The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Live and Let Die /!\ -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 8:39
Jamais arrivé avant ? J’fronce les sourcils sans pouvoir cacher mon étonnement sur le coup. Au fond, est-ce que j’devrais vraiment être surprise de ça ? Markus a pas vraiment l’air du genre à ça, les désirs futiles sont pas vraiment sa priorité, pas vrai ? P’t’être qu’il a jamais embrassé une autre personne, p’t’être qu’il a jamais couché aussi. L’idée me semblait étrangement dingue y’a quelques minutes en arrière – parce que pas connaitre le sexy a trente piges, c’est quand même un peu fou ! – mais maintenant que j’analyse Markus, c’est peut-être pas si dingue que ça.

C’est pour ça que tu devrais arrêter. Tu es plus intelligent que moi, j’dis pas ça pour qu’il me contredise, c’est un fait. Il te faudrait pas grand-chose pour arriver à impressionner n’importe qui dans cette ville. Si tu t’abaisses à mon niveau pour plaire, tu vas juste t’perdre en route.

Et c’est ridicule. Plaire à une personne qui minimiserait son intelligence, c’est vouloir plaire concrètement à n’importe qui. Il est p’t’être en effet par fait pour les communautés, pour fréquenter les autres gens, c’est sûrement pas la personne la plus courageuse qu’on puisse connaitre sur terre, mais pour moi, c’est sans doute le seul génie de mon entourage. On pourra parler de Mina, hein, mais je la considère pas de mon entourage, l’autre emmerdeuse. Et puis, avec le recul : il en faut du courage pour faire n’importe quoi pour impressionner une nana, hein ?

C’est pas que ça. Je pouffe de rire, tire une chaise sur laquelle j’me pose. J’le fixe. J’vais rien faire, j’pense qu’en parler avec lui permettra surement de faire passer ça. Parce que j’lui souhaite pas de rester bloqué sur une personne comme moi. On dira que j’m’attache à des détails qui ont plus d’importance du tout mais… On sera jamais du même monde lui et moi, et pour dénicher une nana vraiment de son standing, va falloir qu’il loupe pas le coche. Tout c’que j’ferais, c’est le distraire.

T’es effectivement dans une situation pas avantageuse, mais il tient qu’à toi de renverser la vapeur. C’tout l’intérêt du bluff par exemple, t’as pas une main dégueu en plus de ça, ça veut dire que tu peux t’défendre autrement. On continue la métaphore ? Allez, j’suis pas vraiment la première fan de ces pickup artistes qui vendent le fait de pouvoir emballer n’importe quelle femme en trois minutes le tout avec un morceau d’salade coincé entre les dents : Au poker, l’idée, c’est d’avoir plus que l’adversaire, non ? Bah en séduction, c’est la même chose. Mais la séduction, c’est pour les connards manipulateurs.

Et je mâche pas mes mots sur l’sujet. Mon regard est imperméable à ce genre d’action idiote, d’idées dépassées, j’suis pas féministe dans l’âme, j’crois juste qu’en général, les gens devraient arrêter d’être cons.

Sois pas comme eux.

C’est plus une exigence qu’une demande. Parce que ça tomberait bas, parce qu’il perdrait vraiment mon respect.

Tu m’en sers un verre ? Il fuit, vers l’avant, en prétextant avoir besoin de boire. Il s’rend pas compte que j’le coucherais dès que j’en aurais l’occasion, sans doute parce que j’ai un problème avec l’alcool. Mais j’souris, ça m’amuse, cette innocence. Et quoi d’autres et jamais arrivés avant ?

Quoi ? On est pas sur une fange d'honnêteté ?



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 14:14
Elle est surprise, mais est ce qu'il peut vraiment lui en vouloir. Même si on considère les quatre ans de l'apocalypse, on ne peut pas dire que d'être célibataire et encore puceau à 26 ans, c'était commun, pas impossible mais pas commun. Mais bon, sans vouloir l'insulter, pendant qu'elle s'entichait de garçons, lui, il devenait toujours plus intelligent, quoi qu'aujourd'hui ça lui semblait un peu futile. Il n'allait jamais devenir Elon Musk, juste un survivant un peu plus intelligent que la moyenne.

C'est un peu la première fois qu'elle lui fait un compliment direct, et ça sonne étrange, presque faux dans la bouche de la Russe. Elle n'est pas aussi conne qu'elle le pense par contre, elle est sûrement plus intelligente que la majorité des gens du No Man's Land mais elle ne le réalise pas. Elle ne serait pas vraiment en mesure de calculer le taux de radiation de l'uranium dans l'eau mais elle était suffisamment logique pour comprendre comment le cerveau du génie fonctionnait. Et elle avait probablement raison, il devait miser sur ses forces et non sur ses faiblesses pour impressionner. Sauf que bon, il aurait tellement aimé lui prouver qu'il était plutôt courageux, et qu'il ferait n'importe quoi pour elle, même s'il s'agissait de mettre sa vie en danger. Mourir ne lui faisait pas peur, souffrir un peu plus. S'il n'avait qu'une crainte, c'était de se faire capturer et torturer, autant mourir sur le champ.

Il ne saurait pas vraiment dire si elle se moque de lui. Elle rigole en tout cas et il n'est pas certain que ça lui fasse plaisir, il fait même une légère moue, abaissant les épaules en signe de déception, jusqu'à ce qu'elle lui dise qu'il n'a pas trop tard pour lui et qu'il a une main "pas dégueux". D'ailleurs l'analogie du Poker semblait stupide maintenant qu'elle expliquait les règles du jeu parce qu'effectivement, il ne souhaitait pas avoir "plus qu'elle", il ne s'agissait pas de bluffer contre elle, mais plutôt de la gagner ou enfin... Elle n'était pas un prix non plus, pas un objet qu'il remporterait... C'était vraiment compliqué les relations humaines dit donc...

"Comment ça p...pas dégueu ?" Il se lance un peu dans le vide, parce qu'il a l'impression de jouer à un jeu vidéo vraiment difficile, d'avoir enfin réussi le premier niveau, de se retrouver au deuxième niveau mais soudainement toutes les règles de gameplay ont changé. Quand il appuie avancé, son personnage recule, le bouton x ne sert plus à sauter, c'est vraiment difficile ce niveau. "Est-ce que... hum... t...tu veux dire que je te plais?" Ouf, c'était gros comme question et ça avait vraiment pris toute son énergie pour la poser, sans même être certain qu'il voulait vraiment connaître la réponse. Le mystère ça restait mieux qu'un rêve détruit non? Il n'en était pas certain. Et il ne pourrait pas vraiment être "comme eux" de toute façon, il était ni un connard, ni un manipulateur.

En tout cas, il hoche la tête positivement alors qu'il trouve la bouteille de rhum "Le Kraken" dans l'une des armoires avec les vieux verres de l'ancien propriétaire. Ils étaient un peu poussièreux, mais bon, un peu d'eau et le passage d'un linge à l'intérieur suffirait pour la propreté. À une autre époque, il aurait fait la vaisselle, mais le savon et l'eau courante se faisait un peu rare. Il verse le liquide noir dans les deux verres et lui tend l'un des deux, posant la bouteille sur la table pour qu'elle soit accessible si elle souhaitait se resservir. "J'ai rien p...pour le diluer désolé." Il prit une gorgée et grimaça un peu alors que ses papilles réagissaient à la puissance de l'alcool qui venait maintenant réchauffer sa gorge.

"Tout... enfin... Y a d...des tas de trucs qui sont jamais arrivé..." C'était vaste, mais sa question aussi était vaste, sauf qu'à son avis ça voulait tout dire. Rien n'était arrivé avec des filles ou même des gars, mais la seconde option ne l'intéressait pas. Il était peut-être puceau, mais il n'était pas homosexuel ou même bisexuel. "P...puisqu'on en est là, Hum... en fait je crois p...pas que ce soit approprié de te demander ton expérience..." Ça paraissait un peu con de lui demander ce qu'elle avait fait ou pas fait. Vu sa réaction, elle avait certainement quelques connaissances ou expériences et simplement dire "Tu as l'air d'avoir de l'expérience", ça ressemblait à "on dirait que t'a couché avec pas mal de mecs". À vrai dire, le génie s'en tapait un peu. Un mec, dix mecs ou cinquante mecs et vingt filles, ça changeait rien pour lui, tant qu'elle respectait son inexpérience.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 16:45
Pourquoi tu as l’air si étonné ?

Répondre à une question par une autre question, c’est probablement pas cool mais si la séduction est une partie d’poker, j’ai pas toujours une bonne main et j’suis plus dans le bluff constant. J’préfère jamais dévoiler mes cartes, jamais m’dire qu’il faut que j’me dévoile. Et en soi, ma question, c’est surtout un retour sur c’que lui pense de lui-même. Pourquoi une fille pourrait pas le trouver à son goût ? L’alchimie, c’est pas qu’du physique, c’est un tout inexplicable souvent. J’dirais pas qu’y’en a une avec Markus – parce qu’on passe beaucoup d’temps à se contredire et à s’tirer dans les pattes – mais y’a quand même une autre perspective maintenant qu’il a admit franchement avoir le béguin pour moi.

Il est bon. J’ai eu l’temps de tremper mes lèvres dedans, d’pas me laisser avoir par l’agressivité d’l’alcool. Faut dire que j’en ai suffisamment bu pour avoir l’habitude de ça.

Beaucoup d’trucs sont jamais arrivés. C’est suffisamment vague et suffisamment honnête pour qu’on le comprenne. Moi, j’ai compris le message. Et ensuite, j’pousse un petit rire à sa remarque. Il a voulu être curieux, avant d’se raviser en comprenant que ça pouvait être mal pris. Et puis, pas forcément un problème sans doute ? Si lui a aucune expérience, j’en ai à revendre en la matière. J’suis pas une croqueuse d’hommes, ni une collectionneuse de relation. J’ai juste… Conscience de c’qu’est mon corps, d’comment j’le maltraite, et d’combien j’le hais.

Tout est ambivalent à son sujet, absolument tout. Et le sexe, c’est un autre sujet d’ce genre là, qui m’pose à la fois question et problème. Avec le recul ou pas, j’sais que j’me fais du mal, j’me déteste constamment. Mais ça, je lutterais pas contre : c’est comme ça.

Je vois, j’esquisse un sourire. En effet, on a pas la même expérience des gens.

C’est pas plus mal. J’aimerais avoir la naïveté de Markus. En fait, j’aimerais la lui voler, et m’lover dans l’inconscience de la cruauté des hommes. D’leur volonté constante d’briser des cœurs et d’faire pleurer des femmes pour du sexe.

Trop d’trucs sont déjà arrivés ici, j’m’en cacherais pas. Ça fait longtemps que j’compte plus mes partenaires sur les doigts d’une main. Il y a pas d’juste milieu, j’crois. Mais tout ça, l’expérience, c’est toujours personnel. Même si elle se partage, elle est propre pour c’que tu es et c’que tu en tires comme leçon.

Je hausse les épaules. Ça veut tout et rien dire. J’ai pas l’impression d’être honnête, ou claire et ça m’embête.

Je me faisais parfois payer pour ça.

Maintenant, ça l’est.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 19:19
La question à cinq mille dollars, pourquoi serait-il étonné? Peut-être parce qu'aucune fille ne s'était intéressée à lui avant. Parce que son père avait passé sa jeunesse à lui dire qu'il ne serait rien d'autre qu'un bon à rien, et que de l'autre côté, à l'école les filles comme les garçons se moquaient de lui. Il pouvait aussi se blâmer lui-même, d'avoir repoussé les seules personnes qui avaient dû chercher à s'approcher de lui, à une époque où il pouvait se permettre de repousser tout le monde et de vivre sa vie seule. Au final, Markus était-il si différent de Yulia? Comme elle, il avait trouvé le moyen de s'échapper de ce monde, non pas à travers la drogue, le faux amour et le sexe, mais à travers les études, le savoir et les jeux vidéo. Il était peut-être tout aussi drogué qu'elle, mais à autre chose.

Le fait est, qu'elle n'avait pas répondu à la question et ça laissait le génie un peu dans le flou. Il n'avait pas assez d'intelligence ou d'expériences émotionnels pour être en mesure de lire entre les lignes. Tout ce qu'il était capable d'interpréter réellement, c'est qu'elle n'avait toujours pas dit "non", lui laissant une once d'espoir qu'elle ne faisait pas que s'amuser avec lui.

Il prend une deuxième gorgée, cette fois beaucoup moins menaçante pour son palais qui se trouvait plus dans l'attente de la force de l'alcool. Il ferme les yeux un court instant, seulement pour ressentir le liquide descendre. Dieu que c'était relaxant. Elle lui dit qu'ils n'ont pas les mêmes expériences et ça ne le surprend pas du tout. Sans s'attendre à la suite, à aucun moment il n'avait pu penser qu'elle puisse être dans la même condition que lui, bien qu'il se disait qu'elle devait avoir tendance, un peu comme lui, à repousser les gens, pour ce défendre. C'est de là que venait sa répartie probablement, un moyen de s'assurer que les gens qui y survivraient, sauraient à quoi s'attendre. Il se surprit lui-même de faire ce rapprochement, cette constatation, supposant que l'alcool, même après deux gorgées, lui permettait de voir un peu plus à travers les émotions humaines.

Il ne comprend pas trop ce qu'elle lui sort qui doit être tiré directement d'un biscuit chinois ou d'un horoscope du jour. Il fronce un peu les sourcils, perplexe en tentant d'interpréter le tout. "Oui... J'imagine..." Qu'il finit par relâcher parce que c'est tout ce qu'il trouve vraiment à dire. Il ne sait pas si ça les rend incompatibles, si son inexpérience et son expérience à elle fait de lui un "candidat" dans la case à jeter. D'ailleurs, il ne sait même pas s'il s'agit vraiment d'un facteur important, est ce que les gens regardent ce genre de chose? Pas lui.

C'est à ce moment-là qu'elle relâche ce qu'elle devait penser être une bombe sauf que Markus reste impassible, ça ne semble pas trop le choquer, peut-être un peu piquer sa curiosité, mais rien de plus. Il ne savait pas trop quoi répondre exactement, "Ça ne me dérange pas", ressemblait à du je m'en foutisme et c'était pas le cas, mais de l'autre côté poser trop de questions paraîtrait probablement tout aussi bizarre. La vérité, c'est que les épreuves de la brunette ça l'intéressait, mais ça n'affecterait pas le regard qu'il portait pour elle, alors il échappa les seuls mots qu'il avait en tête.
"Pourquoi?" Il ravala un peu sa salive, se demandant s'il allait regretter d'avoir posé cette question. "Enfin... Si tu veux en parler... Ça ne me regarde pas." Il ne bégayait presque plus, peut-être à cause de l'effet relaxant de l'alcool, mais il restait visiblement, mal à l'aise. Pas à cause de ce qu'elle venait de dire, mais parce qu'il ne voulait pas non plus être déplacé.

À aucun moment dans sa vie, il n'avait pas anticipé payer pour le sexe, et pourtant, il avait été seul longtemps et c'était permis plus d'un plaisir personnel en scrutant l'internet. Autant pour lui les humains étaient superflu, jamais il n'aurait pu traiter une femme comme un objet. Payer son corps serait comme s'acheter un objet et cette simple idée lui semblait tellement étrange. "On ne t'a pas forcé au moins?" Il était si naïf et peut-être mignon l'ingénieur, il pensait avant tout au bien-être de la jeune femme. Elle n'était pas dans un réseau où un homme abusait d'elle, elle l'avait fait de son plein gré? Ça changerait encore rien sur sa vision d'elle, mais probablement développerait-il une plus grande haine pour ses personnes manipulatrices.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 19:56
Pourquoi ?

Sa question m’étonne, j’en viens connement à la répéter. P’t’être parce que j’essaie de comprendre pourquoi lui pose cette question précisément. Pourquoi quoi ? Pourquoi j’vendais mon cul ? Est-ce que j’ai envie d’en parler ? C’est pas une fierté mais pas une honte non plus. J’crois que comme pas mal de travailleuse du sexe occasionnelle, on regarde pas trop sur le principe pour survivre. Sinon, notre égo s’effondrerait, on s’retrouverait plus dans les débris. On évite d’y penser, on évite de se rendre compte que c’était le seul moyen, parce que sinon on s’tire une balle.

J’sais pas trop quoi lui dire. Bouche close et sourcils froncés, j’fixe Markus un p’tit moment avant de réaliser qu’il attend une réponse. Sa seconde question, elle, m’arrache un rire. Sincère, amusé et amer. C’est pas des interrogations qu’il doit souvent avoir. C’est Dana qui m’a donné les réponses, avec un certain recul sur tout ça : aucune relation tarifée n’est consentie. Pourquoi ? Parce que payer pour le corps d’une personne dans le besoin, ça s’appelle du viol. Mais c’est pas un mot qu’j’aime. Et c’est pas à travers ça qu’j’ai envie d’me définir.

J’ai en plus pas l’impression que ça me conditionne outre mesure. J’ai pu m’en taper d’autres, sans ressentir de traumatisme qu’on retrouve chez des victimes. Alors, ce mot, j’le mérite pas comme tel. D’autres ont plus besoin qu’il soit reconnu, pour se reconstruire. Mon problème, c’était pas le sexe forcé et tarifé, c’était la came.

Parce que c’est un moyen de paiement efficace. Parce que quand tu as trop de dettes à éponger, ou un loyer en retard, on est moins regardant si t’acceptes de t’allonger. Tout en parlant, j’retrousse une manche de mon t-shirt. Y’a sans doute des visions plus claires que d’autres. Quand l’intérieur de mon coude est visible, j’le cache pas. Une veine bleuie, foutue. D’autres qui l’entourent, trop visibles sur une peau pâle, elles aussi meurtries par mes mauvais traitements. Parce que c’est comme ça, et comme j’aimais plus la drogue que moi, ça m’a jamais semblé d’trop.

Je hausse les épaules, lâche un soupir. C’est p’t’être pour ça qu’on se connait pas. Les rares personnes qui comprennent à quel point j’peux me haïr au fond préfèrent fuir. Y’en a qu’une qui est restée. Elle m’a connu avant, elle m’a sorti de là. Et le travail sera jamais fini pour moi. C’est quatre ans de sevrage forcé. Mais Dana s’doute pas d’à quel point parfois ça me manque.

Parfois, t’es tellement dans la merde qu’tu te dis… Un peu plus, un peu moins, j’suis plus vraiment à ça près. Et au fond, j’crois que c’est pour ça que j’suis en partie toujours vivante. Parce que ce mode de survie, j’le connais d’puis longtemps. Qu’avant, tes priorités étaient pas les miennes, et tout c’qui touche à la dignité… C’est… Abstrait. Et puis aujourd’hui, j’ai tellement de rage en moi qu’elle éclate sans prévenir. Plus jamais on me contraindra à quoi que ce soit. J’serais la seule à me tuer, personne pourra m’prendre ça. T’es vraiment trop gentil, Markus. Tu devrais faire attention à toi, et aux gens de qui tu t’entoures.



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Markus Taylor
Modérateur
Markus Taylor
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Fusil sniper M40
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 01/08/2018
Messages : 522
Age IRL : 31
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 20:35
Il savait bien que c'était une question à ne pas poser. Il n'avait pas besoin d'être un expert en relation humaine pour voir qu'elle était un peu choquée ou troublée par la question. En même temps, il s'attendait à quoi comme réponse, sûrement pas quelque chose comme "m'acheter une grosse maison". Il se doutait bien que la majorité des travailleuses du sexe, voir la totalité d'entre-elles avaient des problèmes à régler. C'est peut-être pour ça que c'était une question conne en fait, alors que ça devait être la question que tout le monde posait. "Pourquoi ça?" Pourquoi pas autre chose, un boulot dans un restaurant au pire, pourquoi vendre ton corps et ta dignité au passage, pour quelque chose qui n'en valait probablement pas la peine.

Le trentenaire se penche un peu vers l'avant quand elle lui montre son bras, ses yeux scrutent un peu les marques que des années d’addiction ont dû lui laisser. Il cligne un peu des yeux sans vraiment savoir quoi dire dans des moments comme ceux-là, lorsqu'une personne s'ouvre tellement à toi qu'elle y laisse une partie de son âme et de son passé. Ça doit faire parti du cheminement de guérison, mais ça doit être difficile à juste le dire, d'exposer ses faiblesses.

Malgré tout ça, à aucun moment le génie ne laisse paraître du jugement pour ce qu'elle a vécu. Son regard est plein de sympathies, mais pas de pitié. Il hoche un peu la tête alors qu'elle se livre à lui comme un livre ouvert. Il ne sait pas s'il est un privilégié ou si elle s'est déjà livrée à des tas de gens avant, mais il se sent tout de même un peu privilégié. Il lui semble que ça n'est pas le genre de chose que l'on confit à n'importe qui, comme à un sale manipulateur par exemple. Il sent un lien de confiance s'établir entre lui et la brunette, et cela le rend encore plus troublé. Il doit être au troisième niveau maintenant, à moins qu'il s'agissait du boss final du deuxième niveau? Comment il s'était rendu là, il n'en était pas certain, mais il suivait son instinct. En cherchant son approbation du regard, il déposa sa main droite sur son bras, sur ses plaies pour les caresser comme s'il souhaitait y déposer la douceur, comme une mère ferait un bisou à son enfant pour calmer la douleur.

"Alors... Laisse moi faire attention à toi..." Sans savoir pourquoi, il était un peu ému par la situation, il sentait que les yeux le piquaient un peu, il poussa un léger soupire pour retrouver son calme. "Je peux même p...pas m'imaginer comme ça devait être dur, ou comment ça p...peut être dur encore aujourd'hui." À vrai dire, Markus ne connaissait pas grand chose à la drogue, mais il avait vu assez d'éléments dans sa vie et il était suffisamment intelligent pour comprendre la portée qu'un tel élément chimique pouvait avoir sur un humain. "Je veux être là pour toi, et je... veux que tu sois là pour moi." Elle s'était tellement livré qu'on pourrait presque penser que l'ingénieur n'avait plus d’inhibition, il voulait juste lui dire comment il se sentait. "Je... je sais pas ce que tu m'as fait..." Il expulse de l'air par le nez, rigolant légèrement parce que c'était vrai, il était incapable de l'expliquer de façon rationnel. "Mais, j'ai juste encore plus envie d'être auprès de toi..."

C'était un peu le coup final, le tout pour le tout, il ne lui restait plus de munitions, c'était maintenant ou jamais. Toutes ses belles expressions pour dire qu'il saurait maintenant si elle lui laisserait une chance. Tout ça ne l'avait pas repoussé, au contraire, il avait juste vu une autre Yulia, une autre facette de sa personnalité qui l'avait tout autant charmé que celle qui se cachait derrière une façade d'insultes, ou celle trop émotionnel pour se retenir de lui hurler dessus.


the Livings made me a genius,
the Deads made me a badass
Revenir en haut Aller en bas  
Yulia Iojov
Administratrice
Trader
Yulia Iojov
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une masse, un fusil à pompe
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/04/2016
Messages : 1631
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 20:56
La réaction d’Markus est pas celle que j’attends forcément. Y’a de la surprise sincère dans mon regard. Quand il rit, j’ris aussi un peu bêtement, parce qu’il arrive à m’étonner. C’est pas mal, d’être étonnée. Mais j’ai trop de cynisme en moi pour vraiment prendre totalement au sérieux ce qu’il m’raconte actuellement. Faire attention à moi ? Voyons, c’est quoi son intérêt là-dedans ? Qu’est-ce qu’il y gagne ? Je cherche pas sa pitié, ou sa compassion, je fais pas ça pour qu’il m’aime davantage, ou pour le faire fuir. Je parle parce que je parle vrai, ou je parle pas du tout.

J’soupire, ses aveux sont touchants, comme Markus peut l’être lorsqu’il s’ouvre. J’sais que je suis à un moment charnier ou si j’le repousse, il se rouvrira sans doute probablement plus jamais. De peur d’être rejeté. Et si j’le fais pas, alors il s’lancera dans quelque chose pour lequel il signerait jamais en connaissance de cause. C’est pas d’l’amour. Et je crois pas être capable d’aimer. Parce que le faire comme moi, ça peut pas être l’Amour, avec la majuscule et les bons sentiments. Roza me pardonnerait pas d’le détruire, mais c’est c’que je fais avec tout ceux qui m’aiment.

J’vais me rependre. Pas m’laisser attendrir par son sourire idiot, pas prendre en pitié le fait qu’c’est sa première fois qu’il ressent ses papillons dans l’ventre, et qu’il a le courage de l’admettre sans se douter de tout ce qui l’attend. J’aime pas être dans cette position, mais p’t’être qu’un jour, il comprendra.

Raconte pas n’importe quoi.

C’est pas sec dans l’intonation, c’est même tout l’inverse. Mes mots sont tranchants mais ma voix est douce. J’suis pas là pour la vindicte. Pour la première fois depuis le mois de mars, il y a pas de rancœur dans mon timbre, c’est comme une pause brève que je savoure loin de cette tourmente.

J’ai pas b’soin d’un protecteur, ou qu’on prenne soin d’moi. Mes yeux s’ancrent dans les siens, j’le lâche pas du regard. J’ai pas b’soin d’une autre dépendance. J’ai besoin de rien, à dire vrai. Rien à part survivre. Et il y a des choses en quoi j’crois pas. Comme Dieu, tu vois ? tout ça. C’que t’envisages, ça existe pas vraiment. C’est d’l’intérêt, de la survie, de la masturbation au mieux.

Une manière d’se féliciter soi même d’être une bonne personne quand on accepte de cotoyer pire que soi. Le truc, quand on est tout en bas d’l’échelle de l’humain acceptable, c’est qu’on s’montre pas regardant sur qui nous entoure. Je connais les putes et les proxénètes, au même niveau que les bons pères de familles qui mentent pour tirer un coup avant de pleurer une bonne fois pour le mois. J’ai envie de ranger Markus dans une autre case.

Te laisse pas avoir, j’te l’ai dit, tu es plus intelligent que ça.

Et c’est pas un défi pour qu’il s’abrutisse finalement.

Lève-toi.

J’en fais autant. J’me redresse, et attends qu’il se mette devant moi. Droite comme un i, j’le fixe de haut en bas avant d’m’ancrer dans ses yeux pour de bon. Sourire rassurant, j’vais pas le frapper, et j’vais essayer de pas le blesser. Mon palpitant s’emballe un peu, ma main se pose sur son bras. Je m’approche d’un pas, et me mets sur la pointe des pieds pour atteindre sa taille. Mon autre paume se place sur sa joue pour me tenir à lui, pendant que mes lèvres s’ancrent rapidement sur les siennes. C’est pas timide, mais c’est simple.
Un premier baiser simple pour ce cher Markus.

Qu’une poignée de seconde avant que je m’éloigne de quelques centimètres.

T’auras pas besoin d’me payer pour ça, c’est offert par la maison. Je blague, bien sûr. Vaut mieux avoir du second degré quand on a vendu son cul pour moins que ça. Pas trop décevant pour une première fois ?



Je sais pas si ça m’est déjà arrivé, enfin, on va essayer de ramasser tous les morceaux et de recommencer à zéro, ça va pas être facile mais on est tous ensemble maintenant et je me sens bien.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Live and Let Die /!\   Live and Let Die /!\ - Page 3 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Live and Let Die /!\ -
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» WWE LIVE - Vendredi 15 novembre au Dôme, à Marseille
» Push yourself. Don't Settle. Just Live Well. Just LIVE (s.d)
» NHL 2011 Xbox 360
» Le Lumane Casimir à Beethova Obas - 6 mai 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: