The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Thunderclouds -
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Thunderclouds   Thunderclouds EmptyJeu 5 Sep 2019 - 18:19
Fixer le plafond. C'était son activité préférée, récemment. Il lui arrivait parfois de se retourner dans son lit en cherchant un peu de chaleur, en vain. La blonde, couchée sur le dos, ne pouvait que se perdre dans le brouillon de ses pensées, en scrutant la peinture et les irrégularités de sa chambre. Même ici, dans cette baraque avec Vicky, la petite était plus seule que jamais, et le quotidien sur l'île n'était pas encore devenu la normalité pour elle. L'électricité, cette fausse tranquillité, tout ça. C'était bien - vachement bien, fallait l'avouer - mais c'était toujours étrange. Elle avait l'impression que quelque chose lui glissait sous le nez, qu'elle manquait un truc, que quelque chose clochait sans trop savoir pourquoi.  

Enfin, la solitude n'était pas ce qui la dérangeait le plus. C'était ce qu'elle avait toujours voulu, depuis le début. Ce qu'elle avait cru vouloir, du moins. May s'était toujours dit qu'elle était mieux seule, surtout depuis l'épidémie, d'ailleurs. C'était tellement plus facile, plus simple. Moins risqué. Mais la facilité valait quoi, dans ce monde? American Dream avait tout chamboulé, de toute façon. Elle avait fait des choix, ne pouvait plus revenir en arrière, et aujourd'hui elle en était là, à Fort Ward. Avec ses fantômes et son cercle fermé qui ne ressemblait plus à grand chose. La princesse soupira, n'aimant déjà pas la tournure que prenait cette matinée.

Liv sauta donc illico dans la douche, emmerdée par ses propres conneries. Elle aurait bien aimé avoir un interrupteur pour arrêter sa petite cervelle, juste un moment, juste pour une pause. Sauf qu'une telle chose n'existait pas, alors la seule solution était souvent l'alcool, une bonne douche froide ou un autre genre d'activité qui n'était pas pour les gosses. Oh, Blanche-neige devait bien avoir une bonne bouteille à boire ici, mais peut-être était-il un peu tôt pour ça, selon certains. Adam lui avait promis du vin, d'ailleurs. Elle n'avait pas oublié. Enfilant ses shorts en jeans et le premier t-shirt qu'elle avait trouvé, elle se stoppa devant le miroir de sa chambre. Ça aussi, c'était plutôt nouveau. S'observer. C'était comme si elle n'avait jamais été enceinte, comme si rien de tout ça n'était arrivé. Le seul souvenir visible sur son corps était l'immense cicatrice à sa cuisse, et à la vue de sa jambe, elle quitta simplement la pièce en attrapant vite fait son hoodie préféré - le seul qu'il lui restait. Septembre n'était pas arrivé, mais elle ne voulait pas risquer d'avoir froid.

Elle venait de décider qu'elle avait un plan de merde. S'assurant de ne pas en glisser un seul mot à Raven qu'elle croisa dans la cuisine, elle se volatilisa à l'extérieur en un rien de temps. May utilisa l'élastique autour de son poignet pour attacher ses cheveux mouillés en un chignon défait, se dirigeant d'un bon pas jusqu'à une maison en particulier. L'endroit où le prof vivait. Il avait dit qu'il était son ami, non? Il était probablement un des seuls ici qui ne la prenait pas trop pour une timbrée? Cendrillon grimpa les marches deux par deux, se préparant à cogner mais se ravisant au dernier moment. C'était con. Il n'accepterait jamais ce projet. Et puis, honnêtement, pourquoi pensait-elle que c'était une bonne idée d'être ici, à cet instant? C'était vraiment à lui qu'elle voulait infliger ça?

Elle avait besoin de savoir que Nathan pourrait reposer en paix, besoin de sortir de cette prison de verre, mais à quel prix? La miss avait besoin d'alcool aussi, et elle ne se promenait pas sur l'île de si bon matin pour autant, un verre à la main. Alors pourquoi? Peut-être aimait-elle seulement la compagnie du chasseur. Peut-être qu'il rendait son quotidien plus calme, qu'il faisait office d'interrupteur pour son cerveau d'idiote, au final. Mais sur le coup, May n'y arrivait pas. Elle tourna les talons en redescendant les escaliers, défaisant finalement ses mèches dorées de l'élastique pour les laisser mouiller son dos et qu'elles puissent finalement sécher, bien à l'abri dans l'enceinte du fort.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptyVen 6 Sep 2019 - 18:07
J'avais décidé d'rester chez moi aujourd'hui et d'prendre une sorte de journée de congé. Aucune chasse, aucun tir à l'arc et surtout aucun travaux de construction, parce que depuis que certains l'avaient vu réparer le mur de Clarke, il avait constamment des demandes à ce sujet, et pourtant, il n'était certainement pas le seul en mesure de faire des travaux dans le camp. Faut dire que, depuis l'attaque, beaucoup de choses sont à reconstruire ou réparer et les vraies professionnels, parce qu'on va pas s'le cacher, j'suis juste un amateur, devaient être vraiment occupé. Du coup, j'ai fait la grasse matinée puis après quelques heures à traîner dans le lit à lire un livre sur l'histoire des inquisitions d’Amérique latine, j'me suis installé dans un fauteuil pour boire une bonne bière.

J'peux pas m'empêcher d'penser que ça fait un moment que j'ai pas vu Cendrillon et que j'ai toujours pas eu mon souper alcoolisée. Faut dire, j'suis sûr que Blanche Neige a ruiné toutes mes chances en lui déconseillant fortement de me revoir. Elle est cool la brunette, mais j'suis sûr qu'elle joue pas dans mon équipe pour que j'puisse séduire son amie. J'ai bien essayé de la revoir, mais à chaque fois il y a un truc, et j'commence à me demander si elle me fuit ou si c'est juste que le destin en a décidé autrement. Pour chasser cette idée de mon esprit, j'ai étiré mes jambes pour poser mes pieds sur la table basse et j'ai fermé les yeux. Ça fait des siècles que j'ai pas fait ça, une sieste et j'ai l'impression que là, maintenant, ça m'ferait le plus grand bien.

J'sais pas depuis combien de temps, j'suis là, j'sais même pas si j'ai dormi, mais un bruit à l'extérieur attire mon attention. Quelqu'un monte les marches en bois de mon porche et se tient devant ma porte, enfin, c'est s'que j'suis capable d'estimer considérant le bruit constant des pas et l'absence de bruit soudainement. J'porte un jeans mais comme j'étais seul, je m'étais permis d'rester torse-nu dans mon environnement privé. Rapidement, j'attrape un T-shirt dans lequel j'glisse ma tête pour couvrir mon corps, parce que j'suis encore assez pudique pour pas aller ouvrir à n'importe qui à moitié habillé. J'accélère quand même un peu le pas en direction de la porte, parce que même si la personne n'a pas frappé, j'vois que la silhouette, à travers la fenêtre givrée, tourne les talons pour faire demi-tour. Elle a le temps de descendre les marches avant que j'ouvre la porte et tombe sur la blonde qui ne semble pas tout à fait décidé. Je souris presque instantanément et j'mentirais si j'disais que mon cœur s'emballe pas un peu à sa vue, un peu comme le crush d'un adolescent, c'est pathétique.

"Salut?" C'est à peu près tout ce que j'trouve à dire un peu à interrogative. J'penche la tête un peu sur le côté, restant dans le cadre de porte parce que pour l'instant, j'compte pas sortir pied-nu sur le porche extérieur, sauf si elle m'en fait la demande. "T'allais quand même pas repartir sans frapper à ma porte?" J'lui adresse un sourire mi-charmeur et mi-moqueur, m'écartant un peu du cadre pour lui indiquer qu'elle pouvait refaire à nouveau le chemin en sens inverse et entrer si elle le souhaitait. "À moins qu'tu viens d'réaliser que t'étais attendu ailleurs, t'es obligée d'entrer prendre une bière maintenant."


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptySam 7 Sep 2019 - 19:39
Salut? Bravo, May, sincèrement. C'était la parfaite introduction. Elle ferma les yeux une seconde, de dos, se rendant bien compte qu'elle avait merdé et qu'Adam avait capté sa présence sur son porche. « Hey! » dit-elle finalement, le plus normalement possible, en se retournant pour lui faire face, avant d'enfouir les mains dans les poches de son short. Ça la gênait, c'était flagrant, et il faudrait bientôt qu'elle trouve quelque chose à dire, n'importe quoi. Le rouquin avait parlé avant elle, pourtant. Il lui demandait déjà ce qu'elle foutait là, et surtout si elle était réellement en train de repartir sans même avoir pu cogner. La blonde posa les yeux partout autour - sauf sur lui - inspirant un bon coup avant d'oser lui répondre. « Non, pas du tout! J'comptais seulement laisser une de mes chaussures dans tes escaliers, c'pourtant évident, non? » avait-elle finalement lancé, en bonne princesse qu'elle était.

« En vrai j'avais juste... » Petite pause. « Oublier un truc chez moi. J'allais revenir. Mais tu sais quoi, c'est pas plus grave. » ajouta-t-elle pour changer de sujet. Il se moquait d'elle, là? Non parce qu'avec ce sourire là, on aurait bien dit que oui. Mais il l'invitait à entrer pour boire une bière, visiblement. Enfin, semblait-il qu'elle n'avait pas vraiment le choix, à l'écouter parler. Et Cendrillon avait presque envie de dire non juste pour faire le contraire de ce qu'il disait. « Obligée, hein? » demanda-t-elle avec une pointe d'insolence. Elle le fixait, cette fois, faisant de son mieux pour réprimer ce sourire qui naissait à ses lèvres, comme pour lui dire silencieusement qu'il n'était qu'un imbécile de première, et qu'il ne la faisait pas rire. Et puis quoi encore.

Sauf qu'elle avait bien envie d'entrer, la petite. Pour l'alcool - bien entendu. Ça ne pouvait pas lui faire de mal, si? « Genre une bière... froide? » Depuis combien de temps n'avait-elle pas eu accès à un tel luxe, sérieusement? C'était non-négligeable, parce que merde de la bière à température pièce, il n'y avait rien de de pire. Et c'était probablement la raison pour laquelle elle buvait du vin. Ça et parce qu'elle n'avait jamais trouvé de bière ici, de toute façon, sauf peut-être chez Casey, jadis. Aussi bien dire dans une autre vie.

Mais il attendait qu'elle entre, visiblement, dans le cadre de la porte. Elle abandonna toute forme de résistance, faisant bien gaffe de rouler les yeux au ciel pour signifier que ce n'était pas nécessaire. « Okay, très bien! » Liv remonta doucement les marches, s'arrêtant une fois au sommet, comme si la miss hésitait. Elle leva les cils sur lui sans rien dire, avant de finalement passer près d'Adam pour se faufiler à l'intérieur. La blonde observa un moment ce qui l'entourait, déposant son hoodie sur le dossier du canapé, au salon.

Elle avançait à petit pas, sans trop savoir où aller, avant qu'elle ne ressente le besoin de préciser que sa présence ici ne serait pas particulièrement prolongée. « J'resterai pas longtemps, j'allais sortir, en fait. » affirma-t-elle en se demandant sérieusement si elle devait vraiment lui demander de venir avec elle, maintenant. Non parce qu'à cet instant précis, tout ça sonnait vraiment con dans son crâne. Et elle regrettait d'être ici, maintenant. Sauf qu'Adam devait bien se demander ce qu'elle foutait là si son plan était effectivement d'aller faire une petite ballade hors des murs de Fort Ward. Un frisson - probablement causé par le dos mouillé de son t-shirt - avait parcouru son corps au même moment, grainant sa peau au grand complet, alors qu'elle se dirigea illico vers son hoodie pour l'enfiler sans perdre une seconde, revenant vers Adam avant même de voir apparaître ses doigts au bout des manches. Elle appuya le bas du dos sur le comptoir de la cuisine, libérant plusieurs mèches encore humides prises au piège dans sa capuche, avant de croiser les bras sur sa poitrine. « Tu faisais quoi, alors, aujourd'hui? » demanda-t-elle d'abord. Il avait sûrement des plans, tiens. Pas besoin de lui demander de l'accompagner s'il avait déjà des trucs de prévu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptySam 7 Sep 2019 - 21:04
"Ah ouais? Heureusement que je cours plus vite que le prince alors." Que je réponds un peu à la blague lorsqu'elle ose me dire qu'elle était venue pour laisser un soulier sur mon porche. J'croyais qu'elle était pas ce genre de princesse? Bien sûr, c'est à peu près évident qu'elle fait de l'humour, mais on sait jamais, puisqu'elle avait vraiment l'air sur le point de repartir sans frapper à ma porte. J'suis d'ailleurs à peu près sûr que j'ai jamais entendu l'excuse d'avoir oublié quelque chose chez elle, et Dieu sait que j'en ai entendu des excuses nulles pour pas passer du temps en ma compagnie. C'est pas plus grave, on peut pas plaire à tout le monde, mais j'espère sincèrement que c'est pas le cas de la blonde, et qu'elle était peut-être juste trop gênée pour frapper sur le coup.

"Évidement des bières froides! J'ai l'air du genre à offrir de la bière chaude? J'suis pas un monstre." J'sens qu'elle me défie du regard, et ça m'amuse plus qu'autre chose. C'est d'ailleurs peut-être ce qui me plaît chez elle, qu'elle ne joue pas de jeu, elle est naturelle et elle sait s'amuser avec son caractère. Il y a comme un silence entre le moment où elle me demande si la bière est froide et le moment où elle accepte enfin. J'saurais pas dire si elle hésitait vraiment ou si elle essayait juste de montrer qu'elle n'est pas une fille facile. Si c'est la deuxième option, j'espère qu'elle a compris que je ne pense pas ça d'elle, parce que jusqu'à maintenant, je l'ai traité avec bien plus de respect que j'ai pu traiter bien des filles. J'assume que j'peux avoir été un macho un peu trou de cul par moment, on fait tous des erreurs.

J'la laisse entrer à l'intérieur, puis j'referme la porte d'entrée derrière elle pour lui laisser explorer la maison qui m'a été assignée. Y a un peu ça d'étrange avec le monde d'avant, on ne vit plus vraiment là où on avait envie d'être, mais plutôt dans l'espace qu'il y avait de disponible. Heureusement, avec les années, j'ai utilisé de mon savoir-faire pour mettre ça un peu à mon goût, transformant l'intérieur de la maison en un espace plutôt ouvert et moderne, pour les matériaux qu'on peut se procurer. En entrant à droite, on y trouvait le salon, puis quelques marches digne d'un split-level qui mène à une petite salle à manger et cuisine. Comme j'suis un homme et que j'connais rien à l'art de la décoration, les murs sont entièrement vide et peint de couleur plutôt unie et simple.

Alors qu'elle explore, j'la dépasse pour me diriger vers la cuisine et j'ouvre le réfrigérateur pour en sortir deux bières artisanales et je les décapsule sans attendre à l'aide d'un outil approprié que j'trouve dans mon tiroir à ustensiles. Je glisse sa bouteille sur le comptoir, dans sa direction, jusqu'à ce qu'elle se trouve à quelques centimètres de sa portée alors qu'elle m'indique déjà qu'elle ne restera pas longtemps. "Est ce que la princesse veut un verre?" J'le propose pas pour me moquer, mais parce que certaines bières sont plus agréables à boire au verre et moi j'me contente de les boires tel quel. Alors j'lui pointe l'armoire juste à côté de sa tête pour lui indiquer qu'elle peut se servir si elle le souhaite puis j'attends qu'elle soit prête à boire pour trinquer en cognant légèrement ma bouteille contre la sienne puis je prends une gorgée en même temps qu'elle.

J'sais pas trop quoi penser du fait qu'elle m'indique qu'elle s'apprêtait à sortir. J'ose supposer qu'elle veut dire sortir du Fort, mais pour aller où? Et pour combien de temps? Je doute pas de ses capacités, mais ça m’inquiéterais un peu d'savoir qu'elle est partie toute seule, surtout sans savoir où elle va. J'la laisse quand même parler un peu, surtout qu'elle ne s'attarde pas sur le sujet et me demande plutôt ce que moi, j'faisais. "Rien en fait, j'faisais une sieste quand tu es arrivée. Heureusement ou malheureusement pour toi, c'est pour ça que je t'ai entendu." J'lui souris un peu et j'regarde sa réaction, ça en dira beaucoup sur son désir d'être ici ou non, mais je m'empresse quand même de reprendre. "Mais tu m'déranges pas hein, j'suis pas du type sieste en général."

J'marche un peu dans la cuisine, déposant ma bière sur le comptoir puis grattouille un peu la pilosité rousse sur mon visage. "Quand tu dis dehors, tu veux dire, jusqu'où?" J'pense que c'est assez évident que ça m'inquiète dans mon ton de voix et mon regard, j'reviens vers elle et je m'appuie sur le comptoir juste à côté d'elle en lui laissant suffisament d'espace pour ne violer sa bulle personnelle. J'réfléchi un peu, m'demandant comment formuler la question sans avoir l'air d'un babysitter puis j'hausse les épaules en faisant le type un peu nonchalant. "J'peux t'accompagner si tu veux." Que j'fini par proposer un peu directement. D'ailleurs, j'en viens presque à me demander si elle était pas venue ici pour ça, considérant qu'elle n'était pas venue jusqu'ici pour rien et qu'elle semblait déjà avoir la ferme intention de sortir.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptyDim 8 Sep 2019 - 8:01
Pouvait-elle le blâmer pour cette décoration particulièrement sobre, pour ne pas dire un peu terne? En temps normal, peut-être que oui, mais depuis l'épidémie, ces choses-là étaient bien loin sur leur liste de priorités. Même ici. Et puis honnêtement, elle en avait littéralement rien à foutre, à l'instant, et la petite serait bien hypocrite de critiquer quoi que ce soit quand sa propre chambre était un bordel monstre, à l'image de ce qui se passait dans son crâne. De songer à tout ça la ramenait d'ailleurs à cette fameuse journée où elle avait rencontré Nathan, occupé à repeindre et retaper certaines baraques de l'île. Restait plus qu'à espérer qu'Adam ne se mériterait pas un coup de rouleau à peinture dans les couilles, lui. C'était ironiquement souvent de cette façon que la blonde se présentait, semblait-il.

Enfin, le prof débouchait deux bouteilles de bière et en glissa une jusqu'à elle, demandant au passage si un verre était nécessaire. La miss n'avait jamais vraiment compris les gens qui avaient absolument besoin d'en utiliser un, honnêtement. Elle hocha rapidement la tête pour lui dire que non - visiblement, lui non plus n'en prenait pas - et trinqua avec lui quand il leva la boisson dans sa direction. « À la nôtre. » dit-elle un peu ironiquement, comme si porter un toast à leur santé était peine perdue, ou trop peu trop tard. Ce l'était pour la princesse, dans tous les cas, selon elle.

Mais le chasseur répondait à sa dernière question, maintenant, l'informant qu'il était en train de faire tranquillement la sieste avant qu'elle ne déboule chez lui. Putain, c'était une blague? Elle l'avait réveillé? Merde, elle se sentait encore plus idiote que l'instant d'avant. Et ça devait se voir sur son visage, puisqu'il précisa qu'elle ne le dérangeait pas. Lively l'observa une minute, n'étant pas trop certaine de savoir s'il disait ça pour être gentil ou parce que c'était la vérité. « Les siestes; un concept que j'croyais pas revoir depuis qu'les morts marchent dans les rues, sincèrement. » lâcha-t-elle en soufflant du nez, toujours aussi cynique. Et puis même avant ce boucan monumental, Cendrillon n'avait jamais été du genre à trouver le sommeil particulièrement utile. La karma le lui faisait payer aujourd'hui, de toute évidence. « Mais sérieusement, j'veux pas t'emmerder, je... J'peux te laisser tranquille, si tu veux. » Elle s'excusait presque, et c'était sincère, le pire. Non mais c'est qu'il était chouette, le rouquin. Son but n'était pas de le faire chier, loin de là. Surtout si elle voulait vraiment sortir de Bainbridge avec lui.

Justement, il l'interrogeait à ce sujet, d'ailleurs. Jusqu'où voulait-elle aller? Tellement loin, si elle le pouvait. La blonde sentait son regard inquiet sur elle, et elle fronça un peu les sourcils en penchant la tête un brin, le regardant presque amusée depuis qu'il était revenu se poster à côté d'elle. « Jusqu'où j'veux. » Elle n'avait pas pu s'empêcher de répondre une connerie du genre, juste pour voir sa réaction, juste pour prouver qu'elle faisait bien ce qu'elle voulait. Mais elle rangea bien vite sa petite attitude de gosse, reprenant un peu de sérieux. « J'ai été dehors avant, t'sais. T'as pas à t'inquiéter. J'crève pas. » C'était tout le monde autour d'elle qui crevait, semblait-il. La réalisation lui tordait les boyaux, là, tout de suite, même si elle était touchée de voir qu'Adam semblait avoir quelque chose à battre de sa survie. Il proposait même de l'accompagner. Mais il n'avait aucune idée de ce qu'il venait de faire.

Elle bu une gorgée, puis deux, puis trois, avant de parler. Pour se donner du courage? Absolument.  «  Il y a un moment que j'veux retourner à Rainier Valley. » Oh, alors elle allait vraiment lui déballer le projet? Savait-il seulement de quel endroit elle parlait? De ce que ça pouvait signifier? Elle lui devait sûrement des explications. « J'ai besoin de m'assurer qu'une personne qui comptait beaucoup pour moi puisse reposer en paix... Tu comprends? » Elle espérait vraiment que oui. Parce que rôder pour l'éternité à la recherche de chair fraîche, c'était révoltant, pour la miss. Même si au final, c'était quand même ce qui avait pu le mieux décrire Nate de son vivant, à bien y penser. « J'me disais que... que tu serais bien le seul qui accepterait peut-être de venir avec moi. » La princesse baissa les yeux pour fixer ses mains. Il avait dit qu'il comprenait, la dernière fois, non? Sauf qu'elle ne se risqua pas à le regarder. « Même si c'est con. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptyLun 9 Sep 2019 - 0:14
J'pense que mon cœur a manqué un battement lorsqu'elle me dit qu'elle avait l'intention d'aller jusqu'où, elle voulait. J'suis à peu près sûr que ça parait dans mes yeux et en plus, j'ai failli m'étouffer avec une gorgée de bière. J'espère sincèrement qu'elle est pas venue jusque chez moi pour m'annoncer qu'elle quittait le Fort pour une deuxième fois parce que si c'est le cas, j'pars au pas de course aller d'mander de l'aide à Blanche Neige pour raisonner son amie. C'est sûr que ça devait être bien, se balader avec des potes et avoir l'impression que le monde nous appartient, mais ce genre de rêve ça ne fait qu'un temps et Fort Ward est la meilleure chance de survivre pour n'importe qui souhaitant passer à travers une grippe d'homme. J'dis ça parce que ça peut avoir l'air sympathique dehors quand on sait se débrouiller, mais ça reste un rythme de vie de clodo alors qu'ici, on a tout ce qu'il faut.

J'pourrais être vraiment cruel et lui répondre qu'elle crève pas, mais qu'en échange elle a tout perdu, mais j'vais pas faire une telle chose. La torturée psychologiquement c'est pas vraiment dans mes plans, j'suis sûr que Victoria et Lance se débrouille très bien avec ça. J'mets même pas l'autre pote Hairy Balls, ou Aodhan pour les intimes, dans l'équation parce qu'il a l'air encore plus instable mentalement que le reste de sa clique. La blonde ne le réalise peut-être pas, mais elle me fait l'impression d'être la plus normale du groupe de farfelus avec qui elle voyageait. Peut-être qu'elle survivrait oui, mais si elle se blesse à l'extérieur et qu'elle est pas capable de revenir parce qu'elle est toute seule... J'veux dire, j'doute pas de ses capacités. Vraiment pas. Mais elle était pas toute seule avant, et j'pense pas que se soit une bonne idée de se balader sans au moins un peu de back-up. Dans tous les cas, c'est hors de question qu'elle parte sans moi maintenant, parce que je m'en voudrais de savoir qu'elle est pas rentrée.

Rainier Valley c'est loin, surtout depuis l'absence de traversier et j'sais même pas si on pourra emprunter une voiture, et si c'est pas le cas, ça prendrait au moins une journée à pied à mon avis. Enfin, y a bien des bateaux pour traverser, mais je doute encore plus qu'on nous en prête un parce que c'est pas « utile » comme sortie. J'pourrais toujours mentir et emprunter un camion en prétextant que c'est pour la chasse, mais on nous posera des questions à notre retour, les mains vides quatre heures plus tard. J'me gratte le menton alors que j'me fais déjà un plan dans ma tête et qu'elle me demande si j'comprends. J'comprends surtout que c'est plutôt poétique comme demande parce que j'ai bien compris qu'on allait faire ça pour qu'un de ses anciens copains, voir même son ancien petit copain, repose en paix et j'trouve ça plutôt romanesque de penser qu'elle m’emmène moi, pour faire une croix sur son passé. "J'comprends oui, ne t'en fais pas..." J'hoche la tête, même si d'une certaine façon j'peux pas vraiment comprendre, j'ai perdu des gens en début d'épidémie mais après coup, jamais je n'ai eu à vivre une situation comme la sienne. J'suis pas sûr que ce soit vraiment une bonne idée en fait, mais pour le coup, j'vais pas essayer de la dissuader parce que si j'fais ça, elle va juste y aller sans moi, elle a l'air assez bornée pour ça.

J'dépose vivement ma bière sur le comptoir, me frottant les mains avant de me diriger dans le salon où j'ai laissé mon attirail que j'utilise généralement pour aller à la chasse. Faudra quand même que j'pense à prendre ma carabine à l'étage au cas où, parce que j'vais pas utiliser mon arc sur les morts, l'arme servira uniquement de prétexte pour sortir. "Alors? Qu'est-ce qu'on attend?" J'me retourne vers la blonde qui est toujours appuyée sur le comptoir et j'lui porte un certain regard de défi parce qu'il est trop tard pour changer d'avis maintenant ou du moins, j'ai pas envie qu'elle change d'avis et qu'elle y aille sans moi. Si j'veux être sûr de l'accompagner, j'dois précipiter les choses. "On va emprunter un véhicule, j'vais dire que c'est pour aller chasser." J'ai déjà été sous le radar de June dans le passé, mais j'suis sûr que depuis un an elle a appris à me faire confiance et qu'elle me surveille plus autant et sinon j'en accepterai les conséquences. Qu'est-ce que j'suis prêt à faire pour les beaux yeux de la princesse, c'est fou... J'sais pas ce qu'elle m'a fait, mais j'suis prêt à passer par-dessus quelques principes pour elle et étrangement ça ne me dérange même pas.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
May L. Goldenberg
Modératrice
May L. Goldenberg
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Desert Eagle de Zack, matraque rétractable de Nathan & couteau de poche avec torche intégrée de son frère (comment ça, c'est une voleuse? ILS SONT MORTS è_é)
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 18/03/2018
Messages : 1410
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds EmptyLun 9 Sep 2019 - 3:01
C'était aussi simple que ça? Il n'avait pas de commentaires, pas d'objections, pas de critiques? Le prof ne remettait rien en question, pas même une insulte gratuite sur les idées débiles qui sortaient de sa tête de pioche? Merde, il donnait presque l'impression de vraiment vouloir y aller, à le voir se frotter les mains de la sorte. Elle n'était pas certaine de comprendre ce qui venait de se passer, en fait. May l'observa ramasser son arc au salon, toujours immobile, très certainement figée par sa réaction. Adam avait même fait sursauter la petite avec sa question. Petit délai avant sa réponse, alors qu'elle avalait tout juste sa gorgée. « Quoi, maintenant?! » Et à voir cette façon qu'il avait de la provoquer du regard - oui, tout de suite. Elle ne savait pas s'il y avait le feu quelque part, mais la princesse n'allait certainement pas s'en plaindre. Elle comprenait évidemment son empressement à elle, c'était qui elle était, mais le sien?

Enfin. Le rouquin disait qu'ils n'auraient qu'à emprunter un véhicule sous prétexte qu'ils partaient chasser. C'était le plan, alors? Ça semblait plutôt logique. Dans tous les cas, il ne semblait pas douter, lui. Liv se bougea enfin le derrière, avant de terminer sa bière d'une traite. Il fallait quand même conserver un certain sens des priorités. Elle s'avança donc de nouveau jusqu'à la porte d'entrée, particulièrement souriante. « J'vais chercher mon flingue. » Main sur la poignée, elle s'arrêta pourtant un moment, se retournant pour le regarder. Elle allait ouvrir la bouche, pour qu'il sache, pour lui dire qu'il n'avait même pas idée à quel point elle appréciait ce qu'il faisait pour elle, dans l'immédiat. Au lieu de ça, la blonde avait seulement été capable de croiser son regard et de sourire encore, avant de s'éclipser pour retourner chez elle. « On s'rejoint aux barricades. » avait-elle lancé en refermant derrière elle.

La baraque était vide, et c'était tant mieux. Elle grimpa à l'étage, attrapant le Desert Eagle dans le premier tiroir de sa table de chevet et le glissant entre son short et la peau de son dos. Elle avait déjà son couteau à la taille, ça, elle ne quittait jamais sans. Un réflexe de la vie en dehors de l'île, peut-être. Cendrillon jeta un oeil à la matraque de Nate, les yeux dans le vide, incapable de s'en emparer. Elle ferait sans. Son sac à dos était encore plein de toutes les conneries qu'elle avait voulu ramener en déménageant avec Blanche-neige. Un vrai bordel; de certains clichés jusqu'à sa flasque de tequila. Enfin, elle n'avait pas le temps d'y faire le ménage. Empoignant le sac sans se poser plus de questions, elle s'empara aussi du kit de premiers soins qu'elle avait rassemblé en arrivant ici et d'un chargeur presque plein pour ensuite descendre à la cuisine et ramasser quelques trucs à bouffer en plus de deux bouteilles d'eau. Dans l'entrée, elle enfonça une casquette de baseball sur son crâne - elle était une fan des Mariners, aujourd'hui, visiblement. Et déjà, la petite tornade claquait la porte pour se barrer.

En marchant vers leur point de rendez-vous, May ne pouvait empêcher ses pensées de s'enchaîner à une vitesse incroyable. Elle priait pour le retrouver, et en même temps, elle espérait presque le contraire. Ne pas avoir à faire face à tout ce qui faisait mal avait longtemps été sa façon de gérer les choses, après tout. Cold feet? Sûrement. Mais c'était important, pour la princesse. Elle devait faire mieux. La blonde n'allait pas se défiler, même si elle était morte de trouille de réaliser que le projet prenait vie. Un tas de questions lui nouait l'estomac. Lively ne savait pas ce qu'elle allait trouver, comment elle allait réagir, et encore moins comment le chasseur pouvait bien vouloir l'accompagner dans ses folies.

Bref, une fois près des barricades, elle croisa plusieurs visages familiers, sans pourtant pouvoir nommer qui que ce soit avec certitude. Elle avait un peu le vertige, là, ne sachant pas trop ce qu'elle devait faire, immobile dans cette petite marée de travailleurs. Le soleil, bien haut dans le ciel, lui brûla littéralement les rétines quand elle leva les yeux pour regarder autour d'elle, cherchant évidemment Adam. Peut-être avait-il abandonné le navire, finalement, réalisant qu'il devait se tenir bien loin d'elle et de ses idées de génie. Elle inspira un bon coup pour se calmer. Allez, ma grande, il faudrait faire face à la musique, tôt ou tard. Elle allait sortir sans lui, s'il ne venait pas. En avait-elle seulement le droit? Non parce qu'il y avait des règles, ici, et elle ne savait rien de celles-ci. May tourna sur elle-même, balayant encore l'endroit du regard avant de le voir enfin arriver en poussant un soupir de soulagement qu'elle ne s'expliquait pas tout à fait. « J'ai cru que t'avais changé d'avis et que t'avais décidé d'me vendre à June, tout compte fait. » lança-t-elle en riant, allant lentement à sa rencontre.  Mais la demoiselle était un brin nerveuse, même si ça ne lui ressemblait pas. Elle reporta alors son attention sur son coéquipier de la journée. « Qui va conduire? » Question particulièrement pertinente, bien entendu.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Thunderclouds   Thunderclouds Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Thunderclouds -
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: