The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Now it's time to sing along -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyMar 13 Aoû 2019 - 13:43
Il me prend complètement au dépourvu en disant qu’il ne sait pas ce qu’il ferait sans moi. Je ne m’y attendais vraiment pas. Ça me touche profondément et instantanément, c’est moi qui me sens conne. Je réalise qu’en lui rentrant dedans comme je l’ai fait, je me suis comportée exactement comme celle que je déteste. Pourtant, je viens de dire que je le soutien. A moitié cachée par mes genoux, mes cheveux et ma capuche Totoro, je dévisage l’ingénieur avec moins de frustration dans le regard. Je consens même à lui envoyer doucement la manette de megadrive – qu’elle rebondisse sur le canapé et échoue contre ses cuisses.

- Tu veux jouer ? Ça… ça te fera penser à autre chose.

Je fais diversion. Principalement car je suis en train de me dire que même s’il a encore des sentiments pour elle, ça ne veut pas dire qu’il n’en a pas pour quelqu’un d’autre ? Après tout, il vient d’avouer que je compte pour lui. Et il a choisi de vivre avec moi, pas avec elle. C’est pas un truc qui arrive ça : qu’on ne voit pas qu’on en pince pour la personne qu’on fréquente tous les jours ? Je me souviens de plein de teen-movies basés là-dessus en tout cas.

- Hum…, je déplie mes jambes et me fait timidement glisser à côté de lui, tu crois… tu crois que c’est une bonne idée de la revoir ? Je veux dire… y’a pas quelqu’un d’autre qui… qui te fait te sentir… comme ça ?

Mes yeux se lèvent vers lui mais je les baisse bien vite. Zut, je peux fuir le contact visuel mais pas empêcher mes joues de rosirent. Nerveusement, je me mordille l’intérieur des lèvres ; je ne suis pas sûre de vouloir entendre les réponses en fait. Je peux pardonner à Markus – parce qu’il reste visiblement adorable même si c’est un mec nul – mais pas à Yulia. Finalement, je me lève d’un bond en m’éclaircissant la gorge. A côté de l’écran, il y a la boîte avec tous les jeux. Je m’y penche pour ne pas que mon aîné puisse voir mon visage – et accessoirement, pour changer de sujet.

- Donc, tu veux jouer à quoi ?
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
The Exiles
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 555
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyMer 14 Aoû 2019 - 2:55
Il ne savait pas vraiment s'il avait envie de jouer et ça lui semblait tellement étrange. Un peu comme si plus rien n'avait d'importance actuellement. Il n'avait pas faim, pas soif, pas envie de se divertir, un peu comme si l'ensemble de ses besoins s'étaient écroulés pour les beaux yeux de la brunette. Il prit la manette entre ses doigts pour la regarder un instant, la poussant légèrement du revers de la main sur le côté pendant que la blonde s'approche de lui, étrangement beaucoup. Il est confus, mais il n'arrive pas vraiment à penser ou à analyser la situation dans son entièreté et de toute façon, il n'avait jamais vraiment été à même de le faire puisque les humains semblaient tellement imprévisible, il n'y avait aucun moyen de calculer la variable qui poussait la jeune fille à lui poser une telle question.

"Je... je crois pas non... J'avais jamais ressenti ça avant et je c..c...croyais jamais que j'allais ressentir ça un j...jour." Il fait une légère moue, avec sa bouche, se demandant si ça faisait de lui quelqu'un de faible finalement. Il en venait même à se demander s'il était tellement inapte socialement qu'il n'arrivait même pas à comprendre ses propres émotions, ses propres sentiments vis-à-vis des autres. Avait-il trop d'admiration pour Roza? Avait-il vraiment des sentiments pour Yulia? Mina, était-elle vraiment comme une sœur pour lui? "Je... j'ai une sorte d'esp...poir que c'est juste un mal entendu." Ça semblait complètement con de penser une telle chose, car si c'était le cas, il n'avait qu'à rester et régler le mal entendu avec elle au lieu de partir comme un voleur. Était-il le méchant dans l'histoire?

L'attitude de sa complice semble tellement étrange, mais il est incapable de l'analyser avec précision. En même temps, elle avait peut-être un peu raison, peut-être devrait-il l'oublier simplement, mais il n'arrivait pas vraiment en venir à cette conclusion, c'était possiblement trop tôt pour prendre une décision aussi drastique. Il la regarde dans son pyjama, devant la boîte de jeu, on dirait qu'elle avait évité de soutenir son regard intentionnellement, sa voix était un peu différente aussi. "Est ce qu...que tu es fâchée?" C'est la seule question qui lui vient en tête parce qu'il pourrait un peu comprendre, elle désapprouvait son "choix" comme s'il s'agissait d'un choix et lui-même avait été un peu jaloux de l’existence de Milow parce qu'il avait peur de la perdre au profit d'une amitié ou peut-être plus. Le jeune était mignon et de son âge à elle, il serait normal qu'elle se laisse emporter par le sentiment de vouloir être avec des gens de son âge et de son côté, il se retrouverait seul.

"Je c...comprendrais si tu es fâchée, mais je ne v...vais pas t'abandonner, tu sais." Dans son esprit, ça paraissait évident, car peu importe la relation qu'il aurait avec la Russe ou peu importe les disputes que les deux jeunes filles/femmes pouvaient avoir, il n'abandonnerait jamais la blondinette à son sort. La seule chose qu'il ne voulait pas, c'était de se retrouver face à un ultimatum. "Tu p...peux terminer ta partie, je n'ai pas très envie de jouer."


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyDim 18 Aoû 2019 - 16:31
Je ne réponds pas tout de suite. Déjà parce que j’aurais aimé qu’il ne voit pas que je suis contrariée et puis parce que je ne suis pas fâchée. Ce n’est pas exactement ça. Mes gestes se font machinaux et je mets quelques secondes à réaliser que je fouille dans les jeux sans les voir. Ça me tord l’estomac et en même temps, ça me fait me sentir conne de lui prendre la tête pour ça. Aussi, ça m’insupporte de savoir que même dans cette situation, Yulia l’emporte sur moi. C’est sans doute cette sensation qui me force à desserrer les dents.

- Je suis pas fâchée, je comprends pas, je lâche ça sans me retourner mais mes doigts arrêtent de tricoter avec les jaquettes, pourquoi elle ? Qu’est-ce qu’elle a de spécial ? Je n’ai pas envie d’entendre la réponse en fait alors je ne lui laisse pas le temps d’en placer une, pourquoi… pourquoi pas moi ? Pourquoi tu m’aimes pas comme ça ?!

C’est sorti, brusquement, et je me sens vide. La gorge serrée, je ravale un sanglot et m’impose de faire volte-face. Je suis là, comme une idiote avec mon pyjama Totoro, en train de lui proposer de jouer à la Megadrive dans une maison qui n’est pas la nôtre. Ok il est plus vieux que moi, mais ce n’est pas si grave, hein ? On a partagé plein de choses ensemble, on a échangé nos idées folles de génie, on a des tas de points communs.

- C’est parce que tu crois que je suis une gamine ? Mais je le suis plus !

Plus maintenant. Plus depuis qu’on m’a volé ma dignité après que j’ai déjà perdu tout le reste. Le pire, ce n’est sans doute pas ce que m’a fait Daniel, c’est cette impression que je ne connaîtrais jamais « l’amour » comme les grandes personnes le décrivent. Je n’arrive pas à voir comment les gens pouvaient s’apprécier et s’unir. Aujourd’hui, je ne fais que constater comme les Hommes s’appliquent à s’éloigner les uns des autres… ou à ne pas voir ce qui se passe sous leur nez. Face à l’ingénieur, je me mordille la lèvre inférieure pour ne pas céder aux pleurs mais je n’ai pas grand espoir. Je suis assez bête pour rester plantée là à attendre qu’il m’explique pourquoi il ne veut pas de moi…
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
The Exiles
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 555
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyMar 20 Aoû 2019 - 15:45
Dans sa vie d'avant, il aurait vérifié s'il s'agissait d'un problème de modem ou d'un manque de mémoire vive parce qu'actuellement, l'information entre au compte goutte dans son esprit. Elle venait de dire quelque chose, et son cerveau essayait encore de colliger l'information, de l'analyser et de la comprendre. Il en venait à scruter un peu "l'horizon" ou plutôt le mur derrière elle sans vraiment le regarder, il coupait simplement tous ses sens afin de permettre à son cerveau d'avoir une capacité d'analyse de 200 %, mais même avec cela, il n'arrivait pas vraiment à tout saisir. "Mais pourquoi tu?" C'est en posant la question qu'il eut un éclair de génie comme si soudainement il avait reçu une pomme sur la tête et qu'il venait de comprendre la théorie de la gravité.

"Je... je m'excuse, j'avais pas réalisé..." Quoi répondre d'autre à cette révélation de sa part? Une révélation qui n'en était pas une, mais qui était facile à comprendre lorsqu'on n'était pas un total idiot en matière de relation sentimentale. Il était tout de même assez apte à comprendre que si elle éprouvait ce genre de sentiment pour lui, elle n'avait sûrement pas envie de l'entendre pleurnicher à propos d'une autre. Sauf qu'elle devait se tromper, il n'était pas fait pour elle, Milow serait un meilleur candidat non? En tout cas, dans son esprit ça avait toujours été ça. C'est dommage parce que la blondinette avait tout ce qu'il fallait pour lui plaire sauf qu'elle fût jeune et qu'il l'avait toujours considéré comme une sœur pour cette raison et non comme une copine potentielle. Quoi qu'avant Yulia, il n'avait jamais considéré personne comme une copine potentielle... S'était-il éprit de la mauvaise personne? Peut-être...

"Non... T'es p...p...pas une gamine, je... en plus t'es jolie... et intelligente... et drôle... On s'amuse b...b...bien ensemble..." Mais? Parce qu'il y avait un, mais... Si elle était tout ça, pourquoi avait-il jeté son dévolu sur la Russe au lieu d'elle? C'est avec la gorge un peu serrée qu'il reprit, sachant très bien que ce qu'il allait dire changerait leur relation à jamais, il n'y avait pas de bonnes réponses. "Tu... je... hum... je t...tiens à toi énormément... t'es comme une petite sœur p...p..pour moi..." Il savait très bien que ça n'était pas ce qu'elle voudrait entendre, et ce n'était certainement pas ce qu'il avait envie de dire après avoir passé la nuit qu'il venait de passer. Aurait-il pu voir la gamine autrement si elle avait été plus vieille? Il n'en savait rien. Logiquement parlant, elle aurait été parfaite pour lui, mais ça n'était pas comme ça qu'il la voyait.

Il restait assis dans le coin du canapé, et se recroquevilla un peu sur lui-même dans l'espoir de former une carapace qui le protégerait de la tristesse qu'il vivait, mais aussi de la tristesse qu'il venait d'infliger à sa meilleure amie. Les sentiments, c'était bien de la merde, c'était jamais clair et jamais logique. Alors qu'il avait le cœur brisé de sa situation avec la brunette, il avait maintenant tellement peur de perdre la blonde. Sauf que, que ça devait être bien pierre d'être mis dans la sisterzone que dans la friendzone. Les sentiments de la blonde ne devaient pas être rationnels, elle devait l'aimer parce qu'il était gentil avec elle, quelque chose qu'elle n'avait pas vécu depuis longtemps sûrement.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyDim 1 Sep 2019 - 23:55
La friendzone, je n’en avais qu’un concept flou. Genre, c’était un truc dont parlaient certaines personnes de mon lycée avant mais comme je ne m’intéressais pas trop aux garçons, j’avais jamais eu à m’y frotter. Jusqu’à aujourd’hui. Ça brûle dans toute la poitrine, une sorte d’incendie impossible à éteindre qui me donne envie de pleurer, de hurler et de tout casser en même temps. Une « sœur » hein ? Je suis à deux doigts de choper Markus par les épaules pour le secouer comme un prunier.

- Ouai, on s’amuse bien, que je rétorque avec amertume, mais je t’ai pas donné mon cul alors je suis pas assez bien ?

C’est rare que je sois vulgaire – ça me fait sursauter moi-même – mais c’est ça la vérité, pas vrai ? Il s’est projeté dans une partie de jambes en l’air avec Yulia mais pas avec moi. Comme tous les autres garçons, l’ingénieur ne pense qu’à ça. Quand j’étais au bahut, je ne comprenais pas pourquoi les autres filles de 15-16 ans n’arrêtaient pas de répéter ça – que les mecs sont tous les mêmes, qu’ils pensent avec leur zizi – là, c’est clair. Carrément clair.

- Je rigole, t’inquiète ! Je le coupe dans toute potentielle réponse et force le trait pour accrocher un sourire artificiel à mon visage dévasté, c’est cool, tu devrais la revoir. Je suis sûre que c’est un malentendu, je lâche ça au pif, je ne sais même plus ce qu’il m’a dit à propos de sa relation avec la russe, au fait, faut que je te dise un truc aussi…

Je me détourne pour me repencher sur la boîte de jeux. Mon cœur est si lourd que je crois qu’il va finir par dégringoler dans mon ventre. Pour m’occuper les mains, je sors toutes les jaquettes pour me mettre à les ranger ; genre en mode maniaque. Bien alignés, en essayant d’associer les couleurs des tranches – le but est de faire quelque chose de sympa et d’inutile.

- J’ai… j’ai revu une fille que je connais. Une adulte, médecin, je précise pour direct placer Eden dans le camp des gens responsables, elle m’a proposé un deal. Si je l’aide sur certaines de ses missions, je peux rester chez elle. C’est plutôt intéressant, elle a beaucoup de ressources, je laisse un bref silence ponctué par le bruit de mon rangement avant de larguer comme une bombe, je pense que je vais accepter, et toc.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
The Exiles
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 555
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyMar 3 Sep 2019 - 15:22
Oula... « STOP! » Avait-il envie de dire, mais tout allait juste trop vite pour lui, redressant ses yeux vers elle complétement traumatisé par ce qu'elle venait de dire. Figé, il n'arriva même pas à répondre sur le coup alors qu'elle osait lui dire qu'elle rigolait. Non mais Mina sérieusement, elle est vraiment mauvaise menteuse parce que si pour elle, c'était une blague, ça ne faisait pas du tout rire le génie qui n'en revenait tout simplement pas. C'était encore une crise d'adolescence ou c'était ce qu'il méritait pour lui avoir brisé le coeur? Il n'en savait rien, c'était la première fois qu'une fille lui avouait avoir des sentiments pour lui, et on ne pouvait pas vraiment appeler ça des aveux de toute façon.

Comme si ce n'était pas assez, elle lui droppait une bombe en plein dans le visage pour se venger ou quelque chose comme ça. Il secoue la tête rapidement, espérant que tout ça n'était qu'un cauchemar de deux jours et que le simple fait d'agiter son cerveau et de le faire se fracasser de chaque côté de son crâne allait enfin le réveiller. L'épidémie, c'était vraiment rien à côté de se retrouver dans un triangle « amoureux », considérant qu'il était amoureux d'une fille qui le détestait, qu'une autre fille était amoureuse de lui en retour, mais qu'il n'avait rien vu, c'était digne de la pire série télé qu'il avait regardé dans sa vie.

"A...a...arrête s'il te plait! T...t..tu peux pas juste me lancer des choses c...c...comme ça!" Une chose à la fois Mina, d'abords revenons à cette histoire de donner son cul. Il plaça sa main devant lui, un peu pour lui indiquer qu'elle devait s'arrêter de parler tout de suite, car, pour une fois, c'était à son tour de parler. "P...p...premièrement, j'ai j...j...amais voulu coucher avec elle le p...premier soir, je m'en f...f...fou de ça. C'est qu...qu...quoi cette histoire Mina... T'es assez b...bien arrête de dire des co...conneries." Le génie savait tout simplement plus comment réagir à tout cela et comment il devait la prendre. La dernière chose qu'il souhaitait, c'est qu'elle pense qu'elle n'était pas assez bien, qu'elle était trop moche, ou trop conne, ou quoi que ce soit d'autre. Il n'avait jamais vraiment envisagé être en couple avec la gamine, parce que... et bien parce que c'était une gamine non? Mais au fond, peut-être qu'elle était beaucoup plus adulte qu'il le pensait, et que c'était un préjugé de sa part. "T... t...tu es parfaite comme tu es..." Au fond, à part pour le fait qu'ils ne s'embrassaient pas et ne couchaient pas ensemble, c'était un peu comme s'ils avaient été en couple jusqu'à maintenant, car ils passaient le plus clair de leur temps ensemble.

"Et...et p...puis c'est quoi cette histoire. P...p...pourquoi tu veux partir? Tu m'ab...b...bandonnes?" Il venait presque seulement de réaliser ce qu'elle avait dit en analysant bien ses dernières paroles. Elle parlait bien d'aller vivre avec cette adulte médecin, et elle ne lui offrait pas de venir avec elle à priori. Puis c'était quoi cette histoire de missions? Elle n'allait pas se servir de la blondinette pour faire des échanges louches dans une ruelle ou aller piller des ressources dans des hopitaux? Quoi que, c'était un peu tard pour s'inquiéter, car il n'avait jamais empêché la jeune fille de faire ses choses lui-même.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 EmptyMar 3 Sep 2019 - 19:45
Ce qu’il me dit résonne dans mon crâne et me fait arrêter mon manège. Je ne pense plus. Dans dix ans, je suis sûre que je serai capable d’analyser ce qui se passe dans mon encéphale en cet instant. Je parlerai d’hormones, d’adolescence, d’immaturité cérébrale, de traumatisme, de trouble relationnel. Plus tard, je saurai décortiquer tout ça scientifiquement, mais à l’heure actuelle, j’en suis incapable. Je ne sais pas ce qui me traverse l’esprit, c’est une pulsion qui me semble à la fois chaude et douloureuse.

Je me mets debout et me tourne à nouveau vers Markus. Mon regard l’étudie attentivement, de ses yeux à ses mains, de ses cheveux à ses jambes, de sa bouche à sa ceinture. Je crois pouvoir dire que je l’évalue comme une femme. Je me sens femme à ce moment. Je me sens grande, je me sens libre, je me sens entière. Il m’a dit que je suis parfaite, il m’a dit qu’il ne voulait pas de Yulia et même si je sais que c’est un mensonge, j’ai envie d’y croire.

Lentement, dans un lourd silence qui laisse sa délicate question en suspens, j’abaisse ma capuche Totoro. En dessous, ma crinière blonde est hirsute. Je la discipline vaguement, dégage de mon visage les mèches les plus rebelles pour éclairer mes traits. Je veux qu’il me voit ; la lumière dans mes pupilles et le pincement de mes lèvres que je mordille timidement.

- Ok. Embrasse-moi alors.

Je ne sais pas si c’est de la jalousie, si j’ai envie qu’il me persuade de ne pas le quitter ou si je suis une âme sincèrement en peine. Plus tard, je saurai expliquer que je ne me suis jamais sentie aimée – plus depuis mon père. J’ai grandi comme, au mieux, une complice survivante et, au pire, comme un objet de convoitise sexuelle. Ce sont ces deux pôles qui ont tracé les repères de l’enfant que j’étais vers l’adulte que je deviens. Mais encore une fois, je suis trop jeune pour l’expliquer. Trop jeune pour comprendre que l’expérience avec Markus est différente, que ce que je ressens pour lui est potentiellement pathologique.

- Embrasse-moi, je fais un pas vers lui mais ne m’aventure pas plus loin – je crois que j’en ai envie autant que j’en ai peur, je ne suis pas obligée de partir…, que je souffle comme un dernier argument.

Il parait que je suis jolie, intelligente, drôle et parfaite. Peut-être réalisera-t-il que je suis mieux pour lui alors ? Peut-être que si je lui montre que je sais faire ce que Yulia fait, il me choisira. A ce moment-là, je devrais pouvoir lui pardonner. Je crois. Je n’aime que lui, de toute façon…
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Now it's time to sing along -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: