The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG
Le Deal du moment : -43%
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
Voir le deal
28.59 €

Partagez
- Eden... ? -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 572
Age IRL : 26
MessageSujet: Eden... ?    Eden... ?  EmptyDim 18 Aoû 2019 - 9:21
Deux semaines étaient passées depuis cette fameuse expédition pour Roza, qui s’était terminée par le sauvetage d’un gars en hélicoptère. EN HÉLICOPTÈRE. Et les personnes venues récupérer le corps du pilote étaient tout aussi impressionnants de savoir, et de promesses, que cet hélicoptère. Armand avait laissé une empreinte mêlée de doutes, d’espoirs et d’inquiétude dans l’esprit de Lisandro. Il était rentré au Fort Nisqually avec un trouble qu’il taisait – excepté à Andrea. Il n’y avait plus rien à faire à l’heure actuelle, si ce n’est attendre… et voir si le conseil enverrait des gens pour rencontrer les ambassadeurs de cet Eden.

Un conseil qui avait récemment changé de tête, depuis leur retour. Notamment avec l’arrivée d’Andrea à l’un des sièges… et malgré qu’ils en avaient parlé, il n’était toujours pas serein à l’idée. Déjà… Parce que ça s’était décidé en son absence et qu’il se sentait un peu exclus de cette décision. Parce qu’Andrea était enceinte et qu’il avait peur du stress qu’engendrait ces nouvelles responsabilités. Mais surtout parce qu’il n’avait pas eu son mot à dire, même s’il ne serait jamais celui qui empêcherait Andrea de faire ce qu’elle veut, c’était plus… une question de principe. Tout ça pour dire que depuis leur retour d’expédition, Lisandro était plus silencieux que d’habitude.

Il quitta l’infirmerie pour chercher un peu de solitude et grimpa jusqu’à la tour de garde qu’il pensait déserte à cette heure. Raté. Daniella et Serena étaient de garde encore. En même temps, il était vingt heures et les tours de garde étaient bien plus importants le soir qu’en journée. Sa faute, bien sûr. Il était un peu ailleurs ces temps-ci. « Bonsoir mes dames. » Dit-il. Dans sa voix, un peu moins de chaleur que d’habitude. Lisandro était pourtant connu pour ses sourires chaleureux et son attitude un peu beauf. Là, le chilien n’était qu’à moitié là. Il sortit un paquet de cigarettes. « Ca vous dérange un peu de compagnie ? » Demanda-t-il avec un sourire, en tendant son paquet vers elles. Il ne connaissait pas bien les deux femmes. Daniella, parce que la vie au Fort ne les avais pas fait se croiser souvent, alors que l’expédition lui avait révéler qu’elle aussi était liée à Roza. Il l’aurait peut-être su avant, s’il avait pris le temps de la connaitre un peu. Il fallait dire que le futur père ne faisait que de graviter autour d’Andrea quand il n’était pas à l’infirmerie. Quant à Serena … C’était parce que ça lui suffisait de se prendre des roustes aux entrainements. Voilà. C’est dit.
Revenir en haut Aller en bas  
Daniella Offman
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un arc ; des flèches et son couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1903
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyLun 26 Aoû 2019 - 11:12
Spoiler:
 

    La vie au fort était maintenant notre vie à tous et chacun avait quelques choses à faire dans ses capacités, pour moi c'était la protection et la tuerie de rôdeurs - et parfois de survivant - . Surveillance du camps ; nettoyage des rôdeurs au portes de notre petit paradis ; missions un peu partout. Je ne pouvais pas nier que ça me plaisait. J'avais ce besoin d'adrénaline et sans aucun doute partir en mission était ce que je préférais mais ce matin c'était Serena qui était venue me chercher pour venir monter la garde avec elle. Je ne la connaissais pas beaucoup ; on avait pas vraiment eu le temps de parler ensemble néanmoins je n'avais pas d'avis négatif sur elle. Je pris donc mes armes et la suivis. C'était toujours plus sympa de monter la garde à deux car il fallait pas avouer qu'il n'y avait souvent rien de bien folichon mais c'était important et j'en avais clairement conscience.

    On arrivait au point de garde et on faisait notre taff. Ce n'était pas fou tout comme notre discussion ... la vie au camps ; la vie d'avant ; les rôdeurs. C'était principalement pour ne pas s'ennuyait qu'on bavardait ainsi. Soudain une voix me fit me retourner c'était Lisandro ; le chéri d'Andrea. Je ne connaissais pas vraiment le couple; du moins nous n'étions pas amis. Je les croisais dans le campement quelques fois mais nous n'avions jamais parlé plus que ça. J'avais bien vu la bulle autours d'eux et à dire vrai je m'éloignais un peu de couple qui me rappelait que trop fortement ma solitude. Je n'avais jamais eu de petit ami depuis James ... autant dire depuis quelques années. Et cela commençait doucement à me posé . J'avais fais mon deuil et j'étais clairement prête à une nouvelle histoire ... qui ne venait pas. Mais c'était aussi ça ma vie : la solitude.

    Il demanda si il ne dérangeait pas en nous tendant des cigarettes ; j'en pris une avec grand plaisir en le remerciant et l'alluma ; aspirant une bouffée comme ci c'était un trésor - ça me manquait beaucoup - je recrachais la fumée en l'air et regarda l'homme en souriant « - Avec des cigarettes tu peux être que bienvenue. » . Les cigarettes tout comme l'alcool et pas mal d'autres choses étaient des denrées rares. J'avais fais sensation auprès des filles quand j'avais ramener d'une mission des " cups" car les serviettes hygiéniques et autres tampons étaient tout aussi rare ! Cela avait facilités la vie de pas mal de filles au fort ! Je pensais toujours à l'Eden ce " paradis" dont nous avais parlé les hommes de l'hélico. Était ce vrai ou simplement une mise en scène ?


   
Avancer encore et toujours malgré les obstacles et le protéger..Tuer ne me fais plus peur.

Revenir en haut Aller en bas  
Serena Martinez
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Serena Martinez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: SIG Sauer P320 & tisonnier en fer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/06/2018
Messages : 843
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyVen 30 Aoû 2019 - 8:57
Plus rien n'était pareil. Plus rien ne semblait avoir de sens, malgré le temps qui passait depuis que son précieux blondinet n'était plus. Sere avait peut-être ramené Ryan & Milow au camp, ce jour-là, mais elle avait assurément laissé une partie d'elle-même dans ce putain de casino à la con. Et maintenant, son bouclé venait la rejoindre dans ses mauvais rêves. À toutes les nuits, elle rejouait la scène à répétition dans son crâne, comme dans une réalité alternative où elle essayait en vain de remanier le script et la mise en scène - pour ultimement en changer l'issue et parvenir à une fin dans laquelle Jesse vivait. Sans succès. Et comme pour ajouter à son calvaire, la militaire n'avait plus personne pour l'épauler. Plus personne à qui se confier. Enfin, ce n'était pas un concept très clair pour elle, mais quand même. Addi, le juif, Ashley et même son idiot d'alcoolique n'étaient plus là. Ils avaient mieux à faire, semblait-il. Elle avait de la chance que Fred essaie encore de la faire rire, et qu'elle puisse trouver un peu de douceur dans les paroles de Shaw, au moins.

Si elle avait tout perdu, il lui restait encore peut-être cet endroit. Cet endroit pour lequel elle pourrait faire tant de choses mais qui, parfois, pouvait la rendre folle. Surtout depuis qu'elle faisait partie du conseil. Jess n'était plus là pour gérer ses crises d'anxiété; il avait été le seul à pouvoir le faire, le seul à la voir sans son masque. Ce n'était plus une possibilité, dorénavant. Reena devait gérer, il n'y avait aucune autre façon d'avancer. Malgré la colère qui faisait rage dans son coeur, et malgré ce désespoir qui la rongeait de l'intérieur.

Certains diraient qu'elle n'avait pas vécu son deuil. Que de s'occuper à mille et une tâches était de la folie. C'était pourtant ce qui la gardait en vie. Et à vrai dire, personne n'avait osé l'arrêter. Ainsi, la mexicaine faisait de son mieux pour encaisser, pour repousser tout ce qui pouvait la faire craquer au plus profond d'elle-même, tout ça pour pouvoir continuer. Et avec cette histoire d'hélicoptère et de paradis quelconque où la civilisation vivait supposément dans une jolie bulle de verre, Sere avait été plutôt occupée. Et elle n'avait pas caché sa méfiance.

Or, son tour de garde était arrivé, avec Dani, cette fois. Elle n'avait pas bronché, allant chercher la brune sans cérémonie avant de monter avec elle dans la tour. Les deux demoiselles ne se connaissaient pas plus qu'il ne le fallait, mais Offman était toujours volontaire pour aider, et c'était suffisant pour Reena. On aurait dit que Daniella ne se formalisait pas trop de son caractère particulier, du moins était-ce son impression. Dans tous les cas, la texane n'en avait pas grand chose à faire. C'était d'ailleurs plutôt silencieux, jusqu'à ce qu'un Lisandro avec la mine basse ne se pointe près d'elles, tendant son paquet de cigarette pour offrir un peu de cancer à qui le voulait. Volontiers.

Elle s'empara aussitôt d'un bâton de nicotine avant de plonger la main dans sa poche droite. Ses doigts touchèrent un bout de papier, et pas n'importe lequel. Le dessin de Jesse, celui fait par Ludwig, qui ne la quittait jamais. Mauvaise poche, donc. Elle récupéra finalement son briquet, dans sa poche gauche, allumant sa cigarette en tirant bien fort. La miss n'avait même pas répondu à la question du doc, haussant seulement les épaules - visiblement, il allait s'installer ici peu importe ce qu'elle dirait, de toute façon. Elle ne savait pas beaucoup de choses du type, et ne comprenait pas vraiment ce qu'Andrea pouvait lui trouver, en toute honnêteté. Serena ne saisissait pas non plus sa présence ici, d'ailleurs. Aussi, elle reporta son regard noisette devant elle en surveillant les alentours, parce que c'était tout ce qu'elle savait faire.
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 572
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyMar 3 Sep 2019 - 18:10
Il se sentait un peu con. Mais il était de toute façon trop tard pour redescendre comme si de rien n’était. Au moins, aucune des deux n’avaient fait mine de l’ignorer, elles avaient même pioché dans son paquet de cigarettes. Avec un sourire pour l’une, un regard indifférent pour l’autre. Elle est fun l’ambiance, ce soir. Vu que la mexicaine s’allumait sa clope dans son coin, Lisandro se rapprocha de Dani’ qui avait au moins l’air plus avenante, pour lui proposer son briquet avant d’allumer sa propre clope. De ses narines s’échappent un nuage de fumée, alors qu’il savoure cette denrée rare qu’était la nicotine. Ce soir, c’était soudainement la présence de Sarah qui lui manquait. La blonde n’aurait sans doute pas manqué de comprendre le tumulte qui se passait dans son esprit d’homme qui n’avait pourtant pas l’habitude de réfléchir autant.

Dans la tour de garde, il choisit le point opposé à Serena et donc plus proche de Daniella. Surtout par peur d’importuner la première. Puis dans le regard de Dani, il pouvait voir aussi quelques questions se bousculer. Ils avaient tous les deux été de la partie ce fameux jour où ils étaient censés ‘récupérer Roza’. Il s’appuya contre la rambarde et plongea son regard à l’horizon. C’était peine perdue de trouver un peu de solitude ici, si la mexicaine excellait dans l’art d’ignorer les gens, le chilien en était bien incapable. Le silence ne durerait pas longtemps. Mais parce que sa morosité était réelle, il ne l’ouvrit pas de suite. Entre la grossesse d’Andrea, les questions qu’il se posait sur l’Eden, son esprit était pas mal encombré.

Jusqu’à ce que, trop pesant pour lui, il ne vienne à nouveau perturber le tour de garde des filles. « C’en est presqu’étonnant qu’on n’ait pas encore vu d’hélicoptère tourner dans le coin… » Dit-il, soudainement. Ça ne pouvait leur échapper. Même si Armand et sa bande n’avaient pas vu d’où ils venaient, avec Elena, le fort ne se trouvait pas si loin que ça à vol d’oiseau de Seattle. Ça lui faisait froid dans le dos, l’idée qu’ils puissent les trouver … Ils n’étaient tout simplement pas armés pour faire face à ce genre de menace. Pas suffisamment du moins. L’idée qu’ils se retrouvent ainsi à nus et sans défense ne lui plaisait pas le moins du monde, que leurs intentions soient bonnes ou pas. Il regarda Daniella, avec un clin d’œil et un sourire charmant – parce que c’était le Lisandro que tout le monde connaissait ; un peu lourd, maladroit surtout. Avant de regard au loin, à nouveau. « Ce s’rait bien moche de gâcher une si belle soirée. » Pas besoin d’hélicoptère pour ça, Lisandro. T’es suffisamment doué pour faire ça tout seul.

Revenir en haut Aller en bas  
Daniella Offman
Daniella Offman
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un arc ; des flèches et son couteau de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 13/05/2018
Messages : 1903
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyDim 15 Sep 2019 - 20:48
    Mon dieu que l'ambiance était pesante. La demoiselle ne parlait pas mais cela se comprenait elle avait perdu Jesse; d'ailleurs je me souvenais de ma détresse quand j'avais perdu James ; sans Cora je ne serais plus là pour y pensé je serais surement morte dans un coin du no man's land ; peut être même aurais je bouffé Eddy ... Ce pauvre Eddy. Je m'en voulais de ne pas l'avoir pris avec moi quand je suis partie pour le Ranch; il n'avait pas voulu il ne voulait pas quitter " sa maison" qu'il disait et bien il y est mort. Pauvre vieux. ça avait été un choc d'apprendre sa mort. Mais ce soir s'était sur cette tour que la mort semblait être du moins le silence était encore plus présent qu'entre deux rôdeurs ! Heureusement Lisandro était là pour parler et c'était une phrase pas conne du tout ... c'est vrai ça les Hélico ?! Si ils en avaient pourquoi n'en avait on jamais vu ? « -Putain c'est clair ! . » m'exclamais je alors . Regarda le ciel un moment puis l'homme . Je tirais une bouffée sur la clope bénite puis regarda l'horizon « - Peut être qu'ils n'ont pas assez d'essence ; d'ailleurs on a pas su pourquoi il était là cet hélico non ? Ils ont beau avoir une ville comme avant ; ça m'étonnerais qu'il y est de l'essence . Quoi qu'ils ont parlait de transport en commun mais surement pas à essence ... . » j'étais dans mes pensées. Mais l'idée qu'ils pourraient trouver le camps me faisait un peu peur à vrai dire; « - Je ne pense pas qu'ils nous ferez du mal .. enfin ... ils auraient pus le faire à l’entrepôt ? On était là certes plusieurs mais avec leurs armes ça aurait été rapide. Quel intérêt aurait il à venir nous faire chier si ils ont déjà tout ce qu'il faut ? . » A vrai dire je posais aussi mes questions à moi même. C'était une crainte que j'avais maintenant .. bravo mec !

    Fallait vraiment qu'on sache comment c'était là bas ; ce qu'ils nous voulaient et si c'était dangereux . Dans tout les cas une chose était sùr: on ne faisait pas le poids contre eux. Et c'était sans appel. Je me demandais encore si mon frère était avec eux ; après tout il faisait partie de l'armée donc c'était possible non ? J'espérais qu'il soit en vie quelques part même ci je ne devait pas le revoir ; même si je n'aurais surement jamais de nouvelle je voulais juste qu'il soit en vie là bas. Je ne parlais jamais de mon frère ; ni de mes parents . J'avais parlé de Mike à certaines personnes ; de mon passé de toxico mais jamais de ma famille . Après tout elle n'était plus et n'avait peut être jamais vraiment été sauf quand ma mère était encore là les premières années de ma vie . Après ça ce n'était plus qu'un père alcoolique ; un frère absent et moi .. moi et mes drogues mes bleus et mon Mike. Je grattais mon bras à cette pensée ; une vieille manie. Puis je reportais mon attention sur le présent et les deux personnes auprès de moi . « - Vous allez y aller vous là bas ? . » lançais je soudainement . C'était la question que tout le monde se posait et si cet Eden existait vraiment ? Qui quitterait le Fort ?


   
Avancer encore et toujours malgré les obstacles et le protéger..Tuer ne me fais plus peur.

Revenir en haut Aller en bas  
Serena Martinez
membre du conseil | The Haven
Modératrice
Serena Martinez
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: SIG Sauer P320 & tisonnier en fer
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 03/06/2018
Messages : 843
Age IRL : 30
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyMer 18 Sep 2019 - 7:12
Il n'avait pas l'air dans son assiette, le toubib. Enfin, Sere n'allait pas le juger pour ça, loin de là. Tout le monde était un peu à vif, ces derniers temps, et elle n'avait pas de difficulté à croire que les choses pouvaient se compliquer assez rapidement avec la grossesse d'Andrea. La miss avait levé la tête pour observer les étoiles à sa réplique concernant l'absence douteuse de monstre de métal dans le ciel, depuis les événements du No Man's Land. Étonnant? Oui et non. Si la brune avait effectivement l'impression qu'une épée de Damoclès leur flottait au-dessus du crâne, elle ne s'attendait pas non plus à une démonstration de force immédiate. Dans tous les cas, si ce groupe débarquait ici, ce ne serait pas que leur chouette soirée qui serait gâchée, à son avis.

Reena reposa donc son regard en avant, profitant bien de cette dose de nicotine inespérée, en écoutant un peu distraitement les suppositions de Dani concernant les étrangers. « J'sais pas ce qu'ils ont ou pas, mais ils doivent savoir qu'économiser leurs ressources est une obligation, d'une façon ou d'une autre. » Après tout, ils pouvaient bien dire qu'ils ne manquaient de rien, mais de là à gaspiller de l'essence pour survoler inutilement les alentours, peut-être pas. « Ils ne doivent pas être si cons, pour être encore en vie.» Eux non plus ne l'étaient pas, c'était probablement la seule bonne nouvelle pour la militaire, d'ailleurs, dans tout ce boucan.

« On n'sait rien d'eux. » répliqua-t-elle sèchement à Offman, alors que celle-ci semblait affirmer que ce groupe ne leur voulait pas de mal. Et puis quoi encore? Sur quoi diable se basait-elle pour croire une telle chose? Oh, elle entendait déjà venir les reproches - après tout, son caractère ne faisait pas toujours l'unanimité, et ce, même si ses intentions étaient sans reproches. Elle se méfiait toujours de tout, elle le savait, mais s'adoucir ne faisait pas partie de l'équation, tout simplement parce que c'était pour cette raison que le camp était toujours sur la carte - point à la ligne.

La mexicaine s'était levée pour jeter sa clope de l'autre côté de la barricade, restant sur ses pieds un moment avant que Dani ne pose une autre question qui laissait Serena vachement perplexe - et qui, honnêtement, n'améliorait pas son humeur. S'ils voulaient y aller? Comme si c'était déjà une possibilité. Elle était vite en affaires, la demoiselle. Martinez souffla un petit rire du nez, secouant la tête comme si elle ne pouvait pas croire ce qui venait de sortir de sa bouche. Et après quelques secondes, elle réalisa que Dani ne déconnait pas, finalement. « T'es sérieuse, là? » demanda-t-elle sans trop de tact. « Pourquoi voudrais-tu te jeter dans la gueule du loup, hein? » reprit-elle, incrédule. Elle posa les billes sur Lisandro, comme si elle cherchait quelqu'un pour approuver sa façon de penser, sourcils relevés. Peut-être se demandait-elle aussi pourquoi la protégée de Cora semblait si pressée de partir, elle aussi, comme tous ceux qui avaient récemment déserté. Mais ça, elle n'avait pas besoin de leur dire. 
Revenir en haut Aller en bas  
Lisandro Sedillo
Lisandro Sedillo
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Event ; Beretta, Fusil à pompe, couteau de chasse
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/04/2017
Messages : 572
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  EmptyMar 24 Sep 2019 - 18:08
Il sourit brièvement à Daniella. Il pouvait sentir l’enthousiasme que la brune tentait de dissimuler dans sa voix. Cette rencontre avait provoqué beaucoup d’émois au sein du Fort Nisqually. Méfiance. Incrédulité. Suspicion. Doute. Curiosité. Excitation. Daniella était faisait partie de l’équipe sortie en mission ce jour-là, il l’avait vu tiqué aux propos d’Armand sur son millier d’habitant et leur nouvelle vie, comme avant. Lisandro avait entendu des propos étranges tenus par le pilote, il n’en avait parlé qu’à Andrea et à sa famille. Serena devait être au courant puisqu’Andrea faisait partie du conseil de Nisqually. Ça avait suffi pour relever les défenses de Lisandro. Puis l’expérience de la prison, et d’Esmerald jouaient aussi dans son opinion sur le groupe. « Hm. » Il aurait bien rajouté quelques mots, mais Serena fut plus tranchée. Il la regarda, avant d’abonder dans son sens. « C’est vrai, on ne sait que ce qu’ils ont dit. » Il le dit d’une façon plus posée, néanmoins.

Il voyait bien l’attitude fermée de Serena, mais il ne se voyait pas vraiment réagir contre elle. Surtout que si la forme n’y était pas, il était d’accord sur le fond. L’enthousiasme de Daniella était touchant de naïveté, mais lui non plus ne trouvait pas qu’un groupe d’un millier de personnes soit franchement une bonne nouvelle. Ils restaient dangereux, tant qu’ils n’avaient pas révélés leurs véritables intentions. Prudence était mère de sureté. Leur installation au Fort était encore récente, leurs positions encore un peu fragile, il fallait mieux assurer ce qu’ils ont avant de penser à sympathiser avec un groupe aussi secret.

Puis la délicieuse brunette posa une question assez surprenante. Et si cela fit rire sèchement Serena, un soupire s’échappa de ses lèvres en même temps. Lisandro n’en était clairement pas là. Et il n’était pas sûr d’en avoir envie. Serena prit la parole pour aligner plus de trois mots, et le ton était donné. Bravo Lisandro, t’aurais peut-être mieux fait de partir avant de lancer un sujet à la con. La militaire darda sur lui un regard qui lui disait d’approuver, au risque de s’en prendre une, et le chilien choisit comme réponse… la nonchalance. Il s’appuya sur la barricade derrière lui, avant de s’exprimer à son tour. « Sans être aussi vindicatif que Serena, j’suis d’accord avec elle. » Dit-il avant de se tourner vers Daniella. « L’autre groupe aussi voulait votre bien, comme ils disaient… Vous avez vu comment ça a tourné. Ce n’est pas parce qu’ils ont baissé les armes là-bas, à l’entrepôt, qu’ils ne sont pas dangereux. » Ajouta-t-il posément. Il ne voulait pas détruire l’enthousiasme de Daniella, mais il ne pouvait pas être du même avis qu’elle. « Querida, ton enthousiasme est très rafraichissant, mais un tel groupe – s’il existe bien – ne s’est pas créer en une partie d’chasse aux papillons. Puis tu n’as eu que l’son d’cloche d’Armand. C’est comme quand un gars te raconte des conneries pour te mettre dans son lit, c’est facile d’y croire mais c’n’est pas la seule vérité. » Quelle classe, Lisandro. Mais, y’avait ce gars, le pilote qu’il avait tenté de sauvé, ainsi que d’autres observations qu’il avait faite. Mais il ne savait pas trop s’il pouvait en parler, pas sans savoir quelle position exactement avait pris le conseil. Inutile d’inquiéter tout le monde, sans doute.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Eden... ?    Eden... ?  Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Eden... ? -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: