The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Lucky You -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1762
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 0:27
C’est vrai que j’suis une blagueuse. J’fais une grimace pourtant quand il m’prend la main pour regarder la blessure. J’suis mieux à terre qu’sur Tornado le cheval de Zorro, mais c’est pas encore trop ça. Plantée d’vant lui, j’me sens un peu idiote. P’t’être parce que la générosité gratuite, j’ai du mal à la comprendre. C’est c’que j’me dis à chaque fois qu’une tuile me tombe sur la poire : Bordel mais quelle bonne blague encore !

Alors j’blague, pour m’détendre, détendre l’atmosphère, essayer d’pas le fâcher des fois qu’ça soit un taré. J’veux dire, rien l’empêcherait d’me briser les doigts si j’lui disais un mot trop haut à son goût, il a ma p’tite main en otage pour l’instant. Et j’suis trop crevée pour avoir à m’battre contre un gaillard qu’aurait qu’à m’faire un placage pour me calmer. Suffit d’être subtil. Valérian m’répète suffisamment qu’faut que je ferme ma gueule, c’est sans doute pas pour rien.

J’sais pas encore pour ça, on va p’t’être pas jugé trop vite. Je lui adresse un p’tit sourire. C’est gonflé hein ? alors qu’il bande ma plaie et m’laisse tranquille, qu’il se montre même plutôt cool. Mais j’allie l’humour et les fait. Ca s’trouve, tu t’fais passer pour un grand samaritain, mais tu kidnappes des gens et tu les enfermes dans ta cave en prétextant être sympa. J’serais pas la victime, non non non. J’ai vu pas mal de film policier, j’suis rodée.

Et j’ai surtout bosser avec pas mal de flics. En tant qu’indic. Dana m’a filé les rouages du métier au passage, pour m’permettre d’pas me laisser avoir. J’suis toujours amusée par sa technique d’interrogatoire. Elle dépote de ouf.

Mes yeux se posent sur ses compagnons, j’trouve ça original. Mais pas davantage que lorsqu’il agite mes clés sous mon nez.

Oh ! J’les attrape, pour les voir, constater qu’c’est bien les miennes. J’les ai perdu quand ? Ptain, revenir sans, ça aurait été la plaie, on en a pas d’autres avec Neil ! Bah, merci pour ça… C’est… Les clés d’chez moi. Un chouette petit coin, douillet, qu’j’aurais pas dû quitter en fait. Ouais, j’y penserais à deux fois pour la prochaine. J’étais juste en ravitaillement avec une amie, on s’est séparées, et j’ai du m’éloigner d’notre position quand j’suis tombée sur un nid à rôdeurs. Ensuite y’a eu les chiens, puis Jaren, Lily et Happy, j’crois qu’t’as toute l’histoire.

En gros résumé ouais. Mes yeux s’ancrent sur lui. Derrière sa grosse barbe, j’crois qu’il y a un homme. Sauvage, mais qui essaie d’être sympa. J’devrais me méfier ?

Et toi, tu fais quoi dans l’coin ? Question d’routine. T’es l’deuxieme que j’vois à cheval cette année, c’est pas si commun…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 69
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 0:55

Je souris en lui passant le bandage. Pleine d’ironie. Elle a l’air drôle.
Mais bon je la connais pas. Même si elle m’accuse d’être potentiellement un psychopathe, je peux en dire autant d’elle. Je connais pas grand chose d’elle à part son prénom. Et c’est pas hyper utile pour savoir si on est en sécurité avec elle ou non. Alors prudence. Mais elle me semble étrangement fiable. Après bon, je viens de la sauver, c’est à peu près normal qu’elle soit gentille.

- J’imagine qu’un psychopathe dirait qu’il est gentil et qu’il faut pas s’inquiéter. Alors à toi de voir, mais c’est pas trop mon délire de capturer des gens et tout. Enfin c’est contraignant quoi, faut s’organiser, prévoir de la bouffe en plus. J’ai assez que de m’occuper de moi et des deux bestiaux là.
Mais moi aussi j’ai côtoyé des flics. J’étais un peu un membre de l’ordre avant si ça peut te rassurer.


On avait beau dire, surveiller les forêt c’est plus sportif et palpitant qu’on ne le croit. Dit comme ça, ça a l’air blasant. Mais quand il faut traquer un braconnier au fin fond des bois pendant quelques jours pour le capturer, en zigzagant entre les ours et les loups, on se rend compte du caractère dangereux du métier.

Elle parlait d’un chez elle, avec les clés. Ça me surprend pas, je doute que des gens sans maison aient pu survivre aussi longtemps. J’aurais pas pu moi.

- Ça a du bon un chez soi pas vrai ? Moi c’est un peu loin, mais j’ai aussi mon lit douillet. J’y retourne des fois, histoire de vivre un peu.

Mais je retiens les informations. Elle avait une amie, et elle avait croisé un autre homme à cheval. Seattle était passée de ville déserte et morte à pleine de vie impressionnante.
C’était positif. Au moins, il n’était pas venu pour rien.

- D’autres gens ? C’est bien ça. Ça va te paraître bizarre, mais j’ai pas croisé grand monde moi. T’es la première que je croise en vrai d’ailleurs. J’ai eu des contacts radios, mais je pense qu’ils sont morts entre temps…

Ça commençait à faire longtemps que je captais plus rien sur ma radio. Pas une voix.

- Sinon moi je me balade un peu, dans l’espoir de croiser quelqu’un de sympa. C’est mon jour ?
Et dire que je pensais être original, on va me confondre avec lui ! Tu connais du monde ? Genre beaucoup ?


J’habite vraiment loin moi. J’aurais peut-être dû me déplacer un peu plus tôt. Mais bon, maintenant c’est bon. Je ferais des expéditions plus longues, plus au centre, si c’est un bon plan.

- T’as un endroit où aller ? On peut se mettre en route si tu veux. Si t’as si peu de chance que ça, t’auras bien besoin d’un cheval, d’un chat et d’un Jaren pour faire quelques pas en plus.



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1762
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 8:28
Ah donc, tu as déjà réfléchi à tous ces détails ? Et on a un nouveau sheriff en ville maintenant ! C’est bien, y’a pas d’accro dans la discussion. Bizarrement, il se formalise pas de mes boutades, ni rien. Il se laisse porter, comme si la conversation lui plaisait, qu’y’avait quelque chose de bien à pouvoir dire tout et rien à une inconnue. Ma chance, c’est sans doute que tu trouves ça trop contraignant, sinon, pffiou, je serais fichue.

Mais j’finis par comprendre pourquoi. Ce type, Jaren, c’est un peu le genre d’OVNI qu’on croise pas tous les jours. Y’en a sûrement d’autres des comme lui, sauf qu’on sait pas où. Je fronce les sourcils à sa remarque :

La première ? Je glousse un peu bêtement, en m’attendant à ce qu’il m’dise que c’est une blague, mais la chute vient mais et j’réalise qu’en fait, c’est vrai. C’est ça. J’suis la première qu’il croise pour de vrai. Juste des contacts radios qu’il m’dit. Attend, quoi ? Comment j’peux être la première en quasiment quatre ans ? Mes yeux sont ronds, à cause de l’étonnement qu’tout ça suscite chez moi. J’suis pas un animal sociale, alors je peux comprendre, mais les quelques mois que j’ai passé seule ont failli m’rendre barge. Un chat a pas pu l’sauver de la folie, si ? Tu sors d’où comme ça ?

J’veux pas l’adresse précise, j’veux juste comprendre comment il arrive encore à exister. C’est pas une accusation, ni un reproche. Mais un cavalier dans Seattle, c’est rare, même si je connais Raina maintenant. Et un cavalier aussi à côté des réalités par contre, j’trouve ça extraordinaire. Chance ou malchance ? Va savoir, à c’niveau là.

Avec elle. Elle s’appelle Raina, son cheval Hypérion, et elle était… Cavalière de spectacle si c’est un vrai métier. Pour lui faire la conversation, le détendre. Ouais, je connais beaucoup d’monde. Enfin, Seattle est pas mort du tout, à vrai dire, c’est même plutôt un vivier. Bon, y’a pas mal de morts on va pas s’le cacher, mais les survivants s’organisent. J’pourrais lui parler du No Man’s Land mais… Il va se faire manger tout cru là-bas. On vit… Loin, avec mon amie. Dans le centre de Seattle. Raina a parfois du mal à y amener son bestiau, c’est pas contre toi mais j’doute que t’ais envie d’prendre le risque de perdre Happy après toutes ces années.

Raina préfèrerait cent fois mourir pour sa part que perdre son cheval. J’peux la comprendre quand après autant de temps, tu t’es faite à cette compagnie ; alors pour Jaren, ça peut être la même chose. J’l’imagine mal sans cœur.

Retournons à mon point d’rendez-vous. Avec un peu d’chance, tu pourras y voir Dana. Une autre personne, bien vivante, et plutôt sympa quand on est cool avec elle. Bon faudra que j’la détende avant parce que sinon elle va essayer de le buter. Et on parlera d’ta solitude en route…



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 69
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 11:33

On continuait de discuter, plutôt sur le ton de la rigolade. Un peu comme si on n’arrivait pas à rester sérieux, comme si l’humour et l’ironie marquait une distance qu’on ne voulait pas, ou ne pouvait pas franchir.

Elle me croyait pas. C’est vrai que quatre ans seul, c’est long. Le temps passait lentement. Mais il avait toujours été un peu comme ça. Alors invasion de morts ou pas, ça changeait pas grand chose. J’espérais juste que ma soeur était en sécurité, loin.
Du coup, je lui souris, pour répondre.

- Je sors de la forêt profonde ! Sans rire, j’étais pas shériff, mais garde forestier. Du coup je vis là-bas, c’est bien protégé. Et je sortais pas beaucoup. Au début, j’avais contact avec les autres gardes de l’état par radio, puis plus rien.
Je m’ennuyais un peu, alors j’ai décidé de bouger un peu. Je me suis jamais autant aventuré à l’intérieur de Seattle.


Et elle me parle de la cavalière. Une autre femme avec un cheval. C’est original. Elle devait bien se débrouiller avec.
Et il y avait du monde en ville, du moins c’est ce qu’elle disait. J’étais assez content. Au moins, il y avait toujours de la vie quelque part. Même si ils avaient l’air plus ou moins dangereux. Perdre Happy. Quelle idée. C’était pas spécialement étonnants que les humains soient un danger pour eux même après un truc comme ça. Déjà qu’avant c’était des sombres merdes, maintenant, avec des armes et sans règle… Bref, ça devait pas être beau à voir.

- Okay, c’est bon à savoir. Mais je vais me tenir loin du centre alors. Celui qui touche à Happy risque de mourir très lentement et très douloureusement. Mais y’a pas des gens un peu gentils ? Genre des gens qui tueront pas mon cheval en me voyant ? Ou l’humanité à perdu tout espoir ?

On commence à se mettre en route. Je monte sur Happy, et le caresse un peu. Je retire mon pied de l’étrier, et tend la main à Yulia, pour qu’elle monte à son tour. On irait plus vite, et surtout en se fatiguant moins.
J’allais croiser l’autre cavalière, vivante elle aussi. Je savais pas trop ce qui m’attendais, mais c’était peut-être mon jour de chance. Croiser de la vie, j’attends ça depuis longtemps.

- Pas de galop cette fois-ci, promis. En route ?



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1762
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 11:47
Ta radio fonctionne toujours ? La question sort de but en blanc. P’t’être qu’elle a pas crashé d’info depuis longtemps mais si elle marche, moi, j’veux bien la lui échanger contre ma superbe compagnie ! Bon, p’t’être que le deal lui plaira pas trop, en tout cas, ça se tente quand même ! Je sais pas encore comment aborder la chose, du coup j’reste le plus calme possible. J’l’écoute. Quatre ans comme ça, perso, j’serais rendue folle… Eh beh, ça devait pas être facile.

Alors, il cache quoi comme vice dans son état ? Sérieusement, j’pose pas la question ouvertement mais ça m’interpelle forcément au fond. Y’a un truc qui colle pas avec ce que je connais de l’être humain, Jaren peut pas être une totale découverte de cette nouveauté farfelue. J’l’avise, le quitte pas des yeux. J’ai du mal à être méfiante et en même temps à pas l’être. C’est bizarre.

Ou viens-y à pied. Ou trouve une pension pour ton cheval et ton chat. je suggère ça comme ça, ça a l’air débile hein mais bon… L’endroit où j’loge, il y a une grille autour, et toujours une personne pour surveiller. C’est comme ça que Raina peut y laisser Hypérion. Je hausse les épaules. Il m’a sauvé la vie, il m’a filé un de ses bandages, sans rien attendre pour l’instant en retour. La moindre des choses, c’est de lui rendre la pareille : P’t’être que si t’es de confiance, je pourrais te donner l’adresse mais faudra me convaincre de ça.

Et j’suis pas simple à convaincre. J’me demande combien de temps ça prendra. Dans tous les cas, j’pourrais lui donner des indications sur le No Man’s Land. S’il a bien passé quatre ans tout seul quasiment, aller voir ce qu’il se passe là-bas, ça serait sûrement pas mal pour lui. Mais s’il se pointe avec sa fleur au fusil et son sourire un peu idiot, il va se faire dévorer tout cru. J’préfèrerais autant être là, je crois. Pour… Surveiller que ça se passe bien ?

Les gens gentils, y’en a. L’humanité est pas encore perdue. Je hausse les épaules : Mais y’a beaucoup d’abrutis aussi alors… Enfin, j’crois surtout qu’c’est parce que ça a fait ressortir la vraie nature des gens, tu vois ? Et au fond, y’avait beaucoup de crasse quoi.

J’attrape sa main, la tiens fermement, met le pied à l’étrier pour pouvoir monter après lui. C’est moins fluide, plus laborieux, mais je finis par pouvoir y poser mon cul et pas trouver ça inconfortable. On peut pas dire non plus que je suis particulièrement à l’aise, mais bon… Je vais pas m’en plaindre.

Ok, en route. Je montre devant : Je te guide. Au fait, la personne qu’on va voir, elle s’appelle Dana. Elle était flic, et elle reste un peu farouche dans le genre. Prépare tes meilleures blagues parce que y’aura que ça pour la détendre.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Jaren Walsh
Modérateur
The Exiles
Jaren Walsh
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Tikka T3x Varmint 7-08 Rem. à lunette + Hachette
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 02/08/2019
Messages : 69
Age IRL : 20
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyDim 4 Aoû 2019 - 12:04

Je sentais qu’elle était intéressée par ma radio. Très intéressée même. Quelqu’un à chercher ? À contacter ? À voir. Mais pour le moment, elle avait l’air sympa, mais j’avais toujours pas assez confiance. Plus tard peut-être. Elle avait pas l’air dangereuse, et dégageait une sorte de sympathie. C’était un peu bizarre. Mais je savais aussi que j’aurais absolument aucun mal à la réduire en miette si elle essayait quoi que ce soit. Je pense qu’elle le savait aussi.

- Ouais elle marche encore. Faut juste trouver la bonne fréquence. Le monde n’est plus bavard comme avant. Tu cherches quelqu’un ?

Mais elle promettait de quoi garder Happy en vie. Alors si ça marchait, pourquoi pas l’amener à la radio ? On verrait plus tard. Ça se négocierait peut-être.

- Alors si j’arrive à te convaincre que je suis gentil, et inversement, j’aurais le droit de laisser Happy chez toi, et t’auras le droit d’utiliser ma radio chez moi. Deal ?

Ça faisait drôle de passer des marchés avec les gens. Avant, pas besoin de savoir si quelqu’un était potentiellement dangereux ou non. Ça se voyait souvent sur le visage et les yeux, mais surtout, personne ne m’emmerdait. J’étais souvent plus grand et plus musclé qu’eux, alors ils partaient vite. Espérons que ça n’ait pas changé.
Mais les gens biens existaient encore, à l’entendre. Tant mieux.
Mais l’humain devenait encore plus con qu’il ne l’était, livré à lui même, alors je pouvais bien la croire.

- Ah ça… Y’en a de la merde collée au fond des humains. Alors si on chamboule tout…
J’espère que t’es  dans ceux qui ont de la merde dans le fond, mais qui sont pas pour autant vicieux et violents. Tant qu’on me provoque pas, je suis gentil. Juré craché.


Elle monte sur Happy, que je lance vers l’avant. Lily est devant moi, assise sur ses pattes arrières, à regarder l’avant, au bout de la rue. Je lui gratte la tête, entre les deux oreilles.
Elle me pointe la direction. Alors pas de temps à perdre.
Elle en connaissait du monde finalement. Je sais pas si je devais me réjouir ou non.

- Alors si y’a que les blagues qui fonctionnent, ça ira. J’ai pas perdu mon humour j’espère.
C’est loin ?



Et alors il s’est passé quelque chose, je me suis laissé aller, dans un total oubli de moi même envahi par la nuit le silence et la plénitude. J’avais trouvé la liberté. Perdre tout espoir, c’était cela la liberté.
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Bras Droit | The Exiles
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1762
Age IRL : 27
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 8:22
J’ai un ami qui pourrait être intéressé. On cherche surtout à surveiller les alentours, j’imagine qu’en changeant de fréquences, on arrivera peut-être à quelque chose. Markus est débrouillard avec ça, je sais pas ce qu’il pourra réaliser avec. Si ça pourrait vraiment l’intéresser au fond. Mais même pour moi, je crois qu’il est grand temps de me munir de ça. Est-ce que ça pourrait me permettre de remonter jusqu’à ceux qui nous ont attaqué en mars ? Ou à ceux de cet Eden ? Il saura quoi en faire, pas moi.

Jaren a l’air de son côté motivé à montrer patte blanche. J’crois comprendre que la solitude lui pèse beaucoup et qu’au fond, il a besoin de voir d’autres personnes. Vu son parcours, j’sais pas si c’est toujours une excellente idée mais bon, je vais pas jouer les ingrates après qu’il m’ait sauvé la vie. J’vais surtout voir c’que je peux faire pour l’aider, sans le mettre en danger. Raina saura mieux que moi comment s’y prendre pour ses bestiaux, ça sera un début.

On a un deal.

Sourire de circonstances, il s’inquiète de savoir si j’suis du genre à être vicieuse et violente. J’préfère garder mon sourire pour pas trop lui en dire. Vicieuse ? Au sens strict, j’ai en effet pas mal de vice, mais je suis pas tordue comme d’autres peuvent l’être. Et violente, ça… C’est juste un état d’fait maintenant. Si on le devient pas, on survit pas. Ou alors, on s’réduit soi même en esclavage. Autant dire qu’c’est pas tout à fait ce qui m’enchante de mon côté. Pas question de dépendre d’un autre, à la vie à la mort. Car quand il se lassera de moi, j’aurais plus rien à quoi me raccrocher. Mauvaise plan.
Putain d’mauvais plan même.

Je suis de ceux-là, oui. J’ai pas de raisons d’le provoquer, mais il se doute pas du mauvais caractère qui s’cache sous ce joli minois. Comme beaucoup quand ils m’découvrent en fait. Je dis pas ça pour m’vanter, mais l’effet de surprise à au moins son avantage. Dis voir une blague, que je te dise ça ? Si t’as passé plus de quatre ans tout seul, t’as eu personne pour tester, pas de public ni rien. A part un chat et un cheval. Autant dire que tu devais pas te marrer tous les jours avec eux.

Risette un brin moqueuse, j’me fais spectatrice de ses bêtises :

C’est pas à côté, t’as le temps d’en faire, des blagues. Et puis… Faut que j’apprenne un peu à le connaitre : Et quand on est seul pendant quatre ans, qu’est-ce qu’on fait de son temps au juste ? T’es pas devenu cinglé ?



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Lucky You   Lucky You - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Lucky You -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: