The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Everybody's Got To Find A Way -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 172
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 14:51
J'suis assez content d'voir qu'elle est soulagée alors que j'ai à peine rien fait. Mais bon j'lui ai quand même promis de réparer le superficiel de sa maison et ça doit pas être commun de nos jours. Même si on vit quand même bien ici, on s'contente pas mal de l'état de s'qu'on et puis c'est comme ça, sauf que j'trouverais ça moche de laisser une partie de son revêtement arraché comme ça, elle a quand même une jolie maison en bon état. C'est assez cool qu'elle m'invite à l'intérieur d'ailleurs, parce que j'ai jamais vu comme c'était chez elle, et disons que c'est pas vraiment la décoration qui m'intéresse. J'me dis que ça sera une bonne occasion d'me rapprocher un peu plus d'elle et d'voir de quel côté de la clôture elle se tient.

J'm'approche de la porte et je la vois qui retiens quelque chose, elle me dit que c'est un chien méchant et ça m'fait un peu rigoler parce que deux secondes plus tard, j'vois bien que c'est un Corgi minuscule. Une fois entré, jm'assure de bien refermer la porte derrière moi comme elle m'le demande puis j'me penche à la hauteur du chien pour lui permettre de m'sentir la main avant de caresser son poil. "C'est qui le beau chien hein? Comment qu'il s'appelle?" Ça clash un peu avec ma personnalité, quoi que non, j'ai l'air d'un gros nounours sympa, sauf quand tu m'fais chier sauf qu'elle a jamais vraiment vu ce côté de moi alors ça va. J'ai beau être un chasseur, j'adore les animaux et j'ai l'plus grand respect du monde pour eux. Quand j'tue, j'le fais proprement pour m'assurer qu'ils souffrent pas. Après m'être attardé un peu au chien, j'me relève pour la regarder faire, encore dans l'entrée.

"J'enlève mes souliers?" J'préfère demander parce que y a rien qui me ferait plus chier que quelqu'un qui rentrerait chez moi sans enlever ses souliers alors par politesse, j'préfère y aller avec ce qu'elle veut, et j'fais ce qu'elle me dit avant d'la rejoindre dans la cuisine et de regarder les bières. Pour moi ça s'ra une blonde, c'est sûr, il fait encore chaud et c'est rafraîchissant. "Tu bois avec moi?" J'prends le décapsuleur et j'ouvre ma bière et la sienne si elle m'en indique une, puis j'prends une bonne gorgée avant d'émettre un son satisfait de la fraicheur de la bière même si elle doit plus vraiment avoir ses bulles du passé. "Merci pour tout ça, c'est vraiment gentil de ta part." Elle était pas vraiment obligée, mais plus j'y pensais plus j'me demandais si c'était pas un prétexte pour m'inviter chez elle. Ou peut-être que j'suis seul depuis tellement longtemps que j'me fais des idées, j'sais pas.

"Non pas vraiment, j'suis un peu comme toi j'crois, sauf que mon laboratoire, c'est dehors." J'rigole un peu, parce que c'est vrai qu'on est dans une situation similaire. J'fréquente bien quelques personnes qui viennent à la chasse avec moi, mais au final, j'connais pas grand monde parce que je reviens, j'suis un peu fatigué et j'm'écrase chez moi. "Mais t'es ici plus souvent, alors j'imagine que tu dois connaître plus de gens qu'moi. Tu dois même avoir un copain ou hum... une copine" J'donne un peu l'impression que j'suis ouvert d'esprit là mais j'espère vraiment qu'elle me dira pas qu'elle fréquente une fille. Un coup d'œil à l'endroit m'laisse pas l'impression qu'un mec passe ici souvent, mais j'saurais pas dire vraiment. J'me rappelle un peu qu'elle a perdu un être chère alors j'ose pas en rajouter une couche sur ce sujet-là. "Enfin, ça m'surprendrait pas parce que t'es gentille et t'es charmante... En plus d'être super intelligente." Notons l'enchaînement de compliment qui s'limite pas à "t'es trop belle", parce qu'à force, j'sais qu'les filles aiment pas être résumé à leur corps.

J'prends quelques cacahuètes et une nouvelle gorgée de bière, soutenant un peu son regard pour voir comment elle va réagir à mes compliments. J'devine qu'elle va rougir encore, j'crois qu'elle est pas vraiment habituée à s'faire draguer ou quand c'est le cas, elle doit subir l'assaut de gros lourd qui sait pas comment respecter ses limites. "Désolé, j'veux pas te gêner non plus." S'pas vraiment vrai, mais j'fais comme si, comme ça elle peut imposer ses limites et j'ai pas l'air d'être le genre a pas lâcher le morceau.
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 318
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 18:53
Je lui avais naturellement répondu que le chien s’appelait Rich et que je l’avais depuis qu’il était bébé. Je souris légèrement en le regardant caresser l’animal. C’était un ami des bêtes et ça faisait plaisir à voir. Ce n’était pas vraiment surprenant, je l’imaginais facilement dans la campagne avec un chien, un cheval et son aigle, c’était un stéréotype, et alors ? Lorsqu’il me demanda s’il devait retirer ses chaussures, j’étais plutôt contente de cette preuve de savoir vivre. Je m’étais rendu compte, qu’il n’y avait pas beaucoup de personne aussi soucieuse des autres. Evidemment, on pouvait compter Eve-Madeleine, mais cette fille était trop bien pour être réel comme je disais souvent. Je haussais les épaules avant de lui répondre simplement.

- Ce n’est pas une nécessiter de toute façon, j’avais prévu de faire le ménage cet après-midi.

J’avais déjà nettoyer la maison la veille, mais c’était un peu une obsession pour moi d’avoir une maison impeccable, j’avais toujours était très à cheval sur la propreté. C’était une déformation profession sans doute. La maison n’était pas très personnelle, les meubles étaient d’origine et il n’y avait pas vraiment de photo, ni de souvenir. D’une certaine façon, elle ressemblait à un showroom d’Ikéa mais qui n’était plus flambant neuf. Je lui montrai la bière que je voulais boire pour qu’il me la décapsule avant d’ajouter simplement.

- C’est toujours plus agréable de boire avec quelqu’un non ?

Je pu également une gorgée avant de la poser sur le plateau et de le déplacer jusqu’au salon, nous serions plus confortablement installés dans le canapé que dans la cuisine. La télé ne fonctionnait plus depuis longtemps, mais ce n’était pas une nécessité on était là pour faire connaissance pas pour regarder un film. Je fus un peu surpris d’entendre des questions sur ma vie sentimentale, mais je décidais de lui répondre clairement.

- Non, je suis seule, mais c’est un choix, je veux dire, tout le monde le sait que j’ai eu une copine, mais Nora est la seule femme que je n’ai jamais aimée et maintenant, je suis un peu perdu. Les autres femmes ne m’intéressent pas, je les trouve fade en comparaison. Je me surprends à regarder certains hommes avec un peu plus d’insistance qu’auparavant, mais je crois que j’ai pas encore fait totalement mon deuil.

Il n’avait pas besoin de quel deuil je parlais réellement, en tout cas, c’était la première fois que j’avouais regarder certain homme avec envie. C’était presque étrange de le dire à voix haute. Y en avait un plus que d’autre qui me faisait envie, mais il ne prenait même pas la peine de me regardait autrement que comme une amie… Il ajouta presque aussitôt qu’il était désolé, est ce que ma confession était trop intime ?

- Tant que ça se cantonne à de la discussion, j’ai pas vraiment de limite, on me reproche souvent d’être trop directe justement…

C’était une chose qui m’avait causé quelques tords lorsque je travaillais encore, mais c’est la vie, on n’y peut pas grand-chose. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me face autant de compliment, est ce qu’il me draguait ? Je n’étais pas vraiment douée pour me rendre compte de ce genre de chose, encore moins qu’avant du moins.

- En tout cas, tu es vraiment adorable pour me faire des compliments, et toi alors ? Tu n’as personne ? Je veux dire, tu es presque l’homme idéal, bricoleur, à l’écoute, je suis sûr qu’avant tu avais toujours une ou deux femmes à tes pieds.

Lui rendre le compliment était important et puis, je devais me rendre à l’évidence, il était loin d’être moche. Il avait la musculature, les yeux bleus et une forme de respect. Je pense qu’il avait ce qu’il fallait pour un gros tombeur avant.



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 172
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 20:57
J'tends ma bouteille vers elle pour qu'elle la cogne après l'avoir bu, symbole d'amitié universel avant que j'ajoute que c'était bien dit, c'est toujours beaucoup mieux de boire à deux que d'boire seul. J'la suis jusque dans son salon, puis j'm'assois pas trop loin d'elle mais pas trop près non plus pour qu'elle pense que j'veux rentrer dans son espace personnel. On en est pas là encore, et elle a tellement l'air du genre timide que si j'brûlais trop d'étape, je me trouverais vite à la porte, j'crois. J'essai de faire attention avec les gens ici en plus, parce que bon, vu l'nombre d'habitants la réputation ça peut vite vous suivre.

J'écoute s'qu'elle a à me dire, pas trop déçu, mais un peu sympathisant quand même. J'approuve toujours pas son choix amoureux, mais j'suis pas non plus un trou du cul et ça m'fait vraiment chier d'voir quelqu'un perdre une personne proche. J'peux facilement comprendre qu'elle a toujours un deuil à faire, on fait tous le deuil de pas mal de trucs. J'ai perdu mes amis et j'm'en rappelle encore comme si c'était hier, pis, j'me demande encore souvent si ma sœur ou mes parents sont en vie. Ça m'fait quand même plaisir d'apprendre qu'elle s'retourne à nouveau vers les hommes, elle était peut-être juste curieuse et Nora c'était un passade, j'peux pas juger ça, même si ça m'fait toujours chier la façon qu'elle l'a perdu.

Ah bah moi, qu'tu sois direct ça m'gêne pas. J'préfère les gens directs et francs." Parce qu'au moins y a aucun chichi avec ces gens-là. Pas d'hypocrisie, tu sais tout d'suite si la personne t'aime ou t'aime pas, c'est mieux que d'se faire des fausses attentes. "J'suis assez franc aussi, j'peux pas supporter les trous d'cul qui font qu'mentir. Oups désolé..." J'suis toujours un peu vulgaire, mais bon, j'me retiens un peu, surtout avec une femme que j'apprends à connaître, alors j'lui fais un sourire un peu désolé d'avoir dit un vulgarité.

J'rigole un peu, et même si je suis pas du genre timide, j'avoue que j'ai senti mes joues devenir chaude un moment, j'ai probablement rougis. Elle charrie un peu, l'homme idéal... "Hum, non j'suis tout seul... Et bon, j'imagine qu'j'ai un certain charme, mais j'ai jamais abusé de ça" Un petit mensonge tout blanc, s'pas moi qui abuse de mon charme, c'est les femmes qui m'ont sauté dessus pour obtenir des faveurs. N'empêche, j'ai jamais réussi à entretenir une relation bien longtemps, alors j'dois pas être si idéal que ça, quoi que, j'me suis jamais attaché non plus.

J'me penche pour prendre un peu du cake salé et j'en prends une bouché. "C'est bon, c'est toi qui l'as cuisiné? J'imagine qu'une chimiste ça doit savoir cuisiner, s't'a peu près la même chose." J'sais pas si elle est vraiment chimiste, mais elle travaille avec des produits chimiques ou pharmaceutiques, un truc du genre, alors ça doit être similaire. Mélanger des produits chimiques ou mélanger des ingrédients ça doit être similaire, moi à part faire du BBQ, demande moi pas de faire un gâteau.
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 318
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyMar 6 Aoû 2019 - 11:33
Un sourire complice apparut sur mon visage alors qu’il parlait des gens directs. J’étais contente de ne pas avoir à faire à un faux cul et pour le coup, je ne pouvais que le soutenir. J’acceptais la présence de personne de ce genre-là autour de moi, mais suivant certaines conditions, à force de les côtoyer ou les connaitre quand j’arrivais vraiment à les cerner et ça prend un temps fou en réalité.

- Oui, les gens comme Lawrence, tu les supportes bien. Bah bienvenue au club. Je ne sais pas si ton chemin a croisé Victoria un jour, mais j'aime bien sa façon d’être, grande gueule, qui dit ce qu’elle pense et qui en a rien à foutre du reste.

Victoria, je ne l’avais pas croisé beaucoup, mais le peut qu’elle avait parlé, je m’étais dit que j’aimerais avoir son caractère et son courage. Envoyer chier tout le monde, c’est loin d’être facile surtout pour moi, la petite fille de bonne école. Il me complimenta sur le cake qui n’était malheureusement pas fait maison. Je ne me cachais pas de ce fait et lui expliqua rapidement comment je l’avais obtenue.

- Je ne suis pas vraiment chimiste, mais c’est un apriori qui n’est pas nécessairement faux, pour la pâtisserie. La cuisine d’un plat c’est tout de même beaucoup de liberté alors que la pâtisserie, il faut suivre une recette comme en chimie. J’ai encore du mal avec le four que j’ai ici et je ne suis pas très douée pour faire manger. Donc non, il n’est pas de moi, c’est ma voisine qui m’en donne régulièrement, je lui fais son ménage en échange ou je donne quelques cours de science à ses enfants.

J’avais tout de même un doute quand il m’annonça qu’il n’avait jamais profité de son charme, mais après je ne pouvais pas vraiment le prouver. Je décidais donc de jouer la carte de la taquinerie pour lui faire comprendre que je l’appréciais tout de même, mais que je n’avais pas spécialement une vie facile, donc il ne fallait pas trop en attendre de moi.

- Donc t’es un gentleman en plus, c’est bon à savoir… Je n’ai pas rencontré que des mecs bien dans ma vie malheureusement et vu que j’essaye d’éviter les connards, c’est rassurant de me dire que je n’ai pas besoin de te mettre à la porte.

Un sourire joueur était apparu sur mon visage alors que j’attrapais à mon tour un morceau de cake, j’avais un peu faim n’ayant encore rien mangé. Je bus une gorgée de bière pour tout faire passer avant de me concentrer un peu plus sur lui. On était là pour faire connaissance alors autant lui poser quelques questions.

- Tu faisais quoi avant du coup ? Tu pratiquais autant la chasse ?

C’était une entrée en matière simple et efficace, il savait que j’étais scientifique, moi pour le moment, je le voyais comme un garde forestier peut être. Il avait l’air si à son aise dans la nature, mais j’en saurais plus très rapidement.



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 172
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyMar 6 Aoû 2019 - 16:10
J'suis pas sûr de savoir, c'est qui exactement Lawrence, mais j'ai pas la mémoire des noms. C'est quand même ironique vu que j'ai une sale mémoire d'éléphant, montre moi un visage et j'te dirai direct qui c'est, en quel année il est né, en quel année il est mort si c'est un personnage historique et s'il a une tache de naissance sur le cul. Mais si tu m'lances un prénom comme ça dans l'vide, j'suis pas vraiment capable de faire le lien, c'est comme ça. Du coup, Lawrence, p't'être que je connais, mais j'suis pas certain. Victoria par contre ça m'sonne une cloche.

"Victoria? S'pas la brunette qui est arrivé avec tout un groupe? L'mec aux cheveux blonds? J'serais enragé à sa place" Et y a d'quoi. Elle arrive avec tout un groupe, et les mecs s'barrent et la laissent là. Après, c'est eux les cons, pas elle. Pourquoi vivre dehors quand on peut être ici? Faut vraiment être idiot pour faire un truc pareil.

Elle savait pas cuisiner, mais elle pouvait pas être parfaite hein? Elle était intelligente et elle f'sait l'ménage, c'était déjà un bon début. J'prendrais bien des cours particuliers d'science, pas que j'veuille vraiment apprendre, mais parce que j'sais comment les cours particuliers peuvent finir quand l'autre n'est pas concentré sur le cours, mais sur autre chose. Ça s'rait peut-être mon tour pour une fois d'être du côté de celui qui "s'fait abuser". Mon dieu ma professeur abuse de son autorité, pitié madame Norton, j'veux absolument passer votre cours. L'idée m'fait un peu sourire, ça m'amuse au point où j'ai perdu un peu l'focus de s'qu'elle me racontait au sujet d'la pâtisserie. Toute façon, elle rebondit déjà sur le fait que j'suis un gentleman. Elle pousse un peu, quoi que j'suis galant, mais gentleman c'est pas l'premier truc qui m'passerait pas la tête pour me décrire, sauf que j'vais pas le contredire.

Après, s'qu'elle me dit à propos des mecs qu'elle a rencontré dans le passé, j'sais pas si c'est juste des manipulateurs, des gros lourds charmeur ou carrément un mec a qui elle a dit non et qui a insisté un peu trop. Parce que dans l'dernier cas, j'casserais les dents à n'importe quel homme qui violerait une femme, j'peux juste pas l'supporter. "J'vais essayer d'pas être un connard, mais j'promets rien." J'cherche juste à détendre l'atmosphère mais en même temps toute blague a un fond d'vérité, y a plus d'une fille qui m'a traité d'connard parce que j'voulais pas m'attacher, sauf que j'sais pas si ça fait vraiment d'moi un connard, s'pas comme si je leur avais promis une bague.

J'vois quand même qu'elle est joueuse parce qu'elle me fait un de ses sourires que j'peux facilement lire. J'prends une nouvelle gorgée de bière et j'pose la bouteille sur la table, j'soutiens son regard vraiment intense. J'me dis qu'les scientifiques puceaux autour d'elle doivent vraiment la scruter à longueur de journée, m'étonnerais pas qu'y ait qu'elle qui bosse. J'prends un regard vraiment sérieux quand elle me d'mande s'que j'faisais avant. "Tu m'croiras pas si j'te le dis." Je fais mine de regarder autour à la recherche des oreilles qui pourraient bien suivre notre conversation et j'reprends tout bas. "J'étais agent secret, j'ai sauvé plusieurs fois la planète terre" Bon, ça avait l'air un peu moins impressionnant maintenant qu'on vivait tous dans un village minuscule entouré d'la peste noire, j'imagine, mais je commence à rire tout de suite. "Non, sérieusement, j'crois pas que tu m'croiras, mais j'étais professeur d'histoire au secondaire."

J'reprends un peu mon sérieux en avalant quelques cacahuètes. "La chasse, c'était plus un passe-temps, avant, une façon d'm'évader. Mon père m'y a initié vraiment jeune et il disait que c'était la meilleure façon d'encore aimer ma mère." J'souris encore à penser à cette histoire, et j'comprends encore mieux aujourd'hui. J'suis sûr qu'il était amoureux d'ma mère, mais parfois fallait passer un peu d'temps loin pour pas qu'l'autre nous énerve, j'suis sûr que c'est valable dans l'autre sens.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Clarke Norton
Clarke Norton
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Aucune
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 11/07/2019
Messages : 318
Age IRL : 25
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyMer 7 Aoû 2019 - 15:40
Je ne m’attendais définitivement pas à ce qu’il me dise être un agent secret, et en toute honnêteté ce mensonge ne tenait pas la route une seule seconde. Si c’était le cas, avec un gouvernement tombé ou non, il n’aurait jamais donné une information de la sorte. Il pouvait toujours avoir des ennemies sur le territoire. J’étais prête à croire plein de choses, mais pas ça. Hors de question de se montrer trop naïve sur ce coup. De toute façon, je n’avais pas eu le temps de dire quoi que ce soit que déjà, il enchainait me racontant qu’il était prof d’histoire dans le secondaire. Déjà, il y avait plus d’information, donc il y avait plus de chance que ça soit vrai. Et j’admets que c’était un peu dur de l’imaginer en prof d’histoire.

- Je suis presque certaine que tes étudiantes buvaient tes paroles.

Si c’était vrai, parce que j’avais encore un doute raisonnable, il était certain qu’il en avait fait baver plus d’une. C’est l’archétype typique du prof qui fait kiffer. Je veux dire, il a de la réparti, je suis certaine qu’il lançait des regards captivants dans sa salle de cours. En tout cas, il a sans doute dû créer des passionnées d’histoire juste pour pouvoir passer une après-midi de plus avec lui. Il m’expliqua alors que la chasse était un passe-temps qu’il avait développé avec son père. Je n’aimais pas les gens qui chassait par plaisir, mais je n’allais rien dire à ce sujet puisqu’aujourd’hui ce n’était plus vraiment un plaisir, mais une nécessité sans son entrainement rigoureux, nous n’aurions sans doute pas la possibilité de manger aussi bien. J’avais bien remarqué un petit côté machiste en l’homme que j’avais en face de moi et d’un coup, je comprenais vachement mieux d’où ça venait. Je ne sais pas d’où il venait, mais sans doute d’une campagne profonde…

- Après, quand on aime vraiment quelqu’un on apprend à faire des concessions plutôt que de partir se planquer. Il faut affronter les problèmes.

Il allait défendre son père, c’était presque une certitude que j’avais. Peut-être que j’exagérais un peu, je n’en savais rien, mais en tout cas, ça me plaisait presque ce petit jeu. Bien qu’évidemment, il ne se passerait rien aujourd’hui. Rich était venu s’installer entre lui et moi et ce n’était pas pour me déplaire, je le caressais distraitement d’une main avant de changer de sujet. Je n’avais pas spécialement envie que la conversation s’envenime. On était ici pour échanger des idées et faire connaissance, pas se taper dessus.

- C’est une chose que j’aime bien avec l’épidémie, c’est qu’elle permet de faire des rencontres qu’on n’aurait jamais pu faire avant et ça pousse tout le monde à se surpasser.

Rien que moi, au niveau du complexe, j’ai atteint un stade d’excellence que je n’aurais jamais cru. Je n’aurais jamais pensé atteindre une hiérarchie aussi élevée, je n’étais qu’un rat de laboratoire même si j’aspirais à plus, parce que l’être humain veut toujours plus, je ne pensais pas devenir le bras droit d’un généticien. Je n’aurais jamais cru non plus rencontrer quelqu’un comme Eve-Madeleine ou plein d’autres gens du groupe. Finalement, je ne savais pas si c’était réellement une mauvaise chose tout ce qui s’était passé ici.



๑ We Could Live Just To Turn The World Into Our Fantasy ๑



J'écris en #6633cc
Revenir en haut Aller en bas  http://www.walkingdead-rpg.com/t12311-listing-des-comptes-v4#292 
Adam Ward
Modérateur
Adam Ward
Fiche de personnage
Survit depuis le : 31/07/2019
Messages : 172
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 EmptyMer 7 Aoû 2019 - 21:54
"Oh arrête!" Qu'je dis un peu gêné parce qu'elle dit, un peu faussement gêné, j'avoue parce que bon, c'tait pas faux, y avait bien quelques étudiantes qui faisaient les yeux doux à mon bureau et j'pense aussi qu'j'étais assez cool comme prof. Enfin, j'essayais autant qu'possible d'pas rendre l'histoire trop ennuyante, vu qu'ça l'est pas. J'le vois quand même un discrètement dans ses yeux qu'elle me croit pas. Ou qu'elle a des doutes plutôt. Alors j'décide de sortir le grand jeu de ce côté là. "Mes exploits d'prof sont rien à côté d'ton vaccin, j'suis sûr que la jeune femme qu'y a découvert l'ADN, Rosalind Franklin, serait très fière de toi si elle était pas morte en... hmmm.. 1958." Ses connaissances, je les tire d'assez loin, directement d'l'université parce que c'est pas le genre de trucs qu'on enseigne à l'école secondaire.

J'perds quand même un peu mon sourire pas longtemps après, car visiblement, là, j'suis en train de perdre la partie, elle aime pas l'éducation d'mon père ou j'sais pas trop. J'suis peut-être plus vraiment l'mec idéal dans son esprit et j'peux pas lui en vouloir, ça doit être une féministe aguerrie vu qu'elle a fait des études universitaires et tout. "S'pas une question de s'planquer... C'est plus... Parfois, c'est bien d'être un peu loin d'l'autre pour mieux s'retrouver." En tout cas, moi c'est toujours comme ça que j'l'ai compris parce que j'ai jamais vraiment vu mes parents s'disputer, c'tait un couple heureux. Ma sœur aurait sûrement dit qu'ma mère était pas assez épanoui, peut-être même que Clarke dirait exactement le même truc, mais bon, elle avait pas l'air malheureuse dans la cuisine.

Ça reste un peu étrange comme changement de sujet, elle tombe directe sur, j'sais pas trop, l'fait qu'on se serait pas rencontré dans l'monde d'avant peut-être? Possible, ou peut-être qu'un jour elle en aurait juste eu marre de son labo et j'l'aurais croisé complètement saoule dans une boîte de nuit ou un truc du genre. J'suis pas capable de dire s'que ça change vraiment en fait, mais j'suis pas prêt à dire qu'je préférerais pas qu'mes potes soient en vie, au lieu d'faire sa connaissance dans une vieille maison au beau milieu des restants d'une civilisation détruite. S'pas qu'elle est pas gentille et que j'suis pas content d'faire sa connaissance, s'pas ça, c'est juste qu'à choisir... Alors j'me contente un peu de sourire et de rebondir sur le reste. "C'est sûr que pour nous surpasser, on se surpasse... Et pis, on change, on s'adapte."

Et toi Clarke? À quel point t'as changé d'puis que tout a commencé? As-tu faire l'effort de quitter un p'tit peu le confort de ton laboratoire pour voir à quel point l'monde ont bavé et en bave encore dehors? J'ose pas vraiment lui dire ça, mais j'ai pas l'impression qu'elle le réalise assise dans sa maison à flatter son chien. Ça m'déçois un peu d'elle ce commentaire, mais je continue quand même à sourire un peu pour pas l'montrer. J'sais que j'ai dit que j'étais franc, mais elle mérite pas non plus que j'la blesse là maintenant, surtout pas après une bière, un cake et des cacahuètes.

"Et toi? À part utiliser ton cerveau pour révolutionner l'avenir, t'as des passe-temps ou t'en avais des inusités avant?" Allez donne moi du croustillant, pas un truc genre "J'faisais une collection de timbres, mais j'ai jamais trouvé celui de l'Argentine de 1948, j'suis sûr que derrière la nerd se cache une fille un peu cool. J'glisse ma main sur le chien aussi, et ma main rencontre la sienne, alors j'en profite pour lui jeter un regard désolé, ramenant plutôt ma main entre les oreilles de l'animal pour les grattouiller.


You're either the prey or the hunter. I've chosen my path
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Everybody's Got To Find A Way   Everybody's Got To Find A Way - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Everybody's Got To Find A Way -
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.
» Jia Li - sometimes it is necessary this to lose and go in darkness to be able to find itself
» Charles Banning - I will find my family [Terminée]
» Bambi et Paytah || Some people find fault like there is a reward for it
» « I will always find you »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: