The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Now it's time to sing along -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 3 EmptyMer 4 Sep 2019 - 15:34
Il fixe la jeune fille qui impose maintenant son propre rythme. Elle se pose devant lui dans un silence trop pesant pour ne pas donner des frissons dans le dos du génie, mais il suit tout de même ses faits et gestes du regard. Sa capuche un brin enfantine se rabat sur ses épaules alors qu'elle plante ses yeux dans les siens. Ce serait difficile de rester indifférent à son visage et à son corps parce qu'elle est déjà découpée comme une femme, elle n'est physiquement pas une adolescente, mais mentalement, elle l'est encore un peu. Il ravale difficilement la salive inexistante de sa bouche alors qu'elle lui demande de l'embrasser.

Il se passe presqu'une éternité entre les deux fois où elle le demande dans l'esprit du trentenaire alors qu'il ne peut s'empêcher de soutenir son regard sans savoir quoi répondre. Au moins quatre parties de lui se déchiraient à l'heure actuelle, deux pour et deux contre. D'un côté, il en avait envie parce qu'elle était tout simplement jolie, parce qu'elle était intelligente, parce qu'elle était amusante. Elle n'était pas très loin de la perfection logique, mais l'amour ça n'avait rien de logique. Il en avait aussi envie parce que ça lui ferait du bien, après la souffrance que lui avait imposé la Russe, les bras et les lèvres de la blonde ferait office de bouée de secours, de rebonds, même si c'était complétement égpïste de penser de la sorte. De l'autre côté, il ne pouvait pas faire une telle chose, parce que c'était égoïste justement, parce qu'il appréciait la petite génie plus que tout et lui briser le cœur lui faisait autant de mal que son propre cœur brisé. En dernier, il ne pouvait pas agir parce que, c'était mal simplement, immoral. Elle était jeune, trop jeune pour lui, il était en abus de pouvoir sur elle, et même s'il n'avait pas toutes les capacités nécessaires pour comprendre les émotions humaines, il savait que l'abus de pouvoir ça pouvait avoir des conséquences horribles.

"Mina je..." Il frottait nerveusement ses mains sur ses pantalons pour en retirer toute la moiteur, alors que les sueurs froides commençaient à couler dans sa nuque. "Je... je ne peux p...pas faire ça." La situation fit trembler l'ingénieur sur le coup d'une nervosité excessive, se demandant s'il allait vraiment survivre à cette journée au final. "J'ai p...p...plus de trente ans... Tu... es encore toute jeune, t...t...tu ne peux pas être amoureuse de moi..." C'était difficile pour lui de dire une telle chose, car ça lui faisait mal de la traiter ainsi, jamais il ne l'avait traiter comme une gamine, mais c'était ce qu'elle était. Pas une enfant, pas une adolescente, mais pas tout à fait une adulte non plus. Quel âge elle avait? Il n'en était pas certain, mais elle n'avait pas plus de 18 ans, il en était presque sûr.

Elle allait sûrement protester, mais il l'empêcha de parler en poursuivant aussitôt. "Si je f...fais ça, p...p...plus tard tu m'en voudras, de t'avoir volé ce moment." Il arrivait à comprendre ça, parce qu'il avait un peu cette impression avec Yulia en ce moment, qu'elle lui avait volé une partie de son innocence, alors que pour lui le sex, l'amour et les baisers, il s'agissait d'un tout lié à des sentiments amoureux. En couchant avec lui sans l'aimer, ou en lui faisant croire qu'il était possible qu'elle l'aime, elle l'avait brisé. Il ne souhaitait pas imposer la même chose à la blonde.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Mina Moon
Administrateur
Mina Moon
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/03/2019
Messages : 285
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 3 EmptyMer 4 Sep 2019 - 19:18
Je reste figée devant un Markus au comble de la nervosité. Je mords l’intérieur de mes joues au sang pour ne pas craquer et simplement fondre en larme. Quelque chose est chamboulée en moi, chavire comme un bateau malmené par la tempête. J’ai l’impression qu’il me rejette et veut prendre soin de moi à la fois. Il me parle d’âge, je suppose qu’il essaye de moraliser tout ça, mais on s’en fiche non ? S’il m’aime, ça n’a pas d’importance qu’il ait 30 ans.

J’en ai marre de ce double-jeu. Qu’il me prenne tantôt pour une adulte, tantôt pour une gamine. Je ne suis PAS une enfant ! Est-ce qu’il va l’enregistrer un jour ? Je suis plantée là, comme une idiote, à attendre qu’il revienne sur sa décision, mais il ne le fait pas. Pire, il me balance quelque chose qui me glace jusque dans les intestins. Je me mets clairement à trembler cette fois, ça se sent dans ma voix.

- Je peux aimer qui je veux ! Ma protestation sort comme un levé pitoyable de bouclier ; malgré ma gorge nouée, je ne peux plus me taire, de quoi tu parles de moment à voler ? C’est juste… moi. Les garçons aiment ça, non ? De faire du sexe.

J'ai un rapport tellement biaisé à mon corps et à la sexualité que mon incompréhension est authentique. Je ressens une intense sensation de vide. Un vertige. Mes bras se resserrent in-extremis autour de mon corps pour que je ne tombe pas. Je dois être pâle comme une morte, j’ai le bout des doigts froid, je grelotte. Déglutir me demande un effort extraordinaire. Dans une dernière tentative de ne pas perdre la face, je lui envoie :

- Qu’est-ce que tu crois qu’il me reste à me faire voler de toute façon ?!

Ça tombe. Comme une gifle à double sens. Je m’en veux de le cracher comme ça, j’ai déjà oublié ce que j’ai essayé de prouver. Que ce serait pas la première fois qu’un « vieux » m’utiliserait pour son plaisir ? Que je ne suis plus vierge donc je suis une femme ? Que j’ai déjà tout subi des horreurs de l’homme et qu’il n’a plus à me préserver ? C’est con parce que tout ce qui me revient au final, c’est la honte. Je me sens sale, je me sens stupide. Je bondis instinctivement en arrière, comme pour éviter que Markus ne me touche alors qu’il ne me ferait évidement pas de mal.

Ma bouche s’ouvre, me donnant des airs de poisson hors de l’eau ; je suis incapable de produire un son. Mes joues sont inondées de larmes que je ne sens même plus. Je secoue la tête de droite à gauche. Déçue et écœurée. De lui, de moi, de nous deux. Je l’aime et il a tout gâché. Tout. Sans crier gare, je m’enfuis en courant et rejoint la chambre que j’occupe. Mon cœur a tellement enflé qu’il remplit toute ma poitrine en écrasant mes poumons. Je tiens à lui et je ne veux plus le voir à la fois. Ce ne sera pas long de rassembler mes affaires – j’en ai pas beaucoup. Je pourrai alors me barrer d’ici…


« Game over or Continue ? »
♫ I had a dream that all of time was running dry. And life was like a comet falling from the sky ♪ I woke so frightened in the dawning, oh, so clear ♪ how precious is the time we have here ? ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 3 EmptyJeu 5 Sep 2019 - 3:33
"Non! Enfin pas moi!" Qu'il répondit en secouant la tête vivement à cette question qui n'en était pas une. Les garçons aiment ça le sexe? Peut-être, mais ça n'était pas particulièrement son cas, car il n'avait jamais été porté vers ça. Du moins, à l'exception de ce qu'on pouvait trouver sur le net, parce que comme tous les hommes, il avait besoin d'un petit soulagement de temps en temps. Toutefois, à aucun moment, il n'avait espéré une telle chose avec la blonde ou la Russe. De toute façon, sa simplement façon d'en parler démontrait qu'elle n'était pas prête à ça, qu'elle n'avait pas la maturité nécessaire pour le faire.

Sauf que, même s'il avait eu l'énergie de répliquer à la blondinette sur sa compréhension des hommes, ou son incompréhension du génie, il ne trouva plus une once de force pour réagir à ce qu'elle lui plantait comme un drapeau si évident. L'ingénieur n'avait jamais envisagé que la gamine puisse avoir eu des relations sexuelles avant, ça n'était pas le genre de discussion qu'il avait avec elle de toute façon. Mais sa façon de lui cracher au visage comme le ferait un dragon en colère lui permet de croire que ça n'était pas une expérience agréable, qu'elle n'en était pas fière. Il ne s'agissait pas d'une innocence perdue agréablement, mais quelqu'un lui avait arraché, peu importe la façon qu'il s'y était pris.

Il resta figé sur place pourtant quand elle fuit vers la chambre, s'attrapant la tête à deux mains alors qu'il se sent complètement impuissant vis-à-vis de ce qu'il peut faire pour elle. Il n'est pas son père, ni son frère à priori, ni son petit copain, voir peut-être même plus son ami maintenant. Qu'est-ce qu'il pourrait bien faire pour elle? Ça n'était pas logique l'amour, comme il n'arriverait probablement jamais à comprendre pourquoi Yulia agissait de la sorte avec lui, il n'arriverait jamais à convaincre la jeune fille qu'elle se faisait des idées, qu'elle devait l'aimer comme on aimait une figure d'autorité, ou une figure paternelle. Mais même lui, qu'est ce qu'il en savait? Il n'avait jamais connu sa mère, et il détestait son père, l'amour pour un membre de la famille, il n'avait jamais vécu cela, avant Mina.

Il se redressa enfin, probablement trop tard pour faire quoi que ce soit, car elle avait déjà ramassé ses affaires, elle était déjà prête à partir, et il ne savait même pas s'il la reverrait un jour maintenant. Il ne savait pas où était cette docteure, et si elle quittait avec cet état d'esprit, jamais elle ne lui dirait où elle allait. Avec de la chance, il la recroiserait quelque part, peut-être à l’entrepôt ou peut-être dans l'une des planques qu'il avait partagé avec elle. Il s'appuyait sur tout ce qu'il trouvait, comme s'il était vidé de toute énergie et qu'il n'avait plus la force nécessaire pour se tenir debout. Sa main chercha le mur près de la porte de sa chambre, sans y entrer. "Mina... Je m'excuse... j...j...je savais pas."


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Mina Moon
Administrateur
Mina Moon
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/03/2019
Messages : 285
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 3 EmptyJeu 5 Sep 2019 - 19:15
Je ne pense même pas à virer mon pyjama. Je fourre dans mon fidèle sac-à-dos quelques fringues, ma gourde, ma lampe-torche trafiquée, ma pompe à vélo, ma trousse de toilette. En réalisant que je ne peux pas avoir mon couteau à la ceinture habillée en Totoro, je me bats nerveusement avec la combinaison pour la retirer, et la jeter à travers la pièce. J’ai tout juste enfilé un tee-shirt lorsque la voix de Markus retentit près de la porte. Je me fige, le cœur complètement affolé. J’ai le stupide espoir qu’il vienne pour me retenir, me dire qu’il a déconné, qu’il veut bien essayer lui et moi…

Sauf que non, il s’excuse. Ça me touche mais ça ne change rien. Je n’ai pas besoin de ça, j’ai juste besoin de sentir que je compte pour lui. Plus qu’une fille qui le rabaisse sans arrêt. Il a beau dire, la vérité me crève les yeux : l’insulter mais se déshabiller ça vaut mieux qu’être son amie mais garder ses vêtements. Je saute donc dans un jean, enfile rapidement une paire de chaussettes dépareillées et serre solidement mes Converses sur mes chevilles. Pendant tout ce temps – et pendant les cinq bonnes minutes passées à chercher mes armes en vain – seul le silence répond à l’ingénieur.

Je suis conne, ma lame et mon flingue sont en bas, sur l’accoudoir de mon fauteuil. Le visage ravagé de larmes et les yeux rougis, je quitte la pièce, mon sac nonchalamment passé sur l’une de mes épaules. En croisant mon aîné, je lève vers lui des prunelles brillantes d’une impertinence adolescente. Je renifle – malheureusement pas discrètement – et lui dit tout simplement :

- Salut Markus. Bon courage avec Yulia.

Je presse le pas vers le salon pour m’emparer de mes armes, indispensables désormais. Le pistolet finit dans mon sac – déchargé – le couteau se trouve un étui à ma ceinture. Avec mes airs de chat sauvage, je suis fin prête. Je me fiche de l’heure qu’il est. En vélo, je ne serai pas trop longue à atteindre la lisière de la forêt où se terrait Eden. J’espère que son offre tient toujours, j’espère qu’elle va m’accueillir. Je suis prête à tout plaquer, pas à me retrouver seule.

J’ai un instant d’hésitation pourtant. Sur le pas de la porte, j’hésite. Dans ma caboche immature, je revois tous les bons moments passés avec Markus. Il m’a permis de rire à nouveau, il m’a appris des choses, il m’a rassuré, il m’a tenu compagnie. Malgré les difficultés, ces derniers mois avec lui étaient les meilleurs que j’ai passé depuis quatre ans. C’est pour ça que je l’aime… parce qu’il a rendu un sens à une survie qui me rendait folle. Si j’ai un regret, c’est de ne pas m’être rendu compte de mes sentiments plus tôt. Peut-être… peut-être rien. C’est trop tard maintenant.

- Fais attention à toi, que je lâche finalement à la volée, te fais pas manger.

Puis je disparais par la porte. Je laisse sur le seuil des souvenirs, des aventures, des moments difficiles et des tranches fun. Merci Markus, tu es la personne la plus gentille que j’ai connu depuis le début de tout ça. Tu me manqueras. Je pose un pied sur une première pédale et me donne l’impulsion nécessaire pour faire partir le vélo. Loin. Le vent fouette mon visage humide et soulève ma chevelure emmêlée. L’évidence me brûle le cœur au bout de cent mètres.

Tu me manques. ♫ ♪ ♫


« Game over or Continue ? »
♫ I had a dream that all of time was running dry. And life was like a comet falling from the sky ♪ I woke so frightened in the dawning, oh, so clear ♪ how precious is the time we have here ? ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Now it's time to sing along   Now it's time to sing along - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Now it's time to sing along -
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» In my Time. Dick Cheney.
» IT'S TIME TO BE BAD~ ft. syssoï
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» Time is Up
» Trombinoscope ∞ It's selfie time !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: