The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Talk, bastard! -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2586
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 14:31
Du côté des baraquements, la première journée d'interrogatoire avait été musclée. Leur tentative de communication polie puis ce jeu du bon cop bad cop n'avaient pas fait long feu. Aussi Stan était rentré chez lui secoué. Pas vraiment par ce qu'il avait du faire – il savait se montrer sans scrupule quand cela s'imposait – mais bien par les premières révélations qu'ils avaient obtenues. Si le type ne mentait pas, leur nombre dépassait l'entendement et cela n'annonçait effectivement pas un combat équilibré.

Ils avaient bien entendu débriefer le soir même avec le second groupe, et quelques intervenants extérieurs, et savaient ainsi les quelques aveux que ces derniers avaient obtenus. Ils avaient convenu de maintenir pour l'instant les équipes... et l'approche, en ce qui les concernait !

- T'es sûre ? Avant de repartir de chez eux ce matin-là, le jeune homme s'assurait auprès de sa belle-sœur qu'elle était prête à aller jusqu'au bout avec eux. Mieux préparés que la veille – leur ligne directrice était tracée ! - ils allaient aussi se montrer plus cruels. Ils avait effectivement récupéré auprès de Roy un petit appareil qui leur permettrait de refiler des décharges d'intensité variable à leur nouveau copain. Pour sûr que cela devrait lui plaire !

Quelques minutes plus tard, notre fine équipe revenait dans la cellule de fortune du gars. Un spot avait été installé en plein dans sa figure et l'avait ébloui toute la nuit. Sans mentionner les collègues qui s'étaient relayés pour l'empêcher de dormir. Stan éteignit le flash, tout en clignant des yeux.

- Alors, t'as aimé ? Lui balança-t-il railleur. Assez costaud mentalement, le type ne cilla pas. Tant pis pour lui, il allait de nouveau frémir un peu. On a une petite surprise pour toi aujourd'hui. Il lui présenta la mallette. Si l'homme ne pouvait probablement pas en connaître le fonctionnement précis, il pouvait cependant deviner qu'il n'allait pas particulièrement apprécier. Et pour couronner la présentation, Stanley colla deux embouts, dessinant un quart de seconde, un petit arc électrique. C'est les joies de la civilisation, pas vrai ? Vous avez toujours le courant par chez vous aussi ?

Spoiler:
 


Talk, bastard! - Page 3 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyLun 26 Aoû 2019 - 19:14
Faut avouer qu'il était coriace, mais à aucun moment, j'avais anticipé qu'on aille jusque-là. Stanley, mon nouveau pote, était sur le point de le frapper quand j'avais attrapé son bras, que j'avais essayé une dernière fois de l'en dissuader et que j'avais essayé désespérment de convaincre le prisonnier que c'était le moment ou jamais de parler. Sauf qu'il avait voulu résister, il avait voulu la manière forte et j'pense que quand Stan a commencé à frapper, il s'est jamais vraiment arrêté, on aurait dit que sous le coup de l'adrénaline, il aimait ça. J'ai pas trop eu le choix de l'aider quand on en est venu à l'idée de le noyer dans une serviette humide. Je l'ai vu quand même dans ses yeux après, ça l'avait profondément secoué et je suis sûr que c'était un type bien, et qu'au fond, il aurait voulu que ça se passe autrement.

Au moins tout ça, ça n'avait pas été pour rien, parce qu'il avait enfin ouvert la bouche, il avait enfin daigné nous accorder un peu d'attention. J'étais pas certain des informations qu'il nous avait donné par contre, parce que ça semblait un peu gros de nous cracher en plein visage qu'ils étaient des milliers et que les hélicoptères, c'était juste la pointe de l'iceberg. Puis quoi encore? Des tanks, des avions de chasse, des bombes nucléaires? Ça me paraissait juste trop gros.

J'ai eu un peu de mal à dormir, j'ai pensé à ça toute la nuit, ce qu'on a fait à cet homme, c'était pas beau à voir et en même temps, j'arrêtais pas d'me dire qu'on pouvait pas lui en vouloir. À sa place, j'essaierais de résister autant si c'était pour protéger Fort Ward, alors le mec essayait juste de protéger les siens. J'suis pas capable de dire qui sont les gentils ou les méchants dans l'histoire et ça m'fait bien chier.

J'rejoins mes deux complices le lendemain matin, et j'vois mon nouveau copain qui discute avec la petite et lui demande si elle est prête à aller jusqu'au bout. C'est vrai qu'elle a pas signée pour ça. J'saurais pas dire qu'elle âge elle a, mais elle est peine plus vieille que mes anciens étudiants et j'suis sûr que c'est trop jeune pour assister à de telles atrocités. Je les salue rapidement, parce que j'ai pas vraiment la force de faire la discussion et j'entre dans la pièce juste après Stanley. Lui, il est prêt, il est déjà en mode torture, j'le vois tout de suite, comme si c'était naturel pour lui et je ne peux que le féliciter intérieurement pour ça, parce que j'pense pas que j'aurais sa force, même si je joue les durs.

"Écoute mec... Il est pas trop tard. Réponds aux questions avant que ça aille trop loin." Que j'lui dis, espérant simplement que la fatigue et la torture d'hier aura raison de son esprit solide. S'il pouvait juste tout déballer là et maintenant, tout le monde en sortirait sans souffrance.

Spoiler:
 


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 147
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyVen 6 Sep 2019 - 23:49

Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit. Toutes ces heures passées dans la salle d’interrogatoire ont été éprouvantes pour moi. Malgré de nombreuses tentatives pour l’amadouer, malgré les supplices infligés par Stanley – dont j’ai eu peine à supporter –  nous n’avons pas vraiment réussi à faire parler le prisonnier. Les quelques mots que nous avons pu lui soutirer la veille ne m’ont pas tellement rassuré. Est-ce un coup de bluff ? Le fait qu’il ait réussi à me faire douter, que je sois inquiète à l’idée que le groupe de cet homme puisse nous attaquer, de nouveau… Je suis en colère contre moi-même, fâchée contre cette peur qui me tiraille de l’intérieur depuis que j’ai quitté cette salle… C’est tellement stupide…

Dire qu’il faut y retourner aujourd’hui… Je n’ai pas vraiment le choix. Madame Phelbs compte sur moi, pour lui faire un compte rendu détaillé de l’interrogatoire. Difficile de la décevoir. C'est impossible... « Oui. » C’est tout ce qui sort de ma bouche lorsque Stan me demande si je suis certaine de vouloir continuer. Et si je fais de mon mieux pour faire bonne-figure, je ne me sens pas très bien. Je sais pertinemment que mon beau-frère fera ce qu’il faut pour faire parler ce type. Suis-je réellement prête pour ça ? Je n’ai pas vraiment le temps d’y réfléchir que nous pénétrons déjà dans la pièce.

Restant une nouvelle fois en retrait, j’observe Stanley ouvrir la mallette qu’il a apporté. Comprenant rapidement de quoi il s’agit, je jette un coup d’œil à Adam. Ça… Je ne suis pas certaine de pouvoir le supporter. Alors, je prends la parole après le prof d’histoire, bien décidé à convaincre l’homme que c’est le moment de parler. « T’es pas le premier dur à cuire à atterrir ici… Comme tu le vois… Nous sommes équipés pour réussir à te faire parler. Et… Suffisamment imaginatifs pour essayer tout ce qu’il faudra pour que tu parles. A toi de voir. A ta place… Je suivrais son conseil. » Je pointe Adam du doigt, parlant avec un ton plus froid que la veille…

Spoiler:
 


•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am  ▬ I'm unstoppable.

Revenir en haut Aller en bas  
Stanley Maverick
Rocketman
Stanley Maverick
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/07/2014
Messages : 2586
Age IRL : 28
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyLun 9 Sep 2019 - 22:52
Nouvelle tentative pour la méthode douce. Nouvel échec. L'épuisement auquel avait été soumis l'homme n'était pas encore suffisant. Qu'importait. L'essentiel était de trouver sa limite pour le faire craquer. Car l'expérience qu'ils avaient déjà fait avec Roza leur avait appris une chose : ils avaient tous un point de rupture. Et tant pis si celui de ce type les amenait loin. Pour tout dire, ce qui allait suivre ne serait jouissif pour personne. Qu'ils soient acteurs, victimes ou simples témoins. Car de toute évidence, ils préfèreraient tous ne pas en passer pas là. Mais ce type ne leur laissait pas le choix.

Stan soupira face au silence revêche du bonhomme et il pinça les lèvres en haussant les épaules.

- Ok tu viendras pas pleurer qu'on t'a pas prévenu, déclara-t-il au prisonnier en appliquant pour la première fois son appareil sur lui. Il posa la première électrode sur son oreille et la seconde sur sa main. Le type ne retint pas un cri rauque le temps que le militaire maintienne la position. ça fait mal, hein ? Encore une fois ? Il réitéra son mouvement six fois, sans que le bonhomme ne flanche réellement. Il échangea alors un regard avec ses partenaires, avant d'interpeler Adam. On lui retire son fut', ajouta-t-il alors simplement.

Pour la première fois, il lui sembla percevoir comme une appréhension dans le regard de cet étranger.  Comme s'il pouvait accepter tous les sévices, mais ne touchez pas à ses bijoux de famille, par pitié ! Stan inspira. Il ne pouvait que compatir car il connaissait la même faiblesse. Oui, car avec sa dynamo, la méthode optimale consistait à placer les électrodes sur l'oreille et les parties génitales. Le seuil de douleur était alors... raccourci. Étonnant, non?

- N'oublie pas qu'c'est vous qui êtes venus nous chercher, se défendit-il avant de lancer le jus. ça prendrait le temps qu'il faudrait, mais il parlerait ! Il répéta alors ses questions, encore une fois. Puis une autre.

Spoiler:
 


Talk, bastard! - Page 3 1568058212-stan-sign2bis
Revenir en haut Aller en bas  
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 225
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyJeu 12 Sep 2019 - 1:41
J'peux pas m'empêcher d'serrer les dents alors que Stanley reprends la torture. C'est vrai que le mec l'a cherché et j'ai aucune compassion pour lui, mais j'ai un tout petit peu d'empathie, ça m'fait mal de voir mon pote lui faire mal. J'souffre autant pour le mec que j'souffre pour le bourreau qui a plus de courage que moi et la petite pour s'appliquer à la tâche. Sauf que même si ça me plait pas, j'soutiens le regard de l'homme sur la chaise qui visiblement ne m'appelle pas à l'aide me défie avec ses yeux, du moins jusqu'à ce que Stan me propose de lui enlever sa pudeur. J’acquiesce sans hésiter et j'aide mon coéquipier à poursuivre la torture.

Ça fait déjà un moment qu'il s’acharne sur l'homme et je décide enfin de poser ma main sur l'épaule de mon équipier, glissant un regard de quelques secondes vers Maddie qui devait trouver la scène horrible à regarder. Je le fais un peu pour elle et un peu pour l'homme qui doit avoir besoin de souffler. La souffrance en continu ça va, mais il faut aussi des pauses pour que la douleur ne devienne pas tout ce qu'il y a. Il faut voir à quel point on est bien quand l'on souffre pas pour ne pas avoir envie que ça recommence. "Arrête, laisse le souffler un peu."

Mais, je laisse pas à l'homme une seconde de pause vraiment, je m'approche plutôt vers lui et je me penche à quelques centimètres de son visage et je lui fous une baffe sur la joue pour m'assurer qu'il est bien réveillé. "Maintenant que t'as vu la pointe de l'iceberg, t'aurais pas envie de t'ouvrir un peu?" Je pense qu'il a pas réalisé encore jusqu'où on est prêt à aller, mais on devrait au moins lui laissé quelques secondes pour réfléchir avant que la douleur recommence. Je regarde alors Stanley un instant, lui faisant un petit signe de tête. "Laisse-lui une seconde ou deux, c'est un type intelligent, je suis sûr qu'il va l'ouvrir maintenant. N'est ce pas?" La fin de ma phrase s'adresse bien sûr au mec sur la chaise, c'est le temps de parler là et d'arrêter de dire des conneries.

Jauge:
 


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: le dé...
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 06/05/2013
Messages : 7489
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptyVen 13 Sep 2019 - 11:25
Il est épuisé. La douleur le fait suffoquer, son corps se contracte de spasmes violents qui hachurent sa respiration. Cette pause, accordée par Adam, lui fait le plus grand bien. Il hocha la tête à sa question : cette fois, il veut parler.

Mon groupe... Ils sont qu'une partie... Sur Seattle... souffla-t-il alors que son regard passe de Stanley à Adam. Nous sommes qu'une centaine à être venus, pour cette mission... Sa respiration se fait douloureuse, il tousse. Quand le message radio a été capté... Quand ce Markus a donné des signes de vie, on a décidé de mener cette expédition...

Et ils n'avaient vu qu'une petite dizaine de personne, sur cette centaine envoyée, sur ce millier annoncé.

Nos avants postes... Il rigole, mais son rire lui arrache une autre toux, douloureuse. Sanglante. Ils sont... Ils sont presque aussi grands que votre campement...

Et son rire reprend de plus belle.

____________________________

Vous êtes à 2. Il vous faut sortir de la jauge et y revenir. Compte tenu des tortures, il faudra obtenir un score de 2 pour avoir d'autres informations. Si cette fois vous tombez en-dessous de 2,il y aura une surprise pour vous. Bonne ou mauvaise ? A vous de voir si vous voulez tenter votre chance.

• Vous avez une information à trouver. Le MJ interviendra pour vous les donner dès que vous serez dans les clous.
• Vous pouvez tirer les dés et flooder ICI. Mettez le score que vous obtenez à la fin de votre post.

• N'hésitez pas à faire des posts courts, la limite minimale des 350 mots est baissée à 250.
Revenir en haut Aller en bas  
Madisson Summer
Madisson Summer
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes:
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/05/2019
Messages : 147
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 EmptySam 28 Sep 2019 - 21:42

Y’a rien à faire, ce type n’a pas l’intention de parler. Et ça commence à m’agacer, non pas que je manque de patience, mais surtout parce que je sais ce qu’il va se passer s’il refuse de nous donner les informations que nous attendons. Le torturer, ça ne me plaît pas. Malheureusement, mon carnet est resté désespérément vide depuis hier, ne sachant pas vraiment comment faire pour réussir à le faire causer, sans employer la manière forte. J’ai bien peur que ce soit le seul moyen pour réussir à lui faire cracher les quelques détails précieux qui pourraient nous aider à y voir plus clair.

Pourtant quand je vois Stanley sortir tout son matériel de « torture », une boule apparaît dans ma gorge. Et si un instant j’ai espoir que nos interventions avec Adam, le fassent réagir, il n’en est rien. Le mec rechigne encore une fois, faisant perdre à Stan sa patience qui plaça les électrodes sur le prisonnier. Je m’éloigne alors, pas franchement ravie d’assister à ça. Je me place donc dans un coin de la pièce, là où il ne peut pas me voir.

Une fois, deux fois, trois fois… Je ne compte même plus au bout d’un moment, horrifiée de voir ce type s’obstiner. Puis quand j’entends qu’on va lui retirer son pantalon, mes yeux s’écarquillent. Puis je fais de mon mieux pour faire comme si cela ne me gênait pas. Je laisse néanmoins mes coéquipiers s’occuper de ça, restant en retrait et détournant les yeux. Qu’est ce que je fous là… Le mec hurle encore, il est à deux doigts de perdre connaissance. Heureusement, Adam intervient à temps.

Le gars se met alors à parler avec difficulté. Un avant-poste ? Ses révélations me font arquer un sourcil. Toujours en retrait, je me permets quand même d’intervenir, agacée de l’entendre encore nous parler de leur nombre apparemment bien plus conséquent que nous. « Et pouvons-nous savoir combien vous en avez ? C’est bien joli de tenter de nous effrayer en vantant votre présumée supériorité. Mais avoir une poignée d’hélicoptère ne veut pas forcément dire que vous êtes si nombreux et dangereux que vous le prétendez. La preuve, si c’était le cas, tu ne serais pas là comme un con avec le pantalon baissé jusqu’aux chevilles. Franchement, tu veux vraiment mourir comme ça ? »

Spoiler:
 


•••
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am  ▬ I'm unstoppable.

Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Talk, bastard!   Talk, bastard! - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Talk, bastard! -
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: