The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Lost in the swell of time -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aodhan Kaines
Aodhan Kaines
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un bon vieux couteau et un pistolet beretta 92 qui lui vient de Neil
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/07/2019
Messages : 108
Age IRL : 21
MessageSujet: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyMer 17 Juil 2019 - 21:48
Combien de temps ? Depuis combien de temps marchait-il ? Depuis combien de temps errait-il à la recherche d'un nouveau but. Il avait quitté Buriel, ces gens et tous ces vivres pour quelles raisons au juste ? Pourquoi avait-il fait ça ? Lui qui avait retrouvé un semblant de vie normale, la folie qui le guettait l'ayant enfin quitté le revoilà qui d'un coup, d'un seul, avait pris la décision de repartir sur la route comme si c'était aussi simple que cela. Il n'avait pourtant pas oublié, pas oublié le danger d'être seul avec son esprit, il n'avait pas oublié à quel point le monde extérieur était dangereux quand vous étiez avec vous-même pour seul partenaire. Mais comme toujours selon lui à ce moment-là, au moment de prendre la décision, il avait tout vu, tout connu dans son esprit et il ne pouvait rien lui arriver de plus grave que ce qu'il avait connu.. âme folle, sans cervelle. Il avait vu tellement de corps, avait eu tellement de sang sur les mains, le sien, celui de ses frères mais aussi celui des autres. Avait-il oublié tout cela ? Était-ce pour cela que son esprit l'avait conduit hors de sa nouvelle sécurité ? Ou alors était-ce le destin qui continuait de le poignarder à chaque fois qu'il approchait d'un semblant de vie normale, était-ce lui qui venait à son approche, se glissant doucement à son oreille pour lui murmurer ce qui n'était que folie mais qui lui paraissait d'une logique sans failles. C'était ça qui l'avait fait fuir quand les siens avaient eu besoin de lui, c'était ça qui lui avait fait perdre la trace de Kyle, de Zack, de May.. tant de noms qu'il aurait aimé, en ces moments-là, pouvoir prononcer comme s'ils étaient à eux seuls des onguents pouvant guérir le mal et la souffrance qu'il ressentait au plus profond de son être.

Et quand celle-ci aurait du être guéri par le temps ou du moins par ses trouvailles, il n'en fut rien, en allant à Renton, il ne vit rien. Absolument rien. Comme un nouveau jet raté que le destin lui montrait avec son sourire aux dents brisés par le temps. Il avait encore erré un moment avant de se souvenir des quelques paroles de Victoria et de Nathan il y a fort longtemps. Les deux anciens tourtereaux avaient parlé d'un lieu où les âmes sans attaches, sans foi ni loi pouvaient se retrouver et échanger. C'était là qu'il irait, là il n'y avait plus que des gens comme lui et peut-être si la femme aux cheveux corbeaux ou si l'homme était là serait lui donner les réponses qu'il souhaitait avoir sur le funeste destin qui s'était peut-être emparé, il en avait peur, de ses compagnons, de leur compagnons.C'était tout ce qu'il souhaitait à moindre mesure : savoir ce qu'était devenu des siens et s'il n'y avait rien là-bas alors.. alors il irait vers là où se trouvait ceux qui s'étaient présentés à eux comme les Remnants ou pire.. il finirait enfin son chemin et libérerait finalement son âme de ce monde infâme puisqu'il ne resterait plus d'espoir, plus de famille.. plus rien.

Son cuir sur le dos et sa bible dans sa poche intérieure, son pistolet à la hanche et son couteau prêt à bondir au cœur, il s'était dirigé vers ce lieu dont il ignorait beaucoup de choses, lui qui n'avait point mis les pieds dans les rues de Seattle depuis l'époque où Zack et Morgan l'en avaient tiré.. du moins ils en avaient tiré les restes du déchet qu'il était à l'époque. Il n'avait pas si peur de cet endroit que sa façon de faire lui en donnait l'air, il avait probablement fait bien pire avec American Dreams que chacunes de ces pauvres âmes avaient pu faire en deux vies entières. En ces murs, c'était lui le démon, lui la seule âme perdue qui cherchait des yeux entre chaque respiration ses vieux compagnons.

Néanmoins devait-il avouer qu'il n'avait guère prévu de faire face à ce qui était dans cette entrepôt, dans ce squat qui semblait n'être rien d'autre à la présentation qu'un lieu où les solitaires allaient et venaient dans l'espoir de se lier un peu d'amitié avec d'autres âmes en peine comme eux. Au contraire même le lieu semblait même intéressant s'il en croyait ce qu'il voyait, un lieu où on pouvait voir autant d'êtres solitaires qui tenaient aussi longtemps sans que jamais personne n'ait encore eu l'idée de venir rendre une visite à cet endroit.. c'était plutôt surprenant aux yeux du professeur qui se languissait de cette idée si un jour il lui en venait l'occasion parce qu'après tout.. Zack lui avait appris à saisir les opportunités qui se dressaient devant lui quand il le fallait et il n'avait jamais autant eu cette logique que depuis qu'il était seul.. c'était probablement la première chose pour laquelle il remercierait le blond avant que son aîné ne lui plante son couteau dans la gorge pour les avoir abandonnés..

Il aurait tant à dire en les retrouvant.. tant à leur apprendre, à leur donner les positions de ces petits camps qui l'avait recueillis quand il était souffrant.. certains diront probablement qu'il n'était guère qu'un monstre s'il faisait ça mais lui.. lui il voyait un moyen de se racheter auprès de sa famille après tout n'était-ce pas Victoria qui avait vendu certains lieux contre son intégration à leur groupe ? Pourquoi diable Zack refuserait-il une pareille offrande ? D'autant plus qu'Aodhan avait fait quelque chose de mal et il le savait.. il le savait au plus profond de lui-même qu'il était coupable de la plus haute des fautes dans leur groupe : la fuite, l'abandon des autres, il avait lâchement quitté les siens et il en était le plus coupable de tous, plus coupable encore que Rafael parce qu'il n'avait eu aucune autre raison de partir que celui de suivre son instinct : celui d'un lâche qui avait eu peur de quelques armes qui faisaient du bruit.. autant de bruit que ces pas sur le sol de ce qu'il savait être la première rue à l'extérieur du hangar où il comptait bien rendre une nouvelle visite pour voir si les siens avaient été aperçus par les nouvelles âmes arrivantes qui ne cessaient de faire battre le cœur de ce lieu.

Revenir en haut Aller en bas  
Mina Moon
Administrateur
Mina Moon
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/03/2019
Messages : 285
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyJeu 18 Juil 2019 - 9:19
J’ai du mal à croire ce que je suis en train de faire ; ce à quoi je suis en train de participer. C’est tellement ironique. Markus m’a sermonné au sujet de Milow, en disant que je devrais être plus discrète parce qu’il a des ennemis. Et lui, il fait ça ? Je ne comprends pas. Ça me paraissait cool au début, je retrouvais ce même frisson d’excitation que me donnait mon père, ou mes amis, quand on construisait des choses ensembles. Mais au final… je me rends compte que je peux le perdre et je n’ai pas envie.

Je me suis échappée un peu comme une voleuse, je l’avoue. Le premier truc qui m’est passé par la tête, c’est de prévenir Yulia. Je crois que c’est la seule qui saura – peut-être – faire l’ingénieur revenir sur sa décision de merde. Putain ce que ça me fait flipper. Déjà parce que la brune n’est pas super commode : le peu que je l’ai rencontrée, elle ne m’a pas donnée envie de la connaître plus – je me demande d’ailleurs ce que Markus lui trouve. En plus, l’endroit où j’ai le plus de chance de la trouver, c’est le No man’s land, et… il y a une très bonne raison pour laquelle je n’y retourne jamais.

Alors me voilà. Tassée sur moi-même, planquée comme un chat sauvage derrière l’un des conteneurs échoués depuis des années, à épier les allers et venues des survivants. Je cherche à voir si Daniel est toujours dans le coin ; je voudrais en avoir le cœur net avant de m’incruster dans l’entrepôt. Ça me rappelle des souvenirs de l’année passée, où je me retrouvais parfois recroquevillée dans des bagnoles abandonnées pendant des heures. En plus, je me sens fébrile. Genre avec une petite nausée et la chair de poule. L’horrible sensation que le temps joue contre moi ne me lâche pas : je dois trouver Yulia, la convaincre de me suivre et raisonner Markus. Simple en théorie.

Bon aller, assez traîné. Ça passe ou ça casse. Je ramasse mon sac bleu électrique, passe les anses ses mes épaules graciles et me faufile en direction de la porte. Une main prête à dégainer mon couteau, l’autre serrée sur la crosse de mon 9 mm. Je n’ai plus que quelques balles, c’est plus dissuasif qu’autre chose – mais souvent, le bluff fonctionne. Les sens aiguisés, je perçois des pas qui approchent et vont dans la même direction que moi. Ça ne ressemble pas au rythme d’un vorace, c’est ce qui m’incite à débouler sur le chemin de l’inconnu. Un homme, suuuper grand, vieux mais il lui reste des marques du BG qu’il devait être avant tout ça.

- Hey, il a l’air du coin aussi – je ne me doute pas que c’est un nouveau, désolée, je cherche une fille qui s’appelle Yulia, allez savoir pourquoi je présume que quiconque fréquente cet endroit la connait…, tu… tu sais si elle est là-dedans ? Parce que s’il peut m’éviter d’y rentrer inutilement, ça me va aussi !


« Game over or Continue ? »
♫ I had a dream that all of time was running dry. And life was like a comet falling from the sky ♪ I woke so frightened in the dawning, oh, so clear ♪ how precious is the time we have here ? ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Aodhan Kaines
Aodhan Kaines
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un bon vieux couteau et un pistolet beretta 92 qui lui vient de Neil
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/07/2019
Messages : 108
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyVen 19 Juil 2019 - 1:20
Y n'y avait guère de grande intention de rester en ce maudit endroit très longtemps chez le professeur, tout cela serait de nouveau une question d'heures et ensuite, seulement après avoir posé la même répétitive question à chaque être respirant dans ce lieu, il repartirait jusqu'à son prochain passage quelques jours après. Il s'était résolu à cela pour un moment, du moins assez longtemps pour que ce soit des informations qui le fasse bouger ou bien la faim qui s'en occuperait. D'une manière ou d'une autre il était condamné à faire le même périple, le même chemin, les mêmes rues jusqu'à ce qu'il obtienne hypothétiquement enfin une réponse intéressante à sa question. C'était l'hypothétiquement qui le chagrinait néanmoins dans cette idée : Il voulait absolument savoir où étaient les siens à n'importe quel prix et il semblait malheureusement qu'il n'y ait guère de gens qui savaient où ils se trouvaient du moins en leur demandant poliment. C'était la peur qu'avait Aodhan, qu'au final personne ne lui dise jamais où se trouvent les siens et qu'il soit dans la même situation qu'avec Roza, Calypso et Eli, sans nouvelles d'eux et ceci à jamais malheureusement. C'était une crainte qui le rongeait de l'intérieur, le dévorait depuis bien trop longtemps pour que celle-ci puisse être réelle à ses yeux et si elle l'était alors il serait seul.. définitivement seul et il était terrifié par cette idée, lui le grand gaillard ne pourrait probablement pas survivre à cette idée.

Dévisageant le lieu, il observa ce qui fut un entrepôt et qui servait désormais de squats à ces âmes en peine qui vivaient en nombre de peu ou en solitaire. Le No Man's Land n'était pas quelque chose qu'Aodhan aurait particulièrement apprécié visiter une fois dans sa vie même avec tout ce qu'on avait pu lui dire, l'idée d'un reste de fraternité et d'échanges entre gens qui vivent plus ou moins pour eux-mêmes le faisait doucement glousser. C'était d'une hypocrisie morbide car même si les échanges et la fraternité pouvaient exister si vous étiez sans rien il était persuadé qu'on vous laissait quand même crever sans aucune pitié. C'était comme ça, c'était de fait à ses yeux. Peut-être avait-il tort mais il en doutait fort. Il était en fait même plutôt certain de ce qu'il avançait et c'était la raison pour laquelle il ne souhaitait guère s'attardait jusqu'au moment où il serait nécessiteux à proximité de ces lieux. Il ne restait donc plus qu'à prier de trouver la bonne âme désormais qui le conduirait à son salut.

Ce fut une voix qui le traîna hors de ses pensées intérieures, qui l'arracha ses espoirs et le fit revenir sur terre, revenir à cette réalité fade à laquelle il devait se fier, lui qui commençait à rêver à l'idée de pouvoir retrouver les siens. Ses yeux se figèrent sur la petite furie blonde qui venait de débarquer devant lui sans prévenir et de l'alpaguer, fort heureusement qu'il était pris dans ses pensées parce qu'à débarquer comme cela sans prévenir devant lui la petite demoiselle aurait arrêté sa course probablement de l'autre côté du trottoir avec une balle dans la tête. Observant la gamine, il l'écouta poser sa question qui sonnait comme une évidence.. avait-il vu Yulia ? Il n'avait foutrement aucune idée de qui était Yulia et de ce qu'elle pouvait être, probablement une petite gamine comme elle et elles s'étaient perdus de vue quelque part enfin qu'importe où elle pouvait être.. l'autre était elle sur son chemin.

Fronçant les sourcils à sa réponse, la première qui lui serait venu à lui aurait été de répondre non sèchement et de renvoyer gentiment bouler la petite blonde néanmoins une bribe d'intelligence fit son travail pour une rare fois et une idée vint au professeur. Qu'importait qui était Yulia et s'il l'avait vu peut-être que si elle connaissait des gens ici, elle pourrait l'aider à savoir à qui s'adresser pour connaitre la position des siens ou au moins pour savoir ce qu'il était devenu d'eux. Cachant son idée derrière un sourire pour la jeune fille, il lui répondit du ton le moins agressif qu'il pouvait dans l'immédiat. "Yulia ?.. Désolé ça m'dit rien petite.." Faisant une moue désolée pour la petite, il rebondit immédiatement pour qu'elle ne puisse guère fuir cette conversation. "Par contre tu connais peut-être quelqu'un s'appelle Nathan ou une fille qui s'appelle Victoria ? Tu serais pas tombé sur eux là-dedans ?" Il pointa du doigt l'édifice, comme s'il ne se doutait pas qu'elle savait plus que probablement de quoi il parlait. Il priait pour que cette petite ait entendu parler du brun ou de Vicky pour qu'elle lui permette au moins d'avoir une piste ou de trouver à qui parler.

Revenir en haut Aller en bas  
Mina Moon
Administrateur
Mina Moon
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/03/2019
Messages : 285
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyVen 19 Juil 2019 - 16:51
L’autre ne réagit pas de suite, je crois qu’il rêvasse un peu. Quand je le vois froncer les sourcils, je soulève un peu les miens, genre « alors ? ». Je ne peux m’empêcher d’espérer qu’il va me dire qu’il l’a croisé il y a peu, qu’elle est en train d’engueuler quelqu’un comme du poisson pourri – normal – mais sa réponse me fait soupirer de déception. Bon, tant pis. Je m’apprête à faire volte-face quand le type m’interroge à son tour. « Nathan » et « Victoria » ? A mon tour de creuser mes souvenirs sur la période où je fréquentais l’entrepôt, mais ça ne me dit rien. Faut dire que tel que je l’ai connu, le No man’s land était surtout l’antre du chacun pour soi. Moi, je ne parlais à Personne. Daniel, lui, échangeait parfois des trucs sous le manteau.

- Nan, j’connais pas, dis-je honnêtement.

La main qui tient la lame se détend finalement mais celle qui serre la crosse reste en place. Sérieusement, cet endroit me fait un peu flipper. L’idée qu’il y ait trop de monde au même endroit, sans doute, et que je sois seule. C’est bien la première fois que je reviens ici toute seule. D’ailleurs, ça me donne une idée. A voir la façon dont monsieur beau gosse désigne le vieux bâtiment de la tête, je déduis qu’il n’est jamais venu – ou que comme moi, il n’y a pas mis les pieds depuis longtemps.

- T’es pas venu depuis un bail ? Ou… c’est ta première fois ? Je tente l’esquisse d’un sourire timide, c’est un peu stressant comme endroit quand on connait pas, hein ? Ou bien c’est juste moi, j’en sais trop rien, en fait, je suis pas trop habituée, je viens pas souvent. Si tu veux on peut… on a qu’à y rentrer à deux ? Je te dis si je trouve les gens que tu cherches et tu fais pareil pour moi ?

Comment ça, si je me présenterai aux côtés d’un gus de grande taille, ça fera genre je suis pas seule. C’est pas se servir de lui si je lui propose mon aide en échange, hein ? Je n’aime pas me servir des gens. Au pire, s’il refuse, ça ne m’empêchera pas d’aller vérifier quand même. C’est juste… plus dissuasif comme ça dirons-nous. Parlant de dissuasion, je précise dans la foulée :

- Et si tu vois un mec qui s’appelle Daniel… tu me préviens tout de suite. C’est ok ?


« Game over or Continue ? »
♫ I had a dream that all of time was running dry. And life was like a comet falling from the sky ♪ I woke so frightened in the dawning, oh, so clear ♪ how precious is the time we have here ? ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Aodhan Kaines
Aodhan Kaines
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un bon vieux couteau et un pistolet beretta 92 qui lui vient de Neil
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/07/2019
Messages : 108
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyLun 22 Juil 2019 - 3:30
Mais à quel niveau de désespoir la vie avait-elle pu l'emmener pour qu'il en soit réduit à être au milieu d'une rue, grise et dévorée peu à peu par la nature reprenant ses droits, à demander à une gosse en âge d'être une de ses anciennes élèves si elle avait vu les siens quelque part dans le coin.. C'était un enchaînement bien trop ironique d'un seul coup pour l'ancien professeur et surtout bien trop répétitif dans son histoire. Alors simplement il dévisageait cette gosse, cette petite blonde plantée là à l'attendre comme si elle était le dernier espoir de l'humanité, son dernier espoir plutôt en l’occurrence puisqu'il s'agissait de savoir s'il allait encore devoir traîner sa carcasse le long de ces rues pour essayer de trouver une information relative, et ça, ça ne l'enchantait tait guère alors il priait au plus profond de lui pour qu'elle dise que oui, qu'elle avait pu passer une bande de gros cons avec un grand blond aux yeux bleus à leur tête ou une nympho avec les cheveux noirs ou même cette saloperie de petite peste rousse, même elle il serait heureux de la savoir dans le coin.. c'était dire le désespoir qui s'était emparé de sa cause.

Ce ne fut que lorsque la réponse tomba qu'encore une fois ses espérances furent balayer par le vent tel un vulgaire mouchoir est balayé par le mistral. Il était définitivement l'un des êtres les plus malchanceux qui avait du fouler cette terre qu'était l'état de Washington et cela se confirmait encore une fois sous ses yeux. Il soupira à la réponse comme son interlocutrice avait pu le faire un instant avant, tant pis, c'était qu'une gosse après tout même si American Dream était passé devant elle, ils ne lui auraient même pas adressé un seul regard.. enfin c'était l'argument qu'il avait trouvé pour se convaincre que la petite ne les avait peut-être pas vu mais qu'ils avaient peut-être quand même pu passer dans le coin.

La suite laissa plus perplexe le grand brun, en observant la façon de faire de la jeune fille, il esquissa un sourire en voyant la jeune fille prendre un air timide alors que deux minutes auparavant elle avait la main sur une arme prêt à le flinguer comme si c'était un de ces vulgaires morts qui se baladait dans les rues. Il ne savait pas trop non plus ce qu'était son objectif mais sa façon de le présenter le rassura déjà sur les siens : elle ne venait pas souvent donc elle ne devait guère savoir si les American Dream étaient passés par là, de toute façon si elle venait souvent et qu'ils étaient venus : elle s'en serait souvenue. En général, les siens laissaient toujours une certaine impression en passant.. ou un souvenir.. ou parfois les deux si ça les amusaient de le faire. La proposition de la petite, quant à elle, n'avait pas grand intérêt pour lui, si elle ne connaissait pas les lieux et les gens, elle ne représentait pas un grand intérêt mais sa dernière sentence vint titiller l'esprit d'Aodhan et le fit réfléchir à la proposition réellement.

Premièrement il était curieux de savoir qui était ce Daniel et pourquoi fallait-il qu'il la prévienne si jamais ils le croisaient et secondement il était intrigué par e qu'elle souhaitait y faire et qui était Yulia, après tout si elle connaissait quelqu'un ici peut-être que lui aurait vu Zack ou un de ses compagnons. C'est ce brin d'espoir qu'apportait la demoiselle qui fit qu'Aodhan hocha de la tête positivement en lâchant un : "Oui". Ce n'était pas la plus sûre des réponses qu'il avait pu donner dans sa vie mais après tout qui ne tente rien n'a rien et le brun aimait de moins en moins rentrer bredouille dans sa petite planque.. puis avec une jeune fille peut-être que les gens étaient plus coopératifs que quand il était seul avec son mètre quatre vingt neuf..

Néanmoins alors qu'il commençait à s'avancer, il se stoppa un instant, pour dévisager la blondinette. "Au fait moi c'est Aodhan." C'était froid, ce n'était pas très cordial mais en même temps c'était un prénom, il n'allait pas en faire une déclaration d'amitié. Il jeta un nouveau regard vers le lieu où se retrouvaient tous les travelers. "Ah, et pas de coup en douce, je te demande pas de savoir qui est ce Daniel ou cette Yulia mais essaye pas de me faire un plan." Il souriait un peu plus en disant cela mais c'était sincère, si elle lui faisait un mauvais coup, il ferait en sorte qu'elle ne puisse plus faire grand-chose tout court.
Revenir en haut Aller en bas  
Mina Moon
Administrateur
Mina Moon
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Couteau & 9 mm
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 25/03/2019
Messages : 285
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyMer 24 Juil 2019 - 23:06
- Ah euh… okok, waw.

Je ne sais pas pourquoi je suis surprise qu’il accepte. Peut-être qu’une partie de moi se disait que ce grand bonhomme n’aurait pas envie de se faire aider par une enfant. Enfin, je ne suis plus une gamine depuis longtemps mais il a une tête à le penser. Enfin bref. Je lui emboîte le pas et voilà qu’il se retourne : d’abord pour me donner son prénom, puis pour me mettre en garde. Genre menace déguisée. Est-ce que ça me fait flipper ? Bien sûr, ce serait con de pas avoir peur d’un type qui fait deux fois ma taille. Est-ce que je le montre ? Non. Tout fait flipper de nos jours, surtout quand on doit vivre en fouinant quotidiennement dans les endroits dévastés par les morts, alors… on va dire que c’est un sentiment auquel je me suis habituée.

- Relaxe, c’est bon, je hausse insolemment les en le dépassant pour entrer la première, et puis… si j’voulais te faire un coup en douce, je serai déjà loin avant que tu réalises que je t’ai arnaqué.

Et toc !

Le pire, c’est que je pense que c’est vrai. Mais bon, j’ai pas l’intention de le faire pour de vrai bien sûr, disons que je me suis senti obligée de ne pas m’écraser. Je ne suis coupable de rien pour l’instant alors je risque quoi au pire ? Qu’il arrête de m’aider ? De l’autre côté de la porte métallique tout grinçante et usée, je jette un œil timide et angoissé. A première vue, pas de Daniel. Chouette. Pas de Yulia non plus. Crotte. Parmi les inconditionnels que je reconnais, il y a Mandy – qui aiguise ses lames dans un coin, comme c’est original – et Darkkev’ qui trafique je ne sais quoi. Je crois qu’il bricole un diskman.

Autrement, y’a une petite vingtaine de personnes, éparpillée un peu partout. J’ai l’impression que ça a changé, qu’il y a une volonté d’organisation dans tout ce chaos qui n’existait pas autrefois. Je fais une moue pensive et lève finalement mes yeux crocodiles sur le beau-gosse-pas-très-sympathique.

- J’interroge une moitié, tu interroges l’autre moitié et on se retrouve dans vingt minutes voir si on a des infos ? Ça me parait une proposition correcte et plus pratique que de faire du démarchage main dans la main, et si on te demande qui cherche Yulia, dis que c’est Mina. Elle verra qui c’est… je crois, en vrai, je n’en suis pas si sûre.


« Game over or Continue ? »
♫ I had a dream that all of time was running dry. And life was like a comet falling from the sky ♪ I woke so frightened in the dawning, oh, so clear ♪ how precious is the time we have here ? ♫
Revenir en haut Aller en bas  
Aodhan Kaines
Aodhan Kaines
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Un bon vieux couteau et un pistolet beretta 92 qui lui vient de Neil
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 08/07/2019
Messages : 108
Age IRL : 21
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time EmptyJeu 25 Juil 2019 - 5:27
La petite semblait surprise de sa réponse et elle n'était pas la seule, en voyant sa réaction Aodhan fut à son tour surpris d'avoir dit oui mais c'était bien la preuve du désespoir auquel il faisait face, il était obligé d'accompagner une gosse, une adolescente, dans ce trou à rat pour espérer trouver quelque chose... quelle tristesse infinie pour lui. Néanmoins qu'importait la situation, c'était l'objectif qui comptait, il avait retenu cela de son excursion aux côtés de Zack et comptait bien l'appliquer immédiatement. Qu'importait de devoir aider cette gosse si elle l'aidait à obtenir ce qu'il souhaitait c'était tout ce qu'il devait retenir, du moins c'était tout ce qu'il souhaitait retenir dans l'immédiat.

Dos à elle, il esquissa un sourire à sa réponse tandis qu'elle lui passait devant. Si elle voulait lui faire un coup en douce elle aurait pu le faire, ce n'était pas un mensonge pour le coup. Elle avait eu son arme à portée de mains depuis un bout de temps et un instant auparavant il lui tournait le dos sans qu'elle ne fasse rien de dangereux à son égard. La petite avait au moins un instant de survie, elle évitait de s'en prendre aux gens qui font deux fois sa taille, c'est déjà une preuve d'intelligence. Il l'observa de dos, faire son entrée dans la petite zone où vivaient les travelers, leur petit camp adorable où ils imaginaient pouvoir construire une nouvelle société, du moins c'est ce qu'il supposait.

Entrant à la suite de la blonde et légèrement exaspéré par son manque de confiance envers l'endroit bien qu'il le trouve un minimum compréhensible. Il observa les lieux comme sa cadette, cachant comme il le pouvait son dégoût de l'endroit qui puait la bêtise à plein nez avant de poser ses yeux sur les tristes sires qui vivaient ici faisant mine d'aiguiser son sourire au rythme du bruit que faisait celle qui elle aiguisait réellement. Redescendant son regard plus bas, il croisa celui de la demoiselle dont il ignorait toujours le nom, quelle malpolie, pour l'observer pendant qu'elle lui disait ce qu'elle avait souhaité faire, après tout n'était-ce pas elle qui devait connaitre un minimum le lieu.. un minimum.

Hochant la tête à la requête de sa cadette, il haussa un sourcil quand elle eût fini sa phrase. Comment ça "je crois" ? C'était quoi le but exactement derrière ce court bout de phrase qui inquiétait fortement le professeur et qu'il n'appréciait guère. Bon dieu, il n'avait pas fait tout ce chemin pour aider une gosse à tomber hypothétiquement sur quelqu'un qui la reconnaîtrait "peut-être". Ce n'était un bon moyen de se faire descendre ça encore et il n’appréciait guère cette idée.. du moins pour le moment. "Je compte sur toi pour qu'elle voit qui c'est." C'était pas froid, c'était pas chaud, c'était simplement une phrase pleine d'espoir de pas se faire descendre par le premier inconnu qu'il croiserait.

S'apprêtant à partir à droite, il s’arrêta juste avant pour se retourner et regarder la petite pour le professeur il semblait important de d'abord la prévenir de quelque chose. "Si tu trouves quelqu'un qui connait le Nathan ou la Victoria que je cherche, évite de dire qu'il y a quelqu'un qui était avec eux qui les cherche, ça t'éviterait peut-être de te faire flinguer et moi aussi." Connaissant les deux cons ils avaient été probablement capables d'arnaquer les mauvaises personnes et il s'en voudrait d'avoir le sang d'une pauvre gosse sur les mains dans l'immédiat et d'autant plus si elle voulait uniquement rendre service.
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Lost in the swell of time   Lost in the swell of time Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Lost in the swell of time -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» In my Time. Dick Cheney.
» IT'S TIME TO BE BAD~ ft. syssoï
» Ivy S. Cobb • That's the time where I'm suppose to put a quote so cool •
» Time is Up
» [Creepypasta] Lost Silver

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: