The Walking Dead RPG

The Walking Dead RPG

Partagez
- The Head and the Heart -
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 930
Age IRL : 23
MessageSujet: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyDim 16 Juin 2019 - 19:24
The Head and the Heart

Selene & Ludwig


Ludwig regrettait leurs gîtes, à Evergreen. Sa chambre, essentiellement, qu'il était parvenu à façonner à son image, et surtout ce qu'il était parvenu à faire avec tous ses remèdes de grand-mère. C'était il y a longtemps maintenant, et si aucun autre survivant n'était passé dans les vestiges de ce camp, toute la panoplie du libraire devait encore traîner. Cette pensée le rendait vaguement amère.

Tout ce qu'il possédait encore et qu'il était parvenu à créer de nouveau tenait dans ce coffre datant de la guerre, ce qui était déjà pas mal du tout. Petit à petit, le norvégien parvenait à refare son stock, à son grand soulagement.
À leur époque, toute médecine était bonne à prendre, et celle qu'il pratiquait, bien qu'elle divisait, avant, avait déjà fait ses preuves. Caroline, en tout cas, lui faisait entièrement confiance sur ce point.

Et c'était à sa demande qu'il triait ses réserves ce jour. Pour Sélène.
Il glissa plusieurs pots de crème maison, flacons d'huile essentielle et autres, dans sa besace en cuir, l'air grave, concentré et anxieux. Puis, il quitta les dortoirs et rejoignit l'infirmerie d'un pas traînant.

Il rangea péniblement Olivia dans un coin de sa tête et se focalisa entièrement sur sa tâche, à ne pas prendre à la légère. Sélène avait souffert. Elle était une miraculée. Mais ce genre de titre maudit ne s'obtenait pas sans séquelles, et Ludwig, ce jour, était chargé de faire en sorte qu'elles ne soient que légères.

De son indexe, il frappa deux fois à la porte en bois de l'infirmerie, et entra doucement. Il était ainsi renvoyé quelques mois en arrière, lorsqu'il avait rencontré Olivia, sur le même lit qu'était actuellement Sélène.
Idiot, n'y pense pas.

- Bonjour Sélène. Je ne te dérange pas ?

Timidement, il posa sa besace sur la petite table collé au guéridon.

- Est-ce que Caroline t'a prévenu de ma visite ?

Avant de sortir son bazar, il tira le tabouret et se posa dessus, son petit carnet d'herboriste à la main. Il connaissait tout de tête, mais il préférait toujours l'avoir sur lui.

- Comment te sens-tu ? Je peux repasser plus tard, si tu souhaite te reposer encore.

Mieux valait commencer par le début.
Ses doigts trituraient les pages abimées de son bloc notes. Il adressa un vague sourire à la jeune femme allitée.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7000
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyDim 16 Juin 2019 - 23:41
•• 5 juin 2019

Elle avait de la fièvre. Pas si forte, pourtant elle la clouait au lit. Sans doute partageait-elle la faute avec la fatigue et la douleur. Son bas-ventre se tordait parfois encore de crampes, ses nerfs vrillaient alors, épuisés et à vif. Tout s’était passé si vite que Lisandro n’avait pas pu intervenir. Selene se retrouvait clouée à un lit, prise en charge par une Caroline qui avait dû palier à l’urgence. Sous les draps qui recouvraient son corps fébrile, tout avait été fait pour recueillir les saignements s’ils reprenaient. La confirmation était tombée il y a peu : le bébé était perdu.

Le choc émotionnel aussi devait contribuer à ce KO technique. La jeune femme était aussi pâle que son oreiller, sa crinière hirsute avait été nouée mais s’était détachée dans son sommeil agité. L’élastique s’était égaré quelque part dans son cou. Ses yeux bleus fixaient le plafond dont elle connaissait désormais tous les petits défauts par cœur. Elle avait envie de se lever, de s’en aller, de courir loin du monstre de la culpabilité qui venait de se retrouver une place de choix dans son cœur. Ses membres ne suivaient pas. Elle aurait à peine la force d’attraper le verre d’eau sur sa table de chevet.

Le son des doigts qui claquaient sur la porte résonna jusque dans sa chair. Son organisme était en alerte, hypersensible. Instinctivement, Selene chercha à se redresser légèrement sur son oreiller. Ses mèches brunes cascadèrent sur ses épaules graciles, ses prunelles se firent légèrement surprises. Elle ne s’attendait pas à voir Ludwig à vrai dire ; ils n’avaient jamais vrai eu le temps de faire plus ample connaissance. Les événements de l’automne avaient considérablement refroidi sa tendance à se rapprocher des anciens habitants d’Evergreen.

La musicienne secoua deux fois négativement la tête pour répondre au visiteur. Peut-être la vétérinaire l’avait prévenue en réalité mais elle avait oublié. Son attention se porta sur la besace que venait de poser l’ancien libraire. Lentement, elle tourna ensuite la tête vers son aîné. Ses traits décolorés demeuraient impassibles, dénués d’aucune autre émotion que la lassitude.

- Ça va, mentit-elle sans hésiter, et tu es déjà installé, alors…

L’intensité de ses orbes glacier analysait Ludwig, assit sur un tabouret, qui feuilletait un bloc-notes aux pages abîmés. Ses lèvres se pincèrent, puis le plissèrent dans l’esquisse d’une moue qui fit ressortir ses fossettes. Elle n’avait pas envie d’être désagréable, ce n’était simplement pas le meilleur jour pour sociabiliser.

- Tu peux rester, consentit-elle dans un souffle, tu… tu viens pour quoi ?


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 930
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyLun 17 Juin 2019 - 19:40
La pâleur de Selene le frappa de plein fouet. Son aura toute entière avait empli le corps du libraire, qui pourtant tentait de faire bonne figure. Selene l'avait toujours impressionnée. Elle avait un petit quelque chose en plus, une sensibilité qui côtoyait celle de Ludwig, et qui était puissante. Et Ludwig ressentait ces choses-là, contre son gré malheureusement.

- Oh, hm …

Il se sentait impoli de s'être effectivement déjà installé. Quel idiot.
La réponse de Selene, le petit 'ça va' pas vraiment convaincant rajouta une couche au malaise du libraire qui se mordit la lèvre inférieure. Nul, nul, nul, Ludwig.

Ce dernier s'éclaircit la gorge et passa dans ses cheveux une main légèrement tremblante face au regard glacial de la jeune femme. Même dans cet état-là, elle lui donnait l'impression qu'il était tout petit.

- Je …

Il souffla longuement par le nez et ferma les yeux une seconde, histoire de se reprendre. Était-ce réellement de la timidité, à ce stade, ou était-ce pire encore ? Depuis le temps, et à son âge, il aurait dû pouvoir être plus à l'aise. Mais, même s'il avait fait des efforts et qu'il en faisait encore, selon la personne qui se trouvait face à lui, c'était comme s'il redevenait le Ludwig d'avant. Un idiot, de son point de vu.

- J'ai des … des huiles, embraya-t-il finalement, une fois qu'il ait mis un peu d'ordre dans son esprit. Quelques huiles et autres crèmes qui … qui … médicinales. Faites maison. Par moi.

Son carnet fut posé à ses pieds, et il étendit son bras sur la table, derrière lui, pour récupérer sa besace d'où il sortit une petite fiole fermée d'un bouchon de liège.

- Celle-là, c'est un mélange. Eucalyptus radié, niaouli, laurier noble. Contre la fièvre.

Il hocha la tête avant de s'arrêter et de regarder Selene. De nouveau, il eut envie de s'insulter. Elle semblait être à des années-lumières de vouloir prendre un cours. Caroline ne lui avait pas demandé de lui expliquer. Elle lui avait demandé d'être efficace.

Dans un haussement d'épaules, il la rangea dans un tintement singulier, eut une petite grimace, un petit toc de visage qui trahissait sa nervosité.

- Désolé. Les huiles sont efficaces avec un bon massage, peu importe lesquelles. Je … Tu n'as rien à faire d'autre que me laisser faire. Et … et me faire confiance.

Il marqua une pause, laissa son regard vagabonder dans la pièce avant de fixer un pan de la couverture qui recouvrait le corps gracile de la jeune femme.

- Je sais que c'est ... étrange. Je ne te force pas. Mais … ça te soulagerait de beaucoup de maux. Promis.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7000
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyLun 17 Juin 2019 - 23:50
La musicienne fixait son visiteur qui déballait l’un de ses échantillons en lui expliquant de quoi il s’agissait. Des huiles, des crèmes maison. Son regard impénétrable troublée par l’épuisement dut induire en erreur son interlocuteur, car Selene trouvait cela intéressant. Sans doute car cela faisait écho à la partie champêtre de sa survie, dans un chalet de montagne, en compagnie d’un Bobby qui connaissait la nature comme sa poche. Les deux hommes n’avaient rien en commun néanmoins, si ce n’était une timidité maladive. La pianiste fit l’effort d’un peu mieux se redresser et écarta doucement ses mèches de cheveux les plus envahissante. Elle avait cet air de chat sauvage, curieux et méfiant à la fois.

- Un massage ? Répéta-t-elle.

Un sourcil interloqué se souleva sur son visage blafard. Ce n’était pas contre le trentenaire, elle n’aimait pas qu’on la touche. Il y avait une liste très restreinte de personnes autorisées au contact et celles qui l’étaient pour des raisons plus intimes étaient encore plus rares. Sans y voir de connotation sexuelle, la musicienne ne pouvait que s’imaginer à demi-nue et vulnérable, dos à un libraire dont les mains allaient s’exprimer sur son corps.

- C’est pas que j’ai pas confiance, mentit-elle – elle n’avait quasiment confiance en personne d’autre qu’en ses alliés de longue date, c’est juste… en quoi ça consiste ce « massage » ?

Au moins, sa voix s’était adoucie. La tête penchée sur le côté, Selene attendait les précisions de Ludwig sur le traitement qu’il lui présentait. L’ombre d’un sourire fleurit sur ses lèvres pâles. Elle ne l’avait pas congédié, c’était une preuve incontestable du fait qu’elle acceptait qu’il reste pour prendre le temps de lui exposer ses intentions, mais peut-être ne le savait-il pas. Ils ne se connaissaient pas encore assez pour savoir lui les non-dits dans son comportement distant.

- C’est un terme assez… vague, ajouta-t-elle avec une once de malice.

Sa légèreté fut de courte durée. Un spasme fantomatique au niveau du bas-ventre crispa momentanément les traits fins de son visage. D’après Caroline, l’embryon avait déjà été expulsé mais elle pouvait encore avec quelques contractions douloureuses de l’utérus pendant quelques heures. La musicienne avait retenu sa respiration le temps que l’orage passe ; un comportement qui n’était malheureusement pas passé inaperçu.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 930
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyMer 19 Juin 2019 - 20:28
Sortant de la bouche de Selene, oui, ça lui apparaissait comme la pire idée du siècle, et il eut l'impression d'être un gros pervers. Un massage. Il aurait dû employer un autre terme, à coup sûr que ça aurait sonné moins … étrange.

- Oui … oui, c'est vague … Désolé.

Il toussota pour éclaircir sa voix et essuya ses mains moites sur son jean. Une grande inspiration fut prise, qu'il bloqua une seconde le temps de formuler ses phrases dans sa tête, avant de lâcher un lourd soupir et de redresser un peu ses épaules.

- Pour chaque douleur, il y a des points de pression, dans plusieurs parties du corps. Dos, visage, mains, pieds. J-Je … J'ai surtout pu travailler sur la colonne, mais sur les mains, c'est aussi très efficace.

Afin d'illustrer ses paroles, il leva sa main droite, paume dirigée vers Selene, et désigna de son indexe opposé les zones expliquées :

- Les premières phalanges de ses doigts sont liées aux yeux, par exemple. Le pouce, et cette zone-là précisément, est associée aux cervicales. Si on redescend juste ici, on touche tout ce qui est lié au … Selene ?

Il se coupa brusquement et, d'un seul coup très inquiet, avança sa main vers elle, sans oser la toucher.

- Selene, tu … ça va ?

Il ne fallait pas être un génie pour comprendre ce qu'elle avait. Lèvres pincées, il l'observa une fraction de secondes avant de replonger ses doigts dans sa besace pour en sortir un pot de crème au pH neutre, un petit récipient en inox avec une petite cuillère, et deux huiles précises.

- Sauge sclarée et Ylang-Ylang, présenta-t-il sobrement en les débouchant.

Il s'activa, mit deux cuillères de crème dans le pot ainsi qu'une goutte de chaque huile, avant de mélanger souplement, le dos crispé et les épaules tendues.

- Je … tu peux … le faire seule, si tu préfère. Ce sera aussi efficace. Sur ton ventre. Tu n'as qu'à … en prendre une noisette. Tu fais chauffer entre tes mains. Et tu masse, très légèrement, en mouvement circulaire. Pas besoin de plus. Juste … circulaire. Dans le sens des aiguilles d'une montre.

Il mima sur lui-même après avoir posé le pot sur le lit, à côté du corps de Selene.

- Je peux te laisser le faire seule, si tu préfère. Je … je ne veux pas te gêner. Ou .. je peux demander à Caroline, ou … quelqu'un d'autre, de le faire. J'aurais juste à expliquer rapidement. Comme tu le souhaite.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Selene Sweetnam
Administrateur
Selene Sweetnam
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: (en général) glock17, couteau de chasse, couteau de camping dans la ranger
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 07/11/2015
Messages : 7000
Age IRL : 29
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyMer 19 Juin 2019 - 23:13
Pâle comme un linge, elle hocha positivement la tête pour donner corps à un mensonge évident. Bien entendu qu’elle n’allait pas bien et le libraire s’en rendit compte puisqu’il récupéra dans son sac magique de quoi lui concocter un remède maison. Les lèvres encore pincée, Selene était crispée, craignant le retour de la douleur. Elle avait bien écouté les explications du trentenaire et ce n’était pas le manque de foi en ses méthodes qui la gardait muette, c’était simplement la fatigue. Un débat intérieur s’engagea sous sa caboche, pour savoir si elle autorisait Ludwig à rester. Un soupir fut expiré brusquement : lui demander de faire venir quelqu’un d’autre, ou même de quitter la pièce, lui donnerait l’impression de faire des caprices.

- C’est bon, souffla-t-elle, t’en vas pas.

Nouveau soupir. La musicienne écarta complètement les couvertures pour ne pas être gênée et attrapa dans une main le petit pot dans lequel son aîné avait fait le mélange. Ensuite, elle remonta le tee-shirt en coton pour libérer la surface de son ventre. Sur sa peau nacrée et tendue, l’impressionnante – et affreuse – cicatrice de son flanc gauche était immanquable. Infligée trois ans auparavant par Zack, recousue à la va-vite par ceux qui se faisaient appeler « American Dream ». A côté, les souvenir d’une balle qui avait brûlé sa hanche droite, et d'une autre lame ayant marqué ce même côté, étaient insignifiants. La pianiste repoussa légèrement les bandages qui grimpaient sur son bas-ventre, prévus pour tenir les protections qui recueillaient d’éventuels autres saignements, et prit sur un doigts une noisette de la crème.

Ses yeux glacier se posèrent brièvement sur Ludwig, miroirs d’un millier d’histoires, puis elle reprit une position complètement allongée. Son regard sur le plafond, elle fit ce qu’on lui avait dit : faire chauffer le mélange entre ses mains puis l’appliquer doucement dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce serait peut-être un peu plus simple que le libraire le face, ses mains fébriles tremblotaient et trahissaient sa faiblesse, mais elle ne voulait pas être touchée.

- C’est comme ça ? Demanda-t-elle quand même pour avoir l’approbation – ou les corrections – de son aîné, ça va, rassura Selene et cette fois, ce n’était pas un mensonge, je suis juste fatiguée. Tu peux… tu peux reprendre tes explications si tu veux.

Il était libre de refuser bien sûr, ou peut-être avait-il achevé sa démonstration, mais c’était distrayant de l’entendre développer sa théorie. Distrayant et pas inintéressant. Au fond, elle était une citadine des bas quartiers, ce n’était pas le genre de sa famille de se tourner vers les médecines alternatives. La musicienne ressentait toujours ce petit frisson de la découverte quand on l’initiait à ce genre de pratiques douces et naturelles.


« Dum spiro spero »
Go back and forward, but all is melting like the snow ♪ Taking all from us, all we thought was left to know ♪ On what we treasure falls a dusty snow ♪ taking us backwards, but where we will never know.
Revenir en haut Aller en bas  
Ludwig Gulbrandsen
Ludwig Gulbrandsen
Fiche de personnage

Vos équipements
Armes: Une dague
Equipements:
Spécificités du personnage:
Survit depuis le : 16/12/2016
Messages : 930
Age IRL : 23
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart EmptyJeu 20 Juin 2019 - 20:08
Il resta donc à sa demande, mais n'en fut pas plus détendu. En silence, ses yeux sondèrent les gestes de Selene, glissant sans regarder son ventre nu et sur toutes ses cicatrices, preuves qu'elle vécu et enduré bien plus de tragédies que ce que Ludwig pouvait penser. Cette pensée renforça encore plus l'avis qu'il avait d'elle. C'était une guerrière, dotée d'une force mentale qu'il était, oh, si loin, de posséder.

Le libraire posa calmement les mains sur ses genoux et enfila mentalement son masque de prof. Il se pencha légèrement, pour mieux se concentrer sur les gestes de la jeune femme. Loin de lui la folle envie de vouloir la toucher, mais il avait toujours le reflexe de vouloir faire les choses qu'il savait lui-même.

- Oui … oui, c'est très bien. Plus lentement. Prends le temps d'exécuter le geste. Le contact doit être léger, comme si tu voulais caresser une fleur de pissenlit.

Il se tut une seconde, le souffle en suspend et ses yeux suivant avec attention le travail de la jeune maman. L'odeur douceâtre des huiles s'était faite sa place à leurs côtés.

- Pense à ce que tu fais. Si tu concentre tous tes sens sur tes mouvements et les sensations que cela produit, les résultats peuvent être très rapides.

Shawna avait bénéficié de ces huiles après sa grossesse, et parfois encore maintenant quand ses règles sont douloureuses. Il paraît que le soulagement se fait parfois dans un soupir, et que ça en est même surprenant. Le norvégien espérait que l'efficacité soit la même pour Selene et ses souffrances.
Avalant sa salive sans perdre sa concentration, il enchaîna encore, sentant qu'elle n'était pas fermée à ses explications. Il espérait pouvoir ainsi la distraire un peu de ses douleurs.

- Certains pensent qu'il s'agit surtout d'un effet placebo, mais on ne soupçonne pas ce que de simples contacts légers peuvent faire sur notre organisme. Le système lymphatique, par exemple. On en a jamais entendu parlé, non ? Avec seulement quelques palpations du visage, on peut nettoyer les lymphes efficacement, et effacer bien des maux. Migraines, fièvre, rhume … Je ne dis pas que c'est miraculeux. Mais notre corps a besoin qu'on le nourrisse, avec autre chose que des médicaments.

Sa voix douce et aussi grave que légère lui revenait aux oreilles et semblait raisonner un peu étrangement. Peut-être était-ce à cause de l'atmosphère de l'infirmerie, tristement chargée des présences de nombreux malades et blessés. À ça aussi, il était sensible. Il avait parfois l'impression que des auras enveloppaient les gens.
À nouveau silencieux, il releva ses prunelles claires sur le visage de Selene, conscient que ces simples petits massages cuplées aux huiles pouvaient avoir un effet particulièrement soporifique.


"Take my han, take my whole life too;
For I can't help falling in love with you."


Revenir en haut Aller en bas  
Contenu sponsorisé
Fiche de personnage
MessageSujet: Re: The Head and the Heart   The Head and the Heart Empty
Revenir en haut Aller en bas  
- The Head and the Heart -
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
+
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Ice Heart [PV-Sorrow&Equinox]
» 08. Going out of my head !
» Taylor Vs. Melina
» Fanyr, the Heart's Keeper.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead RPG :: RP Terminés-
Sauter vers: