The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Thunderclouds -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyLun 9 Sep 2019 - 14:30
J'ai l'impression qu'elle est un peu surprise, voir peut-être choquée, par mon enthousiasme. Au fond, j'ai peut-être plus envie de faire cette excursion que j'veux bien me l'admettre mais j'la pousse un peu parce que j'le sens que c'est assez important pour elle pour qu'elle le fasse coûte que coûte et elle aurait eu assez d'orgueil pour repartir le faire toute seule sans frapper à ma porte, j'en suis à peu près certain. J'lui fais un signe de la main un peu pour désigner « Et pourquoi pas? » lorsqu'elle me demande si je parle vraiment de maintenant et à la façon qu'elle a de terminer sa bière d'un coup j'comprends bien qu'elle n'a pas l'intention de faire traîner ça en longueur.

"D'accord, je prépare mes choses et j'te rejoins." Son sourire est suffisant pour que toute cette opération vaille le coup. J'veux dire, même si elle m'offrait un paiement ou quelque chose du genre, la voir autant heureuse me fait comme une sorte de chaleur au cœur, ça doit être ça l'effet que ça fait d'être généreux. Dès qu'elle sort, je m'empresse de commencer à ramasser mes affaires, et je m'assure que mon sac et bien rempli de tout ce qu'il faut au cas où. Des vêtements de rechange, de quoi faire un petit feu, mon couteau de chasse, une lampe de poche... Tout y est. J'remplis deux gourdes d'eau, j'attrape des viandes séchés que j'ai préparé au cas où j'me retrouvais quelques jours coinçés en forêt puis je m'équipe de mon arc, de mon carquois et de ma carabine avec l'équivalent d'une cartouche en balles.

Sans perdre de vu l'objectif, j'me dirige tout droit vers les barricades et j'commence déjà à remplir les registres. J'explique à la personne de garde mon plan d'action et j'lui dis que j'emmène May Goldenberg avec moi, « pour lui enseigner la chasse ». Mon mensonge tiens la route j'crois, il n'a aucune raison de ne pas me croire et comme j'sors souvent, les routines d'inspections sont un peu moins sévères avec moi qu'avec d'autres, enfin j'crois. Il m'assigne un véhicule et j'me dirige déjà vers celui-ci pour déposer mes affaires dans le coffre du camion. C'est comme ça maintenant, on prend le véhicule qu'on veut bien nous assigner, si on veut bien nous en assigner un. Ne plus vivre dans une société de consommation va toujours me faire bizarre, j'dois l'avouer.

Penché sur le véhicule, je ne vois pas tout de suite que la blonde est arrivé et alors que j'porte mon regard sur elle, j'pense qu'elle m'a pas vu. Je m'approche vers elle avec un sourire sincère alors qu'elle me lance ses inquiétudes à l'égard de mon intégrité face à cette affaire. J'fais un visage faussement outré, roulant un peu les yeux. "J'ai l'air d'une balance?" La vérité, c'est que je l'aurais jamais balancé à June directement. Peut-être à Victoria, mais pas à June, parce que j'suis pas sûr des conséquences que cela pourrait avoir sur la petite. J'lui fais signe de me suivre jusqu'au pick-up qui nous a été assigné, considérant que le plan factice était d'aller à la chasse, on leur avait assigné de quoi pouvoir ramener un peu de gibier.

"T'es mignonne avec une casquette au fait." Que j'lui dis en secouant les clés sous son nez quand elle me demande qui va conduire. "Mais malgré ton charme, ce sont les hommes qui conduisent." J'lui fais un clin d'oeil rapide et moqueur, exposant d'une certaine façon mon petit côté macho et conservateur, puis j'monte sans attendre côté conducteur puis j'attends qu'elle s'installe comme il faut avant de démarrer, avancer le véhicule jusqu'à la barrière ouverte par le responsable, puis alors qu'on sort du Fort, j'me tourne vers elle. "Y a une carte dans le coffre à gants, tu pourras me guider vers où tu veux aller exactement?"


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyMar 10 Sep 2019 - 3:50
« À toi d'me l'dire! » lâcha-t-elle pour répondre à sa question. Non parce que May n'en savait pas énormément à son sujet, après tout. Il avait l'air de quoi? D'un type qui n'avait la moindre idée de ce qui l'attendait, peut-être. De qui elle était. De ce que ça signifiait pour la blonde qu'il veuille bien être là, avec elle, pour cette sortie. Enfin, de toute évidence, il avait déjà parler avec le mec qui était de garde. Adam lui faisait signe se se diriger jusqu'au camion, maintenant, avant qu'il ne lui dise qu'elle était mignonne, avec sa casquette sur la tête. Elle posa son regard bleu sur lui, comme si elle lui demandait silencieusement s'il déconnait. Liv pencha un peu la tête sur le côté, se préparant déjà à l'emmerder en riant, sauf qu'il agitait les clés du pick-up en plein dans sa tronche pour lui annoncer - clin d'oeil en prime - que c'était le mâle alpha qui allait conduire - en l'occurence: lui.

Alors il était ce type là? « Attends, tu vas aussi m'demander si j'ai cuisiné un repas pour le dîner? » demanda-t-elle en éclatant de rire. « Bien sûr que oui, pour qui tu m'prends? Tout est là-dedans! » reprit-elle sarcastiquement en tapotant le sac à ses épaules. Le seul dîner qu'elle avait en sa possession était de l'alcool, mais ça, ce n'était pas important pour l'instant. Adam devait sûrement se dire que sa place était avec ses chaudrons et ses produits ménagers, là, tout de suite. Oh, il pouvait bien penser ce qu'il voulait: que son surnom de princesse lui allait bien, voir même qu'elle obéissait au doigt et à l'oeil. Enfin, il avait tout de même une petite idée de la tête de pioche qu'elle était, pourtant.

Mais peu importait, sincèrement, Liv savait ce qu'elle était et ce qu'elle n'était pas. La blonde n'était pas du genre à s'offusquer de ce genre de conneries là non plus. Elle était un peu habituée, en réalité, avec le boulot qu'elle avait avant toute cette merde. May était susceptible pour un tas de trucs, mais pas pour ça. Elle n'était pas de ces féministes qui étaient incapables de reconnaître que les hommes et les femmes étaient différents, elle n'acceptait seulement pas qu'on lui dise quoi faire. Et dans le cas présent, la petite avait probablement beaucoup trop d'appréhension pour pouvoir tenir un volant entre ses mains.

Elle s'installa donc du côté passager, déposant son sac à ses pieds avant de refermer la portière. Elle retira son hoodie pour couvrir ses jambes avec le tissu épais, croisant les pattes en indien pour se mettre à l'aise. Le rouquin était déjà installé, visiblement, et il démarra rapidement pour se diriger vers l'extérieur du camp. Première fois qu'elle le quittait depuis son retour, d'ailleurs. Elle soupira de nervosité avant qu'il ne lui demande des directions via la carte routière du coffre à gants. Cendrillon rigola un brin, s'emparant du bout de papier avant de parler. « Un mec qui demande son chemin? » Elle faisait semblant d'être étonnée, les sourcils relevés. « T'as déjà été là-bas? » demanda-t-elle ensuite en lui montrant l'endroit sur la carte, et du coup, la route qu'il devait suivre. « On devrait y être d'ici quelques heures, si tout va bien. J'vais essayer d'être une bonne co-pilote. » ajouta-t-elle en le narguant un peu, regardant pourtant toujours devant, soucieuse de l'état de route. La miss n'était pas certaine de pouvoir tolérer un détour, honnêtement. Elle avait la peur au ventre, le coeur au bord des lèvres, et elle essayait de le cacher du mieux qu'elle le pouvait.

Il fallait qu'elle se change les idées, et vite. Le prof avait pas amené une autre bière, par hasard? Si seulement. « Tu vas dans quel coin, quand tu pars chasser, normalement? » Il faudrait qu'elle le sache, qu'ils s'entendent sur un endroit, d'une façon ou d'une autre, au cas où quelqu'un - n'importe qui - le demandait. Question d'avoir les mêmes réponses, au moins, de ne pas avoir l'air trop suspicieux. Quoi qu'elle doutait fortement que quelqu'un se préoccupe vraiment de leurs sorties, à l'heure actuelle.   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyJeu 12 Sep 2019 - 0:59
"T'es vraiment une femme à mariée alors." Que j'lui réponds un peu à moitié à la blague. À moitié parce que ça m'intéresserait vraiment d'passer plus de temps avec elle, mais j'ai surtout pas l'intention d'me marier. Du moins, s'pas dans les plans actuels et ça n'a jamais été dans aucun de mes plans de vie avant. "J'suis impatient d'goûter à ta cuisine." J'lui fais un clin d’œil alors que j'me trouve bien drôle et plutôt malin puis j'la laisse s'installer confortablement avant d'prendre la route en direction nord sur la 305.

J'avais déjà une p'tite idée du chemin à prendre, direction nord sur la 305 jusqu'à l'embranchement avec l'autoroute 3, puis vers le sud tout le temps avant de remonter par l'autoroute 5. C'était un sacré bout de chemin, surtout depuis qu'il n'y avait plus de traversiers fonctionnels, il fallait faire tout le tour de la baie. Je jette un petit coup d’œil sur l'endroit qu'elle me montre sur la carte, fronçant un sourcil pour réfléchir à la position exacte dans Seattle. "Ouais, t'inquiètes, j'ai le sens de l'orientation mais j'préfère te faire confiance que de demander mon chemin. Les auto-stoppeurs sont plus ce qu'ils étaient." J'fais bien sûr référence à la moitié de la population qui marche sur le long de la route, mais qui prendrait plus une bouchée de te bras qu'un lift jusqu'à Seattle alors j'oserais pas trop leur demander pas où aller. À sa question, je me penche juste sur la carte qu'elle a ouverte sur ses genoux, puis je dépose mon doigt sur le papier, encerclant une zone. "Surtout la côte, là. De Crystal Spring jusqu'à Venice." J'réalise quand même, que c'est pas la distance la plus longue que j'ai parcouru et vu le temps qu'on va être sorti et l'essence qu'on aura pris, je suis mieux de créer un meilleur mensonge. "Mais si on te demande, on est allé à Wildcat Lake... Ici." J'lui pointe la dernière position avant de reprendre plus de concentration sur l'asphalte qui défile devant moi.

"J'suis jamais retourné à Seattle... Enfin si une fois avec Victoria en bateau, mais on a fait un « hit and run ». J'sais à peu près où c'est." C'est vrai que j'réalise que j'ai jamais pris toutes ses routes depuis le début de l'épidémie et j'espère bien qu'elles seront dégagé, j'ignore complètement combien de détours, on devra faire et si la route est tout simplement praticable jusqu'à Rainier Valley. "J'imagine que tu sauras reconnaître l'immeuble une fois sur place?" J'perds quand même pas le cap, j'espère juste qu'elle y a pensé parce que Rainier Valley c'est pas petit dans mes souvenirs et le nombre de bâtiments dans le coin risque d'être bien long à fouiller au point où j'me demande si on est équipé pour faire face à la quantité de gringos qu'on peut trouver au centre ville.

J'essaie quand même un peu d'penser à autre chose et j'regarde dans le coffre entre nos bancs s'il y a pas des disques, question de mettre une petite musique d'ambiance. Ça sera appréciable de passer un peu de temps en compagnie de la princesse, mais près de 3h de route juste pour l'aller, on peut vite venir à court de sujet de discussion. Quoi qu'on se connaît si peu qu'on trouvera bien quelque chose. J'sens quelques pochettes de plastique alors j'désigne le réceptacle à ma co-pilote. "J'te laisse me montrer tes talents de DJ et tes goûts musicaux." J'ignore ce qu'y s'trouve à l'intérieur et j'suis trop occupé à garder l’œil sur la route pour commencer à regarder la playlist que nous offre l'ancien propriétaire de ce camion, les vilains rôdeurs traversant la route n'ont pas le même réflexe qu'un chat et il vaudrait mieux que je les évites pour pas rentrer à pieds et expliquer mon mensonge à June en personne.

J'repense un peu à description que Blanche-neige m'a fait de sa compatriote princesse, et j'pose mon regard sur la blonde. J'trouve pas vraiment qu'elle joue les timides, elle donne pas l'impression d'être timide alors j'sais pas vraiment quoi penser du reste et sur le coup, je m'en fous un peu honnêtement. "Ça fait longtemps que tu connais Victoria?" J'sais pas pourquoi j'lui parle de sa colloque, peut-être que j'cherche juste un sujet de discussion qui tournera pas autour de ce qu'on va faire parce que j'suis sûr qu'elle a déjà beaucoup d'anxiété à ce sujet, autant lui changer les idées avec un sujet plus léger. J'admets que j'me demande un peu depuis combien de temps l'équipe des American Dreams voyageait ensemble, parce qu'ils avaient tous l'air si différent. Leur chef avait la tronche d'un mec qu'y inspirait pas trop confiance, le genre de mec qui te jette en pâture au premier rôdeur juste pour sauver sa peau. Alors j'comprends vraiment pas pourquoi la petite peste à mes côtés le suivait parce qu'elle est loin d'avoir l'air naïve.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyJeu 12 Sep 2019 - 6:22
Oh, il allait y goûter, à sa cuisine. Il en verrait de toutes les couleurs. Peut-être devait-il se faire à l'idée tout de suite. N'empêche, il lui assurait qu'il avait le sens de l'orientation, maintenant. En même temps, la blonde aurait été surprise du contraire. Adam était un chasseur, après tout, c'était pas un peu un pré-requis? Et alors qu'elle riait de l'image des rôdeurs qui faisaient du stop pour embarquer avec eux, elle ne pouvait pas détacher les yeux du paysage qui défilait par la fenêtre, la tête ailleurs, un moment. Non parce que c'était tout ça, dehors, la majorité de sa vie après l'épidémie. Fort Ward était encore comme un mirage pour May, pour le meilleur et pour le putain de pire. Et malgré tout, peut-être pour la première fois, elle se considérait chanceuse de pouvoir sortir, mais aussi de pouvoir rentrer. Enfin, il pointa ses endroits préférés pour la chasse sur la carte à ses genoux, avant de préciser que Wildcat Lake serait officiellement leur « destination » d'aujourd'hui. Elle hocha la tête rapidement, passablement amusée.

Le prof disait ne jamais être retourné à Seattle - sauf quand il avait ramené Kaines avec Vicky - mais savoir à peu près où était l'endroit qu'elle avait pointé sur la carte. Tant mieux. Elle aussi savait très bien où c'était. Son sens de l'orientation pouvait bien être merdique mais cette grande surface était gravée dans sa mémoire, bien malgré elle. C'était d'ailleurs un peu ce que son regard clair traduisait quand il demanda si elle saurait reconnaître l'endroit; bien sûr que oui, idiot. Pour se reprendre, elle n'avait pas eu le choix de déconner un brin. « Quoi? T'crois que c'est un piège? T'as peur que je t'emmène quelque part sans laisser de traces pour te tuer? J'suis pas si méchante. » Sourire en coin. Elle savait l'être - méchante - mais pas avec lui, visiblement.

Il cherchait un truc dans la console centrale, là, fouillant sans trop de succès avant de lui demander de mettre de la musique. « Mes goûts musicaux sont vachement éclectiques. Et limités à c'que la vie veut bien qu'on retrouve, d'ailleurs. » Elle plongea la main entre les deux bancs, fermant les yeux en pigeant dans la pile comme si elle s'attendait à sortir un lapin d'un chapeau magique, et extirpa finalement la coquille de plastique chanceuse. Une compilation! La chance. Elle observa l'arrière du boîtier, parcourant le nombre impressionnant de chansons qu'offrait l'album avant de s'avancer pour le glisser dans l'ouverture du système de son et le faire jouer. Tout de suite, on entendait les premières notes de la populaire chanson de Queen et Bowie. Mais Cendrillon était déjà sous pression, elle n'avait pas besoin de se le faire rappeler.

Pas besoin non plus de faire jouer Mercy, elle entendait déjà la voix de Nathan qui implorait sa pitié. What a wonderful world. Vraiment? How to save a life? Non merci. Elle n'avait jamais su comment, de toute évidence. À part peut-être quand elle était sauveteur. Elle soupira, est-ce que c'était vraiment une bonne idée? Pourquoi est-ce que tout la ramenait toujours à ses souvenirs? May s'arrêta enfin sur un choix, nul autre que les Scorpions pour l'apaiser un peu. Elle baissa la fenêtre pile au refrain, profitant du vent qui faisait danser ses mèches pour se calmer. Si seulement elle savait siffler.

Mais Adam lui parlait de Vicky, elle posa donc à nouveau le regard sur lui avant de parler, ne se retenant pas pour sourire à la mention de cette conne qui lui servait de meilleure copine « On s'est rencontré par hasard, sur la route. J'arrivais de Portland. Elle faisait du...  » La petite hésita sincèrement sur le choix du mot à utiliser. « ...repérage? J'étais toute seule. » Pas besoin de lui dire qu'elle cherchait sa fratrie comme si sa vie en dépendait, à l'époque. « Ça doit faire quelques années, j'sais plus. » Comment compter, maintenant, de toute façon? On ne pouvait que se fier globalement aux saisons, et encore. « Elle m'a déjà dit qu'elle ne m'avait pas tué ce jour-là simplement parce qu'elle aimait ma répartie. » dit-elle en lui servant un air étonné, avant de pouffer de rire. « On est chacune partie de notre côté, après ça. Mais plus tard j'suis tombé sur Kaines. C'était un copain de mon frère avant, il faisait partie d'un groupe dont Zack était le cerveau. Et en rentrant avec eux j'ai réalisé que Vicky en faisait aussi partie. » C'était quand même particulier, à bien y penser. « J'ai pas vraiment eu l'choix d'les suivre. » précisa-t-elle. C'était peu dire. Avec Atkins, c'était la même chose qu'à Bainbridge; si tu n'es pas avec nous, tu es contre nous. « Avec le temps - enfin... C'était un peu la merde, oui, mais... » Bordel, c'était plus que la merde. La tentative de fuite, les otages, le massacre du Ranch. Mais American Dream était sa famille - et sa faiblesse - qu'elle veuille l'admettre ou non. « Mais c'était notre merde, t'vois. » Loyale jusqu'au bout. Peut-être trop. Cendrillon inspira un grand coup, s'empêchant d'aller plus loin. « Et toi alors, t'as toujours été sur l'île? Depuis le début? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyJeu 12 Sep 2019 - 20:33
J'hausse les épaules lentement, comme pour lui donner l'impression que j'me fous si c'est un piège. Si c'est vraiment une psychopathe et c'est tout ce qu'elle a trouvée pour tuer quelqu'un, elle aurait du mal à rentrer à Fort Ward après. Quoi que, j'imagine qu'elle pourrait toujours ramener mon corps et prétendre que c'est arrivé accidentellement, j'en sais rien. Victoria m'a dit que c'était une cochonne, pas une tueuse alors ça m'inquiète pas trop. "Je suis sûr que derrière ce visage d'ange, y ai de petites cornes, mais j'pense pas que tu sois méchante." La méchanceté, c'était relatif après tout, surtout dans ce monde puisque tout était devenu une question de survie. Les notions de bien et de mal était complètement différentes et alors qu'on nous apprenait à une époque que « tuer, c'est méchant », aujourd'hui, c'est moins sûr.

"Ça me va." Que j'lui réponds en rapport avec ses goûts musicaux. Moi-même, j'suis plutôt ouvert d'esprit de ce côté, c'est d'ailleurs bien le seul endroit où j'suis ouvert d'esprit. La musique, ça reste de la musique, même si Fredy Mercury aime les hommes, ça veut pas dire que je vais pas écouter sa musique, mais en revanche, je vais pas lui demander qu'il signe une photo de moi, j'aurais trop peur qu'il la garde pour ses fantasmes la nuit, enfin s'il était encore en vie. Elle fait sauter quelques pistes de ce qui semble être une compilation plutôt large jusqu'à ce qu'elle tombe sur Wind of change de Scorpions. Encore une fois, c'est un peu poétique parce que même si la chanson n'est pas explicitement lié à la situation, y a quelque chose de spécial à ce dire que j'suis peut-être le vent de changement de sa vie. Moi et Fort Ward bien sûr. Je sifflote sur le refrain de la chanson comme je l'ai toujours fait quand j'écoutais cette chanson dans la vie d'avant, abaissant ma fenêtre pour mettre mon bras à l'extérieur. J'attrape de l'autre main des lunettes soleils qui traînent sous la console de la radio, puis je les glisse sur mon nez, car le soleil commence à vachement m'éblouir.

Je jette quelques coups d’œil à ma passagère alors qu'elle répond à ma question sur Vicky, et d'une certaine façon elle me raconte toute l'histoire qui l'a amenée à faire parti de ce groupe dont elle faisait parti. Ça m'fait un peu étrange de penser que Blanche Neige faisait parti de cette petite secte avant May, parce qu'elle avait vraiment pas l'air de les portées dans son cœur. Quoi que, avec elle, comment savoir si elle fait pas juste se cacher derrière une façade de réparties pour pas montrer que ses cons lui manquent. J'hoche la tête lorsque la blonde me demande si j'vois, parce que j'vois très bien, surtout maintenant qu'il y a ses mecs avec des hélicoptères. Fort Ward c'est chez moi, et même si s'groupe a plus de ressources et que c'est pas toujours parfait, le Fort c'est ma merde à moi maintenant. "Pas tout à fait le début non, j'chassais avec des potes quand tout a commencé." J'y repense et j'me demande presque si j'ai vécu ça dans cette vie où c'était dans l'autre d'avant tellement ça me parait loin maintenant. L'épidémie avait eu cet effet sur à peu près tout le monde, j'crois, comme si ça faisait tellement longtemps qu'on était dans la merde qu'on avait oublié la vie d'avant. "J'suis le seul qui a survécu, et c'est un peu grâce à Freyja, elle m'a défendu alors que j'étais à deux doigts de me faire mordre." J'insiste un peu sur cette histoire parce que j'ai l'impression que la blonde avait douté de la capacité de l'aigle à me défendre lorsque je lui avais mentionné lors de notre rencontre. "J'suis un peu tombé sur Fort Ward par hasard durant le premier hiver. Autant te dire que j'me suis pas laissé prier pour les rejoindre, y a des endroits pires que là-bas."


Trois heures de route plus tard.

J'baille un peu sous la fatigue de conduire, impatient de m'dégourdir les jambes un peu. On a pas eu trop de problèmes pour arriver jusqu'ici à l'eception peut-être un ou deux détours sur des zones où il y avait trop de véhicules. Heureusement, le véhicule est quatre roues motrices alors on a pu s'permettre un peu de hors route afin d'pas être trop détourné de notre route. J'suis sorti de l'autoroute pour monter Martin Luther King Jr Way S. en direction Nord, puis j'longe un peu le quartier de Rainier Valley. "On y est presque, j'te laisse me guider." Que j'lui dis alors que j'sais pas si elle s'est assoupi avec le visage en direction de la fenêtre, probablement en train de s'faire des scénarios dans sa tête de comment la suite va se dérouler. J'suis un peu nerveux moi-même, parce que j'espère que ça lui donnera ce qu'elle voulait, une sorte de salut ou de moyen de tourner la page.

J'suis ses indications, et je m'arrête lorsqu'on se trouve devant la grande surface en question. J'connais pas trop les mesures de précautions à prendre lorsqu'on est en terrain hostile comme Seattle, mais j'prends pas de chance et j'avance le camion dans une ruelle, au moins pour qu'il ne soit pas visible de la rue. J'éteins le moteur, j'descends et je m'équipe seulement de ma carabine et de mon couteau, on aura pas besoin d'autre chose, j'crois. J'couvre le reste avec une couverture laissée lâche dans le véhicule, même si ça fera pas office de super cachette si des pillards passent. Je scrute un peu ma coéquipière qui doit faire la même chose que moi, et je lui adresse un sourire rassurant. "Ça va aller May, j'suis là pour toi." Moi-même j'me surprends face à ma soudaine sagesse et maturité, mais j'sens que c'est ce dont elle a besoin alors j'puise dans ce que j'ai d'adulte au fond de moi. J'vérouille le véhicule puis j'me dirige vers elle pour la suivre jusqu'à la destination finale à pied.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptyVen 13 Sep 2019 - 3:53
Un ange avec des cornes, hein? « C'est Blanche-neige qui t'as raconté ça? » demanda-t-elle en roulant les yeux au ciel. « Faut pas croire tout c'qui peut sortir de sa gueule. » Et il affirmait en plus qu'elle n'était pas méchante. Sauf que certains diraient peut-être le contraire, pourtant. Enfin, elle n'allait pas non plus se lancer dans un débat par rapport à tout ça, sa tête était ailleurs et il fallait qu'elle gère la musique, en tant que DJ, non? Adam lui expliquait qu'il n'avait pas eu à passer le premier hiver dehors, se retrouvant à Fort Ward assez rapidement, et c'était tant mieux pour lui. L'oiseau lui avait plus ou moins sauvé la vie, d'ailleurs, selon ses dires. May avait tourné la tête vers lui, cherchant son regard à travers ses lunettes solaires. « Faudrait pas que j'oublie de la remercier, alors. » lâcha-t-elle en se foutant carrément de sa gueule. Ou pas.

La blonde avait proposé de conduire à quelques reprises durant le trajet. Elle aimait prendre le volant, et si c'était pour lui donner un peu de répit, pourquoi pas? Le prof avait refusé, cependant, lui laissant tout le temps qu'il fallait pour complètement flipper se préparer mentalement à ce qui l'attendait - à ce qui les attendait. Elle était inquiète, en rogne et partiellement soulagée à la fois. Un super trio qui lui levait presque le coeur, putain.

Mais ils arrivaient bientôt à destination, sur le boulevard principal de Rainier Valley. « Prends à gauche à la prochaine. » répondit-elle justement quand il lui demanda vers où se diriger. Merde, c'était bien réel, maintenant. Elle guettait chacun des rôdeurs qu'ils croisaient sur la route, comme si chacun d'entre eux pouvait être Nathan. Non parce que rien n'était certain, après tout, Nate pouvait bien avoir migrer quelque part où il y avait de l'action dans Seattle. Elle avala de travers de s'entendre penser de la sorte, avant de pointer à Adam leur destination qui se dessinait dans le pare-brise. Une fois le moteur coupé, dans la ruelle, elle avait laissé le rouquin sortir le premier, ayant besoin d'un petit délai pour ne pas fondre en larmes, déjà. Elle fixait le vide, droit devant, essayant de calmer sa respiration, essayant de chasser la petite voix dans sa tête qui lui disait que cette idée était probablement la pire de toute l'histoire de l'humanité.

Cendrillon était enfin à l'extérieur du camion, maintenant, enfilant son sac à dos sur ses frêles épaules en s'assurant à la fois que son couteau était à portée de main et que son flingue était toujours là. Adam s'occupait de camoufler un peu le matériel de chasse, et il faisait bien, tandis qu'elle scrutait avec attention tout ce qui se passait autour d'eux. Lively était sur ses gardes, particulièrement raide, parce que c'était ici qu'ils avaient été pris au piège, après tout. Oh, elle était toujours prudente à l'extérieur - c'était une seconde nature - mais cette fois c'était encore pire, voir même un brin excessif. Jusque là protégée par l'arrière du véhicule, la princesse avait commencé à avancer vers l'immense bâtiment pour mieux analyser la situation.

C'est à ce moment que le chasseur avait cru bon lui dire que ça irait, qu'il était là. Pour elle. May s'arrêta net en se retournant vers lui, l'air de lui demander pourquoi, justement. Elle ne savait plus si elle regrettait ce plan à la con. Elle était terrifiée, et s'il devait en plus lui arriver un truc à cause d'elle, la petite ne se le pardonnerait pas. Elle tenta un sourire. Ça irait, oui, tant qu'il ne se faisait pas bouffer par un défiguré. « Fais juste faire attention, okay? » dit-elle non sans insister, bien consciente du danger omniprésent. Il était vacciné, lui semblait-il, mais ça ne changeait rien pour la miss. Liv s'empara de son couteau avant de lui faire dos pour se remettre à marcher, replaçant sa casquette sur son crâne avant de parler à nouveau. « On a été coincé entre deux hordes à l'intérieur du magasin, la dernière fois. Une à l'entrée, et l'autre à l'arrière. » Sa voix était sèche, étouffée, et son débit plus rapide. C'était difficile mais elle avait besoin de lui dire, question de ne pas faire la même erreur. La princesse se hissa sur un conteneur à déchets pour constater, à travers les fenêtres du bâtiment, que la situation était la même qu'auparavant. Un groupe de grognons à l'avant, et un autre dans la section jardin, à l'arrière. « Merde. Faudrait faire diversion. J'sais pas, déplacer le camion et y faire jouer de la musique pendant qu'on entre du côté opposé d'la horde. » Ses billes bleues posées sur Adam, elle lui demandait silencieusement ce qu'il en pensait, tandis qu'elle descendait à nouveau sur le bitume. « Sinon on fait quoi? »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 EmptySam 14 Sep 2019 - 6:25
Faire attention? C'est à elle de faire attention, parce que si j'devais la perdre aujourd'hui alors que j'commence à peine à la connaître et que je l'apprécie déjà autant, je m'en voudrais pour toujours de pas l'avoir dissuadé de réaliser se plan stupide au lieu de la pousser à le faire. J'hoche quand même la tête en m'disait que c'est pas le moment de s'disputer sur qui devrait faire plus attention. Toute façon, j'peux pas nier qu'elle a plus d'expérience que moi dans un terrain comme celui-là. J'retire tout de suite mes lunettes de soleil que je jette à l'intérieur du camion pendant qu'elle m'explique la situation de la dernière fois et j'avoue sur le coup qu'à aucun moment, j'avais envisagé qu'on aille à se frotter contre deux hordes. J'sais pas pourquoi, mais dans mon esprit, on tuerait une dizaine de rôdeurs, puis alors qu'elle trouverait son ancien copain revenu à la vie, elle verserait une larme, lui dirait adieu ou merci puis l'éliminerait. C'est là que j'me dis que j'suis vraiment con parfois et que j'aurais dû penser à un plan plus complet avant d'partir de Fort Ward.

Elle prend de la hauteur et ses yeux d'éclaireuses ne m'encouragent pas trop parce qu'à priori, les deux hordes sont encore là. J'me gratte le nez, puis le menton à deux doigts. C'est un petit réflexe que j'ai lorsque j'réfléchi à une marche à suivre. Considérant qu'on a aucun rôdeur sur le dos en ce moment, autant prendre tout le temps imparti pour déterminer un plan d'action infaillible. Son idée avec le camion n'est pas idiote mais une fois que celui-ci sera entouré d'une horde de morts à la recherche de chair fraîches et qu'on aura accompli notre mission, comment est ce qu'on va le récupérer? J'préférerais vraiment conserver notre véhicule de fuite hors de l'équation du plan. Dans la rue, c'était pas ce qui manquait des voitures, entre celles qui avaient été abandonné et celle qui avait simplement été laissée garé au bord de la route en l'absence de propriétaire vivant pour le récupérer. Après quatre ans, la majorité d'entre eux n'était pas vraiment en état d'marche, mais on a pas vraiment besoin de rouler avec ou même de les faire démarrer, il faut juste faire du bruit. Ma tête bouillonne mais j'ai une éclair de génie parce que j'ai souvent regardé mon ancien mécanicien Jack travailler et même si j'connais pas particulièrement la mécanique automobile, j'sais où s'trouve le klaxon et la batterie sous le capot et j'suis à peu près sûr que même presque à plat, l'énergie restante dans les batteries de voiture serait suffisante pour émettre le son.

"Peut-être pas de la musique, mais j'peux faire en sorte qu'une voiture klaxonne." Carabine en main, j'me dirige vers la rue lentement, sélectionnant le véhicule qui semble le moins délabré et qui aurait donc le plus de chance d'avoir encore un peu de jus, même après quatre ans. D'un coup d'crosse j'frappe dans la vitre côté conducteur d'une voiture qui semble presque neuve de l'année de l'épidémie laissée de travers sur le trottoir opposé à notre destination alors que j'me dis que cette voiture a le plus de potentiel. J'me penche à l'intérieur et j'ouvre le capot avant d'me mettre au travail, tirant sur les fils de la batterie plutôt grossièrement dans l'espoir de pas m'électrocuter. J'pose le positif et le négatif directement sur les contacts de chaque côté du klaxon, mais il se passe absolument rien. J'fronce les sourcils, et j'donne un coup de pied à la voiture plutôt énervé. "T'as de ferraille!"

J'soupire et j'me retourne vers la blonde un peu gêné par mon échec. Elle compte sur moi et moi, j'ai un plan de merde qui marche pas. Je m'appuie sur la voiture, et j'regarde un des rôdeurs un peu trop loin, le seul qui m'a entendu brisé la fenêtre de la voiture, s'approche lentement dans ma direction mais avec trop de lenteur pour que je m'en occupe sérieusement pour l’instant. "J'ai peut-être surestimé la durée de vie des batteries de voiture." Elle doit bien s'moquer d'ma gueule en se moment la princesse, mais j'ai pas dit mon dernier mot parce que j'me détache de mon premier plan, puis j'me dirige vers une autre voiture à la fenêtre ouverte que j'remarque parce que le conducteur arrête pas d'me grogner après. Y a d'ailleurs encore les clés sur le contact considérant que s'que j'reconnais comme étant une femme n'a pas eu le temps de partir avant d'mourir. J'prends pas de chance et avec mon couteau, je m'approche, j'vois bien que l'ancien propriétaire de la voiture me laissera pas la prendre sans s'défendre. Malheureusement pour lui j'suis préparé et pas attaché sur un siège alors j'lui plante ma lame dans le crâne et j'me penche avec un air un peu dégoutté pour tenter de tourner la clé dans le contact. Elle a du mal mais après quelques coups, elle démarre enfin et j'vois bien qu'elle roule sur des vapeurs sur le cadran. Peu importe, c'est pas pour ça que je l'ai mis en marche. Je glisse ma tête par la fenêtre et j'allume la radio sur la fonction CD à fond. Y a une chanson dans une langue que j'reconnais comme étant le français peut-être qui s'lance par les hauts parleurs, mais tant que ça attire les morts, c'est s'qui compte.

J'rejoins la blonde au pas de course alors sans attendre, parce que j'vois que les rôdeurs dans la porte commencent déjà à s'retourner vers le son de la voix magnifique des francophones. Y a encore celui qui j'ignorais qui me suit, mais il est tout seul alors j'fais que l'ignorer et j'fais un signe de tête à ma complice. "Allez, espérons que la musique tiendra quelque temps, j'doute que le moteur tourne longtemps."


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Thunderclouds -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: