The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Live and Let Die /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyMar 6 Aoû 2019 - 19:14
Il comprend. Il comprend vite et bien. C’est sans doute que j’ai été parfaitement claire avec lui, qu’il y a donc plus de doutes à avoir. Sans un sourire, mais plus détendue, je rattrape ses lèvres doucement, pour lui répondre avec la même envie. Ça m’arrange de pas devoir redescendre en pression. Parce que c’est toujours plus compliqué une fois qu’on a fait chauffer les machines, qu’elles sont lancées, actives. Et lui s’montre enfin plus entreprenant, plus confiant aussi. Comme si quelque chose se débloquait finalement chez lui. J’esquisse un sourire, pas peu fière. Et je reprends là où j’l’ai laissé.

Il m’faut pas longtemps pour me remettre dans le rythme, et j’sais c’que je sais faire de mieux pour l’inviter à rester avec moi. Mes doigts s’aventurent le long d’son flanc, de ses côtes, de ses reins, ils redessinent les creux et les marques, comme pour avoir l’occasion d’mieux les retenir. C’est comme un jeu, où j’cherche à en retenir les emplacements, chacun. Et où j’essaie de deviner pourquoi c’est là, et comment c’est arrivé. Il en a peu, très peu. Il a cette chance-là.

J’en dis rien cependant, m’laissant aller à défaire son pantalon cette fois, à le laisser glisser le long de ses jambes. Ça se concrétise. Mon regard cherche à savoir si c’est vraiment c’qu’il veut, mais ses baisers plus pressants laissent entendre qu’il reculera pas. Bien. J’en fais autant, pour venir enserrer sa taille de mes cuisses avec fermeté. J’donnerais le rythme, je prendrais la main. Au sens propre comme au figuré, quand mes caresses s’font plus ciblées, plus directes. Sur des zones que j’effleure en douceur, pour faire grimper son désir, et son plaisir aussi.

Ça doit pas être simple de résister, de laisser au loin l’envie de se laisser aller tout de suite. Mais il doit avoir la curiosité de savoir comment ça se passe après. J’peux le comprendre. Les gens en parlent. Le sexe est un des plus grands mystères de l’existence, pourtant si mécanique à exprimer. J’irai pas d’ma théorie pour ça, j’me redresse juste pour lui occuper la bouche et lui éviter de parler quand mes mains sont affairées ailleurs. Elles préparent ce qui doit l’être, pour que ça s’passe bien. Faut dire que j’sais comment ça fonctionne, suffisamment pour pas l’embêter avec ça. J’lui apprendrais après, pour que ses prochaines fois soient aussi fluides.

J’me cambre légèrement, mon bassin se colle au sien. La jambe qui enserre sa taille le rapproche de moi, avec lenteur mais fermeté. Mon souffle se fait plus court, mon corps se tend sur ce premier coup, j’ancre mes yeux dans ceux de Markus un instant :

C’est bon, ma voix s’fait plus courte, à la merci de toutes ces réactions physiques qui en ressortent. C’est agréable. Laisse-toi aller.

C’est une exigence, ou quelque chose de ce genre-là. Pour que ça se passe bien, il faut lâcher prise, admettre que rien sera parfait mais que ça compte pas. Il faut tirer la couverture à soi, en collaboration avec l’autre. Le sexe, c’est que ça. Pas une compétition ou un bras d’faire. Un retour sur soi quand on en a l’plus besoin. Le moyen l’plus efficace que j’connaisse de laisse derrière pour un instant peut-être ce qui accapare notre esprit.

C’est fait pour ça. Je soupire cette fois. Comme aux coups de reins suivants, et à ceux d’après. Mes mains attrapent celles de Markus, pour venir les embrasser. Et les placer où il le souhaite pour en profiter. Je m’allonge en arrière, m’étends. La surface froid du bois me fait saisir le contraste de température qu’j’avais pas ressenti jusque-là. Et j’suis jalouse, l’espace d’une seconde. J’aurais aimé ce genre de première fois.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyMar 6 Aoû 2019 - 21:26
Tout déboule tellement dans son esprit, il y a de cela une heure, il lui semblait que la brunette le détestait et là, il l'embrassait et allait vivre une myriade de premières fois avec elle. Comment, c'était possible? Il en savait rien, mais il suivait le courant de la rivière dans un petit bateau sans savoir se servir des rames. Heureusement, le courant était plutôt simple à suivre, aucune chute en vue, juste une rivière un peu agitée. Il fait tellement chaud dans cette pièce, et plus elle le déshabille, plus la chaleur monte, la science, c'était vraiment de la merde au final.

Lorsqu'elle retire aussi son bas et qu'elle le serre contre lui, elle sentira aussitôt son excitation, bien au garde-à-vous, prêt aux éventualités malgré une anxiété visible. Normal pour une première fois, plusieurs idées lui traversait la tête, allait-il avoir assez de performance, est ce que la taille était adéquate? Le genre de questions un peu connes qu'un homme peut avoir lors de sa première fois, ou même lors de certaines premières fois avec des femmes différentes. La Russe ne le laissait pas douter, elle n'émettait pas de commentaires ou lui offrait aucun signe physique lui permettant de croire le contraire, lui permettant de douter.

Les caresses de ses mains sont tellement agréables, complètement autre chose que d'être seul, c'est une réflexion peut-être idiote à avoir mais pleine de sens pour une personne n'ayant expérimenté que sa main. Les caresses sont différentes, mais ciblé, ça semblait quand même un peu évident qu'elle avait de l'expérience, qu'elle savait comment exciter un homme. Ses mains à lui ne font qu'explorer son corps, elles explorent ses cuisses, ses hanches, son bas-ventre et remonte jusque sur sa poitrine pour masser ses seins avec une teinte d'inexpérience et de curiosité, mais couvert d'une couche d'instinct et de passion. Il masse ses seins et se penche un peu sur elle pour poser ses lèvres sur sa peau, embrasser ce corps qui le fait tellement bouillir de désir jusqu'à ce qu'elle le tire sur lui d'une jambe, sentant qu'il s'agissait du moment où tout allait changer pour lui ou pas vraiment en fait. Rien n'allait vraiment être différent non.

Son souffle se coupa alors qu'il prit possession d'elle, fermant les yeux un court instant avant de reposer son regard dans le sien qui la fixe. "Oui..." Finit-il par dire dans un souffle entre ses lèvres, répondant à son commentaire ou sa question, sur le coup, il ne saurait dire si elle lui disait que c'était bon ou si elle lui demandait si ça l'était. Elle lui dit de se laisser aller et c'est ce qu'il fait lorsqu'il commence à suivre le rythme qu'elle lui impose un peu, prenant l’initiative d'imposer des mouvements étant donné la position qu'il a sur elle. Ses mains massent un peu son corps, sa main gauche vient s'appuyer sur la table, main droite vient un instant sur ses seins, un instant dans son cou et un instant dans sa chevelure alors qu'il se penche sur elle pour l'embrasser de nouveau, bouillant d'attirance. Il se sent essoufflé sans savoir pourquoi alors qu'il soupire par moment de son souffle chaud contre ses lèvres puis contre sa nuque

Il essaie autant que possible d'être à l'écoute du corps de sa partenaire tout en se laissant aller, ralentissant légèrement le rythme par moment alors qu'il sent que sa première fois sera courte, sentant qu'il ne pourra plus se retenir longtemps et un peu naïvement, il s'en veut pour ça. C'était un peu con, parce qu'au fond, c'était tout à fait normal, mais une touche d'orgueil masculine le poussait à se concentrer sur la performance. Ses soupirs se rapprochaient, ses pulsions le contrôlaient, il se redressa légèrement pour glisser à nouveau ses yeux dans les siens alors qu'il atteignait une pointe d'extase.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyMer 7 Aoû 2019 - 11:30
Je le sens se tendre, s’agripper à moi, essayer de se retenir sans y parvenir. Bien sûr que c’est pas bien long, mais je m’attendais pas à autre chose. Ces attentes-là sont idiotes, vaines même, elles font parties des rêves irréalistes que j’imposerais pas lors d’une première fois. L’effort vaut sans doute désormais le résultat, ce moment où le corps libère tout, et où tout se relâche. C’que beaucoup appelle « la petite mort » parce qu’après cet enchainement un peu fou, où tous les muscles sont chauffés par ce qui se déroulent, y’a plus que le vide.

Ce vide, j’le ressens pas. Mais j’ai pas cette chance de pouvoir le retrouver à chaque fois. Ma condition l’implique j’crois, et puis au fond, tous se formalisent pas que j’ai cette chance ou non lorsque ça arrive. Les bons amants sont rares. Et un bon amant se définit juste par l’attention qu’il porte à son partenaire. En ça, Markus pourra devenir très bon. Avec l’expérience, la répétition sans doute, s’il a la curiosité de comprendre tout ça, de saisir ce que ça implique. D’explorer des sensations qu’il imagine pas possible. A deux, ça change forcément de la simple masturbation, certes.

Après son orgasme, la pression retombe forcément. Il revient chercher de la tendresse, pour rester dans un espace sûr le temps de reprendre ses esprits. Mes bras l’entourent avec douceur, ma main passe dans ses cheveux bouclés. Je reprends doucement mon souffle aussi, pas forcément apaisée mais l’esprit déjà moins lourd. Mes yeux fixent le plafond, j’me demande c’que j’ai foutu avant de me raviser d’y penser. On s’en fiche, au bout du compte. On en parlera sans doute plus ensuite, on évitera la gêne aussi. C’est pas comme si j’y attachais énormément d’importance, ni comme si j’prévoyais que ça se reproduise.

Y’a aucune tristesse, ni aucun regret cependant. C’est pas ça le propos. Markus se redresse, j’en fais autant, lui adresse un regard rassurant pour pas qu’il s’inquiète de la suite des choses. Dehors, la nuit est tombée, depuis un moment sans doute même si j’ai pas essayé de suivre ça. Parce que ça fait un bout qu’on est là, à s’embrasser seulement.

J’ai besoin de me rafraichir.

C’est pas une demande, c’est juste un fait. Il s’écarte et me désigne de l’index la direction, pendant que je me penche pour ramasser mes affaires rapidement. C’est juste le temps de me passer un coup d’eau sur le visage, et de m’occuper de ce que personne trouve sexy après la baise. Ça fait partie du paysage pourtant, c’est le commun de toutes ces femmes qui échangent de cette manière. J’essuie rapidement le miroir à l’aide d’une serviette usée, essaie d’y capter mon reflet. Je secoue la tête et soupire cette fois, avant d’accélérer la tâche.

Quand je reviens dans le salon, je me suis rhabillée – pas complètement. Mains sur les hanches et sourire mutin, j’reprends comme avant, avec la franchise qui me caractérise :

Alors, tes impressions ? J’ai un petit rire. Amusé avant tout, mais pas moqueur. Parce qu’il faut pas dramatiser, il faut agir simplement, humblement. Quand ça devient animal entre deux êtres humains, c’est qu’on est au final peu de choses de toute façon.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyMer 7 Aoû 2019 - 14:53
Il se délivre à elle en totalité, ses muscles qui se détachent enfin de toute la pression, absolument toute la pression. Celle de l'effort physique, mais aussi celle de la journée. Comme si une quantité incalculable d'antidouleur et d'antidépresseur venait de traverser l’entièreté de son système sanguin et neuronale. Il s'affalait un peu sur elle, sans l'écraser, juste pour se coller encore un peu contre son corps, venant chercher ses lèvres comme si voulait s'assurer d’emmagasiner le plus de souvenir possible.

Il reprend un peu son souffle, pas parce que l'effort physique est de l'intensité d'un marathon, mais parce que tout son corps est à bout de souffle. Son cœur bat sûrement trop vite, pompant le sang à une vitesse folle dans toutes les extrémités de son corps, mais sans doute pas dans son cerveau, car il est toujours si... vide. Il sent la tendresse de la jeune femme contre sa chevelure et cela lui semble tellement agréable.

Il se relève enfin, pas qu'il en avait vraiment envie, mais parce qu'il se dit qu'à force, il faudrait que ce moment se termine, se remettant sur ses pieds, il la scrute un instant, se disant que ça devait être là qu'il devait dire quelque chose, mais quoi. "Merci", "C'était bien", "Trop cool"? Y a pas vraiment de mots appropriés après un moment comme ça, peut-être que le silence suffit en fait. Il s'écarte un peu pour lui permettre de se lever, de se remettre de ses esprits aussi. Il avait eu envie de lui demander s'il y avait quelque chose qu'il pouvait faire pour l'aider parce qu'il avait un peu l'impression d'être allé au bout des choses sans lui offrir tout ce qu'elle méritait en retour, mais elle lui indiquait déjà qu'elle avait besoin de se rafraîchir.

Il profita de son absence pour remettre son pantalon, mais pas son haut, parce que la température d'été était imposante, mais aussi, il lui semblait que tout son corps était comme une sorte de bouillotte. Il bouillait de l'intérieur au point où il dut s'essuyer le front plus d'une fois après son départ. Il glissa ses yeux sur la fenêtre pour regarder un peu sur l'extérieur, pensif, se demandant tout ce que cet événement allait changer. Est-ce qu'ils allaient recommencer? Est ce qu'ils étaient en couple? Ou est-ce qu'elle allait lui dire que c'était bien, mais qu'ils allaient rester des amis. Rien n'était simple dans une relation humaine, il ne suffisait pas d'observer un comportement pour se rendre compte qu'il était scientifiquement exact pour ensuite en préparer une théorie. Non, au lieu de ça les humains agissaient de façon complètement chaotique, imprévisible.

Quand elle revient, il s'est assis sur le canapé, ayant tiré un tabouret près de celui-ci où le verre de la Russe avait été déposé. Il buvait un peu, pour se relaxer du moment peut-être, un peu comme le ferait un fumeur juste après l'acte. Il déposa ses yeux sur elle, confirmant qu'elle existait pour vrai, qu'il ne s'agissait pas d'un rêve et qu'il s'était réveillé pour se rendre compte qu'elle n'avait jamais été là. Dès qu'il la voit, il sourit, à la fois charmé et gêné. Disons que ça question ne fait qu'amplifier la gêne, il fallait qu'il parle de ses émotions maintenant, c'est ça? Sauf qu'il n'avait pas vraiment les mots.

"Hum... Je sais pas à vrai dire..." Il rigole un peu, parce que l'idée de décrire ce qu'il a senti est un peu intimidante au point où il ne trouve aucun mot juste pour le décrire. " « Bien » semble p...pas suffisant, « magique » semble con à dire, « merveilleux » m'apparaît trop romantique p...pour ce que tu peux supporter. Il garde un sourire un peu niais, le regard visiblement un peu ailleurs, dans son cerveau probablement. "Je suis heureux que c'était avec t...toi, j'aurais aimé p...pouvoir en faire plus pour toi. J'espère avoir été à la hauteur." Finit-il par ajouter avec une naïveté certaine, bien qu'il soit sincère et conscient que ça n'avait sûrement pas été la relation sexuelle qui avait marqué sa vie.

Il avait un peu envie de lui demander ce que cette relation représentait pour elle, mais le doute le prenait, se disant que cela allait sûrement gâcher le moment. Ils en discuteraient plus tard peut-être.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 11:30
Ah ouais, t’as encore la tête vide je vois.

Sourire moqueur, j’fais le tour de la table et cherche l’eau dont il m’avait parlé avant. Reprendre de l’alcool maintenant, avec les muscles encore engourdis, ça serait pas une bonne idée selon moi. J’finis par dénicher la bouteille en débutant ma fouille, sans avoir à la poursuivre trop longtemps de toute façon. Bref, lui, il sait pas trop comment en parler, p’t’être aussi parce qu’il a jamais eu à parler de ça et que ce qu’il ressent c’est pas toujours le plus simple des sujets. Markus devait pas être très bon en philosophie.

Ca peut mettre quelques minutes avant d’reprendre. Et en disant ça, j’tapote ma tempe pour lui dire que son cerveau s’est peut-être mis sur pause mais ça sera pas éternel. Tout revient. La douleur, les pensées, les doutes, les peurs, tout. Le nuage finit par s’effacer, la bulle par éclater. La plupart a même pas la force de tenir une conversation après, c’est déjà pas mal que tu sois encore conscient, et pas endormi sur ton canapé.

J’suis sûrement trop pragmatique pour lui, surtout qu’il s’attache à des mots qui m’font d’abord rigoler. Magique, c’est con à dire. Merveilleux, c’est flatteur mais p’t’être un peu exagéré. J’gâcherais pas sa première fois, au moins j’essaie de pas le faire, mais c’est compliqué de pas me mettre à rire en le traitant d’idiot. Sauf que bon, il a pas encore l’habitude de tout ça, c’est qu’une fois, dans un domaine où y’a tout à faire et à explorer.

T’en fais pas pour ça. Que je souffle en haussant les épaules. A propos d’en faire plus pour moi. S’il savait combien de femmes ont jamais joui, et combien se sont mariées avec de mauvais baiseurs, il en aurait la migraine. Je sais comment trouver mon compte pour ma part, ça a pas été le cas ici mais en même temps c’était pas ce que je recherchais. J’avais pas cette attente-là, et pour une première fois, tu t’en es pas trop mal sorti.

C’est sincère. Simple, mais sincère.

Enfin, c’était pas fameux, mais c’était pas mauvais. J’devrais peut-être m’arrêter là, sinon il pourrait se vexer. Mais j’ai envie d’croire qu’on peut avoir un retour objectif sur une expérience. Et la prendre comme elle est : une expérience, justement. C’est un scientifique, il doit bien avoir un esprit pragmatique, même avec des sentiments : Mais tu pourrais que t’améliorer, si tu retentes un jour.

Avec qui il veut, évidemment.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptyJeu 8 Aoû 2019 - 17:11
Il a un petit rire à ses paroles. Était-ce si évident que ça? Qu'il n'était pas complétement dans sa tête. Probablement que oui, le génie ne devait pas avoir l'air d'être complétement lui-même, mais c'était bien, il se sentait bien, depuis la première fois depuis longtemps. Il avait vécu tellement de choses cette année et il lui semblait qu'il combattait toujours quelque chose. Des méchants, des idiots, ses sentiments. Enfin, il avait un moment hors de son cerveau où il pouvait vraiment regarder tout avec calme. Il ne cacha pas sa surprise quand elle lui indiqua qu'il pourrait être en train de dormir en ce moment. "P...pourtant c'est l'inverse... J'ai juste envie de rester debout..." Il n'avait pas vraiment envie que cette journée finisse de toute façon, mais la Russe trouverait sûrement cette idée un peu niaise ou trop romantique.

Il hoche la tête positivement, mais bon il se dit quand même que la prochaine fois, il tentera de faire mieux. Peu importe ses attentes, il fallait qu'il arrive à les dépasser, lui montrer qu'il était capable lui aussi. Il aurait juste à comprendre comment fonctionne le corps d'une femme exactement, ça ne devait pas être si différent de n'importe quelle autre machine. Le corps humain était une machine non? Le coeur, c'est le moteur, le cerveau, c'est la transmission, les nerfs sont les fils électriques. Une fois qu'on comprenait le fonctionnement, on pouvait faire faire ce qu'on voulait à cette machine.

Ça le satisfaisait quand même un peu de savoir qu'il avait peut-être, un tout petit peu dépassé ses attentes pour une première fois. Même si bon, elle n'était pas obligée d'en rajouter des couches, ça devenait de plus en plus mauvais, plus elle parlait. "Je ferai ce qu'il faut pour m...m'améliorer." On dirait pratiquement qu'ils parlaient d'un sport, mais ça en était un non?

"Si je retente un jour? T...tu parles comme si on le refera pas... Hum... On le refera non?" Il fronçait un peu les sourcils, pas vraiment faché, mais plus un peu confus et déçu. Ce n'était pas qu'une seule fois non? "Moi c'est avec t...toi que je veux le refaire, pas avec une autre..."


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 EmptySam 10 Aoû 2019 - 10:29
Ah ouais ? Grand sourire moqueur, on verra qui d’nous deux aura raison quand ça viendra : Bah tu verras, à un moment ça redescendra, ça te fera tout drôle. Petit rire amusé : Lutte pas, quand t’auras envie de dormir, ça pourrait être vraiment désagréable.

On, nous les femmes, finit par comprendre très vite qu’c’est trop compliqué pour eux, les hommes, de pas s’laisser aller après l’orgasme. D’pas s’endormir, même si c’est pour dix petites minutes de vide, de bien être. Après, j’les ai pas tous testé, heureusement p’t’être. Y’en a qui doivent être différent. Qui veulent parler, comme Markus, et qu’hésite plus trop à être franc.

J’sais pas trop ce qu’il attend de la suite. Sa première question m’surprend, quand il m’demande si on le refera. Mais ça, c’est quasi jamais une certitude, je hausse les épaules et me vautre un peu sur le canapé, jouant avec les cheveux :

Bah, j’en sais rien. J’peux rien lui affirmer d’autres, la vie est pas toujours fait de ce qu’on veut, et malgré sa deuxième réponse censément être mignonne, j’ai juste un rire amusé. Il est déçu, bah il va continuer à l’être, je vais pas me cacher de pas trop faire cas de ce genre de sentiments. T’façon, vaut mieux que ça soit tué dans l’œuf avant. Et on pourra me dire que pour ça, fallait pas coucher avec lui mais j’ai envie d’vous dire que d’un cadeau d’une amie à un autre, j’en ai rien à foutre qu’on me juge : Oh donc tu viens à peine de découvrir tout ça, et il te faut déjà une régulière.

J’préfère ironiser tout ça, pour préparer le terrain sans doute et lui montrer que j’suis pas le genre qu’on tient un jour en laisse. Que la majorité qui rêve de la maison, du bébé et de la voiture avec le chien, c’est clairement pas pour moi.

J’vois qu’tu perds pas l’nord. Haussement d’épaules, avant de me redresser et de planter un regard franc dans le sien : J’suis pas trop dans c’délire là, tu sais ? Exclusivité, fidélité, suivi. J’sais pas trop comment ça s’appelle. M’enfin, ces trucs là quoi. J’me suis jamais cachée d’être une personne chaotique, et ça m’va très bien comme ça. J’changerais pas.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 5 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Live and Let Die /!\ -
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» WWE LIVE - Vendredi 15 novembre au Dôme, à Marseille
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» NHL 2011 Xbox 360
» Le Lumane Casimir à Beethova Obas - 6 mai 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: