The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Défiance élémentaire -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1339
Age IRL : 29
MessageSujet: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyVen 6 Sep 2019 - 9:34
6 avril 2018 ••

Faire disparaître le corps n’avait été que la première et la plus urgente de ses préoccupations. Toutefois, le lendemain d’une journée passée enfermée chez elle – principalement pour ranger son salon ravagé et se faire discrètement soignée par Hokulani – l’avocate était taraudée par les mises en garde de Denis. Ça ne faisait même pas deux mois qu’il lui avait suggéré de revoir la défense même de sa maison : mettre de solides verrous aux fenêtres, renforcer ceux des portes, s’offrir les services d’un garde du corps ; au bas mot. Elle avait remisé ce conseil, soucieuse de ne pas reproduire les mêmes erreurs que Benjamin Chambers et donc de ne pas ostensiblement s’afficher comme une personnalité prépondérante.

Pourtant, elle l’était ; et plus que jamais aujourd’hui, elle comprenait qu’elle dérangeait. Ce n’était peut-être qu’une part minime de la communauté mais dans un vase clos, les maladies se répandaient effroyablement vite. Un élément perturbateur pouvait rapidement en contaminé deux, puis ces deux là en recontaminerait quatre, et ainsi de suite. Elle devait déjà veiller à étouffer les départs de feu côté Stanley Maverick, elle ne pouvait pas combattre les détracteurs sur plusieurs tableaux – surtout si leurs méthodes étaient aussi sournoises.

Il n’avait pas été difficile de trouver les jalons du quotidien de son agresseur. C’était un marginal, à part des principaux rassemblements de survivants, mais il participait assidûment à la chasse. Dans les registres de Donovan, qui supervisait toutes les sorties, un autre nom revenait souvent aux côtés de celui qui s’était introduit chez elle : Adam Ward. C’était son point de départ.

Dans son miroir, June vérifia que les bleus sur son visage ait suffisamment était dissimulés par une couche de maquillage. Ce n’était pas tant par vanité, c’était pour qu’on ne lui pose pas trop de question. S’écorcher sur un vase était crédible si elle n’affichait pas d’ecchymoses ni la marque de strangulation autour de son cou gracile. Limitant au maximum l’usage de sa main droite, soigneusement enveloppée dans un bandage, elle se passa une écharpe pour compléter son col roulé de demi-saison.

A la ceinture de son jean : l’habituel couteau qui lui avait été confié par Arizona la première année de chaos. Dans son dos, caché son sa veste saharienne nouée à la taille, le beretta que le responsable des expéditions avaient secrètement fait sortir de l’inventaire pour elle. Elle n’avait pas peur d’aller seule à la rencontre de cet Adam, sa carrière avait été jalonnée de face-à-face avec des criminels, dont certains lui promettaient des morts atroces. Non, c’était de la prudence élémentaire.

Devant la porte de la maison attribuée au chasseur, le vent jouait avec les cheveux flamboyant de l’avocate, inhabituellement lâchés sur ses épaules. Ils avaient pour vertu de faire oublier un peu plus les anomalies qui pourraient être remarquées sur ses traits. Elle frappa donc poliment sur le battant et attendit que le locataire vienne lui offrir. Ses yeux verts impénétrables, ses lèvres à peine esquissées d’un artificiel sourire de convenance.

- Bonjour. Adam, c’est bien ça ? Fit-elle de façon rhétorique, vous avez quelques minutes à m’accorder ?


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyDim 8 Sep 2019 - 1:16
Je m'étais fait du sang d'encre toute la journée pour quelque chose qui normalement m'aurait laissé de glace. J'avais attendu Garth à la porte Nord une partie de la matinée pour aller chasser comme nous avions l'habitude de le faire, mais il ne s'est jamais présenté. Ce mec a une personnalité limite qui me laisse un peu perplexe, mais c'est un bon chasseur alors j'en fais pas trop de cas et j'évite de lui parler trop de politique parce que même si parfois, j'peux être considéré rétrograde, ce mec, il me fait froid dans le dos tellement il est direct.

J'ai fini par partir tout seul en me disant que, pour une fois dans sa vie, il avait raté le cadran et après une journée de chasse bien remplie, j'suis passé chez lui pour lui demander s'il allait m'faire le même coup le lendemain sauf qu'il était pas à la maison. J'suis même retourné voir l'un de mes potes sur le mur pour savoir s'il était sorti après moi, et c'était pas le cas, il avait juste disparu. Le mec avait pas beaucoup d'ami, alors j'ai pas vraiment osé faire le tour du Fort pour savoir si quelqu'un l'avait vu. J'me suis juste installé chez moi, un peu perplexe à l'idée qu'il puisse avoir disparu comme ça.

Installé dans mon salon depuis quelques heures, une bière à la main et un livre dans l'autre, j'entends quelqu'un monté sur mon vieux porche en bois. J'ai jamais autant lu que depuis l'apocalypse et on peut dire que c'est pas toujours intéressant ce que les gens peuvent coucher sur le papier. Comme ça frappe à la porte, j'referme le livre et j'me dirige rapidement vers celle-ci, scrutant un peu à travers la fenêtre givré qui sert permet de savoir à peu près quel genre de silhouette se retrouve devant chez moi. J'réalise que j'me suis mis en boxer en revenant de la chasse alors j'attrape un vieux jeans qui traîne et j'le mets rapidement, ouvrant la porte tout en attachant ma ceinture pour pas que la personne s'impatiente.

"Madame Phelbs?" J'reconnais aussitôt la jeune femme qui se trouve sur le pas de ma porte, mais j'peux pas dire que j'suis pas étonné de la voir là. J'veux dire, elle est un peu trop importante pour juste venir se présenter à la porte de quelqu'un si elle veut lui parler, et j'me dis qu'elle a sûrement pas juste succomber à mon charme en me voyant revenir avec du gibier sur l'épaule. Je m'écarte un peu, par politesse parce que même si j'ai l'impression qu'un homme au pouvoir serait plus à sa place qu'elle, j'ai encore du respect pour son autorité et je la trouve charmante alors j'essai d'être à mon meilleur. "Bien sûr... Désolé, j'suis surpris de vous voir, vous voulez entrer?" Surpris, c'est le cas de le dire, j'savais même pas qu'elle connaissait mon nom et surtout qu'elle veut vraiment me parler à moi, je l'invite à entrer en regardant un peu à l'extérieur puis j'réalise qu'elle voudrait peut-être pas être vu entrer chez moi comme ça. "À moins que vous préféreriez que j'sorte?"


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1339
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyDim 8 Sep 2019 - 10:26
- On sera mieux à l’intérieur, répondit-elle immédiatement en s’introduisant dans la maison du chasseur.

Ses yeux perçants se mirent immédiatement à étudier l’environnement de son cadet. Légère déformation professionnelle où le moindre détail était un indice potentiel. Elle ne saurait dire ce qu’elle cherchait à cet instant, sans doute un indice prouvant que l’homme qui l’avait agressée n’avait pas agi totalement seul ou qu’il avait des partisans. Dans le salon, son regard s’attarda brièvement sur le livre et la bouteille de bière ouverte avant de revenir sur son hôte.

- Je ne serai pas longue, précisa-t-elle de son habituel timbre aseptisé, Garth MacMontain aurait déserté pendant la nuit. D’après l’inventaire, il manque une arme de petit calibre et quelques vivres et il est introuvable ce matin.

Ce mensonge était tissé sans l’ombre d’une hésitation. Sa carrière reposait sur des discours qui manipulait le réel et toute une partie de sa vie, elle l’avait vécue dans une orchestration illusoire. Dans la bouche de June, la vérité était ce qu’elle avait décidé qu’elle serait. Elle n’était qu’une information malléable, aliénable ou suppressible. Si elle marchait sereinement dans la pièce, ses orbes d’émeraude passait les expressions faciales d’Adam au scalpel quand ils ne détaillaient plus l’environnement.

- Il n’a jamais checké son départ auprès de Donovan, ajouta-t-elle pour confirmer que le concerné n’avait pas suivi la procédure des sorties, et il a visiblement réussi à échapper à la vigilance des gardes.

Elle compensait sa petite taille par l’intensité de ses prunelles verrouillées sur son hôte. Élégamment, elle utilisa sa main bandée pour écarter de son visage opalin une mèche rousse bien heureuse de ne pas être tirée en chignon. L’avocate n’avait pas à douter d’une faille dans la brèche qu’elle inventait de toute pièce puisqu’elle contrôlait tous les acteurs capables d’invalider sa version des faits.

- MacMontain n’était pas très populaire sur le camp, manière politiquement correcte de dire qu’il était marginal et peu apprécié, mais les registres d’expédition montrent que vous faisiez régulièrement équipe lors de vos sorties, là encore, elle n’attendait aucune confirmation ou infirmation – les faits étaient là, peut-être avez-vous appris à le connaître ? Une question et une supposition à la fois, est-ce que vous étiez au courant de quelque chose ? Se confiait-il sur certains sujets pouvant laisser penser qu’il partirait ? Sauriez-vous où il irait désormais ? Tout ce dont vous vous souvenez me sera utile.

Dans sa manière d’énumérer ses questions subsistait son ancienne fonction et les innombrables entretiens du même genre. Au final, elle était dans son élément. C’était simplement la première fois qu’elle enquêtait sur une affaire où elle était la victime.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyLun 9 Sep 2019 - 15:28
J'la laisse donc entrer en m'écartant et en refermant lentement la porte derrière elle sans la verrouiller. Elle explore du regard ma maison, et j'suis pas peu fier que l'endroit soit bien rangé à l'exception de mes affaires de chasses qui sont toujours près de la porte au cas où j'devrais partir en rapidement. De toute façon, j'les utilise au quotidien ou presque alors il serait inutile de les ranger à chaque fois. Alors qu'elle procède à son analyse, j'la dépasse et j'monte les quelques marches qui m'amène vers la cuisine. J'vais pas faire semblant que j'comprends exactement ce qu'elle fait en explorant mon environnement de cette manière, j'ai pas à me plaindre de la façon dont j'ai été traité au Fort depuis le début de l'épidémie alors si c'est une petite inspection de routine de la directrice en personne alors pourquoi pas.

Elle tourne pas autour du pot et elle me parle directement de Garth et ce qu'elle m'apprend surprends au point où j'fronce les sourcils et réfléchissant à la tournure des événements. J'me demande un peu pourquoi elle me parle de ça d'ailleurs, mais peut-être que j'suis la dernière personne qui l'ai vu en vie. J'aurais quand même pas pensé que ce soit June en personne qui fasse ce genre d'interrogatoire, n'y a t'il pas des gardes pour agir comme policier? En tout cas, s'il a bien déserté et échappé à la vigilance des gardes, j'me doute un peu pourquoi, mais ça m'parait vraiment con. Après, il m'a toujours donné l'impression d'être un peu à côté de la plaque.

J'hoche un peu la tête, par instinct alors j'comprends mieux pourquoi, c'est moi qu'elle vient voir et pas n'importe qui d'autre. J'ai jamais été un fan du mec, mais j'suis sûr qu'au fond c'était pas un mauvais gars alors j'espère qu'elle me pose pas toute ces questions pour faire une chasse à l'homme, parce que s'il avait pas envie d'être ici, j'vois aucune raison de le forcer à rester. Dans mon cas, j'me suis jamais posé la question parce que, c'est pas tout à fait l'Amérique en terme de droits et libertés, mais au moins c'est un endroit sûr. "Hum... J'vous offre à boire? Un verre d'eau ou quelque chose de plus fort?" J'procède quand même à sortir un verre en attendant qu'elle me réponde, puis je m'appuie sur le comptoir pour réfléchir un peu à ses questions, me grattant le menton.

"Pour être honnête, j'connais que très peu le mec. C'était un bon chasseur." J'hausse les épaules, passant en revue tout ce qu'il a pu me dire au cours de nos parties de chasse. Il était plutôt discret sur sa vie personnelle, mais c'est vrai qu'il avait énormément de plaintes concernant le camp, surtout depuis que la rouquine avait pris le pouvoir. J'suis plutôt d'accord avec son avis, qu'un homme à sa place serait sûrement mieux placé et qu'il serait plus rassembleur, attirerait plus de respect, mais j'ai jamais été d'accord avec sa façon agressive de penser. J'pense pas que ça vaille la peine de salir sa réputation pour autant, alors j'fais qu'effleurer le sujet. "À vrai dire, il parlait peu de lui, mais c'est vrai qu'il se plaignait souvent du camp et de sa gestion. J'ai jamais cru qu'il irait jusqu'à quitter le camp par contre."

J'lui sers ce qu'elle me demande, et si elle me demande rien, j'lui sers de l'eau quand même par politesse et j'lui apporte le verre au salon. J'sens qu'elle m'observe un peu et qu'elle me détaille, peut-être pour voir si je mens, mais j'ai rien à caché à ce sujet, du moins rien que j'pense être vraiment pertinent considérant la situation. "Je l'ai cherché partout ce matin justement, personne ne l'a vu partir. À aucun moment, il m'a dit qu'il partirait." J'secoue la tête, un peu comme si l'histoire ne faisait pas trop de sens. Comment est-ce qu'on peut échapper à la vigilance de tous les gardes sur le mur? L'endroit est plutôt bien fortifié normalement, non? J'reviens quand même un peu sur la question d'une planque potentielle. Tout ce que j'vois, c'est qu'il pourrait être allé dans l'une de nos caches de chasse. Sinon, il était plutôt discret au niveau de sa vie personnelle alors je ne sais même pas où il habitait avant."


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1339
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyLun 9 Sep 2019 - 22:54
- Un verre d’eau, avait-elle répondu entre ses réponses en voyant qu’il attendait pour la servir.

Adam n’avait pas l’air anxieux. Il écoutait, réfléchissait et s’exprimait avec ce qui ressemblait à de l’authenticité. L’ordre de son appartement laissait penser à un homme équilibré, dans son élément, bien installé. Elle n’avait pour l’instant aucun soupçon fondé à son égard mais savait aussi qu’il était fréquent que tous les détails n’arrivent pas d’un coup. Sa visite ne s’arrêterait donc pas là, d’autant que le chasseur venait de lui donner de la matière. Le verre entre ses doigts pâles, elle rebondit sur l’une des confidences de son hôte :

- Il se plaignait du camp et de sa gestion ? Comment ça ?

Ses yeux d’émeraude étaient des glaces sans teint. Pourtant, elle savait parfaitement ce que Garth reprochait à sa hiérarchie ; son corps meurtrit en revivait encore les échos. Il devenait alors intéressant de savoir s’il avait fait part de son véritable ressenti à son partenaire. June serait tentée de présumer que oui car son agresseur n’avait pas le profil d’un homme qui agissait dans la préméditation longue. Il ressemblait plutôt à ces tueurs confondus par un camarade de bar occasionnel à qui il avait confié ses pulsions meurtrières.

- Et vous pourriez m’indiquer sur une carte où se trouvent ces caches ? Elle avait cessé de arpenter le salon pour faire face à l’homme toujours adossé à son comptoir, plusieurs mètres les séparaient à cet instant, pensez-vous qu’il pourrait vouloir nuire à l’intégrité de notre communauté ? Demanda-t-elle alors pour forcer Adam à émettre un jugement ; l’argumentaire ne tarda pas à arriver, je comprends que vous soyez tenté de le protéger, vous estimerez sans doute que sa fuite n’a aucune importance, elle marqua une brève pause rhétorique, mais n’oubliez pas que nous vivons à une époque difficile où de nombreuses personnes hors de ces murs peuvent convoiter ce que nous avons.

Il devrait comprendre : après tout, il était là lorsque les pirates ont attaqué Fort Ward. S’ils avaient su affirmer leurs forces avec le temps, il n’empêchait que même les requins tombaient parfois sur des adversaires capables de les mettre en déroute. L’avocate était intransigeante en ce qui concernait la sécurité du camp, il en allait de son orgueil autant que de son devoir.

- Un homme à extérieur, avec autant de connaissance de notre fonctionnement et suffisamment de rancœur à notre égard pour fuir un havre sécurisé… cela représente des risques que je ne peux laisser courir.    

Cette démarche avait au moins deux buts. Asseoir sa fermeté d’abord et faire passer le passage que le précepte « avec eux ou contre eux » s’appliquaient également aux survivants ayant intégré leur camp. Cela lui permettrait également d’enrichir son mensonge en détails, de sorte que même l’homme qui était le plus « proche » de Garth MacMontain ne cherche pas à enquêter sur sa disparition. Il n’avait pas l’air particulièrement affecté pour l’instant, mais tout comme Maverick semblait calme avant de s’enflammer pour faire renverser le sénateur Chambers.

- Le moindre détail dont vous disposez peut m’être utile.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptySam 14 Sep 2019 - 5:04
J'reviens alors vers elle, verre d'eau dans la main droite, je le tends dans sa direction pour qu'elle le reprenne, puis j'me dirige vers mon fauteuil pour m'y installer confortablement. Si cette discussion sérieuse doit durer, j'vois pas pourquoi on resterait debout dans mon salon alors j'lui fais un signe de la main l'invitant à prendre place dans son canapé. J'ai pris le fauteuil parce qu'il est en face de celui-ci et comme ça, j'respecterai son espace vital et elle pourra m'observer. J'suis peut-être pas le crayon le plus aiguisé d'la boîte, mais j'sais reconnaître un interrogatoire quand j'en subis un. J'peux pas m'empêcher d'froncer les sourcils alors que j'repense à ce que Garth me disait à la chasse et j'doute un peu que ce soit utile de l'répéter, surtout s'il a déserté.

"Pour être honnête Madame Phelbs, s'que des chasseurs peuvent dire en forêt, faut pas toujours le prendre au sérieux alors, j'sais pas si c'est pertinent." J'suis pas nécessairement mieux, j'ai jamais fait une révision de la théorie de la relativité après trois heures dans un camp de chasse. Enfin j'ai jamais parlé d'violer personne moi, mais y a des mecs qui vont plus loin que d'autres et s'que deux mecs peuvent dire au beau milieu de nul part, faut pas nécessaire l'prendre aux mots, j'suis parfaitement conscient qu'on peut être con entre mâle.

Lorsqu'elle me demande si j'pourrais lui montrer les caches sur une carte, j'hoche la tête assez rapidement et j'me redresse, me dirigeant vers mon sac près de l'entrée. "J'en ai même une copie marquée. J'vous en ai pas vraiment parlé, mais j'essaie d'créer un système avec les caches." J'ai pas construit les caches, mais j'les ai réquisitionnées et j'me sers un peu du terrain pour appâté les animaux autour de ses bâtiments qui servent d'abri pour les chasses plus longues. Ça permet aussi d'alterner entre certaines zones pour avoir une variété différente de proies et donc de viandes, puis de laisser un peu la nature faire son travail autrement. J'en profite d'ailleurs pour apprendre aux autres hommes qui l'veulent bien les bêtes à tuer ou à ne pas tuer pour assurer une meilleure reproduction. J'avais quand même entendu sa seconde question alors que je sortais la carte de mon sac et j'venais la déposer sur la table, reprenant place dans mon fauteuil tout en me penchant vers l'avant pour l'étendre sur la surface.

"Une menace? J'pense qu'il est plus une menace pour lui-même. J'comprends quand même s'que vous voulez dire, j'doute qu'il ait les capacités pour regrouper des gens autour d'une cause si vous voulez mon avis, mais il faudrait éviter qu'il révèle notre position à qui veut l'entendre." Ceci étant dit, j'espère qu'elle va pas me demander de le traquer et de le tuer. Il est un peu cinglé, mais j'pense pas qu'il mérite la mort pour autant.

J'suis plutôt d'accord avec son discours, j'peux pas nier qu'elle a de la poigne pour une femme et c'est assez admirable, ça devait être une femme d'affaires redoutable. La plupart des femmes sont du genre à gérer en utilisant leur émotion, mais visiblement, ce n'est pas son cas, alors j'me suis peut-être trompé sur mon pronostic. J'hoche la tête, repensant à tous les détails qui pourraient me venir, mais rien de plus concret que ses monologues exaspérant en forêt ne m'vient. J'craque alors un peu, relevant les yeux pour venir chercher ceux de la rouquine en face de moi, j'me demande si elle est prête à entendre ça et si ça apportera vraiment quelque chose à la situation. "J'saurais vraiment pas vous dire où il a pu aller, mais Garth, il..." J'marque une petite pause pour prendre une inspiration, espérant que j'suis pas en train de le mettre dans la merde, se serait con d'prendre ses conneries au sérieux mais d'un autre côté j'fais ça pour son bien aussi. S'il a été assez idiot pour quitter le fort, peut-être qu'il est pas trop tard pour le ramener et le raisonner.

"Il était plutôt extrême vous voyez... En forêt, il disait des trucs que même entre hommes ont essai de pas aller jusque-là... Vous comprenez s'que j'veux dire?" Considérant le regard silencieux qu'elle me porte, j'vois bien qu'elle veut que j'en dise plus, elle veut peut-être avoir même les mots exacts mais ça, j'vais les garder pour moi, parce que ça m'dégoûteraient de les répéter. "Il parlait d'vous faire du mal.,. J'ai toujours pris ça comme des blagues de chasseurs pas drôle. J'suppose que vous pouvez vous imaginer comment les hommes peuvent être cons parfois loin des femmes." J'soupire un peu, parce que j'ai honte de trahir sa confiance. La forêt c'est un peu comme Las Vegas alors j'pense pas que j'devrais répéter une telle chose, mais là on est loin d'être dans le film The Hangover.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
June D. Phelbs
Leader | Remnants
Administrateur
June D. Phelbs
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Variable
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 10/01/2018
Messages : 1339
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire EmptyMar 17 Sep 2019 - 15:05
June s’approcha pour étudier la carte de son hôte. C’était autant pour jouer le jeu que pour voir à quoi ressemblait la zone définie. Elle nota dans un coin de sa tête de revenir sur ce sujet plus tard – ça pourrait être utile – pour l’instant, son intérêt était de savoir ce que son agresseur avait dit et à qui. Toujours debout face à son interlocuteur assis, l’insistance des yeux glacés de l’avocate traduisirent son envie d’en savoir plus quand Adam livra enfin une information intéressante. Inflexible, elle accueillit la confidence sans tressaillir, ni sans compatir pour le malaise du chasseur.

- Ainsi donc, vous êtes ce genre d’homme qui trouve « drôle » de parler de faire du mal à une femme ?

Son ton n’était pas moralisateur. C’était plus celui qu’elle aurait employé dans un tribunal pour confronter un témoin à la barre avec sa propre bêtise. Il n’était plus lieu d’avoir peur de ce que Garth MacMountain pourrait faire puisqu’il avait déjà agi. Néanmoins, elle décelait là un danger sous-jacent et espérait que ça ne deviendrait pas un fléau sur lequel elle devrait sérieusement se pencher.

- J’imagine malheureusement très bien à quel point les hommes peuvent être stupides, tout court, pas uniquement « loin des femmes », et ça me donne mal à la tête.

La rouquine n’avait jamais été militante féministe au sens propre du terme, mais elle avait grimpé les échelons d’une société patriarcale et catholique de surcroit. Elle savait de quoi était capable l’autre sexe en disant « s’amuser », elle avait expérimenté leurs « blagues » et autres brimades soi-disant sans importance. Son rôle ici n’était pas d’éduquer son interlocuteur, même si elle brûlait de l’envie de lui démontrer par A + B que ce comportement était un poison lent pour la société qu’ils avaient à reconstruire.

- Et il y a d’autres personnes parmi ceux qui ont déjà été chasser avec vous qui pensent la même chose que MacMountain ? Ré-attaqua-t-elle immédiatement, comprenez-moi : ce n’est pas la menace sur ma vie qui me préoccupe ; c’est plutôt l'hypothèse que certains de nos co-survivants puissent passer à l’acte et agresser une femme, elle se pinça brièvement les lèvres et conclut : vos plaisanteries seront tragiquement moins amusantes si on découvre une affaire de viol entre nos murs.

Son intérêt pour ce risque était également un calcul. Ce qui les empêchait de sombrer dans un chaos total où l’idéologie du camp s’appliquait à l’échelle individuelle, c’était la sensation de sécurité. Cette barrière tangible et intangible qui séparait la communauté du reste du monde. Nous / eux. Si jamais les habitants se mettaient à s’agresser entre eux, alors tout ce schéma volerait en éclat. Etouffer cette sombre histoire, c’était aussi agir pour le bien commun.


Survive is about foresight
« About anticipating your opponent's moves and devising counter measures. The winner plots one step ahead of the enemy. And plays her trump card just after they play theirs. It's about making sure you surprise them. And they don't surprise you. »
Titres:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Défiance élémentaire   Défiance élémentaire Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Défiance élémentaire -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: