The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
-19%
Le deal à ne pas rater :
CORSAIR Fauteuil Gamer T1 RACE 2020
226.59 € 279.99 €
Voir le deal

Partagez
- A new dawn -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: A new dawn   A new dawn EmptyMer 4 Sep 2019 - 0:19
Elle avait entendu l’appel radio dans le courant de l’été comme probablement tout ce qui vit et qui possède un récepteur à des centaines de kilomètres à la ronde. La voix l’avait figée dans son élan, stoppée dans une routine qui était la sienne depuis quelques semaines déjà. Elle avait écouté du début à la fin les mots prononcés, et ses gestes méthodiques avaient volés en éclat tout comme sa détermination froide. C’était désormais une tornade d’émotions qui la poussait, ou la poursuivait. Elle avait décidé de quitter sa cachette pour revenir sur les derniers lieux qu’elle avait connu. La tour Boeing était telle qu’elle l’avait laissée. Un peu délabrée peut-être, mais toujours là.

C’était d’ici que ses recherches avaient commencés, fouiller les lieux, dans un premier temps, bien sûr. Le No Man’s Land ensuite. A ces deux endroits elle ne trouva rien. Elle se déplaçait à pieds, avait de nouveau dissimulé son véhicule blindé et emporté tout ce qu’elle pouvait dans son expédition. Grand bien lui en a pris, car la ville grouillait de toujours davantage de morts en marche et si le tout-terrain militaire était virtuellement invulnérable face aux cadavres, une panne lui aurait été fatale. Elle avait passé en revue les émetteurs radios possible avant son départ : écartant les plus lointains, comme ceux de la Navy, plus au nord, elle avait finalement porté son dévolu sur les trois imposantes antennes utilisées pour diffuser les chaînes de télévisions et les émissions de radio à Seattle. Parfois le choix le plus évident est le bon, d’autant plus qu’il n’y avait pas réellement d’autres installations susceptibles de servir à la transmission de ce message, à part si le petit génie avait trafiqué la Space Needle. Mais c’était bien plus loin de sa position, alors autant agir dans l’ordre.

Prenant plein nord depuis l’aéroport, elle ne parvenait plus que difficilement à maîtriser son impatience et sa fébrilité. Markus avait-il été tué ? S’il était resté sur place c’est une idée qu’il fallait envisager. Et s’il était vivant, comment allait-elle réagir lorsqu’elle le verrait. Il t’a abandonné ! lui disait sa petite voix intérieure. Il est parti, comme tu aurais du t'en douter ! Une inspiration, et c’est les poings serrés qu’elle reprit sa route. Son manque de concentration avait failli lui coûter cher, alors qu’elle progressait, elle tomba nez à nez avec un petit groupe de trois rôdeurs à l’angle d’une rue. Si elle les élimina rapidement, ce retour à la réalité lui avait fait du bien, les expériences de mort imminente ont cela d'utile qu’elle remette les idées en ordre. Elle penserait à la rencontre éventuelle plus tard.

Si elle avait repris légèrement conscience des réalités, elle n’eut pourtant pas la présence d’esprit d’agir comme à son habitude, à savoir entamer une surveillance des lieux ou une reconnaissance avant de pénétrer, fusil en main, dans la cours arrière du 1729 E. Madison Street. Poussant les grilles avec lenteur, on ne sait jamais, elle se glissa dans l’enceinte à pas de loup, et tout aussi discrètement, referma derrière elle. L’endroit paraissait désert, elle aurait du réaliser que pénétrer aussi facilement trahissait une intrusion déjà passée, mais sur le moment elle semblait ailleurs, comme pilotée par son instinct. Instinct qui la mena à s’avancer lentement, jusqu’à approcher de la porte probablement utilisée par les employés de l’ancienne station pour quitter les lieux par ce chemin. La nature, avait, comme à beaucoup d’endroit, repris ses droits, surtout dans un coin comme celui-ci déjà assez vert par le passé. Inspirant profondément tandis qu’elle faisait un tour d’horizon, son arme à l’épaule, elle vint finalement pénétrer dans le coeur même du bâtiment, celui où tous les câbles convergeaient. L’entrée légèrement bruyante de l’ex-militaire aura résonné quelques instants dans les couloirs, avant que le silence ne vienne accompagner ses pas, rythmés par un simple crissement de débris sous ses chaussures.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyJeu 5 Sep 2019 - 3:06
La blonde avec les yeux bizarres avait complètement ruiné sa journée la dernière fois. Il avait dû se rabattre sur une journée ultérieure dans l'espoir qu'encore une fois, il ne serait pas dérangé. Il traînait parfois avec Yulia maintenant, enfin lorsqu'elle le voulait alors il n'avait pas toujours le temps de travailler sur le projet de démantèlement, et autant dire qu'il était plus important à son avis de gagner sa place aux yeux de la Russe que de défaire l'équipement qui traînait déjà là depuis trop longtemps.

Cette fois-ci, il n'avait pas vraiment étudié l'endroit et était simplement retourné sur place en se contentant de détailler les alentours du bâtiment. Cachant son véhicule dans une ruelle environnante, il s'était faufilé jusqu'à l'intérieur de l'établissement et avait repris le travail entamé il y a quelques jours. Essentiellement, il avait débranché tout ce qui était filage jusqu'à maintenant, et avait enroulé le tour sur des bobines qu'il avait déjà empilé à l'arrière de son véhicule. Il passait aux pièces plus sensible, les circuits imprimés qu'il avait lui-même fabriqué pour l'occasion, du moins ce qui n'avait pas grillé, car il notait de plus en plus de pièces qui avait rendu l'âme sous la puissance du champ électrique. Jusqu'où ce putain de signal, c'était-il rendu? Il n'en savait rien maintenant, parce qu'un surplus d'énergie avait visiblement traversé l'ensemble de l'équipement et il avait pourtant tout calculer et recalculer à la perfection.

Chaque pièce désuète était jetée dans une sorte de poubelle qu'il avait désormais placée à cet effet dans la salle des équipements responsables de la conversion du signal en onde radio. Il voulait tout récupérer ce qu'il y avait de récupérable et il finirait le travail en détruisant les antennes au bout des mâts. Plus jamais personne ne ferait la même erreur que lui et il aurait le plein contrôle sur la prochaine diffusion, puisqu'il savait déjà où il cacherait l'équipement encore utilisable.

Voilà un moment déjà qu'il avait la paix, et le génie était pleinement concentré à la tâche, jouant du tournevis à travers les pièces sensibles afin de les libérer de l'emprise de leur structure métallique. Il n'entendit même pas le grillage, comme la première fois avec Alicia, au lieu de ça, il fut complètement pris au dépourvu lorsque, à travers le silence du bâtiment, il entendit le bruit de pas rythmé sur les débris que lui et les anciens propriétaires avaient laissés partout. Il porta l'oreille et ne fit pas l'erreur d'oublier sa lampe-torche cette fois, se grouillant de se plaquer contre le mur de la pièce afin de réaliser le même plan que la dernière fois. Les pas laissant penser à une démarche militaire, il savait identifier cela aisément, et les sueurs froides vinrent couvrir son front dans la crainte qu'il s'agisse d'un éclaireur de se grouper "Nouvel Eden".

Il réalisa rapidement, que tout ce qu'il avait en main, c'était un tournevis, même son couteau était au sol, près des bouts de fils qu'il venait de couper. Il cracha un nouveau merde entre ses gens, comme s'il jouait dans le même film deux fois, décidant de s'identifier cette fois au lieu de prendre l'assaillant sûrement mieux armé que lui par surprise. "Y a qu...quelqu'un? J...je vais sortir, ne tirez p...as." Les mains à vue, il fit un pas hors du cadre de porte pour se trouver avec le faisceau d'une lampe de poche en plein dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyJeu 5 Sep 2019 - 23:05
La brune, si elle était imprudente de ne pas avoir mené de reconnaissance préalable, était de nouveau tous sens en éveils, sourcils froncés au dessus du morceau de tissus cachant à demi son visage. L’endroit semblait abandonné, bien qu’elle puisse y discerner peut-être, ça et là, ce qui lui semblait être des traces d’intrusion - Mais après tout, tous les bâtiment de la ville avaient dû être fouillé au moins une fois. Si elle avait perçu les bruits du déplacement de Markus, elle n’en fit rien, et continuait d’avancer, jusqu’à entendre la voix, derrière un cadre de porte.

Serrant son arme avant de fermer les yeux, elle conserva le faisceau braqué dans la direction de son fusil, attendant que l’individu - Qui était bien celui recherché - surgisse de sa cachette. Elle réfléchissait déjà à ce qu’elle pourrait lui dire, à ce qu’elle pourrait faire. Lui en mettre une ? Il l’aurait mérité. L’insulter ? Probablement mérité aussi dans son esprit. C’est au premier bruit de pas qu’elle rouvrit les yeux, serrant avec d’autant plus de force la crosse de son fusil, doigt sur la queue de détente, prête à tirer au cas ou. Mais elle n’en fit rien, la vue de l’ingénieur lui noua la gorge, carrant sa mâchoire elle conserva la lampe et le canon braqués droit sur sa tête durant de longues secondes, avant de finalement déporter son index du mécanisme de tir vers la sécurité, un simple “clic” se faisant entendre tandis qu’elle lui offre, enfin, de ne plus être aveuglé par le faisceau de lumière.

Il pourra aisément reconnaître la tenue, la carrure et la posture de la jeune femme, qui si elle semble sur les nerfs, et tendue, n’a rien perdu de son mordant, bien au contraire. Alors que la lampe pointée vers le bas achève de donner une ambiance sinistre à la scène, elle portera sa main libre à son visage, abaissant le tissus pour révéler si le besoin s’en faisait sentir, son identité, tout en fixant Markus avec une expression indéchiffrable. Il n’y avait pas de colère à proprement parler, pas de colère violente, du moins, plutôt une incompréhension mêlée de résignation et de questionnement. Elle le fixa pendant quelques secondes ainsi, restant droite face au trentenaire, prenant le temps de le détailler toutefois machinalement, comme elle pouvait le faire lorsqu’ils rentraient à la tour Boeing, analysant son état et ses éventuelles blessures elle laissa - enfin - filer un soupir en le voyant relativement indemne.

Si le silence ne fût pas facile à briser, sa voix assez loin de la “force” dont elle peut faire preuve habituellement, et surtout assez distante et résignée - contrairement à ce qui transparaît de son attitude - elle prit enfin le parti de s’exprimer, résumant en un mot tout ce qui a pu la traverser depuis des mois, depuis qu’il était parti sans laisser la moindre trace, ni la moindre nouvelle. Une question qui se suffisait à elle même, et ne demandait pas plus de développement.

“Pourquoi ?”

Elle ignorait l’effet du mot, elle se contenta de le lancer, son regard perçant figé sur le visage du petit génie, qui aura lui eu tout le temps de remarquer son attitude, les restes de ses réflexes liés à leur passé commun, et peut-être une agitation plus profonde, moins agréable.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyVen 6 Sep 2019 - 16:39
Les photons tapèrent sa rétine suffisamment pour faire contracter son iris habitué à la pénombre de l'endroit. Il plissa les yeux sous la douleur que la lumière procurait à son cerveau, puis glissa sa main à mi-chemin entre son visage et celle-ci afin de s'en protéger avant qu'elle l'abaisse. Bien qu'il lui fallu quelques secondes supplémentaires pour que ses yeux soient en mesure de détailler tous les traits de la silhouette devant lui, il n'eut pas besoin qu'elle retire le voile sur son visage pour reconnaître la personne qui se trouvait devant lui. Étrangement, il se sentait à la fois soulagé et inquiet parce qu'il savait bien qu'elle aurait toutes les raisons de lui en vouloir.

Il déglutit légèrement alors qu'elle lui montre son visage dans une ambiance des plus glaciale, installant un silence de mort qui ne pourrait être brisé que par son ancienne amie. Son regard, qui l'explorait, faisait presque mal, comme si malgré ce qu'il avait fait, elle s’inquiétait encore pour lui, ce qui ne faisait qu'amplifier le malaise chez le génie. La question toute simple qu'elle posa vint résonner dans son esprit comme une tonne de briques parce qu'elle était à la fois si vague et si directe. Pourquoi quoi? Pourquoi tout. Ils étaient une équipe, et il l'avait abandonné sans même laissé de traces, mais il était qui pour la militaire? Personne vraiment. Du moins, c'est ce qu'il avait pensé à l'époque lorsqu'il était parti, se disant qu'il ne lui manquerait pas de toute façon.

"Je.... je p...p...pouvais pas t'affronter." Finit-il par dire en brisant le silence de mort qui s'était installé de nouveau après sa question. Il avait laissé quelques secondes passés entre la question et sa réponse, rabaissant ses bras de chaque côté de son corps en se doutant qu'elle n'allait pas penser qu'il était dangereux. De toute façon, même si ça avait été son intention et qu'il avait été armé et dangereux, il n'aurait aucune chance contre l'entraînement de la jeune femme. Il adressa une légère moue sur ses lèvres à l'intention de la brunette, abaissant son regard vers le sol sans être capable de le soutenir.

"Elle était d...d...disparu et je d...devais agir... seul..." Oui et non. Il devait agir sans elle, mais pas nécessairement seul puisque la présence de Mina dans l'équation prouvait le contraire. Il devait agir, mais à sa manière, sans que Riley puisse le décourager de faire ce qu'il avait fait, comme Yulia avait essayé de le décourager. Au final, il le savait que personne ne serait d'accord, et il avait choisi d'ignorer toutes ses voix dans sa tête, ignorer toutes les personnes qui comptaient pour lui. Même la blondinette, il l'avait laissé dans l'ignorance en sachant très bien qu'elle allait essayer de l'en dissuader. Il avait agi par pur égoïsme et sous l'impulsion de son égocentrisme personnel. Il avait voulu prouver à tout le monde qu'il était courageux et qu'ils avaient tord, mais au final, il n'avait rien gagné.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyMar 10 Sep 2019 - 0:32
“M’affronter ?! Agir seul ?!” Son ton était monté, bien malgré elle pour le coup, comme si les justifications offerte par le jeune homme lui semblait tout ce qu’il y avait de plus futiles. Comme si elles lui paraissaient être de fausses excuses. Elle regretta immédiatement ou presque de s’être emportée, elle qui était au moins aussi handicapée que le trentenaire en ce qui concerne les relations sociales - Bien qu’il s’agisse plus là d’un détachement extrême dans son cas et pas d’une timidité maladive et d’une mésinterprétation des situations. La “poussière” de l’éclat de voix retomba en quelques secondes, ses lèvres laissant filer un long soupir tandis qu’elle porte sa main libres à ses yeux, se les massant quelques secondes, sa main glissant sur l’arrête de son nez avant de retomber mollement à son côté. Elle ne pouvait pas lui reprocher son attitude. Elle même ne se reconnaissait plus depuis quelques temps. Alors qu’aurait pu-t’elle juger.

Elle laissa filer un “Tssk” avant de reprendre, toujours ces deux, trois secondes gênantes entre chaque interventions, comme si la conversation était victime d’une latence qu’elle ne parvenait à compenser, à effacer. Comme si les deux amis n’avaient pas encore réussi à retrouver la même “longueur d’onde”, plutôt cocasse vu l’endroit de leurs retrouvailles. “M’affronter ? Tu voulais faire quoi ? M’empêcher de brûler la moitié de l’état pour la retrouver ?” elle était prête à le faire. Elle avait déjà commencé, malheureusement pour ceux ayant croisé sa route au sud est de Seattle.

“T’avais peur de ma réaction ? T’as eu raison…” Ses mots d’ordinaire assez distants, étaient teinté d’une certaine émotion qui n’était pas commune. “J’aurai pas été très vivable à long terme…” Elle revint l’observer, guettant ses réactions à lui, sans plus le dévisager, diminuant le poids de son regard inquisiteur, bien qu’une ombre y plane toujours, le voir avait eu le don de la faire recouvrer un peu de son attitude “d’avant”. Du moins c’est ainsi qu’elle l’interprétait. “Mais faut croire que t’es plus efficace que moi pour attirer l’attention…”

L’attention, il l’avait attirée, bien qu’elle ne savait pas encore à quel point, n’ayant pour objectif que de le retrouver, dans l’immédiat, elle ignorait tout ce qui avait pu se jouer durant son “absence”. Elle ignorait si ses “déductions” étaient correcte, elle ignorait même ce qui se jouait dans sa tête, et comment elle en ressortirait, alors de là à essayer de discerner et de deviner ce qui se jouait dans celle de l’ingénieur.

“Je…” Les mots resterent coincés dans sa gorge, pour le moment. La brune cillait cette fois, debout au milieu de ce couloir plantée face à lui, elle ne savait plus quoi dire, ni par quel bout prendre la conversation. Le manque d’éloquence, voilà qui n’était pas commun non plus pour elle, elle pris le parti de simplement s’appuyer au mur, se laisser glisser dos à celui-ci en désignant le mur d’en face pour que Markus fasse de même. “On va… Essayer de recoller les morceaux.”

S’il voulait repartir seul, elle ne l’en empêcherait certainement pas… Mais elle avait besoin d’explication. Presque autant qu’elle avait besoin de lui, et de la Russe.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyJeu 12 Sep 2019 - 15:43
Sa réaction n'est pas étonnante, bien qu'elle est beaucoup plus calme qu'il ne l'aurait anticipé. Il se serait imaginé prendre des coups de la part de la militaire et il ne lui en aurait pas vraiment voulu puisque ça aurait été amplement mérité. Au lieu de ça, elle se contentait de répéter à près lui et de lui émettre un son d'exaspération peut-être pire que les coups qu'il aurait pu subir. Qu'est-ce qui était vraiment pire en fait? Recevoir des coups de la part de la jeune femme ou bien subir son abandon. Parce que c'était un peu ce qu'elle faisait, elle abandonnait de lui en vouloir, comme s'il n'en valait pas la peine.

Elle reprit tout de même, alors qu'elle réalisait peut-être qu'il avait bien fait de partir, elle lui donnait une excuse d'être parti. Le génie n'en avait pas besoin, parce qu'il n'était pas parti par peur de ce qu'elle pouvait faire, il était parti parce qu'il avait peur de ce que lui-même pouvait faire. Les deux amis étaient si différents mais tellement pareils en même temps, parce que tous les deux auraient renversé le monde pour Roza. Riley l'aurait fait par la force alors que Markus l'aurait fait avec son cerveau, et dans le cas échéant ça n'avait été qu'une question de celui qui avait été le plus rapide. L'ingénieur avait foncé dans le tas avec son cerveau et il avait construit ici, et il avait littéralement mis le feu à Seattle pour retrouver la Russe, et à quel prix? Au prix de tout ce qu'il avait de cher pour obtenir rien en retour. "J...je pense qu'on aurait t...t...tous les deux été invivable pour l'autre." Y avait ça de clair, c'était indéniable, mais est ce que ça valait vraiment le fait de partir sans laisser de note, sans rien dire? Il s'en voulait d'avoir laissé la militaire se faire du sang d'encre pour la Russe, mais aussi pour lui. Ça ne lui avait jamais effleuré l'esprit qu'elle pouvait tenir à lui, mais ses dernières semaines avaient tellement altéré sa façon de voir les gens qu'il réalisait maintenant son erreur.

"J'ai l'imp...p...pression que je fais que ça en ce moment... M'excuser... Mais je m...m...m'excuse tellement Riley... J'ai été égoïste." Ce mot, il en avait presque marre de le dire tellement ça lui faisait mal de l'admettre à chaque fois. C'est Yulia qui lui avait foutu dans la bouche et elle avait amplement raison, il agissait avec égoïsme. Mais comment lui en vouloir vraiment, il avait agis avec égoïsme toute sa putain de vie, parce que c'était cette carapace qu'il s'était formée pour ne s'attacher à personne. Les gens n'étaient que source de souffrance de toute façon, du moins jusqu'à ce qu'il découvre qu'ils pouvaient être source de réconfort aussi.

C'était difficile pour lui de soutenir le regard de la jeune femme, mais alors qu'elle lui indiqua le mur opposé au sien, il ne répliqua pas et s'y installa en cherchant à relever ses yeux vers les siens. Des yeux bleus clairs pouvant percuter jusqu'au plus profond de l'âme de l'interlocuteur, tout comme ceux du génie. Il hocha vaguement la tête alors qu'elle l'invitait à recoller les morceaux, et ça lui arracha un fin sourire dans la lourdeur de la situation. "Merci..." Il ne savait pas pourquoi, mais sur le coup, il sentait le besoin de la remercier, parce que ça signifiait que ça comptait encore pour elle. Elle aurait pu faire pire, lui tourner le dos et partir, ça aurait été un désastre à ses yeux, surtout qu'il n'aurait pas eu l'énergie de lui courir après.

Il pencha la tête sur le côté, réfléchissant à la première chose qu'il pourrait dire pour briser le silence qui allait bientôt s'imposer entre les deux individus. Comment pouvait-il débuter le "recollage de morceaux". "J'ai d...d...des raisons de croire qu'elle est en vie, avec un groupe armé." Il déglutit un peu, alors qu'il fixait un peu le vide à se remémorer cette journée au parc, se demandant s'il avait pu faire autrement pour obtenir plus d'informations. Jusqu'à maintenant, il n'avait révélé cela à personne, pas même à Yulia, car jamais elle ne l'aurait cru, sans son esprit la Russe était morte alors autant la laissée enterrée. Riley, c'était la seule personne qui le croirait, ou du moins qui comme lui, s'accrocherait à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn EmptyMar 22 Oct 2019 - 21:51
“On le saura jamais… Et t’en fais pas pour les excuses… On réagit tous différemment.” se sera-t’elle contentée de répondre, laconique sans le vouloir réellement. Elle se sera donc installée contre le mur, glissant au sol tandis que Markus continuait de parler, elle l’observait longuement, au final elle ne l’avait pratiquement pas quitté du regard depuis son apparition. Elle se demandait même s’il avait deviné qu’il s’agissait d’elle, ou s’il avait simplement préféré éviter la confrontation. La question ne présentait pas d’intérêt et fut bien vite reléguée au second plan. Dans tous les cas, elle oscillait entre deux états, deux sentiments plus ou moins opposés. Oui, il avait été égoïste d’une certaine façon, il avait fait voler en éclat beaucoup de choses par son geste, mais à quoi bon l’enfoncer davantage ? Il l’avait joué fine, au final, abordant peut-être le seul sujet qui aurait pu faire consensus, même si sa réaction avait été plus extrême.

“Un groupe armé ? Ceux qui se sont barrés de Renton ? Pourquoi ils l’auraient gardé en vie après des mois ?...” Si le doute restait de rigueur, il ne pouvait pas manquer cette mince lueur dans le regard de la brune, oui, elle espérait, clairement. Elle espérait un signe, ou quoi que ce soit pour se raccrocher. “Comment t’as eu cette info ?” la question était là aussi, chassez le naturel, il revient au galop. Elle se méfiait, pas de Markus, mais de l’éventualité que ce soit un piège. Pourquoi avoir gardé la russe en vie autrement. Elle imaginait que la façon dont il avait obtenu cette donnée si précieuse lui fournirait un élément de réponse.

“Et si c’est le cas… On risque d’avoir du mal à la récupérer…” Ca, c’était la seconde inconnue, parmi la liste de minimum trente-sept autre qui lui traversaient l’esprit à la minute. “T’es… Tout seul ?” au milieu du marasme d’interrogations sur la Russe, avait surgi celle-ci, qui le concernait plus directement. A quoi pensait-elle ? Est-ce qu’il l’avait remplacée ? Est-ce qu’il avait finalement trouvé d’autres personnes ? Ou avait-il décidé de jouer les petits génies solitaires ? Sans vraiment lui laisser le temps de répondre, elle ajouta : “J’ai personne avec moi… J’crois que sur le moment c’était mieux comme ça.” Et faudra que tu récupères ta part du matériel si tu veux jouer les chevaliers errants, idiot. Si elle se gardait bien de préciser ça, elle s’apaisa toutefois légèrement, son arme posée à son côté désormais tandis qu’elle ramenait ses jambes contre elle, les entourant de ses bras se faisant inconsciemment plus petite qu’elle ne l’est.

“Si… T’as envie de me raconter. Qu’au moins on ai l’impression de pas s’être perdu de vue.” concluant sur un rire nasal par ces quelques mots, elle revint fixer l’homme en face d’elle, tête pratiquement appuyée sur ses genoux, cessant finalement de monopoliser la parole. Si elle n’avait pas l’air plus affaiblie que cela par ces derniers mois, physiquement, du moins, cette ombre qu’il avait pu d’ores et déjà déceler semblait toujours présente, son attitude avait légèrement changée, toujours sur la défensive, mais de façon moins assurée, comme si elle s’attendait à voir arriver quelque chose qu’elle savait ou doutait de pouvoir gérer. Son visage parfois marqué par quelques mimiques, pincements de lèvres, ou autres expressions qui d’ordinaire n’étaient pas habituelles.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: A new dawn   A new dawn Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- A new dawn -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Abandonnés-
Sauter vers: