.

Un soupir m’échappe, on retrouve notre calme. Ça nous permet de marcher quasiment en silence, pendant que je feuillette le carnet que j’ai volé à Neil pour le recopier. Des noms barrés, d’autres ajoutés avec différents crayons. Des notes en russe aussi pour qu’on puisse pas les lire.

Z’avez pas vu des nouvelles personnes aujourd’hui, hein ? J’lève le nez vers les deux autres. Ma traque des Scarecrows est pas un secret pour eux. Ma méthode non plus. Ils arriveront pas à m’enlever ça du crâne de toute façon : Z’avez vu la prime sur God ? Sourire en coin. J’me dis que si on parvient à la chopper, on pourrait être tranquille tout l’hiver avec… J’dis ça hein…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Raina Solo
Raina Solo
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 25/11/2018
Messages : 281
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyDim 27 Oct 2019 - 17:01
Ses blagues produisaient toujours le même effet ; la surprise. Il suffisait de voir la gueule qu’ils tiraient tous les deux pour qu’elle sache qu’elle avait fait mouche. Peut-être pas d’une façon habituelle, mais ça lui suffisait. Puis en soi, elle s’en fichait un peu. Elle blaguait avec Yulia parce qu’elle l’aimait bien, la plupart du temps elle se serait contentée d’un regard de travers avant de continuer sa route. Raina n’était jamais là pour rigoler. C’était déjà un petit miracle que Yulia parvienne à la dérider un peu. C’était parce qu’elle était ce qui se rapprochait le plus d’une amie pour l’amazone. Valerian, c’était différent. Elle le connaissait peu encore. Tout simplement parce qu’elle ne se sociabilisait vraiment pas vite, puis Raina n’était pas coller à leurs basques H24, elle avait l’habitude de disparaitre régulièrement – ne serait-ce qu’une fois par mois, pour Isaac. Mais ça, seuls Yulia et Neil savaient pour ses escapades amoureuses.

A sa question, Yulia répondit à côté, en jetant son sac à dos à Valerian. Raina soupira, en attendant que les jeux d’enfants ne cessent. Raina ne le remarquait pas – ou s’en fichait – mais l’étalon ne semblait pas vraiment apprécier le grec. Se montrant plus tendu et plus impatient en sa présence. De fait, l’échange entre les deux était presque burlesque. Valerian se méfiait, gardait une distance de sécurité et lui jetait des regards noirs, et l’étalon ébène le lui rendait si bien. Si Raina savait rire, elle aurait parlé de cartoons. Mais ce n’était pas son genre – vraiment pas. Elle finit par récupérer le sac de Yulia pour l’attacher sur le dos d’Hypérion, vérifiant que les sangles étaient bien serrées, avant d’emboiter le pas de Yulia et Valerian. L’étalon suivait Raina et les deux autres sans attache, ce qui lui permit de s’approcher de Valerian pour lui souffler un bon coup dans la nuque. Lui laissant quelques glaires en passant. La réaction brusque de Valerian fit changer de direction le cheval qui retourna se placer l’air de rien derrière sa propriétaire. Et ce que au grec que Raina jeta un regard noir. « Fais attention à ce que tu fais. » Dit-elle, sèchement. Ouais, malheureusement, personne ne trouvait suffisamment grâce à ses yeux pour passer avec son compagnon à quatre pattes.

Puis Yulia sort son nez du carnet qu’elle était en train de feuilleter. Rappelant sa vendetta personnelle contre ce fameux groupe qui leur était tombé dessus l’hiver dernier. Raina crispa la mâchoire. Il fallait dire qu’elle lui rendrait bien la monnaie de leur pièce pour la cicatrice qu’ils lui avaient laissée en passant. Alors oui, où qu’elle allait, elle faisait attention aux visages inconnus, aux arrivées groupées, aux gens croisés. Mais en ce moment, rien d’inhabituel. « Je fais attention, mais je n’ai encore rien noté de particulier. » Raina était certes, très silencieuse, mais très observatrice et sur le qui-vive. Elle se rendait peut-être rarement au No man’s land, mais elle retenait chaque visage présent à chacun de ses passages. « Si t’as une piste un jour, tu peux compter sur moi. On finira bien par la débusquer. Elle et tous ses crevards. » Dit-elle d’une voix lugubre. Elle ne cherchait pas forcément leur piste, elle avait mieux à faire. Mais elle s’était promis qu’à leur prochaine rencontre, elle ne s’y laisserait plus prendre.
Revenir en haut Aller en bas  
Valérian Zacharias
Leader | The Exiles
Chasseur de primes
Valérian Zacharias
Fiche de personnage

Caractéristiques
Caractéristique Tir:
Caractéristique Physique:
Caractéristique Habilité:
Survit depuis le : 26/01/2019
Messages : 1488
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all EmptyDim 17 Nov 2019 - 15:36
« Que ça asphyxie mon cerveau ? » répéta Valérian, quelque peu déconcerté par les propos de Yulia avant d’éclater de rire lorsque la russe envoya la sauce, toujours très inspirée : « Bien vu ! Ceci dit, mieux avoir deux cerveaux à sa disposition, dont le plus gros dans la bite, plutôt qu’un simple crâne vide. » Regard évocateur en direction de la jeune femme.

Leurs échanges ne volaient certes pas très haut, mais ils avaient le mérite de détendre une atmosphère plutôt tendue ces derniers temps et de désamorcer les conflits qui menaçaient constamment d’éclater entre eux. S’ils ne se chamaillaient pas comme deux adolescents à la susceptibilité exacerbée, Yulia et Valérian passaient en effet directement à la vitesse supérieure et s’égosillaient l’un sur l’autre jusqu’à en perdre haleine. La présence d’un tiers, Raina en l’occurence, les aidait cependant à maîtriser leur hargne respective et à faire preuve d’un semblant de raison. L’amazone n’était pourtant pas dupe : si celle-ci gardait le silence, ses roulements d’yeux exaspérés témoignaient clairement de son agacement vis à vis de ses compagnons.

En dépit des apparences, les relations entre Yulia et Valérian s’étaient pourtant nettement améliorées. Ils ne passaient effectivement plus leur temps à s’observer en chiens de faïence et à s’insulter à la première occasion venue. En réalité, ils pouvaient même très bien s’entendre et s’esclaffer ensemble comme deux gamins, partageant une certaine complicité au détriment d’un autre qui devenait irrémédiablement la cible de leurs moqueries. Chose surprenante : ils étaient même capables de se mettre d’accord sur un sujet, au lieu de tergiverser indéfiniment à grand renfort de vociférations et de mauvaise foi jusqu’à avoir le dernier mot.

Valérian, absorbé par la confrontation silencieuse qu’il avait engagé avec Hypérion, fut pris au dépourvu par le sac que lui envoya sans crier gare Yulia : « Hein ? » fit-il en réceptionnant maladroitement celui-ci et en jetant presque aussitôt un regard furibond en direction de la russe. Lorsque ses yeux rencontrèrent le regard espiègle de la jeune femme, un sourire mauvais étira ses lèvres : « Tu devrais faire marcher un peu tes muscles ! Il parait que le sport fait des miracles, aussi bien sur le corps que l’esprit. Tu pourrais bien devenir aimable et agréable à regarder avec ça ! » fit-il avant de renvoyer sans cérémonie le colis à son expéditeur.

Le canasson fut rapidement équipé d’un ou deux sacs, puis ils larguèrent ensemble les amarres. Tout en marchant silencieusement le long de la route, Valérian jeta un coup d’oeil à Hypérion pour s’assurer que la distance réglementaire de sécurité qui les séparait était bien respectée. L’air innocent, Hypérion trottinait librement derrière sa maîtresse à quelques mètres là. Si le cheval jeta un coup d’oeil malicieux au grec, celui-ci ne s’en formalisa pas et accorda plutôt son attention à Yulia, alors plongée dans un petit carnet aux notes presque illisibles.

La traque des Scarecrows, à laquelle s’adonnait la russe, n’était effectivement plus un secret ni pour Raina, ni pour Valérian. Celui-ci partageait, quoiqu’à un degré moindre, la hargne de Yulia pour ce groupe et désirait leur mettre la main dessus pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Mais débusquer ces salopards s’avérait très compliqué dans la mesure où ils paraissaient s’être volatilisés dans la nature. L’attaque du No Man’s Land avait, par ailleurs, eu lieu lors de la toute première visite de Valérian au hangar. Ce qui ne lui facilitait par conséquent pas la tâche quant à discerner les nouveaux arrivants des habitués. Il avait cependant pris soin de relever la taille, la corpulence ou encore la couleur de peau de quelques uns de leurs assaillants. Tout ce qu’un masque n’avait pas été en mesure de cacher, il s’était efforcé de le voir. C’était déjà un début.

« Ksekoliaris ! »            

Perdu dans ses pensées, Valérian sursauta violemment lorsque Hypérion lui aspergea la nuque de glaires et autres joyeusetés. Les traits tordus d’une grimace, le grec se tourna alors avec une raideur comique vers le cheval pour le foudroyer du regard : « Espèce de sale bourrique, je vais te… » couper les couilles en petits morceaux, les faire frire au bout d’une broche et les jeter en pâture à tes semblables. C’est à peu prêt ce que Valérian s’apprêtait à vociférer avant que Raina ne s’interpose entre lui et Hypérion pour le mettre en garde de faire un pas de plus : « Mais c’est lui qui a commencé ! » protesta alors Valérian, véritablement indigné, tout en désignant d’un geste rageur le cheval.  

C’est à ce moment que Yulia émergea de son carnet et les interrogea au sujet de potentiels intrus au No Man’s Land. L’air franchement écoeuré, Valérian entreprit alors de retirer les morceaux visqueux de sa nuque et marmonna à l’adresse de la russe : « Hormis les énergumènes en armure, je n’ai rien vu qui sorte de l’ordinaire. Mais je doute franchement que ces salauds pointent à nouveau leurs nez dans les parages. Pas en comité réduit en tout cas. Ça serait sacrément culotté de leur part : tout le monde est sur le qui-vive au No Man’s Land depuis leur dernière visite. » Valérian s’interrompit un instant, frappé d’un doute : un lien existait-il entre ces abrutis masqués et le groupe de Armand ? Au vu de leurs méthodes respectives, c’était très improbable. Mais mieux valait avoir l’esprit ouvert et être paré à toute éventualité. Juste au cas où : « Si on veut les retrouver, il faudra élargir la zone de recherches et ne plus se limiter uniquement au hangar. Ils sont très probablement dans les parages, en train de panser leurs plaies et de préparer leur prochaine attaque. » Très certainement, en vérité. Après tout, plusieurs d’entre eux, dont cette Two, avaient été abattus au No Man’s Land. Un groupe à l’idéologie aussi violente ne laisserait pas un tel affront rester impuni.  
 
Valérian hocha la tête aux propos de Raina, puis se tourna à nouveau vers Yulia : « En espérant que ce soit nous qui les débusquions en premier, et pas le contraire. » Puis il sortit une petite liste de sa poche et esquissa un sourire : « À ce sujet, j’ai moi aussi pris quelques notes. Ils ont dressé un tableau de primes à l'entrepôt et certaines d’entre elles pourraient effectivement nous permettre de passer l’hiver au chaud. » Sur son bout de papier étaient inscrits le nom, la description et la localisation approximative de quelques uns des survivants recherchés : « Je me disais qu’il serait peut être temps de diversifier nos activités. »
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Teaming up, despite all   Teaming up, despite all Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Teaming up, despite all -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: