The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- A Sort Of Homecoming -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 352
Age IRL : 44
MessageSujet: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptyVen 6 Sep 2019 - 17:59
Fin août 2019

Chercher une personne dans une ville aussi grande que Seattle était terriblement difficile. Voire même quasiment impossible. Surtout si la personne qu’on recherchait se déplaçait, occasionnellement ou non. C’est pourquoi l’apiculteur prenait le temps et le soin de noter sur un petit carnet toutes les zones de la ville qu’il avait déjà inspectées. De même que celles où il n’avait pas encore posé les pieds. Travail qui était véritablement colossal et harassant. Mais qui en vaudrait peut-être la peine un jour où l’autre ? Après tout, ne disait-on pas que l’espoir faisait vivre ?

Aujourd’hui, Hayden était donc occupé à griffonner et à notifier pleins de petits détails sur son carnet. Il avait d’ailleurs commencé à noter les zones qu’il inspecterait prochainement. Puis, les possibles emplacements qui pourraient s’avérer dangereux. Et pour se faire, l’homme était resté à l’écart de ses camarades. Non pas parce qu’il ne souhaitait pas que ses compagnons voient ce qu’il faisait mais plutôt parce qu’il préférait être au calme afin d’examiner attentivement la carte de la ville.

Le barbu resta donc un long moment seul à noter et à visualiser la carte de Seattle et de ses environs. Jusqu’à ce que finalement, celui-ci se décide à ranger son carnet dans la poche arrière de son pantalon et ne commence à se diriger vers sa chambre. Notamment pour y préparer son sac à dos. Son but principal étant bien évidement de repartir au plus vite à la recherche de sa famille disparue. Arpentant le long couloir en direction de sa chambre Hayden songea alors qu’il ne fallait pas qu’il oublie de prendre quelques rations supplémentaires en cas d’imprévu.

C’est à peu près à ce moment, qu’il lui sembla tout à coup percevoir comme des voix féminines étrangères à celles des femmes de son groupe. Se demandant à qui elles pouvaient bien appartenir, l’homme s’orienta alors directement dans leur direction. Et c’est à pas de loups qu’il se rapprocha de la pièce en question. A l’intérieur se trouvait bien une femme. De dos et étrangère au groupe. Ainsi que deux fillettes. Dont l’une qui ressemblait étrangement à sa fille aînée Krystal. La ressemblance était d’ailleurs tellement frappante que le barbu se demanda s’il n’avait pas la berlue. C’est sans doute pour cette raison qu’il se frotta immédiatement les yeux ?

Dans la pénombre du couloir, l’apiculteur contempla alors une énième fois la jeune femme dont il ne pouvait pour le moment pas apercevoir le visage. Le cœur battant Hayden posa ensuite une nouvelle fois ses yeux sur les deux gamines. Et plus il les regardait et plus elles lui faisaient penser à ses enfants. De même que la jeune femme qui semblait ressembler de plus en plus à son épouse. Curieux de connaitre la vérité l’homme commença alors à faire un pas en avant. Puis deux avant de finalement sortir de l’ombre en déclarant spontanément au trio féminin : - « Krystal ? … Eve ? … Khloe ? … » Tout en espérant du plus profond de son cœur que la jeune femme et les deux fillettes soient réellement sa famille ?



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Khloé Keynes
Overlook Hotel
Khloé Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/08/2019
Messages : 63
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptyMar 10 Sep 2019 - 11:36
    Comme tout les matins je me tenais dans la salle de repas afin de finir mon petit déjeuné avec mes filles. Une fois celui ci terminé et rangé on s'était assise toutes les trois. Eve était contre moi sur le canapé ; Krystal , ma grande, était de l'autre coté. Penché sur la photo de notre famille je le promettais à voix base de retrouver leur père leur expliquant qu'elles devaient rester ici pendant que je partirais à nouveau à la recherche d'Hayden. Certes elles râlaient un peu mais dehors c'était beaucoup trop dangereux. J'avais confiance en Emerson et je savais qu'elle accepterait de garder un oeil sur elles le temps que je cherche leur père. Je n'avais pas encore eu l'occasion de regarder dans la ville ; je savais combien s'était dangereux mais une promesse est une promesse surtout à l'homme de sa vie.

    Je n'avais pas perdu espoir mais je ne m'attendais pas à ce que mon mari arrive à ce moment là. Ce fut d'abord Eve qui releva les yeux quand la voix ; SA voix résonna dans la pièce. Nos filles ; les larmes aux yeux coururent vers leur père sans attendre. Se jetant dans ses bras - enfin surtout ses jambes vu la taille du bonhomme - elles pleuraient à chaudes larmes répétant des " Papa" ; ne pouvant visiblement pas dire plus. Je restais là ; debout sans rien dire ; la bouche à demi ouverte ne réalisant pas vraiment ce qui se passait qu'il était face à moi ENFIN ! Je ne pourrais pas dire ci c'était la fatigue ou l'espoir que j'avais peut être inconsciemment perdu mais il me fut un peu de temps pour réaliser ce qu'il se passé.

    - Hayden .. avait je simplement murmurait alors qu'il s'approchait de moi. Je sentis les larmes humidifier mes yeux que j'essuya d'un revers de main; je ne devais pas pleurer ; pas devant mes filles mêmes si c'était de joie. Je fis alors quelques pas en avant puis un sourire pleins de tendresse vint prendre place sur mon visage fatigué alors que mes fossettes sortir . - Je croyais t'avoir perdu ... lui dire doucement en prenant son visage dans mes mains caressant son visage du bout des doigts avant de venir poser mes lèvres sur les siennes laissant quelques larmes couler. Ce moment je l'avais attendu ; espérais ; rêvais depuis sa disparition. Je me blottit alors dans ses bras et sentit un poids énorme disparaître comme par magie . - J'ai eu tellement peur mon amour ... .

    Ce moment je ne voulais pas le voir s'estompé pourtant il allait bien falloir quand même mais j'étais juste tellement bien ! Je le retrouvais enfin et me promettais de ne jamais plus me séparer de lui ; ne plus rien laisser séparer notre famille .


Telle la louve je protégerais ma famille jusqu'à mon dernier souffle. Rien d'autre ne compte pour moi en ce monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 352
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptySam 14 Sep 2019 - 17:47
Voir ses filles accourir vers lui sembla à l’apiculteur complètement irréel. Tellement qu’il ne bougea pas d’un pouce de l’endroit où il se trouvait. L’homme ne commença finalement à réagir que lorsque les deux fillettes s’agrippèrent à lui. Le cœur battant, celui-ci s’abaissa alors subitement. Et c’est avec amour qu’il serra ses deux enfants contre lui. Emu, il l’était. Il l’était d’ailleurs tellement qu’il avait l’impression que sa gorge était en train de se serrer de plus en plus. Chose qui l’empêcha de prononcer quoique ce soit aux deux gamines.

Ses filles, quant à elles, pleuraient de joie et à chaudes larmes. Retrouvant ses sens, l’homme tenta alors de réconforter ses deux enfants en leur déclarant : - « Ne pleurez pas, ne pleurez pas. Je suis là. Tout va bien se passer maintenant » Profitant pleinement de ce moment, Hayden resta alors plusieurs minutes dans cette position. Ce n’est finalement que lorsque Khloe prononça son prénom qu’il releva la tête dans sa direction. A cet instant, l’apiculteur observa sa femme. Et c’est en lui faisant un magnifique sourire qu’il se redressa.

Une fois debout, le barbu fixa ensuite longuement son épouse, tout en ne la quittant pas des yeux. Hayden se dirigea ensuite vers Khloe, la femme de sa vie, la femme qui était sa moitié et qui lui manquait terriblement depuis maintenant bien trop longtemps. Et ce, jusqu’à ce qu’une fois face à face, les deux adultes ne s’échangent un court mais délicieux baiser. Enlaçant tendrement sa femme, Hayden lui répondit alors : - « Vous m'avez manqué aussi. Et oui, j’ai eu peur. Terriblement peur de ne jamais vous retrouver »

L’apiculteur déposa ensuite un nouveau baiser sur la joue de sa bien-aimée. Et comme ils n’avaient jamais eu aucun secret l’un pour l’autre il continua : - « Pendant cette période, j’ai cru que j’allais devenir complètement fou » Et il disait vrai, notamment parce qu’il avait vécu très longtemps comme un hermite. Se reprochant de ne pas avoir retrouvé sa famille plus tôt, Hayden déclara alors subitement à Khloe : - « Pardonnes-moi Khloe. C’est de ma faute si on s’est retrouvé séparés ce jour-là. Jamais je n’aurai dû partir aussi loin. Jamais je n’aurai dû autant m’éloigner de ma famille »

S’écartant quelque peu de son épouse, Hayden fixa ensuite Khloe dans les yeux. L’homme mêla ensuite ses doigts aux siens en reprenant : - « Tu m’as tellement manqué ! » Souriant il continua : - « Mais fort heureusement aujourd’hui ce cauchemar est derrière nous » Curieux, Hayden interrogea finalement Khloe : - « Mais depuis combien de temps êtes-vous arrivées à Seattle ? » Et puisqu'il était également inquiet face aux personnes malintentionnées que sa famille aurait pu rencontrer, l'homme demanda donc presque aussitôt à son épouse : - « Et comment avez-vous fait pour survivre ? Vous avez intégrés un groupe ? Des gens vous ont aidés ? Vous ... ont fait du mal ?! »

L’apiculteur avait encore un nombre incalculable de questions en tête à poser à son épouse. Mais il était inutile de brusquer les choses. Enfin, du moins pas pour le moment. Ils étaient maintenant réunis. Ils avaient donc tout le temps nécessaire pour discuter de leurs parcours respectifs. Mais surtout de se retrouver.



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Khloé Keynes
Overlook Hotel
Khloé Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/08/2019
Messages : 63
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptyMer 18 Sep 2019 - 15:53
    Pendant leur baiser de retrouvaille on pouvait entendre un "bahhhh c'est dégoutant " venant des filles ce qui me fit sourire. Ce n'était pas si dégouttant que ça ; bien au contraire ! Il était là ; ce n'était pas un rêve pourtant j'en avais l'impression . Il s'excusa alors je secoua la tête « Oh non ... Ne te sent pas coupable. Ce n'est que la faute de ce virus ... Et puis tu es là maintenant c'est tout ce qui compte. » dis je d'une voix douce. J'étais tellement heureuse . Alors qu'il lui posait des questions plus sensibles je lançais un regard à mon ainée qui compris rapidement et prenant la main de sa soeur lui indiqua d'un ton enjoué vouloir aller dire aux autres qu'elles avaient retrouvés leur papa ! Et elle avait raison ce bonheur faisait chaud au coeur à la maman que j'étais. Voir ma famille réunie était tout ce que j'avais voulu pendant tout ce temps où je ne savais pas où pouvais bien ce trouver mon mari.

    Prenant mon cher et tendre par la main je venais me poser sur le canapé l'invitant à faire de même avant de me blottir contre lui. « C'est bon de te retrouver » dis je en souriant alors qu'il enchaînait les questions . Il était tellement bavard et s'était une chose que j'aimais énormément en lui. Mais je préférais lui avouer les choses que nous avions vécus sans la présence des filles; elles ne savaient pas tout et je ne voulais pas que ça change. « Nous ne sommes pas à Seattle depuis très longtemps . On a vécu de maisons abandonnées à maisons abandonnées ; parfois dans des squats ou dans une voiture qu'on a perdue un peu avant Seattle. » Je voulais lui parler de ce chasseur ; ça me pesait et j'avais besoin de me confier à mon mari et puis nous ne nous cachions rien c'était notre force.

    « Nous sommes restés un long moment dans une maison de chasseur ... C'est là que j'ai trouvé mes armes et ma voiture .. que j'ai appris à chasser et à tirer aussi .. » il pouvait tout de suite voir que tout n'avais pas été rose ; qu'une chose s'était mal passé. « Au début on été seules puis un homme est arrivé ; c'était chez lui en faite mais je ne savais pas que c'était occupé . Il a été très gentil .... au début ... » ma gorge se serrait malgré moi et ma voix ce faisait tremblante . « Je .. Il a essayé de m'agressé pendant qu'on été partit chassé et je ... enfin je ... » j'avais de plus en plus de mal à parler mais je devais lui avouer la chose qui me faisait tant de mal . « Je voulais pas ... je te jures ... mais j'ai ... j'ai tiré .. et il est .. il es mort .. » J'avais tué un homme ; un être vivant et je ne m'en remettais pas encore . Les larmes coulaient sur mes joues sans même que je m'en rende compte . « Les filles ne savent pas ... j'ai du leur mentir ... j'aime pas ça tu le sais ... mais j'ai dis qu'il y avais eu un accident avec une de ces " choses " ... » J'étais dans un sale état et les cauchemars de ce jour revenait toutes les nuits . D'ailleurs j'avais des cernes énormes.


Telle la louve je protégerais ma famille jusqu'à mon dernier souffle. Rien d'autre ne compte pour moi en ce monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 352
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptySam 21 Sep 2019 - 21:23
Effectivement, tout ce qui comptait c’était qu’ils se soient enfin retrouvés. Qu’importe le nombre de jours ou de mois qu’ils avaient tous passé éloignés les uns des autres. Aujourd’hui, l’entièreté de la petite famille Keynes était enfin réunie. Saine et sauve bien entendu et également en sécurité dans un endroit suffisamment sûr pour pouvoir y dormir sur ses deux oreilles. Terminé les nuits à la belle étoile, terminé les pensées sombres, terminé de se faire un sang d’encre. Désormais la femme, le mari ainsi que les deux fillettes avaient l’avenir devant eux, tous ensembles. Et celui-ci semblait des plus radieux ?

Songeur face aux mots de son épouse, Hayden se laissa alors guider par sa compagne jusqu’au canapé. Et c’est main dans la main et blottit l’un contre l’autre qu’il écouta ses premières paroles. Et ce, tout en gardant le silence. Principalement parce qu’il ne souhaitait pas louper un détail sur le trajet qui avait menée Khloe et ses deux filles jusqu’à Seattle. Mais aussi parce qu’il se plaisait à écouter la douce voix mélodieuse de sa femme. Même si celle-ci se faisait de plus en plus hésitante au fur et à mesure de la discussion. Et encore plus lorsque Khloe commença à verser quelques larmes en expliquant à Hayden ce qu’elle avait été contrainte de faire pour sauver sa vie ainsi que celles de ses enfants.

Tenant la main de sa moitié dans la sienne, l’apiculteur s’imagina alors ce qu’elle avait dû vivre. Puis tout ce qu’elle avait dû surmonter moralement. Tellement que le palpitant du barbu s’accélérera subitement. Attristé par le récit qu’il entendait mais également face à la détresse de sa femme, Hayden tenta alors de la réconforter en lui déclarant calmement : - « Je sais très bien que tu n’es pas une meurtrière » Avant de la regarder les yeux dans les yeux, d’essuyer les quelques larmes qui coulaient sur son visage, de lui sourire et de reprendre presque immédiatement : - « Tu n’as strictement rien à te reprocher »

Mais il est vrai que tuer un être humain pouvait hanter celui qui en était l’auteur. Même si la victime n’était que la pire des raclures qui soit sur terre. Puisque Hayden avait lui aussi été contraint de tuer un forcené, qui s’en était pris à lui, le barbu déclara donc à son épouse : - « Moi aussi j’ai dû … » L’homme s’arrêta ensuite un bref moment mais continua tout de même : - « … Je sais très bien ce que tu ressens pour l’avoir moi-même vécu. Je ne te blâmerais donc pas d’avoir agi de cette manière »

Sérieusement l’apiculteur continua ensuite : - « Ta décision était la bonne Khloe. Ce chasseur devait être un pervers complètement fou ? Imagine un peu ce qu’il aurait pu vous faire, à toi et aux filles si tu ne t’étais pas défendue ?! » Il ne préférait même pas se l’imaginer lui-même. C’est pourquoi l’homme resserra alors aussitôt son étreinte contre sa femme en continuant : - « Oui, tu as bien fais de cacher la vérité aux filles » Non pas parce qu’elles ne devaient pas savoir que le monde était remplit de cinglés en tout genre. Mais plutôt parce qu’elles n’étaient encore que des enfants innocentes.

Le secret que gardait Khloe était donc bien gardé. Mais son poids devait être terriblement lourd à supporter pour elle ? C’est pourquoi Hayden s’empressa de reprendre subitement : - « Tu sais que si jamais tu as des idées noires, tu peux toujours te confier à moi, hein ?! » Bien sûr qu’elle le savait. Ils étaient complices depuis bien longtemps maintenant. Ils se connaissaient même presque par cœur. Mais le lui demander ne pourrait sans doute que la motiver à surmonter cette tragique expérience ? C’est pour cette raison que l’apiculteur continua : - « Je suis là, maintenant. Et je le serai à chaque fois que tu auras besoin de moi. Mais tu le sais déjà il me semble ?!  » Avant de lui faire un magnifique sourire.

Hayden laissa ensuite Khloe souffler quelques minutes avant de finalement poursuivre : - « Au fait, j'ai rencontré quelqu'un que toi même et les filles avaient rencontrées durant votre périple » Il ne lui mentionna pas le prénom de Valerian, juste pour que Khloe s'amuse à chercher de qui il voulait parler. Et puisque visiblement sa femme était en train de réfléchir quelle pouvait bien être cette soit disante personne, le barbu continua : - « Mais ça fait longtemps que vous êtes arrivées ici toutes les trois ? Enfin je veux dire, comment êtes-vous arrivées ici ? Et qui vous y a amenés ? »

L’homme avait toujours été d'un naturel curieux, tellement qu’il n’arrêtait pas de questionner son épouse. Mais Khloe semblait véritablement épuisée, autant moralement que physiquement ? C'est pourquoi Hayden lui déclara alors : - « Excuses-moi de te poser toutes ces questions. Tu dois certainement être totalement épuisée ? Tu souhaites peut-être que je te laisse te reposer quelques heures ? »



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Khloé Keynes
Overlook Hotel
Khloé Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un couteau de chasse et un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/08/2019
Messages : 63
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptyDim 29 Sep 2019 - 16:52
    La douceur et la tendresse d'Hayden m'avais fais craquer lorsque nous nous sommes rencontrés ; lui que j'avais regarder de loin au dojo sans osé lui parler ; ce grand ours qui me faisait peur autant qu'il me plaisait. Puis nousa vons parlé un jour bêtement et j'ai découvert sous ses aspect de grizzli un coeur tendre, un humour plus que présent et une complicité qui avait pris place très rapidement. Depuis le début c'était clair pour moi ; il serait mon mari et le père de mes enfants ; chose qu'il était aujourd'hui et j'en était des plus heureuse. Ce moment loin de lui avait été un déchirement de part en voyant la détresse de mes filles qui aimaient leur père plus que tout - et plus que moi je devais bien l'avouer - mais les filles et leur père ... on connait tous ! Mais surtout car mon mari ; mon meilleur ami ; mon confident était loin de moi et c'était un véritable couteau dans le coeur pour moi ... heureusement tout ça était derrière nous alors qu'il me rassurait que je n'étais pas une meurtrière - j'avais surtout peur de l'être à ses yeux - il essuya mes larmes et son sourire invita le mien .

    Hayden m'apprit alors qu'il avait du lui aussi tuer un homme ; je n'étais pas très surprise car j'avais compris depuis maintenant pas mal de temps qu'on avait pas le choix et encore j'avais eu la " chance " de devoir le faire qu'une seule fois. Mais je me savais capable de recommencer pour protéger ma famille. Il me réconforta alors dans l'idée que j'avais bien fait et je devais avouer que cela me faisait du bien ; j'écoutais ses mots ; les buvant presque et réalisant que oui j'avais fait ça pour sauver les filles et moi même . Que ne ferais je pas pour mes enfants ?! Cela nous avait permis de continuer ; j’acquiesçais de la tête à ses paroles .

    Son sourire magnifique me calma presque aussitôt ainsi que ses paroles « - Evidemment que je le sais ; rien ne pourra nous retirer notre complicité ...   et notre amour . » dis je en me rapprochant de lui pour déposer un baiser sur ses lèvres chaudes. Sa présence était mon plus grand réconfort. Nous avions toujours été ainsi ne formant qu'un et cela n'était pas prêt de s'arrêter. Il affirma avoir rencontré quelqu'un que j'avais croisé ? Vraiment qui cela pouvait être  ? Deux noms me venait en tête celui de Salem et Valérian . Il me demanda ensuite comment j'était arrivé ici et qui m'avait ramener puis il continuant en m'indiquant qu'il pouvait me laisser si j'avais besoin. « - Non non ne part pas .. pas tout de suite sil te plait .   . » dis je calmement en posant ma tête sur ses genoux  « - J'ai une tête aussi affreuse que ça ? . » demandais je avec un petit sourire doux. « - Pour ce qui est de mon arrivé ici j'ai rencontré Emerson aux portes de Seattle on a partagé un repas puis je ne sais pas si elle a eu pitié des filles ou moi mais elle nous a emmené ici me promettant de m'aider à retrouver mon mari ; ce qu'elle a fait . . » Je pris sa main dans la mienne en souriant « - Alors dis moi qui as tu rencontré ? Salem ? Valérian ?! Et surtout comment est tu arrivé ici toi aussi ? . » je désirais tout savoir comme ci j'avais été avec lui . « - D'ailleurs tu es venu à Seattle aussi comme tu m'avais promis ! J'en suis heureuse sinon jamais on ne se serait retrouvé ... . »


Telle la louve je protégerais ma famille jusqu'à mon dernier souffle. Rien d'autre ne compte pour moi en ce monde !
Revenir en haut Aller en bas  
Hayden Keynes
Overlook Hotel
Hayden Keynes
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: 1 couteau de survie, 1 Glock 45, une pelle militaire
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 29/03/2019
Messages : 352
Age IRL : 44
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  EmptySam 5 Oct 2019 - 17:10
L’apiculteur ricana presque immédiatement lorsque sa femme lui demanda si elle avait une tête affreuse. Sourire aux lèvres il lui déclara alors : - « Bien sûr que non. Tu es magnifique et tu le seras toujours à mes yeux » Et il le pensait sincèrement. Quant à sa proposition de laisser Khloe se reposer elle était bien réelle. Mais pas vraiment authentique de sa part. Principalement parce qu’il n’avait qu’une envie, rester le plus longtemps possible auprès de la mère de ses enfants. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il s’enthousiasma lorsque son épouse l’empêcha de se séparer d’elle en se blottissant contre lui.

L’homme écouta ensuite Khloe répondre à ses interrogations. Elle lui parla tout d’abord d’Emerson la femme qui dirigeait d’une main de maître le groupe dont la petite famille faisait désormais partit. Et puis d’une dénommée Salem que l’apiculteur ne connaissait absolument pas. Et bien entendu de Valerian, l’homme qui avait été à deux doigts de se faire mordre par un macchabée dans la boutique d’outillage ou Hayden, Daniella et lui s’étaient rencontrés. Nostalgique face à cette pensée, le barbu déclara alors à sa femme : - « Emerson est une personne de confiance. Tu as eu de la chance de croiser son chemin »

Quant à l’homme qui avait sauvé la plus jeune de ses filles le barbu déclara alors à sa femme : - « C’était Valerian. C’est Valerian que j’ai rencontré » Avant de sourire, de se remémorer le visage de celui-ci qui avait sauvé sa famille en reprenant : - « Lorsque je l’ai rencontré, il a failli se faire mordre par un cadavre » L’homme marqua ensuite une courte pause avant de reprendre : - « Mais une brune sortie de nulle part l’a sauvé. En éparpillant complètement la cervelle du mort qui le menaçait sur son manteau » Hayden éclata alors littéralement de rire avant de continuer : - « Tu aurais vu sa tête, il était furax ! A un moment, j’ai cru qu’il allait sauter à la gorge de femme. Et puis tout à finit par s’arranger, on a discuté et sympathisé »

Esquissant un nouveau sourire face à cette pensée le barbu s’empressa ensuite de poursuivre : - « Je lui ai ensuite montré les photos de nous et des filles. Tu sais, celles qui ne quittent jamais mon portefeuille ? Celles où l’on est tous réunis devant la miellerie » Il se doutait que sa femme s’en souviendrait. C’est pour cette raison qu’il continua : - « C’est là qu’il m’a dit vous avoir rencontré. Et puis, il m’a aussi expliqué avoir sauvé Eve … » L’apiculteur s’arrêta ensuite pendant quelques minutes avant de reprendre : - « Elle devait être complètement terrorisée, ce jour-là ? Quant à toi, tu devais être totalement paniquée ?! »

L’homme pencha ensuite sa tête en arrière avant de poursuivre : - « Je n’arrive pas à imaginer ce que je serai devenu si j’avais appris que l’une d’entre vous s’était fait mordre ?! » Le barbu stoppa alors ses paroles. Caressant délicatement le visage de sa bien-aimée d'un revers de la main le barbu continua finalement : - « … j’espère pouvoir lui en être redevable un jour ou l’autre ?! Il a tout de même sauvé ma petite fille d’une mort certaine. Et puis, il vous a aidé Krystal et toi » Songeant à son propre parcours, Hayden continua ensuite : - « Comment je suis arrivé ici ? »

L’homme esquissa alors un sourire avant de commencer à reprendre la parole : - « Tu dois tout d’abord savoir que je n’ai jamais cessé de vous rechercher » Avant de rependre : - «  Quant à mon parcours, il est long et chaotique mais si tu souhaites l’entendre je vais tout t’expliquer » Et c’est ce qu’il commença à faire en lui expliquant qu’il avait tout d’abord séjourné dans une ancienne colonie de vacances. Il lui annonça ensuite qu’un homme avait tenté de le tuer avant de lui dire qu’il avait ensuite rejoint une communauté pendant plusieurs mois jusqu’à ce que celle-ci ne parte en flamme.

Le restant de son parcours jusqu’à Seattle il l’abrégea. Principalement parce qu’il n’était pas spécialement intéressant. Par contre, il n’hésita pas à lui raconter comment il avait rencontré Hannah et Ethan. Puis comment il avait intégré leur groupe avant de lui détailler comment celui-ci était malheureusement tombé aux mains des morts. Jusqu’à ce qu’Hannah, Alainna et lui intègrent le groupe dirigé par Emerson.

Après ce long monologue, Hayden serra alors la main de Khloe dans la sienne en reprenant : - « On s’était fait une promesse, Khloe. Je l’ai respecté et je savais que tu là respecterais aussi » L’apiculteur écarta ensuite quelques cheveux de son visage avant de finalement demander à sa femme : - « Et les filles, comment elles ont vécues tout ça ? Enfin, est-ce qu’elles croyaient que j’étais … » Il n’osa pas dire « mort » mais il savait très bien que Khloe comprendrait parfaitement ce qu’il voulait dire.



Stranger in a Strange Land
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A Sort Of Homecoming    A Sort Of Homecoming  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- A Sort Of Homecoming -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: