The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Life, Love And Hope -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptySam 14 Sep 2019 - 23:36
Des chips, des glaces, ça me fait sourire. Mes parents ont toujours été contre la malbouffe et je n’ai pu goûter à ces plaisirs qu’occasionnellement, à partir du lycée. Ça ne me manque pas non plus mais je reconnais que ça véhicule une certaine idée de… liberté. Le fait de manger ce qu’on veut et surtout n’importe quoi. Dommage qu’autrefois, ça avait les travers qu’on connait tous.

- Ah ? Nora était aussi végétalienne ?

Je me pose la question à cause du gâteau sans œufs ni beurre. En tout cas, à deux au travers, on va bien plus vite ! Je découvre Clarke sous un nouveau jour : plus souriant, plus lumineuse, que lorsqu’on a commencé à se fréquenter. Son expression est communicative et si je suis loin de me sentir à l’aise pour l’imiter dans le solo de air guitar, j’ose étendre mon dandinement de ma tête à mes hanches. C’est raide, on voit que je n’ai pas souvent eu l’occasion de danser, mais le cœur y est.

- On pourrait… on pourrait emménager toutes les deux, je suggère ça sur un coup de tête, après avoir analysé la confidence de mon amie entre deux éclats de rire, je suis toute seule aussi maintenant… c’est dommage d’avoir chacune une maison quand on pourrait partager un toit.

J’avoue que moi aussi, les soirées seules me pèsent sur le cœur. Il faut dire que j’ai été élevé dans la communauté. Famille nombreuse d’abord, puis le couvent, puis… même dans ce camp ignoble où j’ai été souillée, on était plusieurs. Les quelques jours que j’ai passé seule ont été atroces. Je ne vis que pour le partage ; je n’ai rien à partager quand je n’ai personne avec moi.

- Si ça… si ça te fait plaisir bien sûr.

Je ne forcerai rien. Et pendant que je parle : hop légumes dans la cocotte avec de l’eau. Y’en a pour environ 45 minutes, voire 1 heure, de cuisson avant que ce soit prêt pour l’écrasage. On a donc désormais le temps de vaquer aux occupations prévues par la scientifique ! J’ai des fourmis dans les joues et les entrailles qui papillonnent. Je ne sens comme une étudiante en pleine bravade de son éducation catholique. Excitant et… déroutant !
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 408
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptyLun 16 Sep 2019 - 15:27
Sa conclusion était non loin de la vérité. Nora était une fille bien, remplie de conviction que je ne comprenais pas toujours, mais que j’avais accepté sans réfléchir.

- Végétarienne avec un penchant vegan par moment.

Le sort des animaux l’intéressé tout particulièrement. C’était vraiment compliqué de cohabiter avec ses convictions, mais nous avions fini par trouver un terrain d’entente. En tout cas, je n’avais pas dit grand-chose de plus sur la question alors qu’elle me proposer de vivre ensemble. Certaines personnes pourraient croire que nous étions un couple en faisant un truc comme ça, mais je n’y avais pas pensé sur le moment trop excité à l’idée de ne plus être seule.

- Mais évidemment que ça me ferait trop plaisir.

Mon cerveau était alors en ébullition en train de réfléchir à ce qu’il fallait que j’embarque avec moi. Rich c’était mis à aboyer joyeusement comme s’il avait compris ce qui était en train de se dire. J’avais la pêche plus que jamais auparavant. C’était une super nouvelle.

- Ce serait super bien. Tu voudrais qu’on emménage dans laquelle de nos maisons ? Celle-ci ou la tienne ? C’est laquelle la plus grande ? C’était une vraie question tant qu’à faire autant choisir la plus grande des deux, j’avais quelque souvenir dans cette maison, mais ça ne me gênait pas de m’en débarrasser et il en serait peut-être de même pour Eve. C’est fini ? Bah viens, on va aller dans la salle de bain.

Sans réfléchir, je lui attrapais la main pour l’emmener avec moi à l’étage. Elle avait à peine eu le temps de finir de se nettoyer les mains, mais j’étais trop excité à l’idée de pouvoir commencer vraiment à m’amuser. Je savais qu’on aurait sans doute un petit creux après et que ce serait parfait pour manger chaud le bon petit plat qu’elle nous avait préparé avec amour. J’avais pour l’occasion installé tout le matériel nécessaire dans la salle de bain du rez-de-chaussée. Je ne me servais pas de cette dernière puisqu’il y en avait déjà une à l’étage et que ma chambre était juste à côté. Il y avait aussi une chambre au rez-de-chaussée, mais c’était celle que j’avais avec Nora à l’époque, j’avais choisi de ne plus y mettre les pieds après sa mort.

- Tu t’installes sur la chaise qui est là et tu te laisses faire. Tu verras, petit à petit tu vas te détendre et te laisser aller. J’avais positionné la chaise de bureau dos à l’évier pour pouvoir lui appliquer le soin pour cheveux et le rincer sans aucun problème. Je lui donnais ce qui ressemblait à une de ses blouses de coiffeur pour qu’elle l’enfile. Voilà, je te mets ça. Maintenant c’est le petit soin qui fait du bien, si l’eau est trop chaude ou froide, n’hésite pas à le dire.

Je m’appliquais avec une précision qui aurait fait plaisir à Nora pour lui mouiller les cheveux. J’avais essayé de faire en sorte que l’eau soit chaude, mais pas brulante. Après avoir fini de lui humidifier les cheveux, j’appliquais le soin en lui massant la tête avec de petits cercles avec mes doigts. J’espérais que le massage lui permettrait de lâcher prise.

- Une fois que je l’aurais rincé, je te couperais les pointes, sauf si tu veux carrément une coupe. Je ne suis pas une experte, mais j’ai appris avec une des meilleures. J’ai toujours coupé les cheveux de Nora depuis l’épidémie et il n’y a rien de plus formateur que de pratiquer avec une coiffeuse.

La balle était dans son camp, c’était son choix à présent. Je lui souriais avec plaisir alors que je continuais de lui masser le cuir chevelu avec délicatesse.



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptyJeu 19 Sep 2019 - 21:27
- Oh-euh… je ne sais pas, en me lavant les mains, je suis prise au dépourvu par son enthousiasme – et celui de Richie, la mienne ? Je ne sais pas si c’est la plus grande, mais Christina a peint une grande fresque dans le salon… ce serait dommage de ne pas en profiter !

Clarke m’entraine alors vers la salle de bain et la suite de son programme. Je dois avouer que je suis excitée comme une puce ! M’installer sur la chaise dos au lavabo et me laisser faire ? Je rosis légèrement mais obéit en m’asseyant timidement. C’est nouveau tout ça, un frisson agréable me coule de la nuque au bas du dos. Un sourire sans doute un peu bête flotte sur mes lèvres et je suis totalement incapable de l’en enlever. Docilement, j’enfile l’espèce de blouse que me passe mon amie et pose sagement les mains sur mes cuisses.

- Ok-ok.

J’acquiesce à ses recommandations mais je n’ai aucun doute sur sa douceur et je ne m’y trompe pas. C’est très agréable. La sensation de l’eau chaude, l’odeur du soin, les doigts habiles de la laborantine qui se glissent dans mes cheveux cendrés pour me masser le cuir chevelu. Parfait. Je ferme même mes paupières et me laisse portée par une plénitude qui n’avait rien de spirituelle mais qui était tout aussi appréciable. Un soupir m’échappe alors que je sens la tension quitter mes muscles.

- Tu… tu peux essayer de me les raccourcir un peu si tu veux. J-juste un peu ! Que je lui réponds entre deux profondes expirations ravies, je… je ne crois pas avoir jamais été chez un coiffeur, yeux fermés, je me mets à me confier lentement, ça toujours été ma mère qui me coupait les cheveux et quand j’ai intégré le couvent, on le faisait entre nous, avec les autres aspirantes, mes lèvres se pincent brièvement mais mon sourire s’élargit, je comprends ce que tu voulais me dire, c’est… c’est très agréable.

Mon esprit se met à divaguer, ma peau se couvre de chair de poule. La délicatesse du massage de Clarke, sans doute. Mon corps est néophyte en matière de tendresse, il s’est arrêté aux étreintes familiales et à quelques amours adolescents maladroits. Je sens monter l’insidieuse envie de m’émanciper de mon propre monde, de faire des… folies. J’entends par-là embrasser la nouveauté.

- Je me souviens qu’à un moment, je reprends le fil de mes souvenirs, j’avais 13 ou 14 ans… une fille de la paroisse avait teint ses cheveux en bleu. J’ai voulu faire la même chose, un léger rire m’échappe, forcément, mes parents n’ont pas voulu… c’était une de mes rares lubies d’enfant, ma nostalgie s’attarde sur mon sourire puis je questionne : quel genre d’enfant tu étais, toi ?
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 408
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptySam 21 Sep 2019 - 20:28
Eve me parla de la belle fresque qu’il y avait dans le salon, il était évident que si elle voulait en profiter ça m’arrangeait bien de partir d’ici. Cette maison serait vite réhabituée je n’en avais pas de doute. Je lui souriais avant de répondre simplement.

- Bon bah si c’est vendu, je prépare mes affaires dans la semaine et je viens m’installer chez toi.

Je ne savais pas dans combien de temps, j’aurais définitivement déménagé, mais vu le peu d’affaires que j’avais, j’étais pratiquement sûre que cela ne prendrait pas plus de quelques jours pour habiter définitivement chez elle. Je n’avais jamais vraiment vécu en colloque, mais j’espère que cela se passerait bien entre nous. Enfin, je me concentrais un peu plus sur ce que j’étais en train de faire, rinçant le soin que j’avais installé sur les cheveux de mon amie.

- D’accord, je ne te coupe pas plus de dix centimètres. Je pense que ça va leur faire beaucoup de bien.

Une fois le soin totalement retirer. J’enveloppais ses cheveux dans une serviette pour éviter de mettre de l’eau partout avant de pousser un peu la chaise et de la tourner doucement. Afin qu’elle soit face au lavabo et au bureau. Après l’avoir prévenue, je fis remonter la chaise pour pouvoir être à l’aise afin de lui couper les cheveux.

- C’est dommage que tu n’aies pas croisé la route de Nora, tu aurais su ce que c’était d’avoir à faire à une vraie coiffeuse. Elle m’a formé au rudimentaire pendant qu’on était ici et c’est sympa de passer un peu de temps pour prendre soin de quelqu’un qu’on aime bien.

Je lui offrais un sourire qu’elle pourrait sans doute voir sur le miroir avant de prendre un ciseau et de faire mon office. J’étais contente de passer ce temps avec elle. Je commençais à lui sécher le plus gros de l’eau encore dans ses cheveux avant de les brosser avec douceur. Ils étaient assez longs, mais j’arrivais sans trop de mal à les démêler, le soin leur avait sans doute fait beaucoup de bien. Une fois le travail achever, je pouvais sortir les ciseaux pour commencer à faire une coupe.

- S’il y a que ça, on pourra te teindre les cheveux en bleu, si on trouve la coloration. Ton rêve d’enfant sera exaucé.

C’était bien évidemment de l’humour, mais si elle voulait toujours le faire, ce serait possible à condition de trouver une couleur. Elle voulait savoir quel genre d’enfant, j’avais été. Je réfléchissais une instante histoire de répondre correctement à la question. Je ne me rappelais pas d’avoir eu une enfance particulièrement intéressante. J’étais le genre de fille qui préférait être seule. Je me rappelais alors de ma passion pour les chiens et je me disais que c’était la meilleure chose à lui raconter.

- Studieuse, je suppose, mes parents ne sont jamais plein de moi. J’aimais beaucoup les Corgis et le peu de fois que j’ai pu en croiser dans la rue, il fallait que je m’arrête pour les caresser. J’ai failli me perdre une fois parce que j’en avais suivi un dans la rue sans que ma mère s’en rende compte.

Je me rappelais facilement de la peur que j’avais lu sur le visage de ma mère ce jour-là. C’était fou, je pense même qu’elle avait pleuré d’angoisse. Je n’étais pas très fière de ce qui s’était passé, mais je sais que je l’aurais refait à l’époque parce que je n’étais qu’une enfant totalement inconsciente.

- En Australie, il fallait se méfier de beaucoup de chose, alors pour les bêtises on repassera. J’aimais beaucoup lire aussi et avec un ou deux amis, on s’imaginait dans le monde d’Harry Potter à jeter des sorts aux méchants monstres qu’on croisait, donc les araignées, serpents et joyeuseté en tout genre.

C’était un souvenir un peu plus récent, mais qui datait de mon adolescence, mais j’avais toujours trouvé ça mignon. Je me rendais compte que j’avais tout de même longtemps gardé mon âme d’enfant. Aujourd’hui envolé depuis si longtemps…



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptyMer 25 Sep 2019 - 12:12
- Non, ça va ! Que je m’empresse de répondre en riant.

Je ne tiens plus de puis longtemps à avoir les cheveux bleus et maintenant, je pense que ce serait un gâchis de ressources que je ne m’autoriserai pas. L’eau est précieuse, même si le camp est doté miraculeusement d’un système autonome et jusque là bien entretenu. Je m’en voudrais d’en gaspiller le moindre litre une pour coquetterie d’adolescente. Les paupières toujours closes, je savoure étrangement le cliquetis des ciseaux qui fait suite aux caresses de la brosse. J’écoute attentivement les confidences de mon amie sur son enfance et ne peut décrocher le sourire qui flotte légèrement sur mes lèvres.

- J’ai jamais eu l’occasion de lire Harry Potter… c’était la mode quand j’avais… entre 10 et 18 ans, mais mes parents pensaient que ce n’était pas une bonne lecture. Ça parle de sorcellerie alors… l’église avait pris la série en grippe, je me souviens même d’homélies où le prêtre de ma paroisse a mis les parents en garde contre le danger de Harry Potter, j’expire un fugace éclat d’hilarité désapprobatrice, je trouve ça ridicule maintenant ; et je trouve ça dommage que des gens qui ont la foi se mettent à craindre des fictions pour enfant… mais je n’ai jamais désobéit à mes parents, alors voilà.

Et même lorsque j’ai eu 18 ans, je ne me voyais pas provoquer ma famille pour des livres. Mon père m’avait par ailleurs ouverte sur bien d’autres choses. Je ne crois pas qu’ils étaient étroits d’esprits, je pense jusque leur tolérance et leur largesse intellectuelle avait des limites. Certainement que j’ai également les miennes, je ne peux les juger. J’ouvre les yeux, étudie rapidement la mine concentrée de Clarke, lui sourit de plus belle.

- Parle-moi de l’Australie, si tu veux bien, je m’empresse de préciser pour ne pas la vexer, je n’ai jamais pu y aller. Tu aurais aimé retourner y vivre ? Pourquoi… pourquoi Washington d’ailleurs ? Tu as drôlement perdu en termes de climat, non ?

Il y a des tas de question que j’ai envie de lui poser sur son pays d’origine. Je dois être un peu curieuse. Aussi, je ne peux m’empêcher de frissonner légèrement. C’est agréable de se faire chouchouter, je ne peux pas le nier. Je ne me suis jamais sentie aussi « complète » depuis le couvent… grâce à elle, grâce à ce qu’elle fait pour moi. Merci Seigneur, merci.
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 408
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptyJeu 26 Sep 2019 - 13:00
Il était évident qu’elle allait me dire non pour les cheveux bleus, mais au moins j’avais tenté et ça me faisait rire. Je lui offrais un sourire alors que je continuais de m’occuper de ses cheveux de bon cœur. La coupe serait bientôt finie, mais j’étais bien décidé à finir de les sécher et de lui faire une petite coupe sympathique. Vu la longueur, peut-être un chignon travailler avec une tresse autour pour masquer l’élastique. Elle m’avouait ne jamais avoir lu un de ses livres et je pouvais aisément comprendre pourquoi, je l’avais fait un peu en cachette de mon côté sans jamais en avoir parlé à qui que ce soit.

- Si y a que ça, je te raconterais les histoires, je les connais par cœur. Au moins, tu ne désobéiras pas à tes parents et tu sauras un peu plus de quoi ça parle.

Si ça l’intéressait, il n’y avait pas de raison que je ne lui en parle pas, comme elle avait précisé ne pas vouloir désobéir à ses parents, c’était une bonne façon de contourner la règle. Je reposais finalement les ciseaux et redonna un coup de peigne cette fois pour finir de lui démêler les cheveux tout en retirant les petits bouts de cheveux qui aurait pu rester coller vu qu’ils étaient encore humide. Elle voulait en savoir plus sur mon histoire vis-à-vis de l’Australie alors je me devais de lui conter merveille.

- J’étais venue faire mes études à New York et j’ai fini dans l’état du Washington simplement parce que c’était là que vivait Nora. Je ne pense pas que je serais retourné là-bas, il y a tellement plus de choses ici, du moins, il y avait.

C’était un peu étrange, l’Australie, c’était l’endroit où j’avais vécu mes jeunes années, mais j’avais passé tant de temps sur le sol américain que s’en était presque étrange. Je soupirais en pensant à ma famille et mes amis que j’avais laissés derrière moi, mais c’était sans doute la seule chose qui me manquait réellement, le reste c’était juste en plus. Je réfléchissais un instant à ce que je pouvais dire tout en reprenant la parole.

- L’Australie, il fait chaud pratiquement tout le temps, il n’y a pratiquement pas d’hiver par rapport à ici. Je n’avais jamais vu la neige avant mon premier Noël à New York. Les gens sont par contre beaucoup plus ouverts d’esprit là-bas et l’entraide est plus présente même dans les grandes villes. C’est une nation qui se construit qui a un passé bien plus récent que le nôtre, c’est intéressant, mais ça ne me manque pas tant que ça au final.

La conclusion était sans doute la meilleure que je pouvais donner, il y a tant de choses différentes là-bas par rapport à ici. Mais bon, je suis ici à présent et j’aurais bien du mal à partir. Je la prévenais que je sortais le sèche-cheveux pour finir de lui sécher les cheveux, faisant en sorte que ses derniers m’obéissent sans trop de difficulté. Ils étaient vraiment agréables à coiffer. Finalement, j’avais renoncé à lui faire un chignon et je partais plutôt pour une tresse couronne, se serait beaucoup plus sophistiqué et élégant. Heureusement pour moi, j’avais le fer à friser de Nora ce qui me permettait de donner un volume en faisant de jolie boucle. Le rendu ne serait pas parfait, mais cela changerait sans doute du tout au tout. Une fois la tresse finie et les cheveux joliment ondulés. Je me reculais un peu pour admirer la création. On était sur du beau boulot. J’avais rarement fait mieux. Il faut dire que les cheveux de Eve étaient bien plus agréables à coiffer.

- Et voilà, le travail, j’ai fini avec tes cheveux.

J’attrapais un miroir portatif pour qu’elle puisse voir de quoi il était question. Attendant d’avoir sa réaction. J’espérais que ça lui plairait en tout cas.



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 EmptyMar 1 Oct 2019 - 0:24
Je me prends à imaginer son pays d’origine, fait de ciels radieux, de gens chaleureux et d’animaux étranges. Dans un autre registre, ça me rappelle mon frère et ma sœur engagés dans l’humanitaire, qui m’abreuvaient de leur récit sur l’Amérique du sud. Je n’étais pas malheureuse dans la région de Washington mais mes parents n’avaient que rarement eu l’occasion de nous faire voyager – une famille de sept enfants ne se déplace pas facilement. Mon esprit curieux s’était toujours senti étriqué en restant au même endroit. J’avais soif de nouvelles rencontres, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures… juste pour les découvrir, pas pour les adopter.

- Waw !

C’est le mot qui m’échappe en voyant ma chevelure et je me pince les lèvres comme une enfant prise à s’emporter. Je m’inspecte, tourne la tête d’un côté puis de l’autre, pour voir l’impeccable travail de mon amie. C’est super. Je suis autant admirative que flattée. Un instant, je cherche mes mots en réalisant que je suis incapable de mettre un terme sur ce que je ressens. Finalement, je balbutie :

- Merci… je… je n’avais jamais fait ça, ce style de coiffure je veux dire, c’est joli.

Mon dieu, faites que je ne cède pas à la vanité. Ce n’est rien de cela, ce n’est qu’une de tes humbles pêcheuses qui goutte au monde. Du moins, aux plaisirs superficiels qui lui restent. Mes zygomatiques sont douloureux à force d’être bloqués en mode sourire. Je me peux m’empêcher de laisser filer un petit rire dont j’explique immédiatement la raison à mon hôte :

- Je crois que le pasteur William ne va pas me reconnaître demain, je ne fige un instant pour réfléchir, ça tiendra jusqu’à demain ?

J’aurais peut-être dû commencer par là. Dans tous les cas, c’est tellement chouette que je me lève pour étreindre brièvement mon amie. J’ai parfois pensé que le Seigneur m’avait mise sur son chemin pour que je puisse la tirer de sa morosité maladive, mais je demande si ce n’est pas l’inverse : Clarke est l’ange qui vient absoudre mon âme des zones d’ombre qui l’obscurcissait.

- Il nous reste un peu de temps avant de devoir finir le velouté, ou la purée, bref, on peut mettre la table ? Tu as quoi d’autre comme musique ? Je me sens toujours festive ce soir !
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Life, Love And Hope   Life, Love And Hope - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Life, Love And Hope -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: