The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Men of duty -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2521
Age IRL : 28
MessageSujet: Men of duty   Men of duty EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 10:32
~ Octobre 2015

Leur mission sur l'ile de Brainbdridge avait commencé alors que la presse ne relayait encore que des cas isolés de comportements étranges. Quand le public ignorait tout, mais que le gouvernement et les hautes instances savaient. Qu'ils allaient très probablement sous peu sombrer dans une ère nouvelle. Et très sombre. Des équipes d'Academi, desquelles Stan faisait partie, s'étaient d'ailleurs jointes aux militaires pour cette mission exceptionnelle.

Et cela faisait une grosse semaine qu'ils étaient ici, quand il fut question pour la première fois de ramener des gens entre ces murs.

- A partir d'aujourd'hui, et dans les jours qui viendront, vous serez assignés à des missions de rapatriement. Debout à côté d'Alec Jensen, le Colonel Nordwood s'exprimait face aux troupes. Par groupe de six, vous irez retrouver des familles pour les mettre ici en lieu sûr. Ils avaient eu vent des premières émeutes et une vague d'inquiétude souleva les gars. Ce sont de simples mesures de précaution ! Affirma alors le gradé pour rassurer son monde. Bien sûr...

Quelques jours plus tard, Stanley avait les fesses posées dans un 4x4 qui prenait la direction des hauteurs de la baie de Seattle. Là où se trouvaient de bien belles villas, de bien riches individus ! A ses côtés, Graham et Eddie, les colocataires qu'on lui avait assignés dès son arrivée ici. Le courant passait extrêmement bien avec le premier, tout aussi grande gueule et débile sur les bords que lui. Le second était d'un autre type, nettement plus renfermé, que les deux garçons s'amusaient à emmerder gentillement en le chambrant... régulièrement ! Dans la voiture, on retrouvait également Michelle, John, et son coloc Cameron, que les trois garçons ne connaissaient pas encore vraiment.

La route se faisait globalement sans encombre. La situation n'était pas encore chaotique et la vague de fuite n'avait pas commencé. Si bien que les routes restaient en partie dégagées et relativement praticables. Ils passèrent néanmoins devant une boutique d'électro-ménager en plein pillage. Des gens de tous les milieux sociaux sortaient à travers les vitrines cassées des fours à  micro-ondes et des machines à laver.

- Ce serait peut-être l'occasion de se trouver une machine à popcorns, non ? Déconna Graham, notamment à ses deux colocataires, arrachant un sourire à Stanley. La voiture fila néanmoins sans s'arrêter. Quelques minutes plus tard, ils atteignirent le quartier qui les intéressait.
- C'est au 785, rappela John à Cameron qui conduisait.

Alors qu'ils arrivaient à proximité de la maison en question, à deux doigts de se garer, ils virent une femme courir dans leur direction, depuis la maison voisine. Blonde, apprêtée, sa mise en pli avait pris un sacré coup. Elle paraissait dans tous ses états.

- Aidez moi, s'il vous plait, aidez moi ! Elle capta le regard d'Eddie, alors que leur véhicule s'était arrêté. Dans la maison, il... Elle n'avait pas les mots. Elle pointa sa maison.
- C'est à côté, rappela Stan aux autres alors qu'ils échangèrent tous un regard. Que devaient-il faire ? Leur mission, c'était les habitants de la maison voisine...


Men of duty 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 62
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 12:44
Il n'avait pu avoir sa sœur qu'une seule fois au téléphone, pendant dix minutes, avant que ça coupe. Juste pour lui dire qu'il l'aimait et pour s'assurer qu'elle allait bien. Il n'avait pas eu le temps d'avoir ses parents. Et ça le tourmentait.
Mais puisque tel était son travail, il ne le montrait pas et se contentait d'obéir aux ordres. Au moins, il ne s'ennuyait pas, et depuis qu'il était sur cette Île, il n'avait pas vraiment eu le temps de se poser pour réfléchir et penser à sa famille.

La mission du jour était tombée, et Eddie se retrouvait dans ce véhicule, avec ces gars qu'il ne connaissait pas encore il y a une semaine et qui partageait son quotidien depuis. Qui allait partager sa vie pendant un moment encore.

Soucieux, le regard du jeune garçon voltigeait derrière la vitre du 4x4. Sans un mot, et son arme contre lui, prête à l'emploi. Il s'était contenté de saluer d'un vague sourire ses collègues avant de prendre place et de se murer dans le silence.

À la réflexion de Graham concernant le pillage qui avait lieu sous leurs yeux, Eddie ne réagit pas plus, se contentant d'observer ces gens revenus à l'état sauvage. Ils se sentiront bien bête, lorsqu'ils n'y aura plus d'électricité pour faire fonctionner leurs nouvelles acquisitions.

Le groupe s'arrêta finalement à destination, et il n'eut même pas le temps de sortir du véhicule qu'une femme s'était ruée sur eux. Visiblement paniquée, ce fut bien évidemment sur Eddie qu'elle jeta son dévolu pour demander de l'aide.
Le garçon la dévisagea et baissa une seconde le regard sur la main gracile qui s'était agrippée à son bras. Il balança son attention sur ses collègues, sur Stan qui le rappelait à l'ordre.

La détresse de la femme le toucha cependant. Il ouvrit la bouche pour la première fois de la journée, même si, en soi, il n'avait pas vraiment son mot à dire.

- On peut se séparer en deux groupes, non ?

La femme le tirait à présent, sans pouvoir s'empêcher de geindre piteusement.

- Combien sont-ils, à l'intérieur ? S'enquit-il à son intention.

De nouveau, son regard, insistant cette fois-ci, se tourna vers ses collègues. Un regard qui voulait dire que plus ils auraient de survivants, mieux ce sera. L'Île voulait sauver en particulier ceux qui possédaient une certaine richesse. Cette femme en avait.

- On se sépare ?

Bien qu'il démontrait une certaine assurance, Eddie était loin d'être du genre à s'imposer. Il n'avait pas un grade élevé, et n'aurait même pas dû l'ouvrir.

- Je vous en prie aidez-moi ! S'il vous plaît !



Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2521
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptyJeu 15 Aoû 2019 - 17:18
De toute notre bande, aucun n'était clairement sans cœur et un tel appel à l'aide ne les laissait donc pas indifférents. Après tout, ils avaient tous fait le serment de protéger leurs concitoyens et les valeurs de leur pays, que ce soit sur leurs terres ou en dehors. N'était-ce pas une belle occasion de faire une bonne action ? Ce fut le regard de Michelle qu'Eddie capta en premier à sa proposition, elle acquiesça après une courte hésitation.

- Ok, deux par là. On devrait être assez de quatre pour récupérer notre famille. Les quelques sorties similaires qu'ils avaient alors effectuées s'étaient toutes déroulées de la même manière : sans heurts. Ils appelaient les gens à boucler deux valises, et en moins de dix minutes, tout le monde était de nouveau en voiture. Fin de l'histoire.
- J'viens avec toi, affirma alors Stanley à son copain, déterminant ainsi les groupes.
- Faites gaffe. Et trainez pas.

Les quatre autres se dépêchèrent ainsi de rejoindre la porte d'entrée du couple qu'ils étaient venus chercher. Est-ce que cette femme trouverait une place avec eux à bord de leur 4x4 ? Impossible, c'était en dehors de leur objectif. Et les instructions étaient claires : ils n'embarquaient personne d'autre. C'était une question de ressources et de stocks. Rien ne les empêchait cependant de donner un coup de main en passant, et c'était bien ce que les deux garçons s'apprêtaient à faire. Tandis qu'Eddie répétait sa question pour savoir combien ils étaient là-dedans, Stan héla un autre voisin qui venait de sortir de chez lui pour « observer » les évènements.

- Rentrez chez vous ! S'exclama-t-il alors que la blonde essayait de remettre de l'ordre dans son esprit. Y a rien à voir !
- Il... mon mari. Dans la chambre. Je...
- Il est quoi ? Tenta toutefois de forcer le jeune homme pour en apprendre davantage, mais la femme frémit simplement, toujours incapable de s'exprimer correctement.
- Aidez-moi, se contenta-t-elle de répéter une nouvelle fois dans un sanglot.

Stan leva les yeux vers son collègue. Ils n'en apprendraient probablement pas plus et le plus efficace serait certainement d'aller voir. Le discours de la nana n'était pas clair, mais ils pouvaient en deviner les grandes lignes. Un gus, contre eux deux, avec leurs armes, cela ne leur semblait pas terriblement risqué, pas vrai ? Il fit un signe entendu à ce dernier pour y aller.

- Restez là ! Intima au passage le jeune homme à la dame. Ce fut ainsi qu'ils rejoignirent la seconde maison, armes aux poings.


Men of duty 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 62
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptyVen 16 Aoû 2019 - 19:32
Eddie resta en suspend, presque en retenant son souffle, en attendant le verdict. L'un comme l'autre, il obéirait, sans en tenir rigueur si ce n'était pas ce qu'il souhaitait.
Michelle prit les devants et accepta sa requête, le faisant hocher fermement de la tête, soucieux, à présent, de mener à bien cette nouvelle mission qu'il s'infligeait. Il adressa au passage, un bref sourire à Stan, qui démontrait toujours autant de motivation.

D'une démarche rapide – en trottinant même -, ils rejoignirent la maison de la femme blonde. Stan se chargea de rappeler à l'ordre un citoyen un peu trop curieux tandis qu'Eddie observait les alentours, arme à la main, et s'approchait avec précaution de la porte ouverte.

- Comment il s'appelle ? S'enquit-il avant de l'abandonner sur le palier.
- M-Mark !

Il balaya rapidement du regard l'intérieur avant de jeter un coup d'oeil derrière lui, s'assurant que son coéquipier le suivait. Naturellement, les deux hommes s'écartèrent l'un de l'autre de quelques pas afin de nettoyer le terrain plus rapidement. Certes, la femme avait affirmé que son mari était dans sa chambre, mais il ne fallait omettre aucune autre possibilité.
Le rez-de-chaussée fut rapidement sous contrôle. Leur ascension se fit donc sans encombre. Au milieu des marches cependant, ce furent des sons étranges qui forcèrent le duo à ralentir. Merde. Eddie n'avait jamais entendu pareil son de sa vie.

De son indexe et majeur, il désigna l'une des portes fermées, là d'où venaient les bruits. Des genres de … râles ? Lamentations ? Quelque chose d'à la fois très humain, et au contraire, bestial, guttural, qui semblait venir des tréfonds des Enfers. À en frémir d'effroi.

Plus pour respecter une certaine procédure qu'autre chose, Eddie frappa du poing sur la porte.

- Mark ? Mark, nous sommes militaires. Répondez !

De l'autre côté, les bruits étranges se firent plus intenses, comme excités par les coups sur le portant. Pour autant, le jeune soldat ne reçut aucune réponse. Il échangea un regard avec Stan et recula de quelques pas pour lever son arme à hauteur de corps, prêt à tirer à l'instant où son coéquipier ouvrira la porte si jamais un danger se présentait à eux.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2521
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptySam 17 Aoû 2019 - 10:05
Stan ne resta pas vraiment attendre de voir si la femme avait obéi à son ordre de rester à l'extérieur. Déjà il suivait Eddie dans la maison. Cette dernière était démesurée, à l'intérieur cosy et molletonné. Rapidement, les deux hommes firent le tour du rez-de-chaussée. Salon, cuisine, salle à manger, bureau. Tout était tranquille. Ils se regroupèrent ainsi pour gravir les marches d'un large escalier de marbre. Ce fut alors que ces sons étranges leurs parvinrent. Froncement de sourcils. Les garçons échangèrent un regard quand les bruits s'intensifièrent derrière la porte après que l'ainé ait pris la parole.

- Il a l'air bien énervé... murmura Stanley à son coéquipier, alors que le forcené se refusait à leur répondre. Il pinça les lèvres.

Pour tout dire, le début de l'épidémie était encore trop récent pour que nos deux hommes aient réellement fait l'expérience de la maladie. On leur avait bien sûr parlé du virus. Mais les informations sur ce dernier restaient vagues et encore peu réalistes. Il se disait que les infectés étaient souvent délirants, et pouvaient être agressifs. Pouvaient ! Alors qu'Eddie s'était reculé pour préparer leur entrée, le plus jeune sentit une vague d'angoisse le saisir, tandis que le type à l'intérieur paraissait comme fou.

- Nous allons entrer Mark, éloignez-vous de la porte ! Il serra les dents alors que les coups portés à cette dernière ne faiblissait pas. Eloignez-vous de la porte Mark ! Répéta-t-il sur un ton nettement plus ferme. Nous ne voulons pas vous blesser ! Mais rien n'y faisait. Il posa ses yeux acier une seconde sur Eddie. Sans parler, il lui fit comprendre qu'ils essaieraient de mettre à terre le bonhomme, idéalement sans lui faire mal. Après tout, cet homme faisait partie aussi de la population qu'ils s'étaient jurés de défendre !

L'instant suivant, Stanley ouvrait la porte de la fameuse chambre. Le temps qu'il termine son geste, celui-ci – cheveux grisonnants, la cinquantaine – s'était déjà rué en direction de l'autre militaire, face à lui. Stan ne chercha pas à comprendre et il agrippa le type par derrière, enroulant son bras gauche autour de son cou et de son bras, pour stopper sa progression. Son autre main s'empara de ce même bras, pour le bloquer dans son dos dans une clé bien connue. La prise était généralement efficace. Cependant, l'homme d'âge mûr ne relâcha pas une seconde la pression, même lorsque le garçon plia son bras davantage. Il continuait à essayer d'avancer vers Eddie qui avait alors un angle parfait pour observer son visage et les stigmates de la maladie : son regard laiteux, son corps noyé de transpiration. Clairement mal en point ! Toujours comme fou, l'homme semblait insensible à la douleur. A tel point que lorsque son poignet craqua, il ne réagit pas une seconde. Bordel !

- Aide moi, grimaça Stan, alors qu'Eddie lui venait pourtant déjà en aide pour maintenir ce gars.


Men of duty 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Edward J. Cohen
Edward J. Cohen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil de Sniper (MK13 Mod 7), ou son bébé. Il en prend plus soin que lui - Berretta 92- Couteaux de lancer - Poignard de chasse.
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/08/2019
Messages : 62
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptyDim 18 Aoû 2019 - 16:02
Est-ce qu'Eddie était nerveux ? Bien sûr. Comme à chaque mission. Peur de ne pas réussir à l'accomplir comme il se doit, peur de mal faire, peur de faire le mauvais choix.

Il ne répondit pas à la remarque de Stan mais la partageait largement. Derrière la porte, il peinait de plus en plus à croire qu'il s'agissait d'un humain.

Le duo s'était préparé sans se concerter, professionnel et efficace. Eddie prit une brève inspiration, sans quitter la porte des yeux, et lorsque son coéquipier l'ouvrit, le soldat faillit effectivement utiliser son arme. Surpris par le civil qui semblait mordu par la rage, il avait vivement reculé pour que son dos se heurte au mur du couloir. Fort heureusement, Stan s'était aggripé à l'homme, qui paraissait ne même pas remarquer cette étreinte.
De sa place, effectivement, Eddie eut tout le loisir de contempler cette face, et pour la première fois depuis longtemps, il ressentit une grande vague de peur, qui le pétrifia des pieds à la tête.

Ce n'était pas que l'haleine fétide sortit d'outre-tombe du type, ni même ses dents qui claquaient mécaniquement dans le vide pour tenter de se planter dans l'avant-bras de son collègue, mais plutôt ses yeux. Des yeux vitreux, vide, blanc, sans aucune vie.
Bouche entrouverte, le jeune homme ne revint à lui que lorsque le bruit caractéristique de l'os qui se brise lui parvint, juste avant l'appel de Stan.

Sans plus de cérémonie, il ajouta son poids à celui de son collègue et vint faire basculer l'homme au sol, face contre terre.

- Mark, calmez-vous !

Sourd à leurs paroles, même pas impressionné par les uniformes ou les armes … Devant eux se trouvait une créature qui paraissait venir d'un autre monde, si bien qu'Eddie peinait à savoir quelle marche était à suivre.

- Calmez-vous ou nous allons devoir faire usage de la force !

Comme si le poignet cassé n'était pas suffisant. Bien évidemment, les menaces ne trouvèrent aucun écho.
Il laissa à Stan, mieux positionné que lui, la tâche de le garder plaqué au sol, mais garda, lui ses mains plaquées sur la tête du type pour l'empêcher de plus s'agiter ou de mordre – car c'était visiblement ce qu'il souhaitait faire -. Cette même position qui était loin de calmer Mark et ses geignements gutturales à en faire frémir un mort.

- Qu'est-ce qu'il a, bon sang ?!

Ce fut à cet instant que la femme blonde de tout à l'heure réapparut en haut des marches. Elle se tenait le bras, et entre ses doigts serrés s'échappaient un liquide rougeâtre bien épais pour du sang.

- M-Mark … ? Qu'est-ce que vous lui faites ?
- Madame, on vous a dit de rester en bas !
- C'est que … qu'il m'a mordu et … et je ne pensais pas que ça ferait si mal.

De sa place, les deux hommes pouvaient remarquer que la main blessée de la femme n'était pas en bon état.
Des situations difficiles, Eddie en avait essuyé, au cour de sa carrière pourtant pas si longue que cela. À cet instant, pourtant, il avait l'impression d'être dépassé par les événements. Devait-il relâcher Mark ? Continuer à lui parler ? L'assommer ? L'assommer... ?

Vivement, Eddie retourna son arme en gardant une main sur le crâne de l'homme, pour le lâcher au dernier moment afin d'agripper le canon à deux mains, et d'asséner un coup bref et puissant derrière sa tête, qui rebondit sur le sol avant de demeurer ainsi. Les cris s'étaient tus. Du moins, pour l'instant.

Le souffle court, il observa son collègue, comme pour s'assurer que ça allait pour lui.


Dangerous Days

Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2521
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty EmptyMar 20 Aoû 2019 - 15:27
Stan avait pressé tellement fort que les os de ce pauvre homme avaient rompu. Il aurait voulu s'en sentir désolé, mais la non-réaction totale du bonhomme l'en empêcha. Comment... que... quoi ? Il se sentait sur les nerfs. Rapidement Eddie vint lui prêter main forte et ensemble, les deux hommes réussirent à coller ce vieux fou face contre terre et l'immobiliser. Celui-ci se débattait pourtant toujours et notre fougueux militaire pesta.

- Putain, mais tu nous entends, oui ?!! Tu vas t'calmer ! Cracha-t-il une nouvelle fois en maintenant toujours la pression, après le Nième avertissement de son collègue. Inutile mais ça défoulait tout de même ! J'en sais rien, répondit-il ainsi à Eddie juste avant que la femme ne débarque. Ben tiens, elle aussi était bouchée ?! Il leva les yeux vers elle et l'homme profita de la diversion pour dégager un de ses bras. Stanley grogna de nouveau pour retrouver sa prise. Elle évoqua alors une morsure.

L'instant suivant, faute d'autre alternative, le trentenaire avait asséné un violent coup de crosse sur la tête grisonnante du type. Il y eut alors un flottement. L'homme cessa de bouger une seconde... peut-être trois tout compte fait... le temps que les colocataires échangent un regard, persuadés d'avoir un sursis ! Mais il n'en fut rien, l'homme retrouva ses esprits presque instantanément, obligeant Stan à reprendre sa position expressement. Bon sang !

- Mais vous êtes fous, vous allez le blesser ! Réagit alors la femme vivement, s'approchant pour empêcher Eddie de réitérer son mouvement.
- Ne restez pas là ! Retournez en bas ! La somma alors notre jeunot. Il la foudroya par la même occasion du regard et insista pour qu'elle dégage. A contre cœur, elle descendit les escaliers et Stanley fit un hochement de tête à l'intention de son pote. Qu'il recommence. Une fois. Deux. Trois si nécessaire. Le dernier coup fut plus violent que les autres, clairement, et les muscles de l'infecté se détendirent enfin brutalement. Comme saisi d'un pressentiment, Stan attrapa le poignet du bonhomme. Son regard croisant celui de son colocataire. On le met sur le lit, se contenta-t-il alors de dire, avant de prendre les jambes inertes du vieil homme pour le porter. Ils n'avaient pas besoin d'en discuter, Eddie avait compris : il était mort. C'est pas toi, déclara ensuite Stan comme pour le rassurer. Il n'entendait rien... C'est... c'est un des malades, tu crois ? Il pinça les lèvres. Il sentit une vague de stress le saisir. Il venait de réaliser qu'il venait d'affronter pour la première fois le virus. ça s'transmet comment déjà ? Demanda-t-il alors à son collègue en déglutissant.


Men of duty 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Men of duty   Men of duty Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Men of duty -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» « happiness is the natural flower of duty » ─ auxine
» themis ♦ family, duty, honor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: