The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- Think high -
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyMar 16 Juil 2019 - 12:08
Mes yeux couleur crocodile écarquillés comme des billes, je m’exécute alors qu’Eden me (re)dit de m’asseoir. Je ne rate rien de la scène, de l’enfant qui dort profondément au demi-sourire qu’elle m’accorde. Je suis témoin de l’échange silencieux entre la mère et la fille, incitée à venir se présenter timidement et dans un anglais difficile. J’ouvre la bouche pour répondre mais les mots me manquent, encore une fois. Comment se comporter face à de si petite être ? Je réalise que je ne sais pas. Moi qui pensais avoir conservé mon âme de gamine, quelque part, je suis à des kilomètres de l’innocence de Poppy. J’ai combattu des monstres, j’ai lutté pour ma survie, j’ai tué un homme… je me rends compte que je suis une adulte, avant même d’avoir achevé mon adolescence.

Sous mes yeux se déballe un rituel… incroyable, organisé, répété comme un ballet. J’entends les mots de la coréenne mais ne les enregistre pas tout de suite, captivée par la danse des pots de confitures, des bols de lait et de flocons d’avoine. L’odeur est saisissante, si agréable que je me demande si j’ai jamais mangé quelque chose d’aussi bon depuis… depuis aussi loin que j’arrive à me souvenir. Ce n’est pas que les aliments, c’est surtout l’atmosphère chaleureuse d’un foyer. L’amour d’une mère. Une part de moi se dit que je n’ai pas ma place ici, l’autre a envie de rester et de s’endormir dans ce cocon.

- Oui, euh…, j’attrape timidement un beignet ; son parfum m’enivre mais je n’ose ajouter une garniture : j’ai l’impression de prendre ce qui appartient à ces enfants, pourquoi… pourquoi tu ne veux pas que j’y aille à ta place ? Résister à l’envie de mordre allègrement dans ce petit-déjeuner est dur – je suis une dalleuse de nature ! Je veux dire… tu pourrais me faire une liste, je vais chercher ce dont tu as besoin et tu peux rester avec tes enfants.

Ironiquement, avec ma tête rentrée dans mes épaules, je dois avoir l’air encore plus mal à l’aise que les petits en pleine dégustation. Ma crinière blonde retombe en partie devant mon visage et je suis bien heureuse de la sensation illusoire qu’elle m’offre un refuge. D’ailleurs, je craque : l’anxiété a raison de ma résignation, je mords dans le beignet d’une façon un peu trop vorace. Ce n’est qu’après avoir avalé la troisième bouchée – soit les trois-quarts de la pâtisserie – que je m’explique un peu plus :

- C’est pas que je veux pas ! C’est juste… enfin… j’ai jamais fait ça. Alors hum…, j’avise les deux enfants d’un coup d’œil, c’est pas mieux si… on inverse ? Par contre, j’accepte la rétribution en bouffe !
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage
Survit depuis le : 09/03/2019
Messages : 79
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyVen 19 Juil 2019 - 22:16
« Je comprend ton point de vue. » commença t-elle, alors que son fils semblait rechercher l’attention de sa mère en sur le col de son gilet. Eden aurait pu profiter de cette opportunité pour envoyer la petite en lui donnant une liste de ce dont elle avait besoin, sans prendre de risque. Dans un autre cas de figure, elle aurait certainement choisi cette option surtout si elle s’était ainsi présenté à elle. Son hypothèse comme quoi un semblant de nourriture chaude et préparé pouvait obtenir beaucoup plus que prévu. Elle n’en était pas surprise, surtout quand on savait que la jeune fille avait passé un hiver à sucer des m&m’s. La simple présentation d’aliments frais mettrait n’importe qui en appétit. Pourtant, Eden appréciait la timidité de la jeune fille face à la table qui était dressée, elle mangeait avec parcimonie. Eden hocha la tête.

« Dans d’autres circonstances, je n’aurais pas eu de scrupules à t’envoyer. » lui avoua t-elle, en prenant le bol de gruau, qu’elle mélangea doucement, en rajoutant de la confiture, et du miel. Un des aliments qui étonnement ne périmait pas, pur produit de sucre et de plantes, Eden s’était félicité d’en trouver un sacré stock en faisant le tour des différents supermarchés. La première fois qu’elle avait réussi à faire un repas correct avait été une vraie récompense aussi bien pour ses enfants que pour elle. L’horloge tournait pour elle, une fois qu’elle avait finit d’allaiter son fils, la question de nourrir une deuxième bouche se posait. La nécessité l’avait obligé à acculer un apprentissage perdue avec le début de la civilisation moderne.

Elle regarde Mina. « Il y a simplement quelque chose que j’aimerais vérifier en m’y rendant, et tu n’as pas les capacités pour cela. » fit-elle en plongeant une cuillère de gruau dans la bouche d’Adriel. L’enfant semblait ravi, il avait les joues rondes et roses. Sa mère veillait au grain à ce qu’il soit correctement nourri et ne manque d’aucuns nutriments. En tant que médecin, elle ne savait que trop bien les dérives des carences surtout chez les enfants. Si bien qu’elle avait toujours été extrêmement stricte avec la nourriture, pas de gaspillage et pas d’enfantillage. « Prends cela comme … une parenthèse. Tu retrouves pendant quelques heures une vie d’adolescente. J’ai besoin que mes enfants se confronte à l’autre. Je reste l’adulte, et mes responsabilités doivent rester plus importantes. Je ne minime en rien tes capacités, mais il faut savoir capituler. » trancha t-elle. « Peut être que tu n’es pas à l’aise avec les enfants ? » reprit-elle en regardant Adriel, puis Poppy qui se rapprocha de sa mère une fois qu’elle avait terminé son bol. Mina ne devait pas en avoir vu beaucoup. Eden n’en avait pas vu d’autre, ni aidé à mettre au monde d’autre enfants.  Ils étaient une miraculeuse malédiction dans un monde où la loi du plus régnait.

Eden se rendait compte qu’elle demeurait, et était rentré dans ce monde en tant que mère. Certes, enceinte, mais mère en devenir, et mère depuis plus de trois ans maintenant. Elle était une mère violente et protectrice en ce qui concernait ses enfants, elle n’avait pas de honte à avouer qu’elle sacrifierait tout le monde pour la santé des siens. Mais au vu de l’âge de Mina, elle ne réussissait qu’à voir l’avenir de sa fille sans exemple correct d’adulte, paumée et seule en pleine hiver. Peut être plus aujourd’hui, mais cela, Eden n’en avait pas la moindre idée. « Je ne t’oblige en rien, mais mon deal est que tu serves de gardienne à mes enfants. Stella ne peut pas réellement lutter contre quelqu’un d’assez déterminé. » Elle regarde Mina droit dans les yeux.

« Accepte un deal qui joue en ta faveur, Mina. Il n’y a rien de mal à cela. »


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptySam 20 Juil 2019 - 0:08
Du calme Mina, du calme. Mange – lentement. C’est ce que je me répète pour me forcer à me canaliser sur ce que me dit mon hôte. Je sais pas pourquoi, je trouve ça impressionnant qu’elle soit capable de m’expliquer son point de vue d’un air aussi laconique tout en s’occupant de ses enfants. C’est genre… « wow » - encore – elle sait tout faire et tout en même temps. Je finis tout juste mon beignet quand elle me demande si je suis mal à l’aise avec les enfants. Je déglutis comme une gamine prise en flagrant délit de grignotage et tente de me justifier :

- Ce n’est pas ça, c’est juste… enfin…

Si, c’est carrément ça. Néanmoins, le discours d’Eden m’a un poil décoincée, du coup je tends les bras pour attraper le nécessaire à un bol de lait. Au passage, j’attrape aussi les flocons d’avoine et… un autre beignet, juste au cas où. J’ai un peu honte, je suis tellement habituée aux petites portions que d’un coup, j’ai l’impression de vouloir manger comme quatre. Mais j’ai faim – j’ai toujours faim – et sans le savoir, la coréenne vient de trouver l’un de mes points faibles. Ce n’est toutefois pas pour ça que mes yeux se redressent d’un coup vers les deux enfants, mais à cause de ce qu’elle me dit.

- Leur servir de… gardienne ?

Un drôle de frisson me descend dans le dos. Ce n’est pas que du bête babysitting, ça revient à donner à mon potentiel rôle une valeur ajoutée. Je devrais les protéger et… j’ai beau cherché, je ne me souviens pas avoir jamais eu quelqu’un d’autre à protéger que moi-même. Je veux dire, j’ai fait équipe avec des gens, on s’est couvert mutuellement, mais leurs vies ne reposaient pas à 100% entre mes mains. D’un coup, je suis fière qu’Eden me fasse confiance pour une telle tâche et en même temps, je recommence à flipper. Le regard de la maman plantée dans le mien ne m’aide pas beaucoup. Vite ! Une bouchée pour tenter de me réconforter. Miam.

- C’est… c’est ok, j’appuie ma réponse d’un léger hochement de tête, je peux le faire.

Je pense à Markus et à Milow. Devrais-je leur parler de ça quand je les reverrai ? Est-ce qu’ils ne me prendront pas plutôt pour une folle ? Hum… je verrai plus tard. Pour l’instant, je me sens bizarrement comme l’a dit la coréenne : une adolescente. Une adolescente assise à la table du petit-déjeuner. Par contre, je ne saurais pas empêcher mon cerveau de turbiner. Alors la bouche pleine de flocon d’avoine, je demande :

- Et, ché quoi che truc que tu feut férifier qui est chi compliqué ?
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage
Survit depuis le : 09/03/2019
Messages : 79
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyMer 24 Juil 2019 - 22:50
Eden n'avait pas l’intention de changer le monde. Elle était peut être égoïste comme ça, elle se concentrait sur ce qu’elle pouvait contrôler, comprendre et retenir. S’il fallait trouver un antidote, son rôle ne serait pas celui de le trouver. Elle s’était posée la question, le soir, après avoir couché ses enfants. Si elle n’avait pas été enceinte, si elle n’avait pas eu deux enfants, ses priorités auraient certainement été bien différentes. Trouver un vaccin, se battre contre cette pandémie qui avait décimé tout sur son passage. Mais les choses avaient pris un tournant qu’elle même considérait comme surprenant. Elle restait silencieuse à propos de la question de Mina.

La mère de famille ne comprenait pas réellement ce qui le sentiment qui la poussait à, à défaut d’aider Mina, la pousser dans la bonne direction. Eden se disait que peut être elle aimerait que quelqu’un fasse la même chose pour sa fille et son fils si elle venait à disparaître. L’idée lui paraissait horrible et lui serrait le coeur, mais elle devait bien se rendre à l’évidence. Son système restait faillible, elle s’en était rendue compte, et elle n’était pas du genre à ne pas corriger les erreurs qu’elle pouvait commettre, c’était ainsi qu’elle avait appris à survivre, aussi. « Je voudrais savoir s'il y a une différence entre les enfants nés après l’épidémie et nous, qui sommes nés avant. Une immunité peut être. Ça ne le protègerait pas à proprement parlé. » fit-elle en haussant les épaules, approchant de la bouche de son fils une nouvelle cuillère de gruau. Elle soupire longuement. Ça ne les protégerait pas de se faire dévorer, immunité ou non. Mais elle devait savoir. Elle n’avait pas renié sa formation dans le domaine des épidémies et autres maladies infectieuses. Les infectés, elle leur échappait parce qu’elle les avait étudié, depuis trois ans. Sur sa mère, puis au fur et à mesure de ses sorties. Il était difficile de comprendre comment ils continuaient encore et toujours à ramper sur le bitume. Tous morts, et pourtant tous parfaitement animés.

« Le mot gardienne est peut être un peu fort. Prend ça comme un job de baby-sitter. La cabine est plutôt difficile à trouver. Les survivants ne s’aventurent pas vraiment dans les bois, ils doivent estimer que les ressources n’y sont pas. Ce qui en soit est faux, mais arrange mes affaires. » En effet, si en effet, elle reposait une partie des préparations des repas avec des denrées alimentaires du « vieux monde », une grosse partie venait aussi des bois qui l’entourait. Peut être aurait-elle du mieux illustrer cela. Même si ce qu’il y avait sur la table illustrait bien la manière dont elle faisait tourner sa petite famille. Simplicité et rigueur, c’était certainement les maîtres mots du foyer. Elle voulut commencer une phrase quand sa fille lui demande enfin ce que Mina faisait ici en coréen. Sa mère lui essuie la bouche avec un torchon qui traînait sur la table. Avant de lui répondre. Eden avait toujours trouvé assez impoli le fait de parler dans une autre langue devant une personne qui ne pouvait pas comprendre. Mais il s’avérait que Poppy parlait bien mieux le coréen que l’anglais. « Elle me demande ce que tu fais ici. »

Eden fait ensuite signe à sa fille d’essayer de lui poser la question en anglais. Chose qui risquait d’être relativement fastidieuse, mais Poppy savait que ce que sa mère lui demandait elle devait s’exécuter ou au moins essayer de la faire dans les meilleurs conditions. Adriel gesticula pour quitter les bras de sa mère et dodelina jusqu’à Stella qui était resté sur le canapé. Il attrapa une ours en peluche, et un petit dinosaure s’affairant à les faire parler dans son langage. Poppy s’exécute difficilement, et demande à Mina,  avant de regarder sa mère fièrement.

« Avant que tu ne lui répondes. Je préfère te prévenir. Ce sont mes enfants. Tu n’as en aucun cas le droit de dévoiler leur existence sauf sur son autorisation expressive. Si tu dois justifier ton absence auprès de quelqu’un, tu diras que tu m’aides pour x raison. Est ce que c’est clair ? Tu pourras laisser certaines de tes affaires auxquelles tu tiens si tu le souhaites. » Eden ne jouait pas avec la vie de ses enfants. Faire confiance à Mina était un immense pas dans une direction qui lui était encore assez inconnu, un acte de foi.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyJeu 25 Juil 2019 - 13:54
Tout en mangeant, je médite sur ce que m’a dit Eden. Vérifier s’il y a des différences entre les enfants nés après le début de l’épidémie et nous ? Genre… si ce sont des immunisés naturels ? Wow. C’est une excellente question, j’avoue que je ne me la suis jamais posée. Ça me fait supposer que la coréenne n’est pas « seulement » médecin. Enfin, je l’imaginais comme une généraliste ou quelque chose comme ça, mais je vois mal madame Pittsberg – la docteur de mon village – faire des expériences épidémiologiques.

- Ça me va toujours.

Baby-sitter, gardienne, les deux termes sont à la fois liés et inexacts je suppose, mais je comprends l’idée. Ça me plait. La petite Poppy interrompt sa mère pour lui poser une question – je suppose que c’en est une – dans une langue que je suis incapable de comprendre. Personnellement, ça me fait sourire – elle est plutôt craquante – mais je ne m’immisce pas dans l’échange entre la maman et la fille. Je devine qu’Eden lui a demandé de réitérer son interrogation en langue de Shakespeare puisque tandis que le plus petit dodeline jusqu’à ses jouets, l’aînée baragouine laborieusement quelques mots d’anglais.

Les joues se fendent plus encore d’une expression enjouée. Ok, entre elle et son petit-frère qui s’amuse dans une langue inconnue, je suis conquise. J’ouvre la bouche pour répondre mais la cheffe de maison me coupe dans mon élan. Brusquement, je retrouve la femme dure et froide qui m’a aidée l’hiver dernier. Les pièces du puzzle se révèlent : si elle est comme ça, c’est pour ses enfants. C’est clair désormais.

- C’est clair, je me suis empressée de confirmer, personne ne sait que je suis ici, je n’ai même pas parlé de ton existence… tu peux compter sur moi, Eden, je marque une pause, pense à mordre puis me ravise, merci. Merci de me faire confiance.

C’est difficile d’expliquer comme ça me touche. Genre, ses enfants sont visiblement les personnes qui comptent le plus à ses yeux et elle me les confierait, comme ça, sans entretien ni période d’essai ni caméra pour s’assurer que je ne les maltraite pas en son absence. J’en oublie la question de Poppy d’ailleurs et ce sont ses grands yeux noirs qui me rappellent à l’ordre alors que je première une cuillère de mes flocons d’avoine.

- Oh, euh… je suis ici pour vous garder pendant que ta maman sort, je parle lentement et détache chaque mot, jetant régulièrement des regards à la coréenne pour demander silencieusement si je m’en sors bien, hum…, je crois que j’ai plus simple : une appellation qui concilie mon rôle de baby-sitter, mon devoir de gardienne et mon aspiration secrète à être une héroïne, je suis Super-Nanny ! … j’ai un grand sourire mais je ne sais pas si la môme a compris, alors je me tourne vers Eden, tu veux partir quand ?
Revenir en haut Aller en bas  
Eden P. St John
Eden P. St John
Fiche de personnage
Survit depuis le : 09/03/2019
Messages : 79
Age IRL : 26
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyJeu 1 Aoû 2019 - 22:43
Eden préférait que les choses soient claires avec Mina. Il n’était pas question de faire preuve d’autoritarisme gratuit. L’adolescente n’était pas bête. Eden ne pensait pas faire d’erreur concernant ce début de confiance qu’elle plaçait sur les épaules  de la jeune fille. Il y avait, certainement, une marge d’erreur dans ce choix. Mais peut être que d’une certaine manière, la voir vivante après l’hiver qu’elle avait passé, la confortait dans le choix qu’elle faisait. Eden était peut être aussi un peu convaincue qu’elle pouvait influencer Mina d’un côté ou d’un autre à l’avantage des deux partis. Il n’était pas du genre d’Eden de faire la charité, et si les deux partis y trouvaient leur compte, c’était au profit de chacun. Eden se laisse légèrement tomber en arrière, écoutant la réponse de la jeune fille qui la laissait de marbre. Elle se rendait compte à quel point elle avait vécu très loin de la naïveté d’une adolescente et elle n’avait pas forcément chercher à se créer des liens avec le monde extérieur. Elle ne voyait en l’entrepôt où tout à chacun se retrouvait comme un moyen de parvenir à ses fins, certainement pas un moyen de s’y faire des amis. Elle avait été parfaitement clair à ce sujet quand elle avait y mit les pieds pour la première fois.

Poppy mit quelques temps à comprendre ce que venait de lui dire Mina. La petite fille n’avait pas les références de la grande. Mais elle comprit les grandes lignes et semblait légèrement hésitante. Il fallait dire que l’aînée des enfants d’Eden avait toujours eu le rôle de garder et de s’occuper de son frère. Même s’il s’agissait en réalité de la distraire jusqu’à ce que leur mère revienne et de le nourrir avec la nourriture qu’avait laissé Eden avant de partir. Du haut de ses trois ans, et avec toute la maladresse qui allait avec, elle avait rempli le rôle de grande soeur avec fierté. Eden était fière de sa fille, mais forcément inquiète. Un chien et deux enfants en bas âge ne ferait que peu de poids contre un assaillant, un pilleur déterminé et sans scrupules. Il n’était pas de tout repos d’être mère, surtout par les temps qui court. Étrangement, elle ne voyait sa vie d’avant que comme un souvenir. Peut être que parfois, la praticité d’un supermarché lui manquait, et la paresse qui pouvait aller avec. Mais au delà de cela, tout ceci n’avait que bien peu de poids quand elle voyait ce qu’elle avait accompli. « Poppy s’est occupée de son frère ces derniers mois lors de mes absences. Si elle te semble un peu renfrognée les premiers temps, c’est qu’elle s’habitue à l’idée de devoir partager une responsabilité, qu’elle n’aurait pas forcément du avoir, mais qui reste la sienne.  »  fit-elle en regardant sa fille avec un sourire, avant de lui expliquer qu’il n’était pas question qu’elle cesse de s’occuper d’Adriel, c’est qu’elle avait besoin d’un petit coup de pouce.

« Tu auras plus de facilité avec Adriel. Il est plus curieux… Ce n’est pas sans repos, tu devras être vigilante. Il est encore trop petit pour parfaitement comprendre le monde dans lequel il est né. » Évidemment qu’Eden avait expliquer à ses enfants ce qui était dehors. Poppy était assez grande pour comprendre que le monde en dehors des murs de la cabine était dangereux et mettrait tous les moyens à sa disposition pour les tuer. C’était d’autant plus vrai aujourd’hui. Eden soupire, et se penche pour attraper un beignet, qu’elle ouvre en deux, avant d’y mettre dans la confiture et de le manger distraite par son fils qui jouait avec Stella et baragouinait on ne savait quoi pour s’inventer on ne savait quelle histoire. « J’attendais ta réponse pour commencer à préparer mon départ. D’ici 5 jours … Une fois que tu auras fini de manger, je te montrerais comment fonctionne la maison, et ou se trouve ce dont tu pourrais avoir besoin. » ajouta t-elle en suivant du regard Poppy qui s’en alla rejoindre son frère. Peut être qu’elle le comprenait … Ils passaient le plus clair de leur temps ensemble, ça ne l’étonnerait qu’à moitié.


to disappear completely
Strobe lights and blown speakers, fireworks and hurricanes. I'm not here, this isn't happening, I'm not here, I'm not here


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas  
Invité
Invité
Anonymous
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 EmptyLun 5 Aoû 2019 - 21:38
Non seulement ma petite plaisanterie n’a pas vraiment fait mouche mais en plus, j’apprends que je serai en « concurrence » avec la petite de 3 ans. C’est une façon de parler mais… disons que passer de « j’ai jamais été babysitter » à « je dois garder une petite qui va bouder et un môme curieux », ça m’angoisse un peu. J’essaye de ne pas le montrer – ou en tout cas, si Eden n’est pas encore au courant que je mange pour décompresser, ça va passer inaperçu.

- Ok, d’acchord, que j’acquiesce tout de même, la bouche pleine.

J’oublie bien vite mes appréhensions parce que le petit déjeuner qui me régale actuellement vaut bien le défi que me propose la femme-médecin. C’est tout simplement incroyable tout ce qu’elle arrive à faire pour le bien-être de ses enfants et… la perspective d’en goûter les bénéfices me plait beaucoup. Après des années d’animaux plus ou moins bien cuits, de conserves, de miel et autres bonbons… mes papilles gustatives en sont presque douloureuses de redécouvrir de la bonne nourriture – ou en tout cas, de la nourriture qui n’avait pas été empaquetée en usine à une autre époque.

Puisque la suite de la visite est conditionnée au rythme de mon repas, je m’en veux un peu de me goinfrer. Ça me met un frein presque instantané du coup et je termine raisonnablement de manger. J’ai dû engloutir trois fois la portion que j’ai l’habitude de prendre au réveil et malgré ça, poser les yeux sur la nourriture me donne envie de continuer de me servir. Pour résister à la tentation, je m’essuie la bouche, rassemble soigneusement les ustensiles que j’ai utilisés pour qu’ils soient plus faciles à débarrasser – j’envisage d’ailleurs déjà de me dévouer pour la vaisselle – et… je parle.

- Tu… tu penses pouvoir rester ici pour toujours, difficile de dire comment je quantifie ce « toujours », disons pour « très très longtemps », tu ne penses pas à… éventuellement trouver une maison plus grande ou… rejoindre une communauté ? J’en connais pas de… de vraiment « bien », mais… je me dis qu’elles pourraient aider…

Je crois que je me dis surtout que ce serait trop beau qu’ils puissent vivre des années de cette manière. Les enfants grandissent et ils vont avoir besoin d’espace. Eden ne pourra pas les garder à l’intérieur éternellement et elle-même vieillit de jour en jour. Si Poppy et Adriel ne connaissent rien du monde, sinon ce qu’on leur raconte… qu’elle avenir ont-ils ?
Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: Think high    Think high  - Page 2 Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- Think high -
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: